Carnet de voyage

Sur le chemin de halage de la Mayenne 2020

3 étapes
13 commentaires
31 abonnés
Dernière étape postée il y a 1286 jours
Balade à vélo sur les bords de la Mayenne
Août 2020
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 19 août 2020

A la sortie d'Angers, à l'endroit où la Sarthe et la Mayenne se rassemblent pour former la Maine, je pars à vélo sur le chemin de halage de la Mayenne. Je vais remonter, à contre-courant, les rives de la Mayenne. C'est aussi l'itinéraire de la Vélofrancette, itinéraire vélo entre la Manche et l'Atlantique, et un des chemins de Compostelle.

Départ 


Je longe la Mayenne face aux rives de l'Ile St Aubin, petite île entourée des trois rivières : la Sarthe, le Vieux Maine et la Mayenne. Afin de jongler avec la montée des eaux, et pour ne pas que les vaches en liberté sur l'île se noient, des portes barrages de régulation sont installées.

Portes barrages de régulation de l'eau


L'Ile St Aubin est une zone Natura 2000 située dans les Basses Vallées Angevines où sont présentes de nombreuses espèces animales et végétales protégées. Dans un ancien presbytère, il est possible de visiter la ferme de l'île pour comprendre l'histoire et le fonctionnement de l'île. Des circuits cyclables et pédestres d'environ 5 kms sont proposés pour découvrir l'île à laquelle on accède par un bac au Port de l'Ile. Ce bac est gratuit et fonctionne jusqu'à 20h45 en été. Les passagers sont invités à tirer sur le filin pour faire avancer le bac. Bonne humeur assurée !

Port du Bac pour accéder à l'île St Aubin de façon originale


Bateaux sur la Mayenne

Avant d'arriver à Cantenay-Epinard, le chemin de halage passe à proximité de Terra Botanica, une idée de visite.

Cantenay-Epinard


A quelques kilomètres de Cantenay-Epinard se trouve la première écluse : l'écluse de Montreuil-Belfroy située sur la commune de Montreuil-Juigné.

Ecluse de Montreuil Belfroy



Barques et bateaux sur les bords de la Mayenne


Un long chemin agréable avec des garde-corps en bois surplombe la Mayenne et débouche sur le camping de Montreuil Juigné avant d'arriver à l'écluse de Sautre.


Ecluse de Sautre


Quelques explications sur le passage des écluses. Elles sont ouvertes de 9h à 20h. En dehors de ces horaires, les bateaux doivent attendre le lendemain matin pour pouvoir passer l'écluse. Si le panneau est jaune, l'éclusier est présent, s'il est bleu, il est absent. Si le panneau est rouge, l'accès à l'écluse est interdit.


Explications des panneaux pour le passage des écluses


J'arrive sur l'écluse de la Roussière sur la commune de Longuénée sur Anjou. La maison éclusière est un site incontournable sur les bords de la Mayenne. Un arrêt s'impose pour admirer ce lieu que l'on sent, rempli d'histoire avec une architecture remarquable.

Maison éclusière de la Roussière, ancien moulin


Il faut également remarquer les alentours de l'écluse.

Le Hameau, autour du moulin de l'écluse 


Les bâtiments de l'époque ont été conservés et réhabilités en maisons d'habitation ou en gîtes : hangars à blé, maisons des raccommodeuses, écuries, maison du régisseur….

Anciens bâtiments autour du moulin de l'écluse



Déco autour de l'écluse de la Roussière


Avant d'arriver sur l’aire de Pruillé, un petit moulin attire l'attention.

Moulin à Pruillé , au milieu de la vigne


A Pruillé, à proximité de l'aire de jeux, du camping et de la guinguette, un bac permet de passer sur l'autre rive de la Mayenne. C'est le Trait d'Union.

Aire de Pruillé et son bac  



A Grez-Neuville, on arrive sur le quai de l'Hirondelle où sont installés des panneaux photos et des panneaux explicatifs et ludiques sur l'histoire de la Mayenne et des communes de Grez et de Neuville. A partir de 1920, l'Hirondelle était un bateau à vapeur destiné au transport des passagers entre Angers et Château Gontier, qui réalisait plusieurs navettes par semaine.

Les différentes techniques de traversée de la rivière  



Au passage, on peut jeter un petit coup d'œil sur la Margotte, petit bateau typique, et sur le moulin sur l'autre rive de la Mayenne.

