"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !
Carnet de voyage

Izzie au soleil d'Italie du Sud

33 étapes
199 commentaires
1
Izzie (notre chienne) nous emmène cette fois Jean-Luc et Guy, en Italie du Sud puis en Sicile. Espérons sous le soleil du mois d'Octobre saura nous réchauffer ! Nos épouses suivront le blog.
Du 3 octobre au 13 novembre 2021
6 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
oct

Bonjour, c'est moi Izzie qui va encore vous commenter le voyage en Italie du Sud, Pouilles, Calabre puis Sicile.

Je serais accompagnée cette fois de Jean-Luc, notre ami qui a failli être de notre voyage au Cap Nord.

C'est donc à trois que nous partons en voyage.

Départ prévu dimanche le 03 octobre. Merci de vous abonner à ce voyage.

3
oct

Je me doutais bien qu'il se préparait quelque chose avec le camping-car depuis quelques jours. J'avais raison, je suis contente, il m'emmène ! J'ai du me lever tôt mais j'étais prête ... dixit Izzie couchée sur son canapé !

Allez carrosse on avance !

Nous faisons un court arrêt à Niederschaeffolsheim (à vos souhaits !) pour récupérer Jean-Luc (JL).

Notre route nous conduit après Strasbourg vers Mulhouse, Bâle en Suisse puis direction Chiasso à la frontière italienne.

Nous passons par le tunnel du Saint Gothard long de 17 km. Un accident était survenu juste avant l'entrée du tunnel et nous avons attendu, immobile pendant près d'une heure !

Parlons du Covid :

  • à la frontière entre la France et la Suisse, le douanier n'était intéressé que par la vente de la vignette autoroute suisse à 40€
  • à la frontière Suisse / Italie : ah ! il y avait une frontière ? aucun douanier, aucun contrôle ?
la Suisse est toujours aussi belle 

Depuis Bitche, on a fait presque 800 km, Jean-Luc et Guy conduisent. Le gasoil en Italie sur l'autoroute est à 1.68€. Les deux pilotes toussent fort ...

Arrêt sur un parking d'autoroute pour la nuit, Jean-Luc s'occupe bien de moi, promenade, repas ... presque un homme à marié !! Demain encore une longue journée pour le début des visites en Italie du Sud ...

4
oct

Ils se sont levés à 6h ce matin, tous les deux des matinaux, départ à 7h15 pour presque 500 km. Beaucoup de camions sur l’autoroute très différent d’hier dimanche.

On prend l’autoroute car c’est bien plus rapide au vue des km à parcourir. Demain c'st route nationale.

J'en profite pour dormir çà secoue peu ...

On passe Bologne, il est 8 heures, il y a aussi des travaux sur la route. Des vignes bordent l'autoroute.

paysages de Bologne à Ancône  

Castel del Monte - Abruzzes

On a quitté l'autoroute pour aller vers Castel del Monte dans les Abruzzes, ne pas confondre avec la même ville dans les Pouilles, où nous irons d'ici quelques jours. Pour accéder à cette ville on monte sur 25 km pour atteindre l'altitude de 1300m.

le village de  loin

On stationne en bas du village et on monte par les escaliers. Cà grimpe, c'est bien on se dégourdit les pattes.

On retrouve sur la dernière photo, le passé de mineur de charbon ...

Nous ne couchons pas pas sur site, nous descendons à Ortona pour dormir sur le port face à la mer ... 635 km aujourd'hui, ce sera plus calme à partir de demain ...

Léchouilles IZZIE

5
oct

Nous nous sommes installés sur le port de Ortona. Nous avons entendu quelques bateaux cette nuit, mais cela allait, j'ai bien dormi ! Départ à 7h00 ce matin sous les premières gouttes de pluies, au soleil levant, direction Termoli.

Guy a changé la programmation des GPS : à partir de maintenant c'est sans autoroutes.

