Carnet de voyage

OUEST AMERICAIN

22 étapes
1 commentaire
13 abonnés
Dernière étape postée il y a 2012 jours
L'Ouest Américain <3 Un voyage de Los Angeles à San Francisco en passant par Las Vegas, Grand Canyon, Monument Valley, Bryce Canyon, Yosemite, la vallée de la mort...
Du 1 au 23 mai 2018
23 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Aujourd'hui c'est le grand départ.

On part pour la grande aventure. Direction l'aéroport Charles De Gaulle ou nous attendra notre A380 😀.

Je posterais ici, en fonction de mon temps libre, les résumés de nos étapes, les jolis endroits que l'on visitera, nos petites anecdotes insolites.

Bref, je vous embarque dans mes bagages.

Suivez-nous!

Laureline et Michel

2

Le grand départ. Après avoir rempli toutes les formalités à l'aéroport CDG, nous avons embarqué à bord de notre A380.

Un peu déçus vis à vis de ce qu'on nous avait rapporté car au final peu d'espace pour les jambes.

Place à bord. 

Sur les écrans de bord, un grand choix de films récents et de séries. J'ai ainsi pu regarder "le crime de l'Orient Express", "le retour du héros", "la tour sombre" et "hitman Bodyguard".

Nous avons eu deux pauses repas: une à 15h00 et l'autre à 22h30 heure francaise avec de bons repas bien copieux et le midi un bon digestif.

La petite bouteille de liqueur de poire 


Finalement, après 11h40 de vol, nous voilà à Los Angeles. Il est 16h00 heure locale et on est super contents, on pense aller se promener un peu ensuite.

Mais c'était sans compter les formalités de douane américaines.

Des files d'attente dignes de Disney, ou quand on pense atteindre la fin en fait on repart dans l'autre sens, bref, après deux heures à faire des aller/retour dans des lignes d'attente, nous voilà enfin officiellement accueillis sur le sol américain.

1h de plus pour récupérer la voiture de location, le temps d'avoir notre navette et de faire la queue pour récupérer les papiers.

Nous nous dirigeons enfin vers l'hôtel.

Vers 20h, nous récupérons donc notre chambre.

Chambre d'hotel 

La chambre est propre, sympathique. (Seul "hic" découvert ce matin, à partir de 6h le trafic est impressionnant et les fenêtres à glissière américaines ne filtrent pas le bruit.)

On range un peu et malgré la fatigue (il est déjà 5 heures du matin en France) on repart pour Santa Monica.

On ne sait pas si c'est l'époque de l'année, l'heure tardive ou le temps frais mais c'est peu animé. Ça n'en reste pas moins un endroit très joli.

Pont de santa Monica 

On s'y est promenés pendant environ une heure avant de rentrer pour s'effondrer très rapidement. La suite au prochain épisode.

Fin de la route 66 
Le Pacifique et le Pacific park 
Le Marisol 
La chaîne de restaurants de crevettes tirée de Forest Gump 
Le Gregorian Hotel face au Pacifique
3

Jour 2, et pas des moindres.

Aujourd'hui, on a prévu Universal Studio.

À noter que le wifi de l'hôtel de Los Angeles était très mauvais, ce qui fait que je n'ai pas pu poster en temps et en heure.

Apres un réveil matinal (cf étape d'hier), nous avons voulu prendre notre petit déjeuner. Manque de bol, il est 7h et le petit déjeuner n'est accessible qu'à partir de 7h30. Nous décidons donc d'aller nous promener un peu. Cela nous aura permis de découvrir un "Graveyard of useless tech" (cimetière de la technologie inutile) qui se trouve être un terrain vague ou les gens balancent leurs vieilles télés, ordinateurs ou autre technologies rendues inutiles.

Graveyard of useless tech 

Nous sommes rentrés à l'hôtel, avons pris notre petit dej et la hop, départ pour Universal studio.

Initialement, nous avions hésité à faire Universal studio, c'est un parc d'attraction après tout. Et bien si jamais vous hésitez, n'hésitez plus, foncez!

Ce parc est absolument génial!!! Après avoir un peu roulé nous avons pris une petite place au jurassic parking. Le temps est maussade mais ça n'entame pas notre bonne humeur.

Une fois la voiture garée, on accède au "Universal City Walk" qui est en gros le Disney Village d'Universal studio.

Les devantures sont sublimes, la plupart des magasins ne sont pas encore ouverts mais l'ambiance est top et les rares boutiques ouvertes nous transportent dans nos films préférés.

Les prix y sont par contre exhorbitants (compter 14$ hors taxe pour un porte-clés, donc avec les taxes et le change on arrive environ à 14€...).

Mais la balade vaut le détour.

Petits extraits du Universal City walk 

Nous nous dirigeons enfin vers le parc, il n'y a pas grand monde c'est super agréable.

Une fois dans Universal, on prend la direction du monde d'Harry Potter. Et là sans mauvais jeu de mots, c'est magique!!!

On arrive à pré-au-lard, avec une vue sur Poudlard. Pour les passionnés, on y retrouve Zonko, la boutique de farces et attrapes, Honey Dukes, la boutique de sucreries, mais aussi Ollivanders du chemin de traverse et le Poudlard Express.

Le monde d'Harry Potter 

Au travers de 3 attractions, ce monde nous ramène directement dans l'univers d'Harry Potter, c'était vraiment extra!!!

Dans l'apres-midi, nous avons fait une petite pause goûter et pu profiter d'une Bieraubeurre chaude dans l'auberge des trois balais. Elle existe en version froide ou glacée, mais la température extérieure nous a bien motivés. C'était un régal! Et pour compléter la vie dans le monde de Poudlard, nous avons eu le plaisir de pouvoir goûter le fameux jus de citrouille.

La Bieraubeurre 
Jus de citrouille 

Après avoir profité à fond du monde d'Harry Potter, plein de nouvelles aventures nous attendent dans la suite du parc (À suivre...).

4

Après avoir visité le monde fabuleux de Poudlard, direction les autres attractions.

On commence par se faire transformer en minion au cours d'une attraction super fun. La plupart des attractions du parc sont des trains avec lunettes 3D et immersion dans l'univers.

À la sortie de l'attraction, petite pause photos avec les filles de gru Agnès, Margo et Edith, et les minions.

Moi moche et méchant 

Le parc n'était pas trop rempli, nous avons fait toutes les attractions et spectacles avec un maximum de 20 minutes d'attente pour les Simpsons.

Les Simpsons 

Je vais essayer de faire une liste: la momie, train qui va assez vite dans le noir, d'abord en marche avant puis marche arrière, Jurassic Park, sorte de grand splash en 1000 fois mieux, transformers, train avec effets vidéos, les Simpsons, train avec effets vidéos également dans krusty land, spectacle effets spéciaux, spectacles d'animaux...

Et enfin, une attraction qui dure 45 minutes: la visite des studios Universal. Le principe : dans le même genre que le studio tram tour de Disney on se promène en bus/train au milieu de vrais plateaux de cinéma. Sauf que sur le parcours, on vit des petites attractions avec lunettes 3D, et qu'on passe à côté des vrais plateaux Universal. Pour les connaisseurs, nous avons eu la chance de passer à côté des plateaux de "The Good Place". En bref, c'était top!

Anubis de l'attraction la Momie 

On croise des personnages toutes les 5 secondes pour faire des photos, quasi pas de queue et ils vous prennent avec votre smartphone. Vraiment une super journée.

Jurassic Park 

Le parc fermant à 18h, nous avons mangé un morceau dans le City Walk et avons pris la route pour Hollywood boulevard et le Walk of fame.

Centre commercial sur Hollywood boulevard 

Une bonne marche à pied, pas mal de noms inconnus, le chinese theatre (sublime by the way), les lumières d'Hollywood by night.

Walk of Fame ans chinese theater 
5
5
Publié le 1er juin 2018

3 ème jour, on se réveille avec le soleil :)

Pour commencer la journée, direction le quartier des administrations publiques: Downtown.

Downtown 

De grands bâtiments, une très belle église, et un endroit agréable à vivre pour finir sur le centre Walt Disney.

Centre Walt Disney 

On a ensuite avancé vers le quartier mexicain: el Pueblo. Plein de petits restaurants et un marché artisanal plein de charme.

El Pueblo 

Après quoi, nous avons pris la direction de venice beach. Nous avons beaucoup marché le long de la plage, sommes passés à côté de la "muscle beach" avec des appareils de musculation en libre service et des vendeurs de compléments alimentaires tout du long, puis petit pause repas dans un restaurant de surfers qui fait de supers hamburgers: le Simmzy's.


