Carnet de voyage

Népal, expédition au Dhaulagiri, automne 2022

29 étapes
60 commentaires
104 abonnés
Dernière étape postée il y a 15 heures
Le Dhaulagiri est un sommet de 8167m situé à l'ouest du Népal
Du 6 septembre au 20 octobre 2022
45 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 27 juillet 2022

Le mont Dhaulagiri est le septième plus haut sommet du monde: il se dresse à une altitude de 8167 mètres. Le nom de ce sommet spectaculaire signifie la « montagne blanche », mais le Dhaulagiri est devenu connu comme la montagne des tempêtes et des chagrins.

Le mont Dhaulagiri fut le premier des sommets de 8000 mètres à être tenté par les Français en 1950, qui ont abandonné en faveur de l’Annapurna. En 1960, une tentative suisse massive a été couronnée de succès via l’éperon nord-est. Aidée par un petit avion glaciaire piloté par Ernst Saxer, l’expédition a finalement mis fin à la décennie dorée des géants népalais en mettant quatre Européens et deux Sherpas au sommet le 13 mai 1960.


Le Népal 

Le Dhaulagiri se situe à l'ouest de l'Annapurna.


Le trek 

Selon les conditions à la fin de la mousson, nous rejoindrons Tatopani, Late et Marpha en jeep depuis Beni. Puis nous marcherons pour dormir à Yak Kharka. Nous passerons 2 cols à plus de 5000m d'altitude et nous arriverons au camp de base du Dhaulagiri.

Sinon nous irons par Muri, Boghara, Doban, le camp de base italien et le camp de base japonais pour rejoindre notre camp de base.


Du camp de base au sommet 

Pour aller au Camp 1 depuis le Camp de Base, il faut passer au pied du Petit Cervin. C'est très avalancheux tant que sa face n'a pas été balayée par les vents. Il faudra donc attendre le moment propice pour équiper les camps et tenter d'aller vers le sommet.

2
2

Comme lors de chaque expédition, une étape à la fois, mon mari Eric vous transmettra les SMS qu'il recevra. Ils n'arrivent pas de manière instantanée et je reçois les siens parfois une demi journée plus tard. Ils me permettent d'échanger en Français, d'avoir des nouvelles et de recevoir un aperçu des prévisions météorologiques

Il sera aussi en permanence possible de suivre les trajets effectués en direct (1 envoi toutes les 20mn) ou en différé sur la carte du site Garmin: https://share.garmin.com/O2GRD

Mon compagnon d'ascension est toujours Nuru Wangchu Sherpa. Il s'occupe aussi de toute la logistique avant mon arrivée à Katmandou. Notre confiance réciproque est vitale à de telles altitudes.

Merci à Thomas F. et à la Société d'Exploitation des Remontées Mécaniques de Morzine Avoriaz (SERMA) pour son soutien financier.

Merci à "Le Lavio" à morzine pour le nettoyage de ma combinaison de très haute altitude (après plusieurs expéditions, elle en avait besoin!).

Quel bonheur de cheminer avec vous au cours du trek puis dans cet univers de la Très Haute Altitude qui m'appelle à nouveau irrésistiblement...


Patience et humilité sont toujours les maîtres mots: les conditions de neige permettront ou interdiront l'accès à la Montagne...

3
3
Publié le 6 septembre 2022

Le voyage vers le Népal est rondement mené, départ lundi 05/09/2022 au petit matin, train jusqu'à Paris, avion aux alentours de 16h00 locales et après un intermède à Doha, arrivée à Katmandou en milieu de matinée du mardi 06/09/2022.

Un passage éclair chez Nuru et hop ! Un nouvel avion et en route de suite vers de nouvelles découvertes!

Mardi 06/09/2022

Messages par Messenger et SMS avec le récepteur GPS

06:00 Fr (heure française)/ environ 09:45 Np (heure népalaise)

"Bonjour, je suis bien arrivée à Katmandou, j'attends mon bagage. Bisous"

07:40 Fr / 11:20 Np

"Je suis arrivée chez Nuru. Il est 11:20. Nous partons prendre l'avion pour Pokhara à 14:00. Le permis est associé à l'agence Pioneer Aventure"

14:56 FR / environ 18:45 Np

"Nous sommes en route pour Marpha. La piste est affreuse et le temps est orageux. Ce n'est pas une raison pour sauter la pause traditionnelle et manger des momos"

18:12 Fr / environ 22:00 Np

"Nous dormons à 15 km de Marpha, après 6 h d'une piste exténuante, parcourue heureusement en partie de nuit, c'est moins chaud! Il y a beaucoup de glissements de terrain, de franchissements d'obstacles et de torrents. Il fait frais ici à 2560m, les cigales stridulent. Bonne nuit."

4
4
Publié le 7 septembre 2022

Reprise de la piste le matin, et arrivée en milieu de journée à Marpha la ville de départ vers le camp de base. L'organisation se met en place. Un instant de répit dans une oasis au milieu d'un paysage minéral.


