Carnet de voyage

Voyage en Asie

20 étapes
75 commentaires
On en parlait, on en rêvait... C'est la retraite... Alors GO... 👫✈️⛩️🌏🏝️😎📷
Du 10 avril au 10 juillet 2018
92 jours
Partager ce carnet de voyage

9 avril 2018, c'est le départ pour notre périple de 3 mois en Asie. Thaïlande, Laos, Cambodge et Vietnam.

En bus de Lyon à Paris 🚌... et oui c'est la grève des trains 😏... et décollage le 10 pour Bangkok 🛫.

C'est parti...... 

Quoi...!!!!!🤔

NO PROBLEM 😀



Après nous avoir trimballer de Vietnam Airlines à air France, de Air France à Vietnam Airlines...NO STRESS,🙏 LES GEOFFRAY ne stressent jamais. On téléphone à la compagnie qui gère rapidement le problème.... Du coup départ 14h pour Hanoï et ensuite Hanoï-Bangkok 🤞...

Monnaie Baht thaïlandais THB

1 € = 38.22 THB

mercredi 11 avril

Arrivée à BANGKOK .....un p'tit tour pour manger une soupe et dodo....fatigue, décalage horaire. 🛌🍜


jeudi 12 avril

La matinée commence par un massage des jambes, et en prime, épaules et tête...ça fait un bien fou ( 6 euros-->1 heure).

Aujourd'hui nous sommes en 2561, c'est Songkran le nouvel an thaïlandais et ses batailles d'eau.💦

L'une des fêtes les plus importantes pour les thaïlandais. la tradition veut que les bouddhistes fassent acte de respect envers leurs aînés, les moines et les statues de bouddha en leurs versant un peu d 'eau parfumée. Aujourd'hui, la fête est devenue prétexte à d'incroyables batailles d'eau dans les rues...

ON Y A PAS ÉCHAPPÉ....😁Alors, armée de mon pistolet à eau, je suis rentrée dans la bataille...Résultat: on est trempés, on dégouline de la tête aux pieds et barbouillés de glaise parfumée...On a bien ri.🤣

UNE JOURNÉE DE FOLIE - HAPPY NEW YEAR


vendredi 13 avril


 Après-midi dans les centres commerciaux Terminal 21 et MBK                                Soirée dans la piscine de l’hôtel.
• • •

Samedi 14 avril

Départ 8h --> Bus + Bateau

16h KOH KOOD (ou Koh Kut)🏝

Une arrivée sur l'île bien arrosée puisque c'est toujours Songkran (fêté 4 jours)... des seaux d'eau sont jetés sur les songthaew qui nous mènent au bungalow.


dimanche 15, lundi 16 avril🛵

C'est en moto qu'on découvre l'île.

Plage de sable blanc, cocotiers, mer à 34°...et toujours des seaux d'eau à notre passage.

AO YAI village de pêcheurs sur pilotis. On s'est régalés dans une gargote : salade de papaye, coquillages...

Baignade sur la plage de Klong chao. Retour sous un torrent de pluie.


Je profite de cette journée de pluie torrentielle du début de mousson, pour rédiger mon carnet.

Bruit de la pluie, odeur d'encens, musique, ananas, mangue, zenitude.... moustiques.

📒Bonne lecture......

• • •


Mercredi 18 avril

Dernier jour à Koh Kood. Les singes viennent nous dirent bonjour... On sillonne l'île en long et en large...On visite toutes les cascades (waterfall) Klong Chao, Klong Yai Kee et Klong Nam Keaw...Salade de papaye et lemon juice ... dernière baignade et coucher de soleil...Les lucioles sont là pour nous souhaiter bonne nuit...

• • •

Après une nuit à Bangkok et une journée de bus, nous sommes à LOEI.

Sur la route.... 

Située au nord-est de la Thaïlande, LOEI est authentique, rurale, et vit au rythme du Mékong...

C'est l'année dernière que nous avions découvert cet endroit tranquille. Pas de touristes...Nous louons donc un scooter et à nous les kilomètres.

Marché couvert 
• • •

Le lac HUAI KRATING    

C'est un petit coin de paradis...Frustrés de ne n'avoir pas pu le faire l'année dernière (découvert trop tard),on c'était dit qu'on reviendrait. C'est chose faite...

On passe la journée au milieu du lac sur un radeau en bambous flottants...c'est une barque à moteur qui nous dépose, elle viendra nous chercher lorsque nous hisserons le drapeau blanc.

Baignade, sieste, rencontres...il faut dire qu'on est un peu l'attraction des Thaïs, on est les seuls touristes.


Le paradis 

On est tellement bien,qu'on y retourne...même avec l'orage.

Ecouter de la musique, lire, entendre le cri des singes dans la forêt, la pluie...

• • •

Balade en scooter.🛵

On est pas beaux avec nos casques roses !!! 

Ici et là...

• • •

Un point de vue à 600 mètres....de hauteur.

Des escaliers, des marches, de la sueur,des moustiques...mais une belle vue.  
• • •

Et on ne se laisse jamais abattre..

miam miam 
BBQ à volonté...viandes, poissons, crustacés, plats, légumes, riz...desserts et on peut même faire ses sauces....4,20€/personne. 
Il ne faut pas oublier notre QG, le Phuloei Coffee 

Du 27 au 30 avril

Nong Khai est une ville frontalière avec le Laos.

• • •

Visite de Sala Keoku. Parc construit en 1978 par Luang Pu Bunleua Sulilat. Statues de style Bouddhiste et Hindou. Certaines mesurent plus de 20 mètres de hauteur. Nous en avons pris plein les yeux...

• • •

Promenade le long du Mékong...Un Bouddha est assis sur le toit du Wat Lam Duan...

• • •

La journée commence par une crevaison...no problem...il y a toujours un réparateur pas très loin.

On continue notre route...🛵📸

Le lac Tha Bo et ces lotus. Après plusieurs détours nous l'avons enfin trouvé.

• • •

Encore quelques bons moments...😉

Et voilà, notre séjour en Thaïlande s'achève.

Un car nous fait traverser le Friendship Bridge, le pont de l'amitié, qui relie la Thaïlande au Laos.

Nous quittons ce pays avec plein de jardins secrets à découvrir encore...

We would come back. 😉

Bye, à bientôt au Laos 

MONNAIE Kip laotien LAK

1 € = 10015 LAK

Et voilà, le visa en poche nous passons la frontière à pied...🚶Nous sommes au LAOS.

