Carnet de voyage

LES FJORDS NORVEGIENS

30 étapes
95 commentaires
49 abonnés
Dernière étape postée il y a 5 jours
Voyage tant attendu après l'avoir reporté deux années de suite en raison de la crise sanitaire.
Du 3 juin au 3 juillet 2022
31 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 3 mai 2022

Ça fait donc deux ans que l'on reporte ce voyage pour cause de crise sanitaire.

Cette année, c'est la bonne ! nous quitterons la maison le vendredi 3 juin 2022 pour être à l'embarquement à Hirtshals au nord du Danemark, prévu le mardi 7 juin 2022. Après 4 H 30 de traversée à bord d'un ferry de la Compagnie Fjordline, nous débarquerons à Langesund. Ce sera le début d'un itinéraire de près d'un mois que nous imaginons merveilleux ! A nous les paysages magnifiques, les parties de pêche dans les fjords, les spots en pleine nature !

Nous sommes dans les préparatifs, révision complète du camping-car, liste de courses, check-list des choses à emmener... Bref, on vit Norvège, on pense Norvège, on dort Norvège !

2
2
Publié le 2 juin 2022

Dernière soirée avant le grand départ. L'excitation est à son comble. On a peur d'oublier quelque chose. On refait les check-list, dernier ménage, dernières vérifications. Demain matin, départ à 5 H précises. Direction Lille, on devrait être en Belgique demain soir ! allez au lit ! demain matin réveil 3 H 30 !!!

3
3
Publié le 3 juin 2022

Et voilà ! Il est 5 h 30, nous voilà enfin partis. Le jour se lève, la route est dégagée. On va pouvoir rouler tranquilles pour aller à la rencontre de nos compagnons de route. On a déjà la tête pleine d'aventures, de paysages merveilleux et de rencontres inattendues. Que les vacances commencent !

4
4
Publié le 3 juin 2022

Nous voilà arrivés ce soir en Belgique, au Mont de l'Enclus. Route agréable avec quelques bouchons aux alentours de Lille. Ce soir, bivouac au Mont de l'Enclos dans une grande prairie entourée d'arbres. Il fait 28° ! Les vacances commencent bien ! Demain, passage aux Pays Bas et étape en Allemagne, du côté de Brême.

5
5
Publié le 4 juin 2022

Après une bonne journée de route sur des autoroutes bien dégagées et sans trop de travaux, nous sommes ce soir à Harpstedt en Allemagne. Nous sommes installés dans un agréable parc tout près du village. Nous n'avons pas résisté à l'envie de goûter aux bonnes bières allemandes ! Le village est très joli et très animé. Demain, direction Flensbourg, où on passera la nuit avant d'entrer au Danemark lundi. Après une soirée paisible, riche en discussions animées et en fou rires interminables, tout le monde au lit !

Installation du campement
Installation du campement
6
6
Publié le 5 juin 2022

Départ ce matin à 9 h 30. Première mission : trouver du carburant. Entre le moment où on a pris le gasoil et le moment où on a payé le prix à changé !

Mais impossible de payer en carte bancaire, obligés de courir jusqu'au distributeur le plus proche pour retirer de l'argent ! Et pendant ce temps là on bloque un peu la station avec les campings cars !

Allez ! On reprend la route, direction Ribe au Danemark. Quelques bouchons mais rien de bien méchant.


On passe près d'Hambourg, deuxième ville d'Allemagne.

La route est agréable. Ça file !

Nous voilà arrivés au Danemark. Nous passons la frontière sans encombre.

Nous nous dirigeons vers Ribe qui sera notre étape du jour. Sur la route, des champs entiers de panneaux solaires.

La ville de Ribe est très jolie et très typique.

Après une jolie visite, nous nous mettons en quête d'un bivouac pour la nuit. Pour ce soir, ce sera ça.


Et avant d'aller dormir, un merveilleux coucher de soleil comme j'en ai rarement vu...


Et demain dernier jour de route avant de prendre le bateau à Hirtshals, direction la Norvège !

7
7
Publié le 6 juin 2022

On a roulé toute la journée sous la pluie.Malgré cela les kms ont défilé et nous voilà arrivés ce soir au port de Hirtshals. La pluie a cessé. On part à pied jusqu'au Terminal de la Compagnie Fjordine pour voir comment se passera l'embarquement demain matin. Le bateau quittera le port à 9h et nous arriverons en Norvège à 13 h 30. Espérons que la traversée ne soit pas trop mouvementée...

8
8
Publié le 7 juin 2022

Ce matin nous nous sommes présentés comme prévu à l'embarquement à 8h.


Quelques minutes dans la file d'attente...

Et nous embarquons.

A 9 h, le bateau quitte le port et nous voilà partis pour 4 h 30 de traversée. La mer est calme heureusement !