Mercredi 07/09/2022

Messages par Messenger et SMS par le récepteur GPS

03:29 Fr / 07:15 Np

"Le temps est brumeux ce matin mais on aperçoit un sommet enneigé 😊"

 Marpha, pays des fruits multicolores

08:34 Fr / 12:15 Np

"La piste s'améliore vite. A Tukuche on se sent bien dans le Mustang. La piste devient un ruban de goudron pour arriver à Marpha. La végétation devient rabougrie. Les arbustes sont piquants, les lézards fuient sous les rochers. Le soleil est très fort, le vent est continu. Les vergers sont remplis de pommes.

Le staff prépare le matériel qui partira en caravane d'ânes. Je me suis promenée sur la sente qui monte au camp de base, avant de revenir pour le repas."

Les rues et le monastère de Marpha 

14:26 Fr / 18:15 Np

"C'est vraiment le pays des pommes et des abricots. Le temps est resté beau, avec juste quelques nuages et beaucoup de vent (c'est une constante). Pour l'instant j'ai rencontré 4 alpinistes partant demain pour Yak Kharka. Les ânes qui font le transport sont en train de redescendre du camp de base et repartirons avec nous... après, plus de wifi!! Bisous."

5
5

L'accès au camp de base depuis Marpha suit un trajet avec des passages à plus de 5000 m, affaires courantes au pays des sommets géants. La piste est peut-être ardue, 5 km en 5 h ce jour, mais, aspect pratique, c'est une très bonne occasion de s'acclimater à l'altitude, avec une étape passant de 2700 m à un peu plus de 4100 m.

Jeudi 08/09/2022

Messages par le récepteur GPS

10:40 Fr / 14:30 Np

"La montée est toujours assez pentue pour rejoindre Yak Karkha à 4100 m. Il faisait très chaud, mais maintenant nous sommes dans les nuages, le vent et la pluie. Le staff, avec le cook (cuisinier) et les aides, est monté en tracteur avec le matériel, jusqu'à 4000 m, sur une nouvelle piste d'accès. Les ânes ont ensuite pris le relais. Maintenant c'est l'installation des tentes, puis repos. A bientôt"

6
6
Publié le 9 septembre 2022

Une petite boucle d'acclimatation en attendant la poursuite du trek d'accès.

Vendredi 09/09/2022

Trace sur la carte GPS, le camp de base à rejoindre est sur la langue blanche en haut à gauche de l'image, au Nord du Dhaulagiri

Messages par le récepteur GPS

08:09 Fr / 12:00 Np

"Marche d'acclimatation jusqu'à 4800 m ce matin, j'ai dû éteindre le GPS en cours de marche car il n'avait pas assez de charge. Demain nous aurons assez de chevaux pour poursuivre jusqu'au prochain camp, avec tout notre matériel. Le temps est au soleil avec quelques averses. De magnifiques petites fleurs colorées accompagnent les troupeaux de chèvres et de yacks. J'ai passé une très bonne nuit."


12:14 Fr / 16:00 Np

"Comme hier la pluie et le vent ont occupé toute l'après midi. J'espère que la nuit sera éclairée par la pleine lune et que tout aura bien séché comme nous l'avons vu ce matin. En tout cas, le camping est très confortable."

7
7
Publié le 10 septembre 2022

La marche d'approche reprend.


Samedi 10/09/2022

13:00 Fr / 16:45 Np

"Bonjour, il a plu une bonne partie de la nuit et nous avons dû plier un camp mouillé. Je suis partie dans le brouillard et le crachin. Donc pas de vue jusqu'au Damphu Pass, à 5200 m. De l'autre côté, le temps est plus clément. Il y a des nuages d'altitude et un peu de vent. Le Dhaulagiri nous domine. Nous nous sommes installés plus loin que le Hidden Camp, sur un plateau, pour ne pas être sous les chutes de pierres. La Hidden Valley est splendide, nous ne sommes pas loin du French Pass, à 5400 m, bisous."

8
8
Publié le 11 septembre 2022

Arrivée et installation au Camp de Base (BC) du Dhaulagiri. C'est le moment de prendre la température et d'observer l'objectif de l'expédition, dans sa beauté mais aussi dans sa rudesse. Un avant goût des plans à venir.


Dimanche 11/09/2022

11:40 Fr / 15:30 Np

"Il n'y avait pas de neige au Damphu Pass, mais il a neigé un peu au-dessus de 5300 m cette nuit. Il en restait un peu au French Pass. Nous avons ensuite cheminé sur la crête de la moraine latérale droite pendant plusieurs kilomètres, puis nous sommes descendus sur la moraine centrale et avons rejoint le BC dans le brouillard. Il est situé sur la moraine, mais plus sur la glace que sur les pierres. Il a fallu piocher et pelleter pour installer chaque tente. La mienne est un peu plus grande que d'habitude.

Les conditions pour aller au C1 ne sont pas top. Sous le petit Cervin, le terrain est sec, Ensuite le glacier est très crevassé, beaucoup de chutes de séracs sont ouvertes... Nous avons besoin de neige!"

 Arrivée au Camp de Base
9
9
Publié le 12 septembre 2022

L'installation se poursuit dans un environnement à peine coopératif. Les premiers pas vers l'ascension sont déjà programmés, pas de perte de temps, pour être prêt au plus tôt et pour un moindre risque de manquer des conditions favorables quand elles se présenteront.


