L'Iran s'ouvre progressivement au monde, et ce serait dommage de ne pas découvrir ce pays chargé d'histoire !
Drapeau
🇮🇷
Monnaie
Rial iranien IRR
Heure locale
15h58
Séjour
Visa requis
Sécurité

Vous cherchez une destination authentique au Moyen-Orient, loin du tourisme de masse ? Alors, partez à la découverte de l’Iran. Au-delà de l’image véhiculée par les médias internationaux, l’Iran constitue une véritable destination inoubliable à découvrir absolument au moins une fois dans la vie. Le pays a beaucoup d’atouts : des paysages désertiques à couper le souffle, de nombreux monuments historiques et culturels, etc. Si vous envisagez de voyager en Iran, découvrez ici notre guide pour préparer vos visites.

Téhéran-Iran-ville
Téhéran-Iran-ville
 Téhéran de nuit

La localisation de l’Iran

Anciennement appelé la Perse, l’Iran est un pays d’Asie de l’Ouest. Il est entouré au sud par le golfe Persique, au sud-est par le sultanat d’Oman et au nord par la mer Caspienne. Il est également bordé par de nombreux pays, comme l’Irak à l’Ouest, le Pakistan au sud-est, l’Afghanistan à l’est, le Turkménistan au nord-est, et la Turquie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan au nord-est. Son territoire s’étend sur une superficie de 1 648 195 km², ce qui constitue le 18ème pays le plus étendu au monde.

L’Iran comptait en 2020 près de 84 millions d'habitants. Ce qui le distingue des autres pays du Moyen-Orient est son rapport aux droits des femmes, à qui il accorde plus de latitude, bien que ce soit loin de la perfection. Ainsi, sachez que si vous êtes une femme, vous aurez l’obligation de porter le voile dés que vous serez dans un lieu public.


La situation politique et géopolitique en Iran

Malheureusement l’Iran fut un pays de guerres, de révoltes au cœur d’une zone de fortes tensions géopolitiques. Sur le plan international, le pays était marginalisé avec des sanctions économiques. Ces situations ont évolué au fil du temps, notamment depuis qu’un accord sur le nucléaire a été signé en 2015. Celui-ci a mis fin aux sanctions, ce qui a permis au pays d’ouvrir son économie sur l’extérieur. Cet accord a marqué aussi le point de départ de l’ouverture des frontières au tourisme international. L’artisan de ces changements était le modéré Hassan Rohani, l’ancien président de l’Iran. La situation est de nouveau précaire aujourd’hui, c’est pourquoi il est vivement recommandé de bien se renseigner avant de partir.

Selon son produit intérieur brut ou PIB nominal, l’Iran est aujourd’hui la 28ème puissance économique. Le PIB par habitant est de 11 200 $ US. Le pays fait partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole ou OPEP. 99 % des Iraniens sont musulmans. Les 1% restants sont des chrétiens, des zoroastriens, des mandéens, et des juifs.


Description de l’Iran

  • Superficie : 1 648 195 km² (le 18ème plus grand pays du monde en superficie)
  • Population : 84 923 314 d’habitants (en 2021)
  • Capitale : Téhéran
  • Guide suprême : Ali Khamenei
  • Président de la République : Ebrahim Raïssi
  • Villes principales : Téhéran, Mechhed, Ispahan, Tabriz, Karaj et Chiraz.
  • Langue officielle : le persan
  • Monnaie : Rial iranien (1 € = 48 808 IRR)
Chutes-eau-Laton-Iran
Chutes-eau-Laton-Iran
Khorasan-Razavi-Iran-montagne
Khorasan-Razavi-Iran-montagne
Nature iranienne 

Pourquoi voyager en Iran ?

Voyager en Iran, c’est partir à la découverte des traces de l’Empire perse, de ses trésors archéologiques et de ses paysages époustouflants.


L’Iran et sa nature extraordinaire

Passer ses vacances en Iran, c’est découvrir une nature incroyable: son désert immense, ses lacs de sel blanc, ses montagnes, ses rivières... Venez plus particulièrement admirer le lever de soleil dans le désert de Lut. L’escapade dans cet immense “no man’s land” vous procurera une sensation de liberté et vous en garderez un souvenir impérissable.

Pour explorer convenablement les joyaux du pays en sécurité, il est préconisé de se faire accompagner d’un guide local. Vous en trouverez auprès des agences de voyages.


L’Iran et ses nombreux monuments historiques

Séjourner en Iran c’est aussi partir à la découverte de la civilisation perse, l’une des plus anciennes au monde. De nombreux vestiges répartis dans tout le pays témoignent de son histoire, depuis la Perse antique jusqu’à la révolution des Pahlavis. Lors de votre visite, n’oubliez pas de passer dans quelques-uns des 19 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Citons par exemple, la Place Naghsh-e Jahan à Ispahan, les Ruines de Persepolis, le Palais de Golestan...

