Pays à la géographie majoritairement désertique, l'Ouzbékistan est un carrefour qui a connu plusieurs empires et influences religieuses, laissant un patrimoine culturel conséquent.

Vous allez sûrement aimer l'Ouzbékistan si vous avez une âme d'aventurier et si vous cherchez une destination hors des sentiers battus. Il existe une multitude de raisons de choisir ce pays aux mille facettes pour vos prochaines vacances. Partez à la découverte de ce magnifique pays et de ses héritages de la Route de la Soie, de ses déserts et autres paysages à couper le souffle. Alors, envie d’un séjour en Ouzbékistan ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour un voyage réussi et inoubliable.

Samarcande-Ouzbékistan-nuit
Samarcande-Ouzbékistan-nuit
 Samarcande de nuit

Ouzbékistan, le plus grand pays de l’Asie centrale

L'Ouzbékistan est un pays de l’Asie centrale. De nombreux pays l’entourent, comme le Kirghizstan à l’est, le Kazakhstan à l’ouest-nord-ouest, l’Afghanistan au sud-sud-est, le Tadjikistan au sud-est et le Turkménistan au sud-ouest. Sa capitale est Tachkent. Parmi les grandes villes d’Ouzbékistan, il y a Samarkand, Namangan, Andijan, Boukhara et Noukous.

En terme de démographie, le pays comptait environ 34 118 114 habitants en 2021, ce qui le classe comme le 48ème pays le plus peuplé. Il regroupe de nombreuses ethnies, dont les plus importantes sont les Ouzbeks ethniques (80 %) et les Russes ethniques (6 %). En ce qui concerne la langue, 65 % de la population pratique l’ouzbek. Le russe fait également partie des langues les plus parlées.


La géographie en Ouzbékistan

Le pays s’étend sur une surface de 447 400 km². Il ne dispose d’aucun littoral puisqu’il est doublement enclavé. Ce qui signifie qu’il faut passer par deux états au moins pour accéder à l’océan. La quasi totalité du territoire ouzbek est désertique. Le sol fertile ne couvre que 10 % des terres.

L’Ouzbékistan abrite l’un des plus grands déserts de l’Asie centrale. Il s’agit du désert Kyzyl-Koum, occupant presque entièrement la région ouest. Le sud-ouest est également traversé par le désert du Karakoum. Le Khazret Sultan et le mont Adelung, les plus hauts sommets du pays, se trouvent à la frontière entre le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Ils culminent respectivement à 4 643 m et à 4 301 m d’altitude.


Description de l’Ouzbékistan

  • Superficie : 447 400 km²
  • Population : 34 118 114 habitants, selon un recensement de 2021
  • Président de la République : Shavkat Mirziyoyev
  • Date de l’indépendance : 1er septembre 1991, de l’URSS
  • Villes principales : Tachkent, Samarcande, Namangan, Andijan, Boukhara et Noukous
  • Langue : l’ouzbek, le russe, le tadjik et le karakalpakie
  • Monnaie locale : Soum ouzbek (1 € = 12 443 SUM)


Pourquoi visiter l’Ouzbékistan ?

Vous vous demandez pourquoi choisir l'Ouzbékistan pour vos vacances ? Découvrez ici avec nous, quelques bonnes raisons.


La diversité des paysages

L’un des motifs premiers pour voyager en Ouzbékistan est qu’il regorge de magnifiques paysages. Du fait de la diversité et de la beauté de ces derniers, vous ne vous ennuierez pas durant votre escapade. Les paysages ouzbeks vous séduiront par leurs plateaux étonnants et leurs déserts sableux à l’ouest, ainsi que par leurs massifs montagneux et leurs vallées fertiles à l’est.

Si vous passez dans le désert Kizil-Koum, laissez-vous émerveiller par le charme qu’offre le paysage de la vallée de Ferghana. Faites une randonnée sur les contreforts du Tian-Shan et immergez-vous au cœur des bazars colorés des plaines de Samarkand.

Mont-Kungurbuka-Ouzbékistan
Mont-Kungurbuka-Ouzbékistan
Mont Kungurbuka

La route de la Soie et l’héritage historico-architectural

Difficile de séjourner en Ouzbékistan sans découvrir la Route de la Soie. Ce nom vous fait forcément penser à la culture orientale : caravanes de chameaux, odeurs d’épices, coupoles turquoise, etc. Du fait de sa situation géographique, le pays était le carrefour des routes de caravanes qui provenaient de l’Inde, de Byzance, de Chine, de la Perse et de l’Occident. Ces routes du commerce passaient dans les villes comme Boukhara, Tachkent, Samarkand ou Khiva.


