× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

Makalu 2021

10 étapes
39 commentaires
112 abonnés
Dernière étape postée il y a 6 heures
Un géant loin de tout...
Du 14 avril au 4 juin 2021
52 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 10 février 2020


Ce nouveau défi s'inscrit en continuité d'un parcours qui prend sa source dans une passion de toujours pour la montagne et les espaces naturels. Passion modeste au début, elle a pris un tour alpin à partir de 2004 avec la découverte du Mont Blanc, lors de ma première ascension, assurant ce pas de progression par l'engagement et l'assistance d'un guide. De nombreuses fois renouvelée depuis, avec d'autres escapades en moyenne et haute montagne, ces ascensions ont fait germer dans mon esprit une attirance pour les domaines plus élevés, l’altitude exerce alors sur moi une attraction magnétique.


En progressant vers la haute altitude, notamment l'Elbrouz (Russie), le Cotopaxi (Equateur) et le Mera Peak (Népal), je pensais avoir atteint une limite que je n'avais initialement pas espéré obtenir. En plus de l'émotion d'être parvenue sur ces sommets, je constatais que ces ascensions ne représentaient pas de difficultés insurmontables en termes physiques et techniques pour moi.


De plus, de ce dernier sommet népalais, tous les géants himalayens m’apparaissent. Le Cho Oyu, par son coté tibétain est le 8000m présentant le moins de risques objectifs. Les enfants ont leur propre vie, et mon mari comprend la passion qui m’anime. Je cède à l'attraction et pars en expédition. J'arrive au sommet du Cho Oyu le 28 septembre 2018.


Avec stupéfaction je me retrouve face à l’Everest, 30km plus loin et 650m plus haut. Dès mon retour, pas un jour ne s’écoule sans y penser, même si c’est un rêve au-delà du raisonnable. Le 23 mai 2019 à 5:40 du matin je suis au sommet de l’Everest.


Deux jours après, au Camp de Base, Nuru Wangchhu Sherpa qui m'avait accompagnée sur le Cho Oyu me demande mes impressions...Que du bonheur! Nous parlons d’autres montagnes et l'objectif suivant se dessine naturellement. Nous partons ensemble en expédition au Manaslu et arrivons au sommet le 26 septembre 2019.


De retour au camp de base 

De retour au camp de base, la suite coule de source, nous décidons de tenter le Makalu (8460m), le géant, au printemps 2020. Malgré une liste d'ascension de 8000m impressionnante, ce sommet manque à la carte de visite de Nuru, ce sera donc une première pour nous deux. Il prépare alors toute la logistique de cette expédition.


2
2
Publié le 10 février 2020

Tout d'abord arrivée à Katmandou et quarantaine. Aux alentours du 14 avril au matin vol intérieur jusqu'à Tumlingtar.

Des véhicules nous transporteront alors jusqu'à Khandbari, puis le lendemain jusqu'à Num, en fonction de l'état de la piste.

Commencera alors le long trek en direction du camp de base

Puis ce seront l'acclimatation et les portages aux différents camps d'altitude

L'assaut final aura lieu aux alentours du 20 mai, selon les conditions météorologiques

3

Etant donnée la pandémie due au coronavirus, le gouvernement népalais a décidé d'annuler toutes les expéditions au Népal pour ce printemps 2020...

4
4
Publié le 5 avril 2021

Avant que tout soit à nouveau interdit, direction Katmandou ! Ma mission professionnelle impérieuse m'a permis de quitter la France, après avoir fait le trajet en trains jusqu'à l'aéroport Paris CDG.

Nous longeons et traversons les Alpes. Puis nous survolons des déserts pour atterrir à Katmandou. Il fait très chaud et la pollution est dense. Quel soulagement et quel bonheur d'être revenue et de se régaler de dalbath !

Je n'ai pas de quarantaine mais du coup j'ai une semaine d'avance pour me promener et me reposer des sorties en skis de cet hiver ! Alors je commence par rendre visite à Bodnath Stupa.

Bodnath Stupa 
Katmandou et ses vaches... 
Temple Hindouiste 

Il me faudra un nouveau test PCR pour obtenir le permis d'ascension.

