Tous les ans, Mondoblog organise une formation pour une partie de ses blogueurs. Cette année, elle a lieu en même temps que le sommet de la francophonie, à Tananarive.
Novembre 2016
11 jours
Partager ce carnet de voyage
17
nov

Réveil vers 6h45 ce matin. Pas vraiment matinal : c'est la même heure que pour aller au lycée. Mon train pour Paris part à 8h02. Le trajet est relativement rapide : 50 minutes. Pour tout vous dire, j'ai même été plus rapide pour rejoindre la gare que certains parisiens (alors qu'environ 200km me séparent de la capitale française).

Dans le train
Dans le train
L'arrivée à la gare de l'aéroport Charles de Gaulle
L'arrivée à la gare de l'aéroport Charles de Gaulle
Première étape du voyage : le train

C'est ainsi vers 9h que j'arrive à Paris. L'enregistrement des bagages n'est faisable que 3h avant le départ de l'avion. Mon avion part à 13h40, je dois attendre. Je vais alors prendre un petit-déjeuner (café et croissant) avec mon père qui m'a accompagné jusque-là.

Direction le terminal 2C, le terminal de mon avion

Le temps passe, la fatigue subsiste. En nous dirigeant à nouveau vers l'enregistrement, l'accès est interdit (sûrement un bagage abandonné). Mais c'est à ce moment-là que nous rencontrons le premier membre de l'équipe de l'Atelier des Médias : Simon. Nous discutons, puis au fur et à mesure nous retrouvons le reste de l'équipe et les autres blogueurs résidant en France.

Lors de l'enregistrement, le groupe se scinde en deux. Je reste avec Camille, Manon et Marie-Stéphanie. Mon père m'accompagne toujours. Nous nous asseyons à un café, puis par la suite, achat de magazines. Vint finalement le moment de quitter mon père.

Par la suite, nous passons la douane. Tout se passe bien. Nous mangeons un petit peu avant de rentrer dans l'avion, car il est déjà 13h.

Nous nous installons dans l'avion. Je suis à côté de Marie-Stéphanie. Les heures s'enchaînent, les activités aussi : lecture, pêle-mêle (mots mêlés), bavardage, de temps à autre, on tente de dormir (mais ce n'est pas très fructueux…), et surtout, on regarde la carte avec le petit avion pour voir où on est, on essaye de trouver quel pays nous survolons.

Le trajet est entrecoupé par deux repas. Le premier à 16h heure française (18h heure malgache) est notre dîner. C'est déjà un peu perturbant, mais le plus étrange vint ensuite. À 22h30 (00h30 heure malgache), on nous sert un petit-déjeuner… 😅


La mer de nuages par le hublot
Le petit-déjeuner de minuit
Le soleil se couche à l'horizon (notez l'étoile en haut à droite 😉)
Le suivi du vol sur l'écran dans l'avion
L'avion, le gros du voyage 

Après de nombreuses heures de vol (une dizaine), plusieurs milliers de kilomètres parcourus (plus de 8 000), nous atteignons enfin la terre promise. La première impression en sortant de l'avion est assez étonnante. Certes, la température extérieure est douce et plutôt agréable, mais c'est l'humidité ambiante qui se ressent immédiatement. Pour une bonne partie d'entre nous, c'est la première fois que nous nous rendons sous l'équateur.

À cet instant, nous sommes encore loin de pouvoir vraiment dormir… Il faut passer le service sanitaire, puis la douane. Certains (dont je fais partie) n'ont pas de visa. Il faut donc le récupérer. Les démarches s'effectuent sans problème, c'est juste un peu long par moment. L'attente semble d'autant plus longue que la fatigue s'accumule…

Les paris sur l'heure d'arrivée à l'hôtel sont lancés ! Nous prenons un mini-bus pour nous y rendre. Le phénomène du lever de soleil est plutôt impressionnant : en un quart d'heure, nous passons de la nuit au jour ! Il est 4h30 du matin, et pourtant beaucoup d'habitants sont déjà dans la rue. Certains sont même en train de faire du sport !

Nous arrivons à l'hôtel vers 5h. Après avoir récupéré nos cartes, chacun se rend dans sa chambre. Certains sont à deux, d'autres sont seuls pour le moment, en attendant l'arrivée des autres blogueurs.

Nous découvrons la première règle à respecter : ne pas boire d'eau du robinet. Même pour se brosser les dents, utiliser de l'eau minérale, en bouteille.

