"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !

Carnet de voyage

Luxembourg 2012

14 étapes
1 commentaire
Petit pays par sa taille, à 100km à peine de chez nous à Bitche (Moselle), nous ne connaissions pas le Luxembourg. Nous avons profité d'un pont étendu de la Toussaint par palier à notre manque .
Novembre 2012
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

pour mieux nous connaitre : cliquez ICI | pour voir tous les voyages de Virginie & Guy : cliquez ICI

Si vous souhaitez les points d'intérêts POI pour le GPS, demandez les simplement par mail

2

Mercredi 31 octobre

Guy rentre tout est prêt, nous partons pour le Luxembourg. Il est 16h30 J’attends Guy avec impatience. Le voilà. nous partons….. Premier arrêt pour la nuit, à Schengen, sur un parking avec un camion de stationné. Il fait nuit déjà 17h46, on se pose. Nous nous sentons bien, tout parait calme, je réchauffe un petit repas chinois congelé et préparé avec amour pour le weekend. Nous nous sentons seuls au monde. Ce fut de courte de durée ; à peine au lit nous entendons des grondements de moteurs, et ça dure encore et encore toute la nuit ; à peine endormis, ça recommence au petit matin, nous nous rendons compte que nous sommes encerclés de camions, une nuit sans sommeil.

Jeudi 01 novembreGuy prépare le petit déjeuner, il est 8h il faut s’accoutumer à l’heure d’hiver se lever plus tôt qu’en été, sachant que la nuit va tomber tôt. De plus la météo prévoit de la pluie pour l’après- midi. Première étape le célèbre village de SCHENGEN, où a été signé le traité Européen. Rien n’attire notre attention, pas même de quoi faire une photo. Ensuite visite rapide de SCHWEBSANGE, la place de l’église avec ses quelques pressoirs, ainsi que la charmante fontaine « enfants aux raisins » ; c’est là qu’à lieu chaque année la fête du vin.

Nous continuons par la visite d' WELLENSTEIN entourée de ses vignobles, c’est là que se trouvent les plus grandes caves coopératives du Grand-duché

3

Le temps d’une photo, Guy cueillera une grappe oubliée des vendangeurs…….. Un pur délice…….. La cave se visite le tarif est de 3 euros visite comprise avec un verre de dégustation ou 5,50 euros la visite avec 3 verres en dégustation. Rien à voir avec les grands crus que nous avons visité en Bourgogne où même un vin des plus raffinés, ne vous est pas facturé.

Nous longeons la Moselle les paysages sont agréables bien que le ciel soit de plus en plus nuageux, voir menaçant. Visite du petit village d'EHNEN au bord de la Moselle. Le parking où nous stationnons pourrait être sympa pour y passer la nuit. C’est un tout petit village de vignerons avec quelques ruelles pavées au centre duquel se dresse une église circulaire. Une porte en bois ouverte nous promet la visite, mais nous sommes vite arrêtés par une autre porte vitrée nous empêchant l’accès à la maison du Seigneur. Au cours des ruelles un musée du vin que nous ne visiterons pas il faut profiter de la météo clémente, la pluie est prévue pour bientôt.

4

Petit détour en Allemagne pour visiter TRIER à prononcer TREVES en français. C’est la plus ancienne ville patriarcale de ce pays. Elle avait atteint un tel essor économique, culturel, et intellectuel, qu’elle fut élevée au rang de capitale de l’Empire Occidental.

Nous entrons dans la vieille ville par la PORTA NEGRA datant du 2ème siècle. C’est une ville superbe qui nous attend. La maison des trois rois, la place Hauptmarkt entourée pour certaines de maisons à colombages, pour d’autres datant de la renaissance. Au centre de la place la croix du marché érigée en 958 et la fontaine ornée de figures pentes datant de la fin du 16èmesiècle. L’hôtel de ville médiéval, la maison rouge du 17ème siècle portant fièrement l’inscription « MILLE TROIS CENT ANS AVANT ROME TREVES EXISTAIT » et puis sa Cathédrale ressemblant à une forteresse...

Nous sommes sous le charme…… La pluie vient interrompre nos rêveries, nous nous mettons en position k-way et au pas de course. La basilique immense qui était à l’origine la salle principale de la résidence impériale est très austère mais impressionnante de par ses dimensions.

Le palais impérial, son jardin, ses statues. C’est un superbe voyage dans le temps que nos à offert Trèves. Trempés nous regagnons notre camping-car, garé dans une petite rue. Uska nous attend avec impatience. Après la visite de TREVES petit repas sur le pouce sur un parking en forêt.

