Carnet de voyage

Premier Regard sur le Vietnam - Avril 2017

11 étapes
21 commentaires
24 abonnés
Dernière étape postée il y a 1443 jours
Traversée du Vietnam de Hanoi à Ho-Chi-Minh
Avril 2017
12 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 29 avril 2020

Je rêvais depuis longtemps d'aller découvrir les pays enchanteurs de l'Asie. Ma première étape sera le Vietnam. Plusieurs facteurs pour ce choix de pur hasard. D'abord, un ami de ma fille, qui a été adopté il y a une vingtaine d'années, a retrouvé sa famille d'origine et ceci m'a beaucoup touchée. D'autre part, lors d'une formation professionnelle en décembre dernier, j'ai rencontré Catherine. En janvier, elle m'a annoncé qu'elle planifiait de partir au Vietnam au printemps. Ce pays me faisait rêver. J'ai eu des étoiles dans les yeux… Et j'ai décidé de l'accompagner.

Le jour J, nous nous retrouvons à l'aéroport de Lyon en début d'après-midi. Après une escale de 4 heures à Istanbul et presque 16 heures de vol, nous arrivons à Hanoï le lendemain en fin d'après-midi. A noter, le vol sur Turkish Airlines est à recommander pour la qualité de ses services.

Situation du Vietnam
2
2
Publié le 29 avril 2020

Nous retrouvons le groupe d'une vingtaine de personnes et sommes accueillis par notre 1er guide qui nous emmène dans notre hôtel où nous allons nous installer pour 2 nuits. En attendant le dîner, nous partons à la découverte du quartier. Pour une première approche, c'est un vrai dépaysement. Les rues bruyantes avec plus de vélos et de scooters que de voitures. Les étalages de fruits et légumes. Les corbeilles en osier remplies de nourriture sur les vélos. Les petits restaurants dans la rue. Les maisons d'habitation avec les fils électriques sur les façades. La décoration des intérieurs des maisons avec un espace aménagé pour la prière….




Après cette immersion en plein coeur de la vie trépidante de Hanoï, nous regagnons l'hôtel où notre guide nous distribue les Dongs que nous lui avons commandés. Comme le cours du Dong est d'environ 0,000040€, nous nous retrouvons avec des liasses de billets incroyables.

Je m'endors avec l'impression d'être millionnaire !....

3
3
Publié le 29 avril 2020

Ce matin, Hanoï nous accueille sous la pluie. Eh oui, c'est bientôt la saison des moussons ! Mais il nous en faut plus pour nous arrêter. Nous partons visiter de la Pagode de la Dame en pierre.


C'est une immersion radicale dans les coutumes des peuples asiatiques avec les rites religieux, les prières, les offrandes…. des fruits, des fleurs, de l'encens, et même des billets que l'on brûle !





Puis nous repartons vers le centre de Hanoï et allons visiter le lac de Huo Guom appelé aussi le Lac de l'Epée, célèbre pour la légende des Tortues, qui semblent occuper les profondeurs et surgir du lac de temps à autre pour protéger les hanoïens des agresseurs étrangers.



Pour rejoindre les cyclo-pousse, de l'autre côté de la rue, nous devons apprendre à traverser la rue malgré la circulation affolante. Le principe : traverser droit devant sans hésiter… ce sont les conducteurs de véhicules qui doivent faire attention. Super, ça fonctionne assez bien quand on a compris l'astuce !

Nous partons pour une promenade en cyclo-pousse à travers la ville où nous découvrons l'animation des rues et les vieux monuments de la ville.


Les cyclo-pousses nous déposent devant un restaurant dans le cœur historique de la ville où nous alllons goûter nos premières spécialités de la cuisine asiatique. Appétissant et belle présentation !

Après le déjeuner nous traversons le vieux quartier de Hanoï avec ses demeures coloniales pour nous rendre au Temple de la Littérature.



