Découverte de la Martinique pour pouvoir changer d'air et profiter du soleil en pleine hiver
Mars 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Je suis partie seule en Martinique. En janvier j'avais besoin de vacances au soleil. En 3 jours J'ai trouvé mon billet d'avion, une chambre chez l'habitant à Sainte Luce pour 15 jours, à 5 mn à pied des plages, et j'ai loué une voiture. Et voilà c'est parti pour découvrir la Martinique, au mois de Mars en plein carem. Je voyage seule mais avec mon appareil photo. On dit que je prend de belles photos.

Le carnaval vient de finir mais les décorations sont encore là. 
2
Découverte de SAINTE LUCE son marché et  ses plages
le rocher du Diamant
le rocher du Diamant
le rocher du Diamant 
Commune du Diamant avec son monument en hommage aux esclaves morts dans un naufrage le 9 avril 1830 
Sympathique restaurent à PETIT ANSE avec vue sur la plage et prix très extra : SNACK FREDO. Les coqs se promènent sur les plages. 
Arrivé dans la commune : Les -Anses-d'Arlet 
Belles Maisons créoles : LES ANSES D'ARLET 
Le ponton le plus connu de Martinique 
Anse Dufour visite rapide 
couché de soleil LES ANSES D'ARLET 
 6H 6H30 le soleil se couche tôt sous les tropiques
Très belle couleur pour mon premier soir 
Après une journée de balade, restaurent à Sainte Luce au bruit des vagues

xx

3
C'est parti pour faire la boucle du Vauclin mais le mois de mars est chaud 
2H30 de marche indiqué mais pour les bons marcheurs qui tiennent bien la chaleur. Pour moi qui ne suit pas très en forme dur dur. 

La Martinique est en pleine période sèche et cela se voit.

Fleurs et oiseaux la nature est bien présente 

Les cactus sont très présent sur la cote

Fin de la balade. Heureusement pour moi j'ai trouvé des personnes très sympa qui mon ramener à ma voiture car la chaleur et le manque d'entrainement m'avait épuisé. mais j'ai vu de beaux paysages et j'ai rencontré des gens très aimables. J'étais très fatiguée alors les photos c'était terminé pour la journée.

Mangrove et forêt pour finir la balade 
4

En route pour les salines. Photos prises de la voiture.

La plage des salines est très belle avec ses eaux bleus. on a envie de ne plus sortir de l'eau. Les palmiers ont disparu lors d'un ouragan mais l'eau bleu et le sable blanc sont là. Il y a plusieurs petits restaurants pour la pause du midi. Dommage je n'est pas fait la promenade dans la mangrove.

le soleil tape fort. Je ne m'étais pas assez couvert les bras. Prévoir la pommade solaire et de l'eau et le chapeau est indispensable.

Après la plage des salines suivre la côte pour tomber sur la grande plage avec vue sur l'îlet Gabrit. Très belle plage qui est beaucoup plus calme que les salines. Il y a plein d'arbres pour ce mettre à l'abri du soleil. j'ai croisé des retraités qui viennent pour plusieurs mois en Martinique.

XX

En suivant la cote à pied, on arrive à la savane des pétrifications. Pour arriver sur le pont, ce n'est pas facile. Il faut beaucoup d'équilibre. La partie avant le pont, j'ai enlevé les chaussures et je suis passée sur le coté. Après le pont, les rochers sont plus gros et c'est plus facile de passer. On arrive sur une zone aride.

On arrive sur la partie Atlantique 

Sainte Anne une petite ville très sympathique

vue depuis le port de Sainte Anne 

Coucher de soleil sur la plage des Figuiers avec sur le rocher du Diamant

5

J'avais réservé par internet une journée en catamaran avec arrêt à la baignoire de Joséphine, îlet Chancel et ses iguanes et baignade à l'îlet Oscar. 80€ la journée avec le repas compris et les boissons à volontés. Une quinzaine de passagers dont certain ont bien profité du Rhum.

La baignoire de Joséphine où l'on a pied en pleine mer mais très touristique. Un verre de planteur et des acras en se baignant.

L'îlet du loup garou est un réserve protégé et les débarquements sont interdits.

Passé la journée sur un catamaran est très agréable. Beau paysage, discutions avec les passagers, baignades et visites. L'équipage est là pour l'animation et au petit soin de tous les passagers.

le capitaine est très sympatrique. Il faut bien se couvrir car gare au coup de soleil 

xx

Retour au bateau à la nage 

L'iguane des petites Antilles a trouvé refuge, sur l’îlet Chancel (îlet privé). C'est une espèce en voie de disparition se développe, ils sont protégés de l'autre espèce d'iguane qui prend le dessus. Les mâles sont brunes foncés, les jeunes verts éclatants et les femelles vertes aussi. Des ruines sont présentes. C'est ce qui restent des habitations des esclaves qui travaillaient sur cet îlet.

