Carnet de voyage

Équateur

Par
11 étapes
42 commentaires
8 abonnés
Dernière étape postée il y a 5 heures
Par domika
Pour suivre nos aventures au jour le jour, découvrons ensemble l'Équateur...
Octobre 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
Ce carnet de voyage est inscrit au
J0
J0
Publié le 10 octobre 2017

On commençait à peine à s'endormir hier soir lorsque la compagnie nous a appelés... Le vol de ce matin Lyon-Madrid est annulé à cause des grèves des contrôleurs aériens 😱

On nous propose de partir demain mercredi, si le mouvement s'arrête... autant vous dire qu'il n'y a absolument aucune certitude!

Après maintes discussions, on finit par obtenir une proposition de vol Genève-Madrid avec lequel on pourra récupérer notre long-courrier Madrid-Quito aujourd'hui comme prévu. Sauf que je vous rappelle qu'on est déjà presque endormis dans notre hôtel à LYON... 😖

Debout donc à 3h du matin pour prendre le taxi vers Genève (1h30 de route...), afin d'arriver à 5h au comptoir d'enregistrement. Ça piiiiique!!!

Tout ça pour que l'agent à Genève nous dise qu'on nous a bien attribué des sièges mais qu'on n'est pas enregistrés!!! Rhaaaa 😨

Bref, au bout de 30min d'attente tout est ok, on décolle à 7h15 pour Madrid puis 3h d'escale en attendant le vol pour Quito... Tout est bien qui finit bien, là on est dans l'avion!

Prêts pour le décollage! 🛫 Devinette : que voit-on par le hublot???


Lever de soleil 🌞 Cultures circulaires en Espagne 🚜 L'ombre de notre avion à l'atterrissage 🛬

20h30 en Équateur, 03h30 en France : nous sommes (enfin!) arrivés à Quito! Épuisés, mais contents 😊

On a failli être déroutés pour une passagère qui avait besoin d'assistance médicale, mais une infirmière et un médecin présents dans l'avion se sont occupés d'elle.

Et puis dans la continuité des galères, on n'a pas pu atterir à Quito pour cause d'orage, on a donc dû continuer vers Guayaquil après 3 tours au-dessus de Quito... Presque 3h en plus dans l'avion, ras-le-bol!

On est donc bien arrivés, et la nuit va nous faire un bien fou! On va même peut-être dormir pendant 24h alors pas d'inquiétude... 😪😴

J1
J1
Publié le 12 octobre 2017

Nous nous sommes écroulés de fatigue hier soir, premier réveil nocturne à 4h30 (11h30 en France), mais on a pu se rendormir, ouf!

Un bon petit-déjeuner avec une vue terrible sur toute la ville, très agréable ce premier matin à Quito!


Nous partons en taxi pour le centre historique où nous visitons la Basilica del Voto Nacional qui est vraiment très belle.

Les traditionnelles gargouilles prennent ici la forme d'animaux locaux : iguanes, pélicans, pumas, tortues...

L'intérieur de la Basilica del Voto Nacional
Photo 2 : À droite de la pointe du toit du Panthéon c'est bien un taxi jaune qui monte dans une ruelle très escarpée!

Nous sommes ensuite montés dans une tour de la basilique, au-dessus de la croix centrale. L'accès par des échelles est super impressionnant!

La ville de Quito depuis la tour de la Basilica del Voto Nacional

Après une petite ballade près du palais du gouvernement et un bon repas en terrasse, retour à notre chambre pour une sieste car le décalage horaire se fait bien ressentir et Célia est épuisée... Fin de cette première journée au calme à admirer la ville de nuit...

J2
J2
Publié le 12 octobre 2017

Avant de vous raconter notre journée, Célia a envie de montrer une photo à ses camarades de classe qui suivent le blog :

Coucou la classe! Les vacances commencent bien. En Équateur l'école est différente de la notre car les enfants portent tous le même uniforme. Regardez cette belle cour de récréation! A bientôt, Célia

Ce matin le ciel était encore gris à cause de la pluie tombée hier soir, mais comme on voit le sommet du téléphérique depuis la salle à manger de notre hébergement et qu'il n'était pas caché dans les nuages, on a décidé de s'y rendre assez tôt. Le taxi est le moyen de transport le plus facile à Quito, peu cher et permettant de rallier des quartiers de la ville non desservis par les transports en commun comme c'est le cas pour le Teleferico. Ils sont jaunes, et certains portent la mention "Seguro" lorsqu'ils sont équipés de caméras à l'intérieur pour sécuriser les passagers.

Nous voilà donc prêts à gravir plus de 1000m de dénivelé dans une petite télécabine, pour atteindre la gare d'arrivée au sommet de la Cruz Loma à une altitude de 3947m.