1 heure de tuk-tuk et nous arrivons à Vientiane, la capitale.

Le temps d'avaler un Bành Mi (sandwich garnis de carottes,soja,coriandre,viande,concombre...) et nous prenons un bus pour Luang Prabang.

Euh!!! on a pas fait attention, c'est un bus local..🚐Alors c'est là que commence notre épopée de 10 heures entassés et coincés dans nos sièges...et bien sur on est les seuls touristes.

Monsieur Le coq qui commence son voyage avec nous, le continuera sur le toit en poussant des cocoricos, bientôt rejoint par des poules...on marche sur des sacs de riz entreposés dans l'allée(en fait on s'est aperçus à la fin que c'était du café), on traverse de petits villages,de magnifiques paysages...sur la route une sortie d'école, quelques toutes petites poses, des montées, des descentes, des virages et encore des virages...des rires et des sourires...

Au final, on ne regrette rien, c'est une belle expérience.😀

Lundi 30 avril, 21heures, nous voilà à LUANG PRABANG .

• • •

Entre le Mékong et le Nam Khan, on découvre la ville à pied sous 36°.

Il fera "meilleur" au marché du soir.

• • •

Comme d'hab, on loue un scooter et en route...

Aujourd'hui on a un joli rendez-vous.🐘

les éléphants d'Asie 
• • •
• • •

On adore ça les waterfalls, alors direction Tad Sae...sous la pluie et le soleil, et la pluie et le soleil...ensuite il faut prendre une barque et l'on arrive dans un bel endroit ...et comme d'hab on est seuls..Le retour en scooter se fera sous des trombes d'eau...mais on a nos panchos.⛈

Happy 😃

Sabaidee (sabadiiiii... bonjour).🙂

A 25 km de Luang Prabang se trouve un petit paradis. Les cascades de Kuang SI forment différents niveaux d'eau dans des bassins turquoises. Il y a même quelques ours.Entremêlé de pluie et de soleil, c'est encore un merveilleux moment que nous avons passé.

Fish Spa et massages naturels garantis...

• • •
• • •

🎶Il en faut peu pour être heureux, si peu pour être heureux...il faut se satisfaire du nécessaire🎶...(Baloo-le livre de la jungle)

😂Notre délire 🤣
• • •

Sortie d'école, tous en uniforme et à vélo ou à pied...ils sont beaux et les filles en amazone tellement classe.

Le Laos est marqué par l'influence française. Panneaux écris en français, croissants, café, baguette, sandwichs, j'ai eu droit à ma crêpe au nutella...On a même rencontré des joueurs de pétanque.

• • •

Power Flowers

Scènes de vie

Petit tour chez le Barber.

Joliii 

Et oui, on a aussi mangé...bien mangé.

• • •

🚲Dimanche 6 mai 🚲

Aujourd'hui c'est balade à vélo sous un soleil de plomb... au marché, à la ville, le long du Mékong.

Belle journée 

On en a fait des kilomètres depuis notre dernier jour à Luang Prabang où l'on est montés sur le Mont Phu Si pour admirer une dernière fois la ville.

• • •

Après avoir admiré le coucher de soleil sur le Mékong, on repart pour Vientiane mais cette fois en sleeping bus...avec un arrêt "pipi" en pleine route très burlesque, les filles toutes derrières le car accroupies, les fesses en l'air.

10 heures après on est à la capitale et on saute dans un bus local (+5heures), direction Thakhek.

• • •

THAKHEK

THE LOOP

On loue une moto, on laisse nos sacs à dos en consignes et c'est parti pour la boucle, the loop, comme on dit ici. 4 jours et un peu plus de 400 km.

1er jour:

Waouh, waouh!!! on en prend plein les yeux...Pendant une centaine de kilomètres nous traversons un paysage presque irréel au milieu des montagnes karstiques. Par milliers des troncs d'arbres émergent de part et d'autre de la route. C'est la construction d'un barrage qui a englouti des villages et les arbres qui donne ce spectacle particulier.

On dort à Talang dans la Sabaidee guesthouse.

2ème jour:

On continue sur une route un peu cabossée où il faut faire attention aux "nids de poules"(plutôt des nids d'autruches), aux vaches, cochons, chèvres, poules qui sont en totale liberté.

En chemin quelques statues creusées dans les rochers.

• • •

Une halte à Cool Spring, baignade rafraîchissante dans un bassin naturel turquoise.

Pause photos au dessus d'un pont, en contrebas des embarcations en métal brillant ont été confectionnées dans l'enveloppe de bombes américaines. Le Laos détient un triste record, le pays le plus bombardé de l'histoire. Deux millions de bombes se sont abattues sur le pays.

Ce soir on dort à Spring River Resort, un petit paradis dans la forêt tropicale.

3ème jour:

Visite de Kong Lor Cave , une merveille de la nature. Une grotte d'environ 30 mètres de large, 20 à 100 mètres de haut et 7,5 km de long. C'est en pirogue à moteur qu'on la traverse pendant 45 minutes dans le noir complet, juste éclairé par notre lampe frontale que l'on nous prête à l'entrée. On s'arrête sur une plage, les stalactites et les stalagmites sont impressionnants et mis en valeurs par quelques spots. Au loin un trou de lumière indique que nous arrivons.

De l'autre côté, on loue des vélos et l'on part à la découverte d'un petit village et de la nature environnante.

• • •

Retour à Laksao, où l'on arrive sous la pluie.

4 ème jour :

Et voilà, il faut renter à Thakhek. On ne prend pas la grande route qui n'est pas intéressante, mais on fait chemin inverse pour profiter une dernière fois des paysages.

• • •

7 heures de bus local (installée comme sur mon canapé). On arrive à PAKSE

On est bien installés  !!! 
• • •

C'est sous un soleil de plomb (40°), et en tuk tuk que l'on se rend au marché du matin.

• • •

A bientôt pour notre étape au plateau des Bolovens.

L'altitude moyenne est de 1000 mètres.Les Bolovens représentent la région productrice de café la plus importante du Laos. Il a été introduit par les coloniaux français à partir de 1920.

On se déleste de nos sacs à dos 🎒et c'est parti pour 4 jours et 195 km.🛵

Un premier arrêt s'impose à Tad Tasuan, et oui c'est une cascade...