Après avoir traversé les jardins du temple, nous découvrons un spectacle inattendu. C'est la fête des lettres. Des concours sont organisés et les enfants reçoivent des prix de littérature et de calligraphie.


Des chanteuses vietnamiennes jouent de la musique avec des instruments locaux.

En fin d'après-midi, nous allons découvrir le mausolée d’Ho Chi Minh où nous assistons à la relève de la garde.

Derrière le Mausolée, dans les jardins, nous pouvons découvrir le palais, les voitures utilisées par l'ancien dirigeant Ho Chi Minh, la maison sur pilotis et la pagode au Pilier Unique en forme de lotus.

Après un dîner musical dans un restaurant local, nous regagnons notre hôtel avec des images plein la tête.

4
4
Publié le 29 avril 2020

Ce matin, nous quittons Hanoï pour aller découvrir la "Baie de Hanoï terrestre". Une belle journée en perspective…

En cours de route, nous nous arrêtons dans un atelier artisanal où l'on réalise des tableaux à base de peinture, de coquilles d'œufs et de coquillages.



Après cette pause artistique, nous repartons vers Ninh Binh, porte d'entrée de la Baie de Halong. Je suis émerveillée par le paysage avec les montagnes karstiques au milieu de la végétation et des rizières. Et ce n'est qu'un aperçu de ce que cet endroit va nous laisser découvrir...

Proche de Hoa Lu, nous allons visiter les Temples dédiés aux premiers rois du Vietnam : Dinh et Le.




Après cette première étape, nous embarquons sur des bâteaux typiques de la région pour une promenade au coeur de paysages magiques à travers des canaux et des rizières bordés de falaises.

Ici on rame avec les mains… mais avec les pieds aussi !


De loin, on ne pense pas que l'on va passer sous les roches karstiques.



Contre-jours sur les canaux

Après cette magnifique balade en barque où nous avons profité d'une dégustation de fruits frais, nous enfourchons un vélo pour une balade à travers les rizières qui nous conduit à la grotte de Bich Dong. Nous découvrons ses trois temples au milieu des roches karstiques.



Après toutes ces activités, nous avons besoin de reprendre des forces mais qu'allons nous manger ce soir ? Le restaurant nous attend pour que nous réalisions nous mêmes notre repas. Au programme : préparation de boulettes de viande et de fromage de chèvre.

Belle journée avec la découverte de cette région surprenante et une sympathique initiation culinaire.

5
5
Publié le 30 avril 2020

C'est aujourd'hui que je vais découvrir cette fameuse Baie de Halong !...

Nous prenons la route de Hoa Lu vers Halong en passant par les provinces de Nam Dinh et Tai Binh. Les rencontres sont assez surprenantes sur cette route et le chauffeur doit être très prudent. Outre les véhicules qui roulent en double file et les innombrables scooters et motos, il faut en plus faire attention aux animaux qui peuvent surgir de n'importe où et traverser la route à tout instant...


On s'arrête sur le chemin dans une petite auberge locale. Les normes sanitaires ne sont pas aussi strictes qu'en France mais on s'y fait et on s'adapte.


Avant d'arriver dans la Baie de Halong, on s'arrête dans une ferme perlière pour découvrir la fabrication de perles de culture. Je ne savais pas que cette région était productrice de perles.


Les parcs


Avant d'embarquer, nous faisons un tour sur le marché local de Cho Halong, spécialisé dans le poisson que l'on peut déguster sur place, fraîchement pêché dans la baie.

On trouve de tout dans ce marché et les vendeuses ne vous sautent pas dessus.


Et nous nous approchons de l'embarcadère pour mettre le pied sur une jonque afin d'aller découvrir la baie de Halong pendant 24 heures… Nous allons traverser le Golfe du Tonkin au milieu de ses pains de sucre karstiques et de ses 3000 îles tonkinoises. Le clou du circuit !

L'intérieur du bâteau

Après le déjeuner à bord, nous nous installons dans notre cabine et visitons notre habitation d'un jour. Magnifique ! Mon rêve est devenu réalité...

