"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !
La république Tchèque est connue par Prague une ville mytique. Mais nous avons souhaité aller plus loin en visitant ce pays en camping-car par Virginie et Guy
Avril 2013
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

pour mieux nous connaitre : cliquez ICI | pour voir tous les voyages de Virginie & Guy : cliquez ICI

n'hésitez pas à nous demander les POI pour le GPS par mail

2

Nous rentrons de notre travail, le camping car est prêt, nous partons sans notre Uska, le chagrin est encore si présent que cela nous fera le plus grand bien. Nous parcourons environ 250 kilomètres, nous arrêtons il est 20h30 sur un parking d’autoroute, petit repas sur le pouce

aller au début de voyage

3

Samedi 20 avril : Nous nous réveillons tôt tellement l’endroit est bruyant, mal dormi. Le temps est à la pluie. Nous démarrons pour ROTHENBURG OB DER TAUBER parking P2 CC, petite ville qui fait encore partie de la route romantique de Bavière.

Nous ne serons pas déçus, les façades des maisons toutes colorées, les enseignes des différents magasins, hôtels, toutes dorées plus belles les unes que les autres. La ville entourée de ses remparts d’origines vaut le détour, nous y consacrons deux heures de promenade très agréables malgré la pluie. Pour se revigorer nous nous offrons une pause dans un salon de thé avec un café et la spécialité de la vile des petites boules de pâtes avec une espèce de crème à l’intérieur trop bon on en reprendrait…

Bizarrement beaucoup de restos, voire des boutiques affichent leurs pubs ou menus en chinois ; il est vrai que nous en avons rencontrés beaucoup. Pour nous les femmes pleins de boutiques à gadgets sympas comme tout … si nous n’avions pas été le premier jour de vacances il y en a plus d’un que j’aurai dévalisé. Partis sous la pluie et retour sous la pluie, nous ne sommes pas fâchés de retrouver notre camping car bien au chaud.


4

Pour la prochaine étape nous parcourons 270 kilomètres. Des paysages vallonnés, verdoyants, bordés de forêts de résineux nous agrémentent la route…. Nous arrivons en République Tchèque. Arrêt à la première station pour faire le plein à 1,33 euros le litre, la vignette obligatoire comme pour la Suisse, que nous paierons 17 euros pour un mois, celle à 12 euros est comptée en journée soit 10 en tout pas plus et pas moins….. Sans oublier une carte routière détaillée.

Encore quelques kilomètres et nous nous arrêtons pour visiter CHEB. La place centrale est immense et superbe ; dommage qu’il pleuve quelques terrasses déjà installées nous invitent à déguster une bonne coupe de glace……. Le château pas très loin du centre-ville est à visiter, nous nous suffirons de la vue extérieure, sans oublier l’église St Nicolas superbe de ses retables.

5

Trempés nous retournons au cc pour une demi-heure de route pour atteindre la ville de MARIENBAD connue pour ses thermes et ses hôtels somptueux, nous stationnons à côté du cimetière pas d’autre possibilité en plus nous sommes au calme. Guy va redescendre en ville faire des photos, beaucoup de villas restaurées, d'autres non ! Moi je reste au camping-car pour écrire mon petit book au chaud et au calme

6

Dimanche 21 avril 2013

Nous avons passé une nuit bien réparatrice, nous voilà en forme pour continuer notre périple, départ 9h30 pour la ville de PLZEN célèbre par sa bière PILSNER, c’est 4ème plus grande ville de la République tchèque avec ses 170 mille habitants.

Pour trouver la brasserie mondialement connue heureusement que monsieur TomTom est là, pas de panneau indicateur. Stationnons devant la brasserie sans problème, d’ailleurs nous trouvons qu’il y a très peu de touristes et ne croisons quasi pas de camping-car… la prochaine visite uniquement en anglais est 12h45, zut il est 10h30,

nous allons visiter le musée de la Bière, situé près de la vieille ville qui reconstitue son histoire depuis les temps moyenâgeux, jusqu’à nos jours ; le musée se trouve dans une maison ancienne bien conservée qui avait eu droit de brassage à l’époque où cela se faisait chez certains particuliers. A la sortie de la visite on nous offre gracieusement une bière pression 33cl que nous apprécions.