 P'tite baignade pour se rafraîchir 

A environ 80 kilomètres de Paksé, nous arrivons dans le petit village de Tad Lo.

On choisit "Fandee guesthouse" pour passer la nuit.

Fandee Guesthouse 

📣5H30, on est réveillés par le chant du coq🐓 et par le chef du village qui indique dans son mégaphone que c'est le jour de vaccination des enfants. Ils sont matinaux ici....Bon, nous on se rendort.

🥖☕On prend un bon p'tit dèj à la française(pain frais croustillant, beurre, confiture, café et jus de fruit frais) en attendant que l'averse cesse.

Balade à moto à la découverte des alentours.

Tad Hong

Tad Lo, l'impressionnante.

Il y a des lieux où l'on se sent bien...le calme, la nature, les sourires, les gens, des rencontres. Ici la vie semble paisible et c'est le Laos comme on l'aime.

Il y a encore des minorités ethniques. Elles croient aux esprits et le culte des morts est profond. D'ailleurs, lors d'une balade, nous avons croisé un groupe où toutes les femmes étaient vêtues de blanc, il y avait eu un décès. Les garçons de la famille sont rasés (heureusement pas les filles) en signe de deuil.

• • •

On est tellement bien qu'on décide de rester. Il faut dire que Loïc, un français, patron de la guesthouse est si accueillant, chaleureux, humain. Ici, c'est un peu la maison du bonheur pour les enfants. Il prend en charge toutes les dépenses pour assurer une bonne hygiène de vie à 7 d'entres eux . Ils sont tous scolarisés. Ils vont et viennent, ils y mangent et dorment parfois...Cela fait 5 ans qu'il vit à Tad Lo et il a un beau projet. Créer un centre de formation permettant aux jeunes défavorisés d'apprendre l'anglais et les métiers de l'hôtellerie et de la restauration. Grâce à cette formation, gratuite, ils apprendront à gérer une guesthouse eux mêmes et à terme deviendront les gérants de cette stucture. La Fandee Island.

Le restaurant est en construction...BRAVO

Conseillés par Loïc, nous allons en forêt voir un arbre millénaire...Lorsqu'on est dessous, tout petit, on se dit qu'il a du en voir des choses...

16H30, il est l'heure d'aller voir le bain des éléphants.🐘

L'apéro .

C'est autour de frites et d'un saucisson français (si, si !!), offert par Loïc, que l'on refait le monde avec des voyageurs comme nous.

Marine, Jean-Jacques, Hélène, José et Loïc 

Ce soir pour moi, ça sera un œuf cocotte à la vache qui rit, la spécialité du chef.

C'est toujours meilleur ailleurs... 

Encore une bonne nuit de sommeil dans notre bungalow, toujours le chant du coq et maintenant il faut rentrer sur Paksé. C'est avec un peu de regret que l'on quitte cet endroit rempli d'amour.

On reprend donc la route...quelques kilomètres plus tard, un arrêt d'une heure sous un abri....on attend que l'orage passe.🌧

C'est reparti mon "quiqui"...prochaine halte, une plantation de café et de thé. On se promène à travers les plans d'arabica, de robusta, de thé, d'arbres fruitiers et bien sur on déguste un bon café.☕

⛈Quelques kilomètres avant Paksé l'orage éclate de nouveau, nouvelle pause.

• • •

Nos derniers plats laotiens.😋

• • •

Ainsi s'achève notre voyage au LAOS, sous la pluie,mais avec un arc en ciel ... Bon présage.

🌈

Depuis notre dernier séjour au Laos en 2011, beaucoup de routes principales sont élargies et goudronnées.Elles sont financées par la Chine qui fournit les matériaux,la main d'oeuvre (bien, pas bien ???). Les villes principales sont en pleines constructions. Mais heureusement il y a encore des endroits protégés.

On a adoré nos "loops" en moto, Luang prabang, le village de Tad lo et Loïc, mais surtout le sourire des gens et les "SABAIDIE" des enfants qui nous ont accompagnés tout le long, ils résonnent encore dans nos têtes.😄❤

Nous avons fait beaucoup de kilomètres.....Car, bus local, scooter, moto, vélo, tuk tuk, pirogues...

Du nord au sud 

...c'est donc en avion que l'on s'envole pour le Cambodge et on se prend un peu pour des stars...72 places, 8 passagers.✈

MONNAIE Riel cambodgien KHR

1 € = 4100 KH

Ici, il faut jongler avec la monnaie...on paye en dollars, on nous rend la monnaie en riels, heureusement j'ai un matheux.

• • •

En un saut de puce nous atterrissons à SIEM Reap. 🛬


La classe 

C'est en tuk tuk que nous rejoignons la ville.

Siem Reap est connue pour les célèbres temples d’Angkor. Nous ne nous attardons pas, nous les avons visités lors de notre voyage en 2013. Ici aussi la ville a bien changé et a perdu un peu de son charme.

Quelques clichés, une nuit et nous voilà repartis...

J'adooore les "tuk tuk" cambodgiens 

Une "bétaillère" nous transporte de notre guesthouse au départ du bus.🚚

Alors ça !!! on n'avait pas encore fait. 

10H30, départ. Bien installés au fond du car, le paysage défile. Pendant des kilomètres, on constate qu'ici aussi les routes sont en travaux...élargissement et goudron.

Un arrêt en chemin...vente de criquets grillés. J'essayerais bien !!!(ben voui, je suis une warrior. 😉P'tit clin d’œil à Tonton Chang ), ça tombe bien, dans le bus un local en a acheté. Je lui demande si je peux goûter, c'est OK....rien de spécial, juste un goût de grillé. Mais je l'ai fait.

🐜😋😃
• • •

5 heures plus tard arrivée à BATTAMBANG.

Bon, ce n'est plus Battambang que l'on avait tellement aimé...Beaucoup de constructions, de circulation, de population. On décide d'aller boire un verre au Madison Corner pour les souvenirs, c'était notre QG de fin de soirée. Mais plus la même tranquillité...

Du coup on ne restera pas et on décide de partir demain pour Phnom Penh.

le rond point mythique de Battambang 
• • •

Battambang ---> PHNOM PENH = 7H de bus.

Derrière nous, des colis et une machine à laver 

Il est 17H30 quand on arrive dans la capitale.🏙🚲🛵🚍🚘

Mais que fait la police !!! 

