Carnet de voyage

Anda, Andalucia !

Dernière étape postée il y a 1 jour
Roadtrip espagnol en pleine semaine sainte. Au programme : processions, tapas et culture mozarabe dans les villes andalouses !
Avril 2017
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 12 janvier 2019

Notre périple démarre à Madrid, la capitale espagnole. Depuis l'aéroport de Barajas, nous empruntons un train de la AVE pour rejoindre le centre ville. Arrêt à puerta del sol puisque notre Air Bnb se situe à deux rues.

Plaza del sol 

Nous déposons rapidement nos affaires pour aller profiter de notre première soirée espagnole. Direction la plaza mayor pour déguster une bonne sangria et des tapas.

Plaza Mayor 

C'est donc éclairés par les lumières de la ville que nous regagnons notre logement pour la nuit en allant faire un tour à la Plaza de cibeles.

Madrid de nuit : Plaza de Cibeles 

Les Espagnols confirmeront leur réputation de fêtards braillards au cours de la nuit mais il faudra bien s'habituer, cette semaine est particulière dans la culture du pays : Semana Santa !

2
2
Publié le 13 janvier 2019

Une nuit peu reposante avec les bruits nocturnes de la vie espagnole mais nous sommes prêts à visiter la capitale en début de matinée !

Au programme : plaza de cibeles, parque del retiro, museo del Prado et palacio real.

Nous commençons la journée par les boutiques de la plaza del sol.

Parlement espagnol 

Direction plaza de cibeles où siège la mairie !

el ayuntamiento 

On remonte un peu plus haut pour faire un arrêt sur la place consacrée à Christophe Colomb, "héros" de l'Espagne, ayant découvert les Amériques. L'équivalent du 14 juillet français est en Espagne le 12 octobre ! (mon anniversaire) pour célébrer la découverte de Christophe Colomb en 1492 !

Plaza de Colon 

Direction el parque del retiro pour se reposer un peu de toute cette marche. Le soleil est déjà au beau fixe en ce début avril.

Puerta de Alcala qui ouvre le parc du Retiro

Le parc couvre une bonne partie de l'est de la ville, on y trouve des kiosques, une roseraie et des expositions.

Il abrite également mon chouchou, el palacio de cristal. Écrin d'architecture en verre pour un effet de serre garantie !

Nous quittons le parc en passant par les stands permanents de vente de livres qui encadrent la rue rejoignant la gare d'Atocha.


La gare d'Atocha vaut le détour. A l'intérieur, un véritable jardin tropical a été aménagé. Plutôt agréable pour les retards de train de la AVE qui ne sont pas typiquement français...

Nous prenons le temps de manger un bout avant de continuer notre exploration de Madrid. Cet après-midi, je dois retrouver la famille aupair pour qui j'avais travaillé il y a 5 ans ! Les filles ont du bien grandir ! J'ai hâte de les retrouver ! Pour le reste du groupe, une visite au musée du Prado s'imposera, un peu de culture ne fait jamais de mal !

Rues madrilènes aux alentours du musée de la Reina Sofia 
• • •

Après-midi partagé donc. Je me rends du côté du Palais royal pour rejoindre ma famille au pair tandis que ma famille visite le musée du Prado.

Musée du Prado qui comporte de grandes œuvres comme Les Ménines de Diego Velázquez et El tres de Mayo de Francisco de Goya

Hop, on me rejoint près du Palais royal pour terminer la journée en passant par le théâtre royal !

Teatro real 
Pendant ce temps là... mes retrouvailles avec ma famille aupair franco-espagnole. Les filles ont bien grandi !
• • •

Nous terminerons l'après-midi aux alentours du palais royal...

Malheureusement le palais ferme ses portes, nous n'avons pas le temps d'en faire la visite. Nous regagnons doucement le centre en passant par la plaza de España et le temple de Debod

• • •

La nuit est tombée, notre périple continuera de plus belle demain alors nous devons prendre des force. Dernière soirée dans la capitale, dîner dans un resto typique près du Mercado San Miguel.

Mercado San Miguel 
Dîner typique 

Demain, nous commençerons notre itinéraire en terre andalouse, adios la capitale, buenos dias le Sud !