Nous continuons à pied, jusqu’à la cathédrale Saint Barthélémy c’est le monument le plus précieux du centre historique ; nous n’avons le droit de l’admirer qu’à travers une grille cadenassée ce qui me semble totalement inconcevable pour une église.

La place est superbe entourée de ses immenses bâtisses impériales de toutes les couleurs. Beaucoup de mendiants, nous en voyons faire les poubelles, d’autre nous demander la pièce. Plus loin la troisième plus grande synagogue au monde datant de 1893 sert actuellement de salle de concerts ou d’expositions.

7

Retour au camping-car il est presque 13h nous n’avons pas vu le temps passer. Seuls les grognements de nos ventres nous rappellent l’heure. Nous sortons de la ville pour un petit repas sur le pouce dans la verdure. Puis visite de KLATOVY, nous sommes un petit peu déçus comparé à ce que nous venons de voir. La place centrale et ses deux églises que nous sommes autorisés à voir à travers une grille pas question d’y entrer tout comme à PLZEN

Dommage. Nous visitons les catacombes et ses momies. C’est la première fois de ma vie que j’en voie, ça fait un drôle d’effet ; des personnes importantes dans la religion jésuite, c'est un sentiment que je n’arrive pas à expliquer, certaines ont encore leurs dents, la peau ressemble à du cuir vieilli, en tout cas ne suis pas fâchée d’en sortir.

Retour au camping-car nous pensions passer la nuit au camping de SDIKOV pour le courant mais il est fermé. Nous continuons en cherchant durant des dizaines de kilomètres un endroit pour s’arrêter, rien !!

Pas de camping, les terrains de foot dans les villages sans parking, les chemins de forêts trop boueux, enfin nous trouvons au milieu de nulle part entre deux villages un chemin sec entouré de verdure nous nous y arrêtons pour la nuit, il fait bon 19h et la porte du camping-car encore grande ouverte le printemps serait-t-il enfin de retour ?

8

Lundi 22 avril 2013 : Nous avons passés une bonne nuit au calme, départ 9h il fait beau, la température est de 17 degrés. Cap sur la ville de HLUBOKA NAD VTAVOU et son fabuleux château niché sur un promontoire, c’est un des plus visité de la République tchèque.

Nous trouvons à stationner facilement au bas du village, un très grand parking, et nous voilà encerclés par un groupe de chinois, qui nous regardent à l’intérieur du camping car, sans aucune gêne, il y en a à presque toutes les fenêtres, lorsque nous sortons ils nous disent…….. Woh beautiful car yes………..ça c’est pour l’anecdote……

On va de bon pied demander quelques infos à l’office du tourisme, depuis que nous sommes ici nous nous débrouillons avec notre anglais scolaire, le français n’est pas parlé ; pour nous entendre dire que le château est fermé à la visite tous les lundis à cette époque ci de l’année. Très déçus nous y montons pour le voir de près. Il est superbe et cela nous frustre encore plus. Enfin nous avons fait une agréable promenade……..

9

Nous continuons par la visite de CESKY BUDEJOVICE, nous tournons en rond pendant plus d’une demi-heure pour trouver une place de stationnement tous les parkings sont complets, par des tchèques ; parce que depuis que nous sommes là nous ne croisons que quelques allemands, quasi aucun camping-car, à priori ce n’est pas la saison des touristes.

Finalement nous optons pour un stationnement en zone commerciale et enfourchons nos vélos pour faire le tour de la ville. Une vaste place aux maisons patriciennes pittoresques et un monumental hôtel de ville renaissance. Tout près de la place se situe la tour noire avec ses 72 mètres de haut. Elle servit d’observatoire pour défendre la ville.

Une bonne pizza servit avec un demi-litre de bière et nous continuons notre visite dans les ruelles avoisinantes et leurs quelques maisons colorées. Il est vrai que le plus beau comme dans la plupart des villes c’est la grande place centrale.

