Carnet de voyage

2 Ardéchois sur les routes...

Dernière étape postée il y a 5 jours
Périple au gré de nos envies au Portugal et en Espagne ... Au Portugal nous traverserons 3 régions: l'ALGARVE, L'ALENTEJO et le NORD.
Août 2019
40 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 16 août 2019

Pour ce périple nous voulions vraiment éviter les coins très touristiques,mais certains endroits sont incontournables et cela faisait 40ans que nous n'étions pas retournés au sud du Portugal.Ce voyage nous a permis de constater que le Portugal est une destination très prisée par les étrangers et en particulier les français.Il faut dire que la vie y est très agréable et les Portugais sont très chaleureux, toujours prêts à vous rendre service si vous faites un minimum d'efforts pour dire un mot ou deux dans leur langue.

Nous avons donc redécouvert cette belle région qu'est l'ALGARVE mais sommairement car trop de touristes à notre goût !! Nous avons donc longé la côte,en remontant jusqu'à SINES ,puis nous avons décidé d'aller plus dans les terres pour découvrir des villages méconnus du tourisme de masse et tellement plus authentiques .



Comme nous sommes restés un mois chez mon frère tout près de FARO nous en avons profité pour visiter le petit village d' ESTOI. Ainsi que les villes de OLHAO, TAVIRA , VILAMOURA et FARO, et pour finir la réserve de La Ria FORMOSA.


ESTOI

Le palais d'Estoi est de style "Rococo" du 19e siècle de couleur rose contrastant avec les jardins et les fresques en Azulejos.

"Azulejo » est un mot d'origine arabe employé aussi bien en Espagne qu'au Portugal pour désigner un carreau de faïence, c'est-à-dire un carreau de terre cuite recouvert d'un émail opaque. Dans ces deux pays, on fit dès le XIIIe siècle un usage fréquent d'azulejos pour revêtir et orner murs, sols, fontaines, plafonds ou cheminées."

Palais d'ESTOI
Palais d'ESTOI
Ruelle d'ESTOI
Ruelle d'ESTOI
Village d'ESTOI et son palais

Olhaõ

C'est une ville de pêcheurs dont les maisons blanchies à la chaux et les toits en terrasses évoquent l'Afrique du Nord.Le marché municipal est un lieu incontournable avec ses étals de fruits et légumes et surtout de poissons frais ramenés par les pêcheurs chaque jour.

depuis Olhao on peut aller sur les iles de Culatra,île Armona

La statue de Floripes créé en 2014 en mémoire de la révolte populaire d'olhao contre l'armée napoléonienne 16 juin 1808 trône sur

VILAMOURA

Station balnéaire très touristique

TAVIRA

Tavira était une ville maure du 8e au 13e siècle jusqu'à à ce que les chevaliers de l'ordre de Santiago la reprenne en 1242. C'était le port principal de l'Algarve du 16e au 18 e siècle.Après le tremblement de 1755 la partie de la ville détruite fût remplacée par une architecture du 18e siècle et 37 églises.

La Ria FORMOSA

La Ria Formosa est un ensemble de lagunes côtières et d'îles formant des cordons littoraux, en Algarve au sud du Portugal. La majeure partie du site est une zone protégée en tant que réserve naturelle depuis 1978, devenue parc naturel le 9 décembre 1987.

Moulin à marée

FARO


Le centre historique de Faro est encerclé par de vieilles murailles qui protègent une cathédrale gothique, un palais épiscopal et de jolies petites rues pavées.

Cathédrale de Faro, située au centre de la ville sur une belle place avec des murs blancs ornés d'orangers.
2
2
Publié le 26 septembre 2019

Nous partons de chez mon frère le 12 Août pour longer la côte,mais il y a tellement de monde qu'il est impossible de se garer pour admirer le paysage !!

Nous faisons donc l'impasse sur plusieurs petites plages pour nous diriger vers BENAGIL. Nous trouvons finalement un parking tout près du village de Bénagil où se trouve la fameuse grotte :l'Algar de Bénagil qui est dû à l'érosion naturelle du vent et de l'eau. On y accède uniquement par bateau.Mais vu l'affluence et le prix exorbitant (30€) par personne,ça fait cher la promenade dans la grotte!!!😡

Grotte de Bénagil
Plage de Bénagil
3
3
Publié le 5 octobre 2019

Après notre nuit sur le parking de Bénagil nous nous baladons encore un moment pour prendre quelques photos .Nous décidons de ne pas rester là car trop de monde et continuons vers le village de FERRAGUDO. Ferragudo est un village de pêcheurs construit sur une colline qui surplombe l'estuaire de la rivière ARADE très agréable aux ruelles pentues et très fleuries.Tout en haut de la colline se trouve l'église "Nossa Senhora da Conceiçao "appelée aussi église Matriz de Ferragudo qui fut construite au VXIIe siècle.Le portique de l'église a un style architectural typiquement portugais appelé Manuelin

Eglise nossa senhora da Conceicao
4
4
Publié le 5 octobre 2019

nous avons passé la nuit sur le grand parking dédié aux camping-cars devant la forteresse de SAGRES. Le matin nous prenons quelques photos de cet impressionnant bâtiment.

La Forteresse de Sagres est une construction militaire située sur la Pointe de Sagres, non loin du Cap Saint-Vincent, le point le plus au sud-ouest du Portugal. Cette forteresse fut construite au XVe siècle par l’Infant Henri le Navigateur, qui y mourut en 1460. Il y a fondé son école navale. Sagres devait être le point de départ des expéditions à la conquête du nouveau monde, mais ce ne fut pas le cas. Les expéditions partirent de Lisbonne.

