"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !
La Provence en hiver pour Nouvel An pour nous sera reste très différent de la Moselle. Par Virginie & Guy en camping-car en 2013
Décembre 2013
9 jours
Partager ce carnet de voyage
1

pour mieux nous connaitre : cliquez ICI | pour voir tous les voyages de Virginie & Guy : cliquez ICI

pour obtenir les points POI pour le GPS : écrivez nous

2

Nous partons le 24 pour le réveillon de Noël, après deux étapes pour les fêtes de familles nous voici sur un parking d’autoroute à environ 400 kilomètres de Bitche. Nous avons bien dormi, il faut dire que nous étions bien fatigués, les fêtes, les nuits blanches il faut les récupérer……… nous étions à 3 campings cars sur le parking la nuit a été calme à part la pluie incessante. Nous parcourons les kilomètres qui nous séparent de Lyon sous une pluie battante, pour le péage ce sera 47 euros à compter de Mulhouse.

3

Nous prenons la direction SISTERON nous montons au col de CROIX 1200 mètres d’altitude, il neige, nous ne sommes qu’à une centaine de kilomètre, heureusement les sableuses sont passées, nous ne sommes pas équipés pour la météo hivernale. Passé le col à 800 mètres comme sur l’autre versant nous retrouvons la pluie.

tiens donc, comme chez nous ... 
4

Nous arrivons MISON première étape à visiter il est 14h30 après presque 6h de route nous sommes heureux de nous dégourdir les jambes de plus c’est un tout petit village dominé par une citadelle, nous en ferons le tour en une petite heure tranquillement, personne dans les rues…

très beau soleil sur la montagne 

Nous repartons pour Sisteron, il est 16h30 lorsque nous y arrivons ; gros stress, beaucoup de parking tous remplis par des voitures, rues pas très larges, nous nous faisons klaxonner de partout. Au final nous trouvons un parking pas très loin de la ville après avoir beaucoup tourné en rond, mais dommage il fait nuit. Nous nous promenons mais sans vraiment en profiter.

La vue sur les sommets montagneux n’y est plus, souterrains, andrônes, ruelles nous n’en profiterons que de nuit ; quant à la citadelle on oublie. A refaire. Le mistral souffle. Bonne nuit

5

27 décembre : Nous nous réveillons avec le soleil et un ciel bleu, le vent c’est calmé. Nous partons pour BANON , charmant village perché avec ses ruelles pavées, il fait bon et la vue est superbe

Puis le GPS fait défaut nous essayons de trouver le gouffre de Caladaire. Pas de guide du routard ou autre n’avons que des points GPS pour le trouver. Nous ne sommes plus qu’à deux cent mètres la route ou plutôt le chemin devient impraticable. Nous stationnons promenade très agréable, vue sur les Alpes enneigées, des fermes de ci de là, quant au gouffre nous ne le trouverons pas. Repas de midi porte du camping-car ouverte il fait bon nous avons l’impression d’être en automne. Nous abandonnons l’idée du gouffre et continuons notre chemin pour le prochain village à visiter

C’ETAIT SANS COMPTER SUR LES ALÉAS DU BON VOULOIR DU TOM TOM ……… nous voici dans des chemins perdus, étroits, caillouteux…………….. Au final nous ne savons plus où nous sommes. Après plusieurs rebrousse chemin, nous trouvons une route forestière nous parcourons des kilomètres, les amortisseurs nous remercient. Enfin nous croisons un 4X4 qui nous dit de continuer sur ce chemin sur encore quelques kilomètres et nous retrouverons la route qui nous mènera à la prochaine étape OUF. Effectivement nous la trouverons !

6

Nous reprenons le chemin pour la visite de SIMIANE LA RONTONDE. C’est une très belle ballade qui nous attend, nous stationnons le Camping-car au bas de la ville, il fait toujours aussi beau. Les ruelles pavées, les dédalles bordés de jardins en terrasses donnent un charme particulier à l’endroit. D’une ancienne place couverte datant du XVI ème siècle très belle vue sur le plateau d’ALBION,

Nous aimons beaucoup de plus pas un seul touriste nous déambulons seul dans ce petit bourg si prisé en été. Retour au Camping-car enchantés. Une bonne petite heure pour la visite, sans la visite du donjon.

