Shanghai

Trois semaines à Shanghai avec mes filles Gaëlle et Emmanuelle
Octobre 2018
3 semaines
1
1

Après avoir été un modeste port de pêche au bord de la rivière Huangpu, une capitale de l'avant-garde internationale au début du XXème siècle, une ville sombre et cosmopolite, sous occupation japonaise, dans les aventures de Tintin ( "Tintin et le lotus bleu"), une cité mythique, multiculturelle, capitaliste et florissante, un lieu de plaisirs et de trafics, de rencontres des intellectuels et des révolutionnaires puis délaissée sous le règne de Mao, Shanghai ( la première grande ville de Chine avec plus de 25 millions d'habitants) est aujourd'hui la vitrine de la Chine, un centre financier international avec la forêt de gratte-ciel vertigineux du quartier de Pudong au bord de la rivière.

La vieille ville, les quartiers populaires, les marchés, les cantines de xiaolongbao… côtoient les bars à cocktails au sommet des tours, les galeries d'art, les boutiques d’objets design… et ce mélange fait de Shanghai un endroit fascinant.


plan de Shanghai 
2

C’est au début des années 1990 que le gouvernement décide de transformer la bande de terre marécageuse de Pudong, au bord de la rivière Huangpu en une zone économique qu’il envisage comme le coeur du capitalisme d’état chinois. Pudong est aujourd’hui le quartier des affaires avec une profusion de gratte-ciel vertigineux aux formes futuristes, de tours de verre et d’acier conçus par les plus grands architectes internationaux. Les plus extraordinaires de ces constructions sont sans doute :

- l’Oriental Pearl tower (symbole de Shanghai), la tour de la télévision de la ville,

- la tour Jin Mao et sa dentelle d’acier qui recouvre la structure en verre. Inaugurée en 1999, elle dépasse la tour Eiffel de 100 mètres et accueille dans ses 53 premiers étages des bureaux puis jusqu'au 87 ème étage, elle abrite les chambres de l’hôtel Hyatt,

- la Shanghai Tower (deuxième plus haute tour du monde avec ses 630 mètres de hauteur) qui depuis le 101ème étage offre un panorama époustouflant sur la ville,

- le World financial center, tour de 101 étages surnommé le décapsuleur… Le trou creusé en haut du gratte-ciel permet la diminution des pressions par les vents sur la structure de l’immeuble et au 97ème étage, le sol en verre donne l’impression de marcher dans le vide…

Et le soir, lorsque les immeubles se parent d'incroyables éclairages kitsch qui changent de couleurs ou forment de véritables tableaux, nous ne lassons pas du spectacle, installées sur la terrasse du Swatch Art Peace hôtel. ou, exceptionnellement depuis le sommet de l'observatoire de la Shanghai Tower.

... profiter de la vue sur Pudong avec un cocktail au 92ème étage de l'hôtel Hyatt... 
3

Gaëlle, étant hébergée dans un hôtel d’artistes, leSwatch Art Peace hôtel, elle nous entraîne dès le premier soir sur la terrasse de l’hôtel, au dernier étage et juste en face de nous, de l’autre côté de la rivière Huangpu, nous découvrons la magie des lumières de Pudong … C'est une débauche de lumières et les "éclairagistes" rivalisent d'imagination pour parer les façades des gratte-ciel de lumières mouvantes et colorées pendant que les bateaux de tourisme glissent sur la rivière auréolés de couleurs bleue, rouge, jaune... C'est kitsch, certes mais absolument féérique !

Nous ne nous lassons pas du spectacle qu’offre l'ensemble de Pudong. Le matin ou au soleil couchant, depuis la promenade qui longe la rivière, le soir depuis la terrasse de l’hôtel ou encore du sommet de l’observatoire du 101ème étage du World Trade Center, pour une vue imprenable et magique.

La rivière Huangpu sépare Pudong de l'avenue Zhongshan Dong bordée par les plus belles façades de style occidental de Shanghai.

Le boulevard qui longe la rivière, Zhongshan Dong Road, a été surélevé et transformé en promenade pour les piétons sur 1,5 km. C'est sans doute la promenade préférée des touristes chinois et vous imaginez bien qu'en fin d'après-midi il y a foule. Tout le monde veut avoir son selfie devant Pudong... (il ne faut pas oublier que nous sommes en Chine !!!)

