Suite du Blog " Népal 2018-Du Mustang au Kangchenjunga " Voyage du 30 Sept au 4 Déc. Nous sommes souvent passé devant les portes du Mustang, sans jamais y aller. Allons voir ce pays mystérieux!
Octobre 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Le Mustang, du tibétain Mun Tang signifiant « plaine fertile », ou Royaume de Lo est un ancien royaume de l'Himalaya aujourd'hui situé dans le Nord-Est du Népal. Il fut longtemps interdit d'accès aux étrangers. Aujourd'hui, les autorités népalaises autorisent l'entrée de quelques centaines de visiteurs par an.

Autrefois indépendant, bien que très proche du Tibet par la langue et la culture, il fait partie intégrante du territoire népalais depuis 1951. La capitale de l'ex-royaume est le village de Lo Mantang. Le chef-lieu du district administratif de Mustang étant situé à Jomoson.

Le râja - Monarque - qui portait le titre tibétain de Lo Rgyal-p", n'occupait plus qu'une position honorifique à l'époque de la monarchie népalaise. En octobre 2008, la monarchie a été abolie au Mustang par décision du gouvernement de la nouvelle république du Népal et la famille régnante n'est plus qu'une lignée de râjas parmi d'autres.

Omniprésents autour des habitations, les triangles multicolores des drapeaux à prière rappellent qu'il s'agit d'une des terres d'origine du bouddhisme tibétain implanté au VIIIe siècle.

Aujourd'hui, le Mustang est une terre de prédilection pour des treks pas comme les autres !

• • •

Nous allons passer 14 jours dans cet endroit magique et mystérieux - du 5 au 18 Octobre 2018.

L’accès au Mustang ne peux se faire sans guide et sans s'être acquitté d'un permis de trek très cher !

Pour ce faire, nous avons choisi l'Agence francophone SUNSHINE TREKKING basée à Katmandou.

Voici donc l'itinéraire que j'ai concocté et partons ensemble découvrir les habitants, les coutumes, les paysages et les richesses insoupçonnées de ce royaume.

2

Tout trek au Népal commence par des voyages toujours éprouvants.

Celui-ci ne faillit a la règle.

Départ de Katmandou en bus, 7h00 du matin. Notre guide viens nous chercher.

Comme toutes les grandes villes du monde (10 millions d'habitants), bouchons et 1h30 pour sortir!

Puis nous mettrons 7h00 de plus pour arriver à Pokhara à 200 km!!

Petites poses et arrêt déjeuner compris.

Pokhara, nous sommes heureux d'y revenir, c'est un endroit tranquil où on se sent bien.

L'orage nous accueille; malgré tout allons flâner en ville et voir le beau lac Phewa.

Dîner simple et au lit, demain départ en avion à 6h00.

6h15, l'avion (25 places) décolle pour 25mn de vol au millieu d'un paysage de montagnes superbes - dont le Dahaulagiri à plus de 8 000 m.

Après un petit déjeuner, la rencontre avec notre porteur, et début ( enfin ) de la marche.

Quelques anciens souvenir de notre passage en 2002 nous reviennent.

Une piste a été construite depuis!

C'est le début des paysages désertiques, autour de la rivière Kali Gandaki.

Nous arrivons à Kagbeni, au terme de cette 1ere étape.

C'est,est le point d'entrée du Haut Mustang, le check point et contrôle des permis de trekking pour ce pays secret !!

3

Le vrai trek commence. Nous allons passer du rêve à la réalité.

Nous entrons dans le royaume du haut Mustang, un pays qui nous réserve quelques surprises.

La première est la beauté des paysages, des villages et l'autenticite des habitants.

La seconde est l'ouverture de ce pays au monde moderne.

Des montagnes entières on été sacrifiées ( voir massacrées !) Pour y construire une route ( presqu'une autoroute) afin de desservir toute la vallée.

Des villages se sont convertis au tourisme, et les hôtels et boutiques on fleuris partout.

Malgré cela, mous allons passer dans des régions , quelque peu épargnées, et retrouver les images que nous avions en tête.

Pendant 5 jours, nous allons parcourir d'immenses vallons aux couleurs exceptionnelles, cheminer dans des canyons et grimper une dizaine de cols entre 3500 m et 4300 m d'altitude.

Ces 5 jours nous ont demandé pas mal d'effort et les altitudes élevées nous ont pompé beaucoup d'énergie.

Mais le plaisir restait intacte jusqu'à l'arrivée à la capital Lo Mantang.

Voici quelques images de cette première partie du trek

• • •

Les paysages

• • •

Nous en trek, les cols de haute altitude

• • •

Les villages et la vie locale

4

Lo Mantang, ville magique dans nos esprits, nous y sommes.

Notre itinéraire pour y arriver a été difficile et laborieux (très longue étape et 3 cols à plus de 4000m). On aurait dit qu'elle nous interdisait son accès.

Bref nous y sommes. L'hôtel est très vite investi pour nous y reposer et nos débarrasser d'une poussière collante , cause d'un vent fort quotidien.

Petit tour dans les rues proches de l'hôtel. Il n'y a que des boutiques pour touristes, qui pour la plupart montent en voiture.

Le lendemain , nous essayons de découvrir cette mystérieuse ville.

Nous souhaitons visiter le palais Royal, mais ce n'est plus possible, trop abîmé depuis 2015, date du tremblement de terre.

Le jeune roi (titres honorifique) est maintenant à Kathmandu. Tout risque d'être bousculé dans la ville. Il était la référence pour les gens, l'homme de loi, le confesseur et donnait une cohésion aussi habitants.

Maintenant, c'est le business qui domine, la Chine étant toute proche.

Le musée est aussi fermé, trop endommagé.

Nous réussissons ( après beaucoup de difficultés à visiter 3 très vieux Monastères (14eme et 15eme siècle) - pas de lumière et photos interdites!

Nous croisons encore quelques habitants et habitantes, assis au soleil et à l'abri du vent.

Nos images d'Épinal, sont bien loin!

• • •

Lo Mantang

• • •

Lo Mantang, ville ancienne et ville nouvelle

• • •

Le palais royal et les monastère

5

Après l'étape de repos et après avoir atteint Lo Mantang, le village le plus au Nord, nous pensions avoir un retour ( voire une descente) des plus facile; Et bien non, ce fut tout le contraire.

Nous allons enchainer de grosses montées et descentes durant plusieurs jours, passant encore beaucoup de cols au delà des 4000 m.

Nous allons traverser peu de villages, mais ce sera toujours de véritables oasis perdues dans ces immensités.

• • •

Nous cheminerons dans des vallées assez désertiques, mais d'une grande beauté.

• • •

Au passage, nous allons visiter un site exceptionnel où sont situés des grottes décorées et 2 monastères datant du 13eme siècle, d'une conservation et d'une beauté époustouflante : la grotte de Tashi Kabum et les monastères de Luri gompa.

La grotte de Tashi Kabum

Le monastère de Luri Gompa

La grotte et le monastère de Luri Gompa

• • •
Montagnes de rêve - Nilgiri et Daulagiri 8200 m

Nous ferons une halte à Muktinath, un village où nous avions séjourné en 2002, lors du trek du tour des Anapurnas.

Site de pèlerinage religieux boudhiste, mais aussi Indouhiste, ce petit village, s'est transformé en en ville avec des immeubles hôtels, des commerces de babioles chinoises et tibetaines, des cafés et des restaurants.

Une route tout neuve rejoint aussi le fond de vallée, vers Kagbeni. Puis c'est une piste vers Jomsom.

De Jomsom à Pokhara, notre retour devait initialement se faire en avion. Mais la vallée de Jomson située dans la rivière Kali Gandaki, est balayée pas des vents très forts à partir de 10h00 du matin et donc peu d'avions décollent (environ 4 de 25 personnes!!!!). Nous avons dû nous replier sur un retour en Jeep.

C'est une piste de 75 km, en perpétuelle construction, en surplomb dans les gorges de de la rivière, et très dangereuse. Puis nous finirons le parcours, jusqu'à Pokhara, par 80 km d'une route complètement défoncée.

C'est ainsi que se termine notre trek au Haut Mustang.

Bilan

* 12 jours de marche

* 165 Km

* 8100 m de dénivelé

* 8 cols passés au delà de 4000 m

• • •

Nous allons prendre une dizaine de jours de repos avant de repartir pour de nouvelles aventures au pied du Kangchenjunga.

Suite du voyage : cliquer ici