• • •

Termoli

Nous faisons un peu plus de 100 km sous la pluie pour arriver à cette ville en bord de mer.

il y a moyen de se garer au port
carrelets
presqu'île de l'ancienne ville historique

La ville de la ville historique est notre objectif. Ce n'est pas très grand, on aura vite fait le tour.

carrelets

Un peu tour par la cathédrale

cathédrale 
• • •

Peschici

Direction Peschici, l'état de la route est très dégradée. L'accès à cette ville se fait par une route de montagne, avec beaucoup de lacets.

en cours de route, on aperçoit une autre ville blottie contre la montagne.


Peschici, ville blanche, se trouve sur une falaise dominant une baie. Nous nous arrêtons non sans mal sur un parking au pied de la ville.

Les campings et aires de CC notés sur les sites sont tous fermés, en octobre. Nous nous posons la question où nous allons trouver de l'eau et vidanger.

Le château n'a pas d'intérêt. Comme le disait Virginie, les villes perchées sont belles de loin, mais rarement de l'intérieur.

• • •

Vieste

Nous parcourons encore quelques km, pour aller à Vieste. Nous trouvons aisément un parking gratuit en cette période de l'année.

Nous prenons direction la mer, cela se trouve juste à coté du parking. Guy fait un test de l'eau, elle lui parait bonne et hop à l'eau ! Jean-Luc attend sagement que l'eau chauffe à 27°C !

 elle est bonne !

Nous prenons ensuite la direction de la cathédrale et du château ...

la cathédrale
le château est propriété des militaires

Nous revenons au CC, on a fait presque 10 km aujourd'hui. A part la pluie à la première visite, le ciel était couvert mais la température douce

A demain, on continue de faire le tour de la botte italienne ...





6
oct

Décidément, ils se lèvent de plus en plus tôt. A 6h00 voilà que le petit déjeuner est déjà avalé. Ils décident d'aller à Monte San'Angelo, lieu de pèlerinage de Saint Michel. routes se proposent à nous, par le littoral ou par la montagne. C'est ce trajet de 54 km qui est choisi. Dur dur, petite route de montagne, çà tourne en épingle à cheveux sans cesse et des voitures arrivent en face à toute vitesse. Il nous a fallu 2 heures de route pour arriver.

les paysages en cours de route 

Parking prévu pour les CC pour 8€ la journée non-divisible. Parking encore vide à notre arrivée.

Un château nous accueille juste à coté du parking. Il fait super beau ~25°C. Nous descendons dans le Centro Historico, pour tomber sur la cathédral dédié à Saint Michel.


Il faut par un grand escalier descendre sous terre jusque dans la grotte consacré à Saint Michel. Il s'y trouve plusieurs églises.


Creusé directement dans la roche, la foule des pèlerins n'est pas encore arrivée, cela ne pas tarder que les bus déverse une foule très bruyante.



Nous continuons notre visite par la ville aux 5 églises. Il n'y a que des marches à monter ou à descendre. En plus ça glisse un peu ...

Du bas de la ville, on aperçoit dans la brume, la mer adriatique au loin en contre bas.


Nous redescendons vers la mer, par une route de bonne qualité mais très abrupte, avec des dizaines de lacets.




Je n'arrive pas à faire le blog, sans être très objectif. Superbe paysage, belles statues, belles maisons ...

Mais l'Italie ne change pas, les ordures s'accumulent aux parkings le long des nationale. C'est navrant ! (bien que j'aime fouiller dans les poubelles )

Castel Del Monte-Pouille

la fin des montagnes

Direction 100 km plus au sud, où après la montagne nous allons traverser une plaine agricole. Les routes sont dans un état déplorable, on saute de trous en trous, je ne peux pas dormir.

Si vous êtes des lecteurs assidus, vous avez noté que hier on a été dans une ville au même nom, l'une dans les Abruzzes et l'autre dans les Pouilles.

Nous avons prévu de visiter un château perché sur une colline avec une vue à 360°

Un parking immense à 20mn à pied du château (il y a une navette gratuite que nous n'avons pas prise). De nombreux bus de toutes nationalités, des camping-cars aux prix de 7€ la journée (à priori pas possible de rester la nuit)

Ce château est en fait un hexagonal creux. Le châtelain à faire faire 1/8 et à recopier à l'identique 8x. Pas de mobilier, par d'explications en français... rien !

vue du château 

Pour 7€ l'entrée par personne + 7€ le parking : on aurait mieux d'aller manger une pizza ! Le marketing autour du château est bien ! C'est un peu un attrape touriste !

