Carnet de voyage

danemark

5 étapes
13 commentaires
7 abonnés
Dernière étape postée il y a 788 jours
ca y est vous pouvez suivre notre voyage sur une carte ;)
Juillet 2017
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 16 septembre 2017

1 ere étape danoise, découverte de la mer baltique, dans un spot très calme et sauvage. plutôt sympa!

2
2
Publié le 16 septembre 2017

La pluie nous a fait quitter HELJS, pour ODENSE, ville natale de christian ANDERSEN ( la petite sirène, le soldat de plomb, le vilain petit canard...) que des contes sombres mais qui ont enchanté mon enfance et celle de Malie!

Nous avons demandé à un policier pour se garer. E n fait il faut un disque sur le pare brise, car gratuit 2 h de 9 h à 18 h. mais les indications sur le panneau n'étaient pas claires pour nous ...

on passe au distributeur, on découvre la monnaie du pays, les couronnes ( 100 couronnes équivalent à 13 euros environ ) et Malie veut garder une pièce de 5 couronnes en souvenir parce qu elle est trop jolie !!!

on a trouvé un super restau bio ou on s est régalés d un jus de rhubarbe, vin blanc ( servi avec un verre d eau et glaçons ) burger céleri/ soja et tartine saumon fumé /œufs brouillés, tout fait maison un régal !

on paye et le serveur nous explique que 5 couronnes valaient 5 euros avant et maintenant .. 50 cts.. et oui vive l europe 😉

Je demande combien de jours ensoleillés en été ici il me répond: 3 jours .. et ajoute que c est pour ca qu ils sont si tristes .. Calmes oui, tristes j aurais pas dit ça mais je conçois que cette grisaille puisse peser !

petit tour de la ville mais rapide car toujours sous la pluie donc !! juste le temps de photographier 2/3 monuments et le parc super joli mais trop gadoueux, on n ira pas s y promener!!

du coup, on rentre et on met le cap sur Copenhague direct ...

on quitte l île de la fyonie pour l île de sealand ...

3
3
Publié le 16 septembre 2017

On a pris le pont Grand Belt, immense, payant 😦 mais ca but le coup d œil malgré la grisaille .. qui. n'affecte pas notre humeur !

L entrée dans la ville, bâtiments classiques du "coin" briquette rouge que l on retrouve partout depuis les Pays-Bas, mais un contraste énorme avec certains nouveaux bâtiments hyper design en verre.

On croise une vache sur un toit, des vélos partout, donc les fameux a trois roues, mais eux, on vous les expliquera dans "Christiania" si vous êtes sages !!!

on s est ballades dans le fameux quartier de NYHAVN, là où les maisons sont tellement colorées que l on voudrait rester y habiter, mais bon .. les milliers de touristes nous refroidissent un peu!

On se fend de bonnes glaces chez le meilleur glacier du coin (entendu dire par un taxi velo qui passait, véridique, on ne peut que le croire ...) chez Vaffelbageren. On a eu la chance d admirer l œuvre éphémère de l'artiste WEI WEI , qui a rendu hommage aux immigrants en créant une œuvre avec 6000 gilets de sauvetages collectés apres "usage" qu il a appelé Soleil Levant,inspiré par une œuvre de Monet, traitant de la fin de guerre franco- prusse, tout ca sur le mur du Kunsthal Charlottenburg, lieu d expositions diverses .

Si ca vous tente, dépêchez vous, l œuvre disparaît le 1 er octobre prochain! Saisissant, véritable porte parole politique, perso j ai eu le sang un peu glaçé en le contemplant ....

On a aussi voulu aller au parc immense en centre ville avec des manèges magnifiques mais à 13 euros l entrée dans les manèges ... ben on a laissé tomber!

On voulait aller voir la statue de la petite sirène mais Malie n en pouvait plus ( à vélo toute l aprèm) donc ... on a laissé tomber aussi ..MAIS on est rentrées dans la maison( magasin maintenant) ou a vécu Andersen 19 ans .... et y avait une petite sirène aussitôt .. donc on l à vue quand même !!!!!!

on a fini par ce magnifique bâtiment, je sais, vous l avez compris, moi quand il y a de la couleur, je revis, et c est chez moi tout de suite .. Donc je disais que ce superbe bâtiment c est un cinéma en fait.Il nous a fait de l œil de loin alors on est venus voir de près ...

Moi je dis, on manque de couleurs en France, clairement !!!!

