Suite du Blog "Népal 2018-Du Mustang au Kangchenjunga" Voyage du 30 Sept au 4 Dec. Ce trek nous emmène a la découverte des 2 camps de base du KANGCHENJUNGA - 3ème plus haut sommet sur terre à 8586m.
Du 30 octobre au 22 novembre 2018
24 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Le Kangchenjunga (appelé aussi Kanchenjunga, Kangchen Dzö-nga, Kachendzonga, ou Kangchanfanga) est un sommet de l'Himalaya, sur la frontière indo-népalaise, à l'est du Népal, entre le district de Taplejung et l'État indien du Sikkim où il peut être vu notamment de la capitale Gangtok. Avec une altitude de 8 586 mètres, c'est le troisième plus haut sommet sur Terre, après l'Everest et le K2, et le point culminant de l'Inde. Jusqu'en 1852, il fut considéré comme le plus haut sommet du monde.

1955 - La première ascension est réussie le 25 mai, par George Band et Joe Brown lors d'une expédition dirigée par Charles Evan

1983 - Première ascension en solitaire et sans oxygène, par le Français Pierre Beghin

• • •

Nous allons passer 24 jours ( du 30 Octobre au 22 Novembre 2018) dans cet endroit isolé , en dehors des routes de trekking classiques.

L’accès au Kangchenjunga ne peux se faire sans guide et sans s'être acquitté d'un permis de trek !

Pour ce faire, nous avons choisi l'Agence "Kathmandu Guides Company Treks & Expédition" basée à Katmandou.

Voici donc l'itinéraire que j'ai concocté et partons ensemble découvrir les habitants, les coutumes et les paysages reculés de ces hautes vallées .

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Le début de ce voyage fut moins pénible qu'imagine.

Avion tout neuf de 72 places avec une charmante hôtesse !

Nous aurons la chance d'apercevoir notre futur objectif : le Kangchenjunga.

Le sommet à 8586 m au centre 

Puis nous prendrons une jeep ( privée) avec un autre guide et son client anglais.

Quelques km de piste puis une superbe route bitumée pour les 80km restants.

Les paysages de la campagne (altitude 200 m) étaient vraiment beaux, avec d'immenses vallées.

Et cerise sur le gâteau, nous terminerons le premier jour sur des immenses étendues de théiers, à perte de vue, jusqu'à notre destination finale Illam.

Deuxième jour de Jeep, pour arriver au départ du trek , Taplejung et Suketar.

6h00 de route de montagne, 160 km ( route très bonne). Nous montons et descendons pour passer d'une vallée à l'autre, et avec beaucoup de dénivelé, car elles sont immenses.

En route nous aurons un panorama exceptionnel sur le Jannu et le Kangchenjunga, avec encore une fois, beaucoup d'impatience d'être au pied!

De g à d - le Jannu  7710 m , les 4 sommets du Kangchenjunga 8586 m ( au centre) 

Arrivée finale a Suketar où nous logeons, au bord d'une belle piste d'un aéroport fantôme ( quel dommage!).

Demain, c'est le vrai départ de la marche.

A suivre.

3

Nous commençons notre remontée vers le Camp de Base nord du Kangchenjunga.

Cette vallée est très isolée et pas de route pour y accéder. Les villages traversés sont très rudimentaires et la modernité n'y a pas encore pris pied.

Donc pas d'électricité ou peu, pas d'Internet. De ce fait, notre récit de voyage régulier sera impossible.

• • •

COUCOU, nous avons le plaisir de vous retrouver, en pleine forme après 20 jours de marche et totalement coupés du monde.

Allez, nous vous emmenons sur les chemins du Kangchenjunga pour cette première partie du voyage.

• • •

La première étape de cette remontée au Camp de base Nord, va tout de suite nous mettre dans le bain de ce que sera la suite. Gosse journée ( 600m de montée, 1700m de descente et 7h00 de marche), où nous allons descendre et traverser des rivières, monter et descendre le long de ces rivières ( dans de gros blocs) et contourner les vallées "sans fin".