Pour ceux qui ont du mal à nous situer, nous sommes en face du Monténégro !

Nous allons dans une aire de CC sur Bari mais ça c'est pour demain.

7
oct

Pour les non-géographes nous sommes en face de Tirana, la capital d'Albanie.

Hier au soir, nous nous sommes garés dans une aire sur un site de camions. C'est assez spéciale mais c'est la première fois que nous avions de l'eau et on a pu vidanger. Des camions sont venus toute la nuit, mais le site est gardé 24h/24. Le site est géré par des gens très sympa et serviable.

Ils ont montrer le chemin pour aller dans un garage Fiat à JL en le conduisant.

Pour ceux qui ont déjà lu notre blog et notamment le voyage en Bretagne, un voyant moteur "Injecteurs" s'allume de manière intempestive. Le contremaître a ébauché une solution que je mettrais en pratique à notre retour, il n'y a aucune urgence.

JL est ensuite allé aux ravitaillement frigo, il est revenu bien chargé. Donc le départ effectif était plutôt ce matin vers 10h00.

Polignano a Mare

L'accès au parking n'a pas été simple mais nous voilà garé en bord de mer avec une vue superbe. Plusieurs camping-car sont déjà là.

Je pars avec mes hommes en longeont la mer puis pour un tout dans la sicté historique.

gouffre qui donne accès à la mer
grotte
bord de mer 
 le centre historique 

Il fait chaud, c'est quand qu'on arrive. Je traîne la patte. Mes hommes me donnent un peu d'eau pour me faire avancer. C'est quand que je sieste ?

Grotte Palazese transformée en restaurant
des boutiques ...

On rebrousse enfin chemin, il fait très chaud (estimation entre 25 et 30°C) On va manger revenant au CC !

Ils ont sortie la table et les chaises, ils mangent et moi j'attends ! Un camping-cariste français nous aborde et nous signale que la police est passée hier au soir et à chassée tous les véhicules. Pourtant il n'y a pas de panneaux d'interdiction. Il nous donne une adresse à Monopoli. Nous nous y rendons

• • •

Monopoli

Nous trouvons la place de parking CC. Est-ce autorisé ou interdit ? d'autres CC y sont mais c'est devant une résidence.

Les hommes partent faire la visite de la ville, moi je veux siester.

laisser moi dormir !!! 
basilique de la Madona de la Madia
baigneurs au pied des remparts
le château ne se visite pas
le port de pêche

Il y a pleins d'églises, à la déception de JL aucune n'est ouverte. Dans une Gelateria, on se console avec un cornet de glaces ...

On rejoint Izzie au CC. A demain aujourd'hui on a fait moins de 50 km !

8
oct

Castellana Grotte

On me réveil comme d'habitude vers 6h00 pour le petit déjeuner et le pissou du matin. Direction une grotte, mais à une heure aussi matinale, tout est encore fermé.

Tout autour de la grotte, il y a pleins d'attractions pour attirer le touriste. Cela ressemble plus à une foire qu'à une visite sous-terraine de grotte. Après un brainstorming les hommes décident de continuer la route, ils ont vus de très belles grottes en France déjà.

• • •

Alberobello

Ils sont subjugués par ces maisons circulaires en pierres recouvertes pour les récentes en chaux et surmontées d'un toit en pierre conique. Moi je garde le CC et sieste.

petites maisons
une vue d'ensemble 
l'église des trullis 

On appelle ces maisons des trullis et c'est la maison typique des Pouilles

vieux trulli à gauche, rénové à droite 
• • •

Locorotondo

A peine à une dizaine de km, le village perché suivant. Cette fois je suis de sortie. Chouette mais il commence à pleuvoir !!

On profite du marché hebdomadaire pour faire des courses ,du fromage de la région notamment ! Cette ville mérite aussi le détour par ses ruelles fleuries ...

