C is for Cuba

Deux semaines d'aventure à Cuba accompagnées de ma Cousine Camille.
Du 5 au 20 novembre 2018
16 jours
1

Voler depuis les Etats-Unis

Quand on est français, on a un peu tendance à oublier la chance que l’on a de pouvoir voyager avec notre passeport. Lorsque l'on a réservé notre vol New York – La Havane, on ne s’est pas posées la question si cela pouvait poser un problème de voyager depuis les Etats-Unis au vu des relations qu’entretiennent les deux pays. Bien après avoir réservé le vol, on a regardé beaucoup de forum qui parlaient de l’impossibilité de voler vers Cuba depuis les Etats-Unis pour des raisons touristiques ; d’autres forums parlaient de questionnement intensif de la part de la douane américaine... Un autre site disait que la seule possibilité d’avoir le visa était de faire la demande à l’aéroport. Du coup, nous n’avons pas eu le choix que de nous rendre à l’aéroport et voir ce qui allait se passer.

Les choses se sont déroulées à merveilles ! On ne doutait pas qu’il y aurait aucun problème vis-à-vis de Cuba, mais on était un peu stressées que les américains décident de nous embêter. Rien du tout ! On a pu tranquillement payer notre visa (65€ tout de même !), passer la sécurité et la douane comme deux lettres à la poste ! Tout un stress pour rien, mais une bonne piqûre de rappel ! Il est bien important de vérifier les règles de visa et d’entrée sur un territoire, leçon retenue !

Les monnaies locales

A Cuba, il y a deux monnaies : le CUC, monnaie utilisée principalement par les touristes. Le CUC se colle à la valeur du dollar américain. Pour vous donner un ordre d’idée, actuellement 1€ = 1,13 CUC.

L’autre monnaie s’appelle le CUP et est principalement utilisée par les cubains. Il est possible de se retrouver avec des CUP dans son porte-monnaie si on est amené à acheter des fruits au marché ou manger dans un petit « street food » du coin. Mais la majeure partie du temps, le CUP est utilisé par les locaux. Pour vous donner une idée 1 CUC = 25 CUP. De cette manière, le pouvoir d’achat des cubains est en quelque sorte augmenté avec cette monnaie parallèle.

Le réseau des « casa familia »

Notre auberge de jeunesse à la Havane était excellente. A Québec, un grand voyageur que l’on avait rencontré dans un bar, m’avait conseillé d’aller chez « Rolando Packpacker’s ». Et on n’a pas été déçues ! L’accueil a été chaleureux et l’auberge est très bien située. Enrique, qui tient l’auberge, nous a également aiguillé pour notre séjour. On avait deux semaines devant nous, il nous a donc conseillé un itinéraire que l’on a suivi à un jour près à la lettre ! Autant dire, c’est plus facile lorsqu’un local, qui a les notions de distances et de temps, vous aide à organiser le parcours !

Il est possible de voyager indépendamment. Mais généralement les auberges de jeunesse à La Havane ont leur réseau de « casa familia » dans les autres villes de Cuba. Il est alors très facile de voyager d’une ville à l’autre, l’hôte organise tout. Il suffit juste d’indiquer où est ce qu’on souhaite aller par la suite, et l’hôte organise le « taxi collectivo » et la réservation de la « casa familia » dans la prochaine ville pour le nombre de nuits souhaitées.

Pour information, une nuit en casa familia est à 10 CUC, peu importe la ville.

Enrique de Rolando's Backpackers 

Les Taxis « collectivo »

Les « taxi collectivo » sont généralement des vieilles voitures qu’on s’attend à voir à Cuba. Du coup c’est une expérience en elle-même de voyager avec eux d’une ville à l’autre. Les prix sont légèrement plus chers que les bus, mais le service va avec : il se fait de porte à porte. Bon à savoir, 10km =1 CUC pour le « taxi collectivo » (mais c’est 10 CUC minimum pour longues distances, d’une ville à une autre). On a failli se faire rouler pour le trajet de Trinidad-Santa Clara, en discutant avec le taxi on a pu baisser le prix. Certains taxis profitent des touristes pour faire plus de profit. Les Cubains sont très gentils et serviables mais Cuba n’est pas le monde des bisounours ! ^^

Les vieilles voitures sont vraiment dans un état douteux mais l'espace pour les jambes est génial! A chaque fois qu'on nous a promis une voiture "moderne", on s'est retrouvé serrées toutes les trois à l'arrière... Il valait mieux avoir des vieilles voitures!

Les cartes wifi

A Cuba, il n’y a pas de wifi. Seules des zones désignées dans les villes permettent de se connecter à internet via des cartes wifi. Dans les boutiques ETECSA, vous pouvez acheter des cartes Wifi d’une heure pour la somme de 1 CUC. Mais elles peuvent partir très vite, comme des petits pains. Des petits vendeurs à la sauvette peuvent vous proposer des cartes similaires proche des zones wifi pour 1,50 voire 2 CUC. La connexion n’est généralement pas très bonne, mais suffisante pour donner des nouvelles à ses proches et geeker le temps d’une heure.