5

Là nous prenons la direction du Luxembourg, après notre escapade en Allemagne et de la vallée de la Sûre. Etape à ECHTERNACH ; capitale de la petite suisse luxembourgeoise.

Dominée par son abbaye abritant un lycée. Il pleut encore et encore, nous continuons pour la place du marché ou se dresse l’ancien palais de justice et sa superbe façade.

La Basilique SAINT WILLIBRORD avec sa crypte et les reliques du Saint ci-dessus nommé archevêques St Willibrord.

Revenons-en à la réalité, trempés jusqu’aux os, nous reprenons nos forces devant une bonne part de gâteau et une bonne tasse de café. Retour au camping-car .

Nous nous dirigeons vers la soit disant sensationnelle villa romaine à la sortie de la ville. Nous trouverons portes fermées à cette époque ci de l’année. Petite promenade agréable entre deux averses dans un parc longeant un petit lac. C’est sur ce parking que nous décidons de passer la nuit. Quelques camping-cars sont installés mais ça reste très raisonnable.

6

Vendredi le 02 novembre La pluie a cessé, le temps reste néanmoins nuageux. Départ pour une marche depuis Berdorf, c’est très mal indiqué heureusement que l’office du tourisme est ouvert et nous indique le point de départ des différents circuits pédestres. Nous allons près du camping du village, au stade Martbusch.

Nous passerons entre d’immenses roches vraiment impressionnantes au milieu d’un sentier boisé. En fait c’est plus une promenade qu’une marche.

Puis un autre sentier qui lui mène à ce qui pourrait ressembler à un labyrinthe de roches. Presque deux heures de marche sur un petit dénivelé et retour au camping-car.

Direction une autre roche le BEREKOP. Là nous nous attendons à quelque chose d’extraordinaire, petite déception nous n’avions pas bien lu le guide, il est bien noté rocher ruiniforme d’environ 50 mètres de haut surplombant la route avec vue sur le bois. Il n’y a guère que la montée aménagée dans une crevasse qui mène au sommet qui donne à la montée un côté sortant de l’ordinaire. Tiens, nous revoilà à Echternach un petit air de déjà-vu. Nous mangeons sur le parking rapidement, en effet les nuages sont à nouveau menaçants.

Nous voulons voir les fameuses grottes de Müllerthal, mais ça y est-il pleut. Nous nous équipons correctement après tout ce n’est que trois kilomètres aller, retour.

Nous nous faisons saucer, la pluie tombe en continue à grosses gouttes, au final nous nous rendons compte que nous ne sommes pas au bon endroit ; certes la promenade était attrayante le long d’un ruisseau mais à l’arrivée nous nous sommes retrouvés dans un camping.

Ce n’est pas ce que nous cherchions. Je peste, Guy remonte chercher le camping-car à pied et je l’attends sous la pluie devant l’entrée du camping où il me récupère, c’est encore mon genou qui me joue des tours.

7

Vendredi le 02 novembre La pluie a cessé, le temps reste néanmoins nuageux. Départ pour une marche depuis Berdorf, c’est très mal indiqué heureusement que l’office du tourisme est ouvert et nous indique le point de départ des différents circuits pédestres. Nous allons près du camping du village, au stade Martbusch.

Nous passerons entre d’immenses roches vraiment impressionnantes au milieu d’un sentier boisé. En fait c’est plus une promenade qu’une marche.

Puis un autre sentier qui lui mène à ce qui pourrait ressembler à un labyrinthe de roches. Presque deux heures de marche sur un petit dénivelé et retour au camping-car.

8

Château de Beaufort, un arrêt pour la photo pas envie de ressortir, anoraks, chaussures sont trempés et puis de toute façon il ne se visite plus à cette période de l’année.

A la sortie du village 300m après le château, nous trouvons la seule fontaine du parcours marqué "non potable" pour faire le plein d'eau pour la douche.

Nous prenons la direction VIANDEN, il commence à faire nuit et cherchons un emplacement pour se poser, sans trouver tout de suite. Nous continuons la route. A DIEKIRCHE près du stade et de la piscine, un parking vide à côté d’immenses et nouveaux parkings . C’est calme, nous sommes seuls. Soirée cocooning avec en compensation pour nous réchauffer, un bon ragout de mouton fait maison. Soirée lecture et jeu de société.