Créez votre road trip sur mesure, sans le coût d'une agence !

Plus de 50 circuits personnalisables inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, facile à organiser soi-même
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture
18
nov

Ce matin, la première priorité est de dormir pour récupérer du peu de sommeil et la fatigue accumulée dans l'avion. On zappe le petit-déjeuner : le rendez-vous est à 13h pour le repas de midi. Certains ont réussi à dormir jusque là, mais pour d'autres le réveil s'effectue de plus bon matin : vers 10h.

Le déjeuner a lieu dans le restaurant en face de l'hôtel. Pour ma part, je choisis du riz biryani végétarien. D'autres tentent la viande de zébu ! 2e règle importante évoquée : ne pas manger de crudités (celles-ci sont en effet rarement - jamais ? - nettoyées avec de l'eau en bouteille).

L'après-midi (ce qu'il en reste tout du moins) est détendue. Nous sommes un peu engourdis, et par la fatigue, et par la chaleur (28°C au maximum). Nous nous rendons dans une banque pour y prendre des ariarys (la monnaie locale).

Ensuite, nous prenons la direction du café de la gare. Alors que nous sommes assis avec nos cafés/thés, le ciel se couvre : la pluie menace. Le groupe se sépare en deux. De mon côté, je suis dans le groupe shopping : une boutique à côté de la gare vend des objets sympathiques à prix raisonnable.

Le café de la gare

Une fois les emplettes terminées, nous rentrons à l'hôtel, sous la pluie… Poncho et parapluie sont les bienvenus : il a beau faire chaud à Madagascar, le risque de pluie est bel est bien présent !

Un arrêt de bus malagasy
Au détour des rues d'Antananarivo 

De retour à l'hôtel, nous restons un peu dans le salon en bas pour discuter. Puis c'est l'occasion d'aller dormir 1h-1h30 avant de manger. J'en profite pour réaliser un expérience scientifique : l'eau qui s'écoule dans le robinet tourne effectivement dans le sens contraire de l'hémisphère nord !

Le repas est l'occasion de rencontrer les nouveaux blogueurs, arrivés dans l'après-midi. Le menu du soir est indien : naan, riz, et différents accompagnements (mouton massala, poulet massala, poisson massala ou encore légumes massala). Nous sommes répartis sur deux tables, mais en fin de soirée, nous nous réunissons sur une seule, afin de discuter tous ensemble.

Le repas du soir 

Vers 23h, chacun rentre dans sa chambre. La première vraie nuit de sommeil nous attend !

19
nov
Le lever de soleil

Ce matin, pas de réveil ! En fait, si, j'en avais programmé un. Mais je me suis réveillé avant qu'il ne sonne, vers 8h30… Il faut dire qu'à cette heure là, le soleil est levé depuis longtemps ! Ma nuit n'a pas vraiment été d'une seule traite : vers 5h, la blogueuse avec qui je partage ma chambre, Mireille, est arrivée. Nous avons discuté jusqu'à 6h, avant que je ne me rendorme.

Au petit-déjeuner, nous avons différents choix. Le mien se porte sur un petit-déjeuner indien avec de la viande de zébu (ça ressemble à du bœuf). Après avoir mangé, nous sommes restés en bas. Nous avons longuement discuté avec Sonia, originaire de Côte d'Ivoire.

Par la suite, d'autres blogueurs nous ont rejoints, avant de prendre le déjeuner. Celui-ci ressemble sensiblement au repas de la veille au soir : riz, naan, poulet et poisson massala et, nouveauté, daal !

Le petit-déjeuner
Le daal au premier plan et les naans à l'arrière-plan

L'après-midi, c'est "quartier libre". Nous pouvons nous balader dans Tana. Je propose à Mélissa de m'accompagner à la banque afin de changer de l'argent. L'orage a déjà éclaté. Mais courageusement, nous décidons de quand même nous y rendre.

Il faut dire que nous n'avons pas réellement envie de rester enfermées toute l'après-midi. Malheureusement, la banque est fermée… Nous revenons bredouilles à l'hôtel, mais nous en avons tout de même profité pour réaliser quelques photos 😉 Mélissa a aussi réalisé quelques prises de son. Les détonations du tonnerre sont assez impressionnantes !

Madagascar ou le royaume de la 4L
À Tana, lorsqu'il pleut, le maître mot est "tous aux abris !" 

