Carnet de voyage

Manaslu 2019

35 étapes
29 commentaires
19 abonnés
Dernière étape postée il y a 13 jours
"Montagne de l'Esprit"
Du 1er septembre au 6 octobre 2019
36 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Petit rappel ou explications:

Des problèmes de santé d’ordre respiratoire m’ont fait découvrir les montagnes et le Mont Blanc à l’adolescence. Je suis venue faire des études de géologie alpine puis de géophysique à Grenoble. Il m’a donc été possible de sillonner le Belledonne, la Chartreuse et le Vercors. Étant du "Plat Pays", gravir le Mont Blanc était alors une utopie ! Une fois installée dans la vallée d’Aulps, j’allais l’observer le plus souvent possible, d’un sommet ou d’un autre, allant jusqu’au glacier de Tête Rousse, au sommet du Buet ou à l’Aiguille du Midi. En juin 2004 j’engageais un guide et atteignais le sommet, en montant par les Trois Monts. Nous avons fait la descente par le Goûter. Depuis dès que les conditions sont bonnes je pars le gravir (42 ascensions depuis 2004).

Mont Blanc 

Quelques fois je ne suis pas allée au sommet : dégradation météorologique, "pas les jambes", mort d’un alpiniste sous mes yeux… De même, en ski de randonnée, après 2 heures de voiture et un certain temps de montée, il m’arrive de faire demi-tour en raison des conditions. C’est une décision qui fait moralement souffrir, mais qui permet de repartir.

Parallèlement, la lecture des récits de montagne et d’ascensions m’a longtemps fait rêver. L’altitude exerce une attraction magnétique. Progressivement, j'ai essayé d’atteindre la très haute altitude : l’Elbrouz à 5642 m, le Cotopaxi à 5897 m, le Mera Peak à 6476 m. De ce dernier sommet tous les géants himalayens m’apparaissent. Le Cho Oyu, par son coté tibétain est le 8000 m présentant le moins de risques objectifs. Les enfants ont leur propre vie, et mon mari comprend la passion qui m’anime. Je pars en expédition et arrive au sommet du Cho Oyu à 8201 m le 28 septembre 2018. A vivre...

Trace sur le Cho Oyu 

Avec stupéfaction je me retrouve face à l’Everest, 30 km plus loin, 600 m plus haut.

Il est là... 

Dès mon retour pas un jour ne s’écoule sans y penser, même si c’est un rêve au-delà du raisonnable...

Le 23 mai 2019 à 6:00 j'atteins le sommet de l'Everest... Il n'y a rien de plus haut...

(https://www.myatlas.com/catherine74/everest-2019-cote-tibetain)

De retour au camp de base un Sherpa me demande mes impressions...Que du bonheur, vraiment facile, bien sûr que j’aimerais remonter là-haut dès le printemps prochain...Nous parlons d’autres montagnes : Makalu, Shishapangma, Daulaghari, Broad Peak… le Manaslu peut se faire après la saison d’été… Le 10 juillet c'est décidé...Direction le Mont Manaslu, la "Montagne de l'Esprit", 8163m, dans le massif du Gurkha. Départ le 1er septembre

2
2
Publié le 28 juillet 2019

Les sacs sont ressortis. Sur le carnet une croix est mise devant chaque article étalé dans la chambre: prendre le nécessaire mais pas plus... La marche d'approche jusqu'au Camp de Base (4600m) dure plusieurs jours. Le corps s'acclimatera progressivement.

Les expériences par là très haut n'entament en rien cette nouvelle préparation mentale. La vie dans la "zone de la mort" n'a été qu'éphémère. Les conditions de neige permettront ou interdiront l'accès au mont Manaslu.

Un pas à la fois l'acclimatation se poursuivra: Camp 1 à 5700m, Camp 2 à 6300m, Camp 3 à 6700m, Camp 4 à 7400m

3

Le mercredi 4 septembre nous prendrons le bus jusqu'à Besisahar, 760m.

Jeudi 5 nous rejoindrons en jeep Dharapani, 1860m.