7

Nous rejoignons les gorges d’OPPEDETTE, très jolies, nous stationnons au-dessus superbe point de vue. C’est intéressant trois circuits sont bien indiquées avec les dénivelés.

Une pour les sportifs limite escalade durée environ trois heures, une assez rude deux heures et une en famille d’une heure.

Nous aurions bien fait la plus facile mais nous sommes pris par le temps et normalement l’itinéraire prévu par Guy nous fera passer à nouveau dans ce coin ci.

8

Nous continuons pour les gorges de NESQUE , nous stationnons près d’un petit étang à l’entrée des gorges, c’est très calme. Nous serons sur place pour la promenade de demain. Nous nous lovons dans le camping car il fait nuit. Et Toc, la batterie qui permet de faire fonctionner l’allumage du frigo, du chauffage même si ensuite ils fonctionnent au gaz qui permet également d’avoir de la lumière, et de faire fonctionner la pompe à eau est déchargée elle ne charge plus à fait son temps. …

Repas aux bougies, et sans chauffage à glagla au lit. Demain on oublie la visite des gorges de Nesque essaierons d’en trouver une à Carpentras autrement ce sera retour à la maison, nous avons du mal à dormir, envie de continuer nos précieuses vacances…………

28 décembre : Endroit très calme, réveil sous un ciel gris et très nuageux. Nous nous dépêchons pour filer à Carpentras, nous sommes samedi et nous devons absolument trouver une batterie de rechange. Vite internet pour trouver des adresses, téléphonons au seul qui s’occupe de camping-car répondeur fermé, un garage simple pareil, nous partons on verra bien. Nous trouvons une zone commercial avec un revendeur de pièces pour autos, il n’a pas la batterie que nous cherchons, il nous indique un magasin qui ne vend que des batteries, il est presque midi nous avons peur qu’il ferme, Guy stresse, nous le trouvons et la batterie également OUF, c’est bon Guy la monte le temps de faire quelques kilomètres pour la charger ………… et tout refonctionne ; les vacances peuvent continuer.

9

Nous continuons pour la visite de PERNES LES FONTAINES petite bourgade avec une promenade agréable, nous n’avons pas fait le tour des quarante fontaines il est vrai que nous en croisons beaucoup, la tour de l’horloge, l’église de Notre Dame de Nazareth, une petite heure suffira.

10

Prochaine étape L’ISLE SUR LA SORGUE, petite citée entourée d’eau, avec ses petits ponts et ses roues à aubes, certainement charmante en été lorsque tout est fleuri et que les terrasses sont ouvertes. Nous avons été déçus, il faut dire qu’au lieu de faire le tour nous n’avons fait que la vieille ville où il n’y a aucun canal ou pont, rien de très pittoresque.

11

Nous retournons au camping –car garé sur le parking de la gare pour visiter VENASQUE à priori très joli village. Le temps se gâte de plus en plus il pleut depuis ce matin, nous arrivons sous des trombes d’eau. Le guide vert commence par : ces maisons agrippées à leur falaise….. Nous devinons les falaises, quant aux maisons il faudra arriver devant l’entrée du village pour les apercevoir.

Garés sans difficultés, du coup il n’y a aucun touriste, nous avons juste le temps avant d’être trempés, de nous arrêter dans un petit café très sympathique. Dans des fauteuils en vieux cuir ambiance conviviale nous prendrons un thé pour nous réchauffer et des crêpes pour Guy . Nous avons beau attendre la pluie ne cesse pas.

Nous tentons une sortie le temps de faire une ruelle ou deux et nous abdiquons retour au camping-car. Dommage il faudra y retourner ce village nous parait très pittoresque.