L'agencement du bâteau

Les paysages défilent devant nos yeux, toujours changeants et différents au fur et à mesure que l'on avance.

A bord de petites embarcations, nous allons rendre visite aux pêcheurs qui vivent dans cette magnifique baie, soit dans leurs bâteaux ou dans des petites maisons flottantes.

Village de pêcheurs


Maisons flottantes


Habitations de pêcheurs

Et nous découvrons les fameuses jonques au voiles si typiques.

Jonques tonkinoises


Nous avons apporté des petits cadeaux pour les enfants, ballons, cahiers, crayons…. et nous leur distribuons de bâteau à bâteau. Catherine a eu la bonne idée d'apporter du chocolat mais avec la chaleur, il est tout fondu. Comme il n'est pas possible de le donner, je le mangerai plus tard quand il aura repris sa consistance. Merci Catherine !


Nous laissons tous ces petits bouts de choux jouer avec leurs ballons et regagnons notre bâteau qui nous attend.

En attendant le dîner, nous profitons de notre court temps libre pour un massage dans notre chambre. Dans la douche, je glisse dans la cabine et me retrouve les quatre fers en l'air sans vraiment comprendre ce qui vient de m'arriver. J'ai très mal à la hanche. Je suis un peu sonnée. Le massage est bienvenu !


Et vient l'heure du coucher du soleil. Comme le bâteau se déplace, les paysages changent sans cesse et c'est juste magnifique…

Coucher du soleil dans la baie de Halong


Soleil couchant 

Il faut vite aller se coucher car la prochaine mission, c'est bien entendu, le lever du soleil à 5h du matin.

6
6
Publié le 1er mai 2020

Il est 4h30. Vite, debout, je ne veux pas louper le lever du soleil dans la Baie de Halong. Je laisse Catherine dans les bras de Morphée et sors sans bruit de la cabine. Je suis la première sur le pont. Le soleil n'apparaît pas encore à l'horizon. Deux personnes me rejoignent. Notre bâteau commence à naviguer et croise les bâteaux des pêcheurs. En cherchant un endroit sur la terrasse du bâteau pour trouver une place idéale pour prendre des photos, je touche la rembarde en fer, un peu humide avec la rosée du matin et je reçois une décharge électrique qui me paralyse le bras… c'est la deuxième fois que ma vie est mise en danger sur ce bâteau !!! Mais cela ne m'arrête pas. J'oublie vite cet incident… le soleil pointe son nez !

Couleurs magiques du lever du soleil dans la Baie de Halong

Le petit déjeuner est servi. Je vais me servir mais ne veux pas rester enfermée dans la salle du restaurant à l'intérieur du bâteau. Je prends un café, un jus d'orange, des petites viennoiseries et et vais m'installer sur la seule table à l'avant du bâteau. Je suis sur un petit nuage…. au milieu de nulle part dans un décor de rêve. Le plus beau petit déjeuner que je n'aie jamais pris, sans doute.

La vue est juste magique pour bien commencer la journée !...

Après le petit déjeuner, je croise trois matelots qui travaillent sur le bâteau. Je leur demande s'ils sont mariés et rigolent devant ma question. Seul l'un d'entre eux me répond qu'il a une femme et des enfants, les autres sont trop jeunes. Je lui donne un sac avec les vêtements que j'ai apportés et lui dis que c'est un cadeau pour sa femme. Ceci dit, ils comprennent mieux ma question et l'on engage une conversation en anglais sur leur vie quotidienne sur le bâteau et sur leur vie en famille sur la terre ferme. Sympathique rencontre…

Nous débarquons avec la navette du bâteau qui est au "garage" dans la cale, sur la plage de sable d'une toute petite île. Nous prenons un petit escalier pour entrer dans une grotte typique de la baie où l'on peut découvrir l'intérieur des rochers karstiques.

