Je suis parti avec un ami qui connaissais bien le Ladakh il servait de guide avec un Ladaki qu'il a connu. Je suis donc parti en toute confiance et bien m'en a pris ce fut un très beau voyage
Du 25 juillet au 14 août 2007
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Nous sommes arrivés après environ 40h de voyage un peu fatigué. A l'aéroport nous retrouvons notre ami Romu qui nous acceuille avec Tsering dans la plus pure tradition Indienne avec une écharpe (grand kata) qu'ils nous mettent autour du cou. Nous devons rester au moins 2 jours à Leh (3500m) pour nous acclimater à l'altitude. J'en profite pour m'installer dans la guest house que Romu m'avait retenue, mais oh surprise le wc était à la mode turc, donc pour moi cela posait quelques problèmes!!! mais vite solutionné, par une chambre plus conforme à mes besoins. Tsering nous invite chez lui et nous présente la famille, moment très sympa.

une idée en arrivant de la beauté du paysage
ma chambre
d'autres amis se sont joints à nous 

Un petit tour pour visiter LEH (capitale du Ladakh 3500 m alt)

on m'avait oublié 😉
2

Après ces 2 jours à visiter Leh, nous prenons un véhicule avec un chauffeur pour nous rendre dans la vallée de la Nubra, ce qui impliquait le passage du col routier le plus haut du monde (5602m). Les routes sont en partie goudronnées mais très étroites, et je vous dis pas les frayeurs que l'on peut avoir quand on croise des camions ou les convois militaires (plus de 60000 hommes au Ladakh). Nous découvrons cette belle vallée désertique avec des oasis de verdure, ce qui est du plus bel effet.


Paysages somptueux
3

Nous visitons les monastères, Sumdo, Tiksey..... Lamayuru..., je peux dire un grand merci à Romuald pour m'avoir fait monter soit sur mon fauteuil, soit sur son dos les nombreuses marches des monastères. (ils ne connaissent pas encore le mot accessibilité...)

4

Nous rentrons sur Leh par le même chemin avec le col à 5600m, ce qui fait qu'en rentrant je suis un peu fatigué et l'estomac un peu en vrac.


Nous faisons quelques ballades autour de Leh pour voir les différents monastères, aussi beaux les uns que les autres

5

1 aout visite des temples, il y a tellement de choses à découvrir et j'ai pu jouer avec les moinillons 😀

6

nous parcourons notre voyage à la recherche d'autres monastères par des routes somptueuses

ils sont exploités pour refaire les routes dans des conditions très difficiles sur place avec la famille par une chaleur torride 
7

nous rencontrons des locaux qui nous ont invité à manger et boire du thé au beurre de yak (juste gouté par politesse) que tout le monde boit ici comme une friandise, c’est également la boisson des moines pendant la prière. Recette de la fabrication du beurre de yak. Elles pressent du beurre de yack dans leurs mains. Ce beurre sera conservé plusieurs mois et viendra apporter un peu de calories au thé pendant l’hiver

nous revenons sur LEH pour assister à la venue du DALÏ LAMA

Une grande fête est organisé tous les Ladakis se parent de leu plus belles tenues et parfument l'athmosphère avec l'encens.On a attendu au moins 3 à 4 h de le voir passé, ah oui on l'a vu enfermé dans son 4x4 toutes fenêtres fermées et le voir en transparence à travers la vitre fumée saluer la foule 😦

attention le voilà

vous l'avez aperçu !!! 

et nous nous en retournons, car demain nous nous attaquons à rentrer par la route à Dehli

8

nous commençons par le tronçon LEH - MANALI. Cette route est considéré comme une des plus dangereuse

avec toujours des cols entre 4700 m et 5300m sur des routes très escarpées ou il y a des accidents

et maintenant une surprise désagréable un camion c'est couché sur le seul pont. Impossible de traverser la rivière à cette heure-ci nous empêche de la traverser. Il faut attendre demain matin de bon heure pour traverser sans risques et surtout avant les convois de camions

il y en a bien qui ont traversés à moto après une bonne baignade glacée. Nous avons du récupérer une femme dans notre 4x4 pour la ...

Donc demi-tour pour aller coucher dans le petit village de tentes vu auparavant avec des draps et couvertures, on a passé une bonne nuit très confortable.

Je ne regrette pas d'avoir fait cette route, car les paysages sont superbes, et très diversifiés

Nous passons notre dernier col à 3977m, nous redescendons dans la plaine et les températures s'en ressentent. Les routes sont toujours aussi encombrées

départ très tot le matin pour continuer notre route 
9

Nous faisons un petit détour de 7/8 h de 4x4 de nuit pour aller à Dharamsala, ou nous devons retrouver Tsering spécialisé dans les plantes.

10

et nous réservons notre bus pour Dehli 11h de route mais c'est un bus couchettes, je peux pas dire que l'on puisse dormir (car le chauffeur actionne son avertisseur toute les 5mn) mais on se repose mieux.

11


séance tatouage au henné