5
5
Publié le 6 avril 2021

Tant qu'il y aura du wifi il y aura quelques photos. Ensuite, Eric retransmettra mes SMS et vous pourrez me suivre directement grâce à ce lien:

https://share.garmin.com/O2GRD

(C'est un o majuscule)

Nous quitterons au plus tard Katmandou le 12 avril.

6

Ce mercredi matin il fait relativement frais dans Thamel. Nuru me retrouve avec le résultat du test PCR, c'est tout bon. Avec ce test l'agence pourra faire la demande de permis d'ascension. Un autre alpiniste arrivera demain.

Je déménage en moto chez Nuru : petite chambre sur le toit avec vue sur Bodhnata Stupa, aujourd'hui dans la brume car il fait très chaud. Dans Katmandou, beaucoup de bâtiments sont en construction. Tous les échafaudages sont en bambou.

L'après midi, je pars plein Est pour dépasser les derniers faubourgs de la vile. C'est très poussiéreux car il ne pleut toujours pas. Je me laisse plusieurs fois surprendre par des singes se déplaçant sans bruit.

Au retour je ne manque pas de faire quelques tours du Stupa.

Beaucoup d'expéditions pour l'Annapurna, le Dhaulagiri ou l'Everest ont déjà commencé. Nous voyagerons plus à l'Est, rien ne presse...

Départ au plus tard le 12 ! Je mange donc d'énormes platées pour essayer de prendre du poids.

7

Jeudi 8 avril, il fait chaud (c'est récurrent !)Nuru a travaillé à la préparation des charges toute l'après-midi précédente . Au Népal, le futur ne peut pas être précis : il commence dès l'instant suivant et peut durer... une éternité ! Ainsi Nuru est rentré à la maison avec le permis d'expédition. Nous sommes donc deux avec l'agence Himalayan Guides et faisons partie du staff Satori qui comprend 6 membres et partagera le support matériel. Je suis la seule femme du groupe.

Voici le sésame , clé du bonheur 

Levés de bonne heure ce matin, après avoir bu un peu d'eau chaude, nous quittons la maison...

je loge tout en haut, dans la petite chambre sur le toit 

Nous nous rendons au Bodnath Stupa autour duquel nous tournons 5 fois (nous y mettons les moyens...). A cette heure aucun touriste, mais énormément de monde. Nuru psalmodie des prières en continu.Ensuite, nous allons prendre un petit déjeuner dans une échoppe

Ce sera du riz pour Nuru et pour ma part, une omelette entourée de chapatis... Je laisse toujours Nuru choisir pour moi. Nous buvons du thé et rentrons tranquillement.

 Dans la rue, les étals sont peu à peu installés

Il est temps de rentrer, de la lessive m'attend. Nuru retourne à l'agence.

En attendant de nouvelles découvertes.

8
8
Publié le 9 avril 2021

Vendredi 9/04

Comme vous l'avez lu en commentaire, hier, gros orage mais qui n'a hélas donné que trois gouttes !

Malgré cela, la visibilité est meilleure.

Les toits de Katmandou, cash ou pittoresques au choix, mais plus nets

Ce matin départ à 6:30. Nous prenons un bus local pour "Naratan" ( je l'ai écrit comme on me l'a prononcé !). Sur un panneau je lis Budhanikantha (quelques km au Nord Nord Est de Katmandou) ; c'est à l'extérieur de la ville, un peu en hauteur et il fait bon. Nous visitons d'abord un temple hindouiste avec une grande statue flottant sur un étang... Puis petit déjeuner car nous sommes partis le ventre vide : ce sera beignets et thé massala.

Nous montons ensuite pendant une vingtaine de minutes pour arriver au monastère Lhundrup Choling (au-delà de Budhanikantha, aux portes du Parc national de Shivapuri)

Le monastère est normalement fermé au public à cause de la situation sanitaire, mais Nuru a prévenu de notre venue. Il vient prier ici avant chaque expédition et rémunère un moine qui priera pour nous tout au long de notre périple en montagne, pas question de déroger cette fois.

Nous patientons à l'ombre d'un arbre, des fauteuils de jardin sont là pour les visiteurs. A 8:30 le Grand Lama rejoint la trentaine de moine, commencent alors les prières. Puis nous sommes invités à entrer. L'atmosphère est chargée d'ondes émises par les mantras et les instruments de musique. Assis en retrait un moine vient nous convier à rejoindre le Grand Lama qui nous remet sa bénédiction et ses souhaits de bonne chance. Il me remet aussi des sortes de graines (au goût de clou de girofle) que je déposerai au sommet.