Ça y est ! Nous sommes sur le sol norvégien ! A la sortie du bateau nous prenons la route de notre prochaine étape mais nous décidons de nous arrêter à une trentaine de kilomètres. Nous sommes tous fatigués, surtout les conducteurs qui commencent à ressentir les effets des 4 jours de route. Nous trouvons (merci Marie-Anne !) Un joli bivouac près d'une petite église en pleine nature et non loin d'un lac.

Demain nous montons vers Kongsberg en passant par Heddal et la Vallée du Numedal.

9
9
Publié le 8 juin 2022

Nous quittons notre bivouac vers 9 h 30 et partons à la recherche d'un point d'eau pour faire le plein. Puis nous prenons la direction d'Heddal. Sur la route, l'eau est présente partout. Les paysages sont déjà magnifiques !

Le but de notre visite : la magnifique église en bois debout d'Heddal, la plus grande de Norvège. Impressionnante !

Nous arrivons ensuite à Kongsberg. Balade le long de la rivière jusqu'au joli centre ville animé par un fougueux torrent.

Nous nous installons pour la nuit près d'un petit étang bucolique.

Ce soir nous goûterons au pain norvégien !

Demain direction Geilo par la fabuleuse route 40 qui serpente à travers la vallée du Numedal.

10
10
Publié le 9 juin 2022

Aujourd'hui nous entrons dans la vallée du Numedal. Cette vallée est surnommée la vallée du Moyen-âge en raison des nombreux vestiges du passé qu'on y trouve, églises en bois debout et staburr (greniers à foin). On fait un arrêt au musée à ciel ouvert de Rollag et à sa jolie église en bois debout.

La route est bordée de lacs, de rivières, de ponts, c'est un enchantement pour les yeux ! Par contre, par un seul orignal en vue !

Nous passons à Uvdal avec sa magnifique église.

Puis nous arrivons sur un haut plateau désertique.

Après avoir traversé la station de ski de Geilo, nous trouvons un spot de rêve au bord d'un lac. Le chemin qui y conduit est assez étroit.

Nous voilà installés pour la nuit. Le reste de l'après midi sera consacré à la randonnée. 8 kms le long du lac avec des vues splendides sur les montagnes environnantes.

Demain, notre voyage va nous conduire à Flam où nous pensons nous arrêter 2 jours. Au programme repos et pêche !

11
11
Publié le 10 juin 2022

Nous avions lu tellement de choses sur les prix exhorbitants des produits alimentaires en Norvège que nous avions chargé le camping-car de victuailles.

En faisant les courses au supermarché ce matin nous nous sommes rendus compte que finalement les prix de certains produits étaient à peine plus chers que chez nous.

Et comble de l'ironie il fallait venir en Norvège pour trouver de la moutarde de Dijon produit devenu très rare en France !

Aujourd'hui journée réellement grandiose, des paysages d'une beauté à couper le souffle, des torrents impétueux, des lacs aux reflets changeant, il s'agit de la fabuleuse route 50 qui nous mène de Geilo à Flam, port d'escale des paquebots de croisière.

Les tunnels, parlons-en ici. Ils sont nombreux. Certains sont en descente avec des virages à angle droit.

Pardon pour la mauvaise qualité de l'image...

A chaque virage, cette route nous réserve des surprises. Nous arrivons sur un plateau où la neige se fait plus présente. Les lacs sont gelés. C'est magnifique !

Puis nous commençons la descente sur Flam et nous profitons déjà des vues époustouflantes sur les lacs et le fjord.

Le temps de faire un petit tour à Flam qui est un minuscule village très touristique et...

...nous prenons la fameuse Route des Neiges pour faire un arrêt à Steigasten Viewpoint. La route pour y aller est très étroite et deux véhicules peuvent difficilement se croiser ! Mais la vue vaut le détour !

Après cette fabuleuse journée, nous sommes installés ce soir au-dessus de Steigastein Viewpoint. Demain nous continuons la Route des Neiges qui nous promet encore bien des merveilles !

12
12
Publié le 11 juin 2022

Ce matin nous sommes réveillés par des bruits bizarres...

Après un bon petit déjeuner, nous continuons l'ascension de cette fabuleuse route. La neige est encore bien présente et va l'être encore plus au fur et à mesure de notre montée.

Plus nous montons, plus nous sommes impressionnés par ces murs blancs plus hauts que les camping-cars ! On imagine le froid polaire qui règne ici l'hiver !


Petit arrêt au bord d'un lac gelé et d'une cascade. On s'habille chaudement, il fait 5° !

Nous entamons la descente vers Laerdal.

Nouvel arrêt sur une aire où un ours allongé sur une montagne d'ordures nous sensibilise à la protection de la nature.

La descente continue. Nous sommes accompagnés par les torrents et les moutons.

Puis nous arrivons en vue du petit village de Laerdal. Laerdalsøyri, son centre historique est composé de maisons dont les plus anciennes datent de 1750.

C'est après la visite de ce joli village que nous décidons d'aller pêcher avec l'aide de Raymond, notre spécialiste "pêche".

