Quelques jours de randonnées entre amis à Madère
Du 1 au 14 septembre 2016
2 semaines
Partager ce carnet de voyage

Décollage de Lyon vers 19h, escale express à Lisbonne et arrivée un peu avant minuit à l'aéroport de Madère, réputé pour être l'un des plus dangereux au monde... Cela se passera sans aucune difficulté pour nous !

À noter que l'aéroport à récemment été renommé en l'honneur du footballeur portugais le plus célèbre : Cristiano Ronaldo, qui est originaire de l'île.

Survol des Pyrénées

Votre circuit individuel au Portugal, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
J1

Première journée tranquille car nous sommes arrivés dans la nuit. Nous partons à pied de notre appartement vers le centre ville de Funchal. Après la dégustation d'une glace, nous nous laissons tenter par le jardin botanique assez réputé.

Jardin tropical Monte Palace

Montée avec le téléphérique au jardin botanique situé sur les hauteurs de la ville.

Malheureusement, quelques semaines avant notre arrivée, l’île a connu de nombreux feux de foret qui ont détruit une bonne partie de l’île et cette montée en téléphérique nous permet de constater avec tristesse que les flammes ont léché les habitations de Funchal, certains ayant même été détruites.

Ambiance asiatique assez surprenante mais très agréable dans les jardins. On prend plaisir à parcourir les différents "étages" du parc. Le parc abrite aussi une très belle collection de pierres et sculptures.

La visite du jardin botanique nous donne droit à un verre de vin de Madère dégusté en terrasse !

J2

Pico do Arieiro & Pico Ruivo

Pour cette deuxième journée, nous nous lançons sur une randonnée que nous pensions relativement courte. Un aller/retour entre le Pico do Arieiro et le Pico Ruivo. C'était sans compter le fait que les crêtes entre ces deux sommets de l'île jouent aux montagnes russes et si la distance était raisonnable, le dénivelé l'était bien moins !

L'ambiance est extraordinaire avec les nuages qui jouent à cache cache au fil des heures et au détour des montagnes. Tantôt nous avons une superbe vue sur l'île, tantôt nous sommes juste au dessus de la mer de nuages.

Comme un peu partout à Madère, le sentier est pavé quasiment tout le long et les passages raides sont l'occasion de grimper des escaliers. Parfait pour les fessiers !

Cette randonnée a pour nous été une des plus belles du séjour. Si nous avions su, nous l'aurions garder pour la fin ! C'est d'ailleurs un des points de passage du Madeira Island Ultra Trail.

Le tracé de la randonnée est disponible sur Strava

14km ~1000D+

J3

Plutôt que de prendre la voiture comme tout le monde, nous décidons de la laisser dans le centre de Camara de Lobos et monter au Cabo Girão par un sentier en majeure partie urbain. Cela nous fait découvrir la réalité des rues de Madère : des maisons historiques qui contrastent avec les belles villas des riches.

Une fois en haut, le point de vue ne vaut pas ce qu'on en dit. Certes nous sommes au dessus de 600m de vide mais c'est un attrape touristes qui n'offre aucune autre activité. Nous repartons aussi vite que nous sommes arrivés, un peu déçus...

A gauche, 600m de vide en dessous de nos pieds 

Le tracé de la balade est sur Strava

9km ~600D+

J4

Journée repos où nous quittons Funchal direction Porto Moniz à l'Ouest.

Nous passons l'après midi à la plage de Calheta : une des rares plages de sable blond et fin comme on peut en avoir l'habitude en France. Rien de très authentique mais cela permet de se reposer.

Puis sur la route, nous faisons une pause à Jardim do Mar pour profiter du coucher de soleil et déguster des fritures de poisson, un plat simple mais excellent.

Coucher de soleil à Jardim do Mar 
J5
matin

Petite randonnée sur une des levada (les chemins longeant les canaux à Madère) incontournable (et donc très touristique) mais très sympathique avec plusieurs cascades plus ou moins grandes sur le chemin : la Levada das 25 Fontes. Jusqu'à arriver au point d'orgue de la randonnée : un minuscule cirque rempli d'eau qui arrive à 360 degré autour de nous !

Pour rejoindre le début de la randonnée, il faut marcher 2km sur une route ou prendre un minibus de touristes. Nous avons préféré le faire à pied, même si le retour parut un peu long !

La route pour aller à la levada nous permet aussi de contempler les hauts plateaux de Madère. Rien à voir avec l'Est minéral et volcanique de l'île : ici c'est forêt et humidité !