• • •

Cisternino

On s'arrête sur une aire de camping-car, non sans mal car la descente est tellement raide que l'on frotte les parechocs avant et arrière sur le béton. Sans casse ouf ! On en profite pour faire le plein d'eau gratuite et les vidanges.

Hélas cette ville n'a aucun intérêt touristique ... on continue la route

• • •

Ostuni

L'arrivée au parking proche du centre ville a été assez épique. Nous sommes passé en suivant le GPS par le centre ville. A plusieurs reprises, il ne restait que quelques centimètre en le CC et une voiture ou un mur. JL a eu des sueurs froides, Guy seulement lorsqu'on est rentré dans un tunnel de la largeur du CC avec une pente à 10% en descente. On est arrivé à bon port ...

Je suis à nouveau de la visite ... la météo est changeante aujourd'hui !

la cathédrale
la place principale et la cathédrale  

On chemine là encore dans les ruelles avec ses maisons blanches. Les hommes font la pause "glace" comme chaque après-midi. Il va falloir penser à un budget glace. Ils pensent écrire un guide de la meilleure Gelateria

de très belles portes d'entrée

Le menu touristique est à 8€, il va falloir essayer ! On continue sur les remparts ...


On rejoint enfin le CC. On reste garé là pour la nuit en pleins centre ville. Guy a fait 120 photos, il faut trier et faire le blog.

Vous êtes 530 abonnés à notre blog. Merci à tous et aussi pour vos commentaires qui font super plaisir. A demain !

9
oct

Nous avons bien dormi sur notre parking de centre ville, gratuit en cette période de fin de saison touristique sauf que Guy a éternué toute la nuit, il a pris froid sous la pluie hier. Pour aujourd'hui deux étapes Brindisi et Lecce : c'est surtout la journée des églises, JL est ravi !

Brindisi

A peine à une trentaine de km, la ville de Brindisi est surtout un port important. On rentre dans la talon de la botte italienne. Le centre ville est à peine à 1 km du parking via Spalato il y a le nécessaire pour vidanger et avoir de l'eau potable.

les colonnes du port 

Nous allons sur la place de la cathédrale (Duomo)

la cathédrale 

Je continue ma promenade dans les ruelles de la veille ville, certains vestiges sont prisonniers des bâtiments modernes

temple Giovanni al Sepolcro
intérieur temple

Brindisi n'a rien d'exceptionnel, si vous passez par là ....


• • •

Lecce

40 km plus loin par une 4 voies, on arrive à Lecce, ville de 100 000 habitants. Sur la route on longe des oliviers ou des vignes. Certains oliviers ont subi un incendie, ils repoussent par le bas.

Le centre ville est à peine à 1 km du parking Lira Italliana 2€ l'emplacement par 24H et comme on occupe 2 emplacements c'est 4€.

Cette fois je reste dans le CC car la ville est grande, il fait chaud. On prend la direction du Duomo où se trouve une billetterie pour l'entrée soit au Duomo seul, soir un billet groupé pour 5 églises pour 9€ par personne.

des fouilles
porte d'entrée
une superbe Jaguar type E devant un café en zone piétonne 
 plan de  la ville

On arrive place du Duomo, au musée du diocèse on achète les billets et on se fait contrôler Covid Greenpass

la place 
le diocèse et sa chapelle 
la cathédrale
la cathédrale son plafond
la cathédrale sa crypte

En fait toutes les églises sont dans le même style, en voici quelques unes ...

 Chiesa di Santa Chiara
Santa Croce 
 Chesia del Gesu

Ceci n'est qu'un échantillon d'églises de la ville. Midi sonne aux carions et après cette overdose d'églises, nous décidons de nous restaurer ... Le serveur nous a donné la carte en italien, on a rien compris, il nous donne la carte en anglais c'est gère mieux. Surprise ...

 pizza et rosé

Nous poursuivons sans conviction après le repas notre promenade

l'amphithéâtre 
entrée de la forteresse
 la forteresse en centre ville
un bâtiment en rénovation
jardin public
remparts de la ville

Voilà que mes deux hommes hommes reviennent au CC. Guy va faire une sieste pour soigner son rhume, Jean-Luc bouquine en piquant du nez. A l'heure du blog, un gros orage vient de s'abattre sur Lecce.

