Carnet de voyage

Le printemps à vélo

20 étapes
72 commentaires
8 abonnés
Dernière étape postée il y a 20 heures
Pour 2019, nous pensons randonner en France et emprunter en totalité ou en partie plusieurs voies vertes : ViaRhôna, Canal du Midi, Vélodyssée...
Mai 2019
8 semaines
Partager ce carnet de voyage
20
20
Publié le 20 mai 2019

Saint Sever - Orist - 65 km

Espérant échapper de nouveau à la pluie, nous partons de bonne heure mais à partir de 11h : Toute la pluie tombe sur nous 🎵 jusqu'à quelques kilomètres de l'arrivée.

Avant la pluie le GPS nous avait proposé de jolies petites routes.

À droite les premiers pins des Landes 

Mais là, il s'est planté :

Après une âpre lutte, nous renonçons ! 

Après 17h, le ciel se dégage, il fait beau. Nous marchons jusqu'au village de Saubusse où l'étonnante église du XIIIe siècle est malheureusement fermée.

Demain nous suivrons plus ou moins l'Adour pour atteindre l'océan à Biarritz... si tout va bien !!

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
19
19
Publié le 19 mai 2019

Gabarret - St Sever - 77 km

Toute la pluie tombe sur... Oh non pas sur nous mais sur la tente ! On a encore réussi à s'installer avant les grosses averses. C'est peut-être grâce à N.D. des cyclistes. Vous ne la connaissez pas ? Regardez bien :

Sous un ciel gris uniforme, nous avons suivi la " Voie verte du Marsan et de l'Armagnac" sauf une vingtaine de kilomètres sur des départementales car la piste était trop glissante, salissante et trépidante (on travaille nos adjectifs).

La piste et la route 

Nous avons juste pris le temps de ravitailler à Villeneuve de Marsan et de photographier l'église. De nombreuses maisons, le long de la route, sont à colombages. Il y a aussi des arènes même dans des petites villes.

À l'abri ! 
18
18
Publié le 18 mai 2019

Saint Laurent - Gabarret - 63 km

Nous quittons aujourd'hui définitivement le canal pour suivre la "scandiberique" (eurovélo 3 de Scandinavie à St Jacques de Compostelle)

Elle suit des petites routes bien vallonnées. Sur quelques kilomètres elle emprunte le tracé d'une ancienne voie de chemin de fer. C'est plat mais le chemin non goudronné est rendu glissant par la pluie.

Nous arrivons à Gabarret juste avant la pluie (on a bien fait de se lever tôt et de faire confiance à Météociel qui annonçait la pluie pour l'après midi).

L'office tourisme de Gabarret dans une maison du XVIe 
17
17
Publié le 17 mai 2019

Au matin, comme prévu par la météo, il pleut bien, il ne fait pas chaud (12) et le ciel est gris foncé !

Après une longue discussion (20 secondes environ), nous votons à l'unanimité pour une journée "pyjama".

On arrive tout de même à faire deux petites balades à pied : une sous la pluie pour faire des courses et une vraie promenade entre deux averses.

Notre camping : un ancien moulin 
16
16
Publié le 16 mai 2019

Moissac - Saint Laurent - 69 km

Nous continuons sur la voie verte entre Tarn et canal. Après Agen, entre Garonne et canal.

Nous nous déroutons un moment pour sillonner les rues d'Agen et emprunter une belle passerelle au dessus de la Garonne.

Agen 

Sur la voie verte après Agen, les peupliers noirs ont lâché leur bourre qui tapisse le chemin... allergène ?

Non non ce n'est pas de la neige. 

Voilà une semaine que nous lorgnons sur des cerises mûres mais chez les gens. Enfin aujourd'hui, le long du chemin nous avons pu attraper au péril de nos vies nos premières cerises.

Enfin Miam 
15
15
Publié le 15 mai 2019

Toulouse - Moissac - 71 km

Grand beau et bons revêtements.

À partir de Toulouse nous rejoignons par des voies cyclables le canal "entre deux mers". C'est sympa mais peu varié.

Pont canal de Moissac : d'en haut et d'en bas 

Moissac est sur le chemin de Saint Jacques. Nous visitons l'abbaye et le cloître (le plus beau de France !)