A cette altitude il y a du vent, il fait frais (on pense environ 10°) mais surtout l'oxygène se fait plus rare et on est un peu au ralenti : la marche vers les points de vue est assez fatigante, on prend notre temps et on s'arrête volontiers admirer les paysages à couper le souffle.

Au retour, bonne surprise pour Célia : au pied du téléphérique il y a un petit parc d'attractions qui lui fait vite oublier la fatigue...

Après cette belle journée, on file au lit car demain matin nous récupérons la voiture de location, direction Otavalo, une petite ville au Nord de Quito réputée pour son marché indien.

J3
J3
Publié le 15 octobre 2017

Aujourd'hui pas de visites au programme car nous avons de la route à faire. On part même plus tard que prévu car l'altitude du téléphérique d'hier me joue des tours (maux de tête et nausée) et oui le corps a du mal à encaisser tout ça!

Nous quittons donc Quito en fin de matinée direction Otavalo. Nous rejoignons la célèbre Panaméricaine et les paysages défilent par les fenêtres. Quito étant sur un haut plateau, la route descend parfois très raide avec des virages en épingle qui nous font passer des 100km/h autorisés à 40km/h... très lent pour une route aussi large! Mais les nombreux camions sont souvent en-dessous lorsqu'il y a des montées.

Arrêt sur la route avec une vue superbe sur le Lago San Pablo, avec à la clé une spécialité du coin : de la truite saumonée, un régal!

Un premier échec dans un hébergement que nous avions repéré (chambre minuscule et sombre), nous avons la chance de trouver notre bonheur dans un autre endroit, une maisonnette rien que pour nous au milieu des champs et au pied du volcan... trop chouette!!! Du coup, on va y rester 3 nuits...

J4
J4
Publié le 16 octobre 2017

Ce matin, Célia est étonnamment réveillée très tôt... on dirait qu'elle n'a pas oublié son anniversaire! Merci de sa part pour vos messages <3 Après l'ouverture des paquets, un bon petit-déjeuner avec un fruit que vous ne connaissez certainement pas : la tomate d'arbre. Elle se consomme en jus, que j'ai ici agrémenté de mûres qui faisaient terriblement envie à Célia.

Les fruits rouges entiers sont les "tomates de arbol", que l'on voit découpées dans le bol de droite

Nous partons pour le grand marché indien du samedi à Otavalo

puis en guise de cadeau d'anniversaire supplémentaire, nous allons au Parc des Condors voir un spectacle de rapaces : Célia était ravie de pouvoir porter un petit aigle tout mignon!

Repas de midi typique, un almuerzo : saucisse aux légumes servie avec pommes de terre et maïs frit, et dans la seconde assiette fricassée de porc avec épi de maïs vapeur et pommes de terre, le tout accompagné d'un bouillon de poule.

Cet après-midi, balade autour d'Otavalo toujours avec de superbes paysages.

Retour dans notre petite maison dans la prairie, bonne nuit!


J5
J5
Publié le 16 octobre 2017

S'il y a bien une activité qu'on adore tous les 3, ce sont les sources chaudes...

Alors pour se détendre et évacuer les derniers restes de fatigue/décalage horaire, aujourd'hui on est allés se baigner dans des bains thermaux entre 32° et 37°: ça nous a fait un bien fou! D'autant qu'il y a des toboggans dans 2 des 5 piscines, Célia était ravie!

L'eau a une couleur un peu verte mais pas de mauvaise odeur de souffre, OUF! Cette source se déverse directement du volcan dans les bassins par une petite cascade, et ses eaux sont réputés pour être parmi les meilleures du pays... j'avoue qu'on est ressortis avec la peau douce et une sensation de bien-être très agréable!

Et pour Aube, voici notre Mimi-Cracra! (on n'a pas mis de photos avant, car elle n'était pas encore assez sale...)

J6
J6
Publié le 18 octobre 2017

Avant de commencer le récit, on vous invite à voter pour notre blog tout en haut de cette page, merci! 😉


C'est avec un peu de regrets que nous quittons notre maisonnette pour faire route vers l'Ouest de Quito. Devinette du jour : que transporte le pick-up devant nous?

Les paysages qui défilent sont toujours aussi magnifiques, et surtout désertiques sur ces hauts plateaux creusés de profonds canyons. La végétation change au fil des kilomètres, on trouve maintenant des cactus et aloès. Au détour d'une montagne, le vent qui souffle fort emporte la poussière des filons de sable dans les carrières, créant un brouillard impressionnant.

Et voici un avant/après du repas de midi... (âmes sensibles ne pas regarder!! haha)

Cuy asado (cochon d'inde grillé)

Visite du musée Intinan : histoire et expériences sur la ligne de l'équateur

1 : Totem / 2 : cadran solaire / 3 : sur la ligne OO°00'00" / 4 : globe aligné / 5 : expérience de l'œuf sur le clou réussie!

