Carnet de voyage

97 + 4 bonnes raisons d'aimer La Réunion !

44 étapes
1 commentaire
1 abonné
Dernière étape postée il y a 32 jours
En vacances, j'oublie tout... sauf d'écrire, d'informer, de faire des photos, de tester, de manger, d'écouter....
Février 2017
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 28 février 2017

11 heures à regarder l'horizon lointain, nuageux, étoilé en attendant l'atterrissage...

Je lis : un peu. Je regarde des films : beaucoup. J'écoute de la musique : passionnément. Je rêve : à la folie.

Je dors : pas du tout.

un jour, je m'assoirais, là, en zen attitude...
2
2
Publié le 28 février 2017

Arrivée à l'aéroport Roland Garros : bagages, douanes, retrouvailles, l'air chaud qui s'infiltre sous la peau...

- la voiture : indispensable

- l'emploi du temps : organisé

et c'est parti !

FREEDOM : pour palper l'actu, entendre l'écho de la savane réunionnaise : attaque de requins dans l'Est et bla bla bla...

- Mais il y a des surfeurs dans l'Est ?

- Nan... une bande de jeunes inconscients. Ils étaient quatre ou cinq, ils ont bravé l'interdit pour surfer dans le nid de requins....

- Ah d'accord ! Demain je lirai les détails dans la presse.

photo  Droits Réservés 

trois bonnes raisons de se faire "happer par un requin"

- être dans l'eau : là où il ne faut pas

- se dire en douce : la mort n'est pas pour aujourd'hui

- le requin et moi : ça fait deux !

3
3
Publié le 28 février 2017


La décoration est raffinée, la vue est splendide, l'atmosphère est en mode vacances (pour moi). Les bavardages :

il fait frais en métropole ?

Oh non, une chambre simple ça me suffit pas de clim non merci

On se programme une petite sortie?

cinq étoiles pays 
4
Haut lieu de pèlerinage pour les Réunionnais 

Haut lieu de recueillement, le site est un endroit calme et silencieux. Une invitation à une pause de lecture : j'ai terminé cet ouvrage à l'ombre des manguiers...


5
Il est évident que la nourriture normale de l'homme est végétale disait Darwin. En vacances, je suis carnivore... par gourmandise

Cap Zen, Cap Méchant, les pro de la restauration se sont offerts plusieurs enseignes faciles d'accès sur l'île. Excellente adresse pour découvrir la cuisine traditionnelle de La Réunion. Buffet, plats et desserts à volonté pour 20 euros. Il existe un coin grillades pour amateurs… Un bémol : ne prenez pas le vin au verre…

• • •

en lisant le journal j'apprends le fin fond de l'attaque du requin qui s'est déroulée la veille dans l'Est. Une histoire simple : un passionné de vagues (ex-vigie requin), quelques potes, "transgressons l'interdit de se baigner là, dans la mare aux requins". Quand l'un des cinq s'est fait happé, les autres n'ont pas attendu leurs restes, ils ont déguerpi, laissant le requin et Alexandre...Un souvenir qu'ils ne sont pas prêts d'oublier.

6
6
Publié le 28 février 2017

Profiter de la piscine, se baigner dans le lagon : programme totale détente !

Dans le lagon l'eau est à 27, dans la piscine elle est à 30 (non 31 pour être précis) 

Les tongs, plus connus sous le nom de savate à La Réunion. INDISPENSABLE pour les vacances dans l'île. Nos pieds veulent aussi respirer mais pas brûler...

7
7
Publié le 1er mars 2017

Pour attraper le poisson : requin, raie, baleine, vivaneau, carangue ou autres, il vous faut comme appât : un chat ? un lapin ? un oiseau ? un ver de terre ? Chasser l'intrus

8

35° à l'ombre : le choix entre une salle de cinéma climatisée ou une brise légère sur la terrasse ; le cinéma est à 10 euros la séance (excessif non ? mais quand on aime on ne compte pas...) le livre de poche est à 7 euros : des textes d'effroi, signés par une grande plume du siècle dernier pour s'initier au genre de la nouvelle et aux registres : Maupassant ; très facile à lire pour mes amis lecteurs adultes débutants

faites le choix... 
9
images de la NRL 

LE PLUS BEAU DE TOUS LES CHANTIERS DU MONDE

Il est à La Réunion. C’est la Nouvelle Route du Littoral (NRL). Qu’on se le dise, nous Réunionnais avec nos ancêtres les Gaulois, (Nous sommes toute une génération à l’avoir appris à l’école. Même si ce n’est pas vrai, nous l’avons cru et nous le croyons encore) nous avons bon nombre de points communs quand il s’agit de palabrer autour du plus beau de tous les chantiers du monde.