Ils décident de dormir sur ce parking pour la nuit. Donc à demain !

10
oct

Cette nuit, je n'ai pas fermé l'oeil. On dirait que tous les italiens se sont donnés rendez-vous sur le parking pour brailler à tous va.Dans les restaurants voisins, la musique dixit JL ne c'est arrêtée qu'à 05h00. Il faut dire qu'ils sont ouverts 24h/24.

Nous avons pris la direction d'Otrante en baillant.

Otrante

Nous nous garons à l'extérieur de la ville sur le premier parking gratuit.

En fait à coté du cimetière, où nous découvrons ces impressionnants caveaux. 600m plus loin, nous voilà dans la veille ville et aux remparts.


Nous franchissons une porte de la ville, pour découvrir la veille ville ..

le port 

Dans ces ruelles étroites, nous finissons par trouver la cathédrale et sa crypte

En ce dimanche matin, beaucoup de boutiques ouvrent plus tard

• • •

Santa Cesarea terme

Nous prenons la route du littérale, ça tourne beaucoup, mais les paysages sont beaux. Parking à l'entrée de la ville.

Les termes se profilent devant nous

un hôtel
quelques photos de la ville 
 que des hôtels
• • •

Castro grotte Zinzulusa

On se gare près de l'entrée, 6€ par personne, je reste dans le CC. On craque pour la visite de cette grotte

Nous sortons bien déçu de cette visite, on a vue mieux ... mais il fallait essayer

• • •

Santa Maria di Leuca

On va au bout du talon de la botte italienne. Encore un cap franchi ! On se gare au premier parking après la route d'accès interdit aux CC.

 un phare éclaire le cap

Je vais seul avec Guy visiter le lieu de pèlerinage. JL bien calé dans son siège, se lève aller dans les bras de Morphée...

la basilique
moi attachée
basilique dédiée à la Vierge Marie 
voilà le cap

Vue sur la ville et le port

A la demande de Guy, on va dans un camping près de Gallipoli pour apprécier le confort, électricité et eau à 20€ la nuit pour 2. JL est allé à la douche du camping, un orage la redoucher une deuxième fois en rejoignant le CC. 18h30, il fait presque nuit, JL cuisine pendant que Guy fait le blog. A demain

11
oct

Comme nous sommes au camping Massera (4 étoiles) avec piscine et jeux enfants, nous ne pouvons le quitter que pour 8h00.On fait les vidanges et le plein d'eau. C'est reparti.

Gallipoli

La route pour le centre ville est très courte. Un grand parking vous accueille à l'entrée de la ville.

Vers le centre, toutes les rues sont interdites aux CC.

Il fait assez doux quoique plus frais que d'habitude. Moi je reste dans le CC et continue ma nuit.

Il faut marcher en ligne droite sur à peu près 2 km pour arriver à l'unique pont qui rejoint la ville nouvelle et la citée historique.

 le fort et son port

Une petite visite de la cathédrale puis nous flânons dans les ruelles très peu animées

un pêcheur d'éponges
éponges
statue de Pière Pio

Nous arrivons rapidement en bord de mer; la ville historique n'est pas très grande

Lorsque nous quittons la veille ville il se met à pleuvoir et nous finissons notre parcours bien arrosé, car ni JL ni Guy ont apporté de parapluie. Guy a acheté à la pharmacie un sirop pour la toux ...

• • •

Nardò

Après qu'il se sont bien sécher, nous faisons une vingtaines de km jusqu'à Nardò. Nous nous garons au parking du cimetière pour faire le tour de la veille ville. Je suis de la partie.

cathédrale
bel orgue

autour de la cathédrale...

fontaine
chiesa delle madonna del Carmin
transformé en bibliothèque
 à la place
la chaire
le coeur
le choeur

Nous avons beaucoup apprécié l'église Parrocchia Maria Santissima Assunta, la façade ne paie pas de mine, mais l'intérieur fait partie du top 5 des églises visitées.