Peu de solutions s'offrent à nous… Le salon de l'hôtel se transforme en cybercafé pour les mondoblogueurs. Certains travaillent sur leur ordinateur, d'autres bavardent, d'autres encore restent dans leur chambre pour dormir. Nous expérimentons quelques petites coupures de courant, sans réel impact… Le wifi fonctionne bien et d'ailleurs, Sonia en profite pour faire un Facebook Live.

Différentes vues sur Tananarive depuis l'hôtel

Nous tentons ensuite une seconde sortie avec Melissa. La nuit va bientôt tomber, l'occasion de prendre quelques photos ! Finalement, nous restons peu de temps dehors (15-20 minutes maximum). Le résultat des ces 2 sorties est sans appel : 2 paires de baskets trempées (une par sortie…), me restent les tongs… 😜 Mais pas d'inquiétude, ça sèche rapidement !

Par la suite, je rejoins un groupe de blogueur qui regarde The Voice Afrique francophone. Cela me permet notamment d'élargir ma connaissances de la musique africaine !

Nous prenons ensuite le repas du soir avant d'aller nous coucher.

21
nov

Le premier réveil matinal est ce matin. Nous avons rendez-vous à 8h30 dans le hall. Le trajet s’effectue en bus.

Deux guides nous font découvrir la ville : avenue de l’Indépendance (les Champs-Elysée locaux), gare, hôtel de ville, etc. La destination finale est le palais de la reine.

Le palais vu de l'extérieur
Le palais surplombe la ville de Tana
Visite du Palais de la Reine 

Pour rentrer, nous faisons une partie du chemin à pied. Cela nous permet de passer dans des ruelles inaccessibles en bus.

Les Malgaches 

Pour moi, c'est avant tout l'occasion de prendre des photos. Mais j'en profite aussi pour effectuer mes premières prises de son sur les conseils de Mélissa.

Le repas de midi a lieu vers 13h30 à l’Arlequin, le restaurant en face de l’hôtel. Nous mangeons du riz, des lentilles et de la viande de zébu. Le meilleur reste la fin : les fruits. La mangue est juste succulente ! Et moi qui n’aime pas les litchis en France en mange volontiers ici !

L’après-midi, c’est le début de la formation. Aussi vers 15h30, Maristé, Manon, Simon, Mathias et Camille commencent par nous présenter Mondoblog et l’équipe de l’Atelier des médias. Ils enchaînent sur une présentation du programme, des différents modules de formation de la semaine prochaine.

Les « anciens » se présentent ensuite. Les « anciens » sont des blogueurs des saisons 1, 2, 3 et 4. Ils sont présents pour nous aider, établir le lien : ils connaissent tout et tout le monde !

Les goodies

Après plus d'une heure, les esprits commencent à fatiguer, une pause s’impose ! 20 minutes plus tard, nous sommes de retour. Nous effectuons un quiz au sujet de la charte Mondoblog.

Pour terminer, chaque blogueur se présente aux autres blogueurs. Nous nous voyons remettre quelques goodies : une casquette, une clef USB et des autocollants.

Le repas du soir est dans le restaurant indien de l’hôtel. Après avoir mangé, nous discutons un peu avant d'aller nous coucher.

Manon à la prise de son
Mathias, photographe
L'équipe de l'Atelier des Médias : toujours présente pour nous guider ! 
21
nov

Un petit-déjeuner fixé à 7h ce matin. À 8h, il faut décoller ! C'est le premier où nous nous rendons au village de la francophonie, le lieu de notre formation. Après avoir pris connaissance des lieux, la formation débute. Nous commençons par corriger le quiz de la veille : cela nous permet de revoir la charte Mondoblog, ainsi que d'aborder les droits et devoirs des blogueurs. Après une petite pause, pour le déjeuner, nous reprenons de plus belle.

Ambiance studieuse lors de la formation 

Pour le repas de midi, nous avons des plateaux repas directement livrés au village de la francophonie. Le programme du jour : mini brochettes de zébu sauce pistache, gratin de pâtes aux légumes de saison, parmesan et pour le dessert, pana cotta vanille mangue et une banane. Le tout accompagné de jus d'ananas et d'une bouteille d'eau.

Puis la formation reprend. Julien, tout juste arrivé ce matin, nous explique comment vérifier l'information sur Internet. Car comme le disait l'un de ses profs : "Une seule source, c'est la fin des haricots". Il faut toujours vérifier une information. Nous apprenons ainsi à affiner nos recherches et à chercher les informations dans différentes bases de données sur le net.