Lundi 12/09/2022

08:06 Fr / 11:50 Np

"Bonjour, quelques gouttes de pluie cette nuit, puis ensoleillé tout le matin, avant que la brume ne remonte de la vallée. Nous poursuivons l'installation du camp, tente mess, toilettes et douches. Nous avons mené une reconnaissance jusqu'au bout de la moraine, en rive droite. C'est une équipe de Sherpas de Seven Summit Trek qui installera à nouveau les cordes fixes. Ils commencent demain. La température est très douce malgré les nuages, Nuru est bien en forme. Nous sommes une quinzaines d'alpinistes sur place pour l'instant."

10
10
Publié le 13 septembre 2022

Poursuite de la mise en place du Camp de Base (BC), avec quelques accrocs, et du matériel manquant.


Mardi 13/09/2022

13:15 Fr / 17:00 Np

"Comme chaque jour, le temps se couvre vers 11:00, puis la pluie arrive à partir de 14:00. le BC est donc très humide. L'une des mules n'est jamais arrivée au BC. Depuis cette disparition, alors que les Sherpas de SST partaient installer les cordes fixes jusqu'au C1, je suis allée faire un aller-retour jusqu'au French Pass avec un des membres de notre staff. La mule aura peut-être été dévorée par des loups! Le chargement disparu, il manque donc certaines choses. Les chutes de pierres et de neige reprennent chaque après-midi."

11
11
Publié le 14 septembre 2022

Première montée vers le C1, presque 9 km aller-retour, du BC à 4648 m jusqu'au abords du C1 à 5557 m. Les conditions sont spartiates mais acceptables, et n'entament pas l'optimisme des himalayistes.


Mercredi 14/09/2022

14:15 Fr / 18:00 Np

"A 6 h il y avait du crachin... Nuru me demande si je veux quand même monter au C1... "Bien sûr!" Le temps de se préparer, ça se dégage.

La partie la plus dangereuse est à la base du Petit Cervin, à cause des chutes de pierres. Tout se passe bien. Au-dessus, c'est un grand plateau morainique, comme un désert. Ensuite, il faut monter en slalomant entre les crevasses. Pas de neige fraîche, c'est parfait : elle est juste revenue comme il faut!

Nous déposons notre matériel un peu en-dessous du C1. Techniquement il y a un mur d'environ 3 m.

Il fait bon, alors qu'il pleut plus bas. Sous le Petit Cervin, nous passons sous 4 énormes cascades, nous arrivons trempés, sous la pluie au BC, mais heureux."

Sur l'image, BC en haut, Petit  Cervin, promontoire à gauche de la trace, mais à droite dans le sens  de montée 
12
12
Publié le 15 septembre 2022

Jour de répit, mais pas jour d'oisiveté. Le temps n'est pas au beau fixe, il faut attendre, finir de s'installer, arriver à faire ce qui est basique à la maison, c'est-à-dire faire sécher ses affaires et remplacer les pertes (peut-être que les loups ont le chauffage dans leur tanière maintenant).

Jeudi 15/09/2022

07:15 Fr / 11:00 Np

"Bonjour, il a neigé cette nuit et ça se poursuit. La neige est très mouillée. 9 Sherpas de SST ont dormi sous le C2, Je ne sais pas quand ils pourront redescendre car les conditions sont mauvaises sous le Petit Cervin.

Il est difficile de faire sécher les vêtements, je termine le séchage dans le duvet ou autour de ma bouteille remplie d'eau chaude. C'est donc un jour de repos obligatoire, même si je ne ressens aucune fatigue : c'est la pleine forme et un super bon moral.

Je m'entends bien avec d'autres membres, Peter et Ara. Chaque jour, Uta, qui était au Makalu en même temps que moi, vient discuter, ou je me rends au campement SST. J'y ai retrouvé aussi un cuisinier (cook) et des Sherpas déjà rencontrés. C'est donc alternance de thé avec le cook, puis avec Uta. Notre cook est super aussi, à 6 h 30 il m'offre toujours le sherpa-tea, bien sûr plusieurs tasses qui me permettent d'attendre jusqu'au petit déjeuner tardif. En tout cas c'est super d'avoir des messages en direct avec le GPS."


16:20 Fr / 20:00 Np

"Il est maintenant 20h, il aura plu ou neigé toute la journée. Mais les Sherpas ont quand même pu redescendre au BC quand il a fait plus froid. Le BC est plus joli sous la neige car il reste énormément de déchets des expéditions précédentes.

Avec la neige c'est moins humide mais il va falloir attendre pour remonter.

Finalement les vêtements sèchent un peu à la fois, mais nous n'avons pas de chauffage car il était dans un bidon transporté par la mule disparue. L'agence devrait en faire monter un autre. Bisous."

13
13
Publié le 16 septembre 2022

Le mauvais temps s'installe et persiste, sans être extrême. Par contre il interdit toute nouvelle avancée et resserre même un peu plus l'isolement du BC. Cela développe certainement les contacts et les échanges entre "locataires" du camp.