Nous aurions pu comme dans chaque ville, vous saturer d'églises. Ici chaque ville en contient plusieurs.

Un panneau d'affichage ci-contre nous a intrigué : c'est l'invitation au 1er, ...5ème anniversaire de décès, sous forme d'affiches publiques.


• • •

Porto Cesareo

Guy a dû convaincre JL d'aller jusqu'au port pourtant pas très loin ...

Petit port de pêche qui ne manque pas de charme .. Village a peu d'intérêt.

• • •

Tarento

Nous roulons un peu plus de 60 km pour aller à Tarente.

Un gros nuage nous précède sur la route, les premières gouttes de pluie tombent.

Park4Night, nous a fait des surprises et nous ne trouvons pas de parking pour passer la nuit. Nous sommes garés au pied d'immeubles, face a un terrain vague. Rien de très romantique.

Bonne nuit à demain !

12
oct

Hier au soir, nous avons couché devant des barres d'immeubles dans la banlieue de Tarento. La nuit fut bonne malgré nos craintes et appréhensions.

Tarento est une ville industrielle et un port très animé

Nous prenons la route pour une centaine de km, destination Matera, 3 étoiles dans le guide Michelin. Les paysages changent doucement et prennent un couleur Méditerranéenne et plus vallonnées

Nous avons le plaisir de voir en ville des panneaux CC que nous suivons. Super parking pas cher du tout 0.5€/heure

à 1km du centre ville à pied 

je reste dans la camping-car, car la promenade risque d'être longue.

Nous prenons comme d'habitude, la direction du Duomo ...

C'est un enchevêtrement de maisons de couleur blanche, d'où l'on voit jaillir la cathédrale. Certaines maisons ont la particularité d'être troglodyte. La ville est posée sur un promontoire rocher entouré de failles. Nous poursuivons notre chemin dans les ruelles vers la cathédrale Maria SS della Bruna E'Sant Eustachio.

vue du parvis vers la veille ville 
grotte au loin
fresque
La visite de la cathédrale est payante comme les églises rupestres. Il existe de billets combiné 

Si vous souhaitez visiter Matera, les basquettes sont indispensables, car vous monterez et descendrez des centaines de marches

les gorges autour de la veille ville 

a

 la Fontena dell' Amor
chiesa San Petro Caveoso
à coté de la première église troglodyte

Sur la colline de gauche 4 églises rupestres troglodytes (payante bien sûr). Pour 3.5€/personne nous en visitons une (photos interdites). C'est grand comme un mouchoir de poche, quelques peintures ... On se fera plus avoir !

Il y a tellement d'églises à visiter que même JL s'en lasse, c'est tout dire ! en vrac quelques photos ...

églises 

Il existe une salle de concert souterraine que nous ne visiterons pas (Casa Cava) (entrée payante)

A gauche, l'entrée payante des réservoirs d'eau de la ville (entrée payante), à droite vue de la ville vers la cathédrale.

Après 4 heures de marche nous voilà à nouveau au CC pour déjeuner.

• • •

Craco

Caraco est une ville fantôme à 55km de Matera. Nous vous laisserons rechercher sur Internet l'explication, en 2 mots : glissement de terrain qui a mis la ville en péril, suivi d'une inondation et un tremblement de terre qui finit par condamner la ville, il y a 40 ans environ

paysages en approche de Craco 
en ruine 
 quelques vues

On avait prévu de dormir là, mais il n'y a pas de réseau 4G à Craco pour cause il n'y a plus d'habitants.

Nous décidons donc d'aller direction mer pour rédiger le blog !

A demain


 depuis les ruines de Craco vue sur la plaine !
13
oct

Nous avons dormi sur un parking à Lido di Policoro avec un autre camping-car. La nuit fut extrêmement calme. Ce matin départ à l'aube, pour la montagne de l'arrière pays.