3
3
Publié le 20 janvier 2019

Nous quittons la capitale au petit matin de ce troisième jour pour gagner Tolède, au sud de Madrid. Visite de cette ville pleine de charme en une journée. Les températures sont déjà bien élevées !

La ville est fortifiée, nous tournons un peu en rond avant de trouver une place de parking puis nous continuons la visite à pied.

Ce qui me charme immédiatement dans ce village c'est son dédale de ruelles étriquées et pavées. Nous nous perdons un peu à flâner mais il est très agréable d'être ombragés par les hautes maisons entassées.

Nous débouchons enfin sur la place principale où trône fièrement la cathédrale. Nous en faisons le tour par les ruelles qui l'entourent..

Notre ventre commence à gargouiller, nous flânons de nouveau dans les ruelles adjacentes à la plaza mayor pour trouver de quoi nous rassasier.

Après une dégustation d'empanadas faites maison, nous nous éloignons du centre pour trouver un joli point de vue à l'une des portes d'entrée de la ville fortifiée.

Après une pause photo bien méritée, nous remontons les escaliers pour aller faire les boutiques.

La chaleur a déjà bien gagné l'intérieur de la ville, nous nous octroyons une pause fraîcheur avant de reprendre la route pour Cordoue.

Mairie de Tolède avec son magnifique point de vue et arène de toros

Adios Tolède, une belle journée d'avant-goût de ce qui nous attend en Andalousie. Nous parcourons les kilomètres qui nous séparent de cette belle région en fin d'après-midi. Ce soir nous dormons à Cordoue !

• • •

A peine arrivés à notre hôtel Averroes de Cordoue, nous ressentons l'effervescence de la ville. Ce soir s'ouvrent les processions de la Semaine sainte. Vite, nous déposons nos bagages et allons vivre cette expérience culturelle. Nous suivons les locaux pour aller admirer le défilé. Nous arrivons sans le savoir à la plaza mayor.

L'attente est insoutenable. Tout le monde est prêt à voir le char de la Vierge Marie apparaître dans l'encadrement de la porte en arche. Nous attendons patiemment le spectacle en dégustant des tapas et une bonne sangria.

Le brouhaha cesse petit à petit. Tout le monde est prêt pour la procession. Au coin de la place nous voyons l'ombre du char apparaître. Même si nous ne sommes pas religieux, l'ambiance dégagée par cette tradition est émouvante. Les enfants trépignent d'impatience pour faire gonfler leur "bolas de cera" (boule de cire). Tout le monde retient son souffle lorsque les porteurs du char se relaient afin de faire le tour de la place d'une traite.

L'exercice est spectaculaire, le char pèse plusieurs tonnes réparties entre une douzaine de porteurs seulement. Faire tourner le plateau en bois massif n'est pas une mince affaire, tout le monde retient son souffle, le silence se fait presque pesant.

Puis, le défilé peut reprendre, tout le monde salue la Vierge Marie.

Le spectacle se termine aux alentours de minuit. Les espagnols feront la fête jusqu'au petit matin mais nous nous rentrons car une journée de visite nous attend le lendemain. Bonne nuit Cordoue !

4
4
Publié le 30 janvier 2019

Levés de bonne heure ce matin pour espérer ne pas trop faire la file pour visiter LA fameuse mezquita de Cordoue ! Un petit aperçu de ce qui nous attend dès l'entrée dans la ville fortifiée..en passant par le pont traversant le Quadalquivir.

La porte franchie, nous nous plongeons directement dans une autre époque !

Mezquita de l'extérieur

Les choses sérieuses commencent, nous pénétrons dans la cour intérieure de la mezquita, nous en prenons déjà plein les mirettes !

Nous avons bien fait d'arriver tôt, nous pouvons profiter des lieux en petit comité pendant une petite heure. Place au silence, nous dévorons des yeux les infinis détails de la mosquée-cathédrale.

Le point d'orgue de la cathédrale-mosquée, croisement des symboles chrétiens et arabes.

• • •

Nous quittons la tête pleine d'arabesques les lieux sacrés pour continuer la visite de cette ville pleine de charme.. Balade dans les ruelles typiques à la recherche de tapas pour le repas du midi.

Les rues de Cordoue regorge d'habitations typiques avec de nombreux patios... Un régal !