Nous marcherons jusqu'à Kharche, 2700m. Puis Bimthang, 3720m. Nous passerons le col de Larkya-La-Pass (5160m) pour redescendre à Samdo, 3860m. Enfin nous arriverons à Samagaon, 3690m.

Ensuite, nous changerons de porteurs pour rejoindre le Camp de Base, 4800m.

Approche 

Commencera alors la période d'acclimatation pour progressivement aller dormir aux Camp 1 et 2 et pour monter jusqu'au Camp 3.

Ascension 

Alors, après un repos nous attaquerons le Summit Push.

Bien sur tout dépendra des conditions de neige sur la montagne et des conditions météorologiques. En général le summit day se situe entre le 25 et le 30 septembre.

Cette expédition est organisée par le staff Himalayan Guides: 11 népalais dont Nuru Wangchhu Sherpa. Nous serons 11 membres de différentes nationalités.

4
4

Ici Eric, je prends le relai (comme d'habitude en italique dans le texte), du moins en fonction des possibilités de connexion de Catherine sur place , celles-ci restant pour l'instant indéterminées.

Une petite "polémique" préalable.....

La préparation de l'expédition comprend toujours des recherches concernant le sommet visé, le Manaslu, et la consultation du maximum de documents ayant pour sujet cette montagne.

La veille du départ, surprise très à propos ! Montagne Magazine a récemment publié un article concernant un groupe de passionnés des expéditions de haute altitude. Au fil de leurs recherches ils se sont rendus compte que la position du sommet de certaines montagnes n'était pas si claire que cela, notamment en cas de séries de pic et antécimes ou encore pour les sommets formés d'une arête plus ou moins longue dont les points hauts et bas sont difficiles à hiérarchiser, d'autant que la géographie et la topographie locales ne sont pas forcément calées au mètre, voire à la dizaine de mètres près. Ainsi une question se fait jour, selon le point atteint, a-t'on réellement atteint le sommet d'une montagne quand on s'est arrêté quelques mètres avant la petite pointe située un peu plus haut, mais techniquement très difficile à atteindre, surtout à plus de 8000 m !?.... Sujet brûlant !

Cette question est essentielle pour le Manaslu, car le sommet est en fait une arête, neigeuse ou rocheuse selon les conditions, sur laquelle s'alignent 3 ou 4 éminences dont l'altitude varie de quelques mètres et séparées de points plus bas. Les plus assidus pourront se faire une idée en lisant l'article de Montagne Magazine :

https://www.montagnes-magazine.com/actus-vrais-sommets-zones-tolerance-enquete-questionne-avenir-et-passe-himalayisme

Je prends la notation des points décrite dans l'article pour préciser. Les choses ne sont pas officiellement résolues, mais par convention sur l'accès Nord, le point d'arrivée en pied d'arête sommitale noté C2, qui est atteint par (quasi ?) toutes les expéditions récentes, est considéré comme acceptable pour valider l'ascension du Manaslu... C'est le point minimum a priori visé par Catherine... Avant de voir sur place par elle même !

Le "vrai" sommet situé quelques dizaines de mètres plus loin, après C3, sera éventuellement atteint en fonction des conditions de sécurité qui sont pour Catherine le critère préalable et définitif à toute partie de l'ascension.

Après ces cogitations, le départ ! Cet après midi 1er septembre 2019, Catherine s'est envolée une nouvelle fois pour le cœur de sa passion...

Une petite entorse à la charte de Myatlas, mais la photo a été demandée par certains ... Les "images de rêve" arriveront bientôt.
5
5
Publié le 2 septembre 2019

Surprise à l'escale de Doha, on m'offre la Business Class !!!

Nous sommes 4 à avoir été surclassés, très reconnaissables à notre tenue vestimentaire qui détonne un peu... Je profite du confort pour dormir comme un loir

Ambiance feutrée 


Arrivée à Kathmandu vers 11:00 nous repartons immédiatement pour Besisahar (Le transfert dans la foulée avait été annoncé 48 h à l'avance, tant pis, l'immersion dans Katmandu se fera au retour)

La route est en assez bon état avec un trafic intense. Beaucoup de poussière en suspension mais le véhicule 4x4 est heureusement climatisé, les vitres sont fermées.