Le port de Grez Neuville 


Avant d'arriver à l'écluse de Grez, deux stations peuvent s'avérer importantes en cas d'imprévus : l'une pour recharger les vélos électriques, l'autre pour regonfler les pneus et réparer les vélos.

Stations pour vélos  


A l'écluse de Grez, le Restaurant de l'Ecluse attend les randonneurs pour une pause gastronomique. On y apprend que l'écluse a été construite en 1855 et a permis de développer le commerce fluvial tout en imposant aux moulins de s'adapter à ce nouvel usage du fleuve.

 Maison éclusière de Grez


Ancien moulin 


En poursuivant le chemin, au détour d'un virage, on arrive à l'Asinerie de la Rivière où sont fabriqués des cosmétiques au lait d'ânesse. Une visite est proposée à partir de 10h.

Savonnerie au lait d’anesse  


Après avoir passé le vieux pont de en fer qui relie l'Oudon à la Mayenne, deux possibilités s'offrent aux randonneurs : prendre la direction de Montreuil sur Maine pour continuer à longer la Mayenne ou se diriger vers le Lion d'Angers pour découvrir l'Hippodrome du Lion d'Angers en longeant l'Oudon.

Pont où l’Oudon se jette dans la Mayenne 


Je fais le petit détour pour découvrir cet immense hippodrome entouré d'une forêt avec ses sculptures en bois et ses bancs originaux.

Parc et Hippodrome du Lion d’Angers


Le chemin de l'Isle Briand, qui contourne l'hippodrome, permet de rejoindre le chemin en direction de Montreuil sur Maine.

Ce sera pour la prochaine étape jusqu'à Château Gontier. Comme on annonce de la pluie pour les deux prochains jours, je quitte le parcours et je reviendrai avec le soleil….

2
2
Publié le 21 août 2020

Après deux jours de pluie, le temps semble s'améliorer et la météo annonce une belle journée. Je me stationne à La Jaille Yvon et pars à vélo jusqu'au Lion d'Angers où je m'étais arrêtée à la confluence entre l'Oudon et la Mayenne. Demi-tour, mon parcours commence ici.

Du Pont de l'Aubinière, je découvre le château du XVIIIème siècle qui se situe dans le Parc de l'Isle Briand, magnifique bâtisse bien entretenue et habitée, entourée de prairies et de chevaux.

Château dans le Parc de l'Isle Briand qui abrite des écuries


Sur la route, je fais quelques rencontres et découvre de jolies barques sous les arbres et du mobilier fluvial inattendu.

Des ânes à l'entrée de Montreuil sur Maine


Barques et installation pour pêcheur


Un pêcheur me raconte qu'il aime venir pêcher sur sa barque dans son petit coin tranquille. Il me montre ses prises du matin : 2 silures. Il m'explique qu'il a déjà goûté aux silures, ce n'est pas mauvais mais il faut les manger bien épicés car ça n'a pas beaucoup de goût. Je veux le laisser car j'ai peur de faire trop de bruit et l'empêcher de prendre des poissons. Mais, ça mord et il sort un petit gardon. Je lui demande s'il va faire une friture avec ceux qu'il a déjà pêchés le matin mais non.... c'est pour faire des vifs pour ses prochaines pêches car il ne mange pas le fruit de sa pêche. Dommage ! L'idée d'un friture de gardons me met l'eau à la bouche….

Pêcheur sur la Mayenne


En poursuivant, j'arrive à l'écluse de Montreuil sur Maine. Franck, le jeune éclusier saisonnier, m'indique tous les lieux qu'il faut voir sur la Mayenne. Il veut me donner une carte détaillée mais…. rupture de stock. Il me conseille de m'arrêter à l'écluse suivante pour demander une carte. Il m'avertit que le chemin est dévié quelques kilomètres plus loin. Le parcours quitte la Mayenne sur 5 à 6 kilomètres. J'apprendrai plus loin qu'un propriétaire ne veut pas donner l'accès à son terrain mais les habitants qui empruntent ce sentier souvent, espèrent que ce sera résolu l'année prochaine…. à suivre !

