Les évènements imprévus de la vie mettent souvent à mal nos projets de vie et de voyage. 2022 - Nous retournons au NEPAL pour reprendre nos projets et retrouver une population que nous aimons.
Septembre 2022
76 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Pour ce retour tant attendu (4 ans!) nous allons passer 2 mois et demi à sillonner le NÉPAL, du 21 Septembre 2022 au 05 Décembre 2022.

Comme à l’habitude, nous voyageons seuls, mon épouse et moi-même, et organisons entièrement notre séjour.

Nous avons, bien entendu, recours à des agences locales de trekking à Katmandou pour nous accompagner lors des treks.

Programme chargé pour ce séjour, dans lequel nous avons privilégié une immersion dans les différentes cultures Népalaises aussi bien dans les trek que dans les séjours inter treks.

Nous allons aussi pousser un peu plus notre exploration dans la vallée de Katmandou à la recherche de lieux inconnus!

Et bien sur, la beauté et la quiétude de Pokhara nous a incité à y séjourner plusieurs jours avec un mini trek à la clé.


Voici donc les étapes d'un séjour chargé, mais qui s’annonce passionnant:

# - Voyage France > Népal et KATMANDOU, "Enfin le retour". Premier séjour : "Redécouverte"

# - Trekking Tamang Héritage, Langtang et Hélambu

# - Retour à Katmandou, "Attention à la transition !". Deuxième séjour : "A la découverte des lieux nouveaux"

# - Séjour à Pkokara, "On dirait le Sud !". Premier séjour : "redécouverte, sport et nouveautés"

# - Panchase trek – Trekking autour du lac Phewa à Pokhara

# - Séjour à Pkokara, "Profiter, profiter, profiter !". Deuxième séjour : "farniente avant le dernier trek"

# - Trekking dans la Vallée de TSUM et du Ganesh Himal

# - Retour à Katmandou, "On se pose !". Troisième séjour : "On continue l’exploration de la vallée"

# - Séjour à Janakpur – "A la découverte d’un lieu de pèlerinage sacré"

# - Retour à Katmandou, "Suite et fin ! ". Dernier séjour : "On fait tout ce que l’on a pas encore fait !"

# – Retour en France, "Nostalgie, et déjà envie de revenir !"


2

Premier séjour : "Redécouverte"

Ça y est nous sommes partis.

L'excitationest à son comble.

Comme a l'habitude, voyage en tram, puis en bus, puis l'avion.

Cette fois, le voyage a été pénible, plus que les dernières fois:

  • Départ avec 1h de retard,
  • arrivée à Dubaï au milieu de nul part, 1/4h de bus pour atteindre un premier terminal où se trouvaient les bagages.
  • 8h d'attente sur des sièges très inconfortables, exprès pour ne pas s'allonger, énormément de monde bruyant.
  • Encore 1/4h de bus pour regagner un autre terminal,
  • Et encore départ avec une demi heure de retard.

Nous sommes arrivés, éreinté et surtout sans avoir dormis depuis 24h.

Bref, un peu de réconfort, nous étions attendus a l'aéroport, direction l'hôtel.

Un grand lit nous y attendait.

Sortie vers 19h00, se replonger dans le Quartier touristique de Thamel - émotion !

Nous terminerons ce premier contact par un dîner dans notre resto préféré Mitho.

Gros plat, bonne bière.

Puis au lit! 

Deux jours de Rendez-vous avec nos agences de trekking

Les deux premiers jours, nous allons rencontrer nos 2 agences de trekking afin de régler: 

- les demandes administratives - permis de trekking, les taxes d'entrée dans les parc nationaux et les autorisations spéciales,

- les détails pratiques pour le trekking,

- les détails financiers.

D'abord, nous découvrons l'agence YATRI Trekking ( nouvelle pour nous). Un guide et un porteur vont nous emmener dans la vallée de Tsum.

Première rencontre agréable avec le responsable, mais pas le guide.