L’hospitalité et les rencontres authentiques

Si vous êtes en quête d’un voyage culturellement extraordinaire et authentique, c’est en Ouzbékistan que vous le trouverez. En plus de la diversité du paysage et de la richesse des monuments, vous serez également épaté par la convivialité et l’hospitalité des Ouzbeks. Que vous soyez en ville ou à la campagne, le peuple vous réserve un accueil chaleureux dans un cadre convivial. Cela fait partie intégrante de leurs traditions.


Activités et lieux d’intérêts en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan est sans aucun doute le pays qui abrite autant de joyaux culturels de l’Asie centrale. On y trouve les villes les plus fascinantes, et le patrimoine le plus extraordinaire de la région. Pour vous offrir de beaux souvenirs de voyage, voici les principaux lieux à visiter absolument en Ouzbékistan.


La ville de Samarkand

Située à l’est de l’Ouzbékistan, Samarkand constitue l’une des plus importantes villes du pays. Elle est surnommée “la ville des coupoles bleues”, ce qui donne une belle idée de sa beauté. Cette ville mythique a été rendue célèbre et puissante par la route de la Soie. Elle faisait office de carrefour entre la Méditerranée et l’Orient. Parmi les vestiges de la ville, on peut citer le grand bazar Siab où vous pouvez acheter des fruits, des pains et des épices.

Samarkand est aussi connue comme étant la ville du grand conquérant Tamerlan. Elle a hérité de ses nombreux monuments emblématiques érigés au XIVe siècle. Parmi ceux-ci, on peut citer le Registan. Avec ses monumentales medersas, il fait partie des endroits les plus somptueux de l’Asie centrale.

L’émerveillement ne s’arrête pas là. Flânez sur les grandes allées fleuries de la ville qui vous mènent jusqu’à la mosquée Bibi-Khanym et aux mausolées du Gour Émir. C’est dans ces lieux que reposent éternellement le conquérant invincible Tamerlan et son épouse. Pour compléter votre séjour à Samarkand, visitez les mausolées Chah-e-Zindeh, et l’observatoire de Ulugbek.

Samarkand-Ouzbékistan-ville
Samarkand-Ouzbékistan-ville
Samarkand 

La ville de Boukhara

Il s’agit d’une ville se trouvant au Centre-Sud de l’Ouzbékistan. C’est à Boukhara que vous trouverez la grande partie des bâtiments les plus anciens de la Route de la Soie. Laissez-vous plus particulièrement séduire par le Mausolée des Samanides, un monument datant des années 900.

Pour en découvrir davantage sur l’histoire du pays, perdez-vous dans le labyrinthe des ruelles de Boukhara avec de nombreux medersas, des mosquées et des marchés ouverts. Une telle balade vous fait revivre le Xe siècle. N’oubliez pas Po-i-Kalon, un monument qui attire les visiteurs avec ses nombreuses coupoles turquoises. Il fascine également par la hauteur du minaret Kalon qui servait auparavant à précipiter les condamnés à mort.

Outre cela, l’ancien château d’eau de Boukhara et le Sitori-i-Mokhi Khossa font partie des sites importants. Pour ce dernier, il s’agit d’un magnifique palais de style russe utilisé par les émirs comme résidence d’été.


La ville de Tachkent

Tachkent se trouve à l’est de l’Ouzbékistan. Visiter la capitale, c’est partir à la découverte de l’une des plus vieilles villes de la Route de la Soie. Admirez les dômes et les minarets bleus qui décorent l’ensemble Khazrat Imam, et qui font toujours office de carte postale du pays. La relique de l’un des tout premiers exemplaires du Coran se trouve dans l’une des médersas.

Poursuivez l’exploration de la ville en musardant dans les ruelles. Cela vous plongera dans la vie traditionnelle ouzbek. Lors de cette balade, vous aurez sûrement l’occasion de découvrir la préparation du « plov », le plat national à base de bœuf et de riz. Partez ensuite sur les traces de la domination soviétique en fréquentant la Place de l’indépendance et la promenade Amir Timur. L’endroit se singularise par ses vastes perspectives monumentales au caractère froid et solennel.

De nombreux vendeurs d’objets de souvenirs insolites occupent le lieu, et proposent des insignes de l’armée rouge ou encore des monnaies soviétiques. Pour un séjour culturel, de nombreux musées vous attendent comme le Musée national d’histoire d’Ouzbékistan, ou le théâtre national.

Kalyan-Minaret-Boukhara-Ouzbékistan
 Kalyan Minaret, Ouzbékistan

La ville de Khiva

Khiva est une ville oasis qui se trouve à 469 kilomètres de Boukhara, au nord-ouest du pays. Avec les villes de Samarkand et Boukhara, elle constitue la dernière cité légendaire de la Route de la Soie. Elle abrite de nombreux joyaux, comme ses vieilles maisons datant du XIe siècle ou encore la vieille ville fortifiée Itchan Kala. Cette dernière est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité.