10
photos D.R.

Qui dit mieux ? Porc à la citrouille et aux gros piments, bouchons, rougail saucisses, samoussas, zachards arrosés d'une dodo ou d'un petit verre de rhum charette.... et j'ai encore faim....

La cuisine traditionnelle de La Réunion se compose de toutes les influences ethniques : cafres, chinois, malbars, zarabes et zoreils. A vous de deviner qui a ramené quoi ? A chacun de se servir un mélange de boissons et de victuailes

11
OUPS !!! La dodo n'est pas là.... 
12
12
Publié le 5 mars 2017

- L'adresse est facile à trouver ?

- ben c'est à fleurs jaunes les bas !"

- Bon ben j'arrive alors

Que vois-je ? Une jolie petite maison tombée du ciel...

Au cours des retrouvailles : on a parlé du petit dernier qui a bien grandi, des puissances divines, de RSA et de la rédaction d'un livre en cours..

- je veux bien t'accompagner dans l'écriture de ton ouvrage mais surtout lis ! Lis tout ce qui te tombe sous la main : journaux, livres. Il y a une bibliothèque à Salazie ?

13
Maison où tout est bio (non tout est beau) 

Intérieur d'une case traditionnelle créole au design doux et clair.

Ni Valérie Damidot, ni Stéphane Plazza sont venus "relookés" les lieux

14
14
Publié le 6 mars 2017
 vues du musée de Villèle

Un merveilleux site à visiter : le musée de Villèle. On ne se lasse pas d'admirer la magnifique bâtisse conservée et entretenue par le Conseil Général. S'offrir une visite guidée pour deux euros. Le jardin et les annexes sont libres d'accès. A l'accueil, quelques tableaux et objets signés par des artistes locaux : vrais talents trop cachés. Et pour tout savoir sur l'histoire des lieux : mieux vaut s'offrir les ouvrages exposés et pénétrer dans la vie des âmes passantes de ce lieu.

15

En vert et bleu. Voilà donc les couleurs dominantes de l'île. Jardins privatifs ou publics entre le ciel et la mer, vos yeux n'auront de cesse de caresser ces couleurs prépondérantes. Sortir l'appareil de photo et à chaque détour d'un chemin se laisser éblouir. Oups deux jégos copulent !

16

Découvrir avec ravissement une exposition à la cité du volcan. Trois artistes Kid Kréol, Boogie, Thierry Cheyrol dévoilent leurs œuvres originales.

Des fresques réalisées par la main de l'homme, une explosion de couleurs.

Depuis quelques années, je guette à chaque coin de de rue les dernières créations de KID KREOL, JACE et MEGOT (mon préféré).

Rendez-vous sur http://streetart-reunion-island.com/

de nouveaux décors dans le décor naturel de La Réunion  

17
17
Publié le 10 mars 2017

Lire, jouer au scrabble, faire un gâteau patate ou des croques-monsieur etc etc... et regarder la pluie tomber...

photos DR 
je ne fais pas la cuisine, je veux bien dresser la table et jouer au scrablle 

Un amour impossible de Christine Angot (extrait)

- Voyons. Comment t’expliquer ? L’amour pour son enfant, c’est un amour très très grand. Immense. Sûrement le plus grand, si vraiment on devait dire quel est le plus grand. Mais il n’est pas de la même nature. - C’est quoi les différences ? - Tu te souviens du poème de Victor Hugo ? « Oh l’amour d’une mère, amour que nul n’oublie… Chacun en a sa part et tous l’ont tout entier… ? » Bon. Ça, c’est l’amour entre une mère et son enfant. Il ne meurt jamais. Il ne finit jamais. C’est un amour éternel. L’amour entre un homme et une femme c’est autre chose. Il peut ne pas être éternel. Mais il est très fort aussi.


mon avis : j'aime bien lire Christine Angot à petites doses mais pas par jour de pluie...

18
18
Publié le 11 mars 2017
19

Il est un lieu sauvage, au rêve hospitalier, Qui, dès le premier jour, n'a connu que peu d'hôtes ; Le bruit n'y monte pas de la mer sur les côtes, Ni la rumeur de l'homme : on y peut oublier.