Vue de la plage sur les pains de sucre de la baie de Tonkin
Visite de la grotte


Après cette visite, nous regagnons notre bâteau pour profiter de notre dernier déjeuner à bord avant de reprendre la route vers Hanoï.


Sur la route, nous nous arrêtons dans le village de Yen Duc pour assister à un spectacle de marionnettes sur l'eau. Ces spectacles sont très réputés au Vietnam. Ils racontent l'histoire de la vie quotidienne et des récoltes au fil des saisons.

Spectacle de marionnettes sur l'eau et l'équipe de travail

Le théâtre se trouve dans la campagne au milieu des champs de riz et d'un jardin exotique.

Culture du riz

Nous reprenons la route vers Hanoï. Avant d'arriver, nous faisons une nouvelle pause "artisanat local" pour découvrir la broderie sur toile. De nombreuses petites mains s'activent avec leur fil et leur aiguille pour réaliser des nappes, des serviettes, des napperons….

En arrivant à Hanoï, nous nous rendons à l'hôtel où nous avions passé les deux premières nuits pour nous changer et faire un brin de toilette dans les vasques des sanitaires. Nous préparons un petit sac avec une tenue pour la nuit et nos affaires de toilette. Et nous partons vers la gare de Hanoï pour prendre le train de nuit à destination de Hué. Nous quittons notre guide et les deux chauffeurs qui nous ont accompagnés durant ces quatre jours et montons dans notre cabine prévue pour 4 personnes. Un casse croûte nous attend sur la tablette.

Départ de Hanoï en train couchettes
Bonne ambiance dans la cabine

Une fois installés et rassasiés, je pars en reconnaissance à travers les différents wagons pour découvrir ce train que nous partageons avec les locaux. Les wagons se suivent mais ne se ressemblent pas. Nous sommes logés dans les plus beaux et les plus propres wagons avec des cabines de quatre couchettes. Au fur et à mesure que je traverse les wagons, je rencontre les voyageurs locaux dans des cabines très petites de 6, 8 ou 10 couchettes (5 lits superposés de chaque côté!) avec près de 10 à 12 personnes dans chaque cabine, sans compter les enfants. Je parle un peu avec eux avec les deux mots que je connais. Xin chao qui veut dire bonjour que je prononce en joignant les mains et en inclinant la tête, comme on le fait en Asie. Ensuite, je leur fais comprendre avec des gestes que j'aimerais bien les filmer (je ne peux plus prendre de photos, je n'ai plus de batterie ni avec l'appareil photo, ni avec mon portable… 😦). Ils rigolent et acceptent volontiers en prenant des poses assez amusantes. Lorsque certains parlent anglais, je papote avec eux pour savoir ce qu'ils font, où ils vont…. de beaux échanges avec des familles et des étudiants. Sympa ! Et lorsque je les quitte, je dis le deuxième mot que j'ai appris : camo'n qui veut bien évidemment dire merci.

Je vais jusqu'au bout du train. Là, je découvre une grande salle assez bruyante. Il n'y a pas de banquettes mais des chaises toutes occupées par des personnes qui regardent une petite télévision. Ils ne doivent pas avoir l'habitude de voir des européens s'aventurer jusqu'à cet endroit du train. Ils sont surpris mais quand je leur dis "Xin Chao", ils me répondent avec de grands gestes de bienvenue.

Sur le chemin de retour jusqu'à ma cabine, je croise ces voyageurs vietnamiens avec qui j'ai échangé quelques minutes auparavant. Ils ont tous un sourire au coin des lèvres. Je suis ravie d'être allée à leur rencontre.

7
7
Publié le 2 mai 2020

Après une nuit dans le train, nous arrivons à Hué où notre nouvelle guide nous attend. Elle nous emmène jusqu'à notre hôtel pour prendre le petit déjeuner mais il est trop tôt et nous ne pouvons pas avoir accès à nos chambres. On attendra pour prendre une douche… ça fait combien de temps qu'on ne s'est pas lavés?? 😦 J'en profite quand même pour recharger mes batteries mais pas facile de trouver une prise car on est tous dans le même cas…

Hué, tout le monde descend ….

