Carnet de voyage

Ile de la Réunion

7 étapes
4 commentaires
Beauté sauvage -
Du 10 au 25 septembre 2021
16 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après 11h de vol de nuit, nous arrivons à Saint Denis pour des vacances sur l'ile de la Réunion qui se veulent sportives.

Saint Denis, chef lieu de la Réunion offre le plaisir de découvrir les demeures de style colonial et nous profitons de son "marché du chaudron" où les odeurs de l'océan indien se mélangent.

Le temps ralentit petit à petit, la plage de Boucan Canot représente sans conteste le stéréotype des plages paradisiaques, sable blanc, cocotiers, mer bleu azure. Une petite frustration naît cependant puisque l'interdiction de baignade est posée sur de nombreux endroits où les filets anti-requin ne peuvent pas être mis.

On prend ses jambes et on attaque la montée du Grand Bénare (2898m) troisième sommet de l'île.

En haut, on admire la vue sur le cirque de Mafate qui est, c'est peu dire, absolument spectaculaire, malgré les nuages.

2

Après les plages magnifiques, nous partons vers le cirque de Cilaos, ville thermale au centre de l'île, qui fût dans un premier temps un refuge pour les esclaves "marrons" en fuites.

La ville est surplombée par l'église Notre-Dame-des-Neiges, au pied du Piton des Neiges, volcan éteint de La Réunion.

Cilaos 

Sur le site de la Roche Merveilleuse, on admire le panorama de Cilaos depuis les hauteurs. Par temps dégagé le ciel et la mer se confondent dans son horizon.

Et parce qu'un levé de soleil sur les roches sera toujours un spectacle magnifique, je dégaine l'appareil dès 6h pour découvrir le soleil qui illumine le Grand Bénare...


Grand Bénare 
3

Après avoir profité du cirque de Cilaos et de la beauté de son levé de soleil sur le Piton des Neiges, nous descendons prendre quelques couleurs du côté de la ville de Saint Pierre.

Ville de l'Ouest, Saint Pierre est la ville qui bouge à la Réunion. Ville portuaire, on y trouve en bord de digue restaurants et bars où l'on savoure des petits Samoussas ainsi que des Caris et Rougails traditionnels.

Un petit aparté culinaire s'impose !

La cuisine créole est conviviale, chaleureuse, familiale et pleine de saveurs.

On y trouve deux modes de cuisine (le Rougail et le Cari) qui se mélangent sous presque toutes formes, accompagnées de riz et de lentilles ou pois.

La différence se relève notamment aux épices mises et au moment de la cuisson ...

Je n'oserais pas m'avancer plus sur le sujet ...

La cuisine créole est pleine de mystère et je ne peux que vous indiquer qu'elle mérite largement la découverte !


La ville de Sainte Pierre reste un charmant lieu de passage avec sa vie et ses plages qu'il faut prendre le temps d'explorer.

Plage de Saint Pierre
Saint Pierre 

Après un passage à Saint Joseph, un peu plus bas que Saint Pierre où l'on déguste un sauté de porc avec du cœur de palmier excellent.

On remonte dans les terres pour rejoindre la plaine des Caffres et monter le célèbre Piton de la Fournaise.

Volcan actif de la Réunion, le Piton de la Fournaise voit son cratère culminer à 2632 m d'altitude et crache en moyenne 3 à 4 fois par an...

Dès le départ, la décision a été prise d'assister au lever du soleil au niveau du cratère ! La théorie c'est sympathique, maintenant, il faut l'appliquer en pratique.

Départ à 3heures du matin du Pas de Bellecombe 2311 m d'altitude, le nez dans le nuage et une fine bruine qui tombe. On allume les frontales et en ligne on grimpe, grimpe et grimpe..

Après 3h de montée, nous y sommes enfin et on oublie le réveil, la montée, le temps, le froid (enfin presque ...) pour admirer le panorama.


Piton de la Fournaise 
4

Une fois descendus du Piton de la Fournaise, nous continuons notre vadrouille vers la route des laves. Façonnée par les coulées volcaniques survenues à différentes périodes, la Route des laves permet d'observer la nature reprendre petit à petit ses droits sur la roche volcanique.

Il faut, il me semble, évoquer l'église de Sainte Rose surnommée l'église Notre-Dame-des-laves qui en 1977 fût épargnée entre deux coulés de laves...