Venice Beach et le Simmzy's

Nous avons ensuite été voir les fameux canaux de Venice qui lui doit son nom et avons repris la route vers Santa Monica que nous n'avions vu que de nuit (cf jour 1).


Venice

Après une petite visite du "Old Pier", une bonne glace et une visite du Pacific Park, nous nous sommes arrêtés une nouvelle fois à la fin de la route 66.

Santa Monica

Cette fois, nous nous dirigeons vers Beverly Hills, le quartier riche de Los Angeles.

Les boutiques de luxe s'y enchaînent dans une architecture vraiment à part.

Nous nous y sommes trouvé un petit restaurant sympathique pour dîner.


Beverly Hills

Dernière étape de cette journée bien chargée, l'observatoire Griffith et sa vue imprenable sur Los Angeles.



Griffith Observatory
6

Dernière matinée sur Los Angeles avant de prendre la route pour Las Vegas.

Petite anecdote du jour, ce matin sur le parking, Michel repère une jolie voiture. Oh une Maserati, la classe!!

On part petit déjeuner et l'on passe donc de l'autre côté de la voiture. Je vois que la vitre est abîmée, et là, juste en dessous, deux trous...

Alors ok, la voiture est belle, mais pour que 3 balles aient tenté de toucher le conducteur, c'est à se demander comment elle a été financée... Ça nous a un peu refroidis il faut l'avouer ^^.


Ensuite, on rend les clés de la chambre et hop, direction le cimetière des célébrités, pas que ce soit incontournable mais plutôt par curiosité.

On y découvre un endroit hyper agréable où se promener. Beaucoup de verdure, une pelouse impeccable, plein de plamiers, beaucoup d'espace, des fontaines...

Nous n'avons pas pu voir la tombe de Marilyn, la zone était inaccessible pour travaux, mais la visite en elle-même était très agréable.



Hollywood Forever: cimetière des célébrités

Suite à la visite du cimetière, nous avons décidé de nous rendre au farmers market. C'est un endroit où, d'un côté l'on trouve un centre commercial moderne dont les allées sont en extérieur, the Grove, et de l'autre un marché couvert très mignon.

Nous nous y sommes arrêtés pour manger un morceau.


Farmers market et "The Grove"

Après cette halte très agréable, nous sommes allés dans "La Brea Tar Pit", Parc dans lequel l'on trouve des gisement de goudron en quelque sorte, et plein de statues de mamouths et d'animaux préhistoriques.

La Brea Tard Pit

Pour finir, avant de prendre la route vers Vegas, nous nous sommes rendus dans un autre coin typique de Los Angeles: The Old Pasadena. C'est une petite ville commerciale avec en son sein un grand château et un grand parc d'architecture plutôt hispanique.

L'endroit était agréable de par sa diversité et son architecture bien à lui.


The Old Pasadena

La page Los Angeles se referme, non sans nous laisser le plaisir de faire 30 km en 2h sur la route de Las Vegas.

Nous quittons donc la Californie, direction: le Nevada.

7
7
Publié le 11 mai 2018
Le Circus circus

Après une longue route, nous voilà enfin arrivés à Las Vegas.

Notre Hôtel est le Circus Circus. Pour être totalement honnête, on l'a trouvé bof. La chambre en elle-meme n'était pas mal (on pouvait avoir une chambre dans la Sky toxer pour 5$ de plus, ce qu'on a fait), mais il était clairement à destination d'un public familial. Le parc d'attraction au centre faisait très "foire du trône", les salles de machine à sous étaient peu vivantes, bref, on n'a pas spécialement aimé.

En soi, on a bien dormi, et le lendemain matin à 9h on a pris le temps d'aller à la piscine (qui est fermée le soir dès 19h...), mais il ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

Vegas, c'est l'art de la démesure. Nous avons parcouru presque tout le strip , c'est à dire 4h de marche aller/retour du Circus Circus au New York Hôtel.

On espère aller voir le Luxor à notre retour là bas.

Les hôtels qui m'ont le plus marqué sont:

- le Bellagio: un hall rempli de fleurs fraîches à tomber par terre et des jets d'eaux devant l'hôtel qui partent tellement haut que le bruit en est assourdissant.

Le Bellagio

- Le Venitian : extraordinaire avec son centre commercial attenant recréant totalement la ville de Venise et ses canaux


The Venitian

- Le treasure Island et le mirage avec leur sublimes extérieurs


Le treasure Island

En somme, Las Vegas, c'était beaucoup de démesure, un peu de magie et de poésie. Je reste ébahie par ce que j'ai pu voir la-bas en terme de halls d'hôtels, mais je n'ai pas aimé ce côté gloaque des gens absorbés par leurs machines à sous.

On est loin de l'image des salles de jeux véhiculée par les séries télé ou les femmes sont en robe de soirée sexy et les hommes en smoking. La réalité c'est plutôt le gars obèse avec son short, sa chemise à fleur et ses tongs.

Les tables de jeux sont très proches les unes des autres, pas espacées comme je m'y attendais avec une sorte d'intimité.

Bref, je ne regrette pas d'y être allée, ça coupait la route en plus, mais ce n'est pas le lieu de mes rêves clairement.

Le lendemain matin, nous sommes allés à la piscine à l'ouverture. Nous y sommes restés un peu et avons testé un dinner: chez Denny's.

Notre premier vrai dinner. C'était plutôt chouette même si leurs doses sont démesurées (je n'ai pas réussi à finir une "petite" portion de pancakes.



Chez Denny's

Une fois le repas fini, notre route prit enfin la direction d'un endroit extraordinaire : Le Grand Canyon.

8

Cette fois, la grande aventure naturelle commence. Nous avons quitté Las Vegas en direction du Grand Canyon.

Premier arrêt prévu: le barrage Hoover.

Ce barrage permet entre autre d'alimenter Vegas et ses environs en électricité. Autant dire que ce n'est pas une mince affaire.


Barrage Hoover

Une fois cette petite halte au barrage terminée, on est repartis. Il faut environ 4h30 de route pour aller de Las Vegas à Grand Canyon et comme nous avons quitté Las Vegas vers 14h, et Michel s'occupe comme il peut dans la voiture, avec mon téléphone...


Sans commentaire...

Après quelques heures de route, on arrive enfin à l'entrée du parc national de grand Canyon. Et avant même d'en passer l'entrée, le bonheur se trouve déjà sur le bord de la route...


Wapitis au bord de la route

Ça ne se voit pas trop sur la photo, j'ai pris les plus jolies avec le réflexe, mais ils ne sont pas du tout craintifs et se baladent au bord des routes.

C'est un des premiers plaisirs de ce parc: les animaux n'ont pas peur des humains, ils vivent leur vie sans se soucier de nous, ce qui nous permet de les observer et de se sentir dans un endroit préservé.

Après avoir fait connaissance avec les wapitis, nous avons franchi la barrière de péage, non sans acheter directement le pass annuel valable dans tous les parcs nationaux à 80$, qui seront très vites amortis au fil des différentes visites.

Nous avons garé la voiture, et, le soleil étant en train de décroître, nous sommes allés faire connaissance avec le canyon, au soleil couchant.


Le grand Canyon au soleil couchant

Malgré l'émerveillement, il a fallu se détacher de ce spectacle pour aller récupérer notre chambre au Yavapai lodge. L'hôtel se décompose en fait en plusieurs bâtiments dans lesquels se trouvent les chambres, et d'un bâtiment principal avec le wifi, le restaurant, le bar...

La chambre est chouette car elle donne une vue plongeante sur la nature nous offrant la possibilité éventuelle d'y voir des animaux.

La chambre

Ensuite, nous sommes retournés au bord du Canyon pour voir le soleil achever sa course.



Coucher du soleil sur Grand Canyon

Une fois la nuit tombée, nous sommes aller manger un repas bien mérité au restaurant du Yavapai. Un menu très typique avec du bœuf brisket et des beans.



Repas au Yavapai

Pour bien finir la journée, nous sommes allés boire un verre au bar puis sommes allés nous coucher pour attaquer une nouvelle journée bien chargée dès le lever du Soleil...


Grand Canyon dude
9

Pour bien commencer une journée, le mieux est de se lever aux aurores pour observer un joli lever du soleil. Le notre étant le lever du soleil de grand canyon, autant vous dire que la journée a particulièrement bien commencé.

C'est donc armés de patience et d'un appareil photo que nous nous sommes postés face au canyon à 5h du matin.


Lever du soleil sur Grand canyon

Ça commence par quelques rais de lumière et un soleil timide. Puis lentement, l'horizon s'éclaire...


Lentement l'horizon s'eclaire

...jusqu'à ce qu'une douce lumière dorée habille les parois ouest du canyon.


Ouest du canyon à la lumière du soleil levant

Et puis soudain, il est entier, face à nous. Le soleil s'est levé.


Une fois ce joli spectacle contemplé longuement, nous sommes partis nous promener sur le rim. Et là encore, nous avons fait quelques jolies rencontres.

Des wapitis, des écureuils, des oiseaux bleus, encore beaucoup d'animaux non loin de nous. Il s'approchent, prennent la pause, on pourrait presque croire qu'ils aiment les caméras.


Les écureuils en action

Nous avons ensuite pris la direction de bright Angel trailhead et fait une randonnée de 4 miles en descente dans le canyon.

Il existait de plus grandes randonnées mais devant être au Lake Powell ce soir, nous avons opté pour cette distance.

Le trail était très sympa et bien qu'il n'était que 8h du matin, il faisait déjà très chaud.


Plan des différentes etapes

Après avoir fini la randonnée, on s'est encore arrêtés à plusieurs points de vue, direction: tusayan, pour un baptême pour moi: premier vol en hélicoptère de ma vie, et en plus au dessus du grand canyon!!! Le rêve!!

Pour rajouter un peu de magie, les passagers sont placés dans l'hélicoptère en fonction de leur poids. J'ai gagné le droit d'être aux premières loges à côté du pilote!!!! Le rêve.


Survol du grand canyon en hélicoptère

Le vol était juste magique, 30minutes de pur bonheur au dessus d'un endroit magique. Dommage qu'il y ait eu quelques nuages car même nuageux c'était merveilleux.


Vue depuis l'hélicoptère

Après toutes ces émotions et un retour à la terre ferme, nous avons continué à longer le grand canyon en direction du lac Powell, non sans faire une halte à desert point et sa tour, ou dans les multiples petits canyons sur la route notamment marble canyon qui nous a fait faire un détour d'une 20 aine de miles mais valait vraiment le coup.


Le soir, arrivée sur le lac Powell.

Tour de desert point, marble canyon et la fin de la route vers page
10
10
Publié le 16 mai 2018

Après avoir quitté l'immensité du grand Canyon, nous voilà arrivés juste à côté de la ville de page, dans la "Glen Canyon Recreation area" du lac Powell.


Notre hôtel se trouve en plein centre de cette zone, juste à côté de la marina, et il est génial!!


Chambre et vue de la chambre.


Piscine, certes un peu fraîche, ouverte jusqu'à 22h avec une vue à couper le souffle, et jacuzzi bien chaud quand le frais ne fait pas envie.

Vue depuis la piscine, piscine et jacuzzi.

Quand on a beaucoup marché le petit jacuzzi est très apprécié ^^

Le lendemain matin, c'était nuageux mais on est tout de même allés se baigner de nouveau.




Piscine le matin.

Puis nous sommes allés voir la plage.

Là, au grand bonheur de Michel, nous avons vue un "Road Runner". Pour les non initiés, il s'agit de la race d'oiseau qu'est bip bip, ça se déplace très vite.



Plage du lac Powell


Nous avions réservé le "Antelope Canyon lower" pour 11h45 alors vers 10h on décolle du lac Powell et sur la route on s'arrête faire quelques courses, et nous sommes sur place à 11h pour une nécessité de présence 30 minutes avant.

En arrivant au Antelope canyon, le ciel est encore très nuageux, ce qui est dommage pour la luminosité du canyon.

On regarde un spectacle d'un "native american" avec des sortes de cerceaux en attendant que notre guide vienne nous chercher à 11h45.


C'est toujours nuageux mais lumineux alors on se dit qu'on verra bien.


Le guide nous conduit jusqu'à des escaliers qui descendent dans le canyon et la, changement total de cadre. Même avec les nuages l'endroit est tout de même extraordinaire.


Antelope Canyon au début de notre visite

Et là, d'un seul coup, le ciel se dégage et enfin et les couleurs explosent.

Je ne sais pas trop comment l'expliquer parce que c'était déjà extraordinaire en sombre, mais au moment où la lumière est entrée c'est comme si ça avait donné vie à la roche. C'était juste à couper le souffle!!!

On a fait plein de photos. Même si ça ne vous donnera qu'un aperçu de ce que l'on voit en vrai.


Antelope Canyon

Le guide était adorable, il nous disait ou prendre des photos, prenaient des photos de nous... Nous avons passé un moment génial.


"Sunset" d'après le guide

Les photos prises par le guide:

Photos de nous

Le canyon:

Quelques photos

Toujours le canyon:

Visage d'un chef indien

Après ce moment spectaculaire, on pourrait se dire qu'on a vu suffisamment de merveilles pour la journée.

Sauf qu'Antelope Canyon se trouve juste à côté d'un site appelé "Horse Shoe Bend". Il a ce nom car c'est un endroit où le Colorado fait une boucle qui a la forme d'un sabot de cheval. Notre guide du canyon nous a demandé d'être prudents si on y allait car la veille un américain de 33 ans en est tombé.

Pour s'y rendre, un peu de randonnée en pleine chaleur (il est 13h30) mais arrivés là bas, la vue vaut le détour.

Il y a beaucoup de monde et quand on voit le comportement de certains prêts à tout pour une photo on comprend qu'il y ait des accidents.

Nous restons prudents mais profitons bien du spectacle.


Horse Shoe bend

Pour se remettre de nos émotions après ce temps passé en plein soleil à contempler le Colorado, rien de tel qu'une bonne pizza au strombollis à Page.


Une fois bien rassasiés et surtout réhydratés, on décide d'aller se baigner près du barrage, petit spot de baignade qu'une amie m'avait conseillé, au bout du chemin qui part à gauche après le barrage en venant de la Glen canyon Recreation area. C'est le chemin qui permet d'accéder à la randonnée hanging Gardens (cf etape 8), on le continue jusqu'au bout et on descend au bord de l'eau.


Baignade près du barrage

Après s'être bien baigné et baladés, l'heure avançant, nous sommes repartis en direction de l'hôtel et avons fait une halte au Glen canyon Dam (barrage de Glen canyon) qui a permis de créer le lac Powell qui est donc un lac artificiel qui a mis 17 ans à se remplir.


Glen canyon Dam

Après tout ça, nous sommes rentrés à l'hôtel, dîner dans le petit dinner à 5 minutes à côté de la chambre et on profite en soirée du spa et de la piscine.

11
11
Publié le 18 mai 2018

Après une bonne nuit de sommeil, une nouvelle journée commence au lac Powell. Aujourd'hui, on a réservé pour un voyage en bateau de 7h. On a rendez-vous à la réception de l'hôtel à 7h du matin pour un embarquement à 7h30.

On quitte rapidement la marina. L'air est frais, le ciel sans nuages et on se dirige vers le rainbow bridge.

Avec la vitesse du bateau et l'heure matinal on en a presque froid mais ça va et le décor est extraordinaire.


Sur le bateau

Autour de nous, le paysage défile et un audio guide nous explique les différentes étapes de la conquête de l'ouest et les déboires de certains comme l'un qui avait une mine et voulait utiliser une machine au charbon pour exploiter sa mine.

Il a donc eu besoin de se faire livrer du charbon par bateau. Mais le bateau fonctionnait... au charbon.

Au final avec les courants, son bateau a consommé davantage de charbon sur le chemin du retour, et par conséquent quand il est arrivé à bon port, il avait du utiliser la quasi totalité du charbon qu'il transportait pour la machine de la mine. Échec ^^.

Bref, ce petit périple en bateau a donc été ponctué de petites anecdotes sympas, de rafraîchissements disponibles sur le pont inférieurs, et de vues merveilleuses.

Vers le rainbow bridge

Le Rainbow bridge ne voit plus d'eau passer sous lui depuis 1983, le niveau du Lac Powell ayant tendance à baisser, même si il varie au cours de l'année.

Le bateau doit donc nous déposer sur une petite plateforme pour une courte randonnée vers le monument.

Les dernières minutes de navigation sont impressionnantes car le bateau prends des virages très serrées et très courts.


Virages serrés avant le ponton pour la randonnée vers le rainbow bridge

Une fois que le bateau nous a eu déposé, nous avions 1h30 sur place pour aller jusqu'au Rainbow Bridge.

Petit instant culture, car je vais souvent utiliser ces deux mots dans les jours qui viennent, je vais vous expliquer la différence entre un "bridge"(pont) et une "arch" (arche).

Le pont est formé par l'eau, c'est l'eau qui creuse dans la roche et finit par se frayer un passage.

L'Arche quand à elle est créée par l'érosion.


Randonnée vers le rainbow bridge

Petite information importante, le rainbow bridge fait partie du patrimoine culturel des navajos. Lorsque le lac Powell à été créé (par inondation de canyons grâce au barrage), les navajos ont perdu beaucoup de leur patrimoine. Ils ont donc intenté une action en justice pour essayer de conserver le rainbow bridge. Ils ont perdu à l'époque mais aujourd'hui, il est bien demandé aux touristes de ne pas passer sous ou sur le pont, et de ne pas le toucher, par respect pour la population navajo qui considère ce pont comme sacré.

Aller, découvrons ensemble cette petite merveille 😀




Rainbow Bridge

Je pense que la présence de personnes sur cette photo vous donne un aperçu de l'immensité de la structure, même si au final rien ne vaut la réalité pour en prendre pleine conscience.

Après cette petite promenade, retour sur le bateau et nouvelle petite leçon.

Au cours de notre promenade, sur les rives, nous observons des mesa et des buttes. Mais quelle est la différence?

"Mesa" en espagnol ça veut dire "table". Une mesa est donc une montagne qui est plus large que haute. Une butte, c'est l'inverse.

À droite, une butte, à gauche, une mesa.

Après cette petite balade sur le la nous sommes rentrés à la marina vers 14h. Assez épuisés par le trajet et la chaleur, nous avons décidé de prendre un peu de repos à la piscine principale de l'hôtel qui vient de rouvrir. La vie y est extraordinaire, de petits canapés ombragés nous accueillent, bref, le farniente dans toute sa splendeur.

Farniente time

Mais après tout, on ne vient pas aux USA pour se reposer. Alors vers 16h on se prépare et direction "The Hanging Gardens", petite randonnée peu après le barrage de Glen Canyon.

Au début, ça ne paye pas mine, assez désertique, une piste classique, puis on avance et lorsque l'on arrive à la fin de la randonnée, l'endroit est magique, tant visuellement qu'olfactivement.

On arrive près d'une paroi qui laisse beaucoup de fraîcheur, avec énormément de verdure qui dégage une odeur agréable.

En somme, une jolie découverte.


On rentre ensuite à l'hôtel pour se préparer direction un restaurant recommandé par une amie: Big John BBQ, de la nourriture cuite au fumoir en plein cœur de page sur un fond de musique country.


Big John's BBQ

Et voilà qu'une nouvelle journée s'achève.

12

Après ces 3 nuits au lac Powell, on quitte la Glen canyon Recreation area en direction de l'Utah.

Pas de points d'intérêt particuliers sur la route, on s'arrête juste au macdo prendre un petit déjeuner et on est repartis.


On arrive à monument Valley en fin de matinée. La monument Valley s'étend entre deux états: l'Arizona, et l'Utah. Ces deux états n'ont pas le même fuseau horaire.

Mais monument Valley est un territoire Navajo, et l'heure navajo c'est l'heure de l'Utah. Du coup, à monument Valley, il est 1h de plus par rapport à l'heure du lac Powell.

On va un peu se promener dans le visiter centre et poser deux ou trois questions.

Par exemple, si l'on souhaite faire la randonnée "Wildcat trail", il faut signer un registre avec notre heure de départ, et quand on revient de la rando on signe à nouveau.

Nous posons les différentes questions sur la balade à cheval, et, on réserve une promenade de 2h à dos de cheval pour tous les deux dans la monument Valley.

Au début, mon cheval n'est pas très coopératif mais rapidement il accepte d'aller au galop de temps à autre (ok la cravache fournie par le guide le motive pas mal).

On se promène pendant une heure jusqu'à atteindre une zone ombragée avec de quoi attacher les chevaux et observer des dessins sur la roche. On fait une pause eau, deux trois photos, et on repart.




Michel et notre guide, Léon.

Une fois revenus de notre balade on se dit qu'il est temps d'aller récupérer notre chambre.

Nous avions une chambre géniale, il s'agissait en fait d'un petit chalet en bois, avec une vue extraordinaire sur la vallée. Tout était sublime et la vue presque parfaite (presque parce qu'on aurait pu avoir mieux avec les chalets encore devant, mais c'était déjà top).


La chambre: cabin the view

Une fois les affaires déchargées, on s'est mis en tenu de rando, sommes allés signer le registre et hop, direction "The Wildcat trail", une randonnée de quasiment 7 km qui fait le tour de quelques mesa et buttes, et nous promène dans la vallée.


Randonnée "the Wildcat trail"

Une fois la randonnée finie, je suis allée signer le registre pendant que Michel se m'avait, ensuite je me suis également préparée et nous avons pris la direction du restaurant pour dîner.

Sur le chemin, une lumière dorée illumine toute la vallée. On en profite pour prendre quelques photos.


Sunset light

Les photos finies, on arrive au restaurant.

La vue depuis le restaurant.

Sur le menu, ce sont des plats typiquement navajos. Michel choisit un plat équivalent au Irish Stew qui s'appelle le Green chile, pour moi, ayant du mal à choisir, j'opte pour le plat qui est en fait un assortiment de toutes leurs spécialités ce qui me permet de goûter à tout.

Restaurant navajo de "The view"

En sortant du restaurant, on se promène un peu puis on part se coucher, un spectacle grandiose nous attend le lendemain.

Hôtel The View
13
13

Après le lever du soleil sur Grand canyon, il nous semblait naturel de réitérer àonument Valley.

Dormant dans une chambre avec vue directe sur l'extérieur, quand en ouvrant les yeux vers 4h du matin on a vu le spectacle qui nous attendait dehors, on a enfilé un sweat et un jean direction le pont d'observation.

Il faisait encore nuit mais l'aube pointait à l'horizon.


Au bout de quelques minutes d'observation

Les premières images sont très sombres, les appareils photos du téléphone ne rendent pas la beauté du spectacle, puis au bout de quelques minutes, on perçoit juste l'ombre des buttes sur le ciel qui s'éclaire lentement.

La lumière continue à croître et on distingue enfin le disque solaire.


Monument Valley au lever du soleil

C'était juste magique...

On a continué à regarder un peu, on a déjeuné et puis un peu plus tard on a rendu les clés de la chambre. Ce soir, nous devons être à Moab et on a prévu plusieurs arrêts sur la route.

Le premier d'entre eux est le fameux "Forest Gump Point", l'endroit où Forest Gump s'est arrêté de courir.

On a pris des photos sur la route, puis on est repartis.



Après Forest Gump Point, on est passés par "Mexican Hat", c'est une ville, mais un peu plus loin il y a le "monument" Mexican Hat qui est un empilement de roches qui a la forme d'un mexicain avec un sombrero.

N'ayant pas de photo pour l'instant je vous mets celle de wikipédia.


Mexican Hat

Après Mexican Hat, on s'est arrêtés à "Goosenecks State Park", un endroit où le Colorado fait de petits lacets dans le style de horse shoe Bend.


Goosenecks State Park

Après cette petite pause, on avait décidé de se rendre dans "Valley of Gods", au final, en arrivant là bas, la présence d'eau et le manque de temps pour boucler tout dans la journée nous ont fait changer d'avis et repartir, non sans profiter un peu de la vue.

On continue notre route qui nous fait passer par la petit ville de Blanding où nous faisons une halte. On regarde le petit musée local, pose des questions sur Arches National Park et Canyonland, et passons par la poste pour y acheter quelques timbres.




Blanding et son musée

On prend notre repas dans un endroit assez insolite: c'est une station service qui fait épicerie (comme chez nous grosso modo) mais aussi bowling et fastfood. En somme, du tout en un.

On reprend la route en passant par les montagnes. La température chute grandement mais les paysages sont superbes.


Petite pause dans la montagne

Nous avions étudié la carte et convenu que sur la route de Moab nous commencerions par faire la région sud du parc national de Canyonland: The Needles (en français: les aiguilles).

Nous arrivons donc là bas vers 14h, la route est longue et unique pour cette partie du parc d'où notre choix.


Carte des randonnées dans The needles

Nous avons fait le choix de faire la randonnée "Slickrock" puis les 3 petites: pothole, cavespring et roadside ruin.


The needles

Ces randonnées nous permettent de voir des points de vue différents du parc, un coup vers The needles, un coup plutôt côté canyon, et cavespring est une petite randonnée sympathique avec des jardins suspendus et de grandes zones ombragées.

Après toutes ces promenades, on reprend la route vers Moab. Sur la route, le niveau de carburant baisse mais Michel pense qu'on verra une pompe au croisement des grosses routes. Je regarde sur le téléphone et me rend compte qu'il y en avait une sur notre route que nous n'avons pas vu, et que la prochaine n'est qu'à Moab. Au moment où nous faisons cette analyse, il nous reste 35 miles à parcourir et... 38 miles d'autonomie.

Autant vous dire que Michel a conduit un peu moins vite, qu'on a gagné un peu d'autonomie et lorsque l'on est arrivés à la toute première pompe que l'on croisait à La Sal pour faire le plein, il nous restait 12 miles d'autonomie.

Une fois le plein fait, nous avons pris la direction de notre hôtel, le River Canyon, il ne paye pas de mine mais il est très sympa et la piscine y ferme à 22h ce qui nous a permis de nous baigner un peu malgré l'heure tardive.

Nous nous sommes ensuite préparés pour aller manger. L'hôtel nous ayant fourni un bon de 10% de réduction sur un restaurant à deux pas de l'hôtel très bien noté sur trip advisor et Google maps, on se décide pour celui-ci: "The Broken Oar", en français "la pagaie cassée".

La déco y est super chouette, tout en bois.



The Broken Oar

Michel se decide pour un "tri tip" et moi pour du "brisket beef". On a tous les des extrêmement bien mangé, c'était très bon et très copieux. Bref, on recommande!

Et si d'aventure vous avez envie d'une boisson fraîche, la limonade orange fraise avec de vrais morceaux de fraises est un délice!

Une fois le ventre bien rempli, on est rentré à l'hôtel, et comme il n'était pas très tard, on à profité du spa avant d'aller profiter d'une nuit de sommeil bien méritée.

14

Nouvelle journée, nouveau programme.

Aujourd'hui, on a prévu d'aller dans un parc national très prisé des touristes: Arches national Park.

Malheureusement pour nous, la température est clémente mais le ciel très nuageux.

On prend la route et notre première étape est donc: le visitor center, pour recueillir les informations nécessaires au bon déroulement de notre journée.


Arches National Park

On observe les expositions, les cartes avec les chemins de randonnée, et on se renseigne surtout sur la randonnée qu'on avait prévue lorsque l'on a préparé notre voyage, une randonnée de 11,6 km, "Primitive trail at Devil's Gardens".

Visitor center et Map des randonnées

On a donc fait tous les chemins indiqués ci dessus pour observer des arches, escalader des roches ou simplement admirer la vue.


Primitive trail at devil:'s garden

Après la grosse randonnée on a pris le temps d'aller voir d'autres arches mais on a loupé la plus connue, "delicate arch".

Nous avons tout de même vu "double arch" et "Natural Sand Arch"


Dans l'ordre, Natural Sand Arch, Broken Arch et double Arch.

En début d'après-midi, on repart une fois encore vers Canyonland mais cette-fois dans la region d'"Island un the Sky", (l'île dans le ciel).

Des notre entrée dans cette partie du parc nous avons compris pourquoi: par endroit, on ne voit que le ciel, aucun autre horizon, on a vraiment l'impression qu'à part le ciel et le sol il n'y a rien, c'est superbe.

On passe au visitor center pour récupérer les infos, et on se prépare à aller randonner un peu.

Liste des points de vue/rando

La journée étant déjà pas mal avancée, on opte pour Mesa Arch, histoire de rester dans le thème, et pour Upheaval Dome, les deux points de vue, qui se trouvent sur un cratère.

La première est super chouette malgré les nuages, on s'y arrête un moment, et prend quelques photos.

Mesa Arch

Après avoir fini cette petite randonnée de "mise en jambe" on part voir le cratère.


Plan des randonnées du cratère

La Syncline loop trail ne permettant pas de s'approcher du cratère, on se décide pour aller au first overlook puis au second.


Upheaval Dome

Nous avons adoré cette rando, elle donnait une vue magnifique du cratère et la couleur des roches était superbe. Nous avons même marché un peu plus loin pour en voir davantage.

Après quoi nous avons repris la voiture pour quitter canyonland. Il est déjà tard mais on avait prévu un point supplementaire sur notre route et on décide d'y aller même si c'est en vitesse. Il s'agit de "Dead Horse Point State Park". L'entrée vaut 15$ et comme c'est un "state" Park et non pas un "national" Park le pass America the Beautiful ne fonctionne pas.

La légende veut que ce parc s'appelle ainsi car à une époque, des cowboys attrapaient des chevaux sauvages et les parkaient à cet endroit pour les vendre.

Les gens venaient acheter les chevaux qui les intéressaient, puis lorsque la vente prenait fin, les chevaux qui restaient, plutôt que de les relâcher, était laissés enfermés, sans eau ni nourriture, les conduisant à une mort certaine. L'ironie du sort est que depuis ce point, on aperçoit le Colorado dans son immensité ainsi que la Green River...

Malgré la lumière naissante, la vue n'en était pas moins grandiose.


Dead Horse Point State Park

Ce dernier point d'intérêt visité, nous avons pris la route du retour.

Nous sommes passés nous laver/changer à l'hôtel puis direction le "Zax" petit restaurant sympathique, pour un buffet à volonté de pizzas. Le serveur est très sympa, les pizzas excellentes et repapprovisionnées très régulièrement, la déco est fun et la musique très cool. Vraiment un chouette endroit. On y croise des français rencontrés au Big John et a priori la viande y est excellente également puisque que ça fait deux soirs qu'ils y mangent tellement ils ont apprécié la veille. En somme, si vous aimez la viande ou les pizzas, go!

Et voilà qu'une nouvelle journée s'achève.

15

Après deux jours passés à Moab, direction Capitol Reef National Park.

On avait prévu une pause à "The Gobelins Valley" mais le temps étant une denrée rare, on préfère se concentrer sur Capitol Reef.

Capitol Reef c'est un parc national (on y accède avec le pass "America the Beautiful" qui comprend trois zones: fruita, la zone principale qui est beaucoup occupé bpar les vergers depuis très longtemps, cathedral, zone au nord du parc uniquement accessible en 4x4, et Strike Valley au sud, zone peu visitée et compliquée d'accès.

En arrivant, le premier arrêt est une paroi rocheuse recouverte d'inscription: les pétroglyphes.

Il s'agit de dessins gravés dans la roche.


Pétroglyphes

Nous avons ensuite repris la route, croisé des cervidés, et nous sommes arrêtés à l'école de Fruita. C'est une authentique ancienne école en bois.


Fruita School

Nous avons ensuite rejoint le visitor center pour poser plusieurs questions. En effet, on a vu "Cohab Canyon trail" qui nous intéresse sur Fruita, et une autre randonnée dans "Strike Valley". Mais comme dit précédemment, strike Valley est difficile d'accès. Alors on pose la question au ranger. Elle nous dit que descendre dans Struve Valley prend 2h, que c'est une route difficile mais que ça peut se faire en voiture. On lui pose bien la question spécifiquement pour la rando qu'on a prévu. Elle reconfirme.

On repart donc, on se gare à proximité du magasin du village et on part pour Cohab Canyon trail.

Des les premiers mètres d'ascension, nous avons croisé une petite colonie de marmottes. Je n'ai pas de photos sur le telephone, mais j'en ajouterais par la suite.

Nous continuons notre route et la randonnée nous fait monter avant de traverser la montagne de part en part via un canyon magnifique.


Cohab Canyon

Une fois arrivés au bout, deux points de vue s'offrent à nous. Nous visitons les deux.


Vue du haut de Cohab Canyon

Une fois cette randonnée finie, on fait une petite pause au magasin ou ils vendent des tartes aux fruits faites maison. On achète une authentique apple pie et on se régale.

Ensuite, on décide de prendre la fameuse norstrom road, la route qui est difficile mais donne accès à la randonnée sur strike Valley.

La première information importante est: la route était vraiment rude, si c'était à refaire, je pense qu'on ne le referait pas même si il faut l'avouer la vue y était extraordinaire.

La deuxième information importante étant qu'au final on n'a pas pu faire la fameuse randonnée. Les 4 derniers miles n'étaient accessibles qu'en 4x4 malgré les informations fournies par la Ranger, et ça nous a été confirmé par des français UK sortait du chemin de la randonnée, ils étaient en SUV et ils on failli ne pas réussir à passer... Bref, un échec.

Le point Positif était qu'on est passé par Burr trail, que la vue était sublime, qu'on a vu plein d'animaux et plein de points de vue.

Avec du recul on aurait préféré faire la Scenic Drive jusqu'au bout avec ses randonnées et une autre grosse randonnée type Chimney Rock qui avait l'air top. Ce sera pour la prochaine fois ^^


Points de vue sur la route


En tous on a mis quasiment 5h à faire tout le tour, alors on est revenus dans Fruita et on s'est décidés pour une randonnée rapide: Hickman Bridge.