Persepolis-Ruines-Iran
Persepolis-Ruines-Iran
Ruines de Persépolis 

L’Iran et l’hospitalité de ses habitants

Ce qui marque le plus les voyageurs quand ils séjournent en Iran, c’est l’hospitalité de la population. En effet, les Iraniens ont l’habitude de réserver un accueil chaleureux aux étrangers qui visitent leur pays. Dans ce pays des mollahs et des Gardiens de la révolution, même les inconnus peuvent vous inviter pour un thé, un repas, une pâtisserie, ou encore pour passer la nuit. Une telle hospitalité n’est pas le résultat d’un effort. La population est sincère et chaleureuse, et l’hospitalité, elle, semble complètement intégrée dans la culture iranienne.


Quelles sont les activités et lieux d’intérêts en Iran ?

Vous ne manquerez pas d’activités à faire ou de lieux à visiter en Iran. La République islamique regorge de nombreux sites et monuments qu’il faut absolument explorer. Alors, quels endroits visiter en Iran ? Quels sont les lieux incontournables en Iran ?


La ville de Chiraz

Se trouvant au sud de l’Iran, Chiraz est une ville considérée comme la capitale culturelle et artistique du pays. Cela vient du fait que de nombreux poètes et grands philosophes y ont vécu, notamment au XIIIe et au XIVe siècle. De nombreux vestiges s’y trouvent, à l’instar des tombeaux des poètes Hafez et Saadi. Le premier étant le plus connu des Iraniens. On aime apprendre par cœur les vers de Hafez dès le plus jeune âge ici.

Outre cela, Chiraz comporte de nombreux monuments historiques et culturels. Lors de votre passage, n’oubliez pas de visiter la mosquée de Vakil, la citadelle de Karim Khan, la maison Qavam, ou encore le mausolée Shah Cheragh…


La ville d’Ispahan

Difficile de voyager en Iran sans passer par la ville d’Ispahan. Il s’agit de l’ancienne capitale du pays, connue pour son incroyable richesse. Lors de votre séjour, laissez-vous émerveiller par la place Naghsh-e Jahan, qui est l’une des plus grandes places au monde. Découvrez également les autres monuments emblématiques de la ville, en l’occurrence la mosquée du Shah, appelée également mosquée de l’Imam, le palais du prince Ali Qapu, la mosquée du Cheikh Loffollah et la somptueuse entrée du bazar.

Pour continuer l’émerveillement, vous pouvez vous rendre au cœur du quartier Jolfa. Il s’agit d’un quartier arménien accueillant la sublime cathédrale Vank. Laissez-vous également impressionner par le pont Si-o-seh Pol et ses 33 arches. Les éclairages nocturnes qui le subliment vous laisseront littéralement sans voix.


La ville de Yazd

Yazd est une ville historique iranienne se trouvant sur un plateau à 270 km au sud-est d’Ispahan. Il s’agit d’une cité caravanière située le long de la route de la soie. Elle constitue l’une des plus anciennes villes au monde.

Pour vous immerger au cœur de cette cité millénaire, flânez dans ses ruelles qui vous amèneront à la découverte de vieilles maisons basses à la couleur ocre. Admirez également les Tours du Silence, le complexe Amir Chakhmaq et la mosquée du Vendredi.

Yazd-Iran-ville
Yazd 

La ville de Téhéran

La capitale de l’Iran est située au pied des monts Elbourz. Téhéran possède de nombreux lieux qui méritent le détour. Pour explorer la ville, commencez par la visite du Palais de Golestan, une véritable merveille architecturale alliant styles iranien et occidental. Ce monument marquant de la ville est un ancien palais royal de la dynastie Qajar.

Une autre merveille se trouve au nord de la ville, c’est la mosquée de l’imam Zadeh Saleh. Elle séduit notamment ses visiteurs par la finesse des détails de ses façades et la richesse de ses ornements intérieurs. Autre point à ne pas rater : la tour Azadi, inaugurée en 1971 à pour la célébration du 2500ème anniversaire de l’Empire perse. Il ne faut pas non plus manquer le musée national d’Iran pour partir sur les traces de l’histoire du pays depuis l’Antiquité.

Un autre incontournable est le mausolée de l’Ayatollah Khomeini. Non loin de là se trouve le Grand Bazar où vous pourrez acheter des objets d’artisanats, de tapis persans, des épices, des confiseries, etc.

Enfin, les amateurs de randonnées peuvent prendre un téléphérique au départ de Tajrish pour monter jusqu’à la station de ski de Tochal. Les randonnées culminant à presque 4 000 mètres d’altitude permettent d’avoir une vue imprenable sur la capitale.