Bon malheureusement, le coin était mal choisi, aucun poisson en vue ! On ne s'avoue pas vaincus, on remettra ça !

Après un rapide déjeuner, nous poursuivons notre route vers l'embarcadère de Fodnes pour traverser le fjord jusqu'à Manheller.

https://youtu.be/pBLpMmG51E8




Nous arrivons aux abords du fjord de Sogndal dans la région des pommiers.

Même si le soleil n'est pas au rendez-vous aujourd'hui, les paysages sont tous plus beaux les uns que les autres !

Notre dernière visite de la journée sera pour l'adorable petit village de Solvorn et sa belle petite église.

Ce soir nous sommes installés près d'une station de ski. Demain au programme les beautés de la Route 55 entre Solvorn et Lom.

13
13
Publié le 12 juin 2022

Il a plu une partie de la nuit et cette pluie va nous suivre pendant un bon moment. Peu importe, les paysages norvégiens sont si beaux que rien ne pourra entamer notre enthousiasme ! Nous commençons par longer les rives du Lustrafjord jusqu'à Skjolden.

Puis les paysages changent radicalement. La neige fait son apparition sur les cîmes et la route se rétrécit. A notre premier arrêt, il fait 6° !

Comme sur la Route des Neiges, ce sont de véritables murs de neige qui bordent la route.

Cette route 55, également appelée le Toit de la Norvège, est la plus haute route d'Europe.

Elle est tout simplement sublime. Elle conduit au col du Sognefjellet à 1434 mètres d'altitude, et à des hauts plateaux désertiques balayés par un vent glacial, même en plein mois de juin !

La descente se fait en douceur jusqu'à Lom.

La ville de Lom est une station très touristique l'hiver comme l'été. On trouve en son centre un fougueux torrent avec son petit pont de bois.

Mais cette ville possède surtout une magnifique église en bois debout qui date de 1150. Elle est l'une des plus anciennes de Norvège. Une splendeur !

Petite visite de l'intérieur...


La journée se termine. Il est temps de trouver notre bivouac pour ce soir. Un emplacement près de petits étangs avec une vue sur une jolie cascade fera parfaitement l'affaire.

Demain direction Geiranger, et son fjord de 110 kms jusqu'à l'océan.

14
14
Publié le 13 juin 2022

Aujourd'hui notre but est d'atteindre le fjord de Geiranger. Nous prenons la route vers 9 h 30 après avoir fait le plein de carburant. Les paysages sont bucoliques et variés.

Puis la neige refait son apparition.

Plus les kilomètres défilent et plus le paysage devient d'une blancheur immaculée.

Nous amorçons la descente vers Geiranger. Nous allons passer de 1000 mètres d'altitude au niveau de la mer en 10 kms ! Vertigineux !!! La route est étroite et nous croisons de nombreux camping-cars et des bus de tourisme.

Et soudain, au détour d'un virage, il est là ! Le fameux plus long fjord de Norvège se présente à nos yeux ébahis ! Nous restons sans voix devant une telle vue !

Deux paquebots de croisière font escale dans le fjord et déversent leurs milliers de passagers.

Nous décidons de réserver nos billets pour la croisière d'1 H 30 sur le fjord. Nous embarquons à 15 H. Et là ça va être 90 minutes de bonheur et de magie. Nous naviguons dans le fjord le plus étroit de Norvège. Les montagnes qui le bordent sont si hautes que les cascades semblent dégringoler en un vacarme assourdissant.

L'audioguide nous conte l'histoire de la vie dans les fermes du fjord.

Nous profitons de chaque instant de cette magnifique croisière.

C'est les yeux plein d'étoiles que nous débarquons au milieu des flots de touristes. La Route des Aigles nous attend et la vue qu'elle offre en la gravissant est grandiose.

Ce soir, la recherche d'un bivouac pour la nuit sera un peu compliquée et nous décidons donc de prendre le ferry pour aller chercher un endroit pour dormir de l'autre côté du fjord.

Après avoir erré quelques temps, nous nous résignons à nous rabattre sur un camping. Mais le prix prohibitif nous pousse à chercher plus loin et nous finissons par trouver un spot de rêve a l'écart de l'agitation de la ville.

Demain, c'est la fameuse Route des Trolls qui nous attend avec ses onze lacets. Mais avant cela, une autre partie de pêche est prévue !

15
15

On se disait tous que, depuis que nous sommes en Norvège, nous n'avons pas encore vu la nuit. En cette période de l'année, elle est très courte. La photo qui suit a été prise à 3 H du matin !

Ce matin nouvel essai de pêche, fructueux cette fois ! Mais le poisson est trop petit et il est aussitôt remis à l'eau.

Nous allons ce matin prendre la direction d'Andalsnes en empruntant la fameuse route des Trolls, Trollstiggen (échelle des Trolls en norvégien). Nous traversons la région des fraises.