Nous arrivons à 18:00 au lodge de Besisahar, il fait très chaud. La végétation, avec beaucoup de fleurs, reste très verte et ressemble presque à celle de ma vallée.

À peine arrivée je suis partie en promenade jusqu'à la nuit noire à 19:00. S'ensuit le repas à 19:30, puis les "corvées" régulières, douche et lessive. Il pleut maintenant et il fait toujours très chaud. Malgré ces conditions, l'étape est encore très animée.

Nuru et Razan le porteur, à Besisahar 
6
6
Publié le 3 septembre 2019

Les messages du jour :

Après Besisahar nous poursuivons la route. Deux glissements de terrain barrent la piste et nous obligent à transborder nos charges et à finir les derniers 10 km à pieds. Le temps est toujours très chaud.


Nous sommes arrivés à Dharapani à 11h40 hr/fr (heure française soit environ 15h00 hr/lc, heure locale).

Le lodge du jour (plutôt de la nuit) 


Nouveau message à 18:30 hr/lc 14h50 hr/fr :

il pleut ici à Dharapani et bientôt il fera nuit.

Avec Luke, d'origine australienne, Nuru et deux porteurs nous partirons demain pour Bimthang.

Partout la nourriture est très bonne et abondante, tout est ok.

Il n'est vraiment pas sûr que je puisse envoyer d'autres SMS à partir de demain.


Voici la position transmise par Catherine, qui peut être vue sur Maps à cette adresse :

maps.google.com/?q=28.518682,84.364086

La position est approximative et un peu décalée du lodge.

Nuru prêt à partir pour Bimthang
7
7
Publié le 7 septembre 2019

Départ 7:00 de Dharapani. Il fait beau et chaud. Passage à Karche à 10:00.

Nuru et Luke sont derrière ; je poursuis. Montées et descentes se succèdent, dans la forêt ou en bord de rivière. Pas de sangsue!!!...

Karche 

Arrivée 14:00 à Bimthang, petite plaine en avant de la moraine. La rivière est blanche de limon.

Bimthang

Très bonne nuit et nourriture excellente.

Jeudi 5 nous restons à Bimthang. Il y a des edelweiss en fleurs et plein d'autres fleurs.

Edelweiss 

Je monte au Perken Lake, 4000m.

Perken Lake 
8
8
Publié le 7 septembre 2019

Départ 7:00 , il pleuvine. Abritée sous le parapluie je rejoins la moraine puis la trace est assez directe pour rejoindre le Larkya la pass, 5160m.

Larkya la pass 

Les nuages se déchirent, seule j'entame la longue, très longue descente jusqu'a Samdo. Je poursuis jusqu'à Samagaon (17:00).

Au dessus de Samdo 


Samdo
Vers Samagaon

D'autres Himalayan Guides m'accueillent au Manaslu Hôtel.

Samagaon

Ce samedi 7, Il est 11:40, le ciel est couvert. Luke est arrivé, mais pas encore Nuru et les porteurs.

Beaucoup de porteurs et de membres sont partis pour le BC. Les autres membres de notre équipe sont arrivés ces jours en hélicoptère. Ils s'acclimatent...

9

par SMS

"Départ à 09:00 hr/lc, arrivée au BC (Base Camp) à 13:00. A 4940 m, tout va bien."


Pesage et répartition des charges
Pour ne pas oublier...
Lac glaciaire
Il fait chaud dans la montée 
Arrivée au campement
10
10
Publié le 11 septembre 2019
Le Manaslu 

Par SMS

"Ce lundi montée au crampons point (niveau auquel l'on chausse les crampons) avant le petit déjeuner."