Ecluse de Montreuil sur Maine avec expo du club photos


Après avoir échangé, je repars et passe à côté d'une grotte où une chapelle est installée. Je laisse mon vélo et parcours le chemin de croix. Ca grimpe mais la vue sur la Mayenne est très belle.

Vues sur la Mayenne du chemin de croix


Et j'arrive à l'endroit de la déviation. J'ai l'impression de refaire mon chemin de croix une deuxième fois…. ça monte dur. C'est là que j'apprécie ma toute nouvelle acquisition…. un vélo électrique, ça vous change la vie ! Bon, il faut quand même pédaler pour arriver au sommet de la côte mais c'est beaucoup plus facile ! Je passe à travers la campagne angevine, sympa avec ses châteaux, ses fermes rénovées, ses arbres fruitiers…. et sa topographie bien visible. Ceux qui n'ont pas d'assistance sur leur vélo s'en rendent vite compte.

Déviation pour rejoindre l'écluse de Chambellay


Je redescends vers l'écluse de Chambellay et en profite pour demander une carte à l'éclusier et papoter cinq minutes avec lui sur le passage des bâteaux et son expérience estivale en tant qu'éclusier.

Ecluse de Chambellay


Je repars en direction de Chenillé Changé avec son pont et ses installations toujours très originales pour profiter des bords de la Mayenne, un salon sur pilotis cette fois-ci. Que d'imagination ont les riverains…

Chenillé Changé


Je passe sous le pont de Chenillé Changé et découvre l'ancien lavoir qui n'est pas indiqué mais qui attire mon œil.

Lavoir de Chenillé Changé


A la sortie du village se trouve l'écluse du Petit Chenillé. Elle est située dans un cadre très agréable avec de jolies propriétés et un moulin sur l'autre rive, transformé en gîte.

Ecluse du Petit Chenillé à Chenillé Changé


Belles demeures angevines à proximité de l'écluse du Petit Chenillé


Il est temps de m'arrêter pour pique-niquer. J'arrive à la Jaille-Yvon. C'est la dernière commune de Maine-et-Loire avec son écluse décorée et son un tory qui lui donne un petit air japonais….

Ecluse de la Jaille Yvon, dernière écluse du Maine-et-Loire


Je repars en direction de la Mayenne, le département, cette fois-ci. Un grand panneau accueille les randonneurs et c'est le début des bornes kilométriques qui indiquent que l'on peut parcours 85 kilomètres jusqu'à Mayenne, la ville !....

Il me reste 85 kms pour rejoindre la ville de Mayenne


La première ville mayennaise traversée est Daon (phonétiquement se dit Dan). C'est un port nautique où les bâteaux s'arrêtent pour faire une étape. On y est également invité à venir "faire du ski en Mayenne", mais c'est du ski nautique !

Commune de Daon et sa base nautique et fluviale


J'arrive sur la première écluse mayennaise, l'écluse de Fourmusson où je rencontre Yuenn, l'éclusier breton. Il m'indique qu'en Mayenne, il y a 37 écluses. La plupart d'entre elles sont construites sur les emplacements des moulins. Et il me conseille d'aller plus loin que Château Gontier jusqu'à Origné. C'est un peu plus loin que ce que j'avais prévu mais il me parle avec son coeur des merveilleux endroits qu'il adore. Il arrive à me convaincre mais je verrai en fonction du temps….

Ecluse de Formusson, 1ère de la Mayenne (ou dernière en sens inverse !)



Le petit village de Ménil est très touristique avec son bac pour traverser la Mayenne, son petit port avec guinguettes et restaurants, son bourg avec son église et ses expositions.

Ménil avec son bac et sa maison du passeur


Ménil, entre Daon et Château Gontier


Je traverse l'écluse de Ménil où je parle avec l'éclusière étudiante en remplacement pour l'été. Je lui demande de quelle façon elle a trouvé ce poste saisonnier. Elle m'indique qu'elle a postulé sur le site du département et qu'elle a été retenue. Un job d'été sympa pour rencontrer du monde.

Ecluse de Ménil


A proximité de l'écluse de Ménil


Je traverse l'écluse de la Bavouze où un employé du département de la Mayenne est à repeindre les barrières de l'écluse.

Ecluse de la Bavouze


Une maison assez originale attire l'attention sur le passage.

Originalité mayennaise ?