12

Nous tentons une sortie le temps de faire une ruelle ou deux et nous abdiquons retour au camping-car t. Dommage il faudra y retourner ce village nous parait très pittoresque. Nous allons dormir sur le parking réservé aux camping-cars à GORDES, nous l’avions déjà repéré l’an dernier sans nous y arrêter. Nous y passons une bonne nuit la pluie à l’air de s’atténuer.

encore plus belle la ville au moment de Noël ... 
13

29 décembre : Réveil avec un temps sublime, grand ciel bleu, GORDES est au soleil et la vue aux alentours dans les nuages, c’est très beau. Il fait 8 degrés. Nous commençons par la visiter, très jolie avec ses rues pavées, ce n’est pas très grand nous faisons le tour en une petite heure, il n’est que 9h et il n’y pas encore beaucoup de touristes, ce qui rend la promenade très agréable. Nous flânerons tranquillement avant de retourner au Camping-car pour lui donner un bon coup de ménage, avec Izzie, notre petite chienne de trois mois, ce n’est pas seulement le fourbi mais également ses petits oublis que nous devons nettoyer régulièrement. Le tout fait, vidé et remplie l’eau pour 3 euros.

la ville sort du brouillard 
14

Déjà 11 heures le temps passe vite, c’est parti via ROUSILLON depuis le temps que j’ai envie de visiter cette terre d’ocre, enfin c’est l’heure de notre rencontre. Quelle chance nous arrivons un petit peu dans la brume, le soleil essaie de percer tant bien que mal………………. Et il y arrive. Roussillon nous dévoile sa beauté, ses couleurs d’ocres chaleureuses, nous sommes envoûtes par la beauté et les couleurs des maisons, safranées, rouges, c’est un enchantement.

C’est dimanche nous nous offrons un petit resto très sympa avec spécialités de la région. Pour pas cher nous ne serons pas déçus c’était très bon, le patron bien gentil, et Izzie acceptée ce qui n’est pas le cas partout.

Pour la digestion nous parcourons le sentier des ocres. L’entrée est à 2,50 euros par personne. Seule la première partie est vraiment fantastique, le mélange du rouge virant au orange est prodigieux,


nous pensons que le reste de la promenade environ une demi-heure va nous étonner, mais rien qu’une petite promenade en forêt, pour retourner ces fameuses roches d’ocres spectaculaires. Nous sommes là depuis 11h et nous voilà de retour au camping-car 14 h,

15

et c’est parti pour la visite d’ OPPEDE LE VIEUX situé à quelques kilomètres. Cette année c’est la tournée des villages… Dommage leurs petits bistrots n’existent plus nous aurions pu y faire la tournée en même temps … LOL ! Nous stationnons sur un immense parking, bonjour les touristes en été, presque vide. Et puis nous grimpons le vieux village taillé dans le roc abandonné en 1912 les habitants l’ayant fui pour partir vivre dans la plaine.

Quelques artistes ou écrivains s’emploient tout en le restaurant à préserver son authenticité, d’ailleurs certains d’entre eux y habitent. Le village est piétonnier ce qui rend la visite très agréable. Nous montons au château en ruine, il ne se visite plus, une affiche demande au bénévolat des personnes ou des entreprises pour aider à sa rénovation.

16

Nous mettons environ une heure trente pour l’aller-retour, promenade agréable, il a fait beau ensoleillée toute la journée, Guy veut encore faire la conquête de MENERBES, il l’a fera tout seul, pour moi il est 17h et j’ai envie de passer la soirée cool. Ce village à l’air très mignon, comme tous les autres ……… Albert Camus y passait beaucoup de son temps il habitait Lourmarin ; quand à Picasso il y séjourna.


Virginie a décidé elle d’y passer la nuit. Une bonne soupe de poisson avec de la rouille, des croûtons et du fromage râpé rien de tel quand la fraîcheur du soir prend le dessus. Bonne nuit.




17

30 décembre :


IZZIE se charge de réveiller Virginie, le temps est superbe ce matin, direction de Goult et son fameux moulin à vent ...



du haut du village une superbe vue sur le Ventoux .. 
18

Direction le village de Lacoste où le couturier Pierre Cardin a restauré un château qui ne se visite pas. L'ensemble du village est une carte postale mais il manque une âme ... et puis à Noel toutes les boutiques sont fermées !

Izzie pose comme un sphinx à coté des statuts du château de Lacoste. 
19

En face de Lacoste, le village de Bonnieux , avec son église perché au sommet : peu d'intérêt pour nous

20

Direction Lourmarin qui se trouve un peu à l'écart de notre route, très sinueuse, mais il fait beau, les paysages sont superbes !

Nous souhaitions visiter le château mais il n'est pas ouvert à l'heure où nous arrivons, on se rabat sur le village

21

Nous nous arrêtons pour la nuit sur un grand parking à l'entrée du village de Saigon sur son promontoire rocheux. Plein de charme, village très agréable ... parking gratuit très calme...