Les Gorges de Gudbrandsjuvet seront notre premier arrêt. C'est un ensemble de passerelles métalliques qui serpentent au-dessus d'un torrent furieux.

C'est en reprenant la route, qu'un camping-car qui descendait beaucoup trop vite sans serrer à droite, a heurter notre rétroviseur ! Obligés de s'arrêter pour faire une réparation de fortune...

A peine 5 minutes plus tard, Raymond subissait la même mésaventure...

Allez, même si c'est très déplaisant, on ne vas pas se laisser abattre par ces petits contretemps, nous reprenons notre route.

Le paysage change totalement. Nous arrivons sur un plateau totalement enneigé et le brouillard fait son apparition.

Nous arrivons sur le plateau de Stigrøra sous la pluie et par un froid glacial. Nous partons tout de même à la découverte des plates-formes panoramiques. Elles nous offrent une vue saisissante sur la fameuse Route des Trolls.

Cette route n'est ouverte que depuis deux semaines. En effet, au mois d'avril, une avalanche a endommagé les infrastructures du plateau et le restaurant en porte encore les stigmates. Les vitres ont volé en éclats et ont été remplacées par du contreplaqué.

Nous allons maintenant descendre cette mythique voie Trollstigen, composée de 11 boucles avec une pente de 10 à 12 % !

Chaque croisement avec un autre véhicule est une aventure ! Heureusement pas trop de circulation au moment où nous nous lançons !

Les cascades rugissent à notre passage. C'est splendide !

Nous arrivons dans la vallée sous l'oeil plus ou moins bienveillant des Trolls, ces petits personnages maléfiques de la mythologie norvégienne.

Et c'est sous un ciel encore bien chargé que nous nous installons au bord du fjord d'Andalsnes.

Demain nous commençons à redescendre...

Au programme, 130 kms vers Stranda.

16
16
Publié le 15 juin 2022

Hier soir, le ciel s'est enfin un peu dégagé sur les sommets environnants.

Et ce matin, au réveil on a la surprise de pouvoir admirer un gros paquebot qui a accosté juste devant nous !

Compte tenu de la mauvaise météo qui nous suit depuis un moment, nous n'avons pas pu faire les randonnées qui étaient prévues à certaines étapes. Du coup on a un peu d'avance sur notre itinéraire. On décide donc ce matin de prolonger l'étape du jour et de sortir un peu des routes touristiques. On a donc ajouté le circuit en jaune sur la carte.

Une erreur de navigation nous fait partir dans le mauvais sens mais nous permet de découvrir le bout du fjord d'Andalsnes.

La route est toute aussi belle, ponctuée de nombreux tunnels dont le plus long sera de 6 kms.

Nous voilà arrivés à Stordal et nous avons prévu d'occuper le reste de l'après-midi à une partie de pêche. Bilan : plusieurs poissons trop petits immédiatement remis à l'eau et un beau maquereau combatif qui aura raison du leurre de Raymond ! On termine la journée avec une petite balade dans le village avant de rentrer dans notre maison au bord de l'eau...

17
17

Ce matin, nous avons un ferry à prendre qui va nous faire traverser le fjord entre Liabygda et Stranda. L'embarquement est toujours très rapide. Un employé prend nos plaques en photo pour nous envoyer la facture plus tard.

La ville de Stranda n'a pas grand intérêt si ce n'est sa jolie église toute blanche.

Nous avalons les kilomètres en passant de nombreux tunnels.

Puis nous arrivons au point de vue de Ljoen en face du fjord de Geiranger. C'est magnifique !

Malgré le temps peu engageant nous décidons de nous stationner sur un parking de randonnée, pour aller marcher un peu. Nous arrivons en vue du chemin qui doit nous faire passer de l'autre côté des crêtes.

Malheureusement, plus on monte et plus la neige est présente et les névés nous empêchent bientôt de continuer.

Nous décidons donc de rentrer et de nous reposer un peu. Nous retrouvons nos instincts primitifs : les hommes vont chercher de l'eau au ruisseau et les femmes font le feu (non je rigole !).

Le ciel semble vouloir se dégager nous laissant espérer une belle journée demain.

Nous passons la nuit sur ce parking en compagnie d'une jeune voyageuse d'Ille-et-Vilaine.

18
18
Publié le 18 juin 2022

Ce matin, on ne perd pas de temps. Le soleil est là, on file vers Hellesylt. Ce joli village possède une belle cascade et est le port d'accostage des ferries qui vont vers Geiranger.

Sans plus attendre, on s'équipe pour une jolie randonnée au-dessus du fjord. Le chemin est peu compliqué par endroit mais la vue en arrivant là-haut est à couper le souffle.

Le retour est tout aussi délicat mais nous rentrons contents de nos efforts.

Après un rapide déjeuner, et compte tenu de la pluie qui a fait son retour, nous reprenons la route.