Juste avant d'arriver à Château Gontier, je remarque le kilomètre 0 de l'itinéraire de la voie verte qui relie Segré par d'anciennes voies de chemin de fer. A prévoir pour un prochain parcours.

Vers Segré par les anciennes voies ferrées de la Mayenne


J'arrive sur l'écluse du Pendu avec une très belle vue sur la ville de Château Gontier et l'ancienne meule du moulin conservée et exposée sur le muret de l'écluse.

Ecluse du Pendu


Château Gontier


A la sortie de Château Gontier se trouve l'écluse de Mirwault.

Ecluse de Mirwault


A l'écluse de la Roche du Maine, je m'approvisionne en eau. A la différence de ma dernière épopée sur le Canal d'Ille et Rance, presque toutes les écluses de la Mayenne sont équipées de points d'eau, ce qui est appréciable pour les journées ensoleillées.

Ecluse de la Roche du Maine


Sur le chemin, je rencontre Marie-Thérèse et Françoise, deux retraités de Château Gontier qui font deux à trois sorties vélo par semaine. Elles ont la forme !

Rencontre de Marie-Thérèse et de Françoise


A l'écluse du Neuville, alors que je regarde le Moulin et les panneaux sur les plantes, Marie-Thérèse et Françoise s'arrêtent pour me dire que je peux visiter la coutellerie. Je suis leur conseil et découvre un atelier de fabrication avec le créateur du couteau, Antoine Faucheux, qui propose des stages pour apprendre à fabriquer son propre couteau et repartir avec sa création personnalisée. Les formes de ce couteau sont tirées de la forme d'un méandre de la Mayenne près de Château Gontier et de la forme du pétale du haut de la fleur de lys du blason de l'Anjou. Coutellerie du Maine-Anjou.

Ecluse de Neuville
Crêperie et hébergements sympas au bord de la Mayenne
Coutellerie de Maine Anjou


Ensuite vient l'écluse de La Rongère, bâtie sur le même principe que les autres maisons éclusières avec un rez-de-chaussée surélevé, deux escaliers qui entourent la porte de la cave et un jardin derrière la maison.

Ecluse de la Rongère


Après le Pont de La Valette, on peut découvrir une jolie propriété sur les bords de la Mayenne.

Pont de La Valette sur la commune de Houssay


Je m'arrête à l'écluse de la Fosse où je discute avec Gilles, l'éclusier. Il est passionné par la Mayenne. C'est la deuxième année qu'il fait ce job d'été. Je le regarde, intriguée, et lui demande pourquoi l'écluse n'est pas automatisée comme toutes celles que je viens de passer. Et comme il me voit prendre des photos, il me demande si je suis journaliste. Mdr! Il m'explique que c'est une écluse manuelle et que toutes les écluses en amont de celle-ci sont manuelles. On parle de la fréquence de passage des bateaux et il m'informe qu'on n'est pas très loin de Laval. Un ingénieur, dont on taira le nom, s'est trompé dans les calculs et l'un des ponts de Laval n'est pas assez haut…. ce qui fait que la moitié des bateaux ne peuvent pas passer sous le pont. Si certains peuvent passer mais sont limites, ils risquent de ne pas pouvoir y repasser sur le retour en cas de montée des eaux. En plus, aucun loueur de bateaux n'est installé en amont de Laval, ce qui limite le trafic. Avis aux porteurs de projets….

L'écluse est installée en face d'une carrière et sur l'autre rive, on peut voir un ancien moulin avec sa roue extérieure.

Ecluse de la Fosse face aux carrières


Avant de repartir, Gilles me conseille de faire une pause sur la terrasse de la prochaine écluse où ils servent des rafraîchissements. Arrivée à l'écluse de la Bénâtre, je retrouve mes retraités qui font une pause sur des transats face au canal. On papote un peu sur le lieu et elles repartent.

Je suis arrivée à Origné. C'est vrai que cet endroit est "bucolique" comme me l'avait indiqué Yuenn, avec son château qui surplombe la vallée de la Mayenne.

Ecluse de la Bénâtre


Je suis les conseils de Gilles et m'attable pour déguster une boisson locale et bio : un Kéfir au sureau. Je note la recette de cette boisson aux mille vertus.