La sécurité à Cuba

Cuba est très sécuritaire. Je ne me suis jamais sentie en insécurité même le soir en marchant dans la rue. Par contre mesdames, soyez prêtes. Les Cubains sont de très grands dragueurs. Ils sifflent, font des petits bruits, demandent d’où l’on vient, comment on va… Rien de méchant cela dit ! Ils sont même généralement plutôt drôles.

Aussi, les Cubains sont très gentils, accueillants et serviables. Si on avait besoin d’une information, notre hôte ou même les gens dans la rue se faisait un plaisir de nous aider.

La langue

Les cubains parlent espagnol. Avant d’y aller on m’avait dit que l’accent était particulièrement fort. A ma grande surprise, j’ai très bien compris lorsqu’ils parlaient. Ils font généralement un effort pour parler plus doucement quand ils voient qu’on ne comprend pas. Mais avec mon niveau d’espagnol novice, j’ai pu m’en sortir comme une chef ! Je me suis même améliorée ! Beaucoup de cubains parlent l’anglais également, ce qui peut faciliter l’échange aussi.

Notre parcours

Avec deux semaines devant nous pour visiter Cuba, il fallait faire un choix entre l’ouest ou l’est de l’île. Pour une première visite à Cuba, on a opté pour l’ouest de l’île. Après avoir discuté avec notre hôte de l’auberge de jeunesse de La Havane, nous en sommes venues à ce circuit : La Havane > Vinales > Playa Larga > Cienfuegos > Trinidad > Santa Clara. Nous nous en sommes tenu au programme à un jour prêt comme il était prévu. Le rythme est soutenu, mais on n’a pas eu l’impression de courir non plus. On est généralement restées deux trois jours par étape, ce qui nous allait bien.

  • Havana du 05 au 06/11
  • Vinales du 07/11 au 09/11
  • Playa Larga du 10 au 11/11
  • Cienfuegos du du 11 soir au 13/11
  • Trinidad du 14/11 au 16/11
  • Santa Clara du 17 au 18/11
  • Havana du 19 au 20/11
2

Un début compliqué à la Havane

L’aventure à Cuba a mal débuté… Avec Mélissa, on a eu le mal du pays. L’atmosphère à La Havane était bien loin de celle que l’on peint dans les films. La ville est sale, les rues sont mal entretenues, les bâtiments sont délabrés. On s’y sentait étouffées. En plus de cela on a eu beaucoup de mal à changer notre argent (une heure d’attente dans une banque, à ne plus savoir comment la file fonctionnait, une vraie jungle !), impossible de retirer de l’argent (tous les distributeurs étaient vides ou refusaient le retrait, ma carte bancaire a été bloquée pour risque de fraude) … Heureusement ma cousine Camille nous a rejoint pour ses deux semaines à Cuba et détendait l’atmosphère avec son humour sans faille ! Encore merci Camille, tu es notre poney magique ! <3

En dehors de la vieille ville, La Havane est très délabrée... 

Et puis il y a eu la rencontre de Morgan, un français en escale à Cuba pour quelques jours. Très sympathique, il s’est joint à nous pour visiter la ville. On a passé une super journée en sa compagnie, ça nous aidé à nous détendre et apprécier un peu mieux La Havane.

La Havane

Malheureusement, d’autres rebondissements n’ont pas aidé à redorer l’image de La Havane. Peu de temps après s’être dit au revoir et bon vent avec Morgan, il s’est fait percuter par une voiture de police… Il n’a heureusement eu qu’un coup à la jambe, une coupure à l’oreille et un œuf sur la tête… Dans son malheur, il a eu beaucoup de chance. On l’a l’accompagné dans 3 hôpitaux et au commissariat. La nuit a été très longue et on n’imaginait pas du tout commencer notre aventure à Cuba comme cela… Heureusement la suite est bien plus heureuse !

• • •

 Infos pratiques

Course Taxi depuis l’aéroport : taxi complet 25 CUC négociable, on l’a eu pour 15 CUC à deux

Application Maps.Me : télécharger l'application et la map de la Havane, vous pourrez l'utiliser en mode hors ligne et vous diriger avec une plus grande facilité. Les restaurants, bars et centres d'intérêts y sont indiqués également.