Nous nous posons enfin sur une place pour manger avant de reprendre l'exploration de la ville. côté moderne. Le charme tombe immédiatement, nous repartons dans la partie historique pour profiter de notre activité de l'après-midi.

Dédale de ruelles une nouvelle fois à la recherche de notre hammam El-Andalus, pause détente qui vaut le détour, nous sommes plongés le temps de 2h à une autre époque !

La porte du hammam franchie, nous baignons dans l'ambiance des bains arabes traditionnels. Après un thé marocain servie en bonne et due forme, nous nous mettons en maillot.

Lumière tamisée par les puits de lumière naturels. Plusieurs bassins à différentes températures et massage au programme. Nous sommes ailleurs pendant cette parenthèse relaxation.

Difficile de revenir à la réalité mais de belles choses nous attendent encore. Adieu Cordoue, nous prenons la route pour Séville !

• • •

Nous arrivons à notre hôtel Al-Andalus à Séville en fin d'après-midi. Nous profitons de la piscine une petite heure avant de ressortir manger dans le centre.

Le soir, l'effervescence de la Semaine Sainte nous gagne de nouveau à Séville ! Ça se bouscule plus qu'à Cordoue pour voir le char de la Vierge Marie. Nous nous réfugions dans un restaurant.

Au menu, cola de toro !

• • •

Une journée bien riche s'achève, nous rentrons à l'hôtel pour nous reposer avant la grande visite de Séville le lendemain !

5
5
Publié le 3 février 2019

Nous avons pris un hôtel près du centre ville pour pouvoir perdre le moins de temps possible pendant cette visite de Séville. Nous garons la voiture à la lisère du parc Maria Luisa et hop direction l'Alcazar pour bien démarrer la journée. !

Première claque de cette journée, le fameux Alcazar construit à partir de 844 par les Omeyyades.

Entrée principale de l'Alcazar 

L'Alcazar est un vestige de différentes influences de l'histoire. Modifié à plusieurs époques et ayant eu plusieurs propriétaires, celui-ci a tenu bon et est entre les bonnes mains de l'UNESCO aujourd'hui. Addition d'arabesques et de touches chrétiennes, l'Alcazar de Séville est d'une richesse architecturale indéniable !

Le rez-de-chaussé arabe et l'étage d'influence catholique

L'Alcazar recèle de nombreuses pièces ainsi que de beaux jardins et cours. intérieures.

Les cours intérieures 
Les jardins de l'Alcazar 

Nous terminons la visite par les grands jardins de l'Alcazar, la chaleur est déjà à son comble. Vite, nous nous faufilons dans les ruelles ombragées pour continuer notre exploration.

• • •

La deuxième claque de la journée opèrera au moment de découvrir la Plaza de España. Un panorama à 180°C pour découvrir le tableau de chaque province d'Espagne. Nous nous perdons dans l'immensité des détails de l'architecture.

Chaque province d'Espagne a son banc attitré.

• • •

Au fil des jours nous nous sommes adaptés au rythme espagnol. L'après-midi est déjà bien entamée lorsque nous décidons de manger un bout. Nous prenons le bus à étage pour faire le tour des monuments aux alentours du centre.

Hop and off bus tour pour voir les attractions en une demi-heure

Nous refoulons le pavé sévillan pour terminer la journée en beauté avec une représentation de flamenco. Les préparatifs pour la procession de ce soir sont déjà en place dans les rues de la ville. D'ailleurs, une répétition générale nous bloque quelques instants avant d'aller voir le spectacle.

Processions autour du Metropol Parasol, joyau d'architecture moderne 

Nous nous installons dans l'intimiste Casa de la Memoria pour un spectacle en petit comité.

Les artistes n'autorisent que quelques photos à la fin du spectacle pour préserver l'intensité de la performance

La journée touche à sa fin, nous déambulons avant un bon diner.

• • •

Ce soir nous dormirons de nouveau à Séville et reprendrons la route dès le matin., nous profitons donc de Séville de nuit: une autre ambiance !

6
6
Publié le 11 février 2019

Une grosse journée nous attend aujourd'hui ! Au programme : Xéres, Cadix, Gibraltar et nous dormirons dans le petit village de Casarabonela !

