Dans la biae de Dakar, l'île de Gorée est tristement célèbre pour avoir été un lieu majeur de la traite négrière en Afrique.
Carte de l'île de Gorée

Située au large de Dakar, l’île de Gorée est un petit territoire à l’histoire sombre. Le charme et l’appétit touristique qu’a aujourd’hui cette île sénégalaise tiennent en effet de son passé. Pendant longtemps, elle a été un centre du commerce des Noirs et de la traite négrière.

Des millions d’Africains sont partis de là pour un voyage sans retour au-delà de l’océan atlantique. Elle continue de garder les vestiges de cette période esclavagiste. De célèbres personnalités artistiques et politiques telles que Nelson Mandela, la famille Obama, Stevie Wonder ont foulé le sol de cette île qui a vécu les horreurs du commerce triangulaire.

Bien qu’elle soit à quelques kilomètres de Dakar, l’île de Gorée est restée déserte jusqu’aux expéditions coloniales. L’absence d’eau douce dans les terres a été la raison du désintérêt des Sénégalais pour cet espace insulaire. À noter que les Portugais sont les premiers à s’y implanter au milieu du XVe siècle.

Puis, l’île subit une période de domination politique partagée entre les Portugais, les Néerlandais, les Britanniques et les Français. En effet, après l’installation des Portugais en 1444, elle est passée sous commandement néerlandais en 1588 avant de tomber dans le giron français.

En 1677, la France s’en est emparée, et l’a administrée jusqu’à l’indépendance du Sénégal en 1960, malgré une brève incursion britannique au début du XIXe siècle. L’accession à la souveraineté du Sénégal à l’époque a mis fin à la longue présence des puissances occidentale sur l’île. Après le recoupement administratif de la période postcoloniale, l’île est devenue l’une des dix-neuf communes de Dakar.

Les populations présentes sur ces terres étaient essentiellement des Africains libres, des créoles, des métis. L’architecture des bâtiments porte des marques vibrantes de cette époque.

Ile-Goree-Senegal
Ile-Goree-Senegal

Pourquoi visiter l’île de Gorée

L’île de Gorée est une escale qu’il ne faut pas manquer de faire lors d’un voyage à Dakar. Pour ceux qui sont sur les traces de la reconstitution de l’histoire de la traite négrière, l’île de Gorée est un lieu de pèlerinage. Cette île historique est une mémoire matérielle de la colonisation.

L’île est une enclave paisible avec ses eaux calmes. Elle mêle des paysages pittoresques et coquets avec des maisons colorées. Contrairement à Dakar qui grouille de monde et peut paraître bruyant, l’île de Gorée reste authentique. C’est un havre de paix en retrait du grand tourbillon de Dakar. L’île compte moins de deux mille habitants. L’ambiance qui y règne est relaxante, ce qui contraste avec son sombre passé. Qui plus est, les plages de l’île de Gorée sont propices au surf et à la natation.

Bien sûr, l’île présente des lieux à visiter, qui témoignent de l’histoire de la traite négrière. Même si plusieurs bâtiments se sont écroulés au fil des années, Gorée abrite encore de nombreuses constructions qui datent de l’ère coloniale.


Que visiter sur l’île de Gorée

Puisque l’île de Gorée a une histoire faite d’esclavage, elle conserve plusieurs vestiges érigés depuis des siècles qui servent aujourd’hui de mémoire.

La Maison des Esclaves est à la fois un mémorial et un musée essentiellement consacré à l’histoire de la traite négrière. Cet édifice construit en 1776 permet de garder la mémoire des victimes afin que nul n’oublie les atrocités du commerce triangulaire. La Maison des Esclaves était la dernière étape en Afrique avant le long périple horrible qui a vu des millions d'Africains traverser l’Atlantique. Elle sert également de lieu de recueillement pour les descendants d’esclaves qui reviennent sur les traces de leurs ancêtres. C’est un bâtiment de deux niveaux qui dispose d’un double escalier conduisant à l’étage supérieur où logeaient les propriétaires des esclaves. Cette maison présente des étalages de chaînes de fer, de mousquets et d’autres artefacts d’un passé esclavagiste déchirant. Le niveau inférieur de la Maison comporte des petites chambres qui ont servi de cellules de détention avant l’expédition définitive des esclaves.

Le Musée historique du Sénégal à Gorée est inféodé à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN). Il a été pensé et construit pour célébrer et montrer aux peuples africains et sénégalais l’histoire du Sénégal depuis l’antiquité aux temps modernes. Il retrace l’histoire et entretient la mémoire. Ce musée a 13 salles dont chacune concerne une période historique particulière du Sénégal. Il expose aussi des collections en rapport avec toutes les ethnies qui constituent le pays. Les salles dudit musée abordent entre autre la cartographie de l’île de Gorée, la période paléolithique, la période néolithique, les animaux marins du littoral sénégalais, l’hydrographie du fleuve Sénégal, les Mégalithes, les royaumes et Empires, le commerce noir, la Résistance, la colonisation européenne, l’Islam, la période de l’Indépendance, le Cannon Hall, l’artisanat et les tissus.

Le musée de la Mer est érigé au cœur des bougainvillées. C’est la grande demeure de la Compagnie des Indes bâtie au XVIIIe siècle. Il est rendu célèbre par le fait qu’il abrite 750 espèces de poissons et 700 espèces de mollusques.

