Costa rica...la destination nature par excellence: forêt, volcan, plage, animaux tout est réuni pour se mettre au vert et profiter de ce que la nature nous offre avec la philosophie du pays:Pura vida
Mai 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

après 12h de vol depuis Paris (vol Air France avec des enfants en bas âge 3 et 5 ans à l'époque, la télé, les jeux vidéos, la musique sont les bienvenus pour les occuper tout ce temps-là)....nous voilà arrivés en fin de journée, heure locale à San José...Nous nous somme inscrits sur le site "toutcostarica" pour avoir des infos, des conseils sur le programme de notre voyage (trajet, visite ..avant le départ), pour louer la voiture...et pour loger la 1ère nuit dans un hôtel à Alajuela chez Pierre à quelques minutes de l'aéroport...une navette est venue nous récupérer car le 4*4 nous sera "livré" le lendemain directement sur place...pas de restaurant, on part se chercher un petit truc à grignoter dans une supérette et retour dans notre chambre...on se force à se coucher avec le décalage horaire c'est compliqué...la nuit sera courte...difficile de trouver le sommeil..et dehors beaucoup de bruit qui nous intrigue...il est tôt et les enfants excités...du coup on décide d'aller voir quel est ce bruit en attendant que ce soit l'heure du petit déjeuner...

et là surprise...des dizaines de perroquets verts sur les fils électriques et dans les palmiers qui crient....ils sont magnifiques et bruyants mais on est en pleine ville et ils sont là de partout...le bruit des voitures passe en second plan... fantastique on est déjà plongé en pleine nature !!! Les costariciens sont très croyants et en ce dimanche, ils se sont levés tôt pour aller la messe...cette ville est simple mais très vivante ...un bon point de départ pour la suite de notre voyage!

2

après notre petit déjeuner, je vais faire le débrief avec l'équipe de toutcostarica pendant que mon conjoint et les enfants récupèrent la voiture: elle nous donne des conseils et des infos sur le pays, on retient surtout qu'il faut respecter le code de la route car la police ne rigole pas là-dessus et les amendes sont salées, l'état des routes n'est pas terrible dès que l'on sort de la route principale ,d'ailleurs pour nous rendre à notre futur hôtel, on apprend qu'il y a eu un éboulement sur le chemin et qu'il faudra passer ailleurs pour y accéder...c'est le gros point noir et le seul du Costa Rica...les routes!!! Sinon ras...y a plus qu'à partir...

Initialement on devait aller au volcan Poàs mais celui-ci était entré en éruption quelques mois plus tôt donc le site était fermé pour des raisons de sécurité ...tant pis on a modifié le trajet et nous voilà en direction de Monteverde et sa forêt humide...la route que nous devons suivre étant fermée, nous bifurquons sur un autre chemin un peu au feeling...et hop rencontre avec 2 iguanes...

on poursuit notre route et là en l'air dans les arbres comme une manche d'un vêtement qui pend...en observant mieux c'est la queue d'un singe hurleur... hop on freine, s'arrête sur le bas côté et les observe...wahou on est fasciné avant même d'avoir commencé notre voyage ...on se dit que l'on est chanceux jusqu'à ce qu'ils se mettent à hurler et qu'ils créent une peur panique chez le plus petit qui veut absolument rentrer dans la voiture et partir...aïe...on essaie de le calmer, c'est compliqué...on repart...

on arrive à Monteverde et à l'hôtel Los pinos cabanas y jardines après 3h de route: petit gîte au milieu de la nature, très bien situé, peu de monde à cette période...et le grand qui nous appelle : " venez voir y a des marmottes"...alors des marmottes au Costa Rica pas vraiment par contre des agoutis oui, puis un coati ...pour notre 1ère journée on est gâté..

on mange un morceau en ville et on se promène dans les petits sentiers du jardin ...un vrai havre de paix et une nature luxuriante...des animaux de partout...des petits panneaux explicatifs...un endroit magnifique

3

ce matin , on part au monteverde cloud forest...la forêt de nuages...la pluie nous accompagne...il y règne une ambiance particulière...le quetzal emblème du Costa Rica saura nous montrer ses couleurs resplendissantes...

après 3h de marche dans la canopée, on se ravitaille au café colibri à l'entrée du parc...il porte bien son nom ..on admire le vol de ces fabuleux oiseaux...un spectacle que l'on peut regarder pendant des heures...

on fait une halte à la bat jungle pour faire plaisir aux enfants qui ont bien marché sans trop raler

on mange au restaurant tramonti, assez sympa, avec sa terrasse en hauteur la vue est pas mal

on finit la journée par l'ecological sanctuary où l'on rencontre nos 1ers capucins...