Auberge : Rolando’s bagpackers

Restaurants :

  • Ruina Del Rio : très beau cadre en terrasse, musique locale jouée en live, prix attractifs pour une cuisine locale et internationale.
Ruina Del Rio 
  • La casa de la Parra/Hanoï : très beau cadre, musique locale jouée en live, bon rapport qualité prix, cuisine cubaine.
Ruina Del Rio
  • El Chanchulero : restaurant présent dans beaucoup de guide, il y a toujours une queue mais ça en vaut la peine, plat avec produits frais. Prendre les bruschettas à la tomate en entrée, exceptionnelles !
El Chanchulero 

Bar :

  • Hotel National de Cuba : les cocktails sont très bons et le cadre est très jolie! Tout comme la ville, l'hôtel donne l'impression de venir droit des années 60-70.
Hotel National de Cuba 
  • El Rum Rum : déjà que les cocktails sont bon marchés à Cuba, l'happy hour de ce bar vous permettra de goûter à la meilleure pina colada pour 2-3 euros ! Le cadre est beau et on y trouve un très bon service.
El Rum Rum 
• • •

A faire

  • Parque Martires del 71 & vue sur El Castillo de Los Tres Reyes Del Morro : aller tout à l'est du vieux Havana pour atteindre le Canal de Entrada qui permet d'avoir une vue sur le château, très joli.
Parque Martires del 71 & vue sur El Castillo de Los Tres Reyes Del Morro 
  • Museo de la Revolucion : Nous ne sommes pas rentrées à l'intérieur mais l'extérieur vaut déjà le détour, son architecture et le dôme sont phénoménaux!
Museo de la Revolucion 
  • La Havana Vieja : flâner dans les rues de la Vieille Havane. Les rues sont mieux conservées, colorées, les vieilles voitures roulent, on y retrouve l'ambiance qu'on peut y voir dans les films.
La Havana Vieja 
  • El Capitolio : il était jusqu'en 1959, le siège du gouvernement. Il est maintenant le siège de l'Académie des sciences de Cuba. Il fait penser à une architecture italienne, j'ai trouvé qu'il faisait un peu tâche au milieu de l'architecture cubaine, mais il reste très beau et impressionnant.
El Capitol 
  • Centro Gallego : juste à côté du Capitole, ne pas manquer le grand Théâtre de la Havane, le bâtiment est juste sublime de jour comme de nuit !
Centro Gallego 
  • Havana Cathedral & Plaza de la Catedral : très belle place avec la Cathédrale et d'autres bâtiments bien entretenus.
Havana Cathedral & Plaza de la Catedral 
  • Plaza Vieja : la Vieille Place avec ces différentes façades colorées, très joli.
Plaza Vieja 
  • Calle Obispo : s'il y a bien une rue à ne pas manquer, c'est la rue Obispo (Pascal vous en sera reconnaissant!). On y trouve plein de petits magasins, des restaurants, il y a de la vie, ça bouge, on est au centre de la vie de La Havane
• • •

Je ne gardais pas forcément un très bon souvenir de La Havane entre ce qu'il nous est arrivé et l'ambiance générale de la ville, mais en revenant à La Havane à la fin de notre aventure, j'ai eu un autre regard. Je n'avais plus le mal du pays et j'avais tous les beaux souvenirs des différentes étapes dans le pays. Ça m'a aidé à mieux apprécier la ville de La Havane à la fin de notre séjour. Maintenant, je reste honnête, ce n'est pas une de mes villes préférées.

La Havane
3

Après les premiers pas difficiles à La havane, on a rejoint la province de Pinar Del Rio où se situe Vinales. On était très fatiguées suite à la courte nuit qu'on avait eu la veille, mais l'arrivée à Vinales a été comme une bouffée d'air frais. La ville de Vinales est inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO depuis 1999, et on comprend vite pourquoi. Les montagnes qui entourent la ville sont sublimes. Elles se présentent sous forme de colline calcaire appelée mogote. Elles datent de l'époque des dinosaures, elles sont désormais recouvertes de végétation. On est restées trois jours à Vinales, le temps de se balader dans la ville, dans le Parc National de Vinales et de faire une excursion à Cayo Jutias, une plage paradisiaque qu'Enrique (de l'auberge Rolando's bagpacker, à La Havane) nous avait grandement recommandé.

La vallée de Vinales, dans la province de Pinar del Rio 
• • •

Infos pratiques

Taxi collectivo :

  • La Havane – Vinales : 15 CUC
  • Taxi collectivo Vinales – Cayo Juitas : 20 CUC

Auberge :

  • Casa Sara et Jorge (5ta St, #1/2da y 4ta, Reparto La Colchonera. Phone (048)696766) :

On a passé les deux premières nuits dans la casa familia qu’Enrique de La Havane nous avait conseillé. La troisième nuit, Sara et Jorge n’ont pas pu nous accueillir car leur fils était en visite. Ils nous ont donc trouvé une autre casa familia, juste en face, chez Osdiel et Yoeslin.

Sara et Jorge sont adorables, je me souviendrais longtemps de la conversation que l'on a eu avec Jorge sur la situation de Cuba, la vie des Cubains et les difficultés qu'ils rencontrent (salaire très bas, impossibilité de voyager, ponction de tout revenu par l'état...). Malgré cela, il reste optimiste et espère que la situation s'améliorera vite. C'est tout ce que je leur souhaite! C'est quelque chose qui m'a marqué à Cuba, le contact est très facile et on peut poser n'importe quelle question sur la situation du pays, il n'y a pas de tabou, les locaux répondront honnêtement.