Vendredi 16/09/2022

07:30 Fr / 11:15 Np

"Aujourd'hui alternance de pluie et de neige. Les avalanches de rocs et de neige se succèdent continuellement. Il ne fait pas froid et je suis même obligée de porter les lunettes de soleil. Le sommeil et l'appétit sont très bons.

3 américains sont là, dans le camp d'à côté, pour skier le Dhaulagiri. Ils sont très sympas, comme leur Cook. Uta m'a fait rencontrer une nouvelle membre iranienne de SST. Nous avons sympathisé. Leur Cook était aussi au Makalu lors de mes 2 séjours. Dans chaque cuisine, on m'offre le thé.

Lundi prochain, il devrait faire beau, nous verrons.

Merci pour l'image des Dolomites et les ondes positives, elles contrebalancent bien celles négatives d'un des membres de notre staff, qui heureusement attend le beau temps pour quitter le BC en hélico."


17:30 Fr / 21:15 Np

"Il a neigé presque jusqu'à Marpha! On se croirait à Noël! Nous sommes en sécurité au BC. Avec le mauvais temps et le froid mes batteries sont presque vides (charge solaire), donc pas d'inquiétude s'il y a un jour sans message.

Nous ne remonterons qu'après plusieurs jours de beau.

Un nouveau chauffage et un Lama, pour la Puja (cérémonie pour obtenir la faveur des divinités), sont en route, mais l'accès est actuellement compliqué, bisous."

14
14
Publié le 17 septembre 2022

La météo est encore moyenne mais va vers l'amélioration. Le Camp de Base est toujours replié sur lui, ce qui renforce les écueils mais aussi les petits bonheurs d'une vie en quasi vase clos, paradoxalement dans l'immensité des montagnes pluvieuses ou encore sous celle de la voûte étoilée.


Samedi 17/09/2022

09:30 Fr / 13:15 Np

"Bonjour, il pleut des cordes ce matin et le chauffage n'est pas encore arrivé. Pas d'hélico car le ciel était couvert à Pokhara alors qu'ici c'était jouable jusqu'à 10 h 00. Hier j'ai passé une bonne après-midi avec Peter et Uta. Ce matin Dan est aussi venu se joindre à nous, qui fait partie du groupe de 3 skieurs américains. ils sont sponsorisés par une grosse marque de boisson "énergétique". Le Cook nous prépare de très bons repas dans des conditions vraiment spartiates, il est super gentil, son aide aussi. Etant donné le caractère du membre "négatif", avec Peter nous prenons tous nos repas dans la petite cuisine! Vivement que l'hélico arrive!

Les conditions devraient s'améliorer demain mais il faudra encore patienter (comme toujours) et attendre que la face du Petit Cervin soit purgée."


16:00 Fr / 19:45 Np

"Toujours pas de chauffage ce soir. L'après-midi était meilleure, la nuit débute sous les étoiles. Pizza au dîner.

Heureusement que j'ai des petites lingettes pour ma toilette, car impossible de prendre une douche, l'air est trop humide.

J'ai emporté un livre et parfois j'écris sur mon carnet, ou je me promène le long de cette étroite moraine qui nous sert de camp de base : il faut 15 minutes pour aller du premier staff jusqu'au troisième. Bonne nuit!"

15
15
Publié le 18 septembre 2022

Les pluies persistent, la météo demandée révèle qu'elles vont continuer encore pendant la semaine. Une période d'un ou deux jours de grosse neige est même annoncée dans les prévisions à long terme. 4 ou 5 jours, c'est peut-être un peu court pour s'acclimater et arriver au sommet dans de bonnes conditions. Cela dit, il reste encore du temps après ça pour concrétiser.


Dimanche 18/09/2022

02:50 Fr / 06:00 Np

"Bonjour, il pleut des cordes! Nous avons besoin des prévisions météo pour mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Merci."


07:45 Fr / 11:00 Np

"Merci à Edith pour la cape de pluie en plastique transparent : je la porte sur ma doudoune grise, ainsi, avec mon grand parapluie, je ne suis pas mouillée et reste au chaud. Nous buvons du thé toute la journée avec les uns ou les autres. La puja aura lieu demain, car c'est un bon jour. Aucune mule n'est arrivée hier, ni hélico. Une bonne douzaine de corbeaux profitent des maigres déchets. Nous aurons des pommes de terre au repas de midi!

Les avalanches sont continues et avec cette douceur, les eaux sourdent de partout sous la moraine.

Nous avons aussi appris que certains grimpeurs ont commencé leur summit push au Manaslu. Bisous."

16
16
Publié le 19 septembre 2022

Retour du soleil, le camp revit à tous points de vue. Les renseignements météo demandés laissaient penser qu'une tentative de remonter rapidement était envisagée. Les conditions ne sont visiblement pas toutes remplies, il faudra attendre un peu.


Lundi 19/09/2022

08:10 Fr / 12:00 Np

"Bonjour, ce matin il pleuviote, puis ça se calme. Le bruit de l'hélico nous parvient, oh joie, notre membre "négatif" part à la première rotation! A la deuxième, un officier de liaison vient "checker" les permis.