Finalement nous ne visiterons pas la forteresse car il y a un vent à décorner les boeufs!!


CABO Saõ Vicente

Après la forteresse de Sagres nous allons jusqu'au Cap Sāo Vicente qui se situe seulement à quelques kilomètres.

Le cap Saint-Vincent est la pointe sud-ouest de l’Europe continentale. C’est un endroit balayé par les vents, où la végétation est rare et les falaises tombent à pic dans la mer. Au sommet des falaises de 75 m de haut se trouve l’un des phares les plus puissants du Portugal : sa lumière peut être vue à 50 km de distance en mer.

Un phare rudimentaire existait déjà en 1520. Au début du XVIe siècle, l'évêque de l'Algarve, fait construire sur le cap Saint-Vincent une forteresse et une tour servant de phare pour la défense côtière de cette région. En 1587, le corsaire britannique Francis Drake détruit le fort et le phare d'origine. La structure sera reconstruite en 1606. Mais il sera détruit par le séisme de 1755. Un nouveau phare sera reconstruit en 1846, mais ce n'est qu'en 1908, après de nombreux travaux de rénovation, que ce phare reprendra du service jusqu'à son automatisation en 1982.

Le nom de Saõ Vicente est dû au fait que les restes de saint Vincent de Saragosse furent apportés de Valencia ( Espagne) en 779.

Cabo Sao Vicente :végétation rare et falaises impressionnantes 

Après ce petit intermède au cap saint vincent nous remontons la côte et changeons de région.Après l'Algarve nous visiterons l'Alentejo.Nous faisons donc halte dans les dunes d' AlMOGRAVE où nous passons une soirée agréable en admirant le coucher du Soleil.Les Dunes d'Almograve sont d'impressionnantes étendues de sable bordées de falaises érodées et sculptées ainsi que d'une mer turquoise. Elles abritent une flore variée comme le romarin, lavande, thym

5
5
Publié le 13 octobre 2019

Étant un peu déçus de ne pas avoir pu visiter certains sites de l'Algarve pris d'assaut par les touristes,nous décidons de nous diriger vers l'intérieur des terres.

Nous attaquons donc par la plus grande région du Portugal. L' ALENTEJO occupe environ un tiers du territoire national.Dans sa partie orientale, l’Alentejo compte de nombreuses petites villes pittoresques, dont les fortifications rappellent l’histoire portugaise, entre occupation maure et rivalités avec l’Espagne voisine.

Notre première étape sera

VILA NOVA de MILFONTES

Ce matin nous avons visité une jolie petite ville du nom de Vila Nova de Milfontes .Elle est typiquement portugaise avec des rues pavées, des maisons blanches et de superbes vues sur le fleuve Mira.

Sur une petite place un monument rend hommage à 3 aviateurs qui effectuèrent le premier vol du Portugal vers Macau en 1924 à bord d'un avion BREGUET XVI,dénommé "Patria".leurs noms étaient : Brito Paēs, Sarmento de Beires et le mécanicien Manuel Gouveia.




monument rendant hommage aux aviateurs

Après une bonne nuit de sommeil et la visite de Vila Nova de Milfontes, nous repartons en direction de SINES en passant par PORTO NOVO ,(qui est la nouvelle destination touristique pour les portugais où nous ne trouvons pas à nous garer,dommage car ce petit port avait vraiment l'air beau. Et oui pas facile de visiter en cette période très touristique 😡😡😡.

Nous ne le regretterons pas !! En effet nous avons déniché un joli coin sauvage sur une falaise face à l'océan!! Que demander de mieux !! Il n'y a que 3 camping-cars ,le rêve.

Nous décidons donc de garer notre "maison roulante"et passons la journée tranquillement à "buller",lire,et balader en bordure de mer. Nous passerons une nuit au calme.

SINES

Sines est la principale zone portuaire du Portugal . Son port artificiel possède des fonds profonds permettant l’accueil de nombreux navires. L’activité de Sines est donc très tournée vers l’industrie, c’est même le principal point d’entrée pour alimenter le Portugal en énergie (pétrole, gaz naturel et charbon). Cette ville, connue comme le berceau du célèbre Vasco da Gama, est située près du bord d'une falaise en forme d'amphithéâtre, avec l' église" Igreja de Nossa Senhora das Salas" Cette église a été construite au XVIIIe siècle sur l'ordre du navigateur Vasco de Gama , lorsqu'il a découvert la route des Indes. Cette construction toute blanche comprend un beau portique manuélin et des azulejos datant du XVIIIe siècle.

Le château de Sines a été construit en 1424, sous le règne de D. João I, agrandi par ordre de D. Manuel I vers 1512. La construction de cette fortification visait à défendre le littoral contre les pirates.

La statue de Vasco de Gama trône face à l'océan entre le château et l'église.

Après cette visite de la ville nous allons ,tout en logeant la cote ,jusqu'à la réserve naturelle de "Lagoas de SantoAndré "qui est connue pour ses différentes espèces d'oiseaux et ses lagons. Nous y nous passons un moment pour déjeuner et nous reposer,avant de continuer en direction de Viana Do Alentejo.