Une invitation à une promenade historique, sur les pas du poète de Charles Marie Leconte de Lisle

20
20
Publié le 11 mars 2017
21
21
Publié le 15 mars 2017
22
22
Publié le 15 mars 2017
23
bon d'accord, les photos ne sont pas de moi, je les ai prises par-ci par-là... 

et quand je regarde le ciel, les oiseaux de toutes sortes me rappellent que le tuit-tuit, le tec-tec, le papangue, le paille-en-queue, le bec-rose, le zoizo la vierge, le pétrel tourbillonnent autour de nous....

24

Le temps passe et je reviens à la case... départ !

se serrer un peu... pour se trouver une place 
25
on plonge ou pas ??? 

je vais reproduire ce dégradé de bleu... euh euh euh

26
fascinant le gigantisme de la NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL 

bon il y aurait du retard dans l'air... explications ici https://www.zinfos974.com/En-deambulateur-sur-la-NRL-_a125387.html

27
l'esthétique du marché : en prendre plein la vue avant de savourer quelques plats créoles.... 
28
c'est magique... 
29
29
Il est nécessaire de manger, surtout de bien manger.... carry camaron, gigot d'agneau  
30
30
Publié le 20 mai 2018
Je veux le même dans mon jardin mais en plus petit hi hi
31
31
Publié le 20 mai 2018
deux adresses repères : la cuisine de la case et l'enseigne Wok Cap Zen

La meilleure adresse ? CAP MECHANT ! Plusieurs succursales sur l'île : produits frais, cuisine excellente et tarifs accessibles...

32
32
Publié le 9 juin 2018

traditionnelle sortie hivernale à la plaine pour cueillir des goyaviers... Le brouillard ? Ok, la pluie fine ? Ok, les seaux ? Ok le pique nique est prêt...

en dix minutes, huit petites mains remplissent le seau numéro 1 
33
33
Publié le 9 juin 2018

bien à l'abri sous un kiosque "miracle", il faut bien se sustenter avant de repartir à la cueillette : nuggets pour les jeunes, rougail saucisse et zembrocal pour les vieux, le vin de Cilaos a été mis au frais...

J'ai testé le vin de Cilaos, un peu trop sucré pour le pique-nique 
34
34
Publié le 11 juin 2018

Une gelée maison ! Avec beaucoup de cuisson, un peu de sucre, une certaine dextérité et une patience infinie pour un résultat digne d'une cheffe pays ! (nan c'est pas moi !)

35
35
Publié le 16 juin 2018

là où "crêche" la majorité des Réunionnais partie s'installer en métropole. Je suis à la recherche du petit prince tombé du ciel ! Ma silhouette fine et légère s'est glissée dans les rues et les parcs et je l'ai trouvé rue montgaillard... ensuite je me suis empiffrée de pizzas "végan" et de deux glaces en même temps... La vie est belle.

dans le jardin des plantes, des fleurs par milliers et un petit pont rouge chinois
 ma silhouette le temps d'une visite et initiation au yoga
36
36
Publié le 16 juin 2018
...celui de Saint-Exupéry... 
37
37
Publié le 15 août 2018
voyage au bout de soi 
38

Entre La Réunion et la métropole, les compagnies aériennes s'accroissent mais ne se ressemblent pas. Si la pionnière Air France garde le monopole avec deux (voire trois) rotations par jour, d’autres comme Air Austral, XL, Corsair, French Blue tentent de s’emparer des parts de marché restants. En mouvement trois à quatre fois dans l’année, je me plie aux obligations de ces diverses enseignes. Orly, Charles de Gaulle, Marseille, Toulouse, Roland Garros ces lieux de départ et d’arrivée restent les mêmes et puis un jour, il y a des détails qui vous dirigent vers une compagnie exclusivement. Celle d’Air Austral arrive en tête. Voici les cinq bonnes raisons de voler sur la compagnie régionale :

1) dès que je pose un pied dans l’avion d’Air Austral, je suis déjà à La Réunion. L’ambiance musicale est au diapason. Le personnel est de « chez nous ». Quoique leur uniforme ce n’est pas encore ça. Même si le gris souris est passe-partout et est assorti à l’agencement de la cuisine, je trouve que la couleur ne leur va pas au teint… Il y aurait bien un styliste local qui pourrait imaginer un bel ensemble aux couleurs de La Réunion ? Des tailleurs, des ensembles élégants réalisés dans un vert-marin (ou basque) pourquoi pas un bleu outre-mer ? Le personnel fait bien le job… Si dans d’autres avions, il n’est pas très regardant sur le comportement de certains passagers, celui d’Air Austral est assez strict sur la fermeture de hublot jusqu’au service du petit-déjeuner ! Ah, il manque peut-être un petit truc : j’apprécie par-dessus tout le badge « sécurité » sur le revers de veste du steward. Je ne sais pas pourquoi, lorsque je vois ce badge je suis rassurée !