Petite note : dîner d'une spécialité raffinée : dumplings aux truffes au restaurant lost in 1935

4

East Nanjing road relie la rivière à la Place du Peuple et se poursuit bien au-delà puisque sa longueur est de 6 km, la deuxième partie devenant West Nanjing Road.

East Nanjing Road, rue piétonne, peut être considéré comme les Champs Elysées de Shanghai et avec ses nombreux magasins de luxe et de grandes marques internationales, elle attirerait chaque week end DEUX MILLIONS DE PROMENEURS ! Inutile de vous dire qu'à partir de 19 heures le week end c'est un endroit insupportable tant la foule est compacte. Pour que l'on puisse quand même avancer, il arrive aux policiers armés de bâtons rouges lumineux et arborant sur leur costume des led clignotants, d'obliger les promeneurs - avec assez peu d'amabilité - à marcher tous dans le même sens sur les trottoirs.

un tout petit aperçu de la rue le soir 

Le dimanche, en tout début de matinée, East Nanjing road est totalement méconnaissable.

La rue est très peu fréquentée et sur les larges trottoirs les Shanghaiens se donnent rendez-vous pour pratiquer leurs exercices physiques. Seuls, en couple ou en groupe, ils pratiquent la gymnastique, la danse, le giqong, le tai chi... au son de leur propre musique. J'aime beaucoup les dimanches matins sur East Nanjing road.


la même rue le dimanche matin 

Petite note : à proximité, dans Sichuan road, un petit restaurant que nous avons baptisé "le restaurant bambou" (il n'a pas de nom anglais) propose des plats sur des petites banderoles rouges et, entre autres, du poulet grillé et pimenté accompagné de cacahuètes et poivrons grillés... délicieux.

5

PEOPLE SQUARE - Renmin Guangchang Bund

Métro People square - lignes 1, 2 ou 8

Autrefois hippodrome, la Place du Peuple est aujourd’hui considérée comme le coeur administratif, artistique et culturel de Shanghai et accueille la mairie, l’Opéra, les services d’urbanisme de la ville, le musée de Shanghai...

A la jonction de East Nanjing road et West Nanjing square, People’s square est le plus grand parc de Shanghai. Il est très reposant et abrite de nombreuses espèces d'arbres et plantes, des bassins aux lotus... C'est un endroit agréable, aéré et lumineux dans lequel se retrouvent des promeneurs, des joueurs de mahjong ou de cartes, des groupes de qigong, de taichi

Le dimanche matin, sur des parapluies ouverts, posés à même le sol, les parents accrochent le CV de leur enfant à marier avec tous les détails !… Une étonnante foire aux mariages.

Petite note : pour déguster un délicieux canard laqué allez à Yuxin Sichuan dish dans la rue Jianjing

canard laqué 
6

LE MUSEE DE SHANGHAI - 201 RENMI DA DAO Road Bund

Métro People square lignes 1, 2 ou 8

Situé sur la place du peuple, le musée d'art chinois ancien de Shanghai est un des plus connus au monde.

Sa forme architecturale étonnante illustre le symbole de la philosophie chinoise : la coupole ronde qui le couvre représente le ciel et la base carrée est la terre.

A l’entrée, huit lions en jade blanc s’alignent de chaque côté.

L'entrée du musée est gratuite et il compte un million d’objets couvrant 21 domaines (!!!). Il est très beau et immense. Impossible de tout voir... J'ai donc volontairement ignoré les bronzes, les sculptures, les monnaies... Je n'ai hélas pas pu voir la section de la calligraphie (la salle était fermée pour travaux) et j’ai opté pour les départements des jades (300 objets) et des céramiques (500 objets).

les poteries... 
masque funéraire en jade servant à protéger la tête du défunt 
jades... 
7

Métro East Nanjing road lignes 2 et 10

C'est la rue des libraires et de la calligraphie.

Plus de 30 petites librairies et papeteries jalonnent la rue Fuzhou. Mais aussi et surtout de nombreuses boutiques qui proposent tout le matériel nécessaire à la calligraphie. Pinceaux de toutes tailles, multitude de papiers, cahiers, encres, pierres à encre...

Et, au numéro 465 une superbe librairie sur 7 étages avec matériel de calligraphie au septième étage...

Petite note : N'hésitez pas à vous arrêter à l'angle de Fuzhou road et de Sichuan road pour déguster sur le trottoir de délicieuses cong you bing qui sont des petites galettes nature ou parfumées à la ciboulette, au sésame noir, à la viande... et qui sont cuites dans un drôle de four circulaire.