10

Nous continuons pour HOLASOVICE le plus entretenu et le plus représentatif de l’architecture populaire du 19ème siècle « le baroque rural ». Minuscule de par sa taille, très joli, apaisant, ce village n’est pas un musée, il est vivant, habité ; d’ailleurs un de ses habitant a fait de sa cour et de sa grange un mini musée agricole prix d’entrée environ 3 euros pour le couple, attendrissant.

un passage à niveau parmi tant d'autres, très rarement protégé ... 
11

Nous rejoignons SLATA LORUNA pour visiter le monastère cistercien soit disant le mieux conservé que l’on trouve sur le territoire tchèque, dommage il est fermé le lundi……………… quelques photos de l’extérieur

12

et nous repartons pour la ville de CESKY KRUMLOV ! Là mon genou faibli et je préfère l’économiser nous avons encore deux semaines de vacances devant nous. Guy parcours la petite ville seul et revient au bout d’une heure en demandant si je ne veux pas la refaire avec lui avec un bon petit resto à la clef……… là il touche mon point faible . Envie de dire oui mais la raison l’emporte, plus question de marcher pour ce soir.

Nous cherchons une place pour la nuitée il est presque 18h, d’abord un super emplacement au calme sur un parking d’un resto fermé d’où nous nous ferons virer, PRIVATE, PRIVATE pas de soucis on s’en va madame……..

Nous trouvons plus loin un petit coin dans une prairie, je ne trouve pas l’endroit génial mais nous ne voulons pas trop nous éloigner de la ville pour la visiter demain ensemble. Bonne nuit

13

Mardi 23 avril 2013 : Nous retournons à CESKY KRUMLOV le temps à la grisaille au réveil, s’est remis au beau. Je comprends en visitant ses ruelles l’insistance de Guy hier soir, c’est vraiment charmant, ici il n’y a pas que la place centrale à visiter, c’est toutes les ruelles pavées qui sont agréables à parcourir, sans oublier le château et sa superbe tour. Une bonne heure pour en faire le tour

14

Nous longeons la rivière VLATAVA à travers des forêts et des paysages verdoyants nous menant au château de ROMBERK NAD VITAVOU que nous voulons visiter, nous grimpons depuis le bas du village pour arriver devant une porte fermée, il est 11h30 et il n’ouvre qu’à 13H décidément …….. Déçus une fois de plus nous redescendons au camping car. Nous ne sommes plus très loin de la frontière autrichienne.

15

Petit arrêt à TRZNICE, une sorte de braderie posée là à l’année. Ce sera un arrêt rapide, des stands tenus uniquement par des chinois un petit peu gitans, vendent des contrefaçons de toutes marques, je me sens pas en sécurité, observée, abordée de façon insistante,

Guy ressent la même chose, de plus nous sommes les seuls visiteurs, nous repartons pour des endroits plus sereins………

16

Direction TREBON, qui est entourée de lacs. Nous espérons trouver un camping afin de remplir le camping-car d’eau nous sommes à sec, vider les toilettes, et avoir du courant. Tous ceux que nous avons vus depuis le début de notre périple sont fermés. Arrivons au bord du lac ici c’est la région il y en a un après l’autre, le premier n’ouvre comme tous les autres que le 1ermai,

la barrière est ouverte, je rentre et demande si c’est ouvert, l’accueil est sympa on nous répond que oui nous pouvons nous installer où nous voulons, pour une dizaine d’euros la nuit courant compris, enfin…….. Sauf que les douches n’ont pas encore d’eau chaude puisque il n’est pas censé être ouvert, mais les sanitaires à notre disposition, la personne qui nous a reçus nous dit qu’elle passera demain matin pour que nous puissions payer la nuitée.

Nous et deux autres campeurs y trouvent abris pour la nuit. En attendant il n’est que 14h30 nous enfourchons nos vélos pour visiter TREBON situé à quelques kilomètres du camping ; c’est très agréable, comme à chaque fois la place centrale est superbe, nous nous offrons une glace, parcourons les ruelles, petit tour dans le parc du château FERME depuis une demi-heure quand nous y arrivons…..……

….inutile de le préciser nous avons pris l’habitude. Retour au camping 16h ; Guy se promène encore un petit peu sur les pistes cyclables du coin quant à moi je profite du soleil et de la vue sur le lac. j'écris le texte dans mon carnet de route, Soirée calme.