Deuxième rencontre avec l'agence KATMANDOU GUIDES (que nous connaissons depuis 2018 et qui va nous emmener dans le Langtang et Helambu.

Nous retrouvons aussi le même Guide Pema.

Le reste de ces deux jours, nous allons nous occuper à une immersion dans Katmandou.

Nous y retrouvons toutes les références de la ville, a savoir embouteillages, bruit et pollution.

Mais quelque chose à changé en 4 ans depuis notre dernière visite : la ville est en rénovation de partout et les  vieux bâtiments détruits sont remplacés par des buildings tout en hauteur.

Nous redécouvrons le Durbar Square de Katmandou - qui avait étéen grande partie détruit par le séisme de 2015 - et qui a retrouvé sa beauté d'avant.

Tous les temples et palais ont été reconstruit à l'identique.

 ******

Nous allons voir aussi la tour de Bhimsen, symbole de la ville.

Cette tour avait été complétement détruite lors du tremblement de terre de 2015 - elle avait déjà détruite dans le passé et reconstruite.

La tour en 2018 

Après 2015, sa reconstruction avait commencé pour retrouver une nouvelle tour identique et un quartier rénové ( pas encore fini).

 la tour de Bhimsen en 2022

Deux derniers jours de visite avant le départ en trek

Temps incertain encore ce matin, la mousson traîne en longueur!

Nous partons visiter un haut lieu sacré du Népal Swayambhunath.

Nous traversons Katmandou à pied , toujours l'occasion de découvrir de vieux quartiers et leurs habitants.

Nous voici a Swayambhunath.

Nous commençons par en faire le tour avant d'attaquer l'escalier monumental qui va au sommet.

Au sommet, de nombreux temples et monuments religieux bouddhistes et indous.

Ce haut est sacré car il rassemble ces 2 religions sans problème.

***** 
Marie Claire prépare sa reconversion ! 
 *****
 ******

En descendant sur l'autre vers versant et au pied , un site bouddhiste magnifique rayonne de toute sa splendeur.

Ce dernier jours, toujours dans le même registre visite du plus, vénéré dans le monde entier, Boudhanath.

Autour vit la plus grande communauté tibétaine, arrivée dans les années 50.

détruit partiellement en 2015 et vite reconstruit 
 *****
****"* 
Quelques tours, c'est bon pour le Karma. 

Nous terminons cette visite après un très gros orage de mousson.

Retour à l'hôtel par des chemins au travers de quartiers oubliés de Katmandou, un peu épuisés après un quinzaine km (AR!).

Demain Mardi ,27 octobre, nous partons en trek et il faut refaire les sacs, dans le bon ordre.

3

Un trek de 22 jours pour découvrir

# Une culture, un mode vie et une religion très spécifique du Népal, celle de la communauté Tamang,

# Le massif du Langtang Himal et plusieurs sommets qui marquent la limite avec le proche Tibet. De nombreux cols glaciaires avec des vues sur le Manaslu, les Annapurnas et le lointain massif chinois du Shishapangma (8012 m).

# Le grand lac de Gosainkund, lieu de pèlerinage sacré pour les adeptes de la religion hindouiste,

# Un retour par la région Sherpa de l’Helambu traversant de très belles forêts subtropicales

Vallée de Tsum 

Pour vous faire voyager plus facilement, nous avons créé un BLOG spécifique: "1 - Trekking Tamang héritage, Langtang et Hélambu" qui décrit tout notre périple.

Alors suivez nous! CLIQUEZ ICI pour commencer le trek.

4

Deuxième séjour : "A la découverte des lieux nouveaux"

Nous sommes de retour à Katmandou.

Nous avons changé d'hôtel et retrouvons un hôtel que nous avons déjà occupé il y a 4 ans, Truly Asia Boutique ôtel à Thamel.

Déception, l'accueil et les services de sont fortement dégradés et de plus sur le site internet, les photos présentées sont fausses. Ils essayaient de nous donner une mauvaise chambre.