A Moissac, est né Firmin Bouisset qui inventa le concept de la marque représentée par un personnage (souvent un enfant).

14
14
Publié le 14 mai 2019

Aujourd'hui nous restons à Toulouse pour visiter la ville.

Il y a beaucoup de choses à voir et nous voulons prendre le temps de déambuler dans le centre-ville.

Nous enchaînons les édifices : Capitole, cathédrale, basilique et diverses églises.

Nous nous promenons sur les bords de la Garonne : quartier St Cyprien, port de la Viguerie...

Les musées et expositions qui nous intéressent ne sont pas accessibles aujourd'hui, tant pis.

Demain nous re-sautons sur nos vélos


Le Capitole 
La ville 
13
13
Publié le 13 mai 2019

St Papoul - Toulouse - 76 km

Ciel bleu, soleil, petit vent frais d'ouest. Météo parfaite.


Après avoir rallié Castelnaudary, nous faisons notre dernière étape le long du canal du midi. Le revêtement est enfin bon et nous avançons bien.

Zoomez pour voir les Pyrénées 

En cours de route nous avons failli échanger nos vélos.

Pour ceux qui aiment pédaler côte à côte 
12
12
Publié le 12 mai 2019

Rustiques - St Papoul - 59 km

Au lever une belle poule grise, très familière, veut partager notre petit déjeuner. Elle est bientôt suivie par 5 copines.

Pas farouches les gallinacés 

Les conditions météorologiques sont les mêmes qu'hier.

Jusqu'à Carcassonne, que nous ne re-visitons pas, nous retrouvons le canal et sa piste défoncée. Nous essayons la route... c'est la peste après le choléra : vent violent et grosse circulation.

Carcassonne 

Retour le long du canal où la piste finit par s'améliorer. Ouf !


Meilleure piste et écluse- bar 
11
11
Publié le 11 mai 2019

Sallèles d'Aude - Rustiques - 64 km

Premier point positif : malgré un ciel changeant et parfois menaçant, nous n'avons pas pris l'eau.

Deuxième point : nous avons suivi une vélo-route locale qui nous a fait parcourir des petites routes vallonnées et traverser plusieurs villages. Le fléchage est parfait... ça change !

Le seul bémol de la journée, c'est le vent, plein ouest (40 km/h et 60 en rafales) : on n'avance pas vite.

10
10
Publié le 10 mai 2019

Vias - Sallèles dAude - 65 km

Temps idéal pour le vélo.

Commençons par le point négatif de la journée : les voies le long du canal sont des chemins voire des sentiers pleins de cailloux, de racines et de trous. Résultat : beaucoup de fatigue pour peu de kilomètres.

Nous traversons de chouettes paysages (c'est vrai qu'ils sont jolis tous ces petits villages 🎶).

Près de Béziers, les 9 écluses de Fonsérannes sont assez spectaculaires.

À Capestang, où nous déjeunons, nous visitons la collégiale St Etienne.

Nous trouvons un petit camping municipal à Sallèle d'Aude.

9
9
Publié le 9 mai 2019

Le ciel est bleu, il fait doux, un petit vent d'ouest sinon c'est pas drôle.

Les paysages sont peu différents de ceux d'hier jusqu'à Sète. Ensuite nous longeons la mer au plus près jusqu'à Agde.

À la sortie d'Agde nous découvrons le canal du midi que nous suivrons jusqu'à Toulouse... si tout va bien !

Le chemin qui longe le canal est peu carrossable et nous ouvrons le compteur des crevaisons.

Aujourd'hui nous avons vu plus de randonneurs et avons plus échangé.

8
8
Publié le 8 mai 2019

St Gilles - Palavas-les-Flots - 62 km

Une étape sous le signe de l'eau : autour de nous (canaux, marais, étangs), devant nous (la mer) et sur nous (la pluie). Par pure ironie, étape à Palavas-les- FLOTS...

Trempés et frigorifiés, nous décidons de la jouer petits bourgeois et louons un Mobil Home.

Douche chaude, chauffage à fond, on attend le soleil pour demain.