Au dessus du Camp de Base


"La Puja a été réalisée, super moment. La vue sur le Manaslu est magnifique"

"Le temps est très chaud. Demain nous attaquons la montée et allons dormir au camp 1 (C1)"

11
11
Publié le 11 septembre 2019

Par SMS, mardi 10/09

"Bien arrivés au C1 à 14:00" (hr/lc)

"C'est géant !... Nous sommes juste en dessous du Manaslu ! Demain nous montons au C2 et nous redescendrons ensuite au BC"

Glacier du Manaslu
Nuru, montée vers le Camp 1 
Arrivée au Camp 1
12

par SMS mercredi 11/09 (il y a eu des corrections depuis la publication de l'étape)

"En route pour le C2. partie à 07:00 hr/lc, je suis arrivée à 11:00"

Nuru, prêt à partir

"La montée se fait successivement dans une chutes de séracs alternant pentes raides et un passage équipé de 2 échelles horizontales. Le temps est extra, pas un souffle de vent"

Mur de glace
Dernière échelle avant le Camp 2
Fascinant... 

Pour assurer une bonne adaptation au milieu, il est nécessaire de monter redescendre régulièrement. Ces paliers évitent au corps les effets négatifs de la montée, notamment par rééquilibrage des pressions internes de l'organisme par rapport à la pression atmosphérique déclinante avec l"augmentation de l'altitude, c'est une "plongée à l'envers".

Des allers-retours qui mettent la patience et la résolution à l'épreuve, il faut accorder l'horloge biologique à la respiration de la montagne.

Seul bémol, en haute altitude, au delà de 7000-7500 m cette adaptation ne se fait plus correctement. Donc inutile de continuer à faire la navette... La solution, monter le plus vite possible au sommet et redescendre dans un délai raisonnable, en limitant le séjour à plus de 8000 m.

Nouveau SMS à 14:00 hr/fr

"J'ai croisé une grimpeuse connue en redescendant au BC (des précisions au retour ?) !!! Sur le glacier nous avons littéralement grillé au soleil. Vue d'en bas, la trace du C1 au C2 est bien raide. Je retrouve au BC des Sherpas de Kobler & Partner et Climbalaya, je suis invitée à boire le thé dans leur camp."

"Demain, repos, bisous à tous"

Retour vers le Camp 1
13
13
Publié le 12 septembre 2019

Jeudi 12/09 par SMS

"Il pleut aujourd'hui, j'ai passé la matinée avec les Sherpas de K&P. J'ai pu ainsi échanger avec un des membres de l'équipe qui est français."

En attendant de la connexion et les photos ramenées par Catherine, il est possible de se mettre dans l'ambiance avec les galeries et posts des équipes "institutionnelles" :

https://www.kobler-partner.ch/portfolio/manaslu-2019/

https://www.facebook.com/pg/climbalaya/posts/?ref=page_internal

Nouveau SMS ce jeudi

"Il est 21:00 au BC (hr/lc). Nous avons un énorme retour de mousson. Toute progression est rendue impossible. Pas le choix, il faut attendre !... Boire et attendre !"

A ce stade, ce retour de mousson est un facteur défavorable, bien sûr parce qu'il empêche de poursuivre l'ascension, mais surtout par la neige qu'il peut amener... Le versant du Manaslu est particulièrement exposé aux avalanches, il faudra attendre la fin des intempéries mais aussi la transformation et la stabilisation du manteau neigeux.

Le lien pour lire la position du BC envoyée par Catherine :

https://www.google.com/maps/place/28%C2%B035'02.1%22N+84%C2%B036'11.5%22E/@28.5694075,84.5276184,12z/

Si vous ne voyez que du vert, pensez à reculer le zoom (molette sur PC ou réduction sur smartphone)

... Plus en bonus le lien pour un aperçu météo local, le secteur est bien coincé entre 2 grosses dépressions avec une langue de hautes pressions, laminée entre les 2, et son cortège de précipitations.

https://www.mountain-forecast.com/peaks/Manaslu/forecasts/8156

Si vous cliquez sur la miniature de la carte pour chaque jour, vous obtenez la carte des pressions atmosphériques, à la limite entre le vert (grosso l'Inde) et le marron (modo la Chine), si vous pointez les icônes de nuages, soleil etc, chaque icône correspond à un site... A vous de trouver le Manaslu (Si comme moi vous n'avez pas remarqué tout de suite qu'il est à la croisée des 2 lignes) !

