Pays montagneux d'Asie centrale, le Kirghizistan est traversé par la chaîne du Tian Shan avec deux pics à plus de 7000 mètres, qui fait le bonheur des amateurs de trek.
Drapeau
🇰🇬
Monnaie
Som Kirghize KGS
Heure locale
22h55
Séjour
Pas de visa
Sécurité

Le Kirghizistan, ce pays frontalier perdu au cœur de l’Asie centrale évoque des contrées lointaines que peu de voyageurs connaissent. Connu des amateurs de randonnée, on l’apprécie non seulement pour son paysage pittoresque mais aussi pour son histoire et sa culture uniques. Que vous ayez envie d’évasion culturelle, de balade en pleine nature tout en vous familiarisant avec les locaux, ce pays d’Asie centrale, situé au nord-ouest de la Chine saura vous offrir des moments inoubliables et enrichissants.

Lac-Ala-Kul-Kirghizstan
Lac-Ala-Kul-Kirghizstan
 Lac Ala Kul

Description du Kirghizistan 

  • Superficie : 199 900 km²
  • Population: 6,592 millions (2020)
  • Capitale : Bichkek
  • Villes principales : Bichkek, Och, Jalal-Abad
  • Langue officielle : Kirghize, Russe
  • Monnaie : Som
  • Fête nationale : 31 août (fin de l’appartenance du Kirghizistan au bloc socialiste)


Pourquoi voyager au Kirghizistan ?

Niché entre la Chine, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan, le Kirghizistan captive pour son paysage montagneux, parfait pour partir à l’aventure et à la découverte d’une population et d’une culture méconnue. Alors, si vous vous demandez pourquoi effectuer un voyage dans ce pays qui se trouve aux portes de l’Orient, voici quelques idées.


Une nature riche

Le Kirghizistan bénéficie d’un emplacement unique. Perdu entre la Chine et l’Europe, ce pays se trouve au pied de l’Himalaya. Sa situation géographique lui procure ce paysage pittoresque et authentique. Bordé par des montagnes imposantes couvertes de glaciers, il est l’endroit parfait pour le trekking, les randonnées ou les baignades dans les lacs bleus aux reflets étincelants. La nature kirghize vous permettra de profiter de nombreuses activités uniques en leur genre.


Une terre de culture et de découverte

Vous souhaitez découvrir comment vivent les nomades ? Un séjour au Kirghizistan en vaut le détour . Comme le pays faisait autrefois partie de la route de la soie, sa culture, sa tradition, ses plats, ses costumes traditionnels ont été largement influencés par la Chine, l’Iran, le Moyen-Orient, le monde occidental et plus tard la Russie. C’est ce qui explique d’ailleurs son mélange de cultures. Au cours de votre voyage, vous pourrez découvrir les nombreux groupes ethniques qui font la richesse du pays. Entre musique et arts, en passant par les tenues et la gastronomie, le Kirghizistan saura vous séduire et vous plonger dans un univers où le temps semble s’arrêter. Ce pays est parfait pour un dépaysement total au plus proche de la nature.


Plusieurs sports équestres

Au Kirghizistan, on dit que les gens sont nés sur un cheval, il est donc logique de trouver des hommes et des femmes galopant dans les rues des villages pour faire leurs courses quotidiennes dans ce pays d’Asie centrale peu connu. Il semble donc également évident que l’équitation soit le moyen le plus adapté et authentique pour découvrir les paysages spectaculaires du Kirghizstan, en suivant les sentiers traditionnels des bergers nomades dans les régions montagneuses reculées. Les plaines kirghizes vous permettront de profiter au maximum de cette activité en toute liberté. Alors, si vous êtes un amateur de sport équestre, le Kirghizistan est la destination rêvée.


Activités et lieux d’intérêts 

Pour profiter pleinement de votre séjour au Kirghizistan, nous avons listé quelques activités auxquelles vous devrez certainement vous adonner. Bien que le pays demeure un lieu d’aventures loin des sentiers battus, ces activités vous permettront de vous ressourcer dans un endroit pittoresque.


Séjourner dans un camp de yourtes

Séjourner dans un camp de yourtes est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire lorsque vous voyagez au Kirghizistan. Cette activité vous permet de découvrir la culture nomade des Kirghizes. Comme la plupart de ces habitants mènent encore une vie semi-nomade, grâce à cette expérience vous profiterez d’un moment unique.

Pendant les mois les plus froids de l’année, les nomades vivent dans de petites villes et des villages, mais dès que l’été commence, ils établissent leur camp dans les prairies alpines appelées également jailoos et passent leurs journées à s’occuper de leurs troupeaux. Entre début juin et fin septembre, vous trouverez de nombreux camps de yourtes dans tout le pays. La plupart des voyageurs les recherchent autour du lac Issyk-Kul et du lac Son Kul. Vous découvrirez rapidement que la majorité d’entre eux sont construits pour accueillir les touristes et sont donc assortis de toutes les commodités.