Plage de SINES
Statue de VASCO de GAMA

Eglise de "Notre Dame de Salas" ,construite sur l'ordre de Vasco de Gama

Réserve de Lagoas de Santo André
réserve de" Lagoas de Santo André "
6
6
Publié le 16 novembre 2019

Nous nous dirigeons vers Viana do Alentejo et les paysages changent. Après le littoral avec ses plages, falaises, dunes et ses lagunes ,nous découvrons un tout autre visage de cette région,beaucoup plus aride et écrasée par la chaleur. Nous roulons pendant des kilomètres en longeant des champs d'oliviers,d'orangers et de chênes liège.Finalement nous arrivons sur l'aire camping-car vers 16h et nous en profitons pour faire les services et un peu de lessive. Et oui tout n'est pas que plaisir dans le voyage 🤣🤣.La forte chaleur ne nous incite pas à aller visiter la ville,nous verrons demain... Nous nous occupons donc en lisant,recherchant les visites intéressantes dans les environs,j'en profite aussi pour cuisiner .Vers 19h un autre camping-car arrive , s'installe et nous entamons la discussion. Des Portugais très sympas qui nous donnent quelques indications sur la région.Etant garés tout près du complexe sportif de la ville il y a eu un peu d'animation jusqu'à 20 h et ensuite la nuit se passera calmement...

Le lendemain,nous nous préparons rapidement pour aller visiter la ville avant les fortes chaleurs.Cette ville de +de 5000 h habitants a des airs de petit village avec ses ruelles colorées de maisons toutes peintes en blanc et jaune.. Dans le centre historique de Viana do Alentejo, se trouve le château, avec une position dominante sur le village. Dans l'enceinte du château de style gothique en forme de pentagone sont érigées 2 églises dont une avec un un magnifique portail de style Manuelin.

sanctuaire à l' entée de la ville
plafond de la chapelle
Poterie et Costumes typiques de l'Alentejo
• • •

Notre visite terminée nous rentrons au camping-car pour manger et discutons encore un bon moment avec nos voisins portugais.Vers 14 h nous reprenons la route jusqu'au petit village de Alcaçovas où nous découvrons une petite chapelle faite de coquillages.La guide nous propose aussi de découvrir une exposition sur les "Chocalhos"qui sont des cloches pour bétail,spécialité de ce village.Nous avons beaucoup aimé cette visite malgré la chaleur qui nous assomme !! il fait 37° et nous sommes loin de la mer! Après une pause dans un petit café pour nous désaltérer nous continuons notre route jusqu'à EVORA où nous stationnons sur l'aire municipale pas très "glamour" mais très pratique car proche du centre ville. La nuit fut relativement calme .


chapelle en coquillage  et l'église de Alcaçovas
cloches primées 
7
7
Publié le 16 novembre 2019

Nous partons vers 9h30 car il y a beaucoup de choses à visiter car Evora est un véritable musée à ciel ouvert.Nous commençons par l'église St François et la capela dos ossos (chapelle des ossements). Plus de 5 000 crânes et os humains tapissent les murs ,ils ont été exhumés des cimetières de la ville au XVIe siècle par manque de place pour les nouveaux corps.Nous poursuivons notre balade vers le temple romain appelé"temple de Diane" construit au 1e siècle après JC.sur la place principale d'Evora.

Dans le vieux centre-ville se trouve la place du Giraldo,au centre la fontaine du XVIe.

Nous terminons notre balade au pied de l'aqueduc de "Água da Prata"( littéralement eau d'argent),qui alimente encore aujourd'hui la ville d'Évora.

Son originalité est que des maisons sont construites en dessous.

Très belle ville !!

Eglise Sao Francisco
Fontaine de Giraldo
Aqueduc "Da Agua Da Prata "

Nous retournons au camping- car après avoir parcouru 8 kms à pied mais sans aucun regret tellement la ville nous a enchantés! Nous discutons un moment avec des gens de Nantes avant de reprendre la route vers le petit village de MONSARAZ qui se situe sur un piton rocheux. Comme il fait chaud nous décidons de descendre jusqu'à la plage fluviale pour la nuit et le lieu est tellement agréable que nous y passerons un jour de repos au bord du lac.

20 Août 2019

Comme à notre habitude nous quittons notre bivouac vers 10h30 pour visiter le village de Monsaraz. Très joli village aux maisons blanchies à la chaux construites à même le rocher ,surmontées de toits rouges avec longues cheminées et aux ruelles pavées de lauzes.Il surplombe la rivière GUADIANA qui forme la frontière avec l'Espagne.Du fait de sa position Monsaraz a été occupé depuis les temps préhistoriques. La visite du château nous a permis d'avoir une vue époustouflante sur les alentours et surtout sur le grand lac d'ALQUEVA,le plus grand lac artificiel en Europe.il couvre 250 km2.

Au centre du village se trouve l' église Matriz Nossa Senhora da Lagoa,bâtiment gothique au 13ème siècle mais l' église actuelle est de style renaissance.


visite de l'église de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30



• • •

Le village de Monsaraz nous a vraiment plu ,mais la visite se fait en environ 1 h ,donc il est encore très tôt pour nous poser pour la nuit et nous allons vers une autre petite ville du nom de Vila Viçosa. Un joli village où se trouve le palais Ducal,dernière résidence de la monarchie portugaise.La maison de Bragança régna jusqu'à la fondation de la république en 1910. Nous ferons l'impasse de la visite du palais et préférons nous balader dans les ruelles fleuries. La rue principale est pavée d'une "calade" aux motifs originaux et les façades sont très fleuries.Suite à cette visite nous faisons l'impasse sur la ville de Elvas ,ce sera pour une prochaine fois car il y a tant de choses à découvrir dans cette région et nous allons en direction de MARVAO .Nous faisons une halte pour la nuit dans un petit village du nom de PORTAGEM.


