Carnet de voyage

La Sardaigne en Van

16 étapes
21 commentaires
3 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Juin 2020
15 jours
Ce carnet de voyage est privé, ne le partagez pas sans l'autorisation de l'auteur.
1
1
Publié le 27 juin 2020

Après les habituels embouteillages pour traverser Lyon( malgré un départ vers 11h), nous roulons pratiquement sans faire de pause jusqu'à Toulon par crainte de tomber dans de nouveaux bouchons. L'autoroute est très chargée. Nous ne sommes pas les seuls à avoir anticipé les vacances. Au port de Toulon, nous sommes pratiquement les premiers sur le parking mais nous embarquerons pratiquement les derniers 3h plus tard.


Attente pour l'embarquement

Maintenant c'est la croisière s'amuse version masquée. Après un repas au restaurant du bateau nous nous couchons rapidement car l'arrivée en Sardaigne est prévue à 5h00.

Départ de Toulon
2
2
Publié le 27 juin 2020

Débarquement très chaotique à l'arrivée à Porto Tores. Le bateau qui devait faire la liaison directe avec la Sardaigne, ne fait qu'une simple escale et repart pour la Corse. On va profiter de notre premier jour de vacances pour petit déjeuner face à la mer.

Petit déjeuner sur la plage

Direction Capo caccia, pour découvrir ses spectaculaires falaises et visiter la grotte de Neptune. L'entrée de la grotte se trouve au ras de la mer et il faut descendre ( et remonter) 650 marches pour y accéder. Masques obligatoires pour la visite.

Après la grotte, retour en surface pour une petite rando sur les bords des falaises escarpées. Merveilleux point de vue sur la Cala d'Inferno. On envie les chanceux avec leur bateau.

Après les falaises, direction le camping avec accès à la mer à 500m. Noah et Lucie sont impatients. C'est le week et les italiens profitent de leurs plages. Noah est rapidement à l'eau. Il se fait un copain italien. Sympa de les voir essayer de communiquer en Italiano-anglico-français. Retour au camping pour apprécier notre première bière Sarde.

Installation pour la nuit. C'est la galère, on a emmené trop de choses !

3
3
Publié le 29 juin 2020

Visite du centre historique d'Alghéro. L'ancienne ville est entourée de fortifications. Elle est réputée pour son vieux centre aux rues pavées. Promenade le long des bastions du port et dans les petites ruelles du centre.


Alghéro est aussi un haut lieu du corail rouge. Petite piqûre de rappel avec les œuvres d'art urbaines pour ne pas oublier. Les filles se sont achetées quelques bijoux.

Retour au camping pour le repas de.... 14h 30 puis repos avant la baignade. Nous profitons du concert de hard rock des cigales. Fortes pour le mimétisme mais très bruyantes.

Chercher la bête

17h00, c'est l'heure pour aller à la plage. Les italiens commencent à partir. Noah s'équipe pour le palmage et l'observation des poissons. Lucie préfère rester sur sa serviette.

4
4
Publié le 29 juin 2020

Aujourd'hui kayak en famille dans le parc régional de Porto Conte. Belle traversée vers une petite plage uniquement accessible en bateau. Le retour a été plus sportif avec le vent qui s'est levé. Lucie est Lessivée.

Après le kayak, direction la côte nord en passant par le joli village de Castelsardo avec sa forteresse médiéval. Puis installation au camping de Valledoria. La mer est à 100m du Van... Les enfants sont heureux !

5
5
Publié le 30 juin 2020

Belle randonnée sur la Costa Paradiso depuis Tinnari. La côte granitique est magnifique.

Ce soir, jeux au bord de la mer avant pizzas au camping.

6
6
Publié le 1er juillet 2020

La presqu'île de Capo Testa à la pointe nord de la Sardaigne possède l'un des plus beaux paysages de l'île. Les rochers granitiques sont sculptés par le vent et l'air marin. C'était un lieu de rencontre des hippies dans les années 70 et 80. Certains de leurs émules y vivent encore dans des tentes. La Corse n'est pas loin et on peut voir les falaises de Bonifacio.


Ce soir, nous dormons sur la presqu'île de Isuledda. Vue sur les îles Maddalena depuis notre emplacement.

7
7
Publié le 2 juillet 2020

Baptême de plongée pour Noah. Au départ mal à l'aise, il a fait deux plongées. Une première plongée depuis le bord de la plage pour le mettre en confiance avec le matériel. Profondeur maxi 2,5m. Lucie refait aussi une immersion.

Après cette première cession, Lucie décide de ne pas descendre dans l'après midi car elle a mal aux oreilles. Martin le moniteur de plongée nous emmène en bateau de l'autre côté de la presqu'île. Noah refait une deuxième plongée mais a du mal à passer les oreilles au delà de 3m. Il ferra quand même une belle plongée de plus de 35 minutes autour d'un petit îlot de granit. Malgré quelques appréhensions, Noah est quand même assez à l'aise pour se mettre à l'eau en arrière... Comme les pros. Les filles font du snorkeling autour de l'ilot.

Noah nous ramène au club de plongée ! C'est lui qui pilote le bateau.

8
8
Publié le 3 juillet 2020

La journée est prévue très venteuse. Nous partons tous en bateau pour le faro di Punta Sardagna. Nous nous arrêtons dans un endroit magique avec vue sur des maisons de rêve. Nous nous garons en double file à côté du yacht des propriétaires de la villa. La plongée est superbe. Nous descendons à 30 m à travers de gros blocs de granites. À 30m un bloc est couvert de gorgones violets. Nous voyons aussi plusieurs mérous. Pendant la plongée, Julie et les enfants font du snorkeling en surface. Le retour à la base de plongée est plus agité.

Après midi relax au bord de la plage. C'est un spot reconnu pour le windsurf et le kitesurf.

A droite de la presqu'île, mer agitée. A gauche mer calme !
9
9
Publié le 5 juillet 2020

Depuis le nord de l'île, nous descendons jusqu'au golfo di Orosei. Nous passons une partie de l'après-midi à flâner dans la ville de Cala Gonone. La route pour y accéder est très étroite ! Impossible de croiser avec un autre véhicule. Lorsque nous arrivons sur le port, nous nous renseignons pour les horaires de bateaux pour notre randonnée de demain. Nous sommes étonnés car les plages sont pratiquement dessertes.

Nous prenons le chemin de notre Agritourismo. C'est un genre de gîte / camping à la ferme. Nous allons y rester 4 jours. Chats, chiens, ânes, chevaux, vaches, moutons, cochons... Les enfants sont ravis de la proximité de cette ménagerie.

10
10
Publié le 5 juillet 2020

Malgré le fait que nous ayons pu lever les enfants un peu plus top, la visite de la grotte était complète à 10h... Nous cirotons donc un café sur la corniche au dessus de la plage en attendons le bateau de 11h. Le bateau nous emmène jusqu'à la grotte Bue Marino. L'arrivée dans la grotte se fait en bateau. Nous ne visitons qu'une petite partie (1km) de cet immense système. (70 km découverts pour l'instant !)

Après la visite, nous reprenons le bateau pour la Cala Luna. Les italiens passent eux aussi leur dimanche sur les magnifiques plages sardes. Ils apportent parasols, transats, et glacières. Nous nous protégeons du soleil dans les nombreuses cavités de la falaise.

Pic-nique et baignades avant de revenir à Cala Gonone à pied à travers le maquis. C'est un massif calcaire avec de nombreuses cavités qui correspondent avec le réseau de Bue Marino. Julie et les enfants s'arrête à la Cala Fuili pour profiter de la plage. Je prolonge la randonnée de 4km pour aller chercher le van.

Nous revenons à la ferme où les chiens nous font un peu trop la fête !!

Ce soir, pas de jogging, tout le monde est fatigué ! Lucie retrouve son chat préféré.

11
11
Publié le 7 juillet 2020

Ce matin, nous avons fait sonner le réveil à 7h15 pour que nous puissions assister (participer) à la traite des vaches. Noah a essayé avec succès. 8l de lait de vache sont nécessaires pour faire un fromage( 5l pour le fromage de brebis). Ici, tout ce fait à la main. La ferme possède 17 vaches mais ils ont aussi plus de 100 moutons. Une petite partie du lait est utilisée pour faire des fromages maisons. L'autre partie est donnée à la coopérative.

En fin d'après-midi nous décidons d'aller à une plage se trouvant à 25 minutes de la ferme. La plage est assez exceptionnelle. D'un côté, les falaises calcaires. De l'autre, de la roche volcanique. Les fonds marins sont magnifiques. D'immenses roches calcaires erodeés forment des îlots et canyons sous-marins.