Lac-Son-Kul-Kirghizstan
Lac-Son-Kul-Kirghizstan
Lac Son Kul 

Profiter d’un moment avec les bergers nomades

De nombreuses familles nomades accueillent les voyageurs dans leurs yourtes. Vous pouvez rester avec eux pendant quelques nuits et participer à leurs activités quotidiennes. Vous y apprendrez les diverses compétences dont vous avez besoin pour vivre comme un nomade dans les montagnes kirghizes. Il est important de retenir que cette activité n’est pas faite pour tout le monde. En effet, au cours de votre séjour, vous n’aurez pas accès à l’eau courante, une douche chaude, des toilettes avec une chasse d’eau, l’électricité ou encore le Wifi. Toutefois, vous aurez la chance de découvrir une culture fascinante d’une manière authentique tout en étant entouré de paysages à couper le souffle.


Apprendre à construire une yourte traditionnelle

Il n’y a rien de plus excitant au Kirghizistan que de se familiariser avec la coutume locale ! La construction de yourte traditionnelle est celle qui est la plus recommandée. Les yourtes du Kirghizistan existent depuis plus de mille ans et sont aujourd’hui encore construites de la même manière. Elles sont un symbole important de la culture kirghize.

Le motif du tunduk, la couronne circulaire au sommet de la yourte, est un symbole national du Kirghizstan qui figure d’ailleurs sur le drapeau du pays. Alors, si vous souhaitez apprendre comment ces petites maisons de nomades sont fabriquées, n’hésitez pas à inclure cette activité lors de votre séjour d’autant plus que cela ne vous prendra qu’une à deux heures. Vous serez fier d’avoir participé à la construction d’une yourte qui pourra accueillir jusqu’à 15 personnes.


Découvrir l’artisanat traditionnel kirghize 

Un séjour au Kirghizistan ne peut se faire sans la découverte du shyrdak. En effet, l’art de la fabrication du feutre a toujours joué un rôle important dans la vie du peuple kirghize. Les secrets de cet artisanat sont transmis de génération en génération. Le feutre, fabriqué à partir de laine d’agneau, était principalement utilisé pour couvrir et décorer les yourtes, mais aussi pour fabriquer des tapis, des sacs, des jouets et des vêtements. Les yourtes sont décorées par des tentures murales colorées appelées tush-kiyiz. Chaque tush-kiyiz est unique de par les motifs qui ont chacun des significations symboliques. Cela peut avoir un lien avec l’histoire de la famille ou de la tribu de la personne qui l’a fabriqué. Chaque région du Kirghizstan possède ses propres symboles et décorations.


Rencontrer les chasseurs d’aigles royaux du Kirghizistan

Comme l’Asie centrale est le berceau de l’ancienne tradition de la chasse à l’aigle, au Kirghizistan vous pourrez découvrir cette culture. Les nomades qui parcouraient les steppes d’Asie centrale ont commencé à apprivoiser ce rapace il y a des milliers d’années et la tradition s’est transmise de génération en génération. Cette pratique était nécessaire pour l’acquisition de nourriture et de fourrures pendant les durs mois d’hiver. De nos jours, cette forme de chasse n’étant plus indispensable à la survie des populations, elle disparaît peu à peu. Toutefois, on trouve encore au Kirghizstan une poignée de chasseurs experts qui sont déterminés à faire perdurer cette ancienne coutume.


Le canyon de Skazka

Pour observer une féérie de couleurs chaudes et de roches sculptées par l’érosion, c’est ici que ça se passe. De plus, il est situé à deux pas du lac Issyk-kul, destination touristique du pays donc vous n’aurez aucun mal à vous y rendre. Le canyon se découvre à pieds et pour profiter au maximum de ses couleurs, mieux vaut s’y rendre le matin ou bien en fin d’après-midi. Juste pour vous donner encore plus envie, sachez que le lieu est surnommé le “canyon de conte de fées” par les locaux. Aucune chance d’être déçu.


Tach Rabat 

Il s’agit des vestiges les mieux conservés d’un des plus importants caravansérails du pays sur la route de la soie. Il date du XIVe siècle. Le lieu vaut la visite pour le panorama exceptionnel qu’il offre avec cette forteresse de pierres au cœur d’un écrin de montagnes. Le tout à 3000 mètres d’altitude. Le mieux pour s’y rendre est d’organiser une excursion depuis la ville la plus proche, à savoir Naryn.


Faire le tour des lacs 

Le pays est connu pour ses grandes étendues d’eau dans lesquelles se reflètent les hauts sommets. Le lac Issyk Kul est le plus important d’entre eux et c’est surtout le deuxième plus grand au monde derrière le lac Titicaca. Comme il ne gèle jamais, c’est une destination touristique très prisée des russes entre autres, et la rive nord est très aménagée. En revanche, la rive sud a gardé ses villages de caractère. Le lac Song-Kul est un autre superbe lac à voir. Ses paysages sont réputés parmi les plus somptueux du pays. Durant les beaux jours, les troupeaux sont en liberté dans les pâturages et la faune sauvage y est exceptionnelle.