17

Mercredi 24 avril 2013 : Réveil au bord du lac, de la fenêtre nous observons des carpes faire des sauts en hauteur pour attraper les moucherons qui se posent sur l’eau ; tout est paisible, il fait beau…….. Un bon nettoyage du camping-car et nous démarrons tardivement après avoir payé sans facture 255 couronnes soit environ 12 euros.

C’est parti pour CERVENA IHOTA où se situe un superbe château Renaissance de couleur rouge, nous mettons environ une heure pour parcourir les 40 kilomètres qui en séparent. Nous arrivons au parking déjà la gardienne vient nous demander de payer environ 6 euros, dommage pas de monnaie on paiera au retour après la visite……..

Nous parcourons les quelques centaines de mètres qui nous séparent du château, traversons un beau petit pont en pierre et … porte close. Il n’est ouvert que le weekend, nous ne sommes pas les seuls touristes à avoir été pris au piège. Nous faisons un petit tour pour le photographier, l’endroit est charmant. De retour au parking la gardienne ne nous aborde pas, nous lui disons de loin THE CASTLE IS CLOSE ; elle répond d’un ton nonchalant : Yes … Elle ne vient pas pour demander l’argent que nous étions sensés lui devoir. Elle n’avait pas intérêt… Une virginie en colère en vaut deux.

18

Etape suivante la petite ville de JINDRICHUV HRADEC, l’intérêt est comme la place centrale ou à peine stationner on nous fait remarquer que c’est réservé, quelques photos et on s’en va de toute façon les ruelles aux alentours n’avaient rien de très attrayantes.

19

SLADONICE un petit bourg bien tranquille ou l’on ne s’attend pas à voir une si grande place entourée de maisons de patriciens, nous en faisons le tour en une petite demi-heure.

20

Sur la route rejoignant le point suivant nous faisons une petite halte à KOSTELNI VYDRI où se trouve un joli monastère avec une église joliment peinte, un petit cloître, le tout dans un endroit très paisible………

21

Nous visitons TELC et sa superbe place tout en longueur aux maisons colorées, le château et son musée, un petit parc, très agréable. Nous avons de la peine à quitter le parking, ne comprenant rien à l'appareil automatique et pas un habitant parlant allemand ou anglais ..

22

Nous prenons la direction du château de VRANOV dominant la vallée de la DYJI sur un éperon rocheux à quelques kilomètres de la frontière autrichienne. Nous pensons y passer la nuit et le visiter demain mais cette fois ci, nous allons voir les horaires d’ouverture avant……….. Fermé sauf le weekend end, nous profiterons de son parking pour y passer la nuit.

Jeudi 25 avril 2013

Le réveil se fait par un temps splendide, nous prenons le petit déjeuner pour la première fois de l’année à l’extérieur, face au château de VRANOV : c’est tellement agréable…… Ce n’est pas le tout mais nous avons mille endroits à voir…….

23

Départ 9h30 via ZNOJMO alors là c’est bien parce que Guy insiste que nous y passons une bonne heure, il est vrai que sur un forum certaines personnes ont notés que la ville était entourée de vignobles nous n’avons pas vu l’ombre d’une vigne, des fresques romanes, enfin bon nous avons abandonné ne voyant rien de tout cela.

24

Nous continuons notre petit bonhomme de chemin ; lorsque nous apercevons une petite ville avec un très beau château, aussitôt nous tournons direction ce petit village MIKULOV ……. Une petite place jolie comme tout, où nous nous régalons d’une goulasch servie avec des knoedles spécialité du pays………..