Casa Sara et Jorge 
  • Villa El Paraiso – Osdiel et Yoeslin (Calle 5ta, #6, e/ 2da y ‘ta, Reparto La Colchonera. Phone (048)696648. Email yoeslin.urrutia@nauta.cu) :

Si vous restez chez Osdiel et Yoeslin, demandez s’il est possible de manger le dîner à la casa ! Yoeslin est une excellente cuisinière et vous préparera des spécialités cubaines en grande quantité (soupe de lentille, tortilla, bananes plaintains sautées, légumes et salades) ! Délicieux repas pour 10 CUC et ça les vaut ! Je ne m'en remets toujours pas de ses bananes plantains... orgasme culinaire!

Villa El Paraiso – Osdiel et Yoeslin  

Restaurants :

  • Tareco’s : les smoothies sont incroyables, à boire absolument ! Les plats sont bons et bons marchés, tout cela dans un joli cadre !
 Tareco’s
  • El Bily : jolie cadre, beaucoup de choix, grosse quantité, bon rapport qualité prix, prix abordables !
El Bily 

Bar :

  • Centro Cultural Polo Montanez : un spectacle pour la maudite somme de 1 CUC ! Un super show de dance et chant qui commence à 21h jusqu’à 23h. Ensuite la piste se transforme en cours de salsa ! On a eu le droit à notre petit cours. A Cuba, c’est les hommes qui veulent danser et qui ont du mal à motiver les demoiselles ! On s’en ai pas trop mal tiré pour des débutantes !
Centro Cultural Polo Montanez 
  • Tareco’s : si vous souhaitez aller boire un verre sur une terrasse, retournez au Tareco’s ! La vue est top et il y a large choix de cocktails, bières et smoothies !
Tareco’s 
• • •

A faire 

  • Excursion à cheval : 20 CUC.

Notre excursion était menée par Osniel, un cubain au chapeau de cowboy, très gentil qui nous a autant parlé en espagnol qu’en anglais. On a été à travers les plantations de tabac (Vuelta Abajo)et la vallée de Vinales.

La vallée de Vinales 

On s’y est arrêtées et un des cultivateurs nous a expliqué le processus de production du tabac jusqu’à la création du cigare. Petite anecdote, la nicotine est naturelle et est concentrée dans la tige du tabac à 85-90% ! C’est pourquoi seules les feuilles sont collectées. Autre anecdote, il faut à peu près 8 minutes pour faire trois cigares, et les femmes qui sont généralement à cette tâche. Leurs mains délicates sont plus agiles pour confectionner les cigares.

Processus de production du tabac 

Nous avons aussi pu tester un cigare ! Et nous l’avons testé comme l’aurait fumé le Ché, avec du miel à l’intérieur du filtre, ce qui donne un petit goût sucré au cigare.

Le cigarre à la Che Guevara  

Nous avons également goûté à l’alcool produit localement…. Le rhum ! La marque produite dans la région s’appelle Guayabita del Pinar. Elle existe depuis 1892.

Nous avons continué l’excursion avec une baignade au fond d’une grotte, éclairée à la lumière de nos quatre portables dans une eau extrêmement clair. C’était vraiment bienvenue au vu de la chaleur extérieure ! On a fini la balade avec des petites prises de vitesse, le galop et les paysages autour de nous ! Les montagnes qui entourent la vallée de Vinales sont phénoménales, comme je n’en avais jamais vu auparavant !

La vallée de Vinales 
  • Jardin botanique : gratuit, juste pourboire apprécié à la fin de la visite

La visite est rapide et est délivrée en français, les guides parlent beaucoup de langues. Ils expliqueront toutes les plantes, fleurs et fruits présents. Cela prend une demi-heure, c’est joli et intéressant.

Jardin botanique 
  • Excursion à Cayo Jutias : 20 CUC

Absolument à faire ! C’est une plage magnifique au nord de Vinales. Le Taxi collectivo pour rejoindre la plage coûte 20 CUC et met environ 2 heures. Ça en vaut complètement la peine ! Nous sommes parties à 9h. On a partagé le taxi avec deux italiens super sympas que l’on a recroisés plusieurs fois au cours du voyage, ils nous ont donné de précieux conseils.

 Cayo Jutias

Bon à savoir, il faut prévoir de quoi manger et boire car le seul restaurant présent est cher. Nous avions prévu des sandwichs sous les conseils de Jorge. Autre conseil, si vous aimez nager et regarder les coraux, prenez votre courage à deux mains et nager au large, après une bonne demi-heure de nage à regarder du sable j’ai atteint les coraux, les poissons et autres merveilles, un régal pour les yeux !

