"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !

Carnet de voyage

Izzie au soleil d'Italie du Sud

14 étapes
115 commentaires
531 abonnés
Dernière étape postée il y a 12 heures
Izzie (notre chienne) nous emmène cette fois Jean-Luc et Guy, en Italie du Sud puis en Sicile. Espérons sous le soleil du mois d'Octobre saura nous réchauffer ! Nos épouses suivront le blog.
Octobre 2021
40 jours
Partager ce carnet de voyage
1
oct
1
oct
Publié le 26 septembre 2021

Bonjour, c'est moi Izzie qui va encore vous commenter le voyage en Italie du Sud, Pouilles, Calabre puis Sicile.

Je serais accompagnée cette fois de Jean-Luc, notre ami qui a failli être de notre voyage au Cap Nord.

C'est donc à trois que nous partons en voyage.

Départ prévu dimanche le 03 octobre. Merci de vous abonner à ce voyage.

3
oct

Je me doutais bien qu'il se préparait quelque chose avec le camping-car depuis quelques jours. J'avais raison, je suis contente, il m'emmène ! J'ai du me lever tôt mais j'étais prête ... dixit Izzie couchée sur son canapé !

Allez carrosse on avance !

Nous faisons un court arrêt à Niederschaeffolsheim (à vos souhaits !) pour récupérer Jean-Luc (JL).

Notre route nous conduit après Strasbourg vers Mulhouse, Bâle en Suisse puis direction Chiasso à la frontière italienne.

Nous passons par le tunnel du Saint Gothard long de 17 km. Un accident était survenu juste avant l'entrée du tunnel et nous avons attendu, immobile pendant près d'une heure !

Parlons du Covid :

  • à la frontière entre la France et la Suisse, le douanier n'était intéressé que par la vente de la vignette autoroute suisse à 40€
  • à la frontière Suisse / Italie : ah ! il y avait une frontière ? aucun douanier, aucun contrôle ?
la Suisse est toujours aussi belle 

Depuis Bitche, on a fait presque 800 km, Jean-Luc et Guy conduisent. Le gasoil en Italie sur l'autoroute est à 1.68€. Les deux pilotes toussent fort ...

Arrêt sur un parking d'autoroute pour la nuit, Jean-Luc s'occupe bien de moi, promenade, repas ... presque un homme à marié !! Demain encore une longue journée pour le début des visites en Italie du Sud ...

4
oct

Ils se sont levés à 6h ce matin, tous les deux des matinaux, départ à 7h15 pour presque 500 km. Beaucoup de camions sur l’autoroute très différent d’hier dimanche.

On prend l’autoroute car c’est bien plus rapide au vue des km à parcourir. Demain c'st route nationale.

J'en profite pour dormir çà secoue peu ...

On passe Bologne, il est 8 heures, il y a aussi des travaux sur la route. Des vignes bordent l'autoroute.

paysages de Bologne à Ancône  

Castel del Monte - Abruzzes

On a quitté l'autoroute pour aller vers Castel del Monte dans les Abruzzes, ne pas confondre avec la même ville dans les Pouilles, où nous irons d'ici quelques jours. Pour accéder à cette ville on monte sur 25 km pour atteindre l'altitude de 1300m.

le village de  loin

On stationne en bas du village et on monte par les escaliers. Cà grimpe, c'est bien on se dégourdit les pattes.

On retrouve sur la dernière photo, le passé de mineur de charbon ...

Nous ne couchons pas pas sur site, nous descendons à Ortona pour dormir sur le port face à la mer ... 635 km aujourd'hui, ce sera plus calme à partir de demain ...

Léchouilles IZZIE

5
oct

Nous nous sommes installés sur le port de Ortona. Nous avons entendu quelques bateaux cette nuit, mais cela allait, j'ai bien dormi ! Départ à 7h00 ce matin sous les premières gouttes de pluies, au soleil levant, direction Termoli.

Guy a changé la programmation des GPS : à partir de maintenant c'est sans autoroutes.

• • •

Termoli

Nous faisons un peu plus de 100 km sous la pluie pour arriver à cette ville en bord de mer.

il y a moyen de se garer au port
carrelets
presqu'île de l'ancienne ville historique

La ville de la ville historique est notre objectif. Ce n'est pas très grand, on aura vite fait le tour.

carrelets

Un peu tour par la cathédrale

cathédrale 
• • •

Peschici

Direction Peschici, l'état de la route est très dégradée. L'accès à cette ville se fait par une route de montagne, avec beaucoup de lacets.

en cours de route, on aperçoit une autre ville blottie contre la montagne.