Nous commençons la journée avec une halte à Jerez de la Frontera, nous ne sommes pas transcendés par ce petit village qui je suis sûre doit être agréable pour se reposer.

Jerez de la frontera 

Nous poursuivons la journée avec une arrivée vers midi à Cadiz pour une visite en bonne et due forme.

Cadiz est surnommée la ville blanche et on comprend pourquoi !

Nous poursuivons la visite de Cadiz dans ses ruelles étriquées.

Nous poursuivons la visite par une balade le long des miradors. .

Nous terminons notre étape à Cadiz par une pause baignade !

• • •

Nous reprenons la route direction notre AirBnb du soir mais avant un stop s'impose au rocher de Gibraltar ! Bienvenue au Royaume-uni !

Nous passons la frontière britannique pour aller sur le rocher.. Ici, on se déplace en téléphérique pour aller admirer le haut du rocher. Au loin nous apercevons le continent africain. Nous sommes au carrefour de trois pays : Espagne, Royaume-uni et Maroc. Pour mon plus grand plaisir, nous pouvons y trouver des produits british comme le chocolat Cadburry !

L'originalité du rocher c'est surtout la présence des macaques de Barbarie !
• • •

Le soleil nous salue pour aller se coucher, nous reprenons la route vers notre AirBnB à Casarabonela. une belle surprise nous attend pour clore cette journée riche en pépites !

Une procession très locale a lieu dans le village ce soir-là. L'intensité de la cérémonie est plus impressionnante en petit commité que dans les grandes villes précédentes. Le cortège est très appliqué, les moyens sont déployés pour rendre hommage au catholicisme.

7
7
Publié le 17 février 2019

Nous quittons le mignon petit village de Casarabonela pour rejoindre Malaga. Au petit matin, tout est calme !

Casarabonela au petit matin ... 

Nous commençons pas une matinée sportive et riche en émotions au Caminito del Rey dans les gorges d'El Chorro ! Inauguré par le roi Alfonso XIII en 1905, ce chemin à flanc de falaises était au départ un barrage hydroélectrique !

Pensez à réserver en ligne et en avance votre accès au caminito. Réouvert en 2015, le trail est de plus en plus populaire ! Nous avons bien cru ne pas pouvoir le faire en réservant quelques semaines à l'avance par >>> le site internet <<<, le nombre de places varie tous les jours !

Casques vissés sur la tête, nous sommes fins prêts !

C'est parti pour une randonnée suspendue dans la cordillère de los Ardales.

Après ces sensations, direction Malaga, la ville de Pablo Picasso ! Nous commençons par nous rafraîchir avant d'aller explorer la ville.

Il fait vite chaud, nous nous dirigeons vers le centre ville à pied. De nouveau, nous sommes pris dans la frénésie des processions ! Nous n'en aurons loupé aucune !

Enfin, nous découvrons un peu la ville loin de l'effervescence du défilé.

Nous nous accordons un diner tapas avant de rentrer àe Casarabonela.  
• • •

Nous terminons la journée avec une dernière visite nocturne de Malaga !

Palais mauresque de Malaga de nuit 
8
8
Publié le 17 février 2019

La chaleur est déjà bien présente en ce 8e matin ! Nous serpentons les routes de montagne pour aller nous mesurer aux hauteurs de Ronda, village suspendu :

Avis aux personnes sujettes au vertige ! Ronda est traversé par la gorge El Tajo qui coupe la ville en deux, heureusement le fameux pont est là pour tout relier ! Adrénaline garantie !

Après une pause déjeuner tapas, nous descendons le chemin escarpé pour admirer le pont d'en bas.

Après une dégustation de pâtisserie espagnole, nous prenons la route direction Grenade en passant par Juzcar, le village Schtroumpfs.

Niché en plein cœur de l'Espagne, Juzcar a servi de lieu de tournage pour le film Schtroumpfs. Depuis, les villageois ont laissé les maisons peintes en bleu.

Le jour tire à sa fin, nous arrivons à Grenade en fin de journée. dans un AirBnb typique où nous posons bagage pour la nuit. Nous ressortons pour aller dîner, maintes fois ne sont pas coutumes, une procession met la ville en effervescence.