Le tracé est visible sur Strava

13km ~700D+

J5
après-midi

Le séjour à Porto Moniz ne serait pas complet sans une étape dans les piscines naturelles : des bassins historiquement naturels et maintenant un petit peu plus aménagés pour profiter de l'océan en toute quiétude !

Il y a aussi juste à coté des bassins créés de toute pièce par l'homme pour lesquels il faut payer pour rentrer (avec douche et eau traitée). Nous avons préféré les bassins naturels qui n'étaient pas très bondés et avec plus de charme.

Un bassin créé par l'homme à gauche. 
J6

Randonnée sur la Levada Ribeira da Janela. Elle offre quelques passages spectaculaires dans des falaises et tunnels mais malheureusement assez peu de point de vue. Ce qui nous a poussé à nous arrêter au milieu car nous la faisions en aller retour, peut être qu'en aller simple nous aurions découvert davantage de points de vue.

Les tunnels ne sont bien sûr pas éclairés et assez bas. N'oubliez pas votre frontale et attention la tête !

Le tracé est visible sur Strava

25km ~100D+

J7

Randonnée sur un chemin peu entretenu où nous espérions faire une boucle au départ du col de l'Encumeada par le Pico Grande, le Pico Jorge et le Pico da Encumeada mais impossible de trouver le chemin une fois en haut du Pico Grande malgré la trace GPS. Ce qui nous obligera à faire demi tour.

Sur la fin de la randonnée nous n'évitons pas la pluie qui nous trempera au beau milieu d'une foret d'Eucalyptus.

Le tracé est disponible sur Strava

22km ~1000D+

J8

En route pour Machico avec une nouvelle journée de repos et plages.

Petite pause à Seixal où nous profitons d'une plage de sable fin protégée par une digue. Non loin d'un lieu très touristique où les cars se succèdent : la cascade dite du "voile de la mariée" qui se jette dans l'océan.

Le Voile de la mariée à droite

La route pour rejoindre Machico est très belle avec de beaux points de vue sur l'océan. Notamment le Miradouro da Beira da Quinta.

J9

Un peu fatigués par nos précédentes journées de randonnées, nous choisissons de prolonger le repos avec une journée plage à Machico.

Machico, ancienne capitale de Madère, ressemble beaucoup plus aux villes européennes traditionnelles. Certainement plus riche que Funchal, elle est plus agréable à vivre mais un peu moins typique.

Nuit étoilé à Machico 
J10

Vereda do Larano / Boca do Risco

Randonnée à flanc de falaise avec l'océan quelques centaines de mètres plus bas. Nous sommes partis un peu au hasard depuis un chemin au dessus de Porto da Cruz en direction de Boca do Risco. Il s’avérera que c'est un chemin emprunté par le Madeira Island Ultra Trail et on comprend pourquoi tant il est agréable : aucune difficulté et de supers points de vue.

Il est possible de continuer le sentier jusqu'à Machico mais encore une fois cela nécessite une organisation pour récupérer la voiture au point de départ à moins d'utiliser les bus.

Le tracé est disponible sur Strava

11km ~100D+

Porto da Cruz

Après cette randonnée, direction la plage de Porto da Cruz pour se rafraichir. On y trouve des bonnes vagues car la plage n'est pas protégée par une digue mais c'est plutôt marrant !

J11

Pour cet avant dernier jour sur l'île nous nous dirigeons vers un sentier incontournable qui nous emmène à la pointe Saint Laurent, à l’extrémité Nord Est. Le chemin est très fréquenté mais offre un point de vue exceptionnel qui donne le sentiment d'être au bout du monde.

Ne pas oublier de prendre de l'eau car il n'y a strictement aucun point d'ombre et le soleil tape sur les pierres, rendant la zone particulièrement chaude. Pour preuve les lézards en grand nombre !

Le tracé est disponible sur Strava

8km ~500D+

Après la randonnée, nous décidons de nous arrêter à la plage de Prainha (à coté de Quinta do Lorde) pour nous rafraichir : très petite et vite saturée de locaux et touristes mais très sympathique.

J12

Dernière journée paisible dans Machico avant de préparer nos valises pour le départ le lendemain matin tôt à 4h !

Une belle lune au coucher de soleil 

Lever au petit matin, direction l'aéroport en espérant trouver une station essence sur la route pour faire le plein avant de rendre notre voiture de location mais ce sera un échec.. nous payerons donc le plein au prix fort fait par le loueur !

1h30 de vol pour l'escale à Lisbonne où nous prenons le petit déjeuner puis 2h30 de vol jusqu'à Lyon où nous en profitons pour dormir !

Pendant ces vacances nous aurons quand même parcouru 102km pour plus de 4000D+.