On y reste 3 jours. On déambule dans les rues pour l'atmosphère, les odeurs près des marchés (bonnes ou moins bonnes). Difficile de faire un pas sur les trottoirs, les motos, les ordures, les vendeurs de rue cohabitent. TUK TUK, TUK TUK madam...non thank you.

Central Market : inauguré en 1937 il est constitué d'un dôme et de quatre ailes. On trouve de tout, vêtements, bijoux, téléphone, contre-façons... mais aussi des étals de nourriture.

Phsar Kandal est un petit marché typique populaire avec de nombreux stands de nourriture de rue. C'est aussi le coin des coiffeurs, ça tombe bien ...

Allez, je me lance.💇

Couleur - coupe 17,50€ . J'ai adoré le shampoing allongée
Pour Jean-Jacques c'est dans la rue...Coupe 1,70€. 🤔 Bien sécher les cheveux. 

Promenade du Mékong de nuit.

Le musée 

Encore un peu de Phnom Penh ...

• • •

🚂Cette fois, c'est en train que nous quittons la ville pour une destination plus verte, Kampot. C'est un moyen de locomotion que nous n'avons pas encore pris. (Pas de train au Laos). La ligne entre Phnom Penh et le sud du pays est ouverte aux voyageurs depuis 2016. 2 wagons,134 Km, 5 heures. Il circule seulement le vendredi, samedi, dimanche et un retour le lundi. Quelques fois il est annulé faute de clients. Mais aujourd'hui il sera complet , une équipe de tournage de "sitcom" va le remplir. Un wagon pour eux et un autre pour nous les voyageurs.

Pas plus de 50 km/heure. Je peux donc m’asseoir sur le marche pied et photographier le paysage qui défile.🛤📷

Dès la sortie de la gare se sont des bidonvilles ... Les gens vivent très près de la voie. Les marchandes ambulantes tirent leur parasol au passage du train. Un peu plus loin la nature enfin...

Au revoir, nous on continue 👋🏼
Durian 

Kampot est une ville située au sud du Cambodge. Elle est réputée pour ses plantations de poivre et ses marais salants. Il reste encore beaucoup de bâtiments coloniaux, qui sont souvent transformés en "guesthouse". Beaucoup d'expatriés vivent ici (français, belges, anglais). C'est encore une bourgade où il fait bon vivre et qui n'a pas trop changé depuis notre dernier passage, malgré de nouvelles constructions.

Bâtiments coloniaux 
Photos 4 et 5, habitations en containers  

Après l’effervescence de Phnom Penh (on est vraiment pas ville!!!),on se pose pour 1 semaine...

Par ici et par là...à pied et en scooter.

C'est toujours les femmes qui travaillent... 
Au détour d'une rue, le poivre sèche sur le trottoir.  
• • •

En route pour les salines... La récolte est terminée. Toutes les salines ont été vidées de leur sel, ne laissant plus que d'immenses flaques d'eau attendant la saison prochaine. C'est agréable de rouler au milieu de ce paysage.

On rentre en longeant le port, une averse...on a l'habitude maintenant.

• • •

Ce soir, c'est promenade au fil de l'eau pour aller voir briller les lucioles. Elles ne seront pas au rendez-vous...Dommage!!! on avait tellement aimé ces "arbres de noël" il y a 5 ans.

La corne de brume retentit, un pont arrive, on se couche vite sinon...décapités, si si !!

On profite de la douceur et de l'ambiance de la nuit.

• • •

Il pleut...

17h30, le marché couvert ferme, mais on déambule entre les stands qui remballent...

Saturday night fever

Des lasers dans le ciel de Kampot!!! on va voir...

Un concert, un stand de tir de boites de conserve,deux manèges pour enfants, maïs grillé, jus de canne à sucre...c'est la fête.

• • •

Et bien sur, comme toujours on s'est régalés.

Boeuf lok lak, divers pho, mégas p'tits dèj, pancakes, crêpe nutella, pâtes aux crevettes, jus de coco, lemon ice tea home made...

...et aussi un barracuda (poisson) au BBQ. Miam miam.

Et voilà, on quitte Kampot pour la mer, direction Kep.

30 minutes de route et à 25 kilomètres de Kampot, nous arrivons àKep une toute petite municipalité.

Un peu d'histoire...

Autrefois, c'était la ville la plus prestigieuse du Cambodge. Des années 1900 à 1960, Kep était une ville de villégiature florissante pour l'élite française et cambodgienne. La ville s'épanouit jusque dans les années 70 et devient une belle station balnéaire.

Pendant la période des khmers rouges de 1975 aux années 90, beaucoup de maisons et villas coloniales françaises de Kep ont été détruites. Beaucoup de villas sont désormais abandonnées.

La ville est renommée pour son marché de fruits de mer et en particulier les crabes bleus que l'on déguste avec du poivre et du sel de kampot. Ce sont les femmes qui, toute la journée dans l'eau, pêchent les crabes.

Plein les yeux et plein les narines...

Marché de Kep 

Et c'est tout naturellement en bord de mer, que l'on déguste du crabe au poivre, du poisson au poivre, au caramel, au tamarin,en curry, des crustacés, ...UN RÉGAL.

• • •

Enfin du soleil...oui,oui c'est le début de la mousson, la saison des pluies, mais quand même, on est content quand il est là. Alors on file à "LA PLANTATION" . Entre Kampot et Kep, c'est parti pour 10 km de piste entre les rizières, les villages, les "hello" des enfants, la campagne cambodgienne.

Nous arrivons donc à la Plantation pour visiter la production de ce fameux poivre de Kampot. Il est cultivé traditionnellement, récolté et trié à la main. C'est le premier produit cambodgien qui bénéficie d'un label protégé (depuis 2010). Il doit sa saveur à son terroir. La Plantation a également une dimension sociale en améliorant les conditions de vie des personnes de cette zone rurale en finançant l'école primaire.

Champ de poivre 

Il se décline en 4 variétés.

Le poivre vert à consommer sur place. Il est récolté à partir de septembre sur les lianes lorsqu'il est jeune.

Le poivre noir est le poivre vert qui lorsqu'il a été arraché s'oxyde naturellement. Son gout est intense et doux à la fois.

Le poivre prend une couleur rouge quand on lui a laissé le temps de prendre en maturité dans des conditions d'ensoleillement. Il est cueilli en mars et mis à sécher huit jours. Il amène des saveurs qui se marient avec la viande rouge. Hum, miam miam un bon steak au poivre....