Routes des Laves 

Afin de se remettre de ce paysage chaotique, nous nous retrouvons dans l'auberge d'Eva Annibal à Bras Panon afin de déguster un succulent Canard à la vanille et son large choix de rhums arrangés. ( Il fallait au moins ça... ! )

On parle Rhum et forcément il convient de s'arrêter un peu sur la question ...

Le Rhum à La Réunion est une institution !

La canne a sucre est exploitée très largement au sein de l'île (environ 54% des terres agricoles).

La campagne sucrière s'étend de juillet à décembre et pendant cette période il est fréquent de croiser sur les routes des Cachalots (Camions transportant la canne à Sucre jusqu'aux balances ou aux distilleries).

Trois maisons (Isautier, Savanna et Rivières du Mât) exploitent au sein de leurs distilleries cette agriculture.

De l'industrie de la Canne à Sucre née la création du Rhum, Rhum arrangé, Punch, P'tit Rhum...

Les Réunionnais agrémentent le Rhum avec toutes formes de fruits, herbes, épices et le dégustent à tout moment : apéros, repas et digestifs !


Et comme les "offerts par la maison" ne se refusent pas, il va falloir faire un sevrage en rentrant !

La Ballade au cirque de Salazie ouvre sur le plus grand des cirques émanant du Piton des Neiges.

Avec sa végétation tropicale abondante et ses multiples cascades, le cirque de Salazie a des allures de forêt enchantée.

5

Le Cirque de Mafate est un monde à part et inaccessible. Complément enclavé, Mafate reste encore aujourd'hui naturel et sauvage.

Pour y entrer, les options sont restreintes : hélicoptère ou marche ...

La notre est, par conséquent, toute indiquée, nous marcherons. Départ au Col des Boeufs (Salazie) dans les nuages pour descendre aux îlets (petits villages) et découvrir les Mafatais qui vivent assez isolés.

Au cœur de ce cirque, on prend plaisir au chant des oiseaux, à la vue de cette nature authentique et omniprésente, aux bruits des cascades et à leurs vues. On prend le temps de constater la beauté des lieux et la hauteur des montagnes.

On n'est pas grand monde, au milieu de pas grand chose et il est difficile d'expliquer ce sentiment par des mots.


Cirque de Mafate  

Je ne pense pas pouvoir refaire la remontée de Mafate avant au moins 5 ans (il faut que mon cerveau oublie le nombre d'heure de montée et le nombre de marches ....) L'expérience reste inoubliable et fantastique pour autant !

6

L'expérience de l'île de Réunion se finit avec un magnifique survol de l'île en Ulm pour découvrir et comprendre les reliefs ainsi que la beauté de cet endroit.

L'île de la Réunion est une terre pour les amoureux de la nature, des grands espaces et de la randonnée.

On y trouve une sérénité et une chaleur humaine au quotidien. Les paysages donnent le vertige presque autant que l'Ulm !

Un peu de faune et flore sont également au programme : l'île de la Réunion préserve en son coeur une forêt dite primaire.

Pour le reste, la majorité de la flore a été importée ce qui entraîne une diversité des milieux.

Concernant la faune, on retrouve de nombreuses espèces d'oiseaux et notamment le paille en queue sur les espaces rocheux, emblème de la Réunion.


Avant de clore le chapitre réunionnais, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir les Temples Tamouls principalement réservés aux hindous, et qui comptent dans le monde pas moins de 66 millions de d'adeptes.

7

L'avion nous a malheureusement fait rentrer en Métropole.

Un bisou à la famille et aux copains, un changement de sac obligatoire et je repars seule pour la prochaine étape...

Direction La République d'Irlande, il est certain que les températures seront différentes, ne parlons pas tout de suite de la pluviométrie !

Pour me suivre -> direction le carnet de voyage de l'Irlande

et pour revenir au Menu général -> direction le carnet Tour d'Europe 2021

Pour ceux que nous aurions fait rêver avec notre ballade à l'île de la Réunion et qui souhaitent avoir un peu de soleil toute l'année, je vous propose le Calendrier 2022 Govv.a - île de la Réunion.

Format : A4

De janvier 2022 à décembre 2022

Prix : 15 € - Réservation par mail govv.aphotographie@gmail.com ou sur la page Facebook govv.a


A très vite pour la suite !

Léa