Je rebrousse chemin, remercie Gilles sur le passage pour ses bons conseils, double mes deux castrogontériennes / castelgontériennes et leur souhaite un bon retour, m'arrête à l'écluse de Ménil pour raconter à la stagiaire jusqu'où je suis allée et confirme à Yuenn, qui m'attend sur sa chaise, que l'extension jusqu'à Origné en valait la peine et m'a beaucoup plu. Il me conseille, pour la prochaine fois, de naviguer sur la Mayenne ou de louer un kayak. L'expérience fluviale permet de découvrir la rivière d'une autre manière. Et même avec un kayak, on peut expérimenter le passage des écluses !....

Il me reste 6 kms pour rejoindre le parking et passer la frontière entre les départements de Mayenne et de Maine-et-Loire.

Comme j'ai parcouru 102 kms aller-retour, je décide de rentrer pour me reposer et revenir dans quelques jours pour terminer mon périple du kilomètre 52 à Origné jusqu'au kilomètre 0 à Mayenne….

A bientôt pour la fin du parcours.

3
3
Publié le 26 août 2020

Dernière ligne droite vers le point Zéro de la Mayenne. Je me gare à Changé, tout près de Laval et pars en direction de l'écluse de la Bénâtre où je m'étais arrêtée. Cet endroit me plaît beaucoup. J'en profite pour m'installer dans un transat et déguster un Kéfir au citron. Pas mauvaise, cette boisson locale.

Une halte à privilégier sur le parcours avec son petit restaurant et son magasin bio et local


Je repars presque à contre-coeur car je me serais bien installée pour la journée….

Départ au Kilomètre 51,5


J'arrive sur l'écluse de Briassé. Sur l'autre rive se trouve un moulin qui a fonctionné jusqu'en 1954. Lorsque le dernier meunier a cessé son activité, le moulin a été transformé en maison d'habitation. Un garage à vélo original a été installé au pied d'un arbre.

Ecluse de Briassé


Après être passée sur plusieurs petits ponts où des cours d'eau se jettent dans la Mayenne, je rejoins l'écluse de Persigand où un bateau arrive. L'éclusière me raconte qu'elle est titulaire depuis une dizaine d'années. Avant elle faisait des remplacements en rotation sur cinq écluses lors de la journée de repos des éclusiers. Comme tous les autres, elle adore son métier et en parle avec beaucoup d'amour.

Ecluse de Persigand


En discutant avec les éclusiers, ils me conseillent, à l'étape suivante, de traverser le pont pour aller sur l'autre rive et faire un tour à l'Abbaye du Port du Salut. Heureusement que j'ai échangé avec eux, sinon je l'aurais loupée car elle n'est pas indiquée. Un grand merci à eux de m'avoir permis de découvrir ce lieu. A l'entrée de l'abbaye, un petit magasin propose les produits du monastère et des environs. Les sacs à dos devant la porte me rappellent les auberges sur le chemin de Compostelle.

Abbaye du Port du Salut


Je reviens sur le chemin de l'autre côté du pont et plonge vers l'écluse de Port-Ringheard, dite aussi écluse du Port du Salut. Face à l'écluse, le moulin qui appartenait aux chanoines de l'abbaye et servait à moudre la farine est devenu une centrale hydroélectrique en 1930.

Ecluse de Port Ringheard


Je poursuis vers l'écluse de Bonne. Le moulin à farine, sur l'autre rive, a été utilisé por la fabrication d'articles de taillanderie et de quincaillerie au début du XXème siècle avant d'être transformée en centrale hydroélectrique.

Ecluse de Bonne


A l'écluse de Cumont, je rencontre "Charlie.... et la marbrerie". Sa cabane d'éclusier est situé face à une usine de marbrerie qui, jusque récemment, utilisait encore la force de l'eau de la Mayenne grâce à une roue pour travailler le marbre. Il me parle de l'économie de Laval et m'apprend que la ville est très axée sur l'activité laitière, comme témoin, Lactalis, entreprise très connue, mais elle se développe également dans les activités informatiques de haut niveau.