Le poivre blanc est un grain de poivre rouge séché auxquel on a retiré la chair pour n'avoir que le cœur. Il est utilisé pour relever les salades et les fruits de mer.

Senteur et dégustation - Poivre noir au sel, la spécialité de la Plantation (un délice) 
Intéressante et belle visite 


Pour finir notre journée, on décide de prendre un chemin de traverse autour de " Secret Lake". C'est le retour des champs et l'on croise de pittoresques engins motorisés transportant diverses marchandises.

Jolie balade 

Le retour par la route est tout aussi pittoresque...

• • •

Encore un jour sans pluie, au programme les alentours de Kep, une autre exploitation de poivre, recherche du Bouddha couché...

On prend de l'altitude (hihihi!!!). La pagode est là, un peu abandonnée, avec une vue plongeante sur Kep.

On continue notre route et l'on s'arrête à Sothy's Farm, autre visite, toujours instructive. On boit un thé au poivre, pas épicé, très léger goût de poivre mais doux.

Et maintenant direction Kampong Trash (à 15 km de Kep).

Sur le bord de la route des femmes vendent des champignons. 

C'est sur une piste de trous que l'on part à la recherche de la grotte au Bouddha couché. Au bout de quelques kilomètres chaotiques des escaliers escarpés. Jean-Jacques monte(bien-sur..), juste une belle vue.

On retourne vers la pagode croisée à l'aller et ...oui c'était bien là. Un trou dans la montagne et...waouh!!! trop beau. Après quelques pas dans la grotte, le Bouddha.

Le plein d'essence et c'est reparti...

• • •

Vendredi 8 Juin UNE BELLE JOURNÉE

Joyeux 90 ans papa. Merci les enfants et WhatsApp vidéo de pouvoir lui souhaiter en direct.

Il a plu toute la nuit très fort...Ce matin nuageux.... On décide de retourner à la "Plantation"pour faire une balade en buffles.

Nous voilà donc dans la charrette, direction la campagne et "secret Lake". Notre super guide chante, nous cueille des mangues, nous donne une papaye.

Il nous dit de mettre les pieds sur la banquette...on comprend pourquoi. En entrant dans le lac, la charrette est immergée, les buffles nagent. Il prend des clichés avec mon appareil photo et il s'amuse . Il me fait monter sur le dos du buffle. ...Clic clac c'est dans la boite!!!

Au retour, il demande à "papa"(moi c'est mamie) de conduire les buffles. Il éclate de rire à chaque fois que Jean-Jacques dit "allez,allez" pour les faire avancer.

On a vraiment passé une excellente journée. Encore une belle expérience.

• • •

C'est dimanche et beaucoup de cambodgiens viennent à Kep passer la journée en bord de mer. Tout le long sont installés fauteuils et tapis pour pique-niquer, et vendeurs ambulants.. il y a aussi des abris où sont accrochés des hamacs.

Le temps n'était pas avec nous cette semaine mais Jean- Jacques ne peut s’empêcher d'aller se baigner.

Ben voui!!! le balai me faisait coucou. 

Dernier apéro à Kep...bord de mer, bruit des vagues, tapas, bière, lemon ice tea et jus de canne, et... non pas de coucher de soleil mais un joli ciel nuageux.

A votre santé 
• • •

Et voilà, pour nous le Cambodge c'est fini.....

Alors on est mitigés....on l'avait tellement aimé en 2013...Çà reste quand même un beau pays à visiter. Il est en pleine évolution et s'ouvre au tourisme . C'est certainement bien pour la population qui reste assez pauvre quand même, mais dommage pour l'authenticité. Il y a aussi ces déchets, ces sacs plastiques partout...tout est jeté par terre, dans la mer, malgré l'interdiction signalée par quelques panneaux. L'éducation va être longue car ce n'est vraiment pas dans leur culture. Un coup de balai vite fait mal fait et surtout pas de serpillière...Leur nonchalance pour tout nous a souvent exaspéré nous qui sommes en générale zen....une "plombe" pour nous servir (ok , on est à la retraite et pas pressés).

Le temps aussi nous a freiné dans nos escapades. Nous n'avons pas eu beaucoup de jour sans pluie. En dehors des axes principaux, les chemins sont en terre glaise rouge et il est difficile de rouler sans glisser. Mais c'est le début de la mousson...

Heureusement les rencontres et le contact avec les cambodgiens nous font oublier ses quelques points négatifs. Nous avons aimé le voyage en train et toutes nos virées en moto.

Notre parcours 

Lundi 11 Juin

Réveil à 6 heures et dernier p'tit dèj au" Délis'Kep" où nous avons passé quelques moments...(because la pluie).

Départ prévu à 8.30H...on part à 9.30 direction Phnom Penh . Arrivée à 14.45H.

Encore quelques heures de bus et c'est HO CHI MINH VILLE. Yeah !!!

C'est avec le Visa en poche ( merci André pour nous les avoir imprimés) que l'on passe les douanes sans problèmes.

16

Monnaie le Dong Dg

1€ = 26 000 Dg

Lundi 11 Juin - 22 heures...HO-CHI-MINH nous voilà.

GOOD MORNING VIETNAM

C'est après la terrible guerre du Vietnam que Saïgon est devenue en 1976 Ho-Chi-Minh. Cependant les vietnamiens continue de l’appeler Saïgon.

Première immersion dans la ville et premières impressions.

Waouh, Waouh....mais où est le Saïgon que nous avions visité en 1995 !( ok c'était il y a 23 ans). Des buildings, des motos qui ont remplacées les fameux pouss-pouss, du monde beaucoup de monde...Malgré ça Jean-Jacques se sent comme un poisson dans l'eau. La langue, les odeurs de cuisine, les aliments.....tout lui rappelle son enfance et bien sur il veut déjà tout manger(normal).

C'est à pied que l'on va arpenter la ville.

La poste centrale de Saïgon . Elle a été construite entre 1886 et 1891 par l'administration des postes françaises à l'époque de l’Indochine française. La charpente métallique est de Gustave Eiffel.

Au centre se sont installées des boutiques de souvenirs.Dans les cabines se sont des distributeurs de monnaie qui remplacent les téléphones.