8

Métro Yuyuan garden - lignes 10

Jinling road est une rue très calme et agréable dans laquelle il fait bon se promener, loin de l'agitation. C'est un plaisir pour les yeux et pour les oreilles car cette rue abrite plus d'une vingtaine de magasins spécialisés dans les instruments de musique, chinois ou autres, classiques ou modernes.

N'hésitez pas à entrer pour demander une démonstration...

9

Métro Yuyuan garden - ligne 10

La vieille ville chinoise se trouve au coeur de la ville moderne de Shanghai et elle n’est pas très étendue, (1,5 km du nord au sud et 1,5 d’est en ouest).

Ses rues sont bordées de belles maisons typiquement chinoises au toit rouge et or et conduisent à un bazar local. C'est beau, mais c'est un endroit artificiel qui ressemble un peu à un parc d'attraction avec une multitude de boutiques. Le quartier est hyper fréquenté (en Chine, cela prend des proportions impressionnantes) et il vaut mieux s'y rendre en tout début de journée avant qu'il ne soit envahi par les touristes chinois et étrangers.

Petite note: et après la visite... déjeuner de brochettes de crabes mous sur le trottoir...

déguster des crabes mous 
10

Métro Yuyuan garden - ligne 10

Au coeur de la vieille ville chinoise, ce très beau jardin dans la tradition chinoise se doit de représenter le monde en miniature et Yu garden serait l'un des trois plus beaux de Chine. Il devrait favoriser la méditation et la contemplation. (Mais ça, c'était avant ! Parce qu'avec la foule...).

Les pavillons portent des noms délicieux : le pavillon aux dix mille fleurs, le pavillon pour admirer les poissons folâtrer, le pavillon du regard silencieux...

11

Wenmiao road

Métro Laoximen (ligne 10) sortie numéro 7

Le vieux quartier de Shanghai, un endroit calme et protégé de l’agitation de la ville, abrite le temple de Confucius. C'est un quartier populaire encore protégé de la fièvre bâtisseuse de Shanghai et sans doute habité par des gens aux revenus modestes.

Le temple est constitué d’une succession de cours et de salles dans lesquelles il est possible de s’entraîner, dans le silence, à la calligraphie. Devant le pavillon qui abrite la statue de Confucius (protecteur des lettrés), les étudiants accrochent aux branches d’un arbre des petits morceaux de tissu rouge portant leur nom et le nom de l’université qu’ils espèrent intégrer.

Dans la cour principale du temple, chaque dimanche les amateurs se pressent (essentiellement des hommes) car il se tient là un marché aux livres. On y trouve toutes sortes de livres d'occasion, des vieilles photos, des bandes dessinées, des vieilles calligraphies...

12

433 Xizang Nanlu road

Métro Laoximen - ligne 10

C'est une visite étonnante, originale et intéressante. Les Chinois sont très intéressés par les grillons et une foule (essentiellement des hommes) se presse autour des stands de grillons de toutes tailles.

Ils sont élevés soit pour leur chant (il se vend aussi des petites cages dans lesquelles les placer pour les suspendre aux fenêtres) soit pour le combat. Le choix d'un grillon de combat est très minutieux et pour juger de la combativité des grillons, les éventuels acheteurs les excitent avec de petites pailles. Il paraît que le prix d'un grillon de combat peut atteindre des sommes élevées.

On trouve aussi dans ce marché des bonsaïs, des oiseaux, des tortues (parfois peintes !), des vers et des larves…

13

250 rue Souzhou nord

Métro Tiantong Road lignes 10 et 12

Au sein d'un immeuble colonial de 1920 orné d'un clocheton néo-classique et doté d'un atrium spectaculaire, le musée de la poste est un étrange mélange éclectique de styles d'architectures européennes : colonnes corinthiennes, moulures, carrelages impeccables, guichets ouvragés bordés de marbre, statues de dieux grecs...

14

146 rue East Jiangwan

Métro Hongkou football stadium - ligne 8

Ce grand parc du nord de la ville est un des plus anciens parcs de Shanghai. Il est très fréquenté par les habitants de Shanghai qui viennent s'y promener, danser, chanter... pêcher dans le lac couvert de nénuphars (hélas fanés au mois d'octobre...)