La Mosquée de Gorée est l’une des plus anciennes mosquées en pierre du pays, construite en 1890.

Quand vous êtes à Gorée, ne manquez pas de visiter l’université des Mutants devenue le siège social de la Fondation Mondiale pour le Mémorial et la Sauvegarde de Gorée. L’université est un centre de conférence fondé par l’ancien président Léopold Sédar Senghor.

L’église Saint-Charles-Borromée qui a récemment fait peau neuve a été érigée en 1830. Elle est implantée au centre de l’île sur la rue du Chevalier de Boufflers. L’ancienne église ayant été brûlée par des soldats pendant la nuit de Noël 1799, au moment de la reprise de l’île par les Anglais, les catholiques de Gorée sont restés privés d’église jusqu’à l’achèvement de ce nouvel édifice.

Le Relais de l’Espadon est dressé en face du marché principal de l’île de Gorée. Il représente le cœur du commandement français de l’île. C’était la résidence du gouverneur français de Gorée. Après la période d’occupation française, cette résidence a été transformée en hôtel. Chaque année, il accueillait donc des milliers de touristes. Aujourd’hui fermé, ce lieu vous replonge dans le passé sombre de l’île. Des programmes de réhabilitation sont annoncés pour remettre en activité cette résidence qui revêt un attrait historique important.


Les lieux ouverts

Pour vous rafraîchir et manger de succulents repas sénégalais, il existe de nombreux bistrots et restos qui bordent les rues et les plages de Gorée. Ce sont des coins à l’allure artisanale, aux murs colorés qui présentent des repas locaux et des mets africains.

Sur l’île, les marchés sont animés et offrent divers produits. Il convient de souligner qu’un marché de touristes propose des articles faits à la main par les génies artistiques de l’île de Gorée.


Comment visiter l’île de Gorée ?

L’île ne dispose pas d’aéroport. La seule manière de vous y rendre, c’est de prendre un ferry depuis le quai de Dakar. Toutes les deux heures, un ferry part en direction de l’île de Gorée avec des touristes et des autochtones à son bord. A 7h du matin, le premier ferry part de Dakar et le dernier quitte Gorée pour retourner à Dakar à minuit. Il faut en moyenne une vingtaine de minutes pour atteindre l’île.

Sur place, vous trouvez de nombreux guides qui vous proposent leurs services pour vous orienter vers un petit hôtel ou une maison d’hôtes.


Les transports

Il n’existe pas de voiture sur l’île de Gorée. Pas de risque de s’éterniser dans une file de voitures qui créent un embouteillage comme à Dakar. Marcher dans les rues de l’île est l’option par excellence pour apprécier son paysage sublime.

Pour faire votre valise, choisissez des vêtements amples. Prévoyez aussi des chaussures de marche, de la crème solaire, des lunettes de soleil. Parfois sur l’île ; la chaleur peut paraître suffocante.


La météo

Sur l’île, le climat est tropical. Il y fait chaud en saison sèche. La température peut monter jusqu’à 30 degrés. Le cadre naturel est rendu plus agréable par la présence de nombreux palmiers, baobabs, hibiscus.

Ile-Goree-Senegal
Ile-Goree-Senegal

Bon à savoir

En vous rendant sur l’île de Gorée, vous devez vous armer de patience. Déjà sur le quai de Dakar, de petits vendeurs à la sauvette vont essayer de forcer pour vous vendre de multiples produits. Ils peuvent se montrer de temps en temps agaçants. Si vous n’êtes pas intéressé par leurs produits, déclinez poliment leurs offres et continuez votre chemin.

Pendant les vacances, saison de forte concentration de touristes, l’île est surpeuplée. Avant de payer les objets souvenirs et autres produits qui vous seront proposés, prenez la peine de bien en discuter le prix. Les commerçants ont tendance à taxer les touristes.

De plus, ayez à l’esprit que les prix des chambres sont généralement plus élevés que ceux à Dakar. Vous devez en tenir compte pour préparer votre budget en conséquence.

Avis de la communauté

1 avis
5/5

Votre avis


Vous avez visité ce lieu ? Laissez un avis pour que l'ensemble de la communauté MyAtlas profite de votre précieuse expérience de voyageur !

S'inscrire Se connecter
E
Earendil

Une île de mémoire qui ne vous laissera pas indifférent

21 juin 2018
L'Île de Gorée, le joyau du Sénégal. D'une part, l'île est un lieu d'histoire, un témoignage poignant de la traite négrière. La Maison des Esclaves est un lieu à voir au moins une fois dans sa vie. D'autre part, l'île détient un charme indéniable avec ses petites plages, ses maisons colorées, sa végétation luxuriante et ses nombreux baobabs. N'hésitez plus !

Excellent1
J'ai bien aimé0
Correct0
Je n'ai pas aimé0
J'ai détesté0

Découvrez MyAtlas, le point de départ de vos voyages

Carnet de voyage à compléter depuis le web ou le mobile
Créez votre carnet de voyage en ligne depuis le web ou votre mobile
Carnet de voyage à partager facilement
Partagez facilement votre carnet en ligne avec vos proches
Blog de voyage à imprimer ou exporter en PDF
Imprimez en un clic le livre photo ou le fichier PDF de votre blog
Carnet de voyage gratuit et simple d'utilisation
Votre carnet de voyage MyAtlas est gratuit et simple d'utilisation.