La Cathédrale Notre Dame a 138 ans. Elle est située en face de la poste. Pas de visite , elle est en rénovation.

On continue notre chemin et on arrive au Marché de Ben Thanh . On y trouve des vêtements, des souvenirs, des laques, des habits traditionnels, des stands de nourritures...

C'est là que je décide de goûter le durian , ce fameux fruit qui sent mauvais, d'ailleurs on donne des gants pour le manger. Et bien!!! rien à voir avec l'odeur, le goût est sucré.

Voilà !!! c'est fait. 

Oh, déjà faim! Jean-Jacques a repéré un resto. Escargots farcis viande citronnelle, nem chua (porc fermenté cru) et Cha Lua (pâté vietnamien).


Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que je vais vous inonder de clichés ... LOL

C'est en fin d'après-midi que l'on se trouve au Bui Vien Walking Street, le quartier des routards. Ici des bars et resto à gogo où le voisin met la musique plus fort que le voisin qui met encore plus fort, des enseignes lumineuses, du monde... on s'installe pour prendre un verre et on observe la rue et le trafic des motos. Une cacophonie, ça donne le tournis.

Bon, il est l'heure d'aller manger(oui encore!). On s'installe au "Pho Mau-Hai Thien" conseillé par le guide du routard. On s'est régalés en mangeant nos Pho Thaï (pour les non initiés c'est la soupe traditionnelle du Vietnam) et des Cuong Pho au porc (rouleau de galette de riz colorée).

Miam 

On finit la soirée avec un cocktail dans un Karaoké de quartier...

Ambiance, ambiance... 
• • •

Une nouvelle expérience pour nous, c'est en moto taxi qu'on se rend à Cholon, le quartier chinois. Pendant 45 mn nos conducteurs se faufilent dans les rues. Il faut faire abstraction de tout ce qui arrive autour, juste regarder devant ...

Génial. 

Bin Tay Market ,le marché de Cholon. Il est en pleine rénovation et tous les stands sont installés en face. C'est principalement de la vente en gros. Dans les rues autour, la vie de quartier.

Masques et gants pour se protéger de la pollution, différents sels et sucres
• • •

Le REX le prestigieux hôtel où l'on avait dormi en 1995 a lui aussi bien changé, tout autour des marques de luxe. Le métro se construit. La place en face de l’hôtel de ville, où Jean-Jacques et Nicolas faisaient des glissades sur le sol en marbre est devenue une grande avenue piétonne jusqu'au Mékong...

L'ancien côtoie les buldings

• • •

Vendredi 15 Juin

On part pour 3 jours à Can Tho dans le delta du Mékong.

3.30H de trajet dans un sleeping bus super confortable. On nous avait bien dit que les bus au Vietnam changeaient du Cambodge...

17

Nous voilà donc à CAN THO, ville beaucoup moins bruyante que Saïgon.

Nous sommes accueillis dans la guesthouse de Ms Ha, une femme joviale qui nous attend avec un plateau d'ananas frais et du thé. Après nous être installés dans la chambre très clean, elle nous propose pour les jours à venir plusieurs excursions dans le delta du Mékong.

Premier jour. Le marché flottant.

Le réveil sonne à 4h du matin, oulala c'est dur ... Départ 5h. Ms Ha nous a préparé notre p'tit dèj. à emporter qu'on prendra sur le bateau. Il se compose d'un sandwich "œuf au plat", bananes et café chaud (au lait sucré pour moi).

Une barque nous attend, un jeune couple et Ms Ha nous accompagnent. Elle sera notre guide. Le soleil se lève doucement sur le fleuve.

Tout en navigant, notre barreuse confectionne une couronne en bambou tressé.

Notre barreuse et Ms Ha  

Nous arrivons au marché flottant. A l'avant de chaque bateau se dresse un mat avec les légumes vendus, carottes, navets,choux... De plus petites embarcations gravitent autour. Elles viennent se ravitailler pour ensuite vendre sur le marché.

Plus loin on s'arrête pour visiter une fabrique de galettes de riz.

Le riz est trempé dans de l'eau et du sel, rincé plusieurs fois et égoutté. Il est ensuite broyé pour obtenir une pâte. Celle ci est étalée sur un tissu tendu pendant un court instant. A l'aide d'un bâton de bambou, la galette est ensuite mise à sécher.

Jean-Jacques est ensuite mis à contribution pour la fabrication de pâtes de riz. La galette est huilée pour être plus souple.


1 galette = 400 gr de pâte 

C'est tout naturellement que nous dégustons une galette de riz à la banane, de l'ananas et un jus de coco. Ah oui!!! il faut que je vous dise, pendant ces 3 jours nous n'allons pas arrêter de manger. Miam miam, nous répète Ms Ha toute la journée. Elle est toujours au petit soin pour ses hôtes, s'occupe de tout...

Notre navigation continue dans les canaux à travers les palmiers et autres plantes. J'adooore.

Stop dans un jardin où pousse différents arbres fruitiers.

Jacques, piments, melons, oranges, citrons, mangues, fruits du dragon(qui est le fruit d'une espèce de cactus...je ne savais pas).

Confection d'une bague en fleurs. 

Notre balade de 7 heures au fil de l'eau s'achève.Au retour on a le droit à une parure de bijoux.

Nous finissons notre journée dans les rues de Can Tho.

• • •

Deuxième jour.

C'est une balade à vélo de 5 heures dans les ruelles du quartier de son enfance que Ms Ha nous propose. Elle nous accompagne en scooter...A peine commencé, nous nous arrêtons déjà pour petit déjeuner.

un groupe sympa 

Nous nous arrétons dans une briquetterie. Nous retrouvons notre barreuse d'hier. Ici, les gens cumulent plusieurs travails, le salaire moyen est de environ 120€.

Ms Ha adore prendre des photos, ça tombe bien nous aussi.

Elle ne nous a pas prévenue, on s'arrête dans sa famille. Sa maman est là, ses sœurs s'affairent à nous préparer de bons petits plats, entre autre des Banh Xéo, crêpes farcies aux crevettes,au porc, noix de coco... Bon, alors on mange...c'est tellement bon.

vraiment un bon moment 

On finit la soirée tous ensemble autour de la table à la guesthouse. Un plat est préparé spécialement pour Jean-Jacques, Canh Chua Ca, soupe de poisson. Miam miam dit Ms Ha.