château de Vila Viçosa
Eglise de Santa Maria do castelo
Chapelle faisant partie du chemin de croix
ruelle pavée de jolis motifs
8
8
Publié le 1er décembre 2019

21 Août

Après une bonne nuit de sommeil au calme nous arrivons à Marvao ,le parking pour camping -cars étant complet et surtout très en pente ,nous avançons jusqu'à l'entrée de la cité et stationnons au pied des remparts sur un parking réservé aux bus (la saison touristique étant presque terminée ,il n'y avait pas grand monde).Nous nous lançons à l assaut de ce petit village perché par un escalier un peu pentu.Ce joli village fortifié est appelé aussi "nid d'aigle" car il est édifié sur un rocher à 860m d'altitude.Le Château de Marvão se situe à sur un des points les plus élevés de la Serra de São Mamede, appelée Serra do Sapoio à proximité de l Espagne. Marvao doit son nom actuel aux maures,son histoire remonte au IVe siècle à l’époque des révoltes d’Ibn Marwan contre l’émirat de Cordoue.Le village est entouré de remparts au sein desquels s'élève le château qui à été renforcé au 13ème siècle par le roi DINIS I.On entre dans le village par la PORTE de RADAO. A l'entrée on trouve une représentation miniature de la colline ,du village,du mur de fortification et du château.Ce petit village est vraiment magnifique avec ses ruelles pavées,ses maisons blanches aux balcons en fer forgé ,ses petites églises et surtout ses magnifiques vues. En montant vers le château par la rue principale on arrive à l'église Santa Maria qui abrite le musée Municipal crée en 1987 et qui présente des pièces archéologiques des alentours ainsi que des pièces ethnographiques aidant à mieux comprendre l’histoire du village. La visite de l’ancien hôtel de ville, Câmara Velha, de style manuélin qui abrite l’ancienne prison, la tour de l’horloge et l’ancien tribunal est très intéressante.

Après une bonne balade dans ce joli village nous repartons vers 15h à la recherche d'un peu de fraîcheur car la température avoisine 36°.Nous repérons un lac sur Google maps et décidons d'y passer la nuit.Aujourd'hui c était une petite étape car nous n'avons parcouru que 60kms et nous aspirons à un peu de repos .

• • •
Porte de RADAO (entrée du château)
ruelle construite à même le rocher
Église Santa Maria transformé en musée
Eglise Espirito Santo
statue à l entrée de MARVAO
Joli balcon en fer forgé
Fontaine en pierre
Remparts du château

Jeudi 22 Août

Nuit vraiment calme au bord du lac de POVOA e MEADAS qui se situe près de CASTELO DE VIDE.En amont un barrage-poids à été construit et les berges de la rivière aménagées permettent la pratique de sports et de loisirs ,bien que limitées à certaines zones.

Un peu de repos au lac de Povoa e Meadas

La chaleur étant toujours aussi intenable nous décidons d'aller vers la Serra da Estrela.En route nous faisons halte à Castelo Branco( que nous ne visiterons pas )pour nous ravitailler. Nous allons jusqu'à Unhais da Serra, où nous nous garons sur l'aire de camping-car en bordure de rivière. Nous y passerons la nuit au calme. Avant notre départ nous allons visiter ce petit village et prendre un café. Juste avant de partir un agriculteur vient proposer ses légumes ,nous faisons le plein de fruits et légumes.Pour cette étape nous avons parcouru 164 kms.

23 Août

Départ de Unhais vers 10h en direction da Serra da Estrela.La serra da Estrela (montagne de l'Étoile) est une chaîne de montagnes où se trouve le point culminant du Portugal continental (1 993 mètres). Elle est couronnée d'une tour de pierre mesurant 7 mètres de hauteur, ce qui parfait la hauteur symbolique de 2 000 mètres.(source wikipédia)

À côté de Torre, se trouvent une station de ski et, à proximité, les lacs de Covões do Meio et de Ferro

Montée difficile ,on a même accroché le camping-car😠😠mais plus de peur que de mal. Nous faisons le tour" da Serra" où les paysages sont magnifiques malgré le peu de végétation,et nous redescendons ensuite vers Seia. En route nous nous arrêtons dans le charmant village de SABUGUEIRO et nous profitons pour faire quelques achats dans une petite boutique d'artisanat et de produits locaux .



Lac de Covoēs do meio

Nous continuons notre descente et impossible de trouver un endroit sympa pour la nuit.Nous allons donc en direction de Lamego et attaquons les petites routes de la vallée du Douro , très pentues, mais les paysages sont magnifiques avec les vignes en espalier et le Douro en contrebas .Nous nous arrêtons finalement à Caldas de Moledo , pour souper . Finalement nous décidons de ne pas rester et allons jusqu'à Mesaõ Frio. Nous stoppons sur un vaste parking d'où nous avons une vue imprenable sur la vallée du Douro et nous sommes seuls ,le bonheur !!😎😎😎 Nous avons parcouru 246 kms.

Vue imprenable pour le petit déjeuner
Vallée du DOURO

9
9
Publié le 1er décembre 2019


Après de jolies découvertes dans l'Alentejo,nous terminons notre périple au Portugal par la découverte du nord en évitant les grandes villes telle que Porto et Braga que nous avions déjà visité.Nous voulions vraiment découvrir le Portugal plus authentique où les traditions sont encore très ancrées et loin du tourisme de masse. Cette région est délimitée au nord et à l'est par l'Espagne et à l'ouest par l'océan Atlantique.