4

ce matin, nous allons au Santa Elena cloud forest : 2 clans s'affrontent les pros monteverde et les pros santa elena...nous avons préféré le Monteverde...peut-être parce qu'on y a vu plus de choses ou peut-être que si l'on avait inversé les jours de visite en commençant par Santa Elena notre choix se serait porté sur celle-ci....dans les 2 cas , l'ambiance de ces forêts pluvieuses est magique ...c'est reposant de s'y promener

petit croque monsieur pour les enfants avec bonbons...pas très équilibré mais ils marchent sans rien dire alors on les récompense par des petites sucreries...

cet après-midi visite d'une plantation de café : le café monteverde via le monteverde coffee center.... cette ferme familiale exploite le café de la graine jusqu'à sa torréfaction,, tout est fait pour être en harmonie avec la nature environnante...des plantations au potager en passant par l'élevage de chèvres, poules et porcs...à tel point qu'un puma traîne dans les environs et a été filmé par une caméra placée dans les plantations...ça il nous l'a dit car on a entendu des branches craquées au sol du coup la précaution est de rigueur...

on finira par une dégustation de café...même les enfants ont goûté et finalement auront un palais plus raffiné que le nôtre...

petite bière avant de rentrer ...un agouti nous fera un petit show avec sauts et courses dans le jardin et un scorpion s'invitera dans notre lodge pour notre dernière nuit...

5

aujourd'hui, on reprend la route direction le volcan Arenal...manque de bol l'accès à la route principale est en travaux du coup on prend la route secondaire : le trajet sera long, la route mauvaise, bourrée de nids de poules.....heureusement que les paysages sont sublimes...

pause repas au café & macadamia...belle vue sur le lac d'Arenal...

on repart pour le volcan avec la chance d'avoir une vue dégagée sur celui-ci...il est visible jusqu'à son sommet ...pas de nuage pour le cacher....

on se gare sur le parking , direction les sentiers d'Arenal 1968 : on marche au milieu des coulées de lave dont l'éruption a eu lieu en 1968...décor fascinant avec un contraste de noir pour la lave et de vert pour la nature luxuriante

vipère de Schlegel  d'un jaune flamboyant mais pas si facile à voir

après une petite promenade de 2h environ, on retourne prendre le goûter sur le parking...des geais bleus semblent intéressés....ils viennent manger les quelques miettes qu'on leur donne....des écureuils grignotent des fruits ...un lézard surgit...la nature est reine...

allez il est temps de rejoindre notre hôtel la Finca lodge où nous y dormirons 3 nuits....bon malheureusement le gps était mal calibré...les coordonnées que l'on a entré nous ont éloigné ...après appel au propriétaire celui-ci nous remettra sur le bon chemin...mais après les 3h de route du matin et les 1h30/2h cet après-midi on est cuit ...heureusement que le lodge est splendide...en plein milieu de la nature...chevaux (des promenades à cheval sont proposées...)...on décompresse en arrivant en allant se baigner dans la piscine...

6

on commence ce matin par une petite visite d'un jardin biologique ...il se met à pleuvoir et bien sûr c'est la seule fois où l'on oublie les k-ways...on tente d'utiliser des feuilles de bananier pour se protéger mais la pluie est trop forte... on se dit que quitte à être mouillé autant aller se baigner aux sources chaudes mais il est trop tôt et elles ne sont pas encore ouvertes...on trouve alors un petit parc pour amphibiens abrité pas très loin...il nous occupera jusqu'à l'ouverture de celles-ci...

Ce ne sont pas les plus connues et pourtant elles sont fantastiques : Eco termales Fortuna!!! Le cadre est juste magnifique, au milieu de la jungle, avec le cri des singes hurleurs au-dessus de nos têtes, un iguane qui se prélasse, un lézard qui marche sur l'eau...et nous sommes seuls!!!! Les gens viennent plutôt l'après-midi ...les sources d'eau chaude sont rien qu'à nous...un vrai bonheur!!

on mange au restaurant sur place, petite baignade digestive et direction mistico arenal hanging bridges...

promenade sur les ponts suspendus, il ne faut pas avoir le vertige c'est assez impressionnant, on réussira à voir les singes araignées qui descendent très rapidement grâce à leurs longs bras vers la canopée en contrebas

retour au lodge où l'on découvre quelques visiteurs...