Des espèces de tranches de pain faites avec de la semoule avec deux demi, un dessert chacun le tout pour 370 couronnes, soit environ 16 euros une fois de plus sans facture, enfin si sur un petit morceau de papier écrit à la main rien de vraiment réglementaire. Nous continuons pour voir le château de plus près, IL EST OUVERT,

Ce ne sont pas des pièces à proprement parlé, le château ayant été partiellement démoli et rénové, plutôt un musée avec audio guide en français. Nous sommes tout heureux de voir un château de l’intérieur rénové ou pas, avec ou sans pièces de l’époque, que nous en faisons là visite. Elle dure une bonne heure, très intéressante de surcroît. La vue sur la ville et la petite colline face à nous. Une chapelle avec un chemin de croix constitué de 14 croix de prière. Nous ressortons de cette charmante petite ville, retour au camping-car où il fait une trentaine de degrés. Il est quelquefois bon de ne pas suivre le TomTom mais plutôt nos intuitions……..

25

VALTICE nous trouvons un arrêt centre-ville, seul intérêt le château à ce qu’il parait l’intérieur est style rococo j’adore, mais bon il est fermé le jeudi ; nous nous contenterons de la cour et de ses gigantesques statues.

26

C’est parti pour le suivant celui de LEDNICE superbe presque trop rénové à mon goût on dirait qu’il vient d’être construit, il ne se visite que le weekend en avril, le parc est superbe, les tulipes commencent à faire leur apparition, nous ne le ferons pas en entier il est immense.

A quelques kilomètres de là entre vignes et prairies au milieu de nul part nous stationnons pour la nuit 
27

Vendredi 26 avril 2013 : Quelle bonne nuit nous avons passé, comme tous les matins Guy prépare le petit déjeuner et me réveille. Le temps est au beau fixe nous prenons le départ pour le premier point de visite. 9h30 il fait presque 20 degrés. Nous mettrons une bonne heure pour un arrêt à MOHYLA MIRU où se trouve une stèle dédiée à trois empereurs durant la bataille d’AUSTERLITZ.

Elle se situe sur une butte d’où une partie de l’armée était stationnée pour voir l’ennemi arriver au loin. Ensuite le château d’AUSTERLITZ et son parc, nous ne ferons pas la visite, c’est là où l’armistice a été signée par Napoléons où il a séjourné temporairement après la signature du pacte de paix. Nous y consacrons très peu de temps.

28

Une heure de route pour atteindre le point suivant BUCHLOVICE et son très beau château... Nous stationnons et déjà une femme se pointe avec son ticket pour payer. Cette fois ci nous sommes prudents, nous demandons s’il est ouvert à la visite, elle nous répond uniquement le weekend mais vous pouvez visiter le petit parc, le tout en anglais scolaire ça n’a pas changé depuis le départ, enfin bon on arrive à se faire comprendre… du coup nous nous arrêtons un petit peu plus loin pour faire quelques photos rapides du château.

29

A nouveau une petite heure de route pour la ville de KROMERITZ, petite ville animée avec sa jolie place centrale, nous en faisant le tour en une heure.

Et c’est repartie pour le point suivant à là c’est une heure trente pour y arriver ; le musée TATRA à ROZNOV. Nous l’atteignons aux environ de 16h30 un petit peu tard pour la visite. Nous avons passé une petite journée à faire beaucoup de kilomètres pour une visite. Guy est stressé ce soir, sans oublier que tout la réserve de viande que nous avions au congélateur est décongelée, le frigo a dû passer hors fonction à un moment donné, de ce fait il va falloir que je passe toute la soirée à faire cuire tout son contenu ; moi je relativise il y a bien pire dans la vie ; il y a des jours où on a l’impression que rien ne va………………….. Allez on trouve un endroit près d’une rivière pour la nuit, pas très loin. Et comme le chante si bien Jean Louis AUBERT …………….. Demain sera parfait. Bonne nuit.

30

Samedi 27 avril 2013 : Nous commençons par la visite du musée ouvert de ROSNOV POD RADHOSTEM. Une dizaine de maisons et granges en bois datant du 17ème et 18ème siècle meublées. Une superbe église en bois et son clocher original, l’intérieur très richement décorée. Dans le cimetière qui l’entoure la tombe de Zatopek ainsi que d’autres célèbres champions olympiques. Prix d’entrée 70 couronnes par personne soit environ 6 euros.