24 Août2019

Nous partons en direction de GUIMARĀES en faisant une halte au sanctuaire de Penha.C’est avant tout un lieu sacré. Sur cette montagne se trouve en effet un sanctuaire où se rendent les habitants de Guimarāes ainsi que de nombreux portugais pour prier.Mais la Penha est aussi très connue pour ses paysages originaux. En effet, cette colline est faite d’immenses rochers posés ça et là rendant le décor féerique et impressionnant.C’est devenu aujourd’hui un lieu populaire, rempli de magasins, bars et restaurants touristiques .

Sanctuaire de PENEDA

On peut monter au sanctuaire à partir de Guimarāes grâce au téléphérique qui se trouve derrière le Largo Das Hortas . Avec une hauteur de 400m et en seulement 10 minutes

Infos pratiques :

Adresse :Largo das Hortas, 4810 Guimarães

Prix : 4,40 € (enfant 2,20 €)

Périodes d'ouverture

téléphérique : largo das Hortas - www.turipenha.pt - avr.-mai et oct. : 10h-18h30 ; juin-juil. et sept. : lun.-vend. 10h-19h (20h le w.-end) ; août : 10h-20h ; nov.-mars : vend.-dim. 10h-18h - fermé dernier lun. du mois - 4,50 € AR (4-11 ans 2,30 €


GUIMARĀES

La ville est historiquement associée à la fondation et à l'identité de la nationalité portugaise . Ici a eu lieu en 1128 une partie des principaux évènements politiques et militaires, qui mèneront à l'indépendance et la naissance d'une nouvelle nation. Pour cette raison, il est inscrit dans l'une des tours de l'ancienne muraille de la ville "Aqui nasceu Portugal" ("Ici est né le Portugal").

Nous commençons la visite par la l'église de Nossa Senhora da Consolaçaõ e Santos Passos située sur la jolie avenue Largo República do Brasil agrémentée de jardins très fleuris. La construction de style néo gothique remonte à 1785. Auparavant,le site abritait un petit ermitage dédié à N.D. da Consolaçaõ.Les deux tours ont été ajoutées presque un siècle après l'achèvement du reste.

Nous remontons ensuite vers le centre ville où l'on trouve des bâtiments gothiques, des maisons traditionnelles et de superbes places fleuries avec des restaurants et cafés où les habitants et touristes se retrouvent. La Praça Santiago est la plus animée.Sur cette place se trouvait une petite chapelle du 17e siècle qui fut démolie à la fin du 19e siècle. Tout à côté on trouve également la Praça da Oliveira qui doit son nom à un Olivier planté en son centre il y a des siècles.On y trouve aussi l'église Nossa senhora da Oliveira construire sur l'ordre du roi Joāo I à la fin du XIV e siècle.De style gothique, elle a subi quelques réaménagements sous le règne de Pedro II qui ordonna l'agrandissement de la Chapelle principale. Devant l'église on voit un petit monument, il s'agit du Padrão du Salado. il a été édifié pour commémorer la bataille de Salado où le roi Afonso IV eut raison des assaillants Maures en 1340.Sur le côté nord de la place, l'ancien Hôtel de Ville et ses arcades fut construit au XIVe siècle. Le bâtiment est surmonté d'une sculpture en pierre qui représenterait Guimarães. Son style médiéval avec ses pierres apparentes et ses créneaux en font un des édifices les plus typiques de la ville.Dans cette ville il y tellement de monuments historiques que celle-ci est inscrite au patrimoine de l'UNESCO depuis 2001.

Ancien mur de l'enceinte de la ville avec l'inscription "ici est né le Portugal"
Eglise N.D da Consolaçaõ et les jardins
Monument du Padrão de Salado
Ancien hôtel de ville
Eglise da Oliveira
Praça Santiago

Nous avons zappé la visite du château et de bien d'autres monuments.Les ruelles étroites et pentues de la ville ne nous incitent pas à rester , malgré une aire camping-car toute proche du centre-ville,mais sous le téléphérique qui monte au sanctuaire de Penha. Nous allons donc vers la petite ville de Póvoa de Lanhoso.Nous arrivons sur l'aire camping- car vers 19h30. Cette aire de trouve en plein centre-ville ,avec un joli parc à nous avons parcouru 101kms.

25 AOÛT 2019

PÓVOA DE LANHOSO

La nuit fût calme et nous décidons de passer deux jours dans cette petit ville très agréable.L'aire étant vraiment proche du centre ville nous partons en repérage.Nous en profitons pour faire quelques achats et boire un petit café . Nous visitons la petite église et nous retournons au camping-car pour préparer le repas. Apres-midi un orage carabiné éclate,nous avons même droit à de la grêle !! Nous en profitons pour cuisiner et bricoler puisqu'il est impossible de sortir.


26 AOÛT 2019

La journée commence mal!! Notre fils nous réveille pour nous annoncer une inondation à la maison. Après avoir effectué les démarches auprès de notre assurance, nous partons faire un tour en ville. Pour nous réconforter nous prenons un café et un Pastel de nata (pâtisserie typique portugaise).Nous nous renseignons pour aller jusqu'au château et après un bon moment passé dans le joli parc nous rentrons finalement au bercail. L'orage de la veille, n'étant plus qu'un lointain souvenir,nous nous empressons de prendre de la hauteur avec notre"maison roulante".Nous montons donc en direction du château et stoppons dans un petit sous-bois pour pic- niquer. Après le repas nous escaladons à pied jusqu'au château.La balade est agréable malgré une montée assez pentue sur de tous petits escaliers creusés à même le rocher. Superbe vue sur Póvoa de Lanhoso depuis le haut du château.Le sanctuaire de Nossa Senhora do Pilar et le château de Lanhoso sont situés sur Monte do Pilar, le plus grand monolithe de granit du pays.