7

ce matin, on part vers Tirimbina rainforest...promenade en forêt tropicale après avoir traversé un pont suspendu de plus de 200m au-dessus de la rivière sarapiqui...il s'agit d'une réserve biologique qui oeuvre pour la préservation des espèces notamment d'oiseaux et de papillons mais aussi pour l'éducation environnementale...plusieurs visites guidées sont proposées ...avec les enfants ce sera plus simple pour nous de faire sans...

peu de mammifères mais beaucoup d'insectes et d'oiseaux...un lieu à découvrir 

restaurant en bord de route super sympa avec aire de jeux pour les enfants..

direction puerto viejo de sarapiqui ...on le fait un peu au feeling...une fois sur place on discute avec des locaux pour une promenade en bateau sur la rivière...on part et quelques mètres plus loin celui-ci tombe en panne...des ados qui se baignaient sont venus nous aider à le décoincer...bon ça nous a refroidi et l'on est pas trop partant pour y retourner avec un autre bateau..on aurait peut-être dû voir avec une des agences sur l'avenue principale...tant pis pour nous mais c'est dommage parce que ça avait l'air très sympa...on aura au moins pu voir notre 1er paresseux..

retour au lodge et visite des écuries avec baignade pour profiter de notre dernière soirée sur place

8

Nous quittons la région d'Arenal pour se rendre dans la région de Sarchi...plus précisément à l'hôtel Alto palomo situé en montagne...il se mérite...la route n'est pas très bonne et assez sinueuse mais son emplacement est magnifique...on change d'atmosphère...fini la forêt tropicale...la vue depuis le balcon de la chambre est fantastique...on domine toute la vallée...les oiseaux chantent le matin et les lucioles scintillent le soir...spectacle fascinant...

En discutant avec le propriétaire, on apprend qu'il faut faire attention en se promenant dans les sentiers ...le matin même, 3 coyotes étaient devant l'accueil...c'est vrai qu'en regardant le paysage, on imagine bien un puma couché sur une branche comme on peut le voir dans les documentaires...

Tout est parfait : 2 bémols toutefois, nous pensions pouvoir visiter Sarchi et découvrir son artisanat mais la route est trop fastidieuse et notre plus petit ayant le mal des transports quand il y a trop de virages nous y avons renoncé (l'arrivée jusqu'à l'hôtel avait déjà été compliquée) d'autre part l'isolation des chambres est faible du coup quand vous tombez sur un voisin bruyant (le seul autre pensionnaire de l'hôtel pas de chance) ça peut vitre être gênant...

nous nous rendons à la catarata del toro ...impressionnante par sa taille, cette cascade se déverse dans un ancien cratère volcanique au milieu d'une nature luxuriante...un havre de paix...les colibris sont toujours aussi majestueux

J'avais lu que l'on pouvait se baigner aux cascades bleues dans une rivière où l'eau est bleue turquoise, nous demandons à l'accueil mais la dame nous répond que ce n'est pas possible...un peu frustré car nous voyons des personnes partir à pied vers ce qui semble être le point de départ pour accéder à la baignade mais sans billet impossible...nous nous arrêterons un peu plus loin au bord de la rivière: la couleur de l'eau est effectivement magique, la température un peu moins mais nous l'aurons quand même vu

on reprend la route pour retourner à l'hôtel

on part se promener sur le sentier en contrebas où l'on pourra apercevoir notre 1er toucan et profiter de la vue...on finira la journée par manger au restaurant de l'hôtel situé un peu plus loin avec vente de produits locaux et les lucioles donneront un spectacle scintillant et fabuleux avant que l'on aille se coucher

réveil aux aurores pour nous ce matin (on n'a toujours pas absorbé le décalage horaire contrairement aux enfants) ce qui nous permettra d'observer le lever du soleil en écoutant le chant des oiseaux...apaisant et magnifique!!

9

Direction la côte Caraïbes, c'est parti pour 4h de route...et c'est long surtout quand la vitesse est limitée à 60km/h et qu'il y a beaucoup, beaucoup,beaucoup de camions (version taille américaine...des mastodontes) qui se dirigent en majorité vers le port de Puerto Limon, le plus grand de la côte caraïbes...on a fait ce qu'il ne fallait pas faire : doubler sur une ligne blanche en dépassant la vitesse autorisée...ben voilà la police est juste là au virage et nous demande de nous arrêter...on nous a prévenu que les amendes étaient salées (jusqu'à 500 euros)...le policier ne parlant pas anglais appelle sa coéquipière qui, on pense a été attendri par les enfants, et nous demande un backchich pour pouvoir continuer notre route...on lui donnera tous les dollars que l'on avait en poche (environ 150) c'est un moindre mal par rapport au prix d'une vrai amende...on prendra notre mal en patience pour arriver à destination...