31

Nous prenons la direction d’OULOUMOUC nous tournons en rond pendant une demi –heure avant de trouver une place, la place centrale est en travaux nous n’y trouvons pas d’intérêt particulier retour au camping-car. Nous voyons une église orthodoxe sur la route vers Bouzov.

32

Château de BOUZOV Visite guidée obligatoire, en tchèque, mais néanmoins nous avons une documentation en français. Très bien meublé nous visitons une grande partie de ce vaste château. La visite intéressante dure environ une heure. 100 couronnes le parking et 200 pour le château soit 12 euros pour le couple.

33

Petit arrêt rapide à LITOMYSL pour sa place, son château. Il nous faut parcourir une centaine de kilomètres soit deux heures pour nous poser au point suivant, où Guy est quasi sûr de trouver un camping ouvert. C’est vrai qu’il nous faut du courant, nous avons le temps et serons sur place demain pour la visite prévue. Les routes secondaires sont pleines d’ornières, les suspensions en prennent un coup, la vaisselle tremble dans le placard, nous sommes secoués comme des marionnettes..

34

Dimanche 28 avril 2013

Nous décidons de ne pas faire trop de kilomètres et après une bonne nuit de sommeil nous allons à la réception réserver pour la nuit suivante. Le temps est humide il ne fait plus que 11degrés. Nous prenons notre temps et partons pour la visite du labyrinthe de roches situé à quelques kilomètres.

Très touristique, très spectaculaire. Nous choisissons le circuit de 6 kilomètres ; au début tout est plat et puis par la suite beaucoup de marches, tout est très balisé, très structuré, c’est une petit peu sportif pour moi qui suis sédentaire toute l’année mais tout à fait faisable. C’est superbe à ne manquer sous aucun prétexte pour celui ou celle qui passera dans la région.

Nous avons mis deux heures pour le parcours en prenant notre temps. Bien entendue des snacks nous attendent au retour et il est midi passé, nos ventres grognent, nous préférons un petit resto situé juste à côté, nous n’avons pas très chaud et envie d’un vrai repas. Nous prenons escalope frites pour l’un et fromage pané fondu frites pour l’autre avec deux bières d’un demi-litre.

Retour au camping-car 13h c’est cool nous allons visiter un autre site touristique pas très loin comme nous l’avons convenue. Guy démarre le camping-car, le voyant batterie s’allume, et ne s’éteint plus ; nous parcourons les quelques kilomètres qui nous séparent du camping pour ne pas tomber en panne n’importe où. A priori ça serait l’alternateur, soit une grosse panne, nous sommes dimanche et ne pouvons rien faire d’autre que de passer l’après-midi au camping, où d’ailleurs nous sommes les seuls campeurs même pas de quoi discuter avec d’autres touristes……….. Nous passons l’après-midi à faire des jeux sur nos ordinateurs respectifs, à trier les photos que nous avons pris depuis le début des vacances alors là ça prend du temps à deux ; pour se mettre d’accord sur les photos à supprimer ou à garder. Ce n’est pas le tout mais le gardien nous a fait chauffer l’eau pour les douches à une heure précise comme nous sommes seuls et c’est l’heure. Ensuite repas et au lit en espérant que le camping-car démarre demain et trouver une solution pour pouvoir continuer nos vacances.

35

Lundi 29 avril 2013

IL DEMARRE, nous voilà déjà plus que satisfaits ; première chose chercher un garage, nous en faisons plusieurs, mais soit ils sont fermés, soit inexistants bien que le TomTom nous les lés indique, soit il ne font pas les camping-car, entre temps le voyant de la batterie c’est éteint, on se demande ce que nous devons faire, par acquis de conscience dans un petit village nous trouvons un concessionnaire FIAT, il vient voir le voyant qui s’était rallumé, puis éteint et ainsi de suite…… il nous dit c’est l’alternateur, il va voir s’il peut nous en commander un, vérifie peut l’avoir pour demain mardi, sachant que mercredi c’est férié nous sommes bloqués là, autant continuer direction PRAGUE si nous devons laisser le camping-car nous aurons de quoi faire. De plus je suis sceptiques du fait qu’il n’ait même pas vérifié quoi que ce soit ; Il insiste gentiment en disant que ce sera plus cher, nous le remercions gentiment et continuons.