4

Christiania, une société autogérée alternative, où la drogue est en vente libre, où les armes et voitures sont interdites, et où chaque habitant contribue au bien-être de la communauté. » Voilà ce que j'avais pu lire en cherchant l'histoire de Christiania, alors là, j'avoue, je n'avais plus qu'une chose en tête...Aller voir!!!

En 1971, il y avait tellement d'attente pour pouvoir se loger à Copenhague, (quasiment 30 ans, si si!!!!) qu'un groupe de hippies, aidé par un journaliste suite à la destruction des barrières du site, a décidé de squatter des bâtiments militaires en plein coeur de la ville et ont crée une communauté intentionnelle autogérée, le rêve,non?

.

L'état a laissé faire, suivant cette expérimentation, et après les drogues dures qui ont posé les problèmes "classiques" et qui on finies par être bannies,après différentes périodes de tentatives de destruction du site, mais ou mettre toute cette population ensuite? Depuis 2011, l'état a permis aux habitants de racheter une partie des terres, et l'eau et l'électricité sont arrivées sur les lieux (pensez aux conditions premières....) mais ils doivent aussi désormais payer des taxes.... Tout a ses limites et tout se négocie!!!!

Les christianites ont leur propre monnaie locale, équivalente aux couronnes, et leur propre drapeau, rouge avec 3 points jaunes, symbolisant les 3 i de Christiania, leur propre école, leur propre service ramassage de poubelles et même un cinéma.

Perso, tout ça m'a fait fantasmer, un peu trop peut-être, mais je vous raconte tout avant de donner mon impression...


Entrés par un porche annonçant la couleur (attention, ici vivent des dragons), on se retrouve dans un monde merveilleux (pour nous) comme si on avait jeté des seaux de peinture partout, des tags à n'en plus finir, des sculptures hétéroclites, mais surtout beaucoup beaucoup (trop???) de touristes...

On arrive directement sur des stands en tous genres, certains de créations personnelles mais aussi beaucoup de babioles, attrapes-touristes en tous genres. A peine passée, on rentre dans le dur, dans un endroit ou l'on vous prévient que les photos sont interdites et ou l'on se demande si l'on est encore sur cette planète: la Pusher street.... Des stands entiers de résine, d'herbe, de sucettes, de tout le matos pour fumer. Les mecs en casquette, tranquilles et la vente se fait...comme sur un marché de village, c'est assez impressionnant et ça sent énormément....Malie se sent mal à l'aise avec ça, et oui, c'est l'âge critique.... C'est un peu comme à Amsterdam,mais en plein air: tu vois de tout, mamies, jeunes, vieux, classes, moins classes et tout le monde se côtoie pour acheter et fumer...

On passe la rue et on se retrouve sur une grand place avec une scène pour les nombreux concerts, tables chaises et stands de nourriture. On prend des sandwiches et on s'assied au milieu de tous, ça sent la beuh à plein nez, y'a des pétards énormissimes, le papy français à coté de nous, se délecte d'une sucette au cannabis..... Il pense à Woodstock celui-là, c'est certain!

On se ballade en faisant le tour par le bois, qui cerne le village, et là c'est calme, au bord de l'eau, toujours des gens posés à fumer leurs joints tranquilles. On passe devant la Banana House, toute ronde, qui est une association pour les handicapés, on découvre "l'arrière village" avec des maisons en bois construites sur les bases des anciens locaux militaires, originales, chacune à leur façon, toutes colorées à leur façon propre, en tous cas, la créativité est de mise, ça c'est sûr!

On se retrouve ensuite sur une grande artère, avec bars, boutiques en tout genre, quelques hippies, des cheveux bleus, des crêtes et des guitares qui se font gratouiller les cordes.


On tombe sur le batiment ou sont fabriqués les fameux vélos à 3 roues, inventés ici, et distribués aujourd'hui dans toute l'Europe!

On finit par le skatepark, super sympa, Malie ne veut plus partir.

Mon avis? Non celui des autres avant!

Malie n'a pas trouvé la visite très rassurante, ce milieu la dérange pour le moment, mais elle a quand même apprécié certains décos, certaines maisons et elle aura eu le mérite de voir cette société auto gérée

Manu lui, a bien aimé. Il a ressenti le coté un peu cheap lorsqu'il est arrive, le coté restaurants partout, les touristes mais ça reste un lieu de liberté ou les gens viennent fumer leur cannabis, dans un pays ou c'est interdit.