9

Samedi le 03 NOVEMBRE : Nous sommes réveillés par le bruit si agréable de la pluie sur le camping-car. Seulement là çà fait la troisième nuit et ce n’est plus très romantique. Voilà que des spasmes commencent à tirailler mon ventre, il n’est que 6h30 et Uska trépigne pour sortir, Guy se dévoue. Impossible de se rendormir pour Guy à cette heure-ci de toute façon moi je commence à faire le trajet lit, toilette ;

Dans le camping-car, j’ai ma petite trousse de pharmacie et Guy va chercher un complément dans une pharmacie dès l’ouverture des magasins. Il en profitera pour acheter du pain frais pour lui et de la lecture pour passer la matinée. Pendant ce temps je me rendors, réveil 11h30. Inutile de préciser qu’il pleut on dirait que le ciel nous balance des sceaux d’eau, impossible de sortir quelques minutes sans être trempés.

Nous commençons à nous demander si nous ne ferions pas mieux de rentrer. En fin de compte nous retournons à VIANDEN où Guy visite le château à l’abri, et un petit tour dans la ville, pendant que moi je l’attends tranquillement au chaud dans le camping-car. Un petit peu frustré tout de même. A son retour, il se sèche et se change.

10

Nous continuons la route des châteaux, passons devant celui de PETTINGER, un rayon de soleil vite dissipé. Quelques photos du château d’ASSEMBOURG également fermé à la visite dès l’automne.


A chaque sortie bien au chaud j’attends Guy. Une photo du château d’ERPELANGE tout rose datant du 12ème siècle.

Photos de paysages avec un ciel superbe tourmenté entre soleil et nuages. Nous pensons stationner sur le parking du château de BOURSCHEID et y passer la nuit, mais il n’ouvre qu’à 11h, ce qui fait tard, Guy va se promener un petit peu autour, l’intérieur est en ruine.

Nous continuons et passons la nuit au barrage du lac artificiel de la Haute Sûre.

Il est 17h Guy se promène avec Uska la nuit se profile. Il nous prépare une omelette avec salade de tomates, je peux enfin remanger un petit peu, la pluie a cessée, il fait nuit.

Guy en profite pour classer les photos sur son PC.

11

Dimanche le 04 NOVEMBRE  : Réveil avec la forme enfin retrouvée, un petit peu flagada mais ça va. Visite d'ESCH SUR SURE, petit village avec ses toits en ardoise, surplombé par les ruines d’un château, promenade très agréable, temps nuageux.

Puis près du moulin de Boulaide à HOCHFELDS, un arrêt pour une soit disant vue intéressante !! et deux canons posés là.

Puis WILTZ, château fermé, nous prenons notre repas sur un parking au centre ville après avoir fait un petit tour pour voir le château de l'extérieur.

monument national de la Grève. 
12

Nous continuons pour CLERVAUX.

Là nous y passerons une bonne partie de l’après-midi.

D’abord visite du château qui abrite des maquettes miniatures sur deux étages, représentant les villages de la vallée et leurs châteaux.

Puis visite de l’église et nous montons à l’abbaye. Dans l’église l’organiste est en train de jouer, de s’entrainer, je m’assois et goute à la plénitude de l’instant. La tour de l'abbaye est en travaux, dommage pour les photos.

Visite de l’exposition racontant la vie des moines qui occupent encore l’abbaye.

Retour par le même sentier boisé sur la ville, Guy a bien envie d’une bonne pâtisserie ce que nous trouvons facilement accompagnée d’un café pour nous réchauffer.

13

De retour au camping-car une fois de plus séance séchage. Nous partons pour la vallée De l’ OUR où nous ferons quelques photos.

Retournons sur VIANDEN où nous nous offrons un petit restaurant sympathique. Pour dormir sur un petit parking à l’entrée du village, à coté du cimetière et près du barrage au calme.

14

05 novembre : Visite de LAROCHETTE, surplombée par son château aller, retour 45 minutes tranquillement. Nous savions qu’il était fermé à la visite après octobre, mais quand même arrivé en haut même pas la possibilité de rentrer dans l’enceinte même la partie en ruine, une porte nous en interdit l’accès.

C’est un petit peu rageant en même temps nous avons pris l’air avant de reprendre le chemin du retour. Quelques photos de la ville de MERSCH, et du château deHOLLENFELS. Il est temps de prendre vraiment le chemin du retour. Arrivé chez nous dans l’après-midi le temps de vider le camping-car, d’allumer le chauffage ; demain il faut reprendre le travail.

Dommage, nous avons eu un vrai temps de Toussaint pour la visite du Luxembourg