Nous aérons nos tentes et mettons tout à sécher au soleil. Les séracs se rompent sous le poids de la neige.

Tout le monde à le sourire, la musique résonne dans les cuisines. Et puis à 12:00 la pluie revient. A plus!"


14:22 Fr / 18:00 Np

"2 heures après le dernier message, magique : le ciel se déchire et nous avons 3 heures de soleil! La voie vers le C1 est fascinante. Les avalanches nous font vibrer. Un fleuve tonitruant s'écoule sous le glacier.

Puis la brume arrive de la vallée, nous sommes dans le brouillard. Toujours pas de mule, toujours pas de chauffage 😀.

Je ne pense pas que nous remonterons au C1 avant la prochaine grosse chute de neige, pour poursuivre notre acclimatation, car la fenêtre est trop courte. Il se peut qu'ensuite ce soit le summit push! Patience est toujours le maître mot! Bisous."

17
17

Les conditions s'améliorent doucement. Un épisode neigeux est prévu le prochain week-end, mais cette seconde partie de semaine permettra d'avancer l'acclimatation, par contre sans se précipiter et dans un cadre serein. La semaine prochaine, les conditions semblent bien meilleures.

Et toujours le fil rouge de l'aventure, la mule fantôme (celle à venir, pas celle qui est allée vivre sa vie) a encore fait parler d'elle...


Mardi 20/09/2022

16:00 Fr / 19:45 Np

"Bonsoir, c'est dans la brume que j'ai quitté le BC ce matin pour un aller-retour. Très vite je me suis retrouvée dans un brouillard à couper au couteau. Je me suis donc orientée grâce au GPS pour arriver au French Pass, seule au milieu de nulle part! C'est dans une vingtaine de cm de neige mouillée que j'ai évolué et je suis rentrée sous une pluie battante pour arriver à la fin de notre puja (c'était un très bon jour).

Demain, si le temps le permet, tout SST part dormir au C2, ainsi que les 2 membres de notre staff, avec leurs Sherpas. Plus de trente personnes! Trop pour moi!

Si la météo est favorable, j'irai dormir le lendemain au C1. Merci de me transmettre les dernières prévisions pour jeudi et vendredi.

Aucune mule ne peut venir au BC à cause de la neige, alors toujours pas de chauffage 😀. Bisous."

 La ballade du jours, à rebours...
18
18
Publié le 21 septembre 2022

La météo envisageait des chutes de neige limitées. En fait elles se sont avérées plus importantes et longues que prévu, avec un cumul de neige conséquent. Cela expose aussi le passage sous le petit Cervin. La montée partielle prévue est sagement reportée, il vaut bien mieux profiter du spectacle de la voûte étoilée. Les 3 "people" annoncés en commentaire ne sont visiblement pas encore arrivés.


Mercredi 21/09/2022

16:15 Fr / 20:00 Np

"Bonjour, ce matin il a gelé, puis la pluie est revenue. Quand le ciel s'est dégagé, j'ai fait la lessive et fait sécher mon matelas et mon duvet. A 13:30, comme d'habitude, nous avons eu une grosse pluie pendant 3 heures.

Des Sherpas ont fait l'aller-retour jusqu'au point où nous avons déposé du matériel : il y a 1 m de neige! La trace faite par tous les SST était déjà entièrement recouverte quand ils sont descendus. Beaucoup sont tombés dans des crevasses en montant. L'équipe des cordes a essayé de monter au C2, mais ils ont dû renoncer. Il fait nuit noire depuis 6:30 et ils devraient seulement arriver au C1.

Cette nuit est magique : le ciel est parsemé de milliards d'étoiles et j'ai même vu une étoile filante le traverser.

Il va donc falloir patienter jusqu'à de meilleures conditions. Nuru pourra dormir tranquille car demain j'ai décidé que nous ne monterions pas!

Les français annoncés ne sont pas encore arrivés, ni notre chauffage. A bientôt."

19
19
Publié le 22 septembre 2022

Le temps maussade perdure, mais apparemment avec la possibilité de progresser un peu vers les camps d'altitude. Les prévisions ne laissent pas percevoir de franche fenêtre de beau à court terme. Nous verrons bien la suite.

Le camp poursuit sa vie, avec les crevasses, qui doivent être denses pour devoir poser des installations dessus, et qui rappellent que ce fleuve de glace et sa moraine poursuivent leur course incessamment.


Jeudi 22/09/2022

13:30 Fr / 17:15 Np

"Bonjour, toujours le même temps, donc ce matin douche et grosse lessive. Tout a séché. Je suis la seule membre restée au camp.

Les skieurs sont arrivés avec les mules. Un autre convoi arrivera demain, peut-être avec notre chauffage. Nous devrions quitter le BC très tôt demain.

La crevasse qui traverse la tente mess doit être comblée régulièrement. Sous nos tentes, pas de problème. Ici, il n'y a pas de signal pour les téléphones, mais il y en a au C2. Un générateur fonctionne parfois un peu pour éclairer la cuisine et la tente mess et pour charger un peu l'électronique, mais très lentement... Je charge au maximum ma batterie externe avec mon panneau solaire. A demain."