À nouveau, une petite pause avant d'embrayer sur la partie photo. Ce sont les jeunes qui s'en chargent (Manon, Maristé, Mathias). Nous voyons notamment comment cadrer une photo (règle des tiers, ne pas couper le crâne d'une personne, laisser de l'espace pour le regard, etc.).

Vint un exercice de mise en application. L'ouverture du sommet de la francophonie a lieu à 17h. Nous nous y rendons pour prendre des photos, munis de nos appareils photos et/ou smartphones. Notre objectif : rapporter 2 photos au format paysage et deux au format portrait. Celles-ci doivent former une continuité, une sorte de mini photo-reportage. Par la suite, nous devons les retoucher et les légender correctement. Cet exercice sera corrigé demain.

Maristé se prend aussi au jeu !
Quelques photos réalisées pendant l'exercice 

Nous revenons dans la salle de formation pour approcher la 2e partie du cours de photo : la retouche. L'équipe nous présente plusieurs outils permettant de retoucher, recadrer, redimensionner rapidement et efficacement nos photos. Ils nous expliquent aussi quelques manips utiles : insérer un logo sur une image, que faire lorsque la peau d'une personne sur un portrait est pixellisée, etc.

J'apprends de nouveaux termes : lorsqu'une zone de l'image est trop blanche la photo est cramée, trop noire la photo est bouchée. Nous voyons aussi comment compléter les différents éléments qui se proposent à nous sur WordPress lors de l'intégration d'une photo dans un article (titre, légende, texte alternatif, description). Enfin, nous découvrons où et comment nous approvisionner en images libres de droit.

La journée se termine par une petite visite de Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, et de Hery Rajaonarimampianina, président de Madagascar.

Le retour à l'hôtel est relativement tardif. À peine arrivés que nous allons déjà manger. Après le repas, chacun rentre dans sa chambre pour aller dormir.

22
nov

Même heure de réveil que la veille. À nouveau, nous déjeunons avant de prendre la direction du village de la francophonie. La journée commence par une correction de l'exercice photo de la veille. Par correction, c'est une analyse/critique des photos de quelques personnes que j'entends.

Nous embrayons sur l'écriture web. Dans ce module, ce sont des conseils d'écriture qui nous sont livrés. Cependant, nous ne devons à tout prix les respecter. Bien sûr, un propos structuré, des phrases simples et courtes, une seule idée principale sont autant de d'instruments nécessaires à la réalisation d'un bon article. Mais celui-là doit avant tout être personnel. Eh oui, nous ne sommes pas des journalistes (quoi que… certains le sont) !

Placer des intertitres, mettre des mots en gras et autres astuces de mise en forme de l'article permettront au lecteur, à la vue de celui-là, de savoir si oui ou non le lire. Nous voyons également comment écrire un début (chapô) accrocheur et une fin qui donne envie de revenir sur notre blog.

René sur le projet des anciens : le blog antananarivo2016.mondoblog.org
Manon explique quelque chose à Sonia
Les blogueurs au boulot 

Arrive la pause de midi. Pour quelques personnes (dont je fais partie), c'est régime riz blanc… Nous ne nous sentons pas très bien, avons mal au ventre, au cœur. C'est surement dû à l'alimentation locale : certains plats étaient très épicés et normalement, il vaut mieux éviter les fruits, car ceux-ci sont porteurs de germes…

Simon nous démontre ses talents de dessinateur
Mondoblog est porté par l'Atelier des Médias de RFI

La formation reprend, toujours sur l'écriture. Mais ce sont d'autres points importants que nous abordons : orthographe, grammaire, typographie, etc. En gros, l'écriture en général, car ces règles s'appliquent en toutes circonstances !

Nous terminons cette journée de formation un peu plus tôt que la veille, vers 17h. Nous réalisons ensuite le mannequin challenge, pour finalement reprendre la direction de l'hôtel vers 18h.

Ce soir, tout le monde n'est pas au repas. Des malades sont restés dans leur chambre pour se reposer. De mon côté, il est bientôt 21h30 et je ne vais pas tarder à aller dormir 😉

23
nov

Ce matin, le petit-déjeuner est composé de chaussons aux pommes et d'eau pour moi. Il faut éviter les légumes, les fruits, même la viande…

Fabien, blogueur lillois (comme moi 😉 ), nous présente un cours sur la vidéo pour le net. En effet, les "normes" de ce type de vidéo ne sont pas les mêmes que pour la télévision (un format court, plus libre, un public différent, des outils différents, etc.).