Pas facile de faire des photos par ce temps. En zoomant bien vous devriez voir des flamands roses et des kite-surfers sous les voiles !

7
7
Publié le 7 mai 2019
Un tracé en 2 fois car j'ai arrêté l'appli involontairement

Avignon - St Gilles - 71 km

Départ dans la fraîcheur mais sans vent. La VR emprunte principalement des routes partagées peu passantes et agréables.

Nous arrivons à Beaucaire par les bas quartiers le long du Rhône. Nous pique-niquons au port de plaisance. Un petit vent du sud se lève.

L'itinéraire nous promène entre les vignes puis les vergers et les cultures maraîchères... peut-être quelques rizières (voir photo). Dans les prés, de nombreux chevaux et quelques taureaux camarguais.

Le fléchage est défaillant et le guide faux ; heureusement IGN nous vient en aide.

À St Gilles nous nous installons au camping de la Chicanière et partons visiter la ville : très belle abbatiale, vieilles maisons et ambiance méditerranéenne avec plein d'enfants jouant dans les rues.

C'est l'heure de l'apéro !

Vélo, culture et apéro ! 
6
6
Publié le 6 mai 2019

Châteauneuf - Avignon - 25 km

La nuit dans le pod a été beaucoup plus reposante que la précédente. Nous prenons notre temps et partons vers 9h30. Le but du jour est de finir l'étape prévue hier car nous souhaitons visiter Avignon.

Il fait très beau, le vent est toujours fort mais plus aussi violent.

Nous plantons la tente au camping du Pont d'Avignon situé sur une île au milieu du fleuve. On peut y accéder avec un bateau-navette gratuit.

L'après midi, nous visitons la ville, le musée du petit palais, le palais des papes et le Pont d'Avignon bien sûr !

5
5
Publié le 5 mai 2019

Montdragon - Châteauneuf du pape - 41 km

Nous avons passé la nuit à soutenir les arceaux de la tente de peur qu'ils ne cassent. Le vent était très fort et au matin c'est pire. Nous décidons de rouler tout de même.

Le vent vient du Nord et nous est favorable. Nous passons des petites bosses sans pédaler ! En revanche, dès qu'il souffle de travers, c'est dangereux. Nous sommes souvent obligés de descendre de vélo et avons beaucoup de peine à avancer en poussant.

Les paysages sont superbes mais le vent gâche le plaisir : nous avons froid (7 degrés et 60 km/h de vent) et battons un record de lenteur : 11km/h de moyenne

A Châteauneuf, il y a un beau camping. Nous louons un petit bungalow, mangeons, une douche... on verra plus tard si on prend le temps de visiter la ville.

J'aurais dû lire le journal ! 
4

Au départ de Salavas, nous rejoignons la ViaRhona à Viviers. L'an dernier nous l'avions démarrée là en direction du Nord, cette année c'est plein Sud !

Il y a de belles éclaircies mais également de beaux nuages et un fort vent du Nord bien assez rafraîchissant.


Camping bien aménagé à Montdragon
3
3
Publié le 3 mai 2019

Bon, soyons honnêtes, ce n'est pas ce qui était prévu. Les prévisions météo n'étant pas terribles pour cette fin de semaine, nous avons tout chargé dans le Trafic et sommes descendus à Salavas.

L'herbe a bien poussé. Le jardin ressemble à un champ de blé.

Quelques heures plus tard, c'est un peu moins la jungle.

Une bonne nouvelle : le cerisier qui semblait mort et que nous avions taillé sévèrement est bien reparti ; il a même pas mal de fruits... que nous ne mangerons pas !

Demain nous démarrons pour de vrai sur nos vélos.


2

Le matériel s'entasse. Les vélos sont prêts. Il reste à charger les sacoches, les installer et faire un petit essai. On verra ça demain. Pour aujourd'hui, il faut faire les dernières courses, acheter ce qu'il manque sur la liste.

Ce n'est pas encore tout à fait opérationnel ! 
1
1
Publié le 1er mai 2019

Pas de vélo aujourd'hui. Il faut tondre, débroussailler, faire du tri...

Ça aura le temps de repousser pendant notre absence.

Sous un beau ciel bleu