La route est magnifique mais par ce temps on décide de s'arrêter entre Utvik et Byrkjelo, sur un haut plateau où paissent quelques moutons. Nous passerons le reste de l'après-midi autour d'un bon café.

Demain, le programme se fera en fonction de la méteo.

19
19
Publié le 18 juin 2022

Nous avons été réveillés ce matin par les cloches des moutons. Après le petit-déjeuner nous continuons sur la route 60 jusqu'à Byrkjelo.

La magnifique Route 13, l'une des plus spectaculaires de Norvège, commence après Moskog et là c'est le début des exclamations ! Magnifique ! Splendide ! Grandiose !

Ici une cascade, là un torrent ou un lac, l'eau est omniprésente.

Un arrêt s'impose alors à Likholfossen. Ici une passerelle enjambe la tumultueuse rivière, offrant ainsi un point de vue magnifique sur ses bouillonnantes cascades.

La route 13 se poursuit à travers des paysages féeriques. Une chute d'eau vertigineuse nous offre un spectacle de toute beauté. Nous décidons d'ailleurs de déjeuner ici pour en profiter.

Puis, changement de décor, nous arrivons sur un plateau rocailleux enneigé, où les lacs encore gelés nous rappellent la rigueur de l'hiver en ces contrées.

C'est au détour d'un virage de cette splendide route, que se dresse la plateforme de Gaullarfjellet. Construite au-dessus du vide, elle permet d'embrasser en un seul regard les lacets de la descente qui nous attendent.

Quelle journée grandiose ! Ce soir nous sommes installés dans un camping pour laver du linge et nous repartons demain matin vers Vossvangen.

20
20
Publié le 19 juin 2022

Ce matin nous quittons le camping sous la pluie.

Nous devons prendre le ferry qui va nous emmener de Dragsvik à Vangsnes.

Nous débarquons donc à Vangsnes, enfin c'est ce que nous croyons ! Car après une vingtaine de kilomètres, je m'aperçois qu'on a en fait débarqué à Hella ! Il faut donc qu'on revienne sur nos pas pour embarquer à nouveau cette fois-ci en direction de Vangsnes !

On a au moins eu le temps de voir que le prix du carburant est vraiment élevé ici ! (28,08 Kr c'est environ 2,80 € le litre de gasoil).

Nous arrivons à Vikøyri. Ce village très animé accueille aujourdhui les passagers d'un paquebot de croisière.

Cette fabuleuse route 13 grimpe en lacets sur quelques kilomètres et nous permet d'avoir une vue grandiose sur le fjord. Le soleil est bien présent aujourdhui et les couleurs n'en sont que plus éclatantes !

Puis après avoir franchi un nouveau tunnel de 2,8 kms, nous nous retrouvons une nouvelle fois sur un splendide plateau encore enneigé.

Le bleu du ciel, le blanc de la neige qui saupoudre encore les sommets et le vert des prairies, tout cela donne de splendides paysages devant lesquels on reste sans voix !

La descente sur l'autre versant de la montagne nous offre des vues époustouflantes sur des cascades vertigineuses


Nous trouvons notre bivouac près d'une station de ski. Il fait un temps magnifique, idéal pour partir en randonnée.

Ce soir le soleil disparaît derrière les cimes pour terminer une nouvelle journée remplie de merveilles.

21
21
Publié le 21 juin 2022

Après avoir passé une nuit très calme à la station de ski de Myrkdalen nous empruntons encore une route pleine de surprises. Cette fois nous circulons dans des gorges qui vont nous conduire à la très belle cascade de Tvindefossen. Elle chute d une hauteur de 110 mètres dans un vacarme assourdissant. Un petit chemin permet de l'observer d en bas.

Nous repartons direction Bergen, ville escale pour les bateaux de croisière. Il s' agit la d une étape incontournable de notre voyage. la difficulté est de se stationner à Bergen. Le plan est de se garer sur le parking d'Ikea puis de monter dans le bus gratuit effectuant la liaison entre ce magasin et le centre historique. En cherchant ce transport nous rencontrons Baptiste jeune français installé à Bergen depuis deux ans. Ces conseils seront précieux pour gagner la ville, merci à lui. En dix minutes ça y est nous y sommes et partons arpenter ses rues, son marché aux poissons et le superbe vieux quartier de Bryggen.

Le quartier de Bryggen



Direction ensuite le funiculaire pour atteindre le Mont Floyen surplombant la ville. Ce quartier a des allures de San Francisco.


Nous redescendons à pied pour retourner à Bryggen quartier hanséatique. Le charme de cette ville dégage quelque chose de très agréable et incite à flâner.

Nous rejoignons nos véhicules par le bus reprenons la route pour se stationner quelques kilomètres plus loin et y passer la nuit.

22
22
Publié le 21 juin 2022

Ce matin le temps est pluvieux et très nuageux. Une rapide consultation de la météo ne nous engage pas vraiment à prendre la route sous un ciel chargé. Nous décidons de gagner un petit endroit en bordure de l eau que nous avions repéré la veille.