Bref. Ça commence assez mal!

L'après midi sera en partie occupé à faire la lessive à fond, pour les vêtements et les pour nous.

On ira quand même faire une petite ballade dans Le quartier touristique de Thamel pour aller dîner.

Les 4 jours suivants, nous revisiterons encore des lieux déjà connus.

****************************

On reprend pied dans Kamandou, avec toujours la même ambiance, les bouchons et la foule nombreuse à l'occasion de la fête de Tihar.

Et aussi quelques lieux et objets insolites.

Le marché couvert!!!

Nous revenons aussi à Babar Mahal, ancien monastère, transformé en palais, puis en centre pour artisanat haut de gamme.

**************************

Prochaine visite, la ville de Patan, anciennement Lalitpur.

De nombreux temples du Centre ancien rappellent ceux du Durbar Square de Katmandou.

Nous profitons pour arpenter les rues commerçantes de la ville aussi encombrées qu'à Katmandou, a cause de la fête du Tihar.

Au fil des temples, de magnifiques statues pour le plaisir des yeux.

****************************

Nous allons découvrir un nouveau site qui nous est inconnu.

Ce sont les grottes et les gorges de Chobhar.

Chobhar est une ville située à 8km au sud-est de Katmandou.

Elle est située sur la rivière Bagmati, l'égout à ciel ouvert de Katmandou.

L'accès aux gorges de fait par un jardin, (entrée payante). Les grottes sont innacessibles.

Au dessus, se situe un beau point de vue sur une partie de Katmandou, avec un grand monastère en construction.

*****************************

Dernière journée à katmandou, demain on part pour un séjour à Pokhara.

Nous nous balladons dans le quartier des ambassades dont celle de France, et des grands hôtels.

Nous décidons de découvrir la parc de Balaju, dans la banlieue nord de katmandou.

Ce parc est fermé, que des maisons et des immeubles autour et des usines au pied.

L'accès se fait par des grands axes routiers où la pollution et la poussière son à leur paroxysme !

5

Premier séjour : "redécouverte et nouveautés"

 Le lac Pewa

La route ( non, le chemin!) Qui relie Katmandou à Pokhara, soit 220km, est devenue impraticable, avec des centaines de bus et autant de camions. Durée du parcours plus de 8h00.

Pour éviter un aller retour Katmandou-Pokhara, nous partirons en trek depuis Pokhara,

Et nous nous rendrons a Pokhara en avion (25 mn + 2h00 transferts, attente et retard).

Petit bimoteur, ,30 places! 

Attendus à l'arrivée, nous gagnons notre hôtel, près du lac Pewa.

Encore des palabres pour obtenir la bonne chambre réservée. C'est la deuxième fois et ils se moquent vraiement des clients.

Fin de soirée un peu difficile, Marie Claire et moi avons attrapé la Tourista!!

Lendemain, piano, lever en douceur, pause sur le toit de l'homme pour une très belle vue sur le lac et les montagnes.

Puis nous flanerons vers les boutiques et sur le bord du lac.

Cette semaine c'est la fête de Tihar ou Dipawali, fête des Lumières.

Les entrées des maisons et magasins sont décorés avec des couleurs et des offrandes, et dans la rues des groupes dansent.

C'est aussi la fête toutes les nuits, et peu de gens travaillent.

Cette fois, encore une nouveauté, nous allons visiter le Musée Mémorial Gurkha.

Il est situé à 7 km de notre hôtel, 7 km à pied qui permet de découvrir la banlieue de Pokhara.

Des chèvres bien insouciantes!!!!
Le Machapuchare, sommet emblématique de Pokhara

Visite du musée des fameux soldats Gurkha enrôlés dans l'armée Anglaise. Depuis 1817, ils combattent auprès des anglais dans tous les conflits du monde.

Ils sont les meilleurs soldats de l'armée britannique.