20
20
Publié le 23 septembre 2022

Le temps a permis une incursion vers le C1. Malgré des conditions encore peu favorables, l'expédition progresse, notamment la pose des cordes et l'approvisionnement des camps en matériel. Il faudra juste une fenêtre de quelques jours.


Vendredi 23/09/2022

15:40 Fr / 19:30 Np

"Bonsoir, grosse journée de marche. Il a fait très beau ce matin, avec un bon regel, mais la chaleur a été vite accablante. La distance est très longue jusqu'au C1 situé seulement à 5500 m. Nuru a déposé des bouteilles d'oxygène 100 m sous le C2 installé à seulement 6000 m. Les Sherpas ont pu installer des cordes jusqu'à 7000 m. Pour demain, ils annoncent du vent, presque tout le monde sera au repos. Et nous n'avons toujours pas de chauffage! C'est compliqué de faire sécher les chaussures.

Et nous sommes tous couverts pour le repas du soir."

 Aller-retour jusqu'à 5800 m, un peu avant le C2
21
21
Publié le 24 septembre 2022

Toujours un mélange d'attente et de poursuite de la progression. L'installation du matériel se poursuit, dans des conditions probablement compliquées. Heureusement le camp de base comporte de bonnes ressources, pour le reste, il suffit d'être bien équipé contre les intempéries.


Samedi 24/09/2022

12:20 Fr / 16:00 Np

"Bonjour, j'ai très bien dormi. à 04:00 ciel était étoilé, mais plein d'éclairs. 1 heure après, pluie et neige sont arrivés et se sont poursuivis jusqu'à présent.

Toujours des rencontres sympathiques dans les camps. On m'a prêté un livre en anglais sur des alpinistes polonais, mais je suis plus souvent dehors à l'abri de mon parapluie, accessoire indispensable au Népal. Une quarantaine de gros Choucas profitent des restes de nourriture.

Quand Nuru montera des bouteilles au C3, j'irai dormir au C1, puis monterai au C2 supérieur : c'est un camp supplémentaire que les Sherpas SST ont prévus, vers 6450 m. Quand il y aura une amélioration, ils devront à nouveau sortir toutes les cordes de la neige. Les séracs surchargés s'effondrent, les avalanches se succèdent, patience. Bisous."

22
22
Publié le 25 septembre 2022

La météo s'améliore et une fenêtre se profile dans la semaine. Il faudra prendre le temps de laisser le manteau neigeux se stabiliser et finir de mettre en place tout le matériel, malgré les ratés dans l'organisation. Le moral est en tout cas au beau fixe.


Dimanche 25/09/2022

04:00 Fr / 07:45 Np

"Bonjour, un peu de ciel bleu apparaît à travers les nuages. Est-il possible d'avoir les prévisions météo pour demain et les jours suivants?"


16:00 Fr / 19:45 Np

"Bonsoir, merci pour les prévisions. Au soleil nous avons pu tout faire sécher. Ensuite la pluie et le vent, puis la neige, sont revenus depuis quelques heures. On se croirait à Noël! Le dîner était excellent ce soir, rostis et momos!

Notre camp est magnifique sous le soleil ou la neige. Les petites tentes jaunes sont éparpillées autour de la petite tente cuisine, également jaune. La tente mess est violette avec un toit jaune, comme les tentes douche et toilettes qui sont un peu à l'écart. Les "chevaux de vent" flottent au dessus du campement pour envoyer nos prières. Notre entente est très bonne et des discussions ponctuent nos journées, avec pour chacun des moments dans l'intimité de notre tente. Ara et Peter ne s'imaginaient pas qu'il y aurait autant de jours d'attente.

Autre information, il n'y aurait pas assez de cordes fixes ; d'autres devraient arriver sous peu. C'est une problématique déjà vécue récemment avec l'agence qui a pris l'engagement de la pose des cordes, tout est compté au plus juste pour limiter les coûts.

Juste attendre et voir venir, je reste optimiste!"

23
23
Publié le 26 septembre 2022

Comme prévu, l'équipe attend que le mauvais temps s'atténue au maximum et que les conditions se stabilisent. Cette stratégie prend tout son sens en considérant le drame survenu ce jour au Manaslu, 13 personnes impactées par une avalanche en altitude, et au moins 2 décès. Les infos indiquent qu'une partie des cordées a tenté de profiter d'une fenêtre météo après de fortes chutes de neige, considérant probablement que le manteau était suffisamment stable.

Vu les conséquences, il est préférable de conforter sa décision par un maximum de concret, quitte à revoir ses objectifs à la baisse.


Lundi 26/09/2022

16:15 Fr / 20:00 Np

"Hello! Nous avons appris la nouvelle de l'avalanche survenue au Manaslu cet après-midi, au-dessus du C3 : 2 morts et peut-être 8 disparus...

Ce matin grand beau temps, avec les Jet Streams qui soufflent. La pluie a été continue jusqu'au coucher du soleil.

Demain nous restons toujours au repos en attendant que la montagne se nettoie. Bonne soirée."