2) L’écran devant moi est un peu plus grand que celle d’une tablette tactile. Une palette de films, de musique (même locale), des jeux, la presse, des séries tv, m’attend pour la durée du vol. J’aimerais bien qu’il y ait une catégorie de films bollywoodien, j’adooorrre Shahrukh khan !

3) Le menu ! Ah voilà quelque chose d’important. Je retrouve sur mon plateau un plat aux saveurs de l’île « voulez-vous un peu de piment ? », c’est bien la première fois de ma vie que la question m’est posée à 10 000 mètres d’altitude. Je suis à mon quarantième ? cinquantième voyage ? Et je décide que je mangerai dorénavant la même portion proposée dans les cieux. Ce qui allégerait ma silhouette. J’attends un rougail de morue en quittant La Réunion !

4) Il y a un truc que j’aime bien chez Air Austral, c’est le jeu de lumière tamisée qui annonce le départ imminent. Une invitation à la « zen attitude » ? Et la cerise sur le gâteau : c’est le commandant Bénard… (je ne me souviens plus de son prénom) avec Bénard, soyez rassurés chers passagers du vol Air Austral, aucune turbulence dans les cieux. Avec le commandant Bénard (un nom bien de chez nous) tout est sous contrôle… et une arrivée avec dix minutes d’avance : c'excellent pour le cerveau des passagers !

5) Le tarif reste attractif : 640 euros le billet sur internet (bon à savoir ne pas voyager en juillet-août et décembre, le tarif flambe mais il faut bien qu’ils gagnent leur vie ! ). Voilà « pour les détails qui comptent lors d’un vol entre La Réunion et la métropole ». À bon entendeur !

39
39
Publié le 12 mars 2019
Les orchidées du jardin... 

Et voilà, arrivée dans mon île... Les merveilles des merveilles, sous l'ombrière, quelques orchidées ont fleuris.... Magnifaaaaaaïïïïk.... Et je ne les ai pas encore mangées...

40
Arrivée par les airs (pour de vrai), marcher en équilibre sous les filaos, méditer avant de se lancer dans le lagon ! 
41
41
Sur le parcours du cœur entre les fleurs Rêver d'amour en suivant l'âme sœur 

Je fais le tour des îles à genoux - Si dans l'amour vous me guidez debout - Divine beauté - Bien aimée qui passez - Dans mes rêves inachevés - Vous m'avez envoûté - Je vous suis yeux fermés - Où? allons nous... Faisons le tour des prières à genoux - Pour que l'amour s'éternise entre nous - Et si notre histoire - À peine commencée - S'achève en conte de fée - À la lueur d'espoir - En plein cœur du soleil - Embrasons-nous - Sur le parcours du cœur entre les fleurs - Rêver d'amour en suivant l'âme sœur - Derrière les mystères - Des coups de foudre éclairs - Si nous revoyions le jour - Dans mille et une nuits - Même dans l'autre vie - Epousons-nous Vivre d'amour sans se faire des misères - Mourir d'amour sous les bombes à la guerre - Idylle d'hier - Compagne de demain - Fidèle épouse à jamais - Parlons toujours d'amour - Parfait si vous voulez- Mon cœur épris (paroles et musique Dominique Barret)

42
Les religions sont partout dans les hauts de Saint Paul... 
43
entre les derniers clichés et les tulipes il y a....11 000 km, 12heures de vol et une heure de train... Et c'est fini ! 
44
44
Publié le 24 avril 2019

Voyage extraordinaire dédié à celles et ceux "qui n'aiment pas lire".... Regarder les images composées de bulles silencieuses des grands classiques de la littérature française... Tiens, l'histoire de Notre Dame de Paris.... un voyage magnifique en solitaire dans un monde sans bruit...

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires