" De tout les livres, celui que je préfère est mon passeport" Alain Borer.
Mars 2019
4 jours
Partager ce carnet de voyage

Après avoir pas mal baroudé à travers la France et avoir fait quelques Pays européens nous cherchions une destination totalement différente et dépaysante à faire découvrir à nos enfants, tant sur le plan culturel que architectural en navigant sur le net notre choix c'est porté sur le MAROC.

C'est une destination située seulement à deux heures d'avion de la France, on y parle Français, le pays n'est pas très cher, bref toutes les raisons font que le Maroc est la destination rêvée pour changer de décor et de culture.

Notre aventure à débuté en octobre avec l'achat des billets d'avion, notre destination MARRAKECH pour quatre jours du 15 au 18 Mars 2019.Nous volerons avec la compagnie RYANAIR merci les compagnie low cost de nous offrir le monde a des tarifs plus qu'attractif.

Maintenant restait à préparé le voyage, nous devons nous faire faire des passeports car jusqu'à présent nous n'étions resté que dans l'union Européenne ou une carte d'identité en cours de validité suffit.

L'avantage du Maroc c'est qu'aucun visa n'est obligatoire cependant le séjour est limité a trois mois.

Nous décollons de l'aéroport de Bordeaux Mérignac pour une arrivée prévue à Marrakech aux alentour de 22h30. Nous logeons dans un RIAD proche de la place Jemaa El Fna, nous avons demandé au chauffeur du Riad de nous récupérer à l'aéroport de Marrakech Menara.

Une fois les formalités de douanes faites car il ne rigole pas au Royaume du Maroc, une petite feuille nous a été remise dans l'avion sur laquelle nous devions indiquer nos noms, profession, la raison de notre voyage et notre lieu de résidence a Marrakech.

Nous voilà parti à la recherche de notre chauffeur. A la sortie de l'aéroport une foule de chauffeur attend les touristes qui se rendent dans les différents Riad et Hôtel de la ville. Nous apercevons le notre, il s'appelle Mohamed, il est très sympathique.

Nous logeons dans le RIAD DAR YASSER il est très bien situé proche de la place Jemaa El Fna dans des ruelles de la Médina très calme, le Riad est très propre et très bien tenue et la propriétaire est très accueillante.

Les petits déjeuner nous ont été servis sur le toit terrasse avec vue imprenable sur la ville.

Ce matin, nous visiterons les SOUKS, incontournable de Marrakech, tout comme la place Jemaa El Fna.

"Le saviez vous: Souks signifie Marché

A Marrakech chacun à sa spécificité, il y le souk des tanneurs, des maroquiniers, des fruits et légumes, des épices, des babouches. A Marrakech ils sont couvert de tôles cela peut paraître oppressant mais l'avantage c'est que l'on est protégé de la pluie et du soleil.

Nous y passerons la matinée et le début de l'après midi. Nous déjeunerons en plein milieu dans un petit restaurant "MAAZOUZ" le couscous n'y est pas cher, copieux et succulent.

Le coeur de Marrakech, le matin elle est assez déserte, puis petit à petit les stands s'installent et ouvrent les uns après les autres, il y a de tout.

A partir de 13 h la circulation y est interdite pour laisser place aux spectacles en tout genre charmeur de serpents et autres dresseurs de singes aux sons des instruments de musique qui commencent à faire vivre Marrakech. La vie y est tellement intense qu'elle nous enivre vite et nous fait tourner la tête.

Mais c'est à la nuit tomber que Jamaa El Fna prend toute son intensité. Tout le monde s'y retrouve du touriste en visite au Marocain de la ville. L'ambiance est absolument magique. Des stands de restauration envahissent la place ou chacun essaie de nous racoler pour que l'on vienne y manger. Nous nous y risquerons et en ressortirons satisfait.

"le saviez-vous : La place Jamaa El Fna est inscrite au Patrimoine Culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2008.

En remontant vers le nord la grande mosquée Koutoubia nous attend de pied ferme.

Au Maroc comme dans la plupart des Pays du Maghreb l'intérieur des mosquée est interdite au non musulman, peut importe l'extérieur nous suffit elle est grandiose 77 mètres de hauteur.

L'architecture est son décor ascétique reflètent l'art des Almohades.

Le décor du Minaret est différent sur les quatre faces: peinture à ornement floraux et épigraphiques, réseaux d'entrelaces en relief où s'intercalent les peintures, bandeau de faïences à filet blanc sur fond turquoise, arcatures parfois entremêlées. Il est construit en grès Schisteux originaire des carrières de Guéliz. Elle fut édifiée au 12 é S par Abd El Moumer.

"Le saviez-vous : Le minaret de la Koutoubia a servit de modèle à la Giralda de Séville.

Quand on vient à Marrakech, il faut absolument passer par le jardin de Majorelle lieu incontournable de la ville. C'est un havre de paix au milieu du tumulte de la ville.

Il fut créé en 1931 par un peintre du nom de Jacques Majorelle, en s'inspirant des oasis, jardin islamique.

Il fut racheté un peu plus tard par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Si vous avez l'occasion de le visiter vous y verrez la sépulture de celui-ci.

Ce jardin botanique de plus de 300 espèces apparaît comme un tableau, bambous géants, yuccas, bougainvilliers, philodendrons, nénuphars, papyrus, cocotiers. La villa peinte d'un bleue outremer aussi appelé Bleu de Majorelle contraste fortement dans ce jardin ombragé.

Moyen de transport incontournable dans les rues de Marrakech.

Ces chariots décapotables vert émeraude tirés par des chevaux à la démarche tranquille, qui tranche avec l'agitation de la ville, on les croisent partout dans la ville rouge. Après nous être rendu au jardin de Majorelle sur un Tuk-Tuk (moyen de transport venu d'Asie). Il faut dire que nous avons eue quelques sueurs froide sur le chemin allé.

Pour le retour vers la place Jemaa El Fna nous voulions un moyen de transport un peu plus sûr. Nous avons donc opté pour la calèche. il y en a qui stationne tout près du jardin de Majorelle.

Moyennant 300 Dirhams pour 5, nous voilà parti pour un tour de la ville en compagnie de Mohamed le cocher, coucous et coucoute minute ses deux chevaux.

La balade dure environ 45 Minutes et c'est très sympa à faire avec des enfants.

En ce deuxième jour, nous voulions un peu plus de calme, loin du tumulte de la ville.

Les cascades sont situées à environ deux heures et demi de route de Marrakech, nous allons parcourir 150 km à travers la campagne marocaine, afin de rejoindre le moyen Atlas.

A l'arrivée, de nombreux guides sont là pour nous vendre leur services moyennant quelques dirhams, nous choisissons de partir seul.

Le chemin pour les cascades traverse une oliveraie ou nous rencontrerons quelques macaques rhésus (singe du désert) peut farouche ils se prêtent volontiers à des séances photos pour le moins original, à la sortie une descente plus prononcée nous permet de rejoindre les rives de l'Oued. Le sentier longe le torrent on commence à entendre la cascade. Le sentier remonte un peu et au détour d'un virage la cascade apparaît enfin du haut de ses 75 mètres immense, majestueuse, le paysage est à couper le souffle.

Sur l'autre rive quelques restaurants permettent aux touristes de déjeuner, c'est ce que nous ferons.

Pour les rejoindre ils nous faut d'abord traverser l'Oued sur un gué, à cet endroit des embarcations permettent moyennant quelques Dirhams de vous rapprocher de la cascade, l'aventure devient alors encore plus épique et inoubliable surtout si le se fit au nom de l'embarcation "TITANIC" peut être est elle moins submersible, toujours est il que nous ne tenterons pas l'expérience.

Nous nous installerons au restaurant situé le plus haut pour avoir une super vue sur la cascade. Nous sommes stupéfait par la boucherie Berbère, nous qui sommes si a cheval sur l'hygiène.

A la sortie du restaurant un escalier permettant de gravir les 110 mètres qui ramènent au départ et nous font profiter des derniers panoramas sur la chute d'eau.

Nous repartons vers Marrakech la rouge des images pleins les yeux.

Pour terminer notre périple Marocain nous décidons en cette dernière journée d'effectuer une balade à dos de Dromadaire, animal emblématique du Maghreb.

Nous trouverons notre bonheur avec la société "Dunes et Désert", on peut aussi faire cette balade dans la palmeraie de Marrakech mais ce n'est pas ce que nous recherchions, trop touristiques à notre goût.

Nous voilà donc parti en direction du désert d'Asni à 1 heure de Marrakech.

Sur place nous sommes accueilli par l'équipe de "Dunes et Désert " et des guides chameliers fort sympathiques.

Après nous avoir équipé d'un "CHEICH" pour nous protéger du soleil et aussi un peu pour les photos, il faut bien avoir le look nomades du désert.

Le dromadaire est un animal très calme, le mien s'appelle "ZIZOU".

Nous voilà tous parti à travers le désert, la vue sur le moyenne atlas est splendide, nous ferons une halte à mi parcours pour déguster du thé à la menthe et quelques crêpes appelès "MSEMEN".Le moment est absolument magique.

Si vous allez au Maroc c'est absolument à faire surtout avec des enfants.

Qu"avons nous manger pendant notre séjour, je vous direz pas très compliqué.

Du couscous et encore du couscous, des tajines et brochettes en tout genre.

Pour la boisson du thé et encore du thé et les très bonne pâtisserie Marocaine, corne de gazelle, chebakia, briouate et crêpes.