Ecluse manuelle de Cumont avec Charlie aux commandes musclées


Avant d'arriver à l'écluse d'Avesnières, je double une Lavalloise avec qui j'échange sur quelques kilomètres. Je l'ai déjà doublé et redoublé plusieurs fois. Elle est intriguée de me voir m'arrêter à chaque écluse et poser des questions aux éclusiers. Elle me demande si je fais une thèse sur les écluses. Mdr ! On continue ensemble jusqu'à Laval. Je lui explique que je suis passée voir l'abbaye et elle me parle des deux congrégations de religieuses sur Laval. En arrivant à Laval, je lui demande quel est le pont qui pose problème au passage des bateaux. Elle me regarde, étonnée, alors je lui explique que très peu de bateaux peuvent traverser Laval car un pont n'est pas assez haut. Elle est surprise et me dit qu'elle va pouvoir attraper plus d'un Lavallois avec cette histoire !

Ecluse d'Avesnières au pied de l'imposante Basilique Notre-Dame d'Avesnières


C'est à côté de l'écluse de Laval que se trouve le fameux pont. C'est le Pont de l'Europe !

Pont de l'Europe trop bas pour le passage des bateaux


Ecluse de Laval


Petite balade dans Laval


Après le viaduc de Laval se trouve l'écluse de Bootz. Un moulin à farine était installé de chaque côté de la rivière. Au fil des ans, le moulin du Grand Bootz est devenu une minoterie et le moulin du Petit Bootz s'est transformé en filature de coton, maintenant disparues. On voit encore les différents bacs sur le côté de l'écluse.

Ecluse de Bootz


Après être passée sous le pont de Pritz, j'arrive à Changé pour pique-niquer dans le parc face au petit étang et faire un tour du village.

Balade dans Changé et au Jardin de Simples


Manoirs de Changé sur les bords de la Mayenne 


Vu le ciel un peu noir, j'hésite à repartir mais je me lance jusqu'à l'écluse de Belle Poule. Joli nom ! Ce matin, la dame de Laval m'avait dit qu'elle préférait le parcours entre Laval et Mayenne, et elle n'avait pas tort. En plus, le soleil sort des nuages…. tout est plus beau sous le soleil !

Ecluse de Belle Poule avec son usine hydroélectrique encore en activité


Après avoir longé le golf de Changé, je rejoins l'écluse de Boisseau.

Ecluse de Boisseau


De l'autre côté du pont, se trouve St Jean de Mayenne après l'écluse de la Maignannerie.

Ecluse de la Meignannerie
Bateau nettoyeur, bateau bibliothèque …. à chaque bateau son utilisation


Et j'arrive à l'écluse de l'Âme. Quel nom pour une écluse ! Un petit coin est installé sous des arbres pour le repos de l'âme et derrière l'écluse se trouve une frayère pour les brochets, un peu à sec…. L'endroit est plaisant.

Ecluse de l'âme



L'écluse du Moulin Oger a été construite près d'un moulin à farine qui appartenait au seigneur du Château de la Motte et fonctionnait grâce au barrage.

Ecluse du Moulin Oger


En poursuivant le long de la Mayenne, j'arrive dans un endroit assez plaisant avec un petit restaurant très prisé pour sa terrasse donnant sur l'écluse de la Fourmondière Inférieure. De l'autre coté de la rivière se trouve un moulin à farine qui avant de brûler, était édifié sur six étages. Puis il a été transformé au fil des siècles en filature de coton puis en un atelier spécialisé dans la fabrication de matériaux en alliage métallique et enfin, a été racheté par la Compagnie Française de l'Amiante du Cap. Depuis 1959, le moulin abrite une petite centrale.

Ecluse de la Fourmondière Inférieure


A quelques roues de vélo, le Pont de Rochefort sépare cette écluse de l'écluse de la Fourmondière Supérieure.

Pont de Rochefort et Ecluse de la Fourmondière Supérieure. 


Entre 1853 et 1857, les Ponts et Chaussées construisirent l'écluse de la Richardière avec son barrage pour permettre la circulation des bateaux entre Laval et Mayenne, jusque là impossible. Par la suite des industriels ont construit sur la rive opposée une petite centrale hydroélectrique pour alimenter leur filature d'amiante implantée sur Rochefort.

Ecluse de la Richardière


Je traverse l'écluse de la Verrerie sur la commune de Sacé….

Ecluse de la Verrerie


Et l'écluse de la Nourrière où, comme dans l'écluse précédente, une roue à aube permettait de faire fonctionner des meules pour fabriquer la farine. Depuis les années 50, le moulin a été aménagé en maison d'habitation et le barrage sert à alimenter une mini centrale hydroélectrique toujours en fonctionnement.