La ville de Tabriz

Tabriz est la capitale de l’Azerbaïdjan oriental, se trouvant au nord-ouest de l’Iran. Comme c’est l’une des villes les plus anciennes du pays, elle abrite de nombreux monuments historiques. Parmi les sites historiques à voir à Tabriz, on peut, par exemple, citer la citadelle de la ville, le Mausolée des poètes, le bazar, la maison de la Constitution, la Mosquée Bleue, le parc El Goli, le Musée d’Azerbaïdjan, la place Fajr et l’église Saint Marie.


Comment visiter l’Iran ?

L’Iran est relié à de nombreux pays par des vols directs. La plupart d’entre eux atterrissent à l’Aéroport international de l’Imam Khomeini de Téhéran. Si vous partez de France, vous avez également la possibilité d’atterrir à Tabriz, à Machhad, à Ispahan, à Bandar Abbas, ou encore à Kish.

Nombreuses sont les compagnies aériennes assurant la liaison France-Paris. Pour les vols directs, vous pouvez choisir Air France ou Iran Air. La durée du trajet est de 5 h à 6 heures environ. En ce qui concerne le prix du billet d’avion Paris-Téhéran, celui-ci coûte autour de 500 €.

Enfin, si vous optez pour un vol avec escale, vous pouvez choisir l’une des compagnies suivantes : Alitalia, Aeroflot, Austrian Airlines, Emirates, British Airways ou Turkish Airlines.

Lahijan-province-Gilan-Iran
Lahijan, province de Gilan 

Les transports en Iran

Vous vous demandez quel moyen de déplacement utilisé en Iran ? Alors, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. La bonne nouvelle est que le prix de l’essence est très bas dans le pays. Cela rend plus attractif le coût des transports routiers. Voici les solutions de transport qui existent en Iran.


En avion

La voie aérienne permet de se déplacer d’une manière rapide et confortable. La plupart des grandes villes sont reliées par des compagnies aériennes locales. Vous pouvez, par exemple, prendre un avion pour vous rendre à Ispahan, à Machhad, à Shiraz, ou encore à Bandar-e Abbas.


En bus

Les bus en Iran sont confortables et peu coûteux. Dotés de sièges inclinables, ils sont ainsi pratiques pour un long voyage. Le billet inclut un panier-repas et une petite boisson fraîche. Le bus relie la plupart des villes, comme Téhéran-Ispahan, Téhéran Tabriz, ou encore Téhéran Yazd.


En train

Le pays dispose d’un bon réseau ferroviaire. Puisque les trains sont équipés de places couchées, ils se choisissent ainsi pour tout déplacement nocturne. Parmi les trajets les plus populaires figure Téhéran-Machhad.


Les transports inter-urbains

Pour vos déplacements en Iran, vous pouvez prendre un Savari ou un Paykan (des taxis collectifs), un taxi privé ou un métro. Concernant ce dernier, il est pratique et rapide pour les déplacements dans la capitale. Outre Téhéran, Ispahan et Machhad disposent également de lignes de métro.


La voiture

Louer un véhicule en Iran est également possible. Pour cela, vous trouverez dans le pays de nombreuses agences. Sachez que le prix de location d’une voiture en Iran tourne autour de 35 € par jour.


Climat et météo en Iran

Les régions de l’Iran n’ont pas le même climat. Celui-ci est différent entre la partie centre et sud, et la côte Nord.


Le climat du nord de l’Iran

La partie nord est marquée par un climat tempéré avec quatre saisons.

En hiver, il n’y a que très peu de précipitations et les températures sont basses. Le printemps, quant à lui, se caractérise par l’augmentation progressive de la température. Il fait chaud à partir du mois de mai et les précipitations sont très faibles. La saison estivale en Iran se caractérise par des températures élevées et des précipitations peu abondantes. Les températures peuvent atteindre les 35 °C. Enfin, en automne, les précipitations sont plus modérées et les températures baissent.


Le climat du centre et du sud de l’Iran

Ces régions connaissent un climat aride, avec deux saisons : la saison chaude et la saison douce. Il n’y a que très peu de pluies dans ces parties du pays. La saison chaude se déroule entre mai et septembre, et la saison douce entre octobre et avril.

Shah Mosque-Isfahan-Iran-architecture
Shah Mosque, Isfahan 

Quand partir en Iran ?

Si vous voulez savoir quand partir en Iran, sachez que le climat est favorable dans tout le pays entre les mois d’avril et juillet, puis en septembre et octobre. Si vous envisagez de visiter Téhéran ou de passer des vacances à Téhéran, le moment idéal est entre avril et octobre. Si vous souhaitez faire du ski, vous pouvez partir en janvier. Enfin, pour la baignade à Bandar Abbas, privilégiez un voyage entre les mois de mai et de novembre.