Parmi les autres merveilles de Khiva, on peut citer la médersa Mohamed Amin Khan, qui est la plus grande école coranique d’Asie centrale. Les anciennes rues de la ville invitent également à la flânerie. Les belles mosaïques des mausolées et les extraordinaires minarets dominant la vieille ville rendent les panoramas uniques et inoubliables.


Les Ruines de la Forteresse d’Ayaz-Kala

Ayaz-Kala est l’une des nombreuses forteresses érigées à la limite du désert de Kyzyl-Kum dans le but de mettre la région à l’abri des razzias des nomades. Elle a été construite au IVe siècle avant J.-C. et redécouverte par les archéologues en 1940. Il s’agissait du fief de la dynastie des Khwarizm-Shahs. À une vingtaine de kilomètres de la forteresse en ruines d’Ayaz-Kala se trouve une autre grande forteresse : la forteresse de Toprak Kala. Cette dernière date du Ier siècle avant J.-C.


Comment visiter l’Ouzbékistan ?

Seul l’avion permet de se rendre en Ouzbékistan. Pour cela, le pays dispose de deux aéroports internationaux : Ourguentch et Tachkent. Si vous partez d’Europe, vous pouvez faire un vol direct en choisissant Uzbekistan Airways. Cette compagnie aérienne propose un vol régulier entre Paris et Tachkent. Pour un billet aller-retour entre ces deux destinations, comptez entre 750 € et 850 €. Le vol avec escale est également possible avec les compagnies Aeroflot et Turkish Airlines.

Chimgan-Ouzbékistan
Montagne Chimgan 

Les transports en Ouzbékistan

De nombreux moyens de déplacement existent en Ouzbékistan :

L’avion

Il est possible de voyager en avion si vous souhaitez vous déplacer d’une ville à l’autre. La plupart des grandes villes ouzbeks sont reliées entre elles par des vols internes réguliers. Il s’agit de Tachkent, de Karchi, de Samarkand, d’Ourgentch, de Noukous, de Ferghana, de Termez, d’Andijan et de Namangan.


En voiture

La majeure partie des routes en Ouzbékistan sont en mauvais état à cause d’un manque d’entretien. C’est pour cette raison que la plupart des touristes optent pour un vol intérieur pour la liaison Tachkent et Ourguentch. Une fois sur place, nous vous déconseillons de conduire la nuit. Et pour cause, les routes sont mal éclairées et les piétons et les cyclistes sont aussi dépourvus de lumières.


En train

Le train constitue une autre possibilité pour les déplacements en Ouzbékistan. Son avantage réside dans son prix. Cependant, il est peu confortable car souvent plein.


En transports urbains

La capitale de l’Ouzbékistan dispose de tous les moyens de transport urbain : tramway, bus, trolleybus, mini bus, métro, taxis officiels et officieux. Quant aux autres villes, elles ne possèdent que des minibus et des taxis.


Climat et météo en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan bénéficie d’un climat de type continental. Celui-ci se subdivise en quatre saisons bien distinctes. Au cours de l’année, le pays connaît un important écart de températures. Malgré cela, il fait toujours plus froid dans les montagnes de l’Est. Concernant les précipitations, celles-ci y sont moins élevées.


L’hiver en Ouzbékistan

Les températures sont très basses durant cette saison. Celles-ci peuvent même descendre en dessous de 0 °C dans certaines régions, comme dans l’ouest et aux alentours de Chimbay. Ce froid s’intensifie encore quand les vents sibériens passent dans ces zones.


Le printemps en Ouzbékistan

Cette période est marquée par l’augmentation des températures et aussi par des précipitations plus modérées. À Tachkent plus particulièrement, le printemps ressemble déjà à l’été au mois d’avril et de mai.

Tashkent 

L’été en Ouzbékistan

La saison estivale ouzbek est sèche et chaude. Durant cette saison, il n’y a presque pas de pluie et les températures peuvent atteindre les 40 °C, voire plus au mois d’août. La période est également marquée par le passage des vents chargés de poussière. Malgré cette chaleur importante, les températures dans les montagnes restent encore fraîches.


L’automne en Ouzbékistan

Au mois d’octobre, le mercure descend progressivement. Certes, il fait encore chaud en automne, mais les températures sont largement inférieures à celles de l'été. Les températures sont si basses en novembre que les premières gelées apparaissent. Le mois de décembre annonce l’arrivée de l’hiver, accompagné de températures négatives.