Après le petit déjeuner, nous partons visiter Kinh Thanh, la Citadelle Impériale…. sous la pluie. La citadelle, construite sur le modèle des palais impériaux chinois, est assez imposante avec ses douves gigantesques et ses dix ponts et portes qui permettent d'entrer dans l'enceinte pour découvrir la Cité Impériale et la Cité Pourpre Interdite, classées au patrimoine mondial de l'Unesco. Nous entrons par la porte principale appelée Porte du Midi ou Ngo Môn.


Accueillis à la Citadelle sous la pluie par des étudiantes


Porte du Midi et Palais de l'Harmonie Suprême


Pavillon de Ngu Phong  aux 5 toitures de tuiles jaunes ornées de dragons 


La Cité Pourpre


Cité Interdite


Jardins de la Cité Impériale et les différents temples, bibliothèque...

A quelques mètres de la sortie de la Citadelle se trouve la fameuse Pagode de la Dame Céleste.

Pagode de la Dame Céleste

Au pied de ce monument, nous embarquons dans un bâteau typique pour faire une promenade sur la rivière qui porte le joli nom de Rivière des Parfums.

Balade en bâteau sur la Rivière des Parfums

Après le déjeuner, nous partons en bus à une dizaine de kilomètres de Hué pour visiter les Tombeaux des Empereurs Tu Duc où de jolies mannequins sont en pleine séance photos.

Lac Luru Khiem et Temple dédié au Génie de la Montagne


Temple Hoa Khiem à la mémoire de la vie de l'Empereur


Mausolée de l'Empereur Tu Duc


Statues des Mandarins


Sur la route de retour sur Hué, nous découvrons la fabrication artisanale des chapeaux coniques et des bâtons d'encens.

Fabrication des cônes et bâtons d'encens
Fabrication des châpeaux coniques vietnamiens


De retour à l'hôtel, Michelle a envie de faire un tour dans Hué. On ne se connaît pas encore mais on fait vite connaissance et partons toutes les deux faire une longue balade sur les deux rives de la Rivière des Parfums, après avoir repéré les lieux et les ponts de la terrasse de l'hôtel.

Balade sur les rives et traversée des ponts

Nous devons rentrer à l'hôtel pour participer à la soirée musicale et costumée, et goûter la cuisine typique de cette région.

Dîner impérial costumé

Le dîner est succulent et la présentation des mets raffinée.

Succulent repas

Journée placée sous le signe de la grisaille avec de belles visites quand même….

8
8

Ce matin, nous empruntons la Route du Col des Nuages pour rejoindre Hoi An dans le centre du Vietnam, à 150 kms de Hué. Cette route sinueuse, à flanc de montagne, offre de magnifiques panoramas sur la baie de la Mer de Chine. Mais comme son nom l'indique, cette route est souvent prise dans les nuages car elle marque la frontière climatique entre le nord et le sud.


Route des Nuages

Nous faisons un arrêt dans un village de pêcheurs où l'on peut traverser à gué et découvrir les bâteaux plats et les abris des pêcheurs sur pilotis.

Village de pêcheurs

Avant le déjeuner, je profite d'une balade sur la plage pour découvrir les embarcations locales assez originales, de forme arrondie avec une seule rame, que les pêcheurs utilisent pour tendre leurs filets ou jeter leurs casiers en pleine mer. Je rencontre un jeune couple d'amoureux qui se prête à une séance photos sympathique et qui me raconte la vie des étudiants au Vietnam.

Plage d'un village de pêcheurs

Et nous arrivons à Hoi An, une ville magnifique, classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, avec ses vieux quartiers, ses rues animées, son marché local, ses anciennes maisons en bois et son fameux Pont Japonais.

