Ce Carnet de voyage est une des différentes parties du carnet principal " l'Espagne au gré du Camping-car"
Du 26 mai au 3 juillet 2019
39 jours
Partager ce carnet de voyage
1

San José est une petite station balnéaire, vide hors saison avec des résidences de vacances construite à flan de colline.

Ce village est situé dans le parc de Cabo de Gata

Et c'est un des rares coins où il y a encore des côtes sauvages.

Nous allons emprunter un sentier de " douanier" pour découvrir la côte.

7 km aller, pour découvrir quelques vestiges intéressants et arriver à un autre village fantôme : La Isleta del Moro.

Ancienne carrière de chaux 

Puis nous retournons à San José.

2

Nous changeons de place dans le Parc de Cabo de Gata, pour nous rendre dans la ville du même nom à une vingtaine de kilomètres.

J'avais envisagé, suite à des conseils avisés sur internet, une randonnée autour d'une lagune et des salines.

Après une heure de marche, pas grand chose d'intéressant si ce n'est quelques flamants roses et un gros tas de sel.

Nous ne ferons pas le tour complet et reviendrons par la plage.

J'avais vu que plus loin, la côte offrait plusieurs Caps rocheux intéressants.

Étant assez éloignés, nous nous y rendrons en CC.

Pas déçu, le cap Des Sirènes et le phare de Cabo de Gata sont merveilleux.

3

Ce nom ne vous dit sûrement pas grand chose. Mais si je dis Sergio Leone, on pense western et c'est à cet endroit qu'on été tournés un certain nombre de western " dit spaghetti".

Les villages ( carton pâte) ,lieux de tournage, sont devenu des parcs d'attraction pour attirer les touristes, car il ne doit plus y avoir de tournages actuellement.

Il y en 3 trois " Fort Bravo", " mini Hollywood" et "Leone".

Honnêtement, nous n'y sommes pas rentré mais juste passé à côté.


Néanmoins, nous avons fait une très belle ballade dans dans les canyons qui ont dû aussi servir au tournage.

Pendant plus de trois heures, nous avons découvert un paysage impressionnant, que l'on ne pense pas trouver ici.

Voici quelques photos.

4

Depuis Grenade nous gagnons la Station de ski Pradollano du parc de la Sierra Nevada.

Nous faisons une halte, c'est une station fantôme jusqu'au 5 juillet, date à laquelle vont débuter des activités d'été.

Nous montons à Hoya del Moro, un peu plus haut ( 2500m), là où la route est barrée.

Il y a de grands parkings où nous pourrons passer la nuit.

Dans l'après midi, nous faisons une petite ballade sur un sommet environnant avec une descente jusqu'à la station et remontée a travers les pistes.

Fin de soirée un peu fraîche, beaucoup de vent mais avec un très beau coucher de soleil.

Le lendemain , à 7h30, nous sommes réveillés parle bruit des voitures et des bus qui arrivent en masse.

Beaucoup de monde part pour la randonnée.

Nous accellerons la cadence et partons rapidement avant le gros de la foule.

Le chemin monte régulièrement coupant une route ( fermée à la circulation) en lacet qui va jusqu'au sommet ( on a compris pourquoi il y avait tant de monde au départ.

2 heures et demi après nous sommes au sommet de la Veletat et pas trop de monde.

Nous échangeons avec un groupe d'Espagnols que nous suivions ( Sympas).

Petite pose, photos du panorama et du sommet culminant de l'Espagne : le Mulhacen 3481 m).

Redescente facile et rapide pendant laquelle nous croisons des gros groupes qui montaient la route !

Belle petite ballade très très courue.

5

Après avoir quitté la station de ski, nous contournons la Sierra Nevada pour nous retrouver sur l'autre versant au pied de la Veletat et du Mulhacen dans des villages (blancs) et celui de Capileira.

Village de villégiature, sûrement peu de locaux. Nous sommes samedi, dimanche il y a un trail, donc un peu de monde.

Couchage sur un parking municipal surplombant le village.

Le lendemain, la ballade nous emmène sur les versant de la Porqueira où on trouve les traces des anciens canaux d'irrigation des cultures.

De chaque côté de nombreuses fermes abandonnées.

Nous traversons un centrale hydroélectrique, puis arrivons au pied du Malhucen, vu la veille par son autre versant.

Notre ballade s'arrête là et nous rebroussons chemin pour un retour sur l'autre versant, et coupant le torrent de Porqueira, avant de remonter au village.

Ballade pitorresque.

6

Nous sommes à la frontière avec Gibraltar, à la Linea de la Conception.

Le fameux rocher de Gibraltar est classé en réserve naturelle.

Sur tous ses flanc se trouvent de nombreuses construction militaires datant de la 2 guerre .

Il y a aussi des anciens chemins de ronde, dont un a été aménagé en balcon côté Mediteranée avec de nombreuses marches, c'est le sentier des "marches le la Méditerranée".

Petit parcours assez joli avec quelques beaux point de vues.

Au sommet il rejoint de nombreuses routes qui sillonnent le versant ouest moins abrupt. On y croise un téléphérique.

De nombreuses batteries de canons on laisser leur place à des aires de pique-nique.

On jouit de magnifiques points de vue sur Gibraltar, La Linea de la Conception et sur Algésiras.

Belle petite ballade de 4 heures.

7

Après quelques semaines d'inactivité, ( je parle de vraies Randonnées), nous gagnons les Pyrénées espagnoles dans le parc d'Ordesa, Mt Perdu à Torla-Ordesa (une des entrées du parc).