Surprise : le petit orchestre a interprété quelques vieilles chansons françaises et nous n'avons pas résisté au plaisir de nous joindre discrètement à eux (mais vous ne nous entendrez pas ! 😉 ). Cela les a beaucoup amusés

quand nous mettons à chanter avec le petit orchestre "ah vous dirais-je maman"... Bonne humeur générale assurée 
15

73 Kunming Road,

Métro Tilanqiao - ligne 12

Après une visite au musée consacré aux Juifs de Russie et d'Europe centrale réfugiés à Shanghai pendant la seconde guerre mondiale , et un tour dans ce qui fut le ghetto (lorsque les Japonais ont envahi Shanghai) nous sommes entrées un peu par hasard dans le très authentique temple Xiahai qui se trouve tout près du musée.

C'est un temple superbe et apaisant dans lequel nous n'avons croisé aucun touriste mais quelques Chinois qui venaient y apporter leurs offrandes.

A la sortie du temple, nous avons été abordées par un vieux monsieur Chinois qui parlait l'anglais (ce n'est pas si fréquent !) et nous avons discuté un moment avec lui. Sur ses conseils nous sommes allées nous promener un peu plus loin, vers Dongyuhang road, dans ce qu'il appelait le "véritable quartier ouvrier" de Shanghai.

Encore une belle découverte. Un quartier populaire accueillant et souriant, avec au-dessus des boutiques des logements dans lesquelles les pièces nous ont semblé minuscules.

eh oui !!! c'est une voiture de pompiers 
16

170 Anyuan road

Métro Changshou Road lignes 7 et 13

C’est le temple du Bouddha de jade, le temple bouddhique le plus célèbre de la ville dans lequel quelques vivent quelques moines bouddhistes.

Le temple fut épargné des exactions des Gardes rouges pendant la révolution culturelle grâce à l'intelligence du supérieur. Il eut l'idée de fermer les portes du temple et de les tapisser de portraits de Mao : il était impossible pour les Gardes rouges de toucher au portrait du grand timonier et ils passèrent leur chemin !

Le temple abrite deux Bouddhas en (faux) jade et une statue de Guanyin, déesse de la Fécondité et seule bodhisattva féminine.

Il y a certes beaucoup de visiteurs (comme partout !) mais ici le silence demandé par les moines est respecté et il est possible de s’entraîner à la calligraphie sous la bienveillance des moines dans une salle réservée à cela.

J'y ai vu pour la première fois des gouttières-chaînes de ce type : elles sont joliment entourées de lotus en fer.

17

518 rue Zhongshan West road

ligne 2 jusqu’à Zhongshan Park sortie 7 puis 10 mn à pied

Tian shan city est un endroit incontournable pour les amateurs de thé. Sans GPS il est assez difficile de trouver ce "temple du thé" car il faut passer au milieu d'immeubles. Mais cela en vaut vraiment la peine.

Tianshan tea city est un complexe de trois étages, dans un faux palais Ming, entièrement consacrés au thé. On dénombre environ 150 stands sur 3 niveaux. Le premier niveau est consacré aux thés verts, le second à tous les thés et le 3ème aux théières, tasses, accessoires… bref, tout ce qui tourne autour du thé !

Moi, je vous recommande de vous rendre à la boutique de Susie (stand 1051) qui est une vendeuse tout à fait charmante et une grande connaisseuse du thé. Elle vous fera asseoir devant le comptoir de sa minuscule boutique et vous fera déguster, dans de petites tasses, différents thés en vous donnant toutes les informations sur la préparation et les propriétés de chacun.

Nous avons ainsi savouré un thé blanc (Gong Mei), un thé du Yunnan (Pu-erh) conditionné sous forme de galette et qui a la propriété de se bonifier avec le temps, un oolong tonifiant (Guang Dong), un lapsang souchong noir, un thé au jasmin (absolument divin)… et nous sommes revenues les bras chargés, bien sûr !

18

Métro Laoximen - ligne 10

La concession française autrefois réservée aux Français venus s'installer à Shanghai est aujourd'hui un quartier résidentiel dans lequel le vélo est le moyen de transport privilégié. C'est le lieu d'habitation favori des expatriés occidentaux avec de grandes avenues ombragées de platanes, des villas cossues, des boutiques, des cafés branchés... .

Xin Tian Di est une partie de ce quartier dans lequel il a été décidé de rénover les bâtiments et les rues plutôt que de raser la zone et de construire des gratte-ciel, comme cela a été fait dans la plupart des quartiers de la ville.