Présents assi lors du tremblement de terre de 2015
Le mémorial

Proche du musée une curiosité géologique, les gorges de la Seti River, rivière contrainte de passer dans une faille en pleine ville.

Dernier jour de notre premier séjour à Pokhara, toujours barbouillés à cause de cette saleté de Tourista.

Visite d'un petit monastère bouddhiste inconnu, proche du lac Phewa, aussi centre de méditation.

Les parapentes étaient revenus sur le sommet de Sarangkot, que nous allons gravir pour notre première étape du Panchase trek.

Nous continuerons le bord du lac presque la fin, au travers d'un grand jardin, avec un beau temple.

Demain, suite de notre périple à suivre sur "Panchase trek - autour du lac Phewa à Pokhara".

6

Un trek de 5 jours autour de POKHARA et de son fameux lac PHEWA pour:

# Faire une pose avant de repartir en trekking pour la vallée de Tsum,

# Profiter d’une magnifique vue sur la chaîne des Annapurnas, le Macchapuchare, le Manaslu, le Dhaulagiri.

# Être au plus prés des habitants, découvrir la nature et le mode de vie des népalais des petits villages, en dehors du confort des tea houses des circuits classique.



Pour vous faire voyager plus facilement, nous avons créé un BLOG spécifique: "2 - Panchase trek - Autour du lac Phewa à Pokhara" qui décrit tout notre trekking.

Alors suivez nous! CLIQUEZ ICI pour commencer le trek.

7

Deuxième séjour : "farniente avant le dernier trek"

Comme expliqué dans le blog "Panchase trek" , nous n'avons pu terminer le parcours, les chemins ayant disparus.

Nous avons donc regagné notre hôtel à Pokhara 1 jour plus tôt.

Nous allons rattraper ce manque, en allant quand même visite le Shanti Stuppa (World Peace Pagoda), mais en moto!

Nous trouvons un scooter à louer à l'hôtel où nous logeons, à un prix très intéressant - 9€ la journée.

Nous voici donc parti pour monter à 2 sites situés sur des collines au dessus de Pokhara.

L'exercice est plus que délicat en scooter, car même dans Pokhara, les routes n'existent plus ce ne sont que trous et ornieres.

On va quand même y arriver.

Shanti Stupa - World Peace Pagoda

Ce Stupa situé au dessus du Lac Phewa, permet d'avoir un panorama exceptionnel sur Pokhara, le lac et surtout sur le massif des Annapurnas, de l'Huinchuly, et du Machapuchare.

Lac Phewa et Pokhara 

Nous en profitons pour prendre le temps de déjeuner devant ce panorama exceptionnel.

Statue de Lord Shiva

Sur un colline proche et plus haute, a été érigée il y a peu de temps une statue d'une trentaine de mètres de Shiva - concurrence oblige!!!

Le panorama sur le lac et les montagnes y est le même, et beaucoup de monde vient y faire des photos!

Le soir, depuis la chambre,coucher de soleil sur le Machapuchare.

Machapuchare au soir 

***********************

Deuxième jour en moto, nous allons encore emprunter les routes en piteux état, les "dancing road" comme le disent les Vietnamiens.

Lac Begnas Tal

Lac situé à une vingtaine de kilomètres de Pokhara sur la route de Katmandou.

La circulation, des camions, bus, voitures, moto est infernale sur une route en très mauvais état, résultat 30 km/h maximum.

C'est pour cela qu'il faut 8h00 pour faire les 220 km jusqu'à Katmandou !!

Bref arrivée sans encombres au lac.

Beau lac de 4 km2 avec location de barques. Aujourd'hui beaucoup de monde, en particuliers des enfants des écoles, grands et petits et bien-sûr comme partout des Indiens.

Nous allons trouver un resto où il n'y à personne, sauf des caméléons.

Puis ballade au lac.

Massif des Annapurnas en toile de fond

Retour par Gumba Monastory

Ce monastère est situé sur une colline a proximité de Pokhara.

Mais pas de chance ce monastère est en reconstruction.