La vie marine à Cayo Jutias 

On ne se voyait pas rester toute la journée sur la plage, on est donc allées à l’aventure suite au conseil de nos chers italiens. On a marché sur la gauche de la plage, le chemin n’est pas très clair, on n’était pas sûr d’aller dans la bonne direction. Mais après 30 minutes de marche, on a atteint d’autres plages plus petites et intimistes. Un Cubain faisait des langoustines fraîchement pêchées sur un barbecue aménagée à la sauvage. Mélissa et Camille en ont profité ! On a également pris des coconuts, les premières du voyage ! Autant dire cette journée nous a émerveillé !

Cayo Jutias, un petit paradis 
• • •

Autant le dire, Vinales est vraiment à ajouter à votre liste de voyage, surtout si vous venez à Cuba! Je garde en souvenir une nature incroyablement belle et un sentiment de tranquillité. C'est mon coup de coeur "nature" de Cuba!

L'étape suivante de notre parcours est Playa à l'est de la Havane, un des plus grands trajets que nous avons effectué.

4

Depuis Vinales, on s'est rendues à Playa Larga, un endroit très convoité par les amateurs de plongée sous-marine. Nous y sommes restées un jour afin que je puisse assouvir à mon envie de découvrir les fonds marins des Caraïbes, et je n'ai pas du tout été déçue !

Playa Larga 

Infos pratique

Taxi collectivo de Vinales à Playa Larga : 35 CUC

Auberge :

  • Casa Dayami Rodriguez, Barrio Caleton. Phone : (045)987145

Dayami est très gentille, elle nous assisté dans dans l'organisation de nos activités (la plongée de mon côtée et le parc national pour Camille et Mélissa). On a également échangé sur les coutumes locales (la fête des 16 ans est très importante dans la vie d'une femme), mais aussi sur la façon dont la femme s'émancipe. Les femmes travaillent, ne souhaitent plus particulièrement se marier. Les choses changent tout doucement ici aussi à Cuba.

Restaurants :

  • Chuci el pescador : très bon riz aux légumes, grandes quantités, très bon marché !
Chuci el pescador  
  • Diner à la Casa Deyanna : nourriture cubaine, fraîche avec un super service !

A faire 

  • Couché de soleil sur la plage :

Les couchés de soleil sur la plage sont mes préférés et j'ai été gâtée à Playa Larga. Le ciel était dégagé mais avec des nuages permettant des jolies couleurs orangés venant du soleil. Un spectacle dont on ne se lasse jamais.

Par contre, les moustiques étaient de la partie. Il y a également des sortes de mouches qui piquent et donnent des piqûres qui ressemblent aux boutons de la varicelle... N'oubliez pas les produits anti-moustiques !

Couché de soleil sur Playa Larga 
  • Plongée sous-marine : 25 CUC plongée en mer / 40 CUC plongée en grotte

J'ai plongée avec le centre Octopus. On sent qu'on est aux Caraïbes, l'ambiance était très relax. Ils étaient professionnels mais peut être moins carrés qu'on peut le voir en Europe. Mais les deux plongées se sont passées à merveille ! C'était une joie immense de me retrouver dans l'eau et je dirai même plus sous l'eau, qu'est ce que ça m'avait manqué !

La plongée en mer était incroyable. Le début de la plongée est peu profond puis d’un seul coup le fond tombe tel un mur et on ne voit plus où cela s’arrête ! Le mur est rempli de coraux, c’est sublime. J’ai pu y voir une langouste, un nombre incalculable de poissons, de magnifiques coraux en très grande quantité et une épave.

Plongée sous-marine à Playa Larga 

J’ai fait la deuxième plongée dans une grotte, une première pour moi ! Ce n’était pas très intéressant pour être honnête mais c’était de belles sensations d’être dans l’obscurité, avec une torche comme seule source de lumière. Toutes mes photos dans l'obscurité étaient floues, je vous partage donc l'entrée/sortie de la grotte !

L'entrée / sortie de la grotte 
  • Excursion au Zapata National Park (faite par Mélissa et Camille pendant que je plongeais): 15 CUC, pour y voir des oiseaux, crocodiles, chouette, chauves-souris végétariennes dans une grotte, belle végétation, baignade possible dans un petit lac.


  • Marcher dans la ville: Playa n'est pas bien grande mais ça vaut le détour. Les maisons sont colorées et la côté est très belle, à ne pas manquer!
Paya Larga 
• • •

Notre séjour à Playa Larga fut court mais fort en émotions, tout du moins pour moi ! Me retrouver dans l'eau après presque 10 mois était une confirmation que la plongée sous-marine doit faire partie de ma vie. Plus qu'une passion, c'est une addiction à laquelle je ne recherche absolument aucun remède ! Et déjà à ce moment là, je pensais à la prochaine fois où j'allais plonger.

La prochaine étape de notre séjour se situe à Cienfuegos, une ville à deux heures de Playa, un peu plus au Sud.

5

Nous avons rejoint Cienfuegos en fin de journée. Généralement les taxis collectivo sont organisés le matin. Mais grâce à notre hôte Dayami de Playa Larga, nous avons pu en avoir un pour 40 CUC au lieu de 30 CUC. Les casa sont vraiment accommodantes et essayent toujours de trouver une solution pour suivre nos envies et besoins, c'est vraiment agréable.