Pont japonais

La ville était l'un des ports les plus prospères d'Asie au 17ème siècle. Elle est séparée par le fleuve Thu Bon, en deux parties, reliées par un joli pont décoré de lampions rouges.

Pont reliant les deux côtés de la ville de Hoï An

Une balade dans les rues piétonnes décorées de lampions au dessus des têtes….

Les rues décorées

Et des maisons coloniales anciennes, en majeure partie en bois, bien conservées avec des balcons fleuris.

Les vieilles maisons décorées et fleuries

Nous entrons dans une vieille maison locale pour assister à la fabrication des raviolis maison.

Fabrication des raviolis

Nous allons visiter le Sanctuaire de Fujian ou Temple de Phuc Kien, dédié à la déesse de la Mer pour protéger les commerçants chinois qui vivaient du commerce maritime dans cette ville portuaire.

Majestueux Temple de Phuc Kien

Et nous allons faire nos emplettes sur le marché coloré de Hoi An.

Marché de Hoï An avec toutes ses couleurs, ses fruits et ses légumes

Avant de rejoindre l'hôtel, nous allons visiter un atelier artisanal de fabrication de du fil à soie et de broderie.

Fabrication du fil à soie
Atelier de couture et de broderie


Arrivés dans notre nouvel hôtel, nous dégustons de nouvelles spécialités culinaires typiques de cette région.

Repas de spécialités asiatiques

Belle journée avec des couleurs plein la tête pour s'endormir….

9

Avant de prendre le petit déjeuner, je pars de bonne heure découvrir les alentours de l'hôtel. Lorsqu'on est arrivés hier soir de nuit, j'ai aperçu un petit cours d'eau qui m'a intriguée.

En effet, en me baladant au bord de l'eau, je découvre des petites nasses assez jolies qui doivent servir d'embarcation aux pêcheurs locaux et des petits bâteaux en bois. Un pêcheur est caché dans les roseaux. Sans oublier les canaux d'irrigation qui utilisent l'eau de la rivière pour drainer les cultures dans les champs.

Embarcations typiques


Cultures, rizières, canaux d'irrigation

Après cette promenade matinale, je rejoins le groupe pour le petit déjeuner et nous partons en bus vers Danang.

En route, nous nous arrêtons voir des artisans qui travaillent le marbre et fabriquent des sculptures et des jeux.

Sculpture sur marbre


Nous arrivons à Danang en fin de matinée pour prendre l'avion vers Ho Chi Minh Ville, nouveau nom de la ville de Saïgon depuis sa chute en 1975.

Danang et son pont original


Arrivés à Ho Chi Minh, nous sommes accueillis par notre nouveau et dernier guide qui nous conduit pour le déjeuner dans une belle demeure coloniale avec son patio, ses plantes vertes, ses fleurs et ses tentures au plafond.

Restaurant


Après le déjeuner, nous partons à pied à la découverte de Ho Chi Minh Ville à travers les anciens quartiers coloniaux pour voir la Poste Centrale, l'extérieur du Palais de la Réunification, la Cathédrale Notre-Dame, l'opéra, et reprenons le bus pour aller sur le marché de Cho Ben Thanh.

Palais de la Réunification


Panneaux publicitaires


Cathédrale Notre-Dame


La Poste Centrale, magnifique bâtiment colonial avec ses immenses cartes des provinces du Vietnam


Les services postaux et les cabines téléphoniques rouges en bois sculpté


Grands magasins, hôtels et bâtiments art-déco


Opéra de Saïgon


Statue du Président Ho Chi Minh  (1945 - 1969)  et lotus, symbôle floral du pays


Marché Cho Ben Thanh


Pour finir la soirée, le guide nous organise une "massage party" dans un centre de soins pas très loin de l'hôtel. Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre…. une soirée mémorable sous le signe de la détente avec beaucoup d'éclats de rire.

Soirée détente

Une belle soirée de détente pour nous aider à passer une bonne nuit.