Peschici, ville blanche, se trouve sur une falaise dominant une baie. Nous nous arrêtons non sans mal sur un parking au pied de la ville.

Les campings et aires de CC notés sur les sites sont tous fermés, en octobre. Nous nous posons la question où nous allons trouver de l'eau et vidanger.

Le château n'a pas d'intérêt. Comme le disait Virginie, les villes perchées sont belles de loin, mais rarement de l'intérieur.

• • •

Vieste

Nous parcourons encore quelques km, pour aller à Vieste. Nous trouvons aisément un parking gratuit en cette période de l'année.

Nous prenons direction la mer, cela se trouve juste à coté du parking. Guy fait un test de l'eau, elle lui parait bonne et hop à l'eau ! Jean-Luc attend sagement que l'eau chauffe à 27°C !

 elle est bonne !

Nous prenons ensuite la direction de la cathédrale et du château ...

la cathédrale
le château est propriété des militaires

Nous revenons au CC, on a fait presque 10 km aujourd'hui. A part la pluie à la première visite, le ciel était couvert mais la température douce

A demain, on continue de faire le tour de la botte italienne ...





6
oct

Décidément, ils se lèvent de plus en plus tôt. A 6h00 voilà que le petit déjeuner est déjà avalé. Ils décident d'aller à Monte San'Angelo, lieu de pèlerinage de Saint Michel. routes se proposent à nous, par le littoral ou par la montagne. C'est ce trajet de 54 km qui est choisi. Dur dur, petite route de montagne, çà tourne en épingle à cheveux sans cesse et des voitures arrivent en face à toute vitesse. Il nous a fallu 2 heures de route pour arriver.

les paysages en cours de route 

Parking prévu pour les CC pour 8€ la journée non-divisible. Parking encore vide à notre arrivée.

Un château nous accueille juste à coté du parking. Il fait super beau ~25°C. Nous descendons dans le Centro Historico, pour tomber sur la cathédral dédié à Saint Michel.


Il faut par un grand escalier descendre sous terre jusque dans la grotte consacré à Saint Michel. Il s'y trouve plusieurs églises.


Creusé directement dans la roche, la foule des pèlerins n'est pas encore arrivée, cela ne pas tarder que les bus déverse une foule très bruyante.



Nous continuons notre visite par la ville aux 5 églises. Il n'y a que des marches à monter ou à descendre. En plus ça glisse un peu ...

Du bas de la ville, on aperçoit dans la brume, la mer adriatique au loin en contre bas.


Nous redescendons vers la mer, par une route de bonne qualité mais très abrupte, avec des dizaines de lacets.




Je n'arrive pas à faire le blog, sans être très objectif. Superbe paysage, belles statues, belles maisons ...

Mais l'Italie ne change pas, les ordures s'accumulent aux parkings le long des nationale. C'est navrant ! (bien que j'aime fouiller dans les poubelles )

Castel Del Monte-Pouille

la fin des montagnes

Direction 100 km plus au sud, où après la montagne nous allons traverser une plaine agricole. Les routes sont dans un état déplorable, on saute de trous en trous, je ne peux pas dormir.

Si vous êtes des lecteurs assidus, vous avez noté que hier on a été dans une ville au même nom, l'une dans les Abruzzes et l'autre dans les Pouilles.

Nous avons prévu de visiter un château perché sur une colline avec une vue à 360°

Un parking immense à 20mn à pied du château (il y a une navette gratuite que nous n'avons pas prise). De nombreux bus de toutes nationalités, des camping-cars aux prix de 7€ la journée (à priori pas possible de rester la nuit)

Ce château est en fait un hexagonal creux. Le châtelain à faire faire 1/8 et à recopier à l'identique 8x. Pas de mobilier, par d'explications en français... rien !

vue du château 

Pour 7€ l'entrée par personne + 7€ le parking : on aurait mieux d'aller manger une pizza ! Le marketing autour du château est bien ! C'est un peu un attrape touriste !

Pour ceux qui ont du mal à nous situer, nous sommes en face du Monténégro !

Nous allons dans une aire de CC sur Bari mais ça c'est pour demain.

7
oct

Pour les non-géographes nous sommes en face de Tirana, la capital d'Albanie.