Troisième jour

C'est seuls avec Ms Ha qu'on part en moto. On roule sous une pluie battante. à travers de toutes petites ruelles. On prend un bac pour se rendre dans un autre quartier de Can Tho.

Premier arrêt, BINH THUY ANCIENT HOUSE. C'est une somptueuse demeure où a été tournée une scène du film "l'Amant"de Jean-Jacques Annaud d'après l'oeuvre de Marguerite Duras.

P'tite pause.

On se promène au milieu des cacaoyers et on déguste un bon chocolat.

On repart à sillonner les ruelles. Il y a un très bel endroit où les habitants viennent se recueillir. Des racines et des rejets d'un arbre de 160 ans, qui n'existe plus, serpentent.

A la fin de notre belle virée nos imperméables vont à la poubelle...mon casque aussi.

Quelle rigolade 

En arrivant à la guesthouse la table est mise....

Et voilà, nos 3 jours à Can Tho se terminent. Nous avons passé d'excellents moments. Ms Ha est une femme formidable, pleins d'attentions pour ses hôtes. Je repars de ce séjour avec du thé du Vietnam .

Mardi 19 juin.Retour à Ho Chi Minh. Demain Tiffany, Rémi, Asia et Tom nous rejoignent. On est impatient de leur faire découvrir le pays. Alors à très bientôt avec la Travel Family.

18

Mercredi 20 juin.

Ça y est, Tiffany, Rémi, Asia et Tom sont là. On est heureux de partager ce voyage au Vietnam avec eux... Tiffany va "découvrir" le pays de ses origines (ce qui avait été fait pour Nicolas en 1995). Asia attend ce voyage depuis 2 ans.

Ce soir c'est immersion dans le quartier animé des routards, histoire de les mettre dans l'ambiance d'Ho Chi Minh.

Banh mi- phô

Visite de Saïgon pour la p'tite famille. Le quartier de la poste, la cathédrale.. Il fait très chaud, les enfants vont se rafraîchir sous les jets d'eau de la grande place.

Le soleil se couche. Vue sur Ho Chi Minh depuis notre appartement. 🌆

Une nouvelle journée commence...

On se balade au marché du quartier, tout le monde regarde les enfants, leur effleure le visage. Asia se prête au jeu, Tom se cache dans les jambes de sa maman... C'est vrai que c'est impressionnant pour les p'tits loups.

Ils découvrent les fruits du dragon, le durian... et bien sûr au passage on leur en donne..

On prend un taxi, pas cher et pratique avec les enfants, pour se rendre au Saïgon zoo et botanical garden 🐯🦏🐊🌴Joli parc.

En sortant du parc, on se promène le long d'un fleuve. Un groupe de femmes est entrain de faire de la gym, Asia ne tarde pas à les rejoindre. Elle profite un maximum.

Il est l'heure de manger, des nems pour les enfants, Asia s'essaye même au piment 😨🌶️.

Dodo maintenant

Et voilà on quitte Saïgon, le brouhaha, la pollution, direction Dalat en sleeping bus. En chemin petite pause phô. 🚍

Ce soir c'est BBQ à DALAT, poulpe, poulet...

On a rencontré un guide qui demain nous propose un tour en moto autour de Dalat.🛵

Alors à très bientôt... L'aventure continue...😉

Aujourd'hui Asia fête ses 6 ans 🎉. 🎊 au Vietnam, quel beau souvenir pour elle. 💖

Hier c'est Jean Jacques qui soufflait ses bougies. La famille chez laquelle nous avons dormi lui a réservé une très belle surprise.. Un très joli et bon gâteau. Personne n'était au courant, ils ont du nous entendre chanter joyeux anniversaire le matin et vérifier sur les Passeports.. Super sympa ☺️


Depuis notre dernier rendez-vous il s'est passé tellement de choses, nous avons vécu quelques belles aventures...

Nous rentrons en France dans 4 jours 😖😃 et je n'ai pas le temps de tout vous raconter, nos journées sont bien remplies. Alors c'est avec quelques photos et un bref résumé que je vais vous faire patienter...


Nous avons rencontré à Dalat un guide exceptionnel prénommé Chili, oui c'est plus facile que son nom vietnamien 😉. Avec lui nous avons sillonné la campagne,visité une plantation de café, un temple, une cascade, une production de soie, traversé des villages ethniques...et chanté. 🎻🎶

Chili nous propose de faire Dalat--Nha Trang en moto. Un périple de 3 jours, une moyenne de 40 km/heure et tout ça avec les p'tits loups. Ils s'adaptent tellement bien qu'ils dorment sur les motos même avec la pluie que nous avons eu le premier jour.

Ce premier jour ce sont 160 km que nous parcourons avec des haltes. Visite d'un village, d' une production de champignons. On roule dans les montagnes... Pour les repas Chili s'occupe de tout et à chaque fois on se régale... Ce soir on dort dans un village où les maisons sont en longueur et sur pilotis. On passe la nuit tous ensemble sous nos moustiquaires.

2ème jour, après le petit déjeuner Chili a réservé aux enfants une jolie surprise... Deux éléphants arrivent 🐘🐘 et on part faire une balade... Asia réalise son rêve.

On reprend la route. Arrêt sur un énorme rocher, Éléphant rock, on le gravite... Superbe vue.

Baignade improvisée pour les enfants et les garçons...

On s'arrête près d'une cascade et c'est baignade pour tout le monde.

3ème jour, c'est parti pour 200km.

Pour bien commencer la journée rien de tel qu'un bon phô.

On traverse des forêts d'hévéas. On s'arrête près d'une forge... On passe un col où les montagnes sont à nues à cause de l'agent orange et du napalm déversés pendant la guerre.

Et c'est l'arrivée à Nha Trang où nous quittons Chili avec le cœur serré. Tout le long, il nous a raconté son histoire, celle de son pays, c'est occupé de tout, tellement gentil avec les enfants... Asia repart avec son casque jaune en souvenir.

Le soir même nous prenons le bus direction HOÏ AN.

On va à la plage... On attendait tous ça... On fait un pansement de fortune "waterproof" à Asia qui c'est brûlée avec le pot d'échappement de la moto.. Aie aie, souvenir du Vietnam 😏

Le soir c'est balade dans la ville aux lanternes.

On prend le bateau pour Cham Island avec un arrêt dans un village de pêcheurs.

