Carnet de voyage

HCE au Kirghistan 2019

16 étapes
2 commentaires
voyage organisé par HANDI CAP EVASION www.hce.asso.fr 11étapes entre 2000m et 3400m d'altitude altitud. Après un passage montagneux nous avons rejoins le lac Song Kul (3000m)
Du 7 au 21 juillet 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

11 étapes en altitude entre 2000m et 3400m avec une moyenne de 12 km par jour Après un itinéraire bien montagneux nous avons rejoint le magnifique lac Song Kul (3000m d’altitude) où nous avons randonné avant de rejoindre Bichkek pour le retour

Nous étions uniquement en bivouac (2 grandes tentes (mess et cuisine) et une dizaine tentes de 2 personnes

Et une nuit en guest house à Bichkek le dernier soir,

2

Notre groupe comprend une vingtaine de personnes : 4 personnes à mobilité réduite (passagers joélette), 1 Accompagnateur en Montagne de l’association, 2 personnes handicapés marchants,13 accompagnateurs bénévoles et un guide local de l’agence Ultimate Aventure

Notre groupe a été complété sur place par un deux cuisinières et une équipe de cavaliers qui, chaque jour, transportera nourriture, bagages et matériel nécessaire à notre périple sur 18 chevaux

3

Arides ou verdoyantes, elles poussent à la contemplation et l’ on se sent vraiment petit et seul au monde


Ils ne connaissent pas les ponts, dans ce pays, et nous avons traversé chaque jour 1 ou 2 rivières, dont une à cheval (je m’en souviendrai car c’était la première fois pour moi)

Je n'étais rassurée....
5

Chevaux vaches, moutons, en liberté ou près des yourtes

Des troupeaux animent le paysage, rassemblés par des bergers à cheval comme au Far West, parfois par des enfants

6

Des yourtes ou quelques roulottes disséminées dans le paysage hébergent des familles de bergers avec leurs troupeaux pour les 3 mois d’été

Un intérieur très modeste avec une seule pièce et un sol en terre battue (on est loin de celles pour les touristes avec une belle déco rt tout le confort)

vue au petit matin
7

Comment ne pas parler de ce breuvage offert généreusement par les bergers ?

Il s’agit de lait de jument fermenté qui a un gout de lait caillé, de feu de bois pour finir sur une note de vinaigre spécial…, mais offert si généreusement on ne peut pas refuser, au bout du 5ème on est même devenus connaisseurs

Une petite famille est sortie de sa yourte pour nous en apporter un seau au sommet d’une crête, du coup les enfants ont gagné un tour de joélette et nous, une visite de la yourte et une dégustation de crème fraiche maison

8

Des falaises vertigineuses au milieu de nulle part…

sensations fortes assurées !

9

Bien sûr tout cela n’aurait pas été possible sans le courage, le physique,la cohésion, l'entraide, l’humanité de toute l’équipe, sans oublier la bonne humeur

Matthieu, dit Makkish notre guide Québécois de l'agence Ultimate aventure
toujours de la bonne humeur!
t Nous sommes fiers d'arriver au col à 3400m après une rude montée
Laurent a trouvé une bonne parade contre le soleil, il a un certain style...
Aurélien et Oliver, les 2 "meneurs"
Nouka l(aide cuisisinière) et moi

Des pilotes hors-pair,Tous aguerris à la pratique de la joélette par de nombreux séjours (condition pour pouvoir partir à l’étranger)

de bons fou-rires
Elodie, Laetita et Christian
Salvatore et son équipage
10

Et pour nourrir tout ce monde des cuisinières aux petits soins,Des plats locaux, de gros raviolis farcis de viande, des soupes, des légumes et des pastèques et melons du sud du pays

On s’est régalé !

Il y a du monde dans cette cuisine !
qui veut des bugnes toutes chaudes ?
Patiance avant de découvrir le repas d'anniversaire on attend le top départ
Il faut attendre pour voir le repas d'anniv
Un rare pique-nique à l'ombre
on est pas bien ?
11

Nous avons toujours trouvé des endroits magnifiques, souvent bercés par le bruit d’un torrent (pratique pour la vaisselle, la toilette et le ravitaillement en eau)

Le plubeau, au lac Song kul
12

Les sentiers sont larges et sans passage technique de pierriers ou de gros blocs, ce qui est plutôt confortable pour les passagers, seuls quelques passages « hors-piste » en dévers donnent un peu d’adrénaline, mais avec de bons pilotes, ça le fait !

13

A cette altitude (+ de 2000m) les arbres sont rares et c’est le système D pour se procurer un peu d’ombre …

La bâche
La position foétale
La tente
Le store
le voile
La momie
La bâche c'est l'idéal, il faut se serrer
le jour où on trouve de l'ombre, la sieste est prolongéee
14

Ils nous ont accompagnés pendant une semaine et nous les retrouvions tous les soirs au campement,

Malgré la barrière de la langue, (le kirghize est une langue turque), ils ne parlaient pas anglais, juste quelques mots de russe, mais pas nous

Nous avons quand même pu échanger par des jeux, des danses, des chants ; la chanson la plus demandée était « les champs Elysées » de Joe Dassin, symbole de la France pour eux

Ils nous ont fait l’honneur de jouer pour nous une partie de leur sport national (un peu spécial pour nous) :

C’est comme du foot à cheval (le ballon à mettre dans un but étant la carcasse d’un cabri égorgé sous nos yeux), nous l’avons ensuite mangé et trouvé très bon

Leur chapeau traditionnel
Une battle de chants au coin du feu
15

Le meilleur pour la fin,

Un endroit magique à 3000m d’altitude où certains ont pu se baigner,

Lieu d’une fête mémorable à l’occasion de l’anniversaire de Laetitia avec soirée dansante au son de l’autoradio du camion et warnings et guise de boule à facettes, un peu de vodka mais raisonnablement, cette fois

16

Après un transfert éprouvant en minibus nous arrivons à la capitale, Bishkek pour prendre l'avion tôt le lendemain

Petite visite du marché avec 35° avant de rejoindre notre guest house la dernière soirée (noyée de vodka pour certains)

Un lit et une douche chaude, quel bonheur !

3h de minibus sans clim, au milieu des bagages
repas local chez l'habitant
La bière bien méritée coule à flots pour commencer
Discours très émouvant de Makkish
le batiment des chambres
Un jardin cosy, et surtout frais
L'adieu aux cavaliers et chauffeurs