Hier au soir, nous nous sommes garés dans une aire sur un site de camions. C'est assez spéciale mais c'est la première fois que nous avions de l'eau et on a pu vidanger. Des camions sont venus toute la nuit, mais le site est gardé 24h/24. Le site est géré par des gens très sympa et serviable.

Ils ont montrer le chemin pour aller dans un garage Fiat à JL en le conduisant.

Pour ceux qui ont déjà lu notre blog et notamment le voyage en Bretagne, un voyant moteur "Injecteurs" s'allume de manière intempestive. Le contremaître a ébauché une solution que je mettrais en pratique à notre retour, il n'y a aucune urgence.

JL est ensuite allé aux ravitaillement frigo, il est revenu bien chargé. Donc le départ effectif était plutôt ce matin vers 10h00.

Polignano a Mare

L'accès au parking n'a pas été simple mais nous voilà garé en bord de mer avec une vue superbe. Plusieurs camping-car sont déjà là.

Je pars avec mes hommes en longeont la mer puis pour un tout dans la sicté historique.

gouffre qui donne accès à la mer
grotte
bord de mer 
 le centre historique 

Il fait chaud, c'est quand qu'on arrive. Je traîne la patte. Mes hommes me donnent un peu d'eau pour me faire avancer. C'est quand que je sieste ?

Grotte Palazese transformée en restaurant
des boutiques ...

On rebrousse enfin chemin, il fait très chaud (estimation entre 25 et 30°C) On va manger revenant au CC !

Ils ont sortie la table et les chaises, ils mangent et moi j'attends ! Un camping-cariste français nous aborde et nous signale que la police est passée hier au soir et à chassée tous les véhicules. Pourtant il n'y a pas de panneaux d'interdiction. Il nous donne une adresse à Monopoli. Nous nous y rendons

• • •

Monopoli

Nous trouvons la place de parking CC. Est-ce autorisé ou interdit ? d'autres CC y sont mais c'est devant une résidence.

Les hommes partent faire la visite de la ville, moi je veux siester.

laisser moi dormir !!! 
basilique de la Madona de la Madia
baigneurs au pied des remparts
le château ne se visite pas
le port de pêche

Il y a pleins d'églises, à la déception de JL aucune n'est ouverte. Dans une Gelateria, on se console avec un cornet de glaces ...

On rejoint Izzie au CC. A demain aujourd'hui on a fait moins de 50 km !

8
oct

Castellana Grotte

On me réveil comme d'habitude vers 6h00 pour le petit déjeuner et le pissou du matin. Direction une grotte, mais à une heure aussi matinale, tout est encore fermé.

Tout autour de la grotte, il y a pleins d'attractions pour attirer le touriste. Cela ressemble plus à une foire qu'à une visite sous-terraine de grotte. Après un brainstorming les hommes décident de continuer la route, ils ont vus de très belles grottes en France déjà.

• • •

Alberobello

Ils sont subjugués par ces maisons circulaires en pierres recouvertes pour les récentes en chaux et surmontées d'un toit en pierre conique. Moi je garde le CC et sieste.

petites maisons
une vue d'ensemble 
l'église des trullis 

On appelle ces maisons des trullis et c'est la maison typique des Pouilles

vieux trulli à gauche, rénové à droite 
• • •

Locorotondo

A peine à une dizaine de km, le village perché suivant. Cette fois je suis de sortie. Chouette mais il commence à pleuvoir !!

On profite du marché hebdomadaire pour faire des courses ,du fromage de la région notamment ! Cette ville mérite aussi le détour par ses ruelles fleuries ...

• • •

Cisternino

On s'arrête sur une aire de camping-car, non sans mal car la descente est tellement raide que l'on frotte les parechocs avant et arrière sur le béton. Sans casse ouf ! On en profite pour faire le plein d'eau gratuite et les vidanges.

Hélas cette ville n'a aucun intérêt touristique ... on continue la route

• • •

Ostuni

L'arrivée au parking proche du centre ville a été assez épique. Nous sommes passé en suivant le GPS par le centre ville. A plusieurs reprises, il ne restait que quelques centimètre en le CC et une voiture ou un mur. JL a eu des sueurs froides, Guy seulement lorsqu'on est rentré dans un tunnel de la largeur du CC avec une pente à 10% en descente. On est arrivé à bon port ...