14
14
Publié le 13 septembre 2019
Camp de Base 

nb : le texte du jour précédent est rectifié, normalement les liens marchent mieux, désolé pour le manque d'efficacité !

SMS du vendredi 13/09

"D'après les pointages GPS, le C1 est à5769 m d'altitude et le C2 à 6352 m"

"Ce matin le temps est assez correct, donc journée douche et lessive. Les tentes se multiplient au BC. Je fais partie d'un groupe de 5 grimpeurs d'Himalayan Guides et 7 d'Adventure Consultant, dont 2 guides"

La lecture des blogs divers permet effectivement de constater une forte affluence au Manaslu cette année, peut-être en raison du changement des modalités d'accès à d'autres sommets, particulièrement le Cho Oyu.

Le blog d'Alan Arnette cite plus de 400 grimpeurs, dont 237 "membres" autorisés par le gouvernement népalais, pour le Manaslu. Le blog précise également que le Camp 3 (C3) a été installé par le staff pléthorique de Seven Summits Treks, équipe qui comprend cette année 65 clients accompagnés d'une centaine de Sherpas.

http://www.alanarnette.com/blog/2019/09/09/autumn-2019-himalayan-manaslu-crowds/

Un autre lien, l'équipe doit réaliser la même progression que Catherine

https://www.facebook.com/AdventureConsultants/photos/a.10157704016329940/10157729215109940/?type=3&theater

15

SMS de samedi 14/09, le plaisir de l'expédition n'est pas uniquement dans l'accomplissement de l'ascension... Mais aussi dans les échanges au sein du microcosme du BC.

"Ce matin, nouvel aller retour au C1, pour amener du matériel. Nuru est parti dans la nuit pour acheminer des bouteilles d'oxygène au C2."

Glacier du Manaslu
Camp 1 

"J'ai rencontré beaucoup de connaissances, Sherpas et membres, nous avons bien discuté, super journée !"

"Maintenant il pleut de nouveau au BC"

Petit rappel, le BC est à 4940 m... Pour ainsi dire il pleut au sommet du Mont Blanc ! Un autre climat, un autre monde.

16
16
Publié le 15 septembre 2019

SMS de dimanche 15/09

"Nuru est vraiment incroyable et très fort, parti à 04:00 pour transporter du matériel dans les camps d'altitude, il est revenu à 14:15 au BC !"

"Vu la météo, aujourd'hui c'est repos. Je suis en super forme"

Repos et ... lessive! 

"Pour la suite, le plan est de monter direct au C2 lundi et de pousser jusqu'au C3 (aux environs de 6800 m) mardi, pour ensuite redescendre encore une fois au BC... We'll see, on verra !"

17
17
Publié le 17 septembre 2019

SMS de mardi 17/09 11:00 hr/fr

"Nous sommes montés sans problème au C2 hier et avons atteint le C3 ce matin. Nous sommes maintenant redescendus au Camp de Base (BC). Il neige."

Camp 2
Vers Camp 3

Complément de 14:00 hr/fr

"Clin d’œil et étape gastronomique en passant au C1, nous nous sommes régalés des sardines offertes cet été par Lucien, merci !"

"Le vent s'est levé là-haut, la mousson va peut-être se terminer.... Quoi qu'il en soit, nous sommes maintenant prêts pour l'ascension finale, le Summit Push, il ne manque plus que la fenêtre météo adéquate. En l'attendant, rappel des valeurs ordinaires, douche, lessive et pour bonne mesure, aller-retour entre BC et C1. Il est 17:30 ici, bisous !"