Quand partir en Ouzbékistan ?

Pour connaître le meilleur moment pour partir en Ouzbékistan, il faut se référer au climat et aux météos ainsi qu’au lieu que vous envisagez de visiter. Sachez qu’il fait toujours beau dans le pays pendant les mois d’avril, mai, juin, août, septembre et octobre. Si vous envisagez de partir en vacances à Tachkent, privilégiez un voyage entre mars et octobre. La période la plus chaude dans cette ville est juin, juillet et août. La période la plus froide, quant à elle, est en décembre et janvier.


Quels vêtements emporter ?

Sachez que l'Ouzbékistan est un pays laïc, même si la plupart de ses habitants sont musulmans. De ce fait, il n’y a aucune restriction particulière en termes de port de vêtements. Alors, si vous vous demandez quel vêtement emporter pour un voyage en Ouzbékistan, voici nos conseils :

  • Pour un voyage en été : privilégiez un habit léger qui vous permet de supporter la chaleur. N’oubliez pas, le mercure peut indiquer jusqu’à 45 °C dans ce pays ;
  • Pour un voyage en hiver : choisissez des vêtements suffisamment chauds. Ceux-ci vous aideront à faire face au froid qui peut descendre jusqu’à -30 °C.
  • Pour visiter un site religieux : portez toujours des vêtements longs qui couvrent vos jambes et vos bras.

Enfin, si vous projetez de faire un trek une fois sur le lieu, n’oubliez pas une paire de chaussures confortables.

Zaamin-District-Uzbekistan
 Zaamin District

Bon à savoir

Voici les informations pratiques à connaître avant de s’envoler vers l’Ouzbékistan.

Le décalage horaire

En été, l’heure d’Ouzbékistan est en avance de 3h sur celle de la France. Ce qui signifie que quand il est 12 h à Paris, il est 15 h à Tachkent.

En hiver, l’heure d’Ouzbékistan est en avance de 4h sur celle de la France. Ce qui signifie que quand il est 12 h à Paris, il est 16 h à Tachkent.


La cuisine Ouzbèke

L’osh constitue le plat national du pays. Il est à base de riz,de légumes et de mouton. Il se décline sous de nombreuses variantes : osh avec pois chiches, carottes, raisins secs, etc.

Lors de votre séjour, prenez également le temps de déguster le chechik, une véritable spécialité culinaire locale. Il s’agit de brochettes constituées de morceaux de viande et de gras de bœuf, de mouton, d’agneau ou de poulet.


Les endroits insolites en Ouzbékistan

Voici pour vous une sélection d’endroits insolites en Ouzbékistan à découvrir lors de vos vacances.

Le cirque de Tachkent

Le cirque fait partie de la culture Ouzbèke. À Tachkent, un cirque fait 3 représentations par semaine (vendredi, samedi et dimanche). Celles-ci ont lieu dans un bâtiment en dur prenant la forme d’un chapiteau. Nombreux sont les touristes attirés par ce cirque puisqu’en plus d’un prix d’entrée très accessible, les tours avec les animaux sont des plus admirables. Ce lieu est incontournable si vous voyagez en famille et va émerveiller les enfants.


Le Dôme de Gour Émir

Selon la légende, quand la construction du Dôme de Gour Émir fut achevée, le conquérant Tamerlan le trouva trop modeste et trop petit. Ce fut ainsi qu’il décida de le faire démolir et de le reconstruire dans des dimensions plus importantes. Ce qui est surprenant, c’est la rapidité de la reconstruction puisque celle-ci aurait pris à peine 15 jours.


Le pèlerinage en montagne de Zarafshan


Le 22 juin 1944, un archéologue russe décide d’ouvrir le cercueil de Tamerlan. Il n’osa pas toucher la lourde pierre brisée en deux du souverain, apportée de Mongolie par son petit-fils. Le même jour, autrement dit, le 22 juin 1944, Hitler lance son offensive contre l’URSS, ce qui semble confirmer l’inscription sur le tombeau : « lorsque je reviendrai à la lumière du jour, le monde tremblera ».

Que visiter en Ouzbékistan ?

Preparer son voyage en Ouzbékistan

Découvrez MyAtlas, le point de départ de vos voyages

Carnet de voyage à compléter depuis le web ou le mobile
Créez votre carnet de voyage en ligne depuis le web ou votre mobile
Carnet de voyage à partager facilement
Partagez facilement votre carnet en ligne avec vos proches
Blog de voyage à imprimer ou exporter en PDF
Imprimez en un clic le livre photo ou le fichier PDF de votre blog
Carnet de voyage gratuit et simple d'utilisation
Votre carnet de voyage MyAtlas est gratuit et simple d'utilisation.