Les graines consacrées 

Nous revenons ensuite à Katmandou. A 11:00 la maman de Nuru nous sert un copieux dalbath car cette excursion nous a certainement beaucoup fatigués !!! 😀

Il fait encore une chaleur du diable.

Les chiens n'en peuvent plus de la chaleur !

Je me balade dans l'après-midi; je ne suis pas très bonne photographe alors il faut faire marcher votre imagination : plein de gros poissons rouges nagent dans ce bassin !

Petite promenade de l'après midi 

Plus que trois nuits à Katmandou !

Le vol réservé est celui de 10:00 ( nous avons 3 heures 45 d'avance) lundi 12 avril. Nous sommes 3 membres à partir ( 2 de nationalité iranienne), les autres arriveront plus tard peut-être, certains tentant d'abord l'ascension de l'Annapurna, d'autres celle de l'Everest!

9
9
Publié le 10 avril 2021

Prévoir une semaine supplémentaire en cas d'obligations sanitaires, c'est finalement l'opportunité de découvrir les saveurs et les couleurs des alentours de Katmandou. Quel changement quand on se souvient de l'arrivée et du départ express en 2019 pour se rendre de suite au pied du Manaslu.

Samedi 10 avril, Il y a eu un gros orage hier soir, donc c'est sûr, il y aura moins de poussière...

Nous sommes allés à Swayambu (quartier Nord Ouest de Katmandou) de très bonne heure, nouveau départ à 6:30 en bus local.

Nuru psalmodie ses prières... 


 Autour de la colline...
Les incontournables moulins de prières 
Avec des couleurs pareilles, les routiers sont forcément sympas ! 

Nous sommes revenus à pied à Thamel, Nuru a un RDV. Tranquillement j'ai poursuivi pour rentrer à la maison.

Ce matin, le matériel, 2 membres (les membres sont les alpinistes candidats à l'ascension), 1 Sherpa et 2 cuisiniers sont déjà arrivés en camion puis en 4x4 à Num (Situé en limite du Makalu Barun National Park, une quarantaine de km au Sud Sud Est du Makalu qui est à la frontière avec la Chine). Le transport du matériel se fera ensuite en hélicoptère jusqu'au camp de base, car c'est moins cher qu'avec des porteurs !

Nous, nous irons à pieds, mais après trajet en avion. Décollage lundi à 10:00 pour nous emmener à Tumlingtar (une trentaine de km au Sud de Num).

C'est bientôt là !

10

(Nota ; les passages en caractères normaux sont rédigés par Catherine, ceux en italique sont ajoutés par Eric)

Une étape succincte à la veille du départ pour Tumlingtar, doublon avec la publication FB de Catherine, mais tout le monde n'est pas sur ce réseau...

Coucou, hier c'était repas en famille avec Nuru, spécialités au menu et un "lassi", délicieux dessert à la banane.

Ce matin, avant le petit déjeuner, j'ai fait une dernière visite à Bodnath Supa ! Il y a beaucoup de monde de si bonne heure 🙏 !

Retour, puis breakfast : toasts et omelette préparés par Nuru. Ne tenant pas en place, j'ai refait un tour à Thamel, tellement fébrile que j'en ai oublié l'appareil photo ! La chaleur est accablante . Je prends le repas de midi avec la maman de Nuru et l'une de ses filles. Puis lessive, douche et ça y est, le sac est prêt !

Je me suis très bien acclimatée à l'altitude de Katmandou 😂😂😂 et à la chaleur. Prochainement nous dormirons à 1040, atteindrons 1530, 1600 puis 2160m 😀💫.

ce soir de nouveau repas en famille avec de délicieux momos, c'était "tasty" !

Peut-être encore du wifi demain dans les aéroports, ensuite l'inconnue. Le cours de l'ascension sera au moins transmis par les SMS du GPS, les photos viendront après dans ce cas .

Catherine a demandé un petit résumé anglais des étapes (!) pour que la famille de Nuru puisse suivre l'expédition sur le blog

Catherine asked to translate a part of the diary steps reports, for Nuru's familly (or others) will be able to follow the expedition.... Please be understanding about the probably approximate english versions.