Un pont naturel très joli, visible au dernier moment.

Hickman Bridge Trail

Après cette petite randonnée, le soleil approchant fortement de son coucher, nous sommes allés à "Sunset Point" pour regarder le coucher du soleil.


Coucher de soleil à Sunset Point

Après avoir contemplé ce spectacle, nous sommes allés à l'hôtel récupérer notre chambre, nous changer, puis trouver un restaurant où manger.

Sur la route, à deux pas de l'hôtel, on avait repéré le "Rim Rock Café". On décide d'y faire un tour.

L'accueil y est chaleureux, la déco au top et la vue sublime même si la lumière décline à vue d'oeil.

Vue depuis le Rim Rock Café

On commande des plats de viande, et on n'est pas du tout déçus. La nourriture est excellente !

En somme, vous cherchez un restaurant à Capitol Reef? Ne cherchez plus, foncez au Rim Rock Café 😀

Après ce bon repas, on s'est habillés chaudement et nous sommes retournés au parc pour voir les étoiles.

Malheureusement, les gens n'étant pas toujours très futés, il a été difficile de complètement adapter nos yeux à la luminosité (ne serait-ce qu'un couple d'Allemands qui a utilisé sa lampe de poche juste à côté de nous pendant plus de 20 minutes...).

On a tout de même vu deux étoiles filantes puis, le froid ayant eu raison de nous, nous sommes rentrés à l'hôtel pour une nouvelle nuit de sommeil.

16

Réveil de très bonne heure ce matin, car après Capitol Reef on se dirige vers Bryce Canyon et que la journée promet d'être dense.

On est donc repartis sur la route. On croise à nouveau des marmottes et des cerfs sur le chemin (c'est toujours un bonheur cette omniprésence des animaux sur la route) et au bout d'environ 2h30 de route nous voilà arrivés à Bryce Canyon.

Premier arrêt: le visitor Center. On prend des renseignements, des plans, on s'organise.

On se décide pour la combinaison Navajo/Queen's garden trail en débutant à Sunset Point comme nous l'a conseillé une amie (car ça permet de descendre de manière intense et remonter plus doucement plutôt que l'inverse). Nous n'avons pas eu de choix à faire pour la branche de Navajo Loop, l'une des deux étant encore fermée (elle ferme durant l'hiver).

Aujourd'hui, la température n'est pas très élevée et un vent costaud souffle.

Mais ça ne gâche en rien notre entrain.


Quelques photos

Après cette randonnée, on décide de marcher un peu pour trouver à manger au lodge puis une fois rassasiés d'aller visiter tous les points d'intérêt un par un.

Au lodge, certain tamias ont bien compris que les miettes, ça tombe ^^


Tamia au lodge, qui a visiblement trouver à manger

Les points d'intérêt sont les suivants: Bryce point, inspiration point, rainbow point, Natural bridge, yamamai point... Ils sont 12.

On part à la pointe sud pour commencer à rainbow point. On en profite pour faire une petite randonnée.

Après quoi, on reprend la voiture et s'arrête un à un à tous les points.


Natural Bridge

Une fois tous les points de vues visités, la lumière descend fortement.

On se rend donc à l'hôtel: le Ruby's Inn n'est western plus.

Et là, les yeux qui scintillent.

Un hôtel sublime, une déco toute en bois, un magasin gigantesque, une piscine intérieure avec un spa, juste en face de notre chambre avec des horaires étendues: ouverture à 7h, fermeture à 22h, et dans la chambre, une douche ET une baignoire qui fait jackusi.

Bref, le pied!!!

Demain c'est mon anniversaire, je ne pouvais pas rêver mieux 😍

Ruby's Inn

Le seul bémol, pas de bar dans l'hôtel, juste un restaurant qui ferme à 21h. Sniff.

On profite à fond de la piscine, du spa, et de la baignoire à bulles de la chambre et on se couche pour rêver à de nouvelles aventures.

17

Aujourd'hui est un jour spécial. Et oui, aujourd'hui j'ai 31 ans. On a mis le réveil aux aurores car on souhaite voir le lever du soleil sur Bryce. Mais une surprise m'attendait d'abord.

Un superbe pendentif en forme de renard (mon animal fétiche).


Cadeau d'anniversaire

Après ce merveilleux cadeau, nous voilà partis pour Sunrise point, le point de vue de Bryce pour admirer le lever du soleil.

On y arrive pile à temps.


Lever du soleil à Bryce

Il fait froid mais nous décidons de faire une dernière petite randonnée avant de partir: mossy cave. Il fait 0 degrés (donc 32 Farenheit) mais le ciel est bleu et le soleil monte gentiment.

La randonnée est très chouette même si les doigts s'engourdissent rapidement, surtout après deux semaines bien au chaud.


Mossy cave trail

La randonnée aboutit sur une petite cave rrecouverte dd végétation d'un côté, et de l'autre l'accès à une jolie cascade.

Ensuit, comme l'on n'a pu observer inspiration Point que tard dans la soirée et donc avec une lumière réduite et qu'on voulait vraiment le revoir avant de prendre la route pour Zion, on y retourne, non sans en profiter pour observer les chiens de prairie.


Inspiration Point

Il est maintenant temps de prendre la route pour Zion.

Après 2h30 de route, nous sommes arrivés par l'est du parc national. Juste avant le grand tunnel, nous nous sommes garés et avons pris la direction du "Canyon Overlook Trail".

Cette petite randonnée parcours le flan de la falaise pour finir sur un point de vue saisissant d'un canyon.


Canyon Overlook Trail.

Une fois cette randonnée finie, on retourne dans la voiture direction le tunnel.

On aboutit sur la scenic Drive.

Dans Zion, le principe est de laisser la voiture au parking et de prendre les navettes pour se rendre d'un point à un autre. Il n'est pas autorisé de conduire dans le canyon.

Nous nous garons donc sur le parking du visitor center. Nous avons eu de la chance car le parking est très vite plein.

Une fois la voiture posée, on part de renseigner un peu au visitor centre puis on se prépare à aller randonner.

Nous avons pour objectif de faire la "Angel Landing Trail".

Cette randonnée à une sacrée réputation, tant par sa beauté et son parcours particulier, que par sa dangerosité.

8 personnes sont décédées sur cette randonnée, dont la dernière, une petite fille locale de 13 ans, en février dernier.

Mais comme souvent, entre la réputation et la réalité il y a souvent des incivilités et de la bêtise humaine, et parfois juste de la fatigue.

Cette randonnée commence par un morceau de la "West Rim Trail" au départ de l'arrêt de navette "The Grotto".

Nous l'avons débutée vers 14h et il faisait un peu chaud dans la montée mais rien d'insurmontable. On a grimpé gentiment jusqu'en haut en prenant bien soin de boire régulièrement.

Une fois en haut, on arrive sur un plateau avec l'accès à la vraie partie de "Angels landing trail".

Cette partie est escarpée, parfois étroite, équipée de chaînes pour se tenir lorsque l'on se trouve au bord du vide.

Son danger réside dans ses passages étroits. Quand il y a du monde, il peut être tentant de lâcher la chaîne pour doubler celui de devant, mais c'est au risque de se rapprocher dangereusement du vide, et sans aucune chance d'en ressortir vivant si l'on trébuche.



Passage étroit de la randonnée

Sur la photo ci-dessus, un petit aperçu de l'arête de roche sur laquelle on se déplace.

Passage escarpé de la randonnée

Sur la photo ci-dessus , on voit les chaînes et l'aspect escarpé de la randonnée.

Une fois arrivés au bout, au bout de 2h de randonnée, la vue est saisissante.


Différentes vue depuis le haut d'Angels Landing Trail

Les tamias ("chipmunks" en anglais) et les écureuils ont bien compris qu'une fois sur cette plateforme la plupart des gens reprend des forces.

Et que cette source de forces est dans la nourriture cachée dans les sacs. Alors ils n'hésitent pas à attaquer les sac à dos, bien peu craintifs.


Tamia en action

Bref, ce petit bout de roche est un pur bonheur.

Après s'être reposés un bon moment et avoir attendu que les nuages s'écartent du soleil, nous repartons dans l'autre sens.

La descente n'est pas plus difficile que la montée, et la partie en lacets est maintenant à l'ombre.

On arrive jusqu'en bas et la, on voit le panneau indiquant la randonnée "emaralds Pools" à 1,5 mile.

On se dit que ce n'est pas trop loin alors on se motive malgré la fatigue.

Au final, cette randonnée à été très difficile car beaucoup plus longue que ce que l'on s'était imaginé.

On voit les "emerald pools", lower, Middleton et upper.


Fin de la Angel Landing trail et upper emerald pool

Après cette fin éreintante, on se dirige vers la navette.

Sur le chemin, on croise des cerfs en train de manger du pollen.

La navette arrive, on se dépêche de monter dedans afin de rejoindre la voiture.

Une fois arrivés au parking, notre hôtel étant le quality Inn de Zion National Park, on va à Springdale (le village en bas du canyon de Zion) où l'on a repéré le quality Inn.

Malheureusement, en arrivant sur place, il ne s'agit pas du bon hôtel.

Il est 20h30 et l'hôtesse nous annonce que notre hôtel est à 30 miles d'ici...

On tente un restaurant, mais comme il y a 35 minutes d'attente on lâche l'affaire et on se dit qu'on trouvera en arrivant, tant pis.

Au final, on trouve un taco Bell ou avaler un burrito en vitesse et on file à l'hôtel.

L'hôtel en lui-meme est très bien mais son emplacement n'est pas pratique dans la mesure où l'on a prévu de retourner à Zion demain.

Mais bon, tant pis, une bonne nuit de sommeil et vivement demain.

18

Deuxième journée pour Zion.

Au réveil, le petit déjeuner continental de l'hôtel est très appréciable. Beaucoup de choix, des gauffres, des céréales, des yaourts... Bref, de quoi se requinquer pour une nouvelle journée de randonnée.

Une fois la chambre rendue, direction le parc, avec de nouveau 40 minutes de route.

On arrive sur place vers 8h30-9h00 mais le parking est déjà plein...

On demande alors au ranger où se garer. Sa seule réponse est: en ville.

On fait demi-tour, on repart vers le parc et la on regarde les prix. 25$ la journée de parking.

Hors de question de payer ce prix pour une place dans la rue, on rentre de nouveau dans le parc et s'approche du parking.

On discute de nouveau avec le ranger mais rien n'y fait, on n'obtient même pas l'autorisation d'attendre que quelque parte... On repart alors un peu dégoûtés, la journée commence mal...

Et là, sur la route, un panneau (qui n'y était pas 10 minutes avant): "overflow parking" avec une flèche. On le suit, on voit plein de voitures se garer alors on fait pareil.

Et puis j'observe autour de moi et je me rends compte qu'on n'est pas vraiment sur le parking et je n'ai pas envie que l'on écope d'une amende. Du coup on essaye de repartir rapidement pour éviter que le parking soit plein à notre arrivée. Tellement rapidement que je me coince les doigts dans la portière...

Heureusement, on a de la glace dans la voiture... Michel reprend le volant et on se gare sur le parking en prenant l'avant dernière place. Il s'en est fallu de peu...

Nous voilà donc garés devant le "nature center", à mi-chemin entre le visitor center et le musée.

Une fois cette petite mésaventure achevée, on prend le chemin de la randonnée que l'on avait en tête de realiser: "The Watchman Trail".

C'est une petite randonnée sympathique qui amène sur un plateau rocheux avec une jolie vue.



The Watchman Trail

Notre "planning" de la journée commençait par cette randonnée, puis nous avions prévu de prendre le "Riverside Walk", n'ayant pas le matériel nécessaire pour faire "The Narrows" au complet, et, en fonction du temps restant, de finir par la randonnée "Hidden Canyon Trail".

Arrivés au bout de la randonnée "Riverside Walk" et voyant quelques personnes le faire, on s'essaye tout de même à aller dans l'eau.

Voyant que l'eau n'est pas très froide, on se décide à avancer un petit peu, histoire de voir un peu à quoi ressemblent "The Narrows".

Voyant qu'on avance bien, qu'on n'a pas froid et malgré l'absence de chaussures étanches, de chaussettes néoprène et de baton, on décide d'abandonner l'idée de faire "Hidden Canyon Trail" au profit de "The Narrows". Cette randonnée a été un pur bonheur.

Les pieds dans l'eau, les parois du canyon nous surplombant, les températures de l'air et de l'eau idéales, cette randonnée fut un vrai dépaysement.

Nous avons marché dans l'eau pendant près de 3 heures.



The Narrows

Au final ce n'est pas vraiment un chemin balisé, on suit le canyon aussi loin que l'on souhaite le faire.

L'eau devenant de plus en plus profonde.

Après cette belle promenade, nous avons pris le temps de manger un morceau au lodge, de se sécher un peu, d'ouvrir encore grand les yeux et de finalement retourner à la voiture pour se diriger vers Las Vegas.

Cette fois-ci, direction le "Trump international hôtel".

On arrive à l'entrée et là, pour se garer, uniquement un service de valets (gratuit). On sort de rando, on a eu bien chaud dans la voiture, on n'a rien préparé, bref, autant vous dire qu'on arrive un peu à l'arrache et comme des pouilleux dans l'hôtel.

Le hall est très classe, le service impeccable.

On nous donne nos clés de chambre, au 25 ème etage: chambre 2520.

On arrive devant la porte, on l'ouvre, et la: wahou.

Chambre extraordinaire (limite un appart), salle de bain au top, vue plutôt sympathique, bref, super chouette.



Chambre d'hôtel.

Une fois cette jolie chambre contemplée, et après une bonne douche, on se prépare pour aller manger.

On a prévu d'aller à "The Buffet", dans l'hôtel "Wynn", conseillé par une amie.

Nous avons eu un peu de mal à trouver l'entrée, mais c'était à deux pas de l'hôtel Trump.

L'hôtel Trump propose des navettes pour le Wynn, le caesar palace et le New York.

Mais à pied, on traverse la rue et en même pas 5 minutes, via le centre commercial "Downtown", on est sur le strip.

Une fois dans l'hôtel, on suit les panneaux d'indication et on trouve le restaurant.



Le buffet

On entre dedans et là, la déco est déjà surprenante. Toute faite de fleurs fraîches, tout est coloré, pas trop mais juste ce qu'il faut.

Le buffet est à 43$. On nous trouve une table très rapidement (il est 20h30 et le restaurant ferme à 21h. À noter que les heures de "fermeture" des restaurants sont les heures auxquelles ils prennent leur derniers clients, pas celles où il faut avoir fini de manger).


Décoration de "The Buffet"

On nous demande ce que l'on veut boire (compris dans le prix du buffet) et l'on part se servir. Un choix hallucinant de mets aussi bon les uns que les autres s'offre à nous. Viande rouge, nourriture italienne, chinoise, japonaise, indienne, crustacés, salades de toutes sortes... Tout est excellent.

Les plats du buffet

Sur les photos ci-dessus, toute la profondeur que l'on voit correspond à des stands de nourriture. On a extrêmement bien mangé.

À la fin de notre repas, nous nous sommes intéressés au buffet des desserts tout aussi impressionnant.

Michel a demandé une bougie pour mon anniversaire comme on ne l'avait pas fêté duement la veille. J'ai eu la chance de souffler une bougie à Las Vegas.

Les plaisirs sucrés

Après avoir bien rempli nos estomacs, nous nous sommes promenés dans l'hôtel pour observer les sculptures de fleurs fraîches.


Intérieur du Wynn

Nous avons ensuite été nous promener dans "The Venitian" qui nous avait impressionés la première fois mais que nous avions visité tard dans la nuit.

The Venitian

Après quoi, nous avons encore marché un peu et sommes rentrés à l'hôtel. Nous prévoiyons de nous lever de bonne heure pour profiter de la piscine à son ouverture et filer vers la vallée de la mort assez tôt.

19

Le mercredi matin, on se lève de bonne heure, on se fait du café et hop direction la piscine, non sans enfiler les jolis peignoirs Trump ^^

On prend le temps de se baigner dans cette sublime piscine en terrasse de l'hôtel, environ au 20 ème étage.

Peignoir trump

Ce qui est surprenant dans cette hôtel c'est le souci du détail. Les mosaïques de la piscine en forme du "T" de Trump, les poignées de porte qui réunies forment le T, la boutique avec ses objets Trump, même les bouteilles d'eau dans le frigo portent une étiquette Trump.

Le séjour dans cet hôtel aura été particulièrement confortable et agréable. Comme à chaque fois à Vegas (et uniquement à Vegas), juste avant le départ, on paye une taxe de séjour d'environ 40$ pour 2.

Maintenant, direction la vallée de la mort.

Voulant faire l'effort de la beauté des lieux, on choisit de prendre la "Old Spanish Road". Au final, elle n'est pas extraordinaire et plus longue pour arriver à Badwater.

On met des hauts à manches longues pour se protéger du soleil et on y va, direction, sous le niveau de la mer.

On se promène alors un peu le long de l'étendue de sel.


Bad Water

C'est joli cette étendue blanche, et très surprenant. Ensuite, on se dirige vers artist palette puis the devil's Golf Course. Deux autres points d'intérêt.

Pour finir, on va voir le "Natural Bridge".


Natural Bridge, Devil's Golf Course et Artist Palette.

Nous nous rendons ensuite au visitor center. Il fait chaud, mais ce n'est pas insupportable. 103°F, soit 40°C.


Visitor Center

On visite un peu les différents points de vue, on en apprend davantage sur la ruée vers l'or et les différents personnages qui ont contribué à faire de cet endroit un parc national.



Death Valley

Le soleil commençant à décliner et l'heure étant trop avancée pour nous rendre à Dante view, nous regardons la carte et optons pour aller voir l'ancienne mine au nord-est de furnace Creek.

La lumière dorée baigne l'endroit et la descente du soleil est magique.

Ancienne mine

La lumière descendant, on décide de finaliser l'observation du coucher du soleil sur les dunes.

Les dunes au coucher du soleil

Une fois la contemplation de ce spectacle terminée, on se dirige vers le "saloon" pour manger et s'offrir un petit plaisir.

Coktail de stove pipewell

Une nouvelle journée se termine.

20

Nous n'avons pas pu voir le coucher du soleil sur Dante view, mais nous avions décidé de voir le lever sur Zabriskie Point.

Réveil aux aurores, direction le parking devant Zabriskie Point. On se gare, et on monte à pied pour regarder la lumière de l'aube apparaître.


Lever du soleil sur Zabriskie Point

Le soleil pointe le bout de son nez et éclaire doucement le paysage, révélant des couleurs magnifiques.

Un des plus beaux lever de soleil que l'on ait pu voir.


Lever du soleil

Une fois le soleil levé, nous sommes partis en voiture prendre le "chemin des 12 mules".

On a pris quelques photos puis on est repartis faire la randonnée "Golden Canyon" jusqu'au rocher "Cathedral". C'était superbe et la température relativement fraîche du matin nous permit de faire la randonnée dans de bonnes conditions.

Nous sommes ensuite retournés à la chambre d'hôtel, direction la piscine avant de rendre la chambre.

Une fois la chambre rendue, on se dirige vers notre dernière randonnée dans la vallée de la mort: mozaic canyon.

C'est un canyon de marbre magnifique. On a marché un peu, profité de l'endroit. C'était une chouette randonnée.

Après quoi, nous avons repris la route pour quitter la vallée de la mort en direction de Bakersfield, la tioga road n'ayant pas encore ouvert. Dans le cas contraire nous nous serions dirigés vers mammoths lake, ce qui nous donne une excuse valable pour revenir.

Sur la route, nous avons croisé un coyote.



La vallée de la mort

Nous avons vu quelques avions de chasse, autorisés dans cette zone à voler en basse altitude.

Nous avions observé la carte afin de définir notre chemin et avions fait le choix de passer à côté du lac Isabelle.

La route était sublime, bordée de montagnes violettes, de la rivière transparente et plus tard du lac.


Route vers Bakersfield

En arrivant à Bakersfield, l'hôtel rosedale nous attend.

Il fait beau et bon, l'hôtel est sympathique avec une chambre avec vue sur la piscine, des rosiers magnifiques et une pelouse bien verte.


Hôtel Rosedale: Bakersfield

Après avoir bien profité de la piscine, nous sommes sortis pour manger. En sortant de l'hôtel, une zone pleine de restaurants nous attendait.

Nous avons jeté notre dévolu sur le "Black Angus Steakhouse".

Service impeccable comme à chaque fois, nous avons choisi un plat pour deux avec entrée et dessert.


Black Angus Steakhouse

Après avoir bien rempli notre ventre, on a refait un tour dans le jacuzzi de l'hôtel avant de rejoindre notre lit. Objectif: se lever de très bonne heure pour bien profiter de Yosemite.

Hôtel Bakersfield
21
21
Publié le 16 juin 2018

Ce matin, on se lève tôt afin de profiter au maximum de cette journée. Au bout de 2h30 de route, on arrive dans le parc de Yosemite par l'entrée Sud, du côté de Mariposa Grove. Mariposa Grove est le lieu où l'on peut voir les séquoias géants. Malheureusement, la présence des humains sur la terre à contaminé les racines de ces géants ancestraux ce qui les rendaient malades. Afin de leur permettre de s'en remettre et d'éviter que ça se reproduise, cette partie du parc de Yosemite est fermée pendant que des travaux de réhabilitation sont effectués.

Nous avons donc continué notre route jusqu'au Wawona visitor center. Là bas, on découvre un village ancien, des poubelles anti-ours, et des rangers qui présentent différents bâtiments.


Premier arrêt: Wawona

À Wawona, on découvre également un ancien pont de bois couvert permettant de traverser la rivière, un endroit spécialement prévu pour accueillir des feux de camp, et une rivière transparente.


Wawona

Suite à cette agréable visite de Wawona, on continu notre route jusqu'à prendre le tunnel qui nous amènera dans la vallée.

Le premier arrêt après le tunnel, tunnel view, nous offre un panorama magnifique.


Panorama depuis Tunnel View

On profite de cette vue, on se prend en photo, prend des familles en photos, bref, on immortalise l'endroit et le moment.

Tunnel view

Nous reprenons ensuite la voiture pour parcourir un à un les différents point de vue.

Très vite, nous nous arrêtons à la cascade du voile de la mariée "Bridalveil fall".

Cette cascade surprend des le début par la quantité d'eau qu'on reçoit en bas de la montagne sans même la voir.

Puis, lorsqu'elle apparaît enfin, le spectacle est magique.



Bridalveil Fall

Une fois cette cascade bien contemplée, on continue notre route point par point.


Points de vue dans la vallée

Après avoir longé la rivière, on arrive au niveau du visitor center. On trouve une place de parking, non sans difficulté, et on va un peu se renseigner. On se décide pour aller faire la grande boucle qui contient deux cascades, vernall fall et Nevada fall: Nevada loop trail.

La randonnée débute par une montée assez abrupte mais très rapidement la beauté du spectacle compense. Au bout d'un certain temps, on atteint Vernall fall. Le débit est tel qu'on en sort trempés et les appareils photos et téléphone aussi. Mais le spectacle est magique.



Arc en ciel sur Vernall Fall

La seconde étape de la randonnée est la montée vers Nevada fall. Alors on continue notre chemin, sur un sentier abrupt.

Arrivés en haut, la récompense est de taille...

Nevada Fall

Par la suite, on passe de l'autre côté de la rivière et on redescends le long, non sans croiser de superbes oiseaux et en contre-bas, la rivière pleine de magie.


Nevada falls

La Nevada Loop trail finie, on file vers le mirror lake. Il est plus de 18h et la lumière decroit mais l'on souhaite profiter jusqu'au derniers rayons du soleil.

Après encore 3 miles de marche, on rentre à la voiture, on s'arrête manger au restaurant à côté du lodge et on prend la route de l'hôtel.

Une fois arrivés là bas, pas le temps d'aller à la piscine ou autre, il est déjà l'heure, tout va fermer. Nos yeux vont donc en faire de même... Demain, un gros programme nous attend de nouveau...

22
22
Publié le 20 novembre 2018

Après notre départ de Yosemite assez tardif, nous avons repris la route direction San Francisco. La route est assez longue, et les vents forts sur une bonne partie de la route qui est totalement dégagée. On voit d'ailleurs au loin nombre d'éoliennes.

Lorsque nous sommes arrivés a San Francisco le soleil était déjà couché. Mais la traversée de la baie via le "Oakland bridge" était magique.

Nous sommes allés récupérer notre chambre au Pacific Heights Inn. Ce motel n'était pas extraordinaire mais propre, confortable, avec salle de bain dans la chambre, proche du bus qui amène directement au Pier 39 (on peut également le faire à pied en 20 minutes) mais surtout, atout non négligeable, nous disposions d'une place de parking.

Une fois la chambre récupérée, et l'heure étant déjà avancée (il était plus de 21h), nous nous sommes mis en quête d'un restaurant encore ouvert, ce qui n'est pas une mince affaire aux États-Unis car bon nombre de restaurants ferment à 21h.


Notre choix s'est finalement arrêté sur le restaurant Italien Gioia dans Polk Street. Les prix n'étaient pas très bon marché mais la nourriture y était excellente et le service impeccable. Nous y avons mangé une pizza au provolone ("The Julian") que nous avons pris à deux (les pizzas ayant une taille conséquente).

Après ce bon repas, nous sommes rentrés a l'hôtel pour une bonne nuit de sommeil bien mérité.

Oakland Bridge