Playa Larga à Cienfuegos 
• • •

Infos pratiques

Taxi collectivo Playa Larga - Cienfuegos : normalement 30 CUC / 40 CUC en fin de journée

Auberge : Casa Gladis Fernandez, 52 avenue, #4314/43 y 45. Phone (045)528980.

Gladis est une petite "abuela" absolument adorable et au petit soin ! Elle souhaite le meilleur pour ses invités. Elle prépare un super petit-déjeuner et aide pour toute requête. Nous avons adoré passer les trois jours chez elle. Sa maison est très belle et bien située.

Gladis 

Restaurants :

  • El Palatino : le meilleur sandwich au fromage que j’ai mangé depuis très longtemps ! Et accompagné d'une petite Presidente (bière cubaine blonde légère), on ne dit pas non !
El Palatino 
  • Las Mamparas : restaurant à faire pour les délicieux cocktails, des quantités généreuses et un super service ! Le cadre est très joli aussi, des portraits de personnes connues sont encadrés et des jolies peintures ornent les murs. On a passé un très bon moment.
Las Mamparas 
  • Ne pas manger sur la calle 35 et proche de l’eau : les restaurants sont des attrapes touristes (oui on s’est fait avoir avec le restaurant Finoa del Mar), les prix sont exorbitants et les quantités à la limite de l’acceptable… 45 CUC pour deux assiettes tomates/feta, une soupe, trois bières et trois eaux, c’est clairement abusé !
La belle arnaque! 
• • •

A faire

  • Se balader dans la ville

Cienfuegos est un vrai coup de coeur! C'est la ville que j'ai préféré à Cuba. On sent la vraie vie cubaine, la ville n'est pas trop touristique, rien n'est orchestré. Jusqu'à présent, on avait souvent l'impression que tout était fait pour les touristes. A Cienfuegos, je n'ai pas eu le sentiment que le tourisme était aussi présent, c'était agréable.

Cienfuegos 
  • Palacio Ferrer – Casa Provincial de la Cultura, 1 ou 2 CUC : la vue panoramique sur la ville est superbe, à ne pas manquer !
Palacio Ferrer – Casa Provincial de la Cultura 
  • El parque José Marti, El Arco de Triundi y El Teatro Tomas Terry: En étant sur la place où se situe le Palacio on ne peut pas manquer le parc, la place, le théâtre et l'arche! L'ambiance générale de cette place est très agréable, c'est coloré, vivant, pas trop touristique. J'ai adoré!
El parque José Marti, El Arco de Triundi y El Teatro Tomas Terry 
  • Hotel Palacio Azul : En descendant le Paseo El Prado, nous sommes tombées sur plusieurs belles bâtisses dont l'Hôtel Palacio Azul. Donnant sur le front de mer et avec une architecture aussi jolie, ça serait dommage de le louper!
Hotel Palacio Azul 
  • Club Cienfuegos: un autre "must do" à Cienfuegos, ce club / restaurant est non seulement magnifique mais il offre également une superbe vue sur le port et la mer! A ne pas manquer.
Club Cienfuegos 
  • Palacio de Valle : une maison historique de Cienfuegos construite par un architecte italien entre 1913 et 1917. Cette maison est un chef d'oeuvre, elle est absolument magnifique!
Palacio de Valle  
  • Couché de soleil à La Punta : Sur la pointe au sud de Cienfuegos, il y a un parc qui permet d'avoir les meilleures conditions pour contempler le couché de soleil. On s'en est pris plein les yeux!
La Punta 
• • •

J'ai absolument adoré notre passage à Cienfuegos. Nous y sommes restées trois jours et ce n'était pas de trop! Nous avons adoré déambuler et se perdre dans la ville pour la découvrir et la redécouvrir. Cela restera la ville que j'ai préféré à Cuba.

Cienfuegos, ma ville coup de cœur à Cuba 
6

Depuis Cienfuegos, nous avons choisi de prendre un Taxi collectivo qui fait une halte aux cascades El Nicho. La route est longue et sinueuse, mais ça en vaut la peine! L'entrée aux cascades est payante : 10 CUC, un peu cher mais on n'avait fait la route, on n'allait pas rester là à rien faire. Nous n'avons cependant aucun regret! C'était vraiment à couper le souffle ! Entre la vue panoramique sur la vallée et les différentes cascades, nous nous en sommes pris plein les yeux! Je vous recommande vivement de passer par là si vous êtes un amoureux de la nature!