Nous reprenons ensuite la route vers la forêt de nuages, changement radical de météo!...

à demain!

J7
J7
Publié le 19 octobre 2017

Dans ce petit village au fond de la vallée en pleine forêt de nuages, il y a plein d'activités à faire et ce qui tombe vraiment bien, c'est qu'on est en basse-saison et qu'il y a très peu de touristes! On sera quasiment seuls sur les 3 principales activités de la journée : la cascade de tyroliennes, la ferme aux colibris et la fabrique de chocolat.

La première activité sera donc 14 tyroliennes qui se suivent au-dessus de la canopée, un vrai régal! Célia est ravie d'avoir battu son record : la plus grande fait 500m et elle n'a jamais voulu la faire avec le guide mais toute seule! On aurait aimé vous mettre des vidéos, mais le signal internet est trop faible alors il faudra vous contenter de photos pour le moment...

Ensuite, visite de la propriété "El Descanso" où viennent chaque jour des centaines de colibris. Ils sont habitués à venir butiner dans de petits abreuvoirs remplis d'eau sucrée, c'est un vrai ballet! Là pareil, on essaiera de vous mettre une vidéo quand on aura une meilleure connexion.

Au bout d'1h30 on a réussi à décrocher Célia des colibris (elle a vraiment adoré!), et pour le goûter impossible de faire l'impasse sur la fabrique de chocolat Yumbos, MIAM

Les différentes étapes de la fermentation, du séchage puis broyage, torréfaction et séparation des coques, malaxage puis emballage
L'étape la plus importante : la DEGUSTATION !!!
J8
J8
Publié le 20 octobre 2017

Aujourd'hui nous allons reprendre "un peu" d'altitude : d'environ 1000m à Mindo, nous allons monter à plus de 3800m au pied du majestueux volcan Cotopaxi. Nous nous arrêtons prendre quelques photos au cratère Pululahua, l'un des seuls au monde à être habité, et nous traversons de nouveau la ligne de l'équateur.

Nous repassons près de Quito, ou plus précisément "en-dessous" de la ville, sur la panaméricaine.

Arrêt-buffet à Machachi : on voit qu'ici l'agriculture diffère en fonction du climat, des cultures nous passons à l'élevage, avec des produits laitiers dans l'assiette...

1: Poule rôtie avec une sauce aux légumes, petit fromage sec au piment, fèves et pop corn en guise de pain / 2: sans commentaires!

L'asphalte est remplacé par des pierres, les paysages sont grandioses... Le Cotopaxi joue à cache-cache derrière les nuages!

J9
J9
Publié le 20 octobre 2017

Nous avons passé la nuit dans une superbe hacienda au pied du volcan, l'endroit à lui seul vaut le déplacement car on est pile en face du majestueux Cotopaxi...

Un dortoir de 8 places rien que pour nous!

Depuis le temps qu'on en rêvait, nous partons à travers le páramo (végétation ressemblant à la lande, typique de la Cordillère des Andes entre la forêt et les neiges éternelles), à cheval! Du pur bonheur...

Etape 1, et pas la moindre : capturer les chevaux au lasso!!!

Etape 2 : préparer les montures

Etape 3 : c'est partiiii!

Etape 4 : en prendre plein les yeux!

Un bon repos pour nous maintenant, à demain!

J10
J10
Publié le 22 octobre 2017

Nous traversons le parc du volcan Cotopaxi pour rejoindre notre destination du soir, la Lagune du Quilotoa.

En étant aussi près du volcan, impossible de résister à l'envie de monter jusqu'au parking du refuge perché à 4800m d'altitude! Et oui, nous sommes bien montés en voiture jusqu'à une altitude équivalente au sommet du Mont-Blanc! D'ailleurs, Mimi-Cracra (notre voiture) s'en souvient encore... le manque d'oxygène ne l'a pas épargnée elle aussi! A cela s'ajoute la piste raide, le sable, le vent... bref on est montés en première jusqu'en haut!

En redescendant, la vue sur le volcan Rumiñahui (Tête de Pierre en Kichwa) et la laguna Limpiopungo est superbe

Pause dans un manoir hanté complètement improbable...

Retour vers le 19ème siècle...

Et THE PHOTO pour Mika

Nous prenons les chemins de traverse (plus ou moins craignos, bonjour le pont de bois!),mais qui nous permettent d'admirer ces montagnes cultivées jusqu'au sommet d'un camaïeu de doré jusqu'au marron foncé qu'on ne se lasse pas d'admirer

Nous arrivons en fin d'après-midi à la Laguna de Quilotoa qui est très impressionnante dans sa caldeira

Quelle journée! On est épuisés... Bonne nuit!

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.

Comme domika, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.