Je suis à nouveau de la visite ... la météo est changeante aujourd'hui !

la cathédrale
la place principale et la cathédrale  

On chemine là encore dans les ruelles avec ses maisons blanches. Les hommes font la pause "glace" comme chaque après-midi. Il va falloir penser à un budget glace. Ils pensent écrire un guide de la meilleure Gelateria

de très belles portes d'entrée

Le menu touristique est à 8€, il va falloir essayer ! On continue sur les remparts ...


On rejoint enfin le CC. On reste garé là pour la nuit en pleins centre ville. Guy a fait 120 photos, il faut trier et faire le blog.

Vous êtes 530 abonnés à notre blog. Merci à tous et aussi pour vos commentaires qui font super plaisir. A demain !

9
oct
9
oct
Publié le 9 octobre 2021

Nous avons bien dormi sur notre parking de centre ville, gratuit en cette période de fin de saison touristique sauf que Guy a éternué toute la nuit, il a pris froid sous la pluie hier. Pour aujourd'hui deux étapes Brindisi et Lecce : c'est surtout la journée des églises, JL est ravi !

Brindisi

A peine à une trentaine de km, la ville de Brindisi est surtout un port important. On rentre dans la talon de la botte italienne. Le centre ville est à peine à 1 km du parking via Spalato il y a le nécessaire pour vidanger et avoir de l'eau potable.

les colonnes du port 

Nous allons sur la place de la cathédrale (Duomo)

la cathédrale 

Je continue ma promenade dans les ruelles de la veille ville, certains vestiges sont prisonniers des bâtiments modernes

temple Giovanni al Sepolcro
intérieur temple

Brindisi n'a rien d'exceptionnel, si vous passez par là ....


• • •

Lecce

40 km plus loin par une 4 voies, on arrive à Lecce, ville de 100 000 habitants. Sur la route on longe des oliviers ou des vignes. Certains oliviers ont subi un incendie, ils repoussent par le bas.

Le centre ville est à peine à 1 km du parking Lira Italliana 2€ l'emplacement par 24H et comme on occupe 2 emplacements c'est 4€.

Cette fois je reste dans le CC car la ville est grande, il fait chaud. On prend la direction du Duomo où se trouve une billetterie pour l'entrée soit au Duomo seul, soir un billet groupé pour 5 églises pour 9€ par personne.

des fouilles
porte d'entrée
une superbe Jaguar type E devant un café en zone piétonne 
 plan de  la ville

On arrive place du Duomo, au musée du diocèse on achète les billets et on se fait contrôler Covid Greenpass

la place 
le diocèse et sa chapelle 
la cathédrale
la cathédrale son plafond
la cathédrale sa crypte

En fait toutes les églises sont dans le même style, en voici quelques unes ...

 Chiesa di Santa Chiara
Santa Croce 
 Chesia del Gesu

Ceci n'est qu'un échantillon d'églises de la ville. Midi sonne aux carions et après cette overdose d'églises, nous décidons de nous restaurer ... Le serveur nous a donné la carte en italien, on a rien compris, il nous donne la carte en anglais c'est gère mieux. Surprise ...

 pizza et rosé

Nous poursuivons sans conviction après le repas notre promenade

l'amphithéâtre 
entrée de la forteresse
 la forteresse en centre ville
un bâtiment en rénovation
jardin public
remparts de la ville

Voilà que mes deux hommes hommes reviennent au CC. Guy va faire une sieste pour soigner son rhume, Jean-Luc bouquine en piquant du nez. A l'heure du blog, un gros orage vient de s'abattre sur Lecce.

Ils décident de dormir sur ce parking pour la nuit. Donc à demain !

10
oct
10
oct

Cette nuit, je n'ai pas fermé l'oeil. On dirait que tous les italiens se sont donnés rendez-vous sur le parking pour brailler à tous va.Dans les restaurants voisins, la musique dixit JL ne c'est arrêtée qu'à 05h00. Il faut dire qu'ils sont ouverts 24h/24.

Nous avons pris la direction d'Otrante en baillant.

Otrante

Nous nous garons à l'extérieur de la ville sur le premier parking gratuit.

En fait à coté du cimetière, où nous découvrons ces impressionnants caveaux. 600m plus loin, nous voilà dans la veille ville et aux remparts.