Nous y trouvons un superbe petit camping - San Anton- qui va servir de "camp de base".

Il fait très chaud malgré l'altitude (1100m). La canicule est aussi annoncée pour les jours suivant -38 degrés.

Pour se rafraichir petite ballade en moto et visite des villages de Broto et Oto.

***** 

Puis visite du village de Torla.

***** 
****** 
***** 

# Randonnée prairie d'Ordesa, point vue de Calcilamuego, cascade de la queue de Cheval

8h le matin, un petit 1/4 h de moto et nous sommes au départ, un immense parking, déjà bien rempli.

Cette variante, nous fait grimper tout de suite 650m, pour atteindre un belvédère. Puis nous cheminons sur un sentier en balcon qui nous offre de magnifiques points de vue jusqu'au fond du cirque.

***** 

Nous découvrirons avec surprise la Brèche de Roland ( souvenir pour Marie Claire qui a du y aller il y a ....25 ans!).

La Brèche de Roland 

Puis le paysage s'ouvre sur la cirque de la queue de Cheval, avec une vue magnifique sur le massif et le mont Perdu.

***** 
****** 
****** 

Retour par le sentier du bas qui longe le Rio Arazas, issu du massif du Mont Perdu.

Cette rivière encaissée, est magnifique et offre une multitude de sauts, cascades gouffres et canyons superbes.

****** 
***** 

Fin de ballade un peu longue, sous une chaleur caniculaire. Douches et bières nous attendent au camping!

# Randonnée vallée de Bujaruelo- de St Nicolas au col de Bbujaruelo.

Deuxième jour, Randonnée à la limite du parc et sur la frontière Française.

8 km de piste en moto pour arriver à St Nicolas où se trouve un refuge et un grand camping!

La montée ressemble à beaucoup de ballades type Lautaret, Valjoufrey, et autre. Belle vallée bien verte, vaches en pâture, sommets enneigés en fond.

Le col de Bujaruelo

La col est sur la frontière Française, et on voit un parking qui est le point de départ pour la Brèche de Roland (où nous avions stationné il y a longtemps).

On aperçoit la vallée de Gavarnie et une marmotte !

***** 

Derrière, le pico de Ordiso avec pas mal de neige.

Retour au parking et petite baignade rafraîchissante

Bref petite ballade sans beaucoup d'intérêt.

8

Randonnée au départ de Lineas de Broto, devant le parc d'Ordessa.

Petite ballade de transition pour changer de vallée.

Rien de marquant si ce n'est un ancien chemin ombragé le monde d'une rivière, pour arriver sur une grande pistes pastorale.

Fin du parcours au milieu des alpages et au refuge de Faja.

Retour rapide mais toujours aussi chaud.

9

Venant de Torla - parc d'Ordesa, nous gagnons un vallée plus à l'ouest , celle de la Tena, aux Bains de Panticosa.

***** 

Randonnée vers le lac de Brazatto, puis vers le col du même nom à 2566m.

En montant, très belle vue sur les Bains de Panticosa, et sur le massif du pic d'Enfer.

Passage au lac après des passages pénibles dans de gros pierriers.

***** 
***** 

Arrivée au col où nous avons une très belle vue sur le versant ouest du Vignemale.

Retour un peu pénible ( caillouteux) vers le village.

10

Venant de Panticosa, cette rando était prévue à l'origine, puis annulée.

Quand nous sommes arrivés à Bielsa on se dit que nous pourrions aller dans le fond de vallée en moto pour voir.

Puis arrivé sur place au " Mirador de Perdido", nous avons fait la randonnée, mais en sandales!!!

L'arrivée dans le cirque est magnifique. Nous avons une vue sur l'autre face du Mt Perdu que celle de Torla.

Beaucoup de très grandes cascades dont certaines d'une grande beauté.

***** 

A partir d'un PK payant, nous empruntons un sentier, qui va nous mener à la cascade de Lalari, vraiment impressionnante.

Nous la longerons en descendant.

****** 
****** 
***** 

Belle petite ballade d'une heure et demi avec 200m de dénivelé.

Puis retour à Bielsa pour passer la Frontière.

11

Nous quittons l'Espagne par le tunel de Bielsa, arrivons à Aragnouet et montons dans la vallée d'Aure, à la limite de la réserve de Neouviele.

Grosse surprise, nous sommes en montagne au milieu de rien et là pour pouvoir se garer au départ, il y a des …. Horodateurs !!!

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Petit commentaire un peu amer !!

Eh oui nous sommes en FRANCE et il faut trouver de l'argent pour nos politiques toujours plus " gloutons".

Mais ce n'est pas la seule claque que nous prenons en rentrant "EN FRANCE, la meilleure".

  • Le prix du gasoil + 20%
  • Les routes étroites et défoncées,
  • Impossible de stationner en Camping Car, nous avons retrouvé les interdictions et les barres de hauteurs.
  • Et je ne parle pas de la nourriture.

En Espagne, les autoroutes sont gratuites, les routes de montagne sont dans un état impeccable et on passe à deux voitures, etc ….

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Bref petit journée de randonnée qui nous fera découvrir (re) le lac de l'Oule avec un beau panorama sur une autre face du Vignemale.

Brouillard sur Aragnouet 
****** 
***** 
****** 

Montée agréable ensuite vers les lacs de Bastan ( qui ressemblent aux lacs Achards à Chamrousse) et le refuge du Bastanet.

****** 
****** 
***** 

Descente agreable toujours avec de vrais points de vue.