Voyage en Palestine en uniforme scout ••••••••••••••••••• En fond sonore : Umm Kulthum ••••••••••••••••••••••••••• Conseil lecture : Gaza 1956, Joe Sacco ••••••••••••••••••••
Avril 2009
6 jours
Partager ce carnet de voyage
19
avr

Voyage en avion de Paris à Tel Aviv, avec une escale en Suisse.

Nous faisons en car le trajet de Tel Aviv à Nazareth, où nous logeons chez des soeurs bénédictines. Nous prenons nos marques et pouvons pour l'instant admirer la vue sur la ville, en fin d'après-midi et de nuit !

Roger dans son élément
Roger dans son élément
Vue sur la basilique de l'Annonciation (Nazareth)
Vue sur la basilique de l'Annonciation (Nazareth)
Vue sur Nazareth depuis notre hébergement
Vue sur Nazareth depuis notre hébergement
Vue sur Nazareth de nuit
Vue sur Nazareth de nuit
Vue sur Nazareth de nuit
Vue sur Nazareth de nuit
20
avr

• Matin : A Césarée Maritime, nous visitons les restes d'un théâtre romain, et longeons le bord de mer. Le climat est très doux et plutôt agréable, vu la fraîcheur qui nous arrive de la Méditerranée. Nous passons par le Mont Carmel sans nous arrêter très longtemps, faute de temps. Sur le bord des routes, nous voyons à plusieurs reprises d'anciens tombeaux (avec une pierre roulée devant l'ouverture).

• Après-midi : Visite de Nazareth (église orthodoxe, synagogue) ainsi que les ruines se trouvant sous le couvent où nous logeons (restes d'une maison de croisé, tombeau juif).

Le théâtre romain de Césarée Maritime
Le théâtre romain de Césarée Maritime
Le théâtre romain de Césarée Maritime
Le théâtre romain de Césarée Maritime
Le bord de mer à Césarée
Le bord de mer à Césarée
Le bord de mer à Césarée
Le bord de mer à Césarée
Le bord de mer à Césarée
Le bord de mer à Césarée
Césarée Maritime 
Vue depuis le Mont Carmel
Vue depuis le Mont Carmel
D'anciens tombeaux au bord de la route
D'anciens tombeaux au bord de la route
Vue depuis le Mont Carmel, et tombeaux sur le bord de la route 
le Dôme de la basilique de Nazareth
L'intérieur du dôme
A l'intérieur de l'église orthodoxe
La cour intérieure du monastère qui nous héberge
Les rues de Nazareth
Nazareth 
21
avr

Nous prenons la journée pour faire une marche sur le plateau du Golan. Nous voyons la base de l'ONU au loin, notre guide nous dit qu'elle est de l'autre côté de la frontière, en Syrie. Pendant notre randonnée, des hélicoptères passent au-dessus de nos têtes, une explosion retentit au loin... mais notre guide n'est pas inquiet (nous, un peu plus).

Nous passons à proximité des chutes d'eau Banias.

Vue sur la Syrie depuis le Golan
Vue sur le plateau et base de l'ONU à droite
Vue depuis les hauteurs
La descente commence
Vue sur le Mont Hermon et sa chaîne montagneuse
Des figuiers de barbarie sur le bord du chemin
Une pause à quelques mètres de l'arrivée
Randonnée sur le plateau du Golan, d'où nous voyons la Syrie 
La chute d'eau Banyas
La chute Banyas
Banyas, l'eau circule
Les chutes d'eau Banias
22
avr

• Matin : Visite du Mont des Béatitudes et sa superbe église. Nous faisons la montée de la colline à pied, et ne resistons pas à l'envie de nous retourner constamment, tant la vue sur le lac de Tibériade est envoûtante. Une fois en haut, nous arrivons dans une petite oasis de verdure où les palmiers côtoient les rosiers, et où tous nos points de vue ont un fond bleu : le ciel ou l'eau du lac.

• Midi : déjeuner dans un kibboutz. Nous mangeons du Saint-Pierre fraîchement pêché dans le Lac de Tibériade.