18
18
Publié le 18 septembre 2019

SMS de mercredi 18/09 12:00 hr/fr

"Aujourd'hui, repos et lessive en ce qui me concerne (les Sherpas doivent continuer à approvisionner les camps d'altitude). La neige mouillée tombe en continu."

"J'ai de la chance d'avoir croisé Patrick, qui fait partie d'une autre expédition. Nous pouvons échanger nos impressions beaucoup plus facilement en français, mon anglais est si pauvre dans ce registre. Ce midi au repas c'était sushis... Ce n'est pas du tout mon truc et j'ai fait plus ou moins l'impasse. Heureusement, Nuru vient de m'apporter un bol de pommes de terre, le bonheur extrême à 17:15 (hr/lc) !"

Toujours en attente du bon créneau, tant qu'il neige, mieux vaut ne pas prendre le risque.

19
19
Publié le 19 septembre 2019

SMS du jour à 05:20 (hr/fr) environ 09:00 (hr/lc), 19 septembre

"Dans la nuit de mercredi à jeudi il est tombé 30 cm de neige, et ça continue. J'ai joué de la pelle pendant 2 h pour nettoyer les tentes, y compris celles de ceux qui ne sont pas là. Luke est au C1 avec son sherpa. Il ne fait pas froid, il manque juste les skis !"

Déneigement

14:00 hr/lc

"Au fait, merci aux soutiens financiers de mon expédition, notamment aux plus discrets... Amitiés"

Pas plus de précisions, nous aurons peut-être des infos au retour !?

Promenade sur le Glacier du Manaslu
20
20
Publié le 20 septembre 2019

SMS vendredi 20/09 09:11 hr/fr

"Aujourd'hui super temps avec beaucoup de vent en altitude. La quantité de neige est très importante par là-haut. Nous attendons, mais c'est tout aussi fascinant."

Magnifique mais que de vent par là-haut 

"Nous espérons un départ pour le sommet dans 3 ou 4 jours, we'll see."

Certains des blogs d'autres expéditions annoncent une possible amélioration météo à partir du 23/09.

Autre partie du Camp de Base
21

SMS de samedi 21/09, ça y est, la fenêtre météo se précise, la phase finale, le "Summit Push", est en vue !

Premier message de 01:20 hr/fr, la transmission était peut-être différée !?

"Demain le 21/09, les Sherpas ont prévu un meeting. Selon ce qui sera décidé, nous pourrions partir après le lunch"

Message de 08:20 hr/fr, environ 12:00 hr/lc

" C'est décidé ! Nous partons dimanche 22/09 pour le Camp 1 ! Le sommet serait donc atteint le jeudi 26/09, nous verrons. Tout est OK, je suis dans les starting blocks ! Maintenant il fait très chaud malgré les nuages."

Les quelques messages précédemment envoyés depuis les camps d'altitude avaient visiblement été transmis lorsque Catherine était revenue au BC. Il faut donc s'attendre à ne pas avoir de nouvelle avant la descente en fin de semaine... Sauf heureuse surprise... Rappelons que des personnes arrivaient apparemment à passer des coups de fil, avec des mobiles courants, depuis le sommet de l'Everest ce printemps !

Pour récapituler, 4 camps d'altitude, 4 étapes à raison d'une par jour pour monter. Le dimanche 22/09, montée au C1, lundi 23/09 montée au C2, mardi 24/09 le C3, le C4 mercredi 25/09 et enfin le sommet jeudi 26/09. Pour la descente, Cho Oyu et Everest s'étaient conclus dans la même journée, nous verrons si ce sera également le cas ici.

22
22
Publié le 23 septembre 2019

SMS parvenu dans la nuit de dimanche à lundi, sur la montée de dimanche.