Cascades El Nicho 
• • •

Infos pratiques

Taxi collectivo : Depuis Cienfuegos jusqu'à Trinidad passant par les cascades El Nicho, 20 CUC

Auberge : Casa Yaquelin Arrechea. Jesus Menendez St, #60/Lino Perez and Augustin Bernard. Phone (045)996038

Yaquelin est très accueillante, sa maison est très jolie, le jardin est vraiment appréciable! Il y a des cordes en extérieur pour pendre son linge, ce qui n'est pas négligeable! Le petit déjeuner est copieux et excellent : fruits, œufs, pain, crêpe, café, jus! La totale! Et l'emplacement est idéal, un peu en retrait du centre ville, du coup c'est très calme et en même temps très proche des points d'intérêts, à seulement 5-10 minutes à pied! Et en plus, il y avait un petit chaton! Autant vous dire, il a eu le droit à plein de papouilles!

Casa Yaquelin Arrechea 

Restaurants

  • Cohiba : restaurant qui propose un menu cubain avec des petits plats bon marchés, parfait pour une pause déjeuner! On a pris les enchilidas végétarienne qui étaient un délice! Il est situé en plein centre ville, juste à côté des Terrasses de Trinidad et de la Casa de la Musica.
Cohiba 
  • Bar restaurante Giroud : je recommande vivement ce restaurant, il y a plein de spécialités et des tapas à partager. La décoration est vraiment originale. Une chanteuse et un joueur de guitare mettent l'ambiance avec de la musique cubaine. On a passé un très bon moment!
Bar restaurante Giroud 
  • La Bojita : NE PAS PARTIR DE TRINIDAD SANS Y AVOIR MANGER ! La Bojita est le meilleur restaurant que l'on ait fait de nos deux semaines à Cuba. Les plats sont excellents, raffinés tout en étant simples. On a pris des tapas à partager, c'était exquis! Les croquettes de fromage viennent du paradis ! Je ne peux que recommander ce restaurant ! Par contre, venez tôt, il est très populaire, sans surprise!
La Bojita 

Cafés/Bars/Sorties:

  • Café Don Pépé: Un jolie endroit pour apprécier un café, un thé ou un rafraîchissement.
Café Don Pépé: 
  • Discoteca Las Cuevas : 5 CUC. un "must do", absolument! C'est une grotte naturelle qui a été aménagée en.. boîte de nuit! L'ambiance y est incroyable avec des rayons lumineux et une musique latino, difficile de ne pas danser !
Discoteca Las Cuevas 
  • Café El Mago : un bar qui sort des sentiers battus, il y a peu de touristes qui viennent dans ce café/bar pour la simple raison qu'il n'est pas très visible. C'est un cubain qui nous l'a conseillé. L'endroit est vraiment cool, avec un ambiance décalé, très sympa! Les cocktails sont bons marchés.
Café El Mago 
• • •

A faire

  • Se perdre dans les rues de Trinidad : les rues sont très colorées, pavées et très jolies! La ville est touristique, on sent que l'économie est particulièrement tournée vers ce secteur, mais c'est compréhensible. L'architecture coloniale attire un grand nombre de visiteur. La ville a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988.
Trinidad 
  • Monter au clocher du Museo Nacional de la Lucha Contra Bandidos (le Musée National de la lutte contre les Bandits) : La vue y est sublime, toutes les couleurs de la ville ressortent! La vue panoramique est splendide, à ne pas manquer.
Vue depuis le clocher du Museo Nacional de la Lucha Contra Bandidos 
  • Monter sur la colline Loma pour observer le couché de soleil: On s'est réveillées un peu trop tard de notre sieste, du coup on a un peu loupé le couché du soleil. On a vu un peu de son spectacle lors de notre ascension. L'ascension n'est pas bien longue, je dirai entre 30 et 45 selon votre rapidité. On a mis 30 minutes mais ça n'a pas suffit pour le rattraper... Mais la compensation était bien trop mignonne! Il y avait une chienne avec ses petits chiots dans le jardin du garde de la Cerro de la Vigia, l'antenne de la ville. Ils étaient tellement mignon, on en aurait bien adopté un!
Colline Loma
  • Excursion sur Cayo Iguana : 40 CUC.

A Trinidad, nous avons revu nos Italiens rencontrés lors de notre excursion à Cayo Jutias. Ils nous ont conseillé de faire l'excursion sur Cayo Iguana, ils avaient énormément appréciés! Sur leur conseil, nous avons réservé notre journée!

Nos italiens favoris 

L'excursion est un peu cher mais vaut le coup! On a eu le droit à 3 heures de catamaran sur les eaux turquoises des Caraïbes, une session de snorkling au dessus de splendides coraux, une demi-journée sur l'île aux Iguanes et tout ça avec repas et boissons comprises.

Cayo Iguana 

Sur l'île, nous avons pu voir un grand nombre d'iguanes mais également des Hutia, une sorte de ragondin en plus mignon, qui ne ratait pas une occasion de prendre de notre nourriture!

Les Iguanes et Hutias 

En dehors de cette surprenante faune, la flore et l'environnement est paradisiaque! L'île est un réel bijou.

Cayo Iguana 
• • •

Trinidad est vraiment une belle découverte, c'est mon deuxième coup de coeur après Cienfuegos. Les rues pavées, les maisons colorées et l'ambiance qui y règne sont superbes!