Selon la tradition, Teresa, mère du 1er roi du Portugal (XIIe siècle) y fut retenue prisonnière, après la Bataille de São Mamede où mère et fils se confrontèrent. Suite à cette belle balade, nous redescendons vers notre"aire favorite"et terminons notre journée au calme. Demain nous partirons vers le parc Peneda Gerês.

Petit pastel de nata et café
Fresque
Mairie de PÓVOA de LANHOSO
Joli parc à Póvoa de Lanhoso
Petite montée agréable
Escalier à même le rocher
Vue sur la ville
Sanctuaire Nossa sehora do PILAR
Château de POVOA de LANHOSO 


Parc National DE PENEDA GERÊS

Nous partons donc visiter le seul parc national du Portugal qui a été crée en 1971. Il s'étend sur une superficie de 72290 hectares.

Dans le parc nous allons découvrir plusieurs villages aux maisons en granit et qui ont peu changé depuis le XIIe siècle.Les coutumes ancestrales y sont encore très présentes.Dans le parc on peut apercevoir des loups et d'autres animaux sauvages,mais également des animaux domestiques telles que les vaches de race Cachena (une race typique de haute montagne) c'est une des plus petite vache au monde,ainsi que les chiens Castro Laboreiro originaires du village du même nom et utilisés pour la surveillance des troupeaux.

• • •

27 Août 2019

Nous commençons par le petit village de SOAJO où se trouve une concentration de 24 Espigueiros. Ce sont des greniers à grains utilisés depuis 1782. Ils sont posés sur une dalle de granit en hauteur et leurs pieds sont arrondis pour éviter l'attaque des rongeurs. Sur leur cime une croix invoque la protection divine des récoltes. On en trouve d'autres dans les cours des maisons. Nous découvrons aussi le fameux chien Castro Laboreiro vraiment habitués aux touristes!!. Nous passerons la nuit sur l'aire camping-car près des Espigueiros. Nous avons parcouru 76kms.

Maison en granit
Stèle relatant les exploits des chiens LABOREIRO
Les fameux "ESPIGUEIROS" de SOAJO 


28 AOÛT 2019

Après un bon déjeuner ,nous faisons les services avant de partir vers le Sanctuaire de Nossa Senhora da PENEDA. En route nous rencontrons les fameuses vaches Cachena aux longues cornes au milieu de la route.On avait l'impression d'être en Corse!! Quand nous arrivons au sanctuaire nous nous gardons tout prêt de l'entrée. Le sanctuaire est niché au creux de la vallée, dominé par le rocher de Meadinhas(site d'escalade sur granit réputé). Le sanctuaire à été construit à la fin du XVIIIe et le milieu du XlXe siècle,il est accessible par un escalier parsemé de chapelles racontant la vie de Jésus. Après une pause déjeuner sous les conifères,nous continuons vers un autre village du parc .

Chapelles racontant la vie de Jésus
Sanctuaire adossé au fameux rocher"MEADINHAS"
 Sanctuaire Nossa Senhora da PENEDA

CASTRO LABOREIRO

Bien que un peu déçu par ce village, nous avons quand même visité le musée qui retrace les us et coutumes des villageois,visite qui s'avérera très intéressante. L'Eglise MATRIZ bordée d'hortensias nous rappelle vraiment la Bretagne. Nous faisons l'impasse sur la visite des ruines du château situées à 1033m d'altitude.Celui-ci à été classé monument national.

Costume typique du nord
Différents outils
Eglise MATRIZ de Castro Laboreiro

Nous ne nous attardons pas dans ce village un peu austère et allons jusqu'à LINDOSO. Là aussi ,le village est connu pour son château et ses 50 Espigueiros construits entre le XVII et le XVIIIe siècle. Elevés sur des piliers de façon à les rendre inaccessibles aux rongeurs. Sur le dessus de chaque espigueiro se trouve une croix, symbolisant la protection de Dieu sur la récolte.Quant au château médiéval de Lindoso (1258-1278) il fut construit sous le règne du roi Afonso III et agrandi par le roi Dinis au XIVe siècle. Le château a été conçu pour préserver la frontière nord du Portugal et pour défendre les populations de la vallée du Rio Lima contre les invasions après un petit tour dans le village,nous décidons de rester dormir au pied du château.Nous serons seuls ,la saison touristique étant presque terminée. Nous avons parcouru 82 kms aujourd'hui.

Espigueiros et château de LINDOSO 

29 AOÛT 2019

Nouvelle journée !!! Après une bonne grasse matinée et un solide petit déjeuner,nous partons en direction du barrage de Lindoso situé a quelques kilomètres seulement.C'est une construction en béton, type voûte à double courbure de 110 mètres d’hauteur, 21 mètres d’épaisseur et 297 mètres de longueur en crête. Il est situé sur le fleuve Lima pour réguler les crues . Voilà nous terminons notre voyage au Portugal et allons en direction de l'Espagne...

10
10
Publié le 1er février 2020

Après le Portugal, nous poursuivons notre voyage en Espagne.