• Après-midi : nous traversons le Lac de Tibériade en bateau, pour rejoindre Capharnaüm et Tabgha qui se trouvent sur l'autre rive. Nous allons également voir l'endroit où le Jourdain se jette dans le lac. L'ambiance est particulièrement sereine à Tabgha, le milieu d'après-midi nous permet d'observer les eaux sous une lumière très douce.

Vue sur le lac de Tibériade lors de la montée à pied
Vue sur le lac de Tibériade lors de la montée à pied
L'église du Mont des Béatitudes
Le dôme doré de l'église du Mont des Béatitudes
L'église du Mont des Béatitudes
Vue sur le lac de Tibériade depuis le sommet
Le Mont des Béatitudes 
Le Saint-Pierre fraîchement pêché dans le lac
Vue sur les rives du lac depuis le bateau
Le pavillon de notre bateau
Sur le lac de Tibériade
On profite de la fraîcheur de l'air, accrochés aux rambardes du bateau
Excursion en bateau sur le Lac de Tibériade 
L'entrée dans Capharnaüm
Ruines à Capharnaüm
Restes de maisons à Capharnaüm
Dans l'église de Tabgha
Les bords du lac de Tibériade
Morgane près du lac
Vue sur le lac de Tibériade depuis Tabgha
Vue sur le lac de Tibériade depuis Tabgha
Capharnaüm et Tabgha, sur la rive nord du lac
Là où le Jourdain se jette dans le lac de Tibériade
Sur les rives du lac de Tibériade 
23
avr

• Matin : montée à pied du Mont Thabor et visite de la Basilique de la Transfiguration qui se trouve à son sommet.

• Après-midi : rencontres à Taybeh avec le père Raed et les jeunes du village qui nous font une représentation de danses traditionnelles.Puis nous prenons le bus pour nous rendre à Jérusalem : nous traversons une zone désertique aux couleurs fabuleuses.

• Soir : nous arrivons à Jérusalem par la porte des lions, qui débouche dans le quartier musulman (où nous logeons). Des militaires armés apparaissent en haut des murailles au-dessus de nos têtes, on entend des bruits de foule au loin, notre guide nous demande de nous coller au mur et de nous tenir tranquilles. Passe une cinquantaine de juifs orthodoxes, scandant des slogans au mégaphone. Après leur passage, notre guide nous explique qu'il s'agissait d'une manifestation visant à faire comprendre aux musulmans qu'ils ne sont pas les bienvenus et que ce genre de provocation est monnaie courante dans la ville.

Vue sur les villes au pied du Mont Thabor
La basilique de la Transfiguration au sommet du Mont Thabor
Mosaïques dans la basilique de la Transfiguration
Fronton de la basilique de la Transfiguration
Vue sur une mosquée au pied du Mont Thabor
Eglise au sommet du Mont Thabor, et vues sur la vallée lors de la montée 
Démonstration de danses traditionnelles palestiniennes 
Traversée du désert en bus, direction Jérusalem 
24
avr

• Matin : Visite de Bethléem. Pour nous y rendre, nous devons passer un checkpoint car les deux villes sont séparées par le fameux mur. Recouvert d'oeuvres éphémères hautement symboliques, il est gardé par des militaires lourdement armés dont certains n'ont pas l'air d'avoir passé leurs 20 ans. Pour les Palestiniens, il est compliqué de franchir le mur : seuls ceux qui possèdent un laisser-passer peuvent le faire, et obtenir ces documents n'est pas aisé.

Visite de la Basilique de la Nativité, le lieu supposé de la naissance de Jésus. Dans l'église, une chapelle protège un trou dans le sol pavé qui permet de voir le sol d'origine. Pour le voir, il faut s'armer de patience et accepter la promiscuité ! La plupart des lieux de pélerinage sont situés dans des églises orthodoxes où nous apprenons deux choses : 1- plus il y a de lanternes au plafond, plus le lieu est saint 2- il est interdit de croiser les jambes lorsqu'on s'y assoit (j'en ai fait l'expérience à mes frais : un pope m'a frappé le genou avec une baguette de bois pour que je les décroise. Notre guide m'a ensuite expliqué qu'à l'église, il faut être dans une attitude de prière. Croiser les jambes, on le fait au café, pas à l'église.)