24
24
Publié le 27 septembre 2022

Le moment fort de l'expédition est imminent, la tentative vers le sommet est prévue sous peu, à la faveur d'une fenêtre météo relativement correcte. Juste encore un peu d'attente.

Mardi 27/09/2022

15:45 Fr / 19:30 Np

"Bonsoir, la journée s'est très bien passée : brume l'après-midi mais pas de pluie. Les Sherpas de SST sont revenus de Marpha avec des cordes. Demain départ de presque tout le monde chez SST et des 2 membres de notre staff avec leurs Sherpas. Trop de monde pour moi sur la route!

Avec Nuru, nous devrions aller au C1 le jours suivant, puis le C2, puis le C3 et peut-être une tentative du sommet le dimanche 02/10, en espérant que le vent ne sera pas trop fort dans la nuit.

Même si nous sommes restés plusieurs jours au BC, le temps est passé très vite grâce aux heures de soleil que nous avons eues, c'est si rare en cette saison! Bisous."

25
25
Publié le 28 septembre 2022

Dernier jour avant le départ. Tout est quasiment en place et les conditions sont favorables, il n'y a plus qu'à attendre, puis suivre la route sur le GPS.


Mercredi 28/09/2022

13:55 Fr / 17:40 Np

"Bonjour, merci pour tous les encouragements!

Nous avons un magnifique ciel bleu cobalt ce matin. Il fait juste un peu trop chaud 😀. Ensuite un peu de brume est arrivée et le ciel s'est déchiré. Tout est très calme au BC, je ressens quelques moments d'excitation mais j'arrive à gérer 😉.

3 américains et 1 géorgien partiront comme nous vers 6:00, c'est une petite équipe bien sympa. Nuru devra faire un aller-retour du C2 au C3 le jour suivant, car nous n'avons pas pu faire assez de rotations pour monter les bouteilles d'oxygène.

Hier soir j'étais la seule au BC à avoir encore des cigarettes, alors j'en ai pas mal distribué, entre autres aux Sherpas SST qui revenaient de Marpha avec des cordes fixes. Aujourd'hui des mules ont pu ravitailler le staff SST. Le Cook m'a fait signe de loin pour m'offrir du thé, des pommes de terre bouillies, de la mangue fraîche et des grenades, sur les stocks prévus pour les camps supérieurs.

Même si j'emmène le panneau solaire, je vais devoir économiser les batteries et privilégier le GPS, alors pas de soucis si un jour passe sans message.

Je suis quand même "un peu beaucoup" dans un état d'excitation! Bisous"

26
26
Publié le 29 septembre 2022

Comme annoncé, les messages sont et seront laconiques, les échanges étant surtout consacrés à la confirmation/modification des conditions météo des jours à venir. Météo qui d'ailleurs se maintient sur ce qui était annoncé il y a quelques jours. Temps correct, avec d'inévitables giboulées intermittentes, et un peu de vent en milieu de fenêtre, qui devrait souffler lors des passages au C2 et C3. Seul petite ombre au tableau, la prévision change un peu sur la force des vents, samedi le dernier jour avant le "summit push", le vent sera assez fort avec 50 km/h attendus sur le sommet.

Cela peut être pris comme une vitesse acceptable aux altitudes "civilisées", mais à 7-8000m, ça commence à "piquer", notamment avec l'augmentation du froid ressenti (wind chill). Les températures minimales devraient passer sous -30°. Le point positif, est que le fait d'avoir retardé la montée d'un jour par rapport au gros de la troupe permet d'éviter la montée au sommet le jour de plus grand vent. Pendant le créneau choisi par Catherine, le dimanche 2/10, le vent devrait s'atténuer pour revenir à quelque chose de plus acceptable.

Puisque nous en sommes aux hypothèses, une dernière éventualité, le fameux gros de la troupe pourrait marquer le pas face au vent samedi et retarder d'un jour le sommet... Malgré tous ses efforts, notre himalayiste pourrait se retrouver dans les bouchons!

Ce jour, la première étape est bouclée sans difficulté jusqu'au C1, trajet déjà fait et connu ; et la neige accumulée n'a pas rendu le passage sous le Petit Cervin périlleux : étape suivante demain!


Jeudi 29/09/2022

08:55 Fr / 12:40 Np

"Bonjour, tout était clair ce matin, puis les nuages sont arrivés, il ne fait donc pas trop chaud. Les conditions de neige sont très bonnes jusqu'au C1. Bisous."


13:30 Fr / 17:15 Np

"Nous avons eu de la neige toute l'après-midi! Quelles sont les prévisions pour les prochains jours? Merci!"

Trace GPS large champ 

Je rappelle que le suivi GPS peut être consulté à cette adresse : https://share.garmin.com/O2GRD

Sur le relevé de ce jour, le trajet du BC à 4629 m au C1 à 5528 m, représente 4,4 km parcourus en un peu moins de 5h 1/2. En distance horizontale, c'est en fait la moitié de la distance entre le BC et le sommet qui est parcourue cette seule première étape. Il faudra 3 jours pour faire l'autre moitié, bien sûr avec des dénivelés bien plus importants.