Il trouve que ça ressemble juste à un quartier autonome dans une ville, c'est à dire l'obligation de cotoyer toutes sortes de gens, de trouver du business pour vivre, le cannabis étant très lucratif. Mitigé, pas très surpris en fait, comme à Doel, il s'attendait à voir ça comme ça. C'est un peu, un pied dehors un pied dedans, autonomes mais dépendants du tourisme. Il ne croit pas à l'autonomie complète, à l'autarcie complète totale, iL a aimé et apprécié ce moment.

le coté revendication des années 70, permettaient ces communautés, les villes n'étaient pas comme maintenant. Aujourd'hui, on n' plus cette possibilité, cett forme de "schyzophrénie". C'est devenu tellement dur avec toutes nos lois,et on voyage beaucoup plus. La société a pris une part trop importante, c'est juste un espace de liberté dans cette ville, qui permet à chacun de venir y être libre en partie.

Et moi???? Et bien.. déçue.Moi je m'attendais à woodstock en live, à voir des hippies en pat d'eph, en chemises à fleurs avec qui parler facilement, à trouver un lieu zen (il l'est) d'ou je n'aurais plus jamais eu envie de partir.

Je pensais voir ...... j'en sais rien en fait, je crois que mes lectures diverses et enthousiastes sur le sujet m'ont emballée, je me suis fait mon idée avant et je suis tombée de haut..

Promis juré craché, ça vaut le coup d' oeil, et il ne faut pas aller à Copenhague sans y passer.

J'ai fait ma bisounours sur ce coup là, je n'ai pas pensé qu'il y aurait autant de touristes, je pensais surement être seuls avec la communauté, je rêvais d'être invitée à dîner peut-être, à vivre Christiania... à leurs débuts en fait, voilà!

Je pensais sortir de là et rester sur mon nuage, un peu comme à Doel, et bien, ça reste cependant une expérience fantastique pour avoir quand même pu m' imprégner de cette vie réelle et irréelle à a fois

J'aurais dû naître plus tôt et aller vivre là bas il y a 45 ans, il me semble que c'est une bonne conclusion😉

Quoique.... ce dernier totem, trônant à la sortie du site,en dit long aussi.... (traduction: vous entrez maintenant en enfer)

5
5
Publié le 16 septembre 2017



Ce fût un moment magique, en dehors de Christiania !

Le pays est comme ses habitants, calme posé, propre, les fenêtres des maisons sont toutes sans rideau, et toutes avec de jolies décorations aux fenêtres et si colorées ! C ‘est un peu bizarre au début, je ne pouvais m’empêcher de regarder à l’intérieur, tout est rangé, nickel et très ….. Danois, très ikea (oui je sais c'est suédois!) !

On s’est vraiment reposés, on a vraiment laisser nos regards errer au milieu de ces campagnes si verdoyantes et de la mer Baltique.

Et puis punaise, on était au Danemark quand même, c’est pas rien ! C’est pas le pays à coté, c’est quand même le pays des vickings, un pays englouti par la neige en hiver, un pays ou tu vois des panneaux : Attention Rennes…..

Un pays ou d ailleurs, tous les panneaux te montrent que tu es loin de chez toi, dans une autre contrée, un pays ou les magasins sont ouverts tous les jours de 6 ou 8h à 22h tous les jours !


Un pays ou

Un pays ou même les cimetières sont jolis (Malie a fait une remarque pertinente : ca leur coute moins cher qu’à nous d’enterrer leurs morts …)

Un pays ou les bus scolaires te donnent envie d’aller à l’école, un pays ou tu sens que la vie s’écoule tranquillement.

Un pays où tu as à disposition, des barbecues communs et un stock de bois !!!

Un pays ou, sur la route, tu trouves des petites cabane, tu t arrêtés, et tu découvres que tu peux acheter des productions locales et mettre les sous dans une tirelire, sans voir personne !!! Parfois tu es filmé, parfois non😉

ou ils sont TOUS blonds comme les blés, (ou presque je vous jure) bref, un pays ou l’on s’est senti bien, même si on n’irait pas y vivre, nous sommes beaucoup trop spontanés, fouillis et sanguins pour s’adapter, c’est certain !!!!!!

Allez direction la Pologne maintenant, avec une halte en Allemagne!

et pour la suite :

https://www.myatlas.com/jamamia/la-pologne-tant-attendue