10
10

Ce matin, nous nous levons très tôt, mais bien reposés et détendus, pour partir vers le sud du Vietnam. Destination : le Delta du Mékong.

Ben Tre se trouve à 160 kms, soit environ 2h30 de route de Ho Chi Minh Ville. C'est le paradis de la culture des noix de coco.

Pour couper la route, nous nous arrêtons sur une petite aire de repos…. un joli jardin, à la végétation luxuriante.

Beau jardin exotique


Puis nous arrivons à Ben Tre et prenons un bâteau pour découvrir ce fameux fleuve de 4350 kms qui prend sa source en Chine, traverse le Myanmar, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge où se forme les premiers bras de son delta qui s'étendent sur le sud du Vietnam avant de se jeter dans la mer de Chine méridionale. Selon les traditions, le Mékong est appelé le "fleuve des neuf dragons" du fait de ses neuf estuaires.

Petites embarcations à fond plat


Lorsqu'on croise ces bâteaux chargés de noix de coco, on se demande s'ils vont arriver à destination tellement ils sont chargés….

Transport du bois et des noix de coco ou bâteaux habitation


Le bâteau s'arrête dans une ferme le long du Mékong. Nous allons visiter une fabrique de briques traditionnelles de la région. Les briques sont cuites au feu de bois dans des fours géants en forme de dômes.

Four traditionnel pour fabrication de briques


Nous reprenons le bâteau en dégustant un jus de noix de coco avant de nous enfoncer dans les canaux adjacents au fleuve. La végétation est magnifique et nous croisons toutes sortes de bâteaux aux couleurs très vives.

Dégustation noix de coco


Navigation des bâteaux dans les canaux


Nous accostons sur une petite île pour assister à la fabrication artisanale de bonbons à base de noix de coco écrasée que l'on peut déguster natures ou mélangés avec du chocolat ou du citron.

Confection de bonbons à la noix de coco


On traverse une nature magnifique et très sauvage.

Au milieu de la nature


La vie sur les canaux est intense. Les gens vivent dans des maisons ou directement sur leur bâteau. Lors d'un arrêt, j'en profite pour laisser un sac de vêtements.

Transport, habitations…. les bâteaux sont un des éléments principaux de la vie dans le delta du Mékong


Nous allons rendre visite à une famille qui fabrique des nattes à base d'osier récolté dans les marais sur l'une des nombreuses petites îles du delta.

Fabrication de nattes


Et nous grimpons dans une charrette tractée par un scooter pour nous rendre dans un restaurant au milieu de la nature sauvage et des rizières. Nous allons déguster des Oreilles d'Eléphant. Rien à voir avec le pachyderme éponyme bien connu…. l'oreille d'éléphant est un poisson pêché dans le Mékong.

Balade en charrette et restaurant de poissons


Après le déjeuner, nous partons pour une balade à pied à travers des petits chemins entre les maisons et les jardins des habitants de la région. Le long des petits canaux d'irrigation, nous profitons des beautés que nous offrent la faune et la flore.


Nous arrivons près d'un minuscule embarcadère et montons sur une petite barque pour rejoindre notre bâteau.

Balade en barque sur les canaux


Nous repartons avec notre bâteau pour rejoindre le Mékong en passant à côté de petites entreprises dont le travail est de ramasser bois ou noix de coco que des bâteaux viendront chercher pour les transporter par voies fluviales.

Entrepôts de stockage du bois et des noix de coco


On croise des enfants qui se baignent et s'amusent avec des pneus dans les eaux des canaux.

Baignade dans le delta du Mékong

Belle journée à l'ombre des cocotiers pour découvrir cette belle région du sud du Vietnam.

11

Ce matin, nous avons quartier libre. Dans la salle du petit déjeuner, plusieurs personnes viennent me demander ce que j'ai prévu pour la matinée. J'explique le programme que je me suis préparé la veille au soir et ça a l'air de leur plaire. Qui m'aime, me suive…. enfin ceux qui ont envie de bouger pour découvrir des endroits sympas. De retour dans la chambre, je laisse Catherine émerger. Elle veut rester à l'hôtel pour préparer ses valises.