Le soir nous mangeons Sarde. Les fermiers nous ont préparé un dîner typique. Antipasti, pâtes, moutons, fruits, vin, fromages... Tout est fait maison. Le vin vient aussi d'une de leurs 4 fermes. L'huile d'olive provient des oliviers de leurs propriétés. Les enfants ont fait honneur aux plats !

12
12
Publié le 8 juillet 2020

La gorge de Gorropu est une des plus profondes d'Europe. Les parois peuvent atteindre 500m. Après avoir garé le van au Ponte sa Barva, nous entamons la randonnée qui longe le Riu Flumineddu jusqu'à l'entrée de la gorge.

Plusieurs sources jalonnent le chemin. Elles nous permettront de remplir nos gourdes. L'accès à la gorge est payante (5 euros pour les adultes). Les parois se dressent de chaque côté dès l'entrée. La gorge est déjà à sec, mais l'eau est déjà montée à 8m en 2012 ! Dans le lit, les rochers ont été lissés par l'érosion de l'eau. Les escalades à travers les blocs sont parfois un peu glissantes, mais les descentes se transforment en toboggans pour le plus grand bonheur des enfants !

Retour à la voiture par le même chemin.. Nous aurons fait une balade d'environ 15km.Bravo les enfants. Nous finissons sur la plage avec une bonne glace !

13
13
Publié le 10 juillet 2020

Après avoir tranquillement rangé nos affaires et récupéré nos produits de la ferme ( vin, huile d'olive, fromage), nous entamons notre retour vers le nord de l'île en passant par les petites routes. Nous faisons une première halte à Posada. C'est peut être le seul village pittoresque que nous ayons rencontré. Les autres villages que nous traversons, n'ont rien de très attrayant. Ici, quelques peintures murales. Ces graffitis artistiques sont assez courants en Sardaigne.

Nous nous arrêtons à midi sur une plage avec vue sur l'île de Tavolara.

A Palau, nous récupérons nos billets pour aller sur l'île de Maddalena demain matin. Ensuite, direction la plage pour faire une séance de château de sable particuliere.

14
14
Publié le 10 juillet 2020

Ce matin, direction Palau. Nous garons le van et montons dans le ferry pour 20 min de traversée. Noah voulait visiter l'île en vélo électrique pour ne pas polluer, Lucie à scooter, pour ne pas se fatiguer. A l'arrivée, nous louons 2 scooters électriques pour la journée. Ils ne font AUCUN bruit ! Nous alons faire plusieurs haltes sur des plages magnifiques. Après quelques kilomètres de rodage pour les filles, nous filons à plus de 40km/h ! sur les petites routes de l'île. Nous traversons le pont qui relie l'île de Maddalena à l'île de Caprera et nous partons à la recherche des petites plages paradisiaques. Encore une fois, pas la peine d'aller dans les Caraïbes !

Petit retour en arrière ! Ce matin, nous avons eu la visite de 2 tortues terrestres à côté de notre emplacement. Les tortues terrestres sont très présentes en Sardaigne.

Encore une bonne journée ! Les enfants sont bien fatigués.

15
15

Cours de windsurf pour Noah. Il arrive à bien se débrouiller après 3 h sur la planche. Le plus difficile : les virages !

Dernière soirée sur les plages autour du camping. Lucie a réussi à se faire attaquer par un oursin (ourson selon elle). Heureusement, il y a des citrons verts à la petite supérette du camping.

Bilan des vacances, beaucoup d'activités, de plages et 3 tubes de crème solaire pendant notre séjour ! Bon, le soleil a aussi tapé fort aujourd'hui.

16
16
Publié le 14 juillet 2020

Avant de partir pour Porto Tores, nous retournons faire quelques achats à Palau. Nous faisons un petit detour à Punta Sardagna pour faire le choix de notre future maison... On vous gardera une chambre d'amis !

Arrêt à Santa Teresa pour la pause de midi. La Corse est à quelques kilomètres.

Arrêt sur la plage proche de Porto Tores en attendant le ferry. La mer est agitée... On va être secoué pour le retour. La plage est très originale, ce n'est pas du sable mais de petites billes blanches.

---fin---