La suite sera assez montonne, car nous longerons la plus part du temps le torrent en fond de vallée, sans vue.

Nous ne trouverons pas de villages, mais quelques maisons servant de lodges ( hôtels rudimentaires) où nous logerons et mangerons. Quelques fois nous aurons de belles surprises.

Nous nous octroirons une journée de repos et d'acclimatation à l'altitude vers 3500m dans un tres grand village - Gunsa - rempli de lodges pour les trekkers et de maisons pour les habitants.

Les grandes montagnes pointent le bout de leurs sommets tel le Jannu 7710m ,sommet de toute beauté, et un peu mythique pour les français.

La suite se passera en haute altitude entre 4000m et 5140 m.

Il commence a y faire très froid malgré le soleil. Les habitations d'altitudes, sont plus que sommaires, mais accueillies avec plaisir!

A cause d'un petit incident de santé ( mal des montagnes pour Marie-Claire) nous n'irons pas voir le Camp de Base Nord et rebrousserons chemin.

Après ce récit de cette partie, place aux photos qui vous donnerons envie d'y venir!

Les chemins de trekking

La plage à 4770m - Lonak 


Villages et vie locale

Les 2 vivent et jouent ensemble a 3500m 
Gunsa  3500m 
Gunsa,  Kambachen et Ramche
Logements à Ramche 4770m 

Notre quotidien

Marcher, manger, dormir ! 
Logement rudimentaire a Ramche - 4770m 

Paysages et montagnes

Yalung Khang  
Le Jannu (à gauche) 7710 m 
 Le Jannu (à gauche) 7710 m 
Le Jannu 7710 m  
Le Jannu (à gauche) 7710 m  et Nyukla Lachung
Gimmigela 6415 m 
Kirat Chuli  7362m et Népal Peak  7177m
4

Après notre retraite rapide du Camp de base Nord du Kangchenjunga, nous entamons le retour vers Gunsa, puis une haute et longue traversée pour rejoindre la vallée qui va nous conduire au Camp de Base Sud du Kangchenjunga, l'itinéraire le plus fréquenté par les alpinistes.

Dans ces périples, nous allons rencontrer peut-être une vingtaine de personnes ( soit croisées, soit dans le même sens) beaucoup d'anglophones et quelques Français.

Le retour a Gunsa, va redonner la forme à Marie Claire.

Les 2 jours suivants de la traversée vont êtes un peu éprouvants : 4 cols de 4200m à 4650m, gosse montée, très grosse descente et conditions rudes ( froid et logement). Mais nous repartons pour un nouvel objectif avec un bon moral!

Le parcours pour le CB est un peu plus court et moins difficile. En 2 jours nous attendrons le Camp de Base Sud à 4700m (pas tout a fait, c'est un point de vue situé juste avant).

Le panorama est époustouflant depuis le village de Lonak (4500m) et encore plus au point de vue.

Le massif du Kangchenjunga est là devant nous, à portée de main. Les 4 pointes respectivement (de G à D) 8505m, 8586m (le Sommet), 8482m et 8476m s'étalent au dessus des glaciers.

Au loin et plus bas, nous devinons le vrai CB. Sur la droite, la crête se prolonge par des sommets encore plus magestueux car recouverts de glaciers impressionnants (Yalung 7350 et les 4 pointes du Kabru à 7400m).

En bas, sous nos pieds, un immense glacier noir, recouvert de pierres, s'étire sur plusieurs km.

Nous resterons là, comme hypnotisés, à admirer ce cirque magnifique.

Puis il faut penser au retour vers Lonak où une nuit polaire nous attend!

Par contre le réveil sera "Magique" , à 7h00 nous prendrons le petit déjeuner en plein soleil, face à des montagnes de rêve, - peut être la récompense a nos efforts?

Quelques images pour le régal des yeux.

Les sentiers de trek


Villages et vie locale

Notre quotidien


Paysages et montagnes

Le Makalu, le Jannu et une sculpture en cheval 
Kangchenjunga et le Kabru 
Le Kabru 
Le Kabru 
Massif du Kangchenjunga 
Massif du Kabru 
Massif du Kangchenjunga et ses 4 sommets 
Notre point final devant le Kangchenjunga 
5

Le jour d'après, à Tseram, nous nous réveillons avec la neige. Nous descendrons dans un paysage de carte postale, puis le soleil effacera tout ça.

Nous rencontrerons, chemin faisant 2 français de Valence, avec qui nous sympatiserons, nous finirons le trek ensemble car il n'y aura personne d'autre.

Après une journée très difficile ( grosse remontée pour éviter du glissement de terrain et une descente de 1800m) nous allons trouver de magnifiques vallées très habitées, avec beaucoup de cultures ( riz, millet, cardamone, pommes de terre, ...).

Un régal pour les yeux, et ceci jusqu'à notre point final ( et de départ) Sukhetar.

Place aux images!!

Les chemins de trekking

De magnifiques chemins et de la neige.
Des éboulements ! De grands détours, !
Chemins de moyenne montagne 
Nous retrouvons une piste, jusqu'à l'arrivée.


Villages et vie locale

Notre quotidien

Petit déjeuner de rêve- 7h, 4500m , au soleil ! 
Descente dans la neige à 3800 m 
• • •
Arrivée à Sukhetar, fin du trek ( marche). 

Paysages et montagnes

Poincetia 
Un régal pour l'oeil et le ventre! 
6

Retour au monde moderne avec plaisir, mais aussi assez brutal: bruyant, avec les voitures, les népalais qui crient et parlent sans arrêt !

Nous allons fêter ce retour avec notre guide, le porteur ayant retrouvé sa famille dans le village voisin.

Départ très matinal le lendemain de notre arrivée, 8h00 de Jeep pour se rapprocher de l'aéroport pour le lendemain.

Voyage pénible pour tous, mais surtout pour Marie Claire. La route va contourner 5 ou 6 vallées, mais aussi passer plusieurs cols avec des dizaines de lacets à chaque fois.

La grande ville de Birthamod nous accueille pour la nuit, avec aussi sont lot (très gros!) de nuisances et de bruit.

Puis au matin route pour l'aéroport de Bradhapur pour un retour en avion vers Katmandou ( retard au départ et a l'arrivée).

Pendant le voyage, nous allons profiter d'une vue exceptionnelle sur l'Himalaya et ses sommets magestueux tels, le Kangchenjunga, le Jannu, le Makalu mais aussi l'Everest ( et encore beaucoup d'autres).

Jannu 7710m  (à G) et le Kangchenjunga  8586m
Le Makalu  8485m (à D)
l'Everest 8848m 

Quelle fin magique pour ce trekking!

• • •

Nous revenons de ce périple avec plein d'images dans les yeux, beaucoup de kilomètres et de dénivelés dans les jambes, quelquefois des souffrances, mais aussi de grandes joies.

Ces souvenirs resterons gravés dans nos mémoires, souvenirs des jours qui s'enchaînent, des paysages qui défilent, des personnes rencontrées ( trekkers et locaux) et de cette vie spartiate dans une nature très sauvage ( voire hostile) où vivent de gens pleins d'énergie et de bonheur.

Nous espérons que les quelques commentaires et toutes ces images, vous aurons fait rêver et peut-être aussi donné l'envie de vous échapper vers ces contrées magiques.

Bilan

> 20 jours de marche,

> 220 km environ

> Altitudes: entre 2400m et 5140 m

> Dénivelés : 12 000 m de montée

• • •

A bientôt, nous allons terminer notre séjour au Népal.

Pour voir la suite du blog "Népal 2018 - Du Mustang au Kangchenjunga"

Cliquez ici et voir étape 8