A peine installés ,notre camarade Raymond sort le matériel de pêche et en un rien de temps la ligne est à l'eau. Pas trop le temps de donner trois ou quatre tours de moulinet qu il a déjà ferré.

En quelques minutes Raymond lève 3 beaux maquereaux et une vielle. Ses deux comparses l'assistent mais l'un d eux sans doute pris par l'euphorie de cette pêche miraculeuse envoie sa ligne dans les branches. Tout le monde ne peut pas être un pêcheur aguerri comme Raymond !!!

Les vaines tentatives pour décrocher la ligne nous contraignent finalement à abandonner un leurre breton dans la cime d'un arbre norvégien.

Pendant ce temps notre pêcheur émérite s'affaire à relever sa ligne garnie de poisson pratiquement à chaque relève.

Ça suffit pour ce matin maintenant préparation du repas.

L'après midi sera consacrée à la découverte du petit village d'Arland et ses boutiques. Articles de pêche pour les hommes, tricot pour les femmes ça fait un peu cliché 😀

Après cette journée de détente, demain nous prenons la direction de Eidfjord !

En attendant nous assistons à une séance de gymnastique en plein air !

23
23

Ce matin le temps est nettement plus clément. Après cette journée de repos nous reprenons la route pour découvrir l'une des provinces décrites comme l'une des plus touristiques. Il est vrai que des les premiers kilomètres ont découvre un autre environnement. Nous voyons des arbres fruitiers, des prairies ...l'agriculture y est nettement plus présente. Puis soudain aux abords de contreforts montagneux surgissent une fois encore des chutes d eaux vertigineuses.

Puis nous arrivons à la cascade de Steinsdalsfossen. Un chemin aménagé permet de passer sous son voile d'eau dans un vacarme assourdissant. Avec ses 50 mètres de hauteur elle n'est pas la plus impressionnante mais son cadre bucolique a un certain charme.


Après cette pause, nous poursuivons notre route a la recherche d un petit coin pour une pause déjeuner . Nous nous arrêtons en bordure du fjord ou nous découvrons une aire avec des toilettes originales construites avec des racines d' arbres ......et en contrebas le petit port d Alvik

La route touristique que nous empruntons est parfois étroite et présente des contrastes entre le paysage de plateau et les flancs de montagnes abruptes.

Il s'agit toutefois d'une route a péage. Nous nous étions inscrits sur le site dédié Epass 24 qui facilite le paiement des redevances routières. Nos passages sont enregistrés et seront donc débités sur ce compte. Nous aurons la surprise au retour....


Notre route se poursuit en empruntant un tunnel de 8 kms avec un rond point et oui ...

A la sortie nous prenons la direction d'un ancien embarcadère qui sera notre point de chute pour la nuit avec "forcément" une vue sur le Hardengerfjord qui avec ses différents bras, s' enfonce de 180 kms à l'intérieur des terres.

En plus nous aurons le privilège de voir passer devant nous un somptueux navire de croisière.

24
24

Ce matin le soleil est bien présent, le temps idéal pour s'engager sur la Scénic View Nationale 7 qui va nous permettre de rejoindre Geilo.


Avant toute chose la nuit passée était plus obscure que les nuits précédentes. Cliché pris à 3h30.


Nous prenons la route en empruntant le tunnel de la veille avec son fameux rond point. Nous ne résistons pas à l'envie de reprendre une photo....ce n'est quand même pas commun !


Une fois celui-ci passé, nous sortons sur le pont Hardanger qui relie les villes de Hullensvang et de Ulvik en enjambant le Hardengerfjord. Il s'agit du plus long pont suspendu de Scandinavie avec 1380 mètres de long sur 55 mètres de hauteur.

Particularité, il entre et se termine dans un tunnel.


Le début de la route est bordée de chalets, la verdure est omniprésente et la montagne tombe à pic dans le fjord.

Notre première étape est la petite ville de Eidfjord . Il s'agit d une ville en bordure du fjord qui a des allures de bourgade américaine. Notre recherche pour trouver un distributeur s'avérera vaine, en effet la banque n'est ouverte qu'un seul jour par semaine !

Direction maintenant la fameuse chute de Voringsfossen qui est une des attractions touristiques les plus visitées du pays. La rivière Bjolero, chute sur une hauteur de 183 mètres. Des chemins de crêtes et une passerelle y sont spécialement aménagés. Ces infrastructures impressionnantes permettent d'admirer au mieux cette déferlante d'eau. Un très beau spectacle.


Nous quittons le parking pour chercher un petit coin pour déjeuner. Se sera là à l'écart du flot de touristes.

Nous allons traverser le hardangervidda, vidda en norvégien signifie plateau et Hardanger est le nom de la région. Ce plateau est extrêmement vaste et on y trouve des sommets arrondis. Il est parsemé de multiples lacs qui sont encore gelés.

Sur la route notre progression sera ralentie par un troupeau de chèvres et de moutons sortant de nulle part.