"Grosse chute de neige dans la nuit de samedi à dimanche. Le départ a été décalé à 12;00 (hr/lc), nous sommes arrivés à 15:15 (hr/lc) au C1 ce dimanche 22/09"

La lecture des différents blogs d'expéditions indique que ces chutes de neige, bien que limitées, sont tout de même dommageables. Elles ralentissent la progression et augmentent de fait un peu le risque avalancheux sur les parties exposées du versant. Il semblerait de surcroît que la pose des cordes fixes ait été différée au-delà du camp 4. Commencer la montée sans que ces cordes soient posées est un pari qu'il faudra gérer à la demande. S'il est possible d'attendre un peu dans les 2 premiers camps, c'est beaucoup moins envisageable plus haut. Comme l'indique l'un des rédacteurs de blogs, cette année la Montagne de l'Esprit ne se livre pas si facilement.

Départ du Camp de Base
Au Camp 1 
Nuru prépare de la boisson
23
23
Publié le 24 septembre 2019

SMS arrivé le mardi 24/09 à 04:20 hr/fr

"Ce lundi 23/09, nous avons atteint le Camp 2 à 11:00 (hr/lc). La montée dans les chutes de séracs était sublime. No wind ! Et les sardines sont toujours aussi excellentes. Bisous"

Départ du Camp 1
Le Camp 1
Passage d'une échelle
La petite falaise...
ça monte toujours...
Camp 2 
Nuru arrive, très chargé
24
24
Publié le 24 septembre 2019

SMS de mardi 24/09 07:20 hr/fr

"Mardi 24/09, le Camp 3 nous a été révélé à 09:30 (hr/lc). Nous avons fait tout l'itinéraire dans le brouillard mais le temps est maintenant assez beau au camp. Je suis juste sous le Manaslu !"

Au C3

"La tension et l'incertitude montent car une dégradation météo est prévue pour le 27/09..."

"Ce matin il était impossible de rejoindre le sommet à cause de l'excès de neige, en plus, les cordes fixes ne sont toujours pas posées au dessus du C4 ! Certains tentent actuellement la montée, nous verrons. Demain nous monterons au C4 à notre tour puis le 26/09, le Summit Day est toujours programmé.... Peut-être...."

Nuru fait un aller-retour au Camp 4 pour y transporter l'oxygène 

23:00 hr/fr, l'un des blogs expédition annonce que les cordes fixes ont été posées aujourd'hui jusqu'au sommet. Il y a un peu de neige, mais les conditions semblent raisonnables, du camp 3 à 6800 ils pourront rejoindre le camp 4 à 7400 pour tenter de conclure jeudi. En dernier lieu, il faudra gérer la descente avant la venue du mauvais temps.

25
25
Publié le 26 septembre 2019

Pas de SMS aujourd'hui, peut-être à cause des conditions d'altitude qui ne font pas bon ménage avec le téléphone. Les blogs des expéditions voisines indiquent la poursuite des ascensions avec apparemment quelques premiers "summiters" ce mercredi 25/09, au moins ceux qui ont suivi les équipes d'installation des cordes fixes.

Le Camp 4 est l'objectif du jour.

Mise à jour du 26/09 à 13:00 hr/fr, SMS reçu en différé à 10:50 hr/fr

"Mercredi 25/09, nous sommes bien arrivés au C4 à 13:00 (hr/lc). Tout va bien, je n'ai presque plus de charge (téléphone ?)"

Le plateau au dessus du Camp 3
Arrivée au petit mur de glace
ça monte toujours...
Heureux au Camp 4 
Au bout de la crête...
26
26
Publié le 26 septembre 2019

Toujours aucun message. Ce jeudi 26/09, le blog d'Adventure Consultants, qui réalise son ascension avec la même structure support que Catherine, indique que la progression vers le sommet se poursuit sans soucis particulier mais dans une ambiance de brouillard et de ciel un peu bouché.

27

SMS du jeudi 26/09 à 11:00 hr/fr

"Ce jeudi matin nous sommes partis à 01:30 (hr/lc). Arrivés au SOMMET à 05:30 locales (environ 01:45 hr/fr) !"

"Il n'y avait pas de vent, un peu nuageux et c'était relativement peu froid... Sublime !"

"Nous sommes revenus à 13:00 locales au BC, génial !... Bisous à tous!"