Altyn-arashan-Kirghizstan
Altyn-arashan-Kirghizstan
Altyn arashan 

Comment visiter le Kirghizistan ?

Le meilleur moyen de se rendre au Kirghizistan est l’avion. Le pays possède différents aéroports internationaux, notamment dans sa capitale à Bichkek et à Och, tous deux ouverts toute l’année. En revanche, l’aéroport de Tamtchy n’est ouvert que pendant l’été. Pour information, le prix de votre billet inclura la taxe de départ.


Les transports 

Taxis

Pour découvrir le Kirghizistan et ses environs, vous pourrez louer un taxi. À l’instar des différents pays de l’Asie centrale, ici n’importe quel véhicule peut se transformer en taxi. C’est pourquoi, n’hésitez pas à bien préciser l’endroit où vous souhaitez vous rendre en indiquant, par exemple, un monument connu ou une place célèbre.


Bus

Le bus est certainement l’un des transports en commun les moins chers du Kirghizistan à condition d’être particulièrement patient. En effet, ils sont très lents, et les informations concernant leur destination sont en cyrillique.


Minibus

En payant plus, vous pouvez arriver rapidement à destination contrairement à un voyage à bord d’un bus. Le seul souci c’est que vous risquez de vous retrouver entassé avec beaucoup de Kirghizes pressés. Néanmoins, ce moyen de transport vous permettra de vous reposer un peu si vous êtes fatigué de marcher.


Train 

Vous pouvez prendre le train pour partir de Bichkek jusqu’à Balyktchi afin de profiter de la beauté du lac Issyk-Koul. Sachez que c’est la seule ligne de chemin de fer du Kirghizistan et que c’est l’un des trains les plus lents au monde.


Climat et météo au Kirghizistan 

Par son emplacement, le Kirghizistan connaît deux saisons bien distinctes. Vous aurez un hiver froid avec du givre et des grêles et un été chaud et ensoleillé. En vous rendant dans les montagnes, la température peut être beaucoup plus clémente pendant la période estivale. Les précipitations sont beaucoup plus modérées à l’Ouest du pays. En revanche, dans le Centre-Est, vous serez confronté à un climat aride. Le pays est composé de vastes déserts. Préparez-vous à faire face à des vents forts pouvant provoquer des tempêtes de sable dans certaines régions.


Quand partir au Kirghizistan ?

La meilleure période pour visiter le Kirghizstan s’étend de mai à septembre, lorsque le temps est généralement sec et les températures agréables. L’été est la saison idéale pour explorer les sentiers de randonnée du pays et les zones montagneuses normalement inaccessibles à d’autres périodes de l’année.


Bons à savoir

Pour profiter pleinement de votre séjour, voici quelques points que vous devrez connaître lors de votre voyage au Kirghizistan :


Organiser les excursions

Le Kirghizistan n’est pas ou presque un pays de touristes bien qu’il attire de plus en plus. Seuls les grands voyageurs s’y aventurent. C’est un pays très sûr, même pour les femmes seules, il n’y aura aucun problème. En revanche, l’anglais n’est pas pratiqué dans le pays, il faudra donc apprendre quelques mots et expressions du quotidien en russe. Mais dans chaque ville et villages, vous trouvez ce qu’on appelle des Community Based Tourism, de petites agences locales qui pourront organiser vos excursions. Il vous sera difficile de faire sans elles.


La cuisine locale

Si vous visitez le Kirghizstan, vous devez absolument essayer la gastronomie kirghize. En effet, c’est un mélange de spécialités russes, centrasiatiques et nomades. Elle comprend beaucoup de viande, de pain et de sucreries. On remarque souvent que la cuisine du Kirghizstan est assez semblable à celle du Caucase.

Karakol-Kirghizstan
Karakol 

Un pays sans alcool ou presque


Le Kirghizstan est une nation musulmane, mais pas au sens strict. On entend par là que l’alcool est consommé dans le pays mais vous n’en trouverez pas dans les supérettes. La vodka est la boisson de prédilection dans la plupart des régions et elle est souvent offerte aux invités. Lorsque vous buvez avec des Kirghizes, il est préférable de leur rendre service quand ils portent un toast. Terminez aussi votre verre de vodka d’un seul trait, cela fait partie de leur culture. Si vous aimez l’alcool fort, essayez l’eau-de-vie locale. La bière y est également très répandue et très bonne.

Que visiter en Kirghizistan ?

Preparer son voyage en Kirghizistan

Découvrez MyAtlas, le point de départ de vos voyages

Carnet de voyage à compléter depuis le web ou le mobile
Créez votre carnet de voyage en ligne depuis le web ou votre mobile
Carnet de voyage à partager facilement
Partagez facilement votre carnet en ligne avec vos proches
Blog de voyage à imprimer ou exporter en PDF
Imprimez en un clic le livre photo ou le fichier PDF de votre blog
Carnet de voyage gratuit et simple d'utilisation
Votre carnet de voyage MyAtlas est gratuit et simple d'utilisation.