Nous aurons l'occasion de voir au sommet du plateau des habitations traditionnelles transformées en magasins de souvenirs, et des exposants cherchant à vendre leurs peaux de Rennes.

Après avoir fait les services pour les campings-cars, nous décidons de nous poser à la station de ski de Geilo pour y passer la nuit.

25
25
Publié le 24 juin 2022

Ce matin il fait encore très beau et nous décidons de prendre notre temps. Nous partons faire un petit tour dans la station de ski de Geilo ou nous avons passé une nuit dans le calme. Geilo est située entre Bergen et Oslo et marque la jonction entre l'ouest et l'est de la Norvège, donc sur notre route pour rejoindre la capitale.

Après avoir flané, il est l'heure de prendre la route pour rejoindre Gol. Les paysages changent littéralement par rapport à notre journée d'hier. Nous roulons dans la plaine de la Norvège. La route est bordée de prairies et les exploitations agricoles y sont nombreuses. Le travail bat son plein dans les champs. On imagine que c'est la période où il faut tirer le maximum de ce que la nature donne pour nourrir les animaux entre la fonte des neiges et l'arrivée des premiers flocons.

Maisons traditionnelles norvegiennes

Nous faisons une petite halte à Gol pour visiter l'église en bois datant de 1881. Elle est parfaitement entretenue. Les deux personnes présentes en charge de l'entretien du cimetière qui l'entoure nous autorisent à la visiter..

On constate au fil des kilomètres que cette région présente une activité forestière importante avec ses innombrables scieries.

Soudain en bordure de route ce que nous espérions depuis le début de notre voyage apparaît, malheureusement seule une partie d'entre nous aura le temps de l'apercevoir.....eh oui un jeune élan !

Nous finissons par trouver notre emplacement pour la nuit en bordure d'un lac d'où nous pouvons apercevoir le coucher du soleil ..alors qu' il fait encore jour ...

Demain nous devrions être à Oslo pour visiter la capitale.

A demain

26
26
Publié le 26 juin 2022

Aujourd'hui nous consacrons notre journée pour rejoindre Oslo.

La difficulté est de rejoindre la capitale en évitant un maximum de péages qui sont nombreux pour atteindre le plus près du centre.


Avant d'y arriver nous observons que nous nous dirigeons vers un milieu beaucoup plus industrialisé. Les merveilleux paysages des fjords sont derrière nous.


On doit reconnaître que ce pays avec seulement ses 5 millions d habitants disposent d' infrastructures exceptionnelles et en perpétuelles améliorations.

Notre plan est de rejoindre le grand parking de Sognsvann implanté en périphérie. De là une bouche de métro située à 150 mètres nous permettra de gagner le centre d'Oslo pour visiter la ville.

A notre arrivée nous constatons que cet énorme parking est pratiquement plein. Nous trouvons enfin a nous garer. Nous comprenons rapidement la raison de cette grande affluence. Il s' agit en fait d'un grand parc avec un plan d'eau, l'un des poumons vert pour les les Osloites ou Osloviens selon..




Nous décidons de faire le tour du lac ou les gens aiment passer la journée, organiser des barbecues à 16 h mais aussi, y bivouaquer dans des hamacs.

En chemin nous découvrons des oies bernache

Mais aussi des fourmilières, et ...

Après une petite soirée paisible nous allons nous reposer pour être en forme demain afin d'arpenter les rues de la capitale.

La nuit sera malheureusement pas de tout repos. A 01h30 nous sommes réveillés par le bruit étourdissant d'un puissant moteur de voiture. Immédiatement s'en est suivi l'arrivée de nombreux jeunes certainement prévenu par un réseau social qu'un événement particulier allait se passer sur ce parking. Effectivement de puissantes berlines aux moteurs survitaminés se sont adonnés au drift et autres accélérations sous une odeur de pneus cramés et des cris d' encouragement des spectateurs. L' intervention d' une patrouille de police permettra la dispersion de la foule et de retrouver le sommeil.



27
27
Publié le 27 juin 2022

Après cette nuit mouvementée, nous nous retrouvons autour d un bon café tout en parlant de l'épisode de la nuit passée.

Il fait beau et nous voilà partis en direction du centre d'Oslo. Auparavant Marianne avait téléchargé l'application Ruter qui permet de prendre des tickets de métro électroniquement. En effet, là où nous sommes il s'agit du terminus de la ligne, il n'y a pas de distributeurs.


Direction la station Nationaltheatret qui arrive au centre de la capitale.

Et oui il y a un senior parmi nous

Nous voilà partis en direction du palais royal

Nous décidons d'y revenir un peu avant 13h30 pour assister à la relève de la garde. Nous poursuivons notre pérégrination vers Karl johansgate grande artère qui s'apparente à des petits champs Elysées. Cafés et commerces bordent cette avenue qui part du palais royal. Depuis l'attentat perpétré 2 jours plus tôt le dispositif policier est bien présent.