Fabien, blogueur français
La formation continue ! 

Mathias, Manon et Maristé nous expliquent ensuite l'intérêt des réseaux sociaux pour promouvoir notre blog. Ils sont en effet la vitrine de notre blog. Anadjib, mondoblogueur, intervient aussi au sujet de Twitter : il a plus de 22 000 abonnés !

À midi, c'est plateau repas pour une partie des blogueurs, riz blanc comme la veille pour l'autre.

Après mangé, nous rencontrons Thierry Ratsizehena, spécialiste malgache des médias sociaux. Cécile Mégie, directrice de RFI, viens aussi nous rencontrer. L'occasion d'échanger avec eux et de leur poser toutes les questions qui trottent dans nos têtes.

Notre mannequin challenge de la veille est un peu loupé (certains clignent des yeux…), alors nous le refaisons. En peu de temps, c'est dans la boite !

L'émission de l'Atelier des Médias est enregistrée en live. Nous pouvons y assister pour ainsi voir de plus près comment s'enregistre une émission de radio. Dans le même temps, Manon, Maristé et Mathias sont à notre disposition si nous avons des questions à leur poser. De fait, je m'incruste dans le cours de photo "approfondi" de Manon à Aminata.

Enregistrement de l'émission en live
Manon et Aminata pour le cours photo

Le cours photo terminé, je discute un bout de temps avec Christine : elle aussi fait partie de la génération Z, elle a 19 ans. Elle a déjà accompli plein de choses dans sa vie et la discussion est vraiment intéressante !

Avant de rentrer, certains prennent une bière locale dans le village de la francophonie. Nous prenons le bus et arrivons à l'hôtel pour manger le repas du soir. Puis nous allons au MoJo, à 5 min de l'hôtel, histoire de boire un coup, de discuter, de se retrouver entre nous, et pour les plus courageux qui y sont restés jusqu'environ minuit, de danser.

25
nov

Le début de matinée est similaire aux jours précédents : je me lève un peu avant 7h, puis vais déjeuner. Petite particularité ce matin, Lala (blogueuse malgache de la saison 1 de Mondoblog) a fait venir un marchand de vanille à l'hôtel. J'avais déjà réservé ma part, aussi mon achat fut relativement rapide.

Sur le chemin pour se rendre au village de la francophonie, nous faisons une halte dans un supermarché. Nous nous approvisionnons en épices, thé, et autres spécialités malgaches sur les conseils des blogueurs originaires de l'île.

La journée de formation commence relativement tard à cause de toutes ces emplettes. Nous commençons vers 11h avec le backoffice présenté par Simon. Toutes ses astuces nous permettront une utilisation plus efficace de WordPress au quotidien.

Je suis nominée dans la catégorie "blogueur le plus adorable" des Mondoblog Awards 

À midi, c'est l'occasion de voter pour les Mondoblog Awards. Les Mondoblog Awards, un petit concours entre mondoblogueurs de la saison 5 avec différentes catégories : "Dans sa bulle" (le blogueur qui est le plus calme, mystérieux ou retiré), "le blogueur le plus adorable", "le look le plus original", "prise de parole kilométrique" et "l'ancien le plus cool".

Fotso Fonkam, mondoblogueur et développeur web, nous fait un cours sur le HTML et le CSS. Le CSS nous permettra notamment de totalement personnaliser notre blog.

La composition d'une page web et Fotso qui nous explique le HTML et le CSS

Nous enchainons sur la datavisualisation avec Manon et Mathias. La partie théorique est relativement courte, nous commençons très rapidement avec un exercice pratique de mise en forme de données. Pour terminer la journée, nous visualisons le mannequin challenge réalisé la veille.

La soirée est calme. Après avoir mangé, nous restons à l'hôtel (il faut se réserver pour la fête de demain 😜). De mon côté, je fais des photos pour Lucrèce et une petite interview avec René.

25
nov

Aujourd'hui, nous avons tous eu un peu de mal à sortir du lit… Nous arrivons tout de même plus tôt que la veille au village de la francophonie. Nous commençons par un cours de René. Il nous explique les bonnes pratiques en blogging et nous parle des pépites de Mondoblog (c'est en effet lui qui les rédige). Mathias prend ensuite la parole au sujet de la sécurité informatique pour le dernier module de formation.