sur la route on aperçoit ce que l'on pense être le volcan Poàs en activité avec la fumée qui sort du cratère 

Nous voilà arrivés à la casa Moabi où nous découvrons notre casita pour 5 nuits, l'endroit est calme, le jardin ressemble à une mini-forêt tropicale, les banana-spiders sont reines, la plage à quelques pas...on va être bien

direction la plage chiquita à 5 min à pied...en cette saison on aurait dû avoir de la pluie mais la chance est avec nous, le soleil sera de la partie et les touristes peu nombreux...et hop nous voilà sur une plage paradisiaque seuls ...un vrai moment de détente après ce long trajet...

La mer ça creuse, on part chercher un petit resto : malheureusement je n'ai plus le nom en tête mais il est situé en bord de route face au petit "stade" de foot, il ne paye pas de mine mais on s'est régalé, les jus de fruits frais étaient excellents ...

On continue notre petite visite des alentours pour atterrir à Puerto viejo de talamanca...petit village de pêcheurs coloré et à l'ambiance très "jamaicaine"...le côté cool, tranquille ressort, des petits stands d'artisanat local sont installés, des plages de sable blanc à l'infini...un coup de coeur pour ce village!!!

Je crois que l'on va vite prendre le rythme des Caraïbes: on choisira donc de faire les visites le matin et de découvrir différentes plages les après-midi pour faire du farniente...cette région est vraiment un endroit magique, un incontournable du Costa Rica...pura vida

en récupérant la voiture, au-dessus de nos têtes, 2 paresseux se prélassent 
10

1ère nuit dans notre casita et elle aura été agitée...les singes hurleurs se sont mis à hurler c'est le cas de le dire de 4 à 5h du matin (bon en fait on se rendra compte qu'ils le feront toutes les nuits, on s'y habituera même le plus petit), un oiseau ou autre a frôlé à plusieurs reprises notre moustiquaire et en se levant le matin, des graines étaient éparpillées au pied du lit et des tâches rouges comme du sang (ce sera en fait du jus de fruits mais sur le coup on se pose des questions) sont apparues sur les planches de bois, pour finir en descendant dans la cuisine, c'est un carnage!!!! Les poubelles sont saccagées, nos petites bananes achetées la veille , ont toutes été mangées, même le pain a reçu un coup de griffe...ok tout est ouvert et des animaux sont venus se servir...mission :découvrir qui a fait ça....singe,agouti, raton laveur??!!

Hormis le fait qu'il faut tout nettoyer, on trouve ça plutôt chouette d'avoir la nature qui s'introduit dans la case et fait sa vie sans avoir peur de l'être humain

Allez hop tout est rangé dans le garde-manger, on peut partir au parc national de Cahuita côté Kelly Creek : un sentier longeant la plage immense d'un côté et la forêt de l'autre...on peut aussi bien se poser et profiter du sable et de la mer que se promener et chercher les animaux...on y passera la journée alternant les 2 activités, on réussira même à casser une noix de coco et à en boire son eau et on finira par une petite glace à la sortie du parc....petit coup de coeur pour cet endroit...2 entrées sont possibles celle par le secteur de playa blanca et celle par le secteur de puerto vargas...un même parc mais 2 ambiances complètement différentes...

11

Cette nuit, notre voleur est encore passé mais il se sera contenté de la poubelle, le reste étant bien à l'abri dans le garde-manger...on mène toujours l'enquête...

Ce matin, nous partons visiter le jaguar rescue center : ce centre de sauvetage vient en aide aux animaux blessés, malades ou orphelins...ils y sont soignés, élevés pour les bébés et si possible réhabilités dans leur milieu naturel grâce à la station de libération de la Ceiba...tout le travail effectué par l'équipe pour la protection de la faune locale est fantastique...toutes les espèces sont concernées, singes, paresseux, ocelots, crocodiles, serpents, oiseaux...on trouvera des bébes paresseux dont les parents sont morts écrasés ou électrocutés, des bébes singes hurleurs dont l'un d'entre eux a des problèmes de croissance, un perroquet aveugle, un cerf qui trop habitué à l'homme ne peut pas être relâché...une visite= une bonne action car l'argent aide à leur sauvegarde!!

petit restaurant les pieds dans le sable avec 2 nouveaux compagnons ....

