"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !
Suite du voyage descente de la Moselle en Allemagne puis remontée du Rhin avec sa fameuse Lorelei en camping-car par Virginie & Guy
Avril 2013
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous voilà à Paques 2013. Direction la vallée de la Moselle et la vallée du Rhin en Allemagne, près loin de chez nous ...

pour mieux nous connaitre : cliquez ICI | pour voir tous les voyages de Virginie & Guy : cliquez ICI

2

Jeudi 28 mars : C’est le cœur gros que nous partons, notre fidèle compagne Uska a rejoint le ciel et les étoiles hier soir. Nous n’avons qu’une idée partir, n’importe où … Ailleurs. Départ 17h dès le retour de Guy du travail. Le camping- car est fin prêt. Direction la Vallée du RHIN, l’un des plus longs fleuves d’Europe, environ 1320 kilomètres. Nous n’allons qu’en faire une toute petite partie

Première nuitée à Cochem qui sera le point de départ de notre petit périple. Nous y arrivons pour 19h30 retrouvons l’aire pour camping -car puisque nous y avons déjà visité son château lors d’un circuit l’an dernier. Épuisés et vidés par les émotions, un petit repas sur le pouce et un bon lit pour une nuit agitée par le bruit.

3

Vendredi 29 mars : Le temps est à la neige, des gros flocons qui fondent en touchant le sol, petit déjeuner cool préparé par Guy comme tous les matins………… départ 9h nous arrivons à KOBLENTZ pour la visite de la une citadelle d’EHRENBREITSTEIN un des plus grande d’Allemagne. Pour le stationnement les camping-caristes ont un parking à un kilomètre du site, une navette gratuite sans attente nous dépose devant l’entrée du site.

C’est un immense labyrinthe, il faut compter 6 euros pour la visite, avec deux musées, de la terrasse nous devrions avoir une vue superbe sur le château de Stolzenfels mais tout est de la même couleur, GRIS, le ciel se confond avec la couleur des châteaux qui se confondent avec l’eau du Rhin, nous ne ferons que très peu de photos de paysages.

la Moselle se jette dans le Rhin à Coblence 
4

Quant au château de Stolzenfels nous ne le distinguons même pas. Il sera la prochaine étape, à quelques kilomètres de la citadelle. La montée se fait à pied il faut compter vingt minutes si on marche lentement, agréable promenade en forêt. La visite en Allemand avec un guide papier en français pour nous. Nous sommes un petit peu déçus par la visite intérieure, alors que le guide Michelin le recommande.

5

Retour au camping-car et visite de RHENS l’intérêt ne tient qu’à la place centrale entourée de charmantes maisons à colombages, mais elles valent le détour, SUPERBES à ne manquer sous aucun prétexte.

6

Nous continuons à longer le Rhin sans vue aucune, nous distinguons sur les sommets des châteaux, des tours, et puis des vignes, sur les flancs des montagnes ; comme tout cela doit être beau par un temps ensoleillé.

Nous passons par Boppard, longeons le vignoble. Nous ferons un arrêt photo à BOPPARD ville huppée, impossible de stationner.

7

Nous nous arrêtons à ST GOAR, il n’est que 17h, Guy monte voir le château de RHEINFELS pour y faire quelques photos, nous décidons d’y passer la nuit sur un parking à coté du port.

Samedi 30 mars : Temps gris, nous décidons de monter au château de RHEINFELS pour le visiter, en montant et pendant la visite le soleil fait quelques apparitions. IL fut la plus puissante forteresse de la vallée du Rhin. Immense de par sa taille, il ne reste néanmoins que des ruines elles –mêmes très impressionnante, la vue sur le Rhin et les châteaux de l’autre rive est superbe. Aller, retour depuis le camping, plus la visite, nous avons mis environ deux heures, prix de l’entrée 4 euros.