Ecluse de la Nourrière


Dans la maison éclusière de l'écluse du Port est installé un petit magasin où l'on propose des produits 100% mayennais. Un endroit agréable pour faire une pause et pour profiter de la vue sur la Mayenne comme le fait ce groupe de mob'randonneurs.

Ecluse du Port


L'écluse des Communes est construite sur le même principe que toutes les autres écluses traversées depuis Laval avec son four à pain dans le jardin, dans une petite maison bien cachée derrière les branches des arbres.

Ecluse des Communes


L'écluse de Bas-Hambers est la seule à appartenir à un propriétaire particulier. Les autres écluses appartiennent au Conseil Général de la Mayenne et sont mises à la disposition des éclusiers ou mises en location à des particuliers.

Ecluse de Bas Hambers


Un moulin est installé directement sur l'écluse de Corçu au milieu de la Mayenne. Utilisé comme moulin à farine à l'origine, il abrite actuellement une micro centrale hydroélectrique à ciel ouvert….

Le moulin fonctionnait grâce à une roue à augets permettant de faire fonctionner les meules.

 Ecluse de Corçu


Près de l'écluse de Boussard se trouvait un moulin avec une roue à palettes qui faisait fonctionner des meules. Il ne reste qu'une dépendance du moulin qui abrite actuellement une ferme.

Ecluse de Boussard


Devant l'écluse de la Roche, j'entends une voix. Une dame, assise sur une chaise et cachée derrière un arbuste, me crie que l'écluse est belle. Je m'approche et elle m'explique qu'elle est changéenne et aime venir avec son mari, se reposer chez son beau-frère, qui est locataire de la maison éclusière.

Une randonneuse de la région me vante les beautés de la région et me conseille de faire le parcours de la Voie Verte qui part de Mayenne, traverse la campagne mayennaise jusqu'à St Jean de Mayenne et revient au point de départ par le chemin de halage.

Ecluse de la Roche


Je double la randonneuse qui est partie pour une balade de 10 à 12 kms avec son chien sur les bords de Mayenne. Je la croiserai peut-être à nouveau sur mon retour....

J'arrive sur l'écluse de Grenoux. La maison éclusière datant de 1863 invite à faire une pause. Je m'exécute et contourne la maison, derrière laquelle je découvre une petite cabane qui abrite un four à pain, fermée comme la plupart d'entre elles sur le chemin.

Ecluse de Grenoux


Enfin un bateau qui traverse l'écluse de St Baudelle, avec son éclusier qui tourne la roue afin de faire monter le niveau de l'eau pour permettre au bateau de poursuivre sa route. Le jardin de la maison éclusière propose une exposition de photos sur la faune et la flore des environs. Et toujours un four à pain caché dans une cabane dans le jardin, à l'abri des regards.

Ecluse de St Baudelle


Avant d'arriver à la dernière écluse, je rencontre des petits animaux étranges sur le chemin.

 Insolites au milieu de la nature


Je me fais doubler par un vélo. C'est l'éclusier de St Baudelle qui a été appelé sur l'écluse de Mayenne pour faire passer un bateau. C'est le bateau touristique du Pays de Mayenne qui rentre au port.

Ecluse de la Mayenne



J'arrive sur la fin du parcours. Les dernières bornes défilent pour atteindre la borne Zéro sur les quais près de l'Office de Tourisme de Mayenne.

Trois, Deux, Un….


Zéro ! Arrivée à Mayenne….



Sur les quais de la Mayenne, face à la ville de Mayenne, dans le département de la Mayenne !....



Balade fluviale


Mayenne


Je retourne vers ma voiture en saluant tous ceux qui me reconnaissent sur la route.

Belle aventure sur ce chemin de halage de la Mayenne où j'ai parcouru près de 260 kms aller-retour sur 3 jours de randonnée.


Angers - Le Lion d'Angers et Parc de l'isle Briand : 58 kms

Le Lion d'Angers - Origné : 102 kms

Origné - Mayenne avec détour à Laval, Changé et Mayenne : 112 kms

Et jamais en panne de batterie !


Avez-vous remarqué que les écluses sont balisées en jaune jusqu'à Laval et en bleu entre Laval et Mayenne? Je vais voir qui a suivi mes longs commentaires et va pouvoir m'en donner la raison…..