 La vue avec l'image aérienne, le sommet est au milieu en bas de l'image
27
27
Publié le 30 septembre 2022

Le GPS affiche 5549 m au départ ce matin (mesuré 5528 m hier), l'étape du jour a permis d'avancer de 1,9 km en distance horizontale, en presque 6h 1/2 (il est possible que le GPS ait été laissé allumé après l'arrivée au camp), jusqu'au C2 qui est affiché à 6139 m, cela représente une vitesse de montée de l'ordre de 100 m de dénivelé par heure! La cadence est évidemment réduite par l'altitude, la pente moyenne qui est aujourd'hui de 31 % contre 20 % hier, et la neige profonde.


Vendredi 30/09/2022

10:00 Fr / 13:45 Np

"C'est dans une neige profonde que nous avons dû tracer à 2 jusqu'au C2. La neige immaculée scintille.

Nuru est parti faire un portage de bouteilles plus haut. J'ai installé l'auvent de la tente et mis les duvets et les combinaisons à sécher. Je fais de l'eau et vais manger des sardines. Bisous."

 La trace GPS du jour, le sommet s'approche!
Sur le fond image aérienne du suivi GPS... 
28
28
Publié le 1er octobre 2022

Le rappel est sévère, mais presque prévisible, une avalanche s'est déclenchée sous le C3, obligeant tous les alpinistes au repli vers le C2, un trajet aller-retour de 11 h.

Si les conditions le permettent, il sera peut-être possible de retenter demain. La fenêtre météo est toujours là, par contre le vent reste assez fort, avec 40 km/h annoncés (sur l'Everest, les vents ont aussi obligé au repli), ce qui commence a être problématique à ces altitudes... Et la neige revient mardi soir, en quantité, donc repartir demain sera la dernière possibilité de boucler le sommet lundi, ensuite il sera trop tard. La décision prise demain sur place sera lourde de conséquences.

L'étape du jour aller-retour a mener de 6161 m jusqu'à 7079 m, mais peut-être avant C3 qui était annoncé à environ 7400 m, nous aurons confirmation plus tard.


Samedi 01/10/2022

16:15 Fr / 20:30 Np

"Avalanche sous le C3, nous sommes tous revenus en sûreté au C2!"

 Aller et retour, pour un sommet si proche
Le trajet en arête n'en est pas moins exposé 
29
29
Publié le 2 octobre 2022

Le constat est sans appel et la conclusion évidente, pour qui fait de la raison sa ligne de vie. Le message parle de lui-même :


Dimanche 02/10/2022

16:00 Fr / 19:45 Np

"Bonsoir. C'est en pleine forme que nous avions quitté le C2 hier. Très vite il s'est mis à neiger. Avec Nuru, nous étions juste derrière l'équipe des cordes fixes. La trace monte doucement jusqu'à 6500 m, puis rejoint l'arête parfois très effilée. C'est le vide des 2 côtés L'arête est très raide, pas le droit à l'erreur.

La neige devenait de plus en plus profonde. Nuru est passé devant les autres Sherpas pour faire la trace... 100 m sous le C3, il s'est trouvé enseveli sous la neige! Plus bas, j'en ai eu jusqu'au dessus des genoux. La décision a été vite prise : demi-tour!

Tellement stressée, j'ai utilisé le jumard pour m'assurer pendant un moment pour descendre, un pas à la fois, à l'affût du départ d'une autre avalanche. La neige était de plus en plus mouillée. J'ai dû quitter les lunettes toutes givrées et c'est à la nuit tombée que nous sommes tous arrivés au C2, totalement trempés. Nous avons mis de l'eau bouillante dans nos gourdes pour nous réchauffer. Sans avoir mangé, nous avons essayé de trouver le sommeil... Mais le vent s'est mis à souffler...

... L'orage est arrivé, avec pendant plus de 2 heures des éclairs très proches. La neige est tombée abondamment toute la nuit. C'était très stressant car nous pensions à notre descente du lendemain.

Au petit matin, le ciel s'est éclairci. C'est très long de se préparer après une nuit sans sommeil. Il a fallu empaqueter duvets et combinaisons trempés...

Dans la neige profonde et vierge, des Sherpas se sont encordés pour nous faire la trace. Il faisait très chaud. A proximité du C1, la vision de la montagne très chargée de neige a laissé un moment d'hésitation. Nous devions descendre quand même, alors à un rythme rapide, nous avons poursuivi.

Au C1, certaines tentes étaient détruites. Nous étions trente personnes à nous sauver... Et tout le monde est bien rentré sain et sauf au BC 😀 .

Il y a beaucoup trop de neige par là-haut, nous abandonnons!

Une personne est arrivée ce matin en hélico. Ayant appris les conditions, elle repart demain matin, toujours en hélico, pour le Cho Oyu! C'est certainement fini pour le Dhaulagiri.

Demain, nous devrions avoir un peu de soleil pour faire sécher nos affaires et reposer notre corps soumis à rude épreuve. Les avalanches se succèdent à nouveau et il pleuviote au BC.

Il est 20:00, je vais dormir, bisous."


 Retour en une fois de 6139 m au C2 à 4625 m au BC,  6 km en 6 h