29 AOÛT 2019

Mon cousin nous ayant indiqué un lieu où se trouvent des thermes et un site archéologique romain,nous décidons d'aller voir ça de plus près ! En plus cela ne dévie pas trop de notre circuit initial. Nous partons donc en direction de BANDE (oui cela ne s'invente pas!!) où nous pourrons admirer le site romain "Acquis Querquerris".Ce site aussi connu sous le terme galicien « A cidá » (la ville), est un camp romain situé non loin de la rivière Limia. Il a été occupé sur une période qui va environ de 75 à 150.

"Il est supposé que le site a été occupé par une unité militaire d'infanterie et de cavalerie dépendant de la province romaine de Gallaecia qui a surveillé la Via Nova, une voie romaine longue de 330 kilomètres qui reliait Bracara Augusta à Asturica Augusta." (Source Wikipedia).

Le rempart initial est constitué de moellons de granit maçonnés , les murs atteignaient jusqu'à 3 mètres 20 de hauteur, un fossé extérieur de 4 mètres de large et de 3 mètres de profondeur entourait le tout.

Plusieurs bâtiments ont été identifiés: bâtiments pour le stockage des céréales,un hôpital,des baraquements pour les soldats,ainsi qu'une citerne.

Le bâtiment situé au milieu du camp pourrait être le centre administratif (praetorium) . À côté se trouve probablement un temple.

Près du site se trouve un centre d'interprétation archéologique.

Un peu plus loin on trouve également des ruines de thermes,mais on zappe la visite à cause de la chaleur. Nous y retournerons en fin de journée.



Ruines de acquis Querquerris avec la Rivière Limia en arrière plan
Plan du site
Acquis Querquerris

Après cette petite balade instructive et agréable malgré la chaleur,nous regagnons notre bercail.

Après le repas pris dans le parc qui borde le lac, nous allons boire notre sempiternel ☕ au bar qui jouxte le parc, avant de vaquer à des occupations diverses: lecture et sieste pour Gilbert, rédaction de notre journal de bord et ménage pour moi !Et oui être en voyage ne dispense pas de certaines corvées 🧽🧹!!!

Vers 18h nous entamons la balade vers les thermes. Le chemin qui y mène est agréable et ombragé.Malgré les bassins d'eau chaude,le lieu ne nous emballe pas vraiment. Par contre il est très apprécié des jeunes vanlifers qui y passent tout l'été.

Nous retournons au bord du lac(endroit plus agréable), prenons une sangria au bar avant de rentrer .Nous passerons une nuit calme.

Bassin d'eau chaude
Lac de Bande
11
11
Publié le 1er février 2020

30 Août 2019

Sur Google maps je repère un endroit qui me paraît paradisiaque 😎😎.Nous voilà prêts pour de nouvelles aventures..🏃🏃

Nous partons donc à la recherche de notre belle cascade ,sans penser à ce qui nous attendait !!

Au début tout allait bien ,la route était parfaite ,soudain il a fallu nous engager sur une petite route qui me donnait le frisson à chaque virage en épingle 😬😬et pourtant j'ai l'habitude avec mon chauffeur de choc!!!Tant bien que mal nous arrivons au bout de la route et sommes obligés de faire un demi tour un peu risqué !!😬😬😬 Grâce à mon chauffeur celui-ci fût réussi et nous voilà repartis un peu dépités de ne pouvoir accéder à notre fameuse cascade.Quelques kms plus loin nous parvenons à nous garer et décidons de descendre enfin à la cascade 😄😄😄. Nous ne savions pas ce qui nous attendait 😂😂😂. Au début le chemin est agréable à travers la forêt, ça me convenait bien avec mon 🦶🦶 en "compote", nous voilà décidés à aller jusqu'au bout!!Nous marchons pendant bien un km sans soucis! Ensuite ce ne fût que descente à travers des "pseudos"marches en pierres inégales et plus on descendait plus c'était pentu et difficile 😠😠😠 j'ai failli abandonner plusieurs fois tellement mes jambes "flageolaient" mais bon je n'avais pas fait tout ce chemin pour abandonner !!!Pour finir nous parvenons enfin sur une petite plateforme aménagée en bois ,et nous découvrons notre merveilleuse"cascade" qui s'appelle FERVENZIA de AUGUA CAIDA!!! 👍👍👍👍👍

Le retour fût tout autant pénible . Avant de continuer notre route , nous mangeons à l'ombre de beaux sapins.

En fin de journée, nous avons trouvé le petit lac de Carucedo où les familles espagnoles viennent passer le weekend. Nous décidons d'y passer la nuit.

Nous avons parcouru 215km

Chemin ombragé
Lac de carucedo
Abri pour observer les oiseaux
12
12
Publié le 2 février 2020

Samedi 31 Août

Départ de notre lieu de bivouac vers 10h30,la grasse matinée s'imposait après notre rando de hier. Petit passage au magasin pour le ravitaillement et ensuite visite de Ponferrada une agréable cité.Nous déambulons dans les ruelles très animées et parvenons jusqu'à la "Plaza d'El Ayutamento"place où se trouve la mairie. C'est un bâtiment de façade baroque, construit en pierre entre 1692 et 1705. Il a deux tours de part et d’autre du corps central, on y remarque l'impressionnant bouclier sur un grand balcon. La place de la Mairie est une grande place piétonne, entourée de bâtiments aux façades colorées et arcades.

Sur un côté de la place, la sculpture réalisée en bronze par Oscar Alvarino, représente un personnage attachant de la ville Pépé Cortès surnommé "Le Barquillero" ,vendeur ambulant de gaufrettes.