Nous mangeons un peu plus tôt que les autres jours : il faut être à l'heure pour la rencontre avec Michaëlle Jean. Pendant la rencontre, certains blogueurs sont au micro. Personnellement, je suis "embauchée" pour faire du live tweet 😉. Quelques selfies et une photo de groupe plus tard, la voilà déjà repartie.

Michaëlle Jean à son arrivée dans le pavillon de l'OIF
Selfie avec Michaëlle Jean

Nous reprenons place dans notre salle du pavillon de l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie). C'est le moment des Mondoblog Awards ! À la présentation : Guénolé et Christine. Nous commençons par l'élection de Mister Mondoblog. Pour cela, les garçons volontaires défilent et ont une minute pour parler. Les filles les notent selon 4 critères : démarche, style, sourire et speech.

Le défilé est entrecoupé de diverses prestations : Mathias s'est transformé en poète, Maristé et Manon nous ont fait un remix de "Sapés comme jamais" version Mondoblog, Simon s'est improvisé danseur, etc. Tout de même une petite déception pour Manon qui nous avait promis une danse du ventre (les origines tunisiennes ne trompent pas 😜)…

L'ambiance est plus à la rigolade que les jours précédents 😉

Nous passons ensuite à la remise des Awards des 5 catégories différentes (détaillées hier). Et pour conclure le tout, ce sont les résultats du vote de Mister Mondoblog. Et le grand gagnant est… Georges ! #NounoursCrépu

Le "jury" remet aussi ses prix spéciaux tels que "Rire inattendu" à Mathias, "Boule d'énergie" à Manon ou encore "Chaussettes colorées.

Retour à l'hôtel et dîner un peu particulier : le dernier où nous sommes tous réunis… Celui-ci se termine avec un énorme gâteau (un fondant au chocolat) à la plastique de l'île rouge.

Notre gâteau RFI Mondoblog chez l'Arlequin

Après l'Arlequin, notre restaurant habituel, nous prenons la direction du MoJo, le même bar qu'il y a deux jours. Des groupes rentrent régulièrement (il vaut mieux ne faut pas sortir seul dans les rues de Tana, surtout à une heure avancée). La grande majorité part vers 1h30, mais les plus courageux restent jusqu'à 2h du matin.

30
nov

Ce matin, nous sommes libres de faire ce que nous voulons. Alors pendant que certains profitent de leur lit, je pars faire des courses avec un petit groupe, juste histoire d'acheter les derniers souvenirs - dont le fameux chocolat Robert -. En réalité, nous sommes plusieurs groupes : une expédition marché, une autre chocolaterie, etc.

À peine rentré à l'hôtel, il faut se dépêcher de boucler sa valise : à 11h30, ceux qui partent le soir doivent réunir les valises dans une salle au 7e étage de l'hôtel. Je fais partie de ces personnes dont l'avion décolle aux alentours 23h. Nous nous retrouvons ainsi vers 12h dans notre restaurant habituel : l'Arlequin.

Le dernier trajet de le bus de la joie avec son altesse la Présidente Sonia
La remise des "diplômes"
Dernier jour, certains bossent toujour, mais l'ambiance est déjà nostalgique #emotion

Par la suite, nous nous rendons pour une dernière fois au village de la francophonie. Nos formateurs (Camille, Julien, Manon, Maristé, Mathias et Simon) nous remettent nos attestations de participation au 5e Mondoblog Camp. Nous avons ensuite un peu de temps libre afin d'effectuer nos derniers achats dans les boutiques du village de la francophonie.

Il ne faut surtout pas être en retard au rendez-vous que l'on nous a fixé : nous attendons la visite du Président de la République Française, François Hollande.

La visite de François Hollande 

Quelques questions et un slam plus tard, nous voilà à nouveau entre blogueurs. Et c'est l'heure des adieux. La plupart d'entre nous ne pensaient pas pleurer, et pourtant… C'est dans un bain de larmes que nous nous sommes quittés… De plus, certains doivent être relativement rapides : l'avion part bientôt lorsqu'on prend en compte l'enregistrement et le passage à la douane !

Manon se fait fouiller
Dernier selfie après une nuit à avoir "dormi" dans l'avion
Avant et après l'avion 

L'avion décolle sans encombre, avec tous les blogueurs attendus à bord. Le vol est de nuit. Nous tentons tant bien que mal de dormir (encore une fois, Manon, je m'excuse de t'avoir écrasée 😂)… Au petit matin, nous arrivons finalement en France, chacun reprenant la direction de son horizon : Paris, Bali, ou encore Haïti !