A quelques kilomètres, c'est en scooter qu'on rejoint la montagne de marbre... 156 marches sous une chaleur étouffante. 😌 Des pagodes, des grottes...

On fini la journée sur une plage jusqu'au couché du soleil..

Nous voilà à HUÉ et sa merveilleuse cité impériale. Il fait un soleil de plomb...

Plus loin une pagode le long de la rivière des parfums ... nous finissons à la plage..


Nous prenons un bus de nuit pour nous rendre à Ninh Binh.

Il fait 49 degrés. Nous sortons vers 16h pour nous rendre sur le cite de Bhai Din. C'est magnifique mais la chaleur est encore très présente et nous éprouvons des difficultés à monter les marches.. 😥

Cette fois c'est de bon matin qu'on va faire en barque une infime partie de la baie d'Halong terrestre.

Un bus VIP et 2 heures plus tard on arrive à Hanoï. Ce qui veut dire que c'est la fin de notre voyage...

Je vous laisse avec nos héros du jour et à très bientôt pour le bilan que je ferais à la chapelle du mont du chat 😉

Merci de nous avoir suivi dans notre superbe aventure 😃😍😘

20


Et voilà un peu plus de 2 mois que nous sommes rentrés. Mais avant de faire le bilan de cette aventure, petit retour en arrière... il restait, à vous faire partager nos derniers jours à HANOÏ.

HANOÏ

6 juillet, 6 ans d'Asia et c'est en bus VIP que nous arrivons dans la capitale.

JOYEUX ANNIVERSAIRE mon p'tit poussin🐥, oup's !! ma grande.

🎂

On se rend dans le centre historique où chaque rue accueille une spécialité professionnelle... rue des fleurs, rue des épices, rue des fruits et légumes, rue des médicaments, rue des instruments de musique, rue des chaussures(où Jean-Jacques en profite pour faire réparer sa tong.🤣)..

Au cœur de ce vieux quartier , le lac Hoàn Kiem.

Tous les week-ends, les rues et allées autour du lac deviennent piétonnes. L'endroit devient animé et un lieu de détente pour tous. C'est ainsi qu'on se balade en déambulant au milieu de la foule. Ici un groupe de jeunes jouent aux cartes, là des enfants s'amusent avec un jeu de construction, d'autres sautent à la corde, chantent, dansent ou se font des tatouages éphémères, ou encore avec une craie et des cailloux on s’essaye à un jeu de stratégie, on croise aussi des couples qui se font photographier....La population et les touristes partagent ces bons moments passés en famille, entre amis dans la bonne humeur,le calme et les rires.

On ne pouvait pas partir du Vietnam sans avoir assisté à un spectacle traditionnel de marionnettes dans l'eau.

Histoire et vie du pays 

On profite de notre dernière soirée au Vietnam. Tiffany a prévu des lanternes pour l'anniversaire de Jean-Jacques et Asia, on fait un peu l'attraction du moment lorsqu'ils les lâchent et qu'elles montent dans le ciel. On savoure aussi ces moments avec "les locaux" lorsqu'ils partagent avec Rémi ce jeu de plumefoot ou volet avec les pieds, ou encore tous ces instants où ils sont venus avec nous parler. Les enfants aussi profitent à fond. Dernier PHO..🍜

😃Moments détente avant l'aéroport.

✈ET VOILA, FIN DU VOYAGE. 
• • •

Ainsi s'achève notre voyage en Asie de 3 mois.👍

Thaïlande: 1.Bangkok- 2.Kho Kood- 3.Loei- 4.Nong Kai

Laos: 5.Vientiane- 6.Luaprabang- 7.Thakhek- 8.Paksé-

Cambodge:9.SiemReap- 10.Battambang- 11.Phnom Penh- 12.Kampot- 13.Kep

Vietnam: 14.Hochiminh- 15.Can Tho- 16.Dalat- 17.Nhatrang- 18.HoiAn- 19.Hué- 20.Ninh Binh- 21.Hanoî

• • •

LE RETOUR

La France, la Savoie, la chapelle du mont du chat....Le retour est "bizarre", on est ici mais nos pensées sont encore là-bas. Heureux d'être à la maison et en même temps le sentiment d'un manque....le manque de l'aventure peut être!🤔 C'est en se replongeant dans le carnet de voyage qu'on se rend compte que ces 3 mois ont été intenses.

-Intense en découvertes, les paysages , la cuisine (bon ok on connait un peu 😉🍜)...

- intense en rencontres, que se soit les locaux ou les voyageurs qui parcourent le monde...

- intense en kilomètres parcourus que nous n'avons pas calculés...

Heureusement l'été est beau et chaud🌞🌡(c'est bon pour le moral) et nous aide a reprendre notre train-train de retraités,😉 hihihi !!!

• • •

LE BILAN

La Thaïlande

Commencer notre voyage par Songkran, le jour de l'an thaïlandais,a été magnifique. Des paysages splendides, des gens accueillants, une nourriture excellente...il est facile de se déplacer dans ce pays et il nous reste encore beaucoup d'endroits à découvrir. C'est sur, nous y retournerons.


Le Laos

Notre coup de cœur❤😍. Ce pays est encore authentique et la populations tellement souriante. Il est vrai que nous avons adoré nos loops en moto, les rencontres...tout quoi !!! Nous n'avons pas encore tout explorer au nord et il y a encore de jolis tours à faire....alors à bientôt. 😍


Le Cambodge

Un peu déçu par rapport à notre voyage de 2013...le pays change à une vitesse prodigieuse, les villes s'agrandissent, les routes se construisent, des déchets un peu partout...il faut vraiment sortir des mégapoles et explorer les villages où le rythme est différent. Mais le Cambodge reste quand même un beau pays à découvrir.


Le Vietnam

C'est en famille que nous finissons notre périple👨‍👨‍👧‍👦👫. Nous avons beaucoup aimé la diversité des paysages, nos rencontres avec les locaux qui nous ont toujours très bien accueilli (une pensée particulière pour Ms Ha et notre guide Chili 🙏). C'est chez eux que nous avons le mieux mangé (même très bien) car nous avons été déçu par la nourriture. J'ai détesté l'attitude de certains vietnamiens dans les lieux trop touristiques. Mais nous avons passé de très bons et très beaux moments en traversant le Vietnam du sud au nord.

• • •

MERCI ENCORE DE NOUS AVOIR SUIVI

A TRÈS BIENTÔT 😉😊