Je retrouve Doudou, Michelle et Christiane dans le hall de l'hôtel, et c'est parti pour l'aventure.

Première étape, le monument commémoratif de Hoa Thuong Thich Quang Duc, bonze vietnamien qui s'est immolé par le feu le 11 juin 1963 à Saïgon, en signe de protestation contre la répression antibouddhiste.

Immolation du bonze Thich Quang Duc


Dans les rues, on trouve des marchands en tout genre. On peut acheter des plats cuisinés et les déguster aussitôt. On trouve aussi quelques scènes de rue assez étonnantes comme des réparateurs de vêtements avec leurs machines à coudre sur le trottoir ou des petites mains qui fabriquent des vêtements en série sur leur pas de porte….

Le travail dans la rue


Par petits groupes, assis sur le bord du trottoir, on voit beaucoup de gens jouer ou acheter des jeux de hasard.

Et on trouve des masques de toutes les couleurs et avec plein de motifs imprimés….


Nous traversons le parc du Palais de la Réunification où de nombreux vietnamiens s'adonnent tranquillement à une séance de sport.

Séance de sport en plein air 


Les couleurs du Parc du Palais


Quelques temples plus loin….

…. nous arrivons au pied de la plus haute tour de Ho Chi Minh, la Bitexco Financial Tower, où nous grimpons en un éclair jusqu'au 50ème étage pour découvrir la vue panoramique sur la ville et sur la Rivère de Saïgon. Nous en profitons pour boire un café frappé afin de profiter de cet endroit magique.

Un moment magique tout en haut de la tour, au-dessus de la ville….
On prend les marches ou l'ascenseur ?


Centre-ville de Saïgon


Nous rentrons retrouver notre guide pour déjeuner et faire un tour sur le Marché Chinois de Cholon, considéré comme le plus grand marché chinois du monde…. ça grouille de monde, de nourriture et de babioles en tout genre.

Marché Chinois


Après cette visite pittoresque et haute en couleurs, nous nous dirigeons vers le musée de la guerre, beaucoup moins sympathique, surtout juste avant notre retour vers la France….

Suite à la guerre d'Indochine et l'échec de la France lors de la bataille de Dien Bien Phu le 7 mai 1954, les accords de Genève divisent le Vietnam en deux.

En 1955, la guerre du Vietnam, ou deuxième guerre d'Indochine, éclate. Elle oppose la République Démocratique du Viet Nam (nord) avec son armée populaire vietnamienne, soutenue par le bloc de l'Est et la Chine, et la République du Viet Nam (sud), militairement soutenue par l'armée des Etats-Unis appuyée par l'Australie, la Corée du Sud, la Thaïlande, les Philippines. En 1975, le nord remporte la victoire sur le sud. C'est la chute de Saïgon. Le pays est réunifié et devient la République socialiste du Vietnam, sous état communiste à parti unique.

Un peu d'histoire, ça ne fait pas de mal pour remettre les idées en place et comprendre le pays….

Musée de la Guerre du Vietnam  1955 - 1975
Prison


Pour quitter le Vietnam, il y a mieux comme activité de départ…. 😦

Nous rejoignons l'aéroport avec un trafic très dense qui nous rappelle que nous sommes dans une ville animée et même très animée, avec des voitures, des scooters, des vélos…. et combien de personnes sur les véhicules à deux roues, et combien de voitures dans un rond-point, et combien de gendarmes pour faire la circulation, et combien de scooters dans les parkings???

Casque et masque !....


Casques et parkings à scooters….


Je rentre en France avec de beaux souvenirs et certaines étapes qui resteront gravées dans ma mémoire à jamais…. Ce que j'ai préféré : la baie de Halong, la balade sur le Mékong, la ville de Hoï An et la gentillesse et le sourire des vietnamiens !


Bye Bye Vietnam !