Les moinillons y vivent quand même malgré les travaux.

 La roue de la vie

*********************

Début de journée tout en douceur avec une belle randonnée sur les berges du Lac Phewa, avec au passage une petite douceur.

Un jardin bien agréable 

Musée international de la Montagne

Encore une fois nous allons visiter le musée de la montagne.

C'est une rétrospective sur toutes les ethnies du Népal, leur mode de vie.

On y trouve tout l'historique des conquêtes des 14 plus hauts sommets de la planète.

Il y aussi un belle rétrospective de la conquête de l'Anapurna 1 par les Français en 1950.

Articles parus dans Paris Match.

Nous sortons un peu déçu de cette visite, car le musée a été très épuré et l'intérêt y est devenu moindre!

Panorama sur l'Everest et le Camp de base. 

Cette visite nous à coûté 13 km dans la journée, alors, ce soir, une bonne récompense !

**********************

Dernier jour à Pokhara avant notre départ pour le trekking en vallée de Tsum

Nous allons en profiter pour aller visiter le fameux temple Tal Bahari qui se trouve sur une petite île a une centaine de mètres du rivage du lac Phewa.

Il y a beaucoup de monde avec une ferveur religieuse toute relative, elle est plutôt tournée vers la ferveur des téléphones portables et des selfies!!

Puis retour sur terre ferme.

L'après midi nous flânerons en sortie du lac car nous avons RV avec notre guide pour le trek en milieu d'après midi.

Nous profiterons d'un très bon déjeuner au bord de l'eau.

Rencontre avec notre guide, très jeune, pour une préparation efficace et précise du trek.

Fin de ce séjour à Pokhara.

8
8
Publié le 3 novembre 2022

Un trek de 20 jours à la découverte de la vallée de TSUM et du GANESH HIMAL pour

# Revenir dans cette région cette année, avec des attentes encore plus grandes.En 2015 grosse déception, nous étions à l’entrée de la vallée, mais l’accès y était impossible à cause du tremblement de terre.

# Vivre de grands moments de sérénité au milieu de populations tibétaines fidèles depuis toujours à leur art et « esprit » de vivre.

# pour cette vallée est sacrée pour les bouddhistes, ses nombreux monastères et gompas nichés à flan de parois ou dans les forêts de pins qui parsèment la vallée jusqu’à la frontière tibétaine.

# Faire une petite incursion au camp de base du Ganesh Himal.


Vallée de Tsum 

Pour vous faire voyager plus facilement, nous avons créé un BLOG spécifique: "3 - Trekking dans la vallée de Tsum" qui décrit tout notre trekking.

Alors suivez nous! CLIQUEZ ICI pour commencer le trek.

9
9
Publié le 25 novembre 2022

Troisième séjour : "On continue l’exploration de la vallée de Katmandou"

 Le lac Daudaha prés de Kiritpur

Nous sommes donc rentrés 2 jours plus tôt à Katmandou à cause d'une mauvaise bronchite qu'à attrapé Marie Claire.

Nous sommes arrivés a Katmandou le 21 Novembre après midi (au lieu du 23).

Nous avons donc encore plus de temps pour flâner dans Katmandou et sa vallée.

Les 2 premiers jours seront passés à trier, laver et ranger les affaires après ces 18 jours de trek.

Nous en profitons pour se réadapter à la foule, les voitures, les motos et la pollution !!

*********************

Visite de Pashupatinath.

Après le café habituel à mon bistrot d'en face, on part pour Pashupatinath, le plus grand centre religieux hindouiste du Népal.

Entrée hors de prix (1000 rps par personne soit 8€/p) pour rien voir des monuments car les 2 grands temples hindouistes nous sont interdits.

Centre de crémation, le plus important où les gens viennent pour mourir et se faire incinérer sur des bûchers , les Gath.

Plusieurs corps de morts sont en préparation pour être incinérés ensuite.

Montée sur les hauteurs où sont errigés des dizaines de templions.