A notre arrivée à la Cathédrale nous constatons qu'un périmètre de sécurité très important est en place et la présence d'officiels. Nous comprenons qu'un hommage y est organisé suite aux événements tragiques de ces dernières heures.

Une fois les officiels partis nous avons pu rentrer et visiter la cathédrale où les médias s'affairaient encore à démonter leur matériel. La messe organisée pour cet événement était redifusée.

Déjà près de 13h il faut retourner au palais royal pour assister à la relève de la garde.


En partant nous avons une petite faim. Petite pause sandwich et nous repartons à la conquête de la ville.

Visite de de la citadelle Akershus festning, grande forteresse avec de grands espaces aménagés en un parc . Des points de vues permettent de voir le port et les bateaux de croisière dont un qui nous a pratiquement suivi pendant tout notre circuit.


Visite de damstredet, petit coup de coeur pour ce minuscule quartier non urbanisé.

Quelques photos d'Oslo


Le temps pluvieux et les jambes lourdes nous incitent à faire un retour maison. Bon, pour cela il faut retrouver son chemin. Nous décidons de revenir en transport en commun Marianne est à nouveau sollicitée pour prendre des billets. S agissant de tickets bus/métro valable une heure il ne faut pas trop trainer. A condition de ne pas se tromper de direction, l'erreur est rapidement rectifiée tout le monde descend et on repart dans l autre sens.

Une fois de retour aux camping cars la pluie a repris son intensité et un gros orage nous a tous fait sursauter. Bien que deux puissantes berlines allemandes ont tenté quelques drifts sur le parking cela n a pas duré très longtemps. La nuit a donc été beaucoup plus calme que la précédente.

28
28
Publié le 27 juin 2022

Et oui nous commençons vraiment a descendre pour rejoindre le bateau.


Ce matin avant de quitter notre stationnement petit tour sur ce joli plan d'eau qui nous a accueilli pendant ces deux jours. Terminé l'affluence du week end, ce lieu a retrouvé sa quiétude. Une fois son flot de touristes parti Il y règne une sensation de sérénité.

En rejoignant les camping cars nous remarquons qu'un cours de sport pour des scolaires est donné sur le parking. L'exercice est le ski à roulettes. Très jeunes, les norvégiens pratiquent et s'entraînent à la pratique des sports. Cette nation a une approche radicalement différente du sport basée sur le concept " Joy of sport for all" Les enfants sont encouragés à pratiquer autant de sports que possibles et il n' y a ni score ni classement pour les moins de 13 ans et ce, afin qu ils vivent une expérience positive chaque fois qu ils pratiquent.

On comprend pourquoi la Norvège ( 5 millions d'habitants) truste avec les podiums, notamment lors des jeux olympiques d'hiver.

Il est l'heure de prendre la route, Marianne prend les choses en main pour quitter la mégalopole. Il nous faudra un peu moins de 2 heures pour rejoindre kongsberg. Petit arrêt dans le centre pour manger et faire quelques courses. Alors que nous étions garés sur un parking une jeune fille de la voirie " pas très souriante" commence à relever nos plaques. Après avoir parlementer, elle nous indique qu'il faut un ticket à cet emplacement. Oups les grands espaces nous ont fait oublier la réglementation urbaine.....


Ce soir nous décidons de nous stationner sur le parking de la station de kongsberg.

29
29
Publié le 28 juin 2022

Ce matin c'est Florence et Raymond qui prennent la tête pour nous conduire à notre destination qui sera Porsgrunn. Nous avons opté pour ce point de chute en raison de sa proximité avec Langesund où nous reprenons le bateau demain en début d'après midi. Eh oui c'est le retour...😡


Aujourd'hui nous avons roulé sous un beau soleil avec toujours de somptueux paysages pour nous accompagner et nous inciter à y revenir un jour.



Pause déjeuner à la marina de Notodem

Nous arrivons à Ulefoss faisons le dernier plein en Norvège avant de rejoindre le Danemark. Lors de notre passage nous apercevons le bateau touristique qui emprunte le canal du Télémark.

Une fois notre stationnement trouvé pour la nuit chacun vaque à ses occupations. Préparation du repas pour les uns, farniente ou ballade en forêt pour les autres.

30
30
Publié le 30 juin 2022

Ça y est c'est fini. C est avec un pincement au coeur que nous quittons la Norvège et ses magnifiques paysages. Ça donne vraiment envie d'y revenir un jour et de faire le grand Nord.


Avant de se rendre à l'embarcadère de Langesund nous décidons de faire une petite ballade dans la ville.


Puis de rejoindre l'embarcadère, le départ est à 14h30.

Par mesure de sécurité il faut fermer le gaz.

Tout le monde a embarqué le bateau part à l'heure.

Ce soir nous nous stationnons à proximité du port d'hirstshalls d'où nous pouvons voir ce magnifique coucher de soleil.