Très amusant  de rechercher les iguanes dans les arbres en se baladant sur l'îlet

La dernier escale de la journée sur l'îlet Oscar m'a permis d'utiliser mon masque et mes palmes. Avec un petit appareil pouvant descendre à 10 m sous l'eau, j'ai prendre quelques poissons en photos.

Sur le chemin de retour à Sainte Luce je profite encore d'un magnifique couché de soleil à la plage des Figuiers.

6

En sortant de Sainte LUCE, j'ai pris la Départementale 17 pour découvrir l’intérieur des terres et aller jusqu'à l'habitation Clément.

On voit beaucoup de voitures abandonnées au bord des routes

Les jardins sont très beaux le long de la route et l'on peut voir au loin Fort de France. L'intérieur des terres est intéressant à visiter.


Arrivé à l'habitation Clément, près de St François, ancienne distillerie donc le parc sert de galerie pour l'exposition de statut moderne.

L'art moderne est un grand secret pour moi. Le parc est entouré de champs de bananiers.

le parc est magnifique avec ses différentes sortes de palmiers

Les fûtes de Rhum sont stockés dans de grands hangars et vieillesses plus vites sous la chaleur des tropiques. L'évaporation du rhum embaume l'air.

Les machines de l'ancienne distillerie sont restées sur place et servent de témoignage.

L'habitation traditionnelle des propriétaires est toujours présente et les meubles sont d'époques. La cuisine se trouve dans un autre bâtiment.

Après la visite, on passe par la boutique. J'ai parlé avec une arbitre de football qui est en Martinique pour un tournoi et qui visite pendant ces temps libres. Retour vers Sainte Luce.

Le soir je retrouves, un couple que j'ai connu dans l'avion et qui logent aussi à Sainte Luce. Nous nous retrouvons pour un dîner dans les petits restaurants en bord de mer. Encore une belle journée de passé sous le soleil des tropiques avec de belles balades.

Le poisson grillé est incontournable  
7

Journée plus calme avec un peu de pluie au moment du repas. les clients du restaurant ce protége avec les parasols. Mais l'anse Michel est agréable avec ses palmiers. Il y a des tas de sargasses (algues) présent sur les plages et cela sur toutes les côtes Atlantique. Le restaurent avec les pieds dans le sable est simple mais délicieux avec une vue imprenable.

Pour arriver à l'anse Michel il faut prendre la direction de Ste Anne et tourner vers l'îlet chevalier, avant d'arriver dans cette petite ville. On rejoint le côté Atlantique de la Martinique. Ce garer dans le grand parking et aller au fond à gauche, pour aller à pied à l'Anse Michel. Traverser la mangrove qui était est seiche à cette époque.

Après visite du petit marché de Sainte Anne très typique avec ces produits locos.

La chenille est plus grande que ma carte bancaire. 
8

J'ai eu des bouchons sur la route pour aller jusqu'à Fort de France car le matin, c'est l'heure de pointe, soit partir de très bonne heure, soit partir après l'heure de pointe. Il faut prendre la 4 voix jusqu'au nord de Fort de France, pour aller au jardin de Balata. Belle petite maison à l'entrée du jardin avec ces colibris.

Je me suis éclatée avec les photos, dans ce magnifique jardin. On arrive à ce balader dans les allées sans être trop embêter par le monde et on trouve des coins agréables et tranquilles.

Ce n'est pas le jardin le plus fleuri mais les espèces d'arbres et de végétaux sont magnifiques.

Il y a la possibilité de ce promener sur des passerelles perché en haut des arbres.

xx

J'ai décidé de ne pas manger au jardin de balata, trop de monde et de partir vers Fond St Esprit. La nature en bord de route est belle et invite à des arrêts. La végétation ce développe dans tous les sences.

La cascade du Saut Gendarme se trouve pas très loin de la route allant à Fonds St Esprit. Un groupe de randonneur en canyoning dévale la cascade en rappel, c'est la fin de la balade pour eux.

La pose du midi a eu lieu à Fonds St Esprit, un jolie petit village fleuri. J'ai mangé dans le resto local qui ce trouve au bord de la route. J'ai bavardé avec les locaux qui vient eu aussi faire leur pose du midi. Il ont été surpris que je voyage seul.

Je suis descendu au fond de la vallée, pour aller au canal aux esclaves ou canal de Beauregard. J'ai cru que la descente n'en finirai plus. Les pentes sont raides. Stationner au bord de la rivière et aller à droite en suivant le courant. Après le tunnel, on marche en équilibre sur les bords du canal. L'après-midi était caniculaire mais au bord du canal et à l'ombre des arbres et de la colline, la balade est agréable et facile. Il ne faut pas avoir le vertige.


La remonter vers Fonds St Esprit a été très hippique car avec la voiture de location qui n'est pas très puissante les montées très raides n'ont pas été facile. Après cette journée bien chargée, retour vers Ste Luce et arrêt pour voir les banlieue de Fort de France.