Nous ne sommes qu’à une qu’à une centaine de kilomètres de PRAGUE nous y arrivons, le voyant est resté éteint tout le trajet ; il est 14h, le camping est facile à trouver sur une île au centre de Prague. Nous enfourchons nos vélos et trouvons une navette en bateau qui nous amène sur l’autre rive

lire la suite de notre périple à Prague : cliquez ICI

36

Mercredi 01 Mai 2013 : Départ du camping cool pour la visite du château fort de KARLSTEJN. L’un des plus importants et symbolique du Royaume de Bohème. Il est situé à deux kilomètres et demi du parking, mon genoux me faisant souffrir nous nous offrons la calèche pour la montée soit 300 couronnes = 12 euros. Nous faisons le tour du château et décidons de ne pas le visiter l’entrée est à 24 euros.

Vue sur le village. Oh nous redescendons à pied il y a plein de boutiques et puis nous nous sommes rendus compte que c’était faisable la montée ou la descente, n’est pas trop dur. Tiens un resto attire notre attention, menu : une soupe, une goulasch avec knodly, et une bière pression pour 200 couronnes ; 4 EUROS par personne, pas d’hésitation nous nous installons sur la terrasse pour un repas bien servi, comme dans la plupart des régions en dehors de Prague.


Nous mangeons largement à notre faim pour 8 euros sourire compris. Retour au camping-car en déambulant dans la ruelle commerçante, c’est vraiment très agréable. Prix du parking 300 Couronnes soit 12 euros. Au final nous avons déboursé presque deux fois plus pour la calèche et le parking que notre petit repas sur une terrasse avec vue sur le château fort. Cherchez l’erreur.

37

Petit arrêt à Nizbor où Guy avais prévu de visiter une cristallerie (Rückl) mais aujourd'hui est un jour férié, donc c'est fermé. Nous nous rabattons sur le château pour quelques photos ...

38

Nous continuons pour LIDICE commune martyre, un village entier détruit durant la seconde guerre mondiale, devenu un emblème. Il ne reste que les quelques pierres. Tout le reste n’est qu’une vaste prairie avec quelques statuts. Le mémorial, et le musée avec ses images beaucoup plus parlantes, l’horreur de la guerre, les gens du village fusillés dont 82 enfants, et un grand nombre d’adultes. Il est bon de se souvenir pour que tout cela ne recommence plus.

39

Nous reprenons le cours de l’histoire années 2000, pour nous rendre à VELTRUZY, une résidence d’été édifiée en 1720, soit disant véritable bijou de style rococo mais qui ne se visite pas ou plus. Nous trouvons la résidence superbe, avec une petite cour intérieure, nous entendons des voix, nous aimerions demander si nous pouvons passer la nuit sur le petit parking extérieur mais ne voyons personne.

Nous stationnons, l’endroit est calme, et très agréable. Guy passe la soirée à réparer une nouvelle panne, le voyant des phares est allumé pourtant ils ne fonctionnent pas. Repas tardif et à demain.

40

Jeudi 02 Mai 2013 : Tiens on toc à la porte du camping-car, Guy va ouvrir, on nous signale que nous sommes dans un domaine privé, et que nous sommes priés de partir. En fait nous nous rendons compte que la bâtisse a été transformé en maison pour personnes âgés, nous dérangeons, et le comprenons très bien, nous nous excusons. Nous nous arrêtons à DOKSANY, château transformé pour l'occasion en plateau de cinéma ...

41

on s’en va pour le point suivant la forteresse de TEREZIN qui en fait cache un immense camp de concentration. Parking payant hors de prix comme partout, nous stationnons dans la petite ville à un kilomètre de là et y retournons en vélo. De plus cela nous permet de faire un petit peu le tour de la forteresse immense.

En fait la partie que nous visitons ; il faut compter deux bonnes heures, se nomme la petite forteresse, elle a été édifiée à la fin du XVIIème siècle elle fait partie de toute la fortification qui entoure la ville. Elle servait de prison à l’époque. Puis à la deuxième guerre mondiale elle devint un camp de concentration qui a surtout servi de lieu de transit.