Nous continuons notre balade vers la tour de l'horloge. Elle se trouve dans la rue de la Reloj qui relie la Place de l'Ayuntamiento à la place de l'Encina (où se trouve la basilique). Cette tour a été construite sur la porte des Eras, une des portes qui permet d'accéder à la ville depuis les murailles médiévales. La tour actuelle est de style renaissance, en pierre avec des toits en ardoise et se compose de trois parties qui se rencontrent dans la dernière, la fameuse tour où se trouve l'horloge. Le mécanisme originel de cette horloge se trouve dans le Musée Bierzo. Située dans le centre historique de Ponferrada,la Basilique "nuestra senõra de Encina" est une église de style Renaissance avec un plan en croix latine, dont la construction commença en 1573. Sur le retable principal, qui date du XVIIe siècle, on peut voir une représentation de la sainte patronne du Bierzo, la vierge de la Encina.

Ayant passé un agréable moment dans cette ville nous continuons vers Pobladuras de las regueras mais l'aire que nous avions repéré sur Park4night est en bordure de route et aucun service ne fonctionne !! Nous passons notre chemin et allons jusqu'à La Magdalena ,un petit village très agréable traversé par la rivière LUNA. Nous nous garons en bordure de rivière pour la nuit.

Ce jour nous avons parcouru 142 kms.


Statue du "Barquillero"
Joli kiosque
Tour de l'horloge
Eglise de la Encina
Mairie de Pondferrada
Place de l'Ayutamiento
13
13

Dimanche 1er septembre

Lever vers 10 h,nuit très calme au bord de la rivière. Après le déjeuner nous partons découvrir le village mais rien de spécial à voir et les Espagnols semblent encore endormis!!

Nous allons jusqu'au village d'à côté qui de trouve seulement à 800m pour voir un bon café. Après cette pause café bien agréable nous retournons vers notre" maison roulante" 🚍.

Rien de particulier en cette journée : barbecue, promenade en bordure de rivière avec un petit parcours parsemé de panneaux expliquant la flore et la faune. Fin de journée calme au camping-car

Petite promenade en bordure de rivière LUNA
14
14
Publié le 14 février 2020

Lundi 02 septembre

Après un repos bien mérité, nous sommes d'attaque pour la visite de notre prochaine ville : LÉON, capitale de la province de León. Elle se trouve au bord de la rivière Bernesga, dans le nord-ouest de l'Espagne. Elle abrite de nombreuses églises et cathédrales connues pour leur architecture et leur art.

Ayant énormément de monuments à voir nous attaquons directement la visite de la cathédrale qui est le monument principal de la ville.

La construction de la cathédrale de León débuta en 1243, sur un terrain anciennement occupé par un temple roman près de la muraille, le Palais du Roi Ordoño II et les thermes Romaines du IIe siècle.L’œuvre fut dirigée au début par Maître Simon et Maître Enrique (qui travailla aussi à celle de Burgos—) jusqu’à sa mort en 1277, et par le maître de Burgos Perez (qui en continua les travaux jusqu’à la fin du XIIIe siècle).

La cathédrale de León fut terminée en 1301, bien que certains éléments y furent rajoutés les siècles suivants.

Elle est dédiée à sainte Marie de la Regla. Elle est familièrement surnommée « Pulchra leonina ». Elle réunit une collection de 737 vitraux sur une surface de 1765mètres carrés.

Nous continuons notre balade vers la place où se trouvent le"Palacio de los Guzmanos"(qui appartenait à une famille léonaise très puissante et influente) et la "Casa Botines"construite entre 1891 et 1893 par Gaudi.C'est sur la recommandation d'Eusebi Güell que Gaudí construisit ce bâtiment sur la Plaza Obispo Marcelo, au centre de León, pour Simón Fernández et Mariano Andrés, propriétaires d'une société textile. Le bâtiment devait avoir à la fois une fonction commerciale et résidentielle. Le nom de l'édifice lui vient du fondateur de la société textile, Joan Homs i Botinàs.(wikipédia).Nous ferons l'impasse de la visite pour avoir le temps de voir un peu plus la ville et quelques quartiers plus populaires.

La Plaza Mayor est impressionnante,elle se trouve au sud de la cathédrale à l'extérieur de l'ancienne enceinte romaine. Elle est entourée d'arcades sur 3 côtés.Elle est bordée par des restaurants et brasseries et c'est un lieu très animé. Sur le côté ouest de la place se trouve l'Ayutamiento .Il a été construit au milieu du XVII e siècle (1636).

Nous nous éloignons un peu du centre, pour aller voir un projet porté par les élèves de l'ESO de plastique de l'école Mariste San José, réalisé en 2015. L 'escalier peint dans la rue d'Álvaro López Núñez à León, connue sous le nom de "La Escalera de la vida"(les escaliers de la vie). Le projet d'Álvarez Cuenllas , consistait à peindre avec des phrases et des couleurs ces escaliers anciens et oubliés.

Quelques 9kms dans les pattes ,nous décidons de rentrer à notre" maison roulante" et cherchons un endroit plus calme pour passer la nuit. Nous arrivons donc dans un petit village qui se trouve sur le chemin de Compostelle,VILADA. L'aire pour les camping-cars se situe devant l'auberge des pèlerins,endroit calme et agréable .Nous garons donc notre "monture"pour la nuit.

Nous avons fait 84 kms depuis Léon.


Plaza mayor
Ayuntamiento (hôtel de Ville)
Casa Botines
Musée de Léon
Fresque sur une façade
Buste de URRACA de Castille
Collégiale Sans Isidoro
Autel de la collégiale San Isidoro
Calle Ancha : rue très commercante
Portail de la cathédrale
Cathédrale de Léon