Les vêtements à emporter

Avant de vous envoler vers la République Islamique, assurez-vous que les vêtements que vous emportez respectent les règles de bienséance locale. Sont plus particulièrement concernées les femmes. Elles doivent porter un foulard qui couvre les cheveux dès la sortie de l’avion. Il est également obligatoire de porter des vêtements amples à manches longues servant à couvrir les formes du corps.

Si vous ne savez pas quoi emporter, nous vous conseillons de choisir des tuniques de style indien. Associez-les avec des pantalons larges. Ces tenues vous permettent de voyager librement à travers l’Iran. Elles vous assurent également le confort quand il fait chaud.

Pour les hommes, il existe également quelques règles vestimentaires qui s’imposent. Si les shorts et autres bermudas sont à bannir, les vêtements à manches courtes, quant à eux, sont tolérés. Enfin, que vous soyez un homme ou une femme, quand les locaux vous invitent à dîner chez eux, l’idéal serait de porter une tenue plus habillée.


Bon à savoir

Les us et coutumes en Iran

Évitez de montrer des signes d’affection envers une personne de sexe opposé. Il est interdit de prendre de l’alcool ou de fumer dans les lieux publics. Respectez le Taarof. Il s’agit d’un ensemble de règles d’amabilité et de politesse codifiées qui régissent l’hospitalité dans le pays. Selon le Taarof, quand quelqu’un invite par exemple à dîner, il est d’usage de refuser au moins 3 fois...

Outre cela, il existe d’autres règles de bonne conduite à respecter en Iran. Se moucher à table est déconseillé. Le fait de montrer le pouce relevé constitue également une insulte pour un iranien.


Fuseau horaire

Concernant le décalage horaire entre la France et l'Iran, l’heure en République islamique est en avance de 2h30mn en hiver comme en été.


Moyen de paiement

Aucune carte de paiement occidentale n’est acceptée dans le pays. Alors, avant de partir en Iran, n’oubliez pas de prévoir des liquidités en Euro ou en Dollar américain.


Les endroits insolites en Iran

Il existe quelques endroits insolites en Iran. Parmi ceux-ci, on peut citer :


Le désert de Lut

Le désert de Lut se trouve dans le sud-est du pays, entre les provinces du Khorasan du Sud, du Sistan-et-Baloutchistan, et de Kerman. Les points marquants du site sont les éléments qui témoignent de l’occupation humaine lors des ères historiques et préhistoriques. On y trouve plus particulièrement des cimetières et des sites qui datent de l’âge du cuivre. Du fait de son accès difficile, il fait ainsi partie des endroits les plus conservés de l’Iran.

L’autre point marquant du désert de Lut est qu’il constitue à certains moments le point le plus chaud de la planète. En 2004, par exemple, les températures y ont atteint les 70 °C.

Désert de Lut 

La cascade de Margoon

La cascade de Margoon se situe près de Chiraz, dans la province de Fars. L’endroit est de plus en plus prisé par les visiteurs du fait de sa beauté exceptionnelle. Le site constitue un arrêt à ne pas manquer si vous êtes un amoureux de la nature.

Par ailleurs, la cascade est inséparable de la culture des habitants du village de Margoon. En effet, quand il y a une célébration de mariage, les nouveaux mariés ainsi que les invités ont l’habitude de passer ensemble un bon moment dans l’endroit pour se détendre.


Le lac d’Ourmia

Le changement climatique et ses effets désastreux sur l’environnement sont bien réels. À titre d’illustration : le lac d’Ourmia. Situé au nord-est de l’Iran, ce paradis terrestre abritait autrefois des aigrettes, des pélicans et des canards. C'était aussi le paradis des baigneurs.


Le souci est que, depuis les années 1970,le lac ne cesse de se rétrécir sous l’action de la Nature et de l’Homme. Aujourd’hui, il a perdu 80 % de sa surface initiale. Il ne reste plus qu’un paysage infertile constitué de poussière de sel.

Que visiter en Iran ?

Preparer son voyage en Iran

Découvrez MyAtlas, le point de départ de vos voyages

Carnet de voyage à compléter depuis le web ou le mobile
Créez votre carnet de voyage en ligne depuis le web ou votre mobile
Carnet de voyage à partager facilement
Partagez facilement votre carnet en ligne avec vos proches
Blog de voyage à imprimer ou exporter en PDF
Imprimez en un clic le livre photo ou le fichier PDF de votre blog
Carnet de voyage gratuit et simple d'utilisation
Votre carnet de voyage MyAtlas est gratuit et simple d'utilisation.