9


Je retournes dans le nord de la Martinique, pour aller au marché de Saint Pierre avec un arrêt sur la belle plage du Carbet.

La route touristique,  pour arriver à St Pierre, qui surplombe la baie est agréable à faire. 

A Saint Pierre, j'ai mangé dans la Halle du marché. Les marques de l'irruption du 8 mai 1902 de la montagne Pelée sont toujours présentes.

La cathédrale de St Pierre a bien besoin d'une bonne restauration. Les ruines du théâtre ont une belle vue sur le mont Pelée. Pas très loin du théâtre j'ai pris un cocktail de fruit fait maison. Un habitant a ouvert sa maison est prépare un mélange de fruit en boisson, un délice et j'ai bavardé avec le commerçant qui ne fait ça que les jours de marché.

Le marché du samedi attire du monde. Il est très coloré. J'ai mangé dans l'un des restaurants se trouvant sous le toit des halles et me suis régalé.

Ruine de l'ancienne église de Saint Pierre qui ce trouve sur les hauteur de la ville.

Le parc zoologique, lové dans une habitation sucrière du 17ème siècle, l'Habitation Latouche, est également un parc floral aménagé.

xx

Vue panoramique de la baie de Saint Pierre et du mont Pelé.

Après la visite, je suis retourné à Saint Pierre pour une baignade. L'eau était très calme et j'ai pu voir pas mal de poissons. Les Ruines du Figuier sont des petites maisons à un étage accolées à la muraille de la batterie d'Esnotz, abritaient probablement des entrepôts et des magasins actifs de par la commodité du trafic des marchandises à cet endroit du bord de mer. Elles ont été fouillées, nettoyées et présentées au public depuis 1988. Le bas de la rue Bouillé avait réputation d'héberger d'autres trafics, ceux des maisons accueillantes, havre des soldats, marins et hommes de peine qui hantaient le quartier.

10

J'avais décidé de passer un dimanche tranquille et de me promener sur les plages de Sainte Luce. Je suis tombée sur une course de gommier entre différente commun. Le début de la course a commencé sous la pluie. Musique local et camion food truck sont présents. La course est supporté par les familles et les amis. Il y a de l'ambiance car les courses de gommiers sont très populaires en Martinique. Mon dimanche de repos a quand même était bien occupé.

11

Direction la presqu'île de la caravelle. La route est belle mais je penses que je suis partie trop tard et la journée était chaude. Le chemin est en terre pour aller au plus près de la randonnée est cahoteux, il faut roulé doucement. J'ai décidé d'aller jusqu'au phare ou l'on a une très belle vue de la presqu'île.

Après le phare, j'ai continué la randonnée mais je ne savais pas dans quoi je me lancé pour moi qui est des problèmes de genoux, j'ai cru que je ne finirais jamais. Après 4h de marche et l'aide de plusieurs personnes, j'ai fini.Un randonneur m'a donné une banana et du sucre car je n'en pouvais plus. Un jeune femme m'a accompagné à la fin de ma randonnée et ma conduit à ma voiture. Nous avons décidé de manger ensemble.

Au retour je me suis arrêté dans le petit village de Tartare, il faudra que je reviennes 

J'ai profité entre une fois du couché de soleil de la plage du Figuier

12

Je suis partie de bonne heure pour pouvoir me garer. En effet, l'anse Dufour et l'anse Noir se trouve dans un cul de sac et le stationnement est difficile. A l'anse noir on m'a dit que l'on peut voir des tortues. Il faut descendre un escalier pour arrivé sur la plage de l'Anse Noir avec son sable noir. J'ai plongé avec mon masque et mes palmes. J'ai vu quelques poissons sur les cotés de la baie et j'ai réussi à voir une tortue avec ses poissons suiveurs au milieu de la baie.

Après cette première baignade, je suis retourner aux Anses d'Arlet ou l'on m'a dis que près de la plage, il y a des rochers ou l'on peut voir beaucoup de poissons. C'était vrai il y plein de sorte de poisson pas très loin. Après ces deux baignades, j'étais bien fatigué.

13

Cette journée est la plus pluvieuse de mon voyage. J'ai pris la route pour Morne Rouge. Je me suite arrêter le parc d’Émeraude qui permet de découvrir la forêt tropical mais sous la pluie s'est moins agréable.

la végétation est abondante le long de la route 

Le Morne Rouge passage éclair et déjeuner au "restaurent de la cascade" près des Georges de la falaise. A faire avec un temps plus chaud. Car c'est le seul jour ou j'ai eu un peu froid malgré le bon repas.

je finie la journée dans un des restaurant de Sainte Luce en bord de mer et je me commande une langouste.

14

plage du figuier et plage moustique pour finir ces vacances. La mer agité ne m'a pas permis de voir beaucoup de poissons. La plage du figuier et très familiale. La roue pour la route moustique est très cahoteuse.


• • •