22

31 décembre : Au petit matin, sous le soleil, nous prenons la route pour Rustel. Plus accessible que Roussillon, pour moi, plus beau ... de très belles couleurs d'ocres, moins de monde ! J'ai beau aimé !

Izzie en a profité pour se rouler dans l'ocre. Son beau poil blanc tourne au rouge, rose : un bon brossage va s'imposer  !
23

Nous roulons vers le Prieuré de Carluc ou du moins ce qu'il en reste !

24

Nous nous dirigeons vers Mane avec en arrière plan une superbe vue sur les Alpes sous le soleil. Puis Forcalquier, un autre village perché, un de plus, nous ne nous arrêtons pas, c'est pour la prochaine fois !

Forcalquier village perché 
25

Nous prenons la direction de Gréoux les Bains où nous passerons le réveillon tous les deux sur l'aire de camping car, sans nous priver !

Bonne et heureuse Année 2014

26

01 janvier 2014 : Aujourd'hui nous allons direction la Méditerranée et plus précisément nous commençons par l'étang de Berre, c'est au Le Jai que nous prenons notre repas de midi en bord de plage, avec comme arrière fond les raffineries.

Puis direction Niolon, dans le secteur que l'on appelle la Cote Bleue. C'est une très belle calanque. Nous laissons le camping-car sur le haut du village sur un parking et descendons à pied pour la visite

Au loin Marseille et son port, le temps se gâte, se couvre mais il ne pleuvra pas grâce au vent du bord de mer. 
27

Nous décidons de passer la nuit sur l'aire de Carro . C'est un immense parking où sont garés des dizaines de camping-cars. On n'aime pas çà, mais l'aire est vraiment en bord de mer et aujourd'hui elle est démontée, la nuit sera agitée.

28

02 janvier 2014 : Nous faisons un petit crochet par Saint-Chamas, la circulation avec le camping-car dans ce village n'est pas commode. Nous prenons ensuite la direction de Miramas le Vieux, encore un village perché. Le temps n'est toujours pas au beau, il ne pleut pas on fait avec ..

 Saint-Chamas 
Miramas le Vieux
29

Après la pause repas, nous allons à Baux de Provence, visitons la carrière, puis la ville très touristique, se garer devient difficile

une projection de photos de toiles de grands peintres sur les murs de la carrière, Virginie a beaucoup aimé

IZZIE rencontre un copain qui a la même couleur, le même âge : petite confrontation pour jouer. Virginie profite pour faire les boutiques, une ville touristique c'est pas si mal.

30

IZZIE rencontre un copain qui a la même couleur, le même âge : petite confrontation pour jouer. Virginie profite pour faire les boutiques, une ville touristique c'est pas si mal. Nous nous arrêtons au moulin d'Alphonse Daudet à Fontvieille et juste à coté l'aire de service très calme.

31

03 janvier 2014 ! Direction St Rémy de Provence sous la pluie fine, la ville ne manque pas de charme, mais un peu morte est-ce du à la saison ? A l'église une très belle crèche de santon, superbe !

Nous allons à l'extérieur de la ville pour visiter le site archéologique de Glanum sous le soleil revenu !

vue d'ensemble 
32

Il est temps de penser à remonter ver le Nord, notre prochaine étape sera Avignon, le château des papes, le pont d'Avignon, ...

Izzie en a raz le bol de se promener, notre bébé est très fatigué, il faut la porter ... Nous visitons la ville en petit train touristique et finissons la soirée par un restaurant, cadre plus beau que l'accueil ...

33

04 janvier 2014 : Nous quittons Avignon au petit matin, la météo est très triste. Premier arrêt à Gigondas, première cave. Deuxième arrêt, deuxième cave, on goute à peine avec modération, mais on fait le plein dans le camping car ..

34

Puis arrêt à La Roque-Alric toujours sous la pluie malheureusement. Visite de ce village adossé au rocher toujours sous une pluie bien froide, très désagréable.

Bon cette fois, on rentre, il faut retourner au boulot demain. Cette année à Noël nous aurons eu beaucoup de pluie, un peu d'hommage, mais on y reviendra .