Trinidad 
7

Depuis Trinidad, nous avons pris la route pour Santa Clara, notre dernière étape avant de revenir à La Havane. Durant notre séjour à Cuba, nous avons rencontré beaucoup de personnes qui nous ont dit qu'il n'y avait pas grand chose à faire à Santa Clara. Nous avons cela dit beaucoup aimé la ville! C'est la ville historique de Ché Guevara, et nous avons eu la chance de rencontrer trois Cubains qui nous ont montré la ville et nous ont donné des conseils.

• • •

Infos pratiques

Taxi collectivo depuis Trinidad : 20 CUC

Auberge : Arturo Aroceto Castellon, Pastora St, #108 / Zayas and Aleman. Phone (045)214118.

Arturo est un ancien musicien professionnel. Il joue tous les instruments de musiques dont principalement les percutions. Il est vraiment adorable et s'est fait un plaisir de pratiquer son anglais avec nous! On a logé un appartement indépendant au premier étage, au dessus de là où il loge avec sa femme. Il y a une terrasse avec des cordes pour prendre son linge, bien pratique!

Le seul petit hic était le petit déjeuner qui était un peu trop léger pour les 5 CUC demandé. Mais il y a plein d'options dans des restaurants et cafés aux alentours.

Restaurants :

  • Musée de la révolution/restaurant : à faire absolument pour la mine d’informations, le serveur est adorable et réponds à toutes les questions concernant l'histoire de Cuba, sur Che Guevera et Fidèle Castro. Toutes les pièces présentes dans le musée sont originales. Il n'y a pas de frais d'entrée, et il n'est pas obligatoire de consommer.
Musée de la Révolution 
  • Arte Sabor : très beau cadre, prix attractifs, on a dû manger pour 4 euros par personne grand maximum! Ils proposent des plats cubains & internationaux. Camille a mangé un très bon plat à base de viande préparé à la cubaine, elle s'en souvient encore! ^^
Arte Sabor 
  • El sol : Ce restaurant est très bon marché pour des énormes quantités. Il est possible de demander un "doggy bag" pour ne pas gâcher la nourriture. Le cadre est très jolie également avec une terrasse en haut du bâtiment.
El Sol 
• • •

A faire

  • Se promener dans Santa Clara

La ville n'est pas touristique, il est agréable de s'y balader et de voir comment les Cubains vivent. La ville n'est pas très jolie, mais elle n'est pas laide non plus.

  • Match de Baseball (dimanche): gratuit.

On a eu le chance d'être à Santa Clara le weekend, du coup nous avons eu l'opportunité d'assister à un match de Baseball! L'accès est gratuit. Ce n'était pas n'importe quel match en plus ! C'était un derby entre Santa Clara et Las Tunas, première équipe au classement national! Et en plus de cela, Santa Clara a gagné! Le Stade était en effervescence! Les supporter ont sauté des gradins sur le terrain pour rejoindre les joueurs de leur équipe et célébrer la victoire! Un grand moment, même on ne comprend pas toutes les règles! ^^

Match de Baseball  
  • Statue du Che (Centre Ville):

Il y a deux statues de Ché Guevera dans la ville. Une plus petite dans le centre ville, et une autre plus loin, qui n'est autre que son mausolée. Nous avons été au deux. La première est petite, presque à taille humaine. Che Guevera a une très grande place dans le coeur des Cubains, il représente la liberté, la libération et l'espoir.

  • Monter sur la colline Del Capiro:

Nous sommes monter en haut de la colline Del Capiro, qui n'est pas bien grande mais permet d'avoir une jolie vue panoramique sur le ville.

Del Capiro 
  • Mausolée du Che :

A l'ouest de la ville, on trouve le mausolée de Ché Guevara. Il y a une très grande statue et les tombes des soldats, même ceux qui ne sont pas encore mort.

Ché est mort exécuté en Bolivie. Des rumeurs disent que son corps aurait été exhumé là bas. D'autres disent que son corps aurait été récupéré par les autorités cubaines sous l'ordre de Fidèle Castro. Aucune analyse ADN n'a été exécuté sur le corps récupéré, il n'y a donc aucune preuve. Est-ce que le corps du Ché repose réellement au mausolée de Santa Clara? On ne le saura jamais. Une chose est certaine, il restera à jamais dans le coeur des cubains!

Mausolée du Che 
  • Street Art sur l'avenue Marta Abreu :

En nous rendant au Mausolée du Ché, nous sommes passées par l'avenue Marta Abreu qui présente un grand nombre d'art murale. Il est très engagé avec des messages politiques, sociaux et environnementaux! Très beau à voir.

Street Art sur l'avenue Marta Abreu 
• • •

Santa Clara était la dernière étape de notre séjour à Cuba. Nous avons trouvé cette ville très intéressante autant sur le côté culturelle qu'historique!

Santa Clara