Les prisonniers maltraités, entassés, fusillés. Des milliers d’êtres humains de toutes religions y ont laissé leur vie. Les SS et les gardiens avec leur famille vivaient dans une grande bâtisse, avec une piscine, un cinéma, construit par les prisonniers torturés par les gardiens, amaigris, des squelettes ambulants. C’est l’horreur !

A la fin de la guerre les gardiens se sont enfuis, laissant derrière la forteresse une épidémie de typhus contre laquelle le commandement nazi n’avait pris aucune

Mesure et qui s’était étendue dans la prison entière. Comme pour le précédent mémorial avec des photos encore plus dures nous ne sortons pas indemne de la forteresse.

42

Prochaine étape OUF les gorges de HRENSKO en plein air histoire d’oublier les horreurs de la guerre. Nous atteignons le point suivant où tout est payant 100 couronnes l’heure soit 4 euros, sans compter la visite en barque qui dure vingt minutes, et la montée à l’ARC allée trois kilomètre de montée dure autant pour la descente DU FOUTAGE DE GUEULE,


Guy se fâche, nous montons au parking des bus et camping-car les prix sont pareils. Stressés, ras le bol de l’arnaque nous baissons les bras et nous installons dans le camping Mezni Louka, solution moins chère et plus confortable.

43

Vendredi 03 Mai 2013 Pravcicka BranaNous sommes réveillés tôt, prenons le départ pour une marche de 12 kilomètres à travers de la forêt et des rochers immenses. Le but, est une arche creusée dans les roches. Très belle virée dommage que le beau temps ne soit pas de la partie.

Après 3h de marche, à quelques mètres de l’arche UNE CAISSE pour nous demander environ 70 couronnes soit environ 3 euros ; pour le photographier de près, refusons de payer. Arrivés au point le plus bas de la boucle soit 8 kilomètres, Guy remonte chercher le camping-car pour me récupérer. Il me téléphone le camping-car ne démarre plus, batterie vide.

Il se débrouille pour le faire démarrer avec la deuxième batterie de l'habitacle, et me récupère. Nous roulons pour recharger la batterie, arrêt dans un garage qui l’a teste, dit elle ne recharge plus ce serait bien l’alternateur. Nous préférerons nous arrêter dans un camping pour la nuit, n’avons pas de lumières non plus. Sommes à CHEB au bord d’un lac dans un camping très sympa . Il est 17h un petit peu frustré.

44

Samedi le 04 Mai 2013 : Nous démarrons le CC avec la batterie de la cellule. Ouf en route, nous ne pouvons plus nous arrêter et allons faire les 600km d'une seule traite sans arrêt en croisant les doigts. Nous sommes rentrés sain et sauf et avons changé l'alternateur à la maison !

45

C'est trop tôt dans la saison de partir au mois d'Avril en Tchéquie, trop de monuments sont fermés., préféré Mai. L'allemand et parfois l'anglais sont indispensables. Les tchèques oublient de traduire les documents, les prospectus : on est surement passé à coté de beaucoup de choses. Le français est inexistant.

Le gasoil est au même prix qu'en France. En dehors des zones très touristiques, les restos (et l'alimentation) sont très bons marchés.

Tous les parkings sont payants sans exceptions en moyenne 100 couronnes soit 4€. (même si le monument est fermé !) Le prix d'une pizza au resto est de 120kc, comprenez notre remarque !

Les routes (surtout dans l'Est du pays) sont en très mauvaises état. On saute d'un nid de poule à l'autre, notre CC a très mal aimé, surtout les départementales, mais parfois aussi les autoroutes : 2200km ainsi c'est éprouvant !!!

N'oubliez pas la vignette autoroute et les feux de signalisation : obligatoire !!

Les panneaux de signalisation sont avant les carrefours, quant il y en a !! Les voies ferroviaires ne sont pas protégées ou que par un feu clignotant.

les Tchèques sont très sympa partout où nous avons été, serviables. En dehors des zones touristiques c'est dur de se faire comprendre !

un très beau pays à conseiller vivement !!!