Retour à travers la ville.

*******************"

Visite des villages de Bungamati et de Khohana

Départ à 10h00 après le café habituel.

On a décider d'aller visiter les villages de Bungamati et Khokana.

On va à Ratna Park, station des bus, pour trouver d'abord un bus pour aller à Patan.

Puis à Patan on trouve facilement le bus pour Bungamati.

Tassés comme des sardines dans le bus, des manouches en profitent pour me tirer l'argent dans mon sac.

Visite du village de Bungamati pour y voir la beauté des sculptures en bois des artisans du village,

y visiter le temple dédié à Rato Machhendranath et celui de Karya Binayak,

y regarder les femmes du village tisser des tapis et sécher le grains de riz dans les rues, y admirer la beauté du village avec ses rizières en terrasses et les champs de colza.

Puis on marche jusqu'à Kokharna.

A Khokana on tisse la laine comme au moyen âge. Mais depuis l'antiquité on y cultive et transforme l'huile de moutarde. Les champs en terrasses entourent le village, avec ses rizières et champs de colza (ou de moutarde).

Beau village , tout reconstruit.

Très belles portes et façades en bois sculpté.

Dans la rue, il y a des fileuses et beaucoup de tisseuse de tapis.

Superbe travail.

On reprend le bus pour Patan.

Puis on rentre à pied à l'hôtel (6km).

********************

Visite du monastère de Kopan

Nous retournons visiter le monastère de Kopan. En 2018 nous n'avions pu le visiter, il était fermé pour cause de grande retraite silencieuse.

Départ 10h00 après mon habituel café.

Objectif le Monastère de Kopan.

On va jusqu'à Ratna Park pour trouver un bus pour Bodnath.

Personne n'est capable de nous renseigner.

Bref on trouve un petit véhicule qui y va.

Pas trop serré, ça va bien. On arrive à 11h 20.

On traverse le site de Bodnath (sans payer!) Puis on trouve un très bon resto.

Bon repas.

On continue vers le Monastère de Kopan à pied environ 4 km.

On traverse de superbes quartiers plutôt chics.

Rues commerçantes avec de beaux magasins.

On passe devant un monastère de nones. Mais comme beaucoup, on ne peut pas entrer.

Nous arrivons près de Kopan.

C'est un immense complexe situé sur une colline.

Beaucoup d'écoles de moines, plusieurs monastères, et de grands bâtiments pour les civils qui viennent y faire retraite, et stages de tout type ( méditation, tous, …).

Le gardien ne veux pas laisser entrer Marie Claire, car elle est en bermuda.

Nous repartons et tournons en rond devant la porte sans espoir.

Nous étions déjà venu ici et le monastère était fermé pour cause de retraite monastique.

Au bout d'un moment, le gardien nous rappelle et donne une jupe longue pour que nous rentrions ???!!!!.

L'accueil est plutôt sympa, avec des messages du Dalaï Lama et autres grands Maîtres Bouddhistes.

Beau monastère moderne.

2 grands magnifiques Stupas.

Visite très agréable. Jardins spacieux.

Retour à Bodnath où nous prenons le taxi pour rentrer à l'hôtel.

***********************

Jour de transition et de repos

En effet demain nous allons basculer dans le monde hindouiste en partant visiter Janakpur.

Marie Claire est à nouveau malade (tourista). Donc repos le matin.

Je vais flâner et me perdre dans le centre de Katmandou.

L'après midi un peu d'oxygénation (???).

Nous allons trainer vers le parc des expositions où il y à de grandes ventes de chaussures.

Retour en passant par un parc Minable - Bhrikuti Mandap park - où il faut payer l'entrée, puis par la fête foraine, où il faut aussi payer l'entrée.

Retour a l'hôtel par le quartier chic de Durbar Marg.

On fait les sacs pour laisser demain à l'hôtel à notre départ pour Janakpur.

Nous ne prenons que quelques affaires dans le sac à dos.