direction le parc naturel de Gandoca-Manzanillo....il est plus sauvage que celui de Cahuita...on nous a déconseillé de nous aventurer seuls dans la forêt car trop dangereux de part les animaux présents notamment serpents, araignées et crocodiles et d'autre part par le risque de se perdre et de rester les pieds coincés dans la boue...nous ne ferons pas la visite guidée car ne souhaitons pas prendre de risques avec les enfants mais je pense que ce parc est vraiment intéressant si on la fait ...il reste cependant très beau comme tout ce que l'on peut voir là-bas mais la visite est certainement le petit plus de ce parc....une 1/2 journée suffit contrairement à Cahuita qui mérite une journée complète

12

Notre voleur est encore passé mais toujours pas identifié par contre l'oiseau de la 1ère nuit l'a été, il s'agit d'une jolie chauve-souris qui s'est installée au 1er étage de la casita

Ce matin, nous partons visiter le musée du cacao situé entre Cahuita et Puerto viejo : le site est en pleine nature, notre guide nous parlera aussi bien du cacao, que des espèces botaniques et des espèces animales...nous apprendrons l'utilité du moustique et oui c'est lui qui pollinise les fleurs du cacaoyer car très petites,c'est le seul insecte qui peut le faire...ensuite contrairement à Madagascar par exemple, la pollinisation des fleurs de vanillier se fait par une petite abeille dont la taille lui permet de le faire et non par la main de l'homme...il nous parlera également des indiens bri-bri et de l'utilisation des plantes médicinales...nous finirons enfin par la fabrication et la dégustation de chocolat façon indigène...une vraie découverte et un guide passionné...à faire!!!!

direction playa arrecife : restaurant, baignade et farniente

puis on bascule de l'autre côté sur la playa punta uva...seule une pointe rocheuse les sépare et pourtant elles sont complètement différentes...un vrai coup de coeur l'ambiance est vraiment carribéenne


13

enfin cette nuit , on a identifié le voleur : un raton laveur...pas du tout farouche, il est reparti tranquillement quand il m'a vu après avoir fait ses petites affaires...le coquin!!

Pour ce dernier jour, nous partons au parc national de Cahuita mais côté puerto vargas cette fois-ci; ambiance différente plus marécageuse, d'ailleurs la promenade se fait sur un sentier en bois pour éviter cette zone boueuse.Il faut noter qu'il est conseillé de revenir avant 14h, l'heure à laquelle à priori les serpents commencent à sortir et à se mettre sur le ponton donc retour potentiellement dangereux si on ne le respecte pas...les singes hurleurs s'en donnent à coeur joie, les capucins ne sont pas d'humeur et nous jettent des fruits pour que l'on s'en aille...un caïman se prélasse...toujours aussi époustouflant...

Le sentier mène à une plage moins idyllique que les précédentes mais elle a tout de même son charme..plage de sable noir

de retour on s'arrête au pen's point , petit resto en bord de mer plutôt sympa et encore un peu de plage pour cette dernière journée

on promène un peu en ville histoire de profiter jusqu'au bout et d'acheter quelques souvenirs et on finit par aller boire un verre tout en admirant le coucher de soleil...

14

le jour que l'on déteste celui du retour qui signifie que les vacances sont terminées...on aura tenté dans la nuit d'attirer le raton laveur avec des fruits frais dispersés un peu partout dans le jardin mais à la place ce sera un agouti qui s'en sera régalé..on aura également vu un tatou passé furtivement...les fourmis rouges auront attaqué nos tongs en passant avec nos valises vers la voiture laissant leurs crochets ancrés dans les semelles....

c'est parti pour 4h de route en respectant cette fois-ci la vitesse ...bon on nous avait dit de rajouter une petite heure car les camions roulent,roulent,roulent effectivement il y a du monde

on arrivera à l'heure pour prendre notre avion et rentrer en France...on pourra même voir un chariot typique de Sarchi

Conclusion: un voyage fanstastique pour les amoureux de la nature, des costariciens adorables, des paysages fabuleux, des animaux à tout va...un sentiment de quiétude et de bien-être...pura vida comme ils disent...

Une envie d'y retourner parce qu'il reste beaucoup de choses à voir/faire...nous n'avons pas pu faire certaines activités à cause des enfants...visite nocturne d'un parc...louer des vélos à Puerto viejo ...visiter Manzanillo...aller voir la tribu des indigènes bri-bri...sans compter les autres régions du pays...

un vrai coup de coeur pour toute la famille!!!