8

Le soleil est à nouveau derrière un ciel uniformément gris ; nous repartons direction OBERWESEL y voir l’église gothique Notre Dame et son retable, un des plus anciens d’Allemagne.

9

Puis un tout petit arrêt au château de SCHÖNBURG, quelques photos, pas trop motivés pour le visiter. Nous en profitons pour réchauffer un petit plat afin de nous réchauffer il fait frais.

10

Ensuite visite de BACHARACH promenade très agréable dans ce petit village fortifié entouré de vignes et de tours témoignant des fortifications datant du Moyen Age. Les plus jolies maisons à colombages sont situées sur une petite place et l’artère principale du village. Il faut citer les ruines de la chapelle ST WERNER et le château surplombant ce site tout à fait charmant.

Nous prenons le ferry à RÜDESHEIM nous payons 6,30 euros la traversée du Rhin qui dure quelques minutes, seulement il n’y a pas de pont et de ce fait pas d’autre solution, nous avons à peine le temps de sortir de prendre une ou deux photos et nous voilà sur l’autre rive. Quelle arnaque !

Nous remontons en longeant le Rhin sur l’autre versant.

11

Quelques photos de PFALZGRAFENSTEIN, petit château avec un petit peu d’imagination en forme de bateau, qui servait autrefois comme station de péage pour le passage des bateaux.

12

Nous passons sous le rocher si connue de la LORELEI et à quelques kilomètres plus précisément au village de ST GOARSHAUSEN, un emplacement le long du Rhin avec quelques camping-car pour y passer la nuit.

Dimanche 31 mars : Pâques, changement d’horaire nous dormons une heure de moins grrrrr!! le temps est aux éclaircies, un bon petit déjeuner, et nous voilà à monter au sommet du rocher de la Lorelei, vue superbe 132 mètres au- dessus du Rhin, vue sur l’endroit le plus étroit du fleuve où les bateaux s’échouaient en entendant le champ de la sirène, très grande légende dans cette partie de l’Allemagne

Lorelei
ballet de péniches autour de la Lorelei ...
13

Nous continuons pour le château de STERRENBERG et LIBBENSTEIN à part la vue rien de particulier, puisqu’ils ont été tous les deux restaurés en restaurant.

 STERRENBERG 
14

Château de MARKSBURG le seul de la vallée qui n’ait jamais été détruit, à lui seul il occupe un site aérien au-dessus du fleuve. Nous le visiterons, il est encore meublé et doté d’un jardin médiéval, bien qu’en cette saison il n’y ait pas grand-chose à part quelques buis. Nous attendons vingt minute pour la visite guidé, il neige, nous nous réchauffons dans la boutique j’adore …

ENFIN ! La visite commence au grand bonheur de Guy qui s’impatientait et me voyait m’attarder sur des objets inutiles le porte- monnaie en main ; PTDR ; La visite est intéressante, le guide en allemand nous suivons tant bien que mal sur notre plan explicatif en français, nous trouvons le guide rapide pas vraiment de légendes ou d’anecdotes comme dans d’autres châteaux……….

Oui oui Guy comprend bien l’allemand et me traduit tout ce qui n’est pas noté sur mon petit plan. Néanmoins il vaut le coup d’être visité, ne serait- ce que pour la salle des armures impressionnante, et ses salles meublées. Nous sortons sous une giboulée de neige…

15

Quelques kilomètres plus loin une halte pour déambuler dans les rues pavées du petit village d’ETVILLE, le long du Rhin.

Nous passerons la nuit sur le parking des thermes de BAD WIMPFEN.

16

Lundi 1er avril : Nous réveillons tranquillement et faisons un petit tour dans les ruelles de Bad Wimpfen la vieille ville est très pittoresque avec ses maisons à colombages, et ses remparts.

17

Retour au camping-car il est temps de rentrer. Nous filons sur Bitche en passant par Speyer. Nous déchargeons le minimum avant la nuit et laisser le maximum pour une nouvelle virée dans quelques semaines.