• Après-midi : Visite du Mont des Oliviers (monastère et cimetière juif). Notre guide nous explique que des juifs du monde entier réservent des tombes dans ce cimetière (le plus grand cimetière juif au monde), faisant face à Jérusalem. Pour les trois religions du livre, le jugement dernier aura lieu au Mont des Oliviers et c'est dans ce lieu que commencera la rédemption. Les personnes enterrées ici souhaitent en fait être les premiers à en bénéficier !

Nous attendons de passer le checkpoint
Le checkpoint, côté palestinien
Des portraits de l'artiste français JR sur le mur
Le mur et ses oeuvres ephémères suggestives
Passage du mur, retour à Jérusalem
Passage de l'autre côté du mur 
Entrée dans la basilique de la nativité à Bethléem
Basilique de la Nativité (bondée) à Bethléem
Un trou dans le sol permet de voir les pierres d'origine
Les lanternes nous accompagnent
En sous-sol, le niveau maximum de la suspension de lanternes
La basilique de la Nativité à Bethléem 
Dans les rues de Bethléem
Bethléem
Bethléem
Bethléem
Bethléem
Dans les rues de Bethléem
Bethléem : balade dans la ville
Le cimetière juif du Mont des Oliviers
Le cimetière juif du Mont des Oliviers
 Passage à proximité du cimetière juif du Mont des Oliviers
Vue sur Jérusalem depuis le Mont des Oliviers  
25
avr

• Matin : Visite du Saint Sépulcre très tôt pour éviter la foule. Ici, comme à Bethléem, il faut entrer dans l'église, puis dans une chapelle, puis dans un minuscule réduit (impossible de tenir debout ni à plus de 3 personnes tant c'est petit) où se trouve l'endroit présumé du tombeau de Jésus. Dans le réduit, impossible de circuler : on entre donc 3 par 3, un garde à l'entrée nous dit quand entrer et sortir, et pas plus d'une minute par personne ! De nombreuses reliques peuvent être observées ici : en plus du tombeau, il y a notamment l'endroit présumé où Jésus a été crucifié (le Golgotha) et la Pierre de l'Onction où le corps de Jésus aurait été préparé avant d'être mis au tombeau.

• Après-midi : Suite à un changement de programme, notre guide voulait nous emmener sur l'esplanade des mosquées mais avait oublié que nous étions samedi (la porte d'entrée de l'esplanade se trouve dans une zone contrôlée par les juifs, pas conséquent elle est fermée le samedi). Nous passons rapidement au mur des lamentations. Nous nous trouvons près d'une immense menorah (chandelier à 7 branches) sous une cloche de plexiglas, sur les hauteurs près de l'esplanade des mosquées. Notre guide (lui-même juif, mais visiblement critique de l'attitude de certains extrémistes) nous explique que certains Israéliens, sont persuadés que le Temple de Salomon sera bientôt rebâti à la place des mosquées, et n'hésitent pas à montrer leur détermination en installant à proximité Le les objets qui rempliront le temple "histoire d'être prêts quand cela se produira". Ambiance.

Nous suivons le chemin de croix dans Jérusalem, qui traverse notamment le souk, situé lui-même dans le quartier chrétien de la ville. Les marchands, très respectueux, coupent leurs radios lorsqu'ils voient un attroupement près d'une station du chemin de croix, inquiets d'interrompre une prière.

Entrée dans le réduit où se trouve le tombeau de Jésus
Le tombeau, rempli de prières
Le dôme du St Sépulcre et la chapelle abritant le tombeau de Jésus
La Pierre de l'Onction, surmontée de lanternes orthodoxes
Dans le Saint-Sépulcre, à Jérusalem 
Passage par le souk de Jérusalem 
Le Dôme du Rocher, sur l'esplanade des mosquées
Une menorah insatallée symboliquement près de l'esplanade
Vue sur l'esplanade des mosquées
Le minaret vu depuis notre hébergement. La prière de 5h se fait bien entendre !
Une procession religieuse juive passe sous nos fenêtres
Vue sur les toits de Jérusalem
Le minaret et le Dôme du Rocher de nuit
Esplanade des mosquées, et vues sur Jérusalem 
26
avr

• Matin : Visite d'Abu Gosh

• Après-midi : retour à l'aéroport de Tel Aviv

Abu Gosh