Shikumen Open house est un petit musée consacré aux shikumens (logements typiques du Shanghai des concession, mélange d'architectures traditionnelles occidentales et chinoises) qui propose la reconstitution d'un intérieur du début du XXè siècle.

19

près de Yandang road

Métro South Huangpi road - ligne 1

Situé dans l'ancienne concession française, ce parc qui a longtemps été le plus grand parc de Shanghai (environ 10 ha) a été aménagé par les Français au début du XXè siècle, dans un style français avec un lac, des fontaines, des pavillons et des parterres de fleurs.

Il est très agréable et on y croise, outre les promeneurs, des joueurs de cartes ou de mahjong, des danseurs, des musiciens...

20

Shanghai abrite de nombreux musées mais les galeries d'art ne manquent pas non plus : Yuz Museum, Long Museum, Rock Bund Art Museum, K11... . Leur nombre augmente rapidement à l'initiative des grands magnats chinois (avec le soutien des pouvoirs publics) pour qui l'art est un outil promotionnel, sans parler des galeries plus modestes gérées par des particuliers chinois ou étrangers.

C'est dans le West Bound, le long de la rivière Huang Pu, que se concentre la plupart des musées d'art contemporain de la ville.

L'art occupe de plus en plus de place dans la ville et en 2019 le Centre Pompidou ouvrira une antenne et le Musée d'art moderne conçu par l'architecte Jean Nouvel ouvrira en 2021.

En résidence artistique à Shanghai Gaëlle était une guide parfaite pour nous conduire dans ces expositions.

vernissage au K11 
West Bound Art center 
21

Métro ligne 9 jusqu'à Qibao

La petite ville de Qibao, construite il y a environ 1000 ans, est située à une vingtaine de kilomètres du centre de Shanghai mais on peut y aller en métro.

Traversée par deux voies d'eau, la vieille ville occupe environ deux kilomètres carrés. Autour de ces voies d'eau, un grand nombre de maisons traditionnelles bien conservés, des jardins, des temples, des boutiques et des restaurants définissent la place.

Qibao est une ville charmante mais hélas envahie par une foule de touristes !

22

A une centaine de kilomètres de Shanghai, Suzhou est une ville d'eau dont la construction remonte à un millénaire.

Les trains sont très rapides (3/4 d'heure pour parcourir les 100 kilomètres), confortables et particulièrement bon marché. Nous avons donc décidé d'aller passer la journée à Suzhou. Si les stations de métro sont de véritables gares, les gares elles-même sont carrément semblables à des aéroports ! Et il n'est pas toujours facile de s'y orienter. Nous nous sommes donc contentées de nous laisser guider par Gaëlle...

Considérée comme la capitale de la soie qu’elle travaille depuis le XIIIè siècle, Suzhou est connue pour son grand nombre de ponts (il y en aurait 160) et elle est d'ailleurs jumelée avec Venise.

Nous nous sommes longtemps promenées dans les rues de la ville, avons visité un joli temple, le ravissant jardin de l'humble administrateur, avons été surprises par la coiffeuse qui faisait les shampoings sur le trottoir, nous nous sommes reposées sur la place devant le temple où Emmanuelle s'est endormie sur un banc et avons dégusté avec délice des baozi farcis à la pâte de rose !... avant de nous engouffrer précipitamment dans le métro au retour pour être sûres d'avoir une place assise...

Suzhou 

Petite note : n'oubliez pas de déguster des baozi farcis à la pâte de rose.

23

Si Emmanuelle et moi avions chois Shanghai comme destination c'était tout d'abord parce que Gaëlle, lauréate du concours organisé par Swatch et le magazine Photo, y était hébergée dans un hôtel d'artistes : le Swatch Art Peace hôtel.

Nous nous sommes laissé séduire par cette ville pleine de contradictions : une architecture traditionnelle mêlée à une architecture futuriste, des parcs dans lesquels se réfugier pour fuir la foule, une circulation relativement dense mais plutôt silencieuse (presque tous les deux roues sont électriques), la facilité de s'y déplacer à pied malgré une forte pollution, des lieux sur-fréquentés mais une foule qui se déplace sans empressement et semble marcher au même rythme, des musées traditionnels et des galeries d'art contemporain...

la ville 
la nourriture... partout 
24

Et le séjour se termine par la soirée "Open Art studio" de Gaëlle au Swatch Art Peace hôtel...