Nous franchissons une porte de la ville, pour découvrir la veille ville ..

le port 

Dans ces ruelles étroites, nous finissons par trouver la cathédrale et sa crypte

En ce dimanche matin, beaucoup de boutiques ouvrent plus tard

• • •

Santa Cesarea terme

Nous prenons la route du littérale, ça tourne beaucoup, mais les paysages sont beaux. Parking à l'entrée de la ville.

Les termes se profilent devant nous

un hôtel
quelques photos de la ville 
 que des hôtels
• • •

Castro grotte Zinzulusa

On se gare près de l'entrée, 6€ par personne, je reste dans le CC. On craque pour la visite de cette grotte

Nous sortons bien déçu de cette visite, on a vue mieux ... mais il fallait essayer

• • •

Santa Maria di Leuca

On va au bout du talon de la botte italienne. Encore un cap franchi ! On se gare au premier parking après la route d'accès interdit aux CC.

 un phare éclaire le cap

Je vais seul avec Guy visiter le lieu de pèlerinage. JL bien calé dans son siège, se lève aller dans les bras de Morphée...

la basilique
moi attachée
basilique dédiée à la Vierge Marie 
voilà le cap

Vue sur la ville et le port

A la demande de Guy, on va dans un camping près de Gallipoli pour apprécier le confort, électricité et eau à 20€ la nuit pour 2. JL est allé à la douche du camping, un orage la redoucher une deuxième fois en rejoignant le CC. 18h30, il fait presque nuit, JL cuisine pendant que Guy fait le blog. A demain

11
oct
11
oct

Comme nous sommes au camping Massera (4 étoiles) avec piscine et jeux enfants, nous ne pouvons le quitter que pour 8h00.On fait les vidanges et le plein d'eau. C'est reparti.

Gallipoli

La route pour le centre ville est très courte. Un grand parking vous accueille à l'entrée de la ville.

Vers le centre, toutes les rues sont interdites aux CC.

Il fait assez doux quoique plus frais que d'habitude. Moi je reste dans le CC et continue ma nuit.

Il faut marcher en ligne droite sur à peu près 2 km pour arriver à l'unique pont qui rejoint la ville nouvelle et la citée historique.

 le fort et son port

Une petite visite de la cathédrale puis nous flânons dans les ruelles très peu animées

un pêcheur d'éponges
éponges
statue de Pière Pio

Nous arrivons rapidement en bord de mer; la ville historique n'est pas très grande

Lorsque nous quittons la veille ville il se met à pleuvoir et nous finissons notre parcours bien arrosé, car ni JL ni Guy ont apporté de parapluie. Guy a acheté à la pharmacie un sirop pour la toux ...

• • •

Nardò

Après qu'il se sont bien sécher, nous faisons une vingtaines de km jusqu'à Nardò. Nous nous garons au parking du cimetière pour faire le tour de la veille ville. Je suis de la partie.

cathédrale
bel orgue

autour de la cathédrale...

fontaine
chiesa delle madonna del Carmin
transformé en bibliothèque
 à la place
la chaire
le coeur
le choeur

Nous avons beaucoup apprécié l'église Parrocchia Maria Santissima Assunta, la façade ne paie pas de mine, mais l'intérieur fait partie du top 5 des églises visitées.

Nous aurions pu comme dans chaque ville, vous saturer d'églises. Ici chaque ville en contient plusieurs.

Un panneau d'affichage ci-contre nous a intrigué : c'est l'invitation au 1er, ...5ème anniversaire de décès, sous forme d'affiches publiques.


• • •

Porto Cesareo

Guy a dû convaincre JL d'aller jusqu'au port pourtant pas très loin ...

Petit port de pêche qui ne manque pas de charme .. Village a peu d'intérêt.

• • •

Tarento

Nous roulons un peu plus de 60 km pour aller à Tarente.

Un gros nuage nous précède sur la route, les premières gouttes de pluie tombent.

Park4Night, nous a fait des surprises et nous ne trouvons pas de parking pour passer la nuit. Nous sommes garés au pied d'immeubles, face a un terrain vague. Rien de très romantique.

Bonne nuit à demain !

12
oct
12
oct
Publié le 12 octobre 2021

Hier au soir, nous avons couché devant des barres d'immeubles dans la banlieue de Tarento. La nuit fut bonne malgré nos craintes et appréhensions.