Position, enregistrée par Catherine au sommet, à 8163 m officiels et transmise plus tard par SMS : 28°33'42.6"N 84°32'49.8"E, visible sur le lien :

https://www.google.com/maps/place/28%C2%B033'42.6%22N+84%C2%B032'49.8%22E/@28.5735975,84.562546,11.72z/data=!4m5!3m4!1s0x0:0x0!8m2!3d28.561837!4d84.54717

Un peu décalé du sommet cartographique, qui a raison ?

28
28
Publié le 27 septembre 2019

Message de vendredi 27/09.

"Ce matin je me suis réveillée en pleine forme !

Le temps est nuageux mais il y a assez de soleil pour tout faire sécher.

Hier c'était vraiment fantastique ! Partir de nuit derrière ce serpent de lumières et ensuite arriver au terme juste à l'aube... Magique !

Nous redescendons demain samedi à Samagaon."

29
29
Publié le 29 septembre 2019

Les nouvelles du samedi 28/09

"Je suis arrivée à Samagaon avant midi, avec un peu de soleil"

30
30
Publié le 29 septembre 2019

Message de dimanche 29/09, le retour dans les vallées "habitées" (les heures citées dans le message sont locales)...

"Bonjour ! Nous sommes partis de Samageon à 08:00 pour arriver vers 12:45 à Namrung qui est quand même à 2600 mètres d'altitude..."

"Le trajet était magnifique, nous avons pu marcher sans pluie, traversant en chemin plusieurs petits villages nichés dans la verdure."

"Il est maintenant 14:15 et la pluie est de retour"

Namrung
31
31
Publié le 30 septembre 2019


Lundi 30/09, message du jour.

"Le retour continue, nous sommes arrivés à Pilhim vers 18:00 locales, après 7h30 de montées et de descentes... Un petit peu de pluie pendant trajet, mais tout va très bien."

Mardi 01/10

"Aujourd'hui pause à Pilhim."

"Nous avons repris la route et sommes arrivés pour le lunch à Sirdibas. Le temps est agréable, tout comme la marche"

"Nous avons dormi à Tapopani, je vous en dirai plus sur ces étapes par la suite"

Tapopani 


Source d'eau chaudes de Tapopani

Mercredi 02/10


" La route se poursuit avec une pause à 09:30 locales à Macha Khola. 11:00 arrêt à Lapu Besi pour le lunch"

Lapu Besi
Repas à Lapu Besi...
32
32

Message arrivé en décalé, concernant la journée de jeudi 03/10.

"Nous avons dormi à Sotikhola. Ensuite, en route à 07:00 (hr/lc) par ligne régulière avec le bus local, ambiance musique népalaise à fond. Il est 14:30, nous approchons de Katmandu, le trafic est très dense et il fait très chaud, les paysages sont toujours magnifiques."

33

Dernier message SMS vendredi 04/10, il n'y a plus de crédits sur la carte sim népalaise...

"Je suis bien arrivée hier à katmandu, Je passe maintenant les nouvelles par Messenger depuis chez Nuru. Toute sa famille très contente de me revoir. Je suis accueillie dans une chambre d'amis très spacieuse et le quartier est très paisible. Nous avons rencontré beaucoup de ses amis et discuté à propos du printemps prochain... Le Makalu peut-être.... Un autre rêve...!?"

Plus que quelques jours avant le retour lundi prochain.

34
34

Hier soir, la visite que Catherine réalise d'habitude avant de partir en expédition. Souvenez-vous, au début le temps a un peu manqué.

"Bonjour, j'ai (enfin) rendu visite au Buddha Stupa hier soir."

"Ce matin nous avons fait un aller-retour jusqu'à Thamel.

Budha Stupa 

Sinon Les enfants sont en vacances et la maison est très animée. Il fait encore très chaud aujourd'hui."

35
35
Publié le 9 octobre 2019

https://www.camptocamp.org/outings/1152095/fr/manaslu-kutang-voie-normale-ne

Rajouté des photos aux différentes étapes...


Nuru Wangchhu Sherpa a sa propre agence:

sarkhumbu@yahoo.com