Tarento est une ville industrielle et un port très animé

Nous prenons la route pour une centaine de km, destination Matera, 3 étoiles dans le guide Michelin. Les paysages changent doucement et prennent un couleur Méditerranéenne et plus vallonnées

Nous avons le plaisir de voir en ville des panneaux CC que nous suivons. Super parking pas cher du tout 0.5€/heure

à 1km du centre ville à pied 

je reste dans la camping-car, car la promenade risque d'être longue.

Nous prenons comme d'habitude, la direction du Duomo ...

C'est un enchevêtrement de maisons de couleur blanche, d'où l'on voit jaillir la cathédrale. Certaines maisons ont la particularité d'être troglodyte. La ville est posée sur un promontoire rocher entouré de failles. Nous poursuivons notre chemin dans les ruelles vers la cathédrale Maria SS della Bruna E'Sant Eustachio.

vue du parvis vers la veille ville 
grotte au loin
fresque
La visite de la cathédrale est payante comme les églises rupestres. Il existe de billets combiné 

Si vous souhaitez visiter Matera, les basquettes sont indispensables, car vous monterez et descendrez des centaines de marches

les gorges autour de la veille ville 

a

 la Fontena dell' Amor
chiesa San Petro Caveoso
à coté de la première église troglodyte

Sur la colline de gauche 4 églises rupestres troglodytes (payante bien sûr). Pour 3.5€/personne nous en visitons une (photos interdites). C'est grand comme un mouchoir de poche, quelques peintures ... On se fera plus avoir !

Il y a tellement d'églises à visiter que même JL s'en lasse, c'est tout dire ! en vrac quelques photos ...

églises 

Il existe une salle de concert souterraine que nous ne visiterons pas (Casa Cava) (entrée payante)

A gauche, l'entrée payante des réservoirs d'eau de la ville (entrée payante), à droite vue de la ville vers la cathédrale.

Après 4 heures de marche nous voilà à nouveau au CC pour déjeuner.

• • •

Craco

Caraco est une ville fantôme à 55km de Matera. Nous vous laisserons rechercher sur Internet l'explication, en 2 mots : glissement de terrain qui a mis la ville en péril, suivi d'une inondation et un tremblement de terre qui finit par condamner la ville, il y a 40 ans environ

paysages en approche de Craco 
en ruine 
 quelques vues

On avait prévu de dormir là, mais il n'y a pas de réseau 4G à Craco pour cause il n'y a plus d'habitants.

Nous décidons donc d'aller direction mer pour rédiger le blog !

A demain


 depuis les ruines de Craco vue sur la plaine !
13
oct
13
oct
Publié le 13 octobre 2021

Nous avons dormi sur un parking à Lido di Policoro avec un autre camping-car. La nuit fut extrêmement calme. Ce matin départ à l'aube, pour la montagne de l'arrière pays.

La route grimpe en lacets, nous y sommes habitué maintenant. Pas de parking possible, le gendarme du village nous dit qu'il faut se garer le long de la rue. Nous trouvons une place. Le village Civita en sans issue, village perché, entouré de falaises aruptes.

vallée
canton de Raganello
le village de Civita
Civita
canton de Raganello



Je suis de la marche ce matin qui commence par le village jusqu'au panneau le Pont du Diable"

Le chemin carrossable descend vers le canton de Raganello à une pente de 20%.

Les genoux prennent le poids de mes hommes, moi à 4 pattes ça va bien.


canton de Raganello

Il faut maintenant attaquer la remontée à 20% sur 1 bon km. Un tracteur agricole nous dépasse en première, doucement. Nous revenons dans le village et en faisons le tour.

L'église est byzantine et donc orthodoxe. Nous vous conseillons d'aller au belvédère "La Culetta". On voit le pont depuis le belvédère sans descendre, ni monter.

le Pont du Diable 
le village de Civita 


dans le canyon, on peut pratiquer des activités sportives, il faut vous renseigner sur place. La randonnée est aussi possible.

Nous avons aussi découvert une pub pour un alccol que nous n'avons pas gouté ...


• • •

Rossano

Si vous souhaitez découvrir la Calabre profonde, il faut aller à Rossano.

Un parking CC avec eaux et vidange, se trouve à l'entrée Est de la ville. Un tunnel routier de 100 m avec trottoir, permet d'accéder à la veille ville.


la cathédrale impressionnante 

Comment vous décrire la veille ville ? Abandonnée à son sort, délabrée, rustique, dans son jus ...

Le trésor de cette ville se trouve au musée Diocesano (5€ / par personne) avec le codex.

Le codex : probablement écrit au 6ème siècle en Asie mineure, manuscrit contient l'évangile selon Saint Mathieu et presque tout l'évangile selon Saint Marc. Il est classé au registre de la Mémoire du monde.

panneau publicitaire pour le Codex
le livre sous cloche de verres
quelques vues du livre ... 

Au sortir du musée, nous cherchons un restaurant. Aucun ouvert dans la ville, les passants que nous interpellons nous orientent vers des restaurant fermés. Le repas sera dans le CC.

Nous continuons notre descente vers le Sud, sous la pluie fine. Au fur et à mesure de la route, la pluie s'installe drue. Nous nous installons dans un camping pour faire l'ensemble des vidanges.

A demain ...

14
oct
14
oct

Hier au soir JL et Guy sont allés au restaurant du camping, sans moi bien sûre ! La pluie est tombée toute la nuit et ce matin, je ne sais pas si c'est à cause du rosé, mes deux compères ne se sont levés qu'à 7h00 pour un départ sous la pluie à 8h30. Le camping est un ACSI à 17€ la nuit, courant, eau et vidanges.

vue de la mer du camping 

Courses à Rizzuto puis le plein de gasoil. Direction le cap de Rizzuto pour Le Castella château. Le soleil a refait son apparition mais le vent est glacial.

viking au rond point
• • •

Badolato

80km plus au sud, on prend direction Badolato pour voir un village perché et faire des photos du village au loin.

tout au loin
approche du village 

L'objectif est atteint, nous faisons demi-tour avant d'arriver dans le village. Dixit un blog lu : rien de particulier.


On retourne au bord de mer pour déjeuner dans le camping-car. Le vent secoue le camping-car en roulant. On se gare en bord de mer.

cela vous donne une meilleure impression du vent ! 
• • •

Gerace

Toujours 50 km plus au sud, on monte par une route en lacet vers la ville perchée médiéval de Gerace (2 ** au guide Michelin) à 480m d'altitude.

vue de la mer depuis Gerace
en cours de route , il manque le soleil 

Bon voilà qu'on remonte encore, et des marches. La position sur le rocher a rendu Gerace imprenable. On l'appelle la ville aux cent clochers. En fait il y a la cathédrale (3€) et les autre églises et musée avec un pass à 3€ également.

 quelques vues du village 

Le château se trouve au point le plus haut des remparts

château au loin
la vue

Visite de la cathédrale :

Il nous faut attendre 15h00 pour débuter la visite (3€), en attendant mes hommes sirotent un capuccino sur une terrasse abritée de la pluie. A tout de rôle, ils font la visite, l'autre me tient en laisse.

musée, tapisseries et peintures
trésor
cathédrale
crypte

Autres visites (3€)

On peut visiter 4 ou 5 églises et le musée de la ville. Cet ensemble a peu d'intérêt globalement.

plan de la ville
poteries au musée place de la cathédrale
expo d'uniformes italiens
fresque
musée 
vue de la ville basse

Nous nous sommes garés pour la nuit sur le parking bas du petit train touristique qui doit fonctionner l'été. Demain nous pensons arriver en Sicile

A demain !

26
oct
26
oct
Publié le 26 octobre 2021
dans le ferry


Nous quittons Messine avec le ferry jusqu'à Villa San Giovanni.

Nous voilà à nouveau en Calabre, direction Scilla.


• • •

Scilla

A 5 km de l'autoroute, nous entrons dans Scilla, très beau panorama de ce village autour de cette baie et avec son château sur cet éperon rocheux.

 presque une carte postale

Le beau temps est revenu, espérons que cela dur, il fait entre 17 à 20°C, mais trop de vent !

la nymphe transformée en monstre marin à 6 têtes

Un ascenseur permet de monter pour 1€/personne de la mer au sommet du rocher, c'est à dire 12 étages. Dans l'Odyssée d'Homère, Scylla dévore les compagnon d'Ulysse ... Ce mythe a donné naissance à l'expression "tomber de Charybde en Scylla" littéralement échapper d'un danger pour tomber dans un péril plus grand encore ...

Visite de l'église ... normal !

 ce qu'on appelle avoir les pieds dans l'eau ...
• • •

Tropea

Nous prenons pour la nuit la direction de Tropea à 100kmde Scilla. Quelques photos de paysages en cours de route ...

Demain visite de Tropéa. A demain !