La route grimpe en lacets, nous y sommes habitué maintenant. Pas de parking possible, le gendarme du village nous dit qu'il faut se garer le long de la rue. Nous trouvons une place. Le village Civita en sans issue, village perché, entouré de falaises aruptes.

vallée
canton de Raganello
le village de Civita
Civita
canton de Raganello



Je suis de la marche ce matin qui commence par le village jusqu'au panneau le Pont du Diable"

Le chemin carrossable descend vers le canton de Raganello à une pente de 20%.

Les genoux prennent le poids de mes hommes, moi à 4 pattes ça va bien.


canton de Raganello

Il faut maintenant attaquer la remontée à 20% sur 1 bon km. Un tracteur agricole nous dépasse en première, doucement. Nous revenons dans le village et en faisons le tour.

L'église est byzantine et donc orthodoxe. Nous vous conseillons d'aller au belvédère "La Culetta". On voit le pont depuis le belvédère sans descendre, ni monter.

le Pont du Diable 
le village de Civita 


dans le canyon, on peut pratiquer des activités sportives, il faut vous renseigner sur place. La randonnée est aussi possible.

Nous avons aussi découvert une pub pour un alccol que nous n'avons pas gouté ...


• • •

Rossano

Si vous souhaitez découvrir la Calabre profonde, il faut aller à Rossano.

Un parking CC avec eaux et vidange, se trouve à l'entrée Est de la ville. Un tunnel routier de 100 m avec trottoir, permet d'accéder à la veille ville.


la cathédrale impressionnante 

Comment vous décrire la veille ville ? Abandonnée à son sort, délabrée, rustique, dans son jus ...

Le trésor de cette ville se trouve au musée Diocesano (5€ / par personne) avec le codex.

Le codex : probablement écrit au 6ème siècle en Asie mineure, manuscrit contient l'évangile selon Saint Mathieu et presque tout l'évangile selon Saint Marc. Il est classé au registre de la Mémoire du monde.

panneau publicitaire pour le Codex
le livre sous cloche de verres
quelques vues du livre ... 

Au sortir du musée, nous cherchons un restaurant. Aucun ouvert dans la ville, les passants que nous interpellons nous orientent vers des restaurant fermés. Le repas sera dans le CC.

Nous continuons notre descente vers le Sud, sous la pluie fine. Au fur et à mesure de la route, la pluie s'installe drue. Nous nous installons dans un camping pour faire l'ensemble des vidanges.

A demain ...

14
oct

Hier au soir JL et Guy sont allés au restaurant du camping, sans moi bien sûre ! La pluie est tombée toute la nuit et ce matin, je ne sais pas si c'est à cause du rosé, mes deux compères ne se sont levés qu'à 7h00 pour un départ sous la pluie à 8h30. Le camping est un ACSI à 17€ la nuit, courant, eau et vidanges.

vue de la mer du camping 

Courses à Rizzuto puis le plein de gasoil. Direction le cap de Rizzuto pour Le Castella château. Le soleil a refait son apparition mais le vent est glacial.

viking au rond point
• • •

Badolato

80km plus au sud, on prend direction Badolato pour voir un village perché et faire des photos du village au loin.

tout au loin
approche du village 

L'objectif est atteint, nous faisons demi-tour avant d'arriver dans le village. Dixit un blog lu : rien de particulier.


On retourne au bord de mer pour déjeuner dans le camping-car. Le vent secoue le camping-car en roulant. On se gare en bord de mer.

cela vous donne une meilleure impression du vent ! 
• • •

Gerace

Toujours 50 km plus au sud, on monte par une route en lacet vers la ville perchée médiéval de Gerace (2 ** au guide Michelin) à 480m d'altitude.

vue de la mer depuis Gerace
en cours de route , il manque le soleil 

Bon voilà qu'on remonte encore, et des marches. La position sur le rocher a rendu Gerace imprenable. On l'appelle la ville aux cent clochers. En fait il y a la cathédrale (3€) et les autre églises et musée avec un pass à 3€ également.

 quelques vues du village 

Le château se trouve au point le plus haut des remparts

château au loin
la vue

Visite de la cathédrale :

Il nous faut attendre 15h00 pour débuter la visite (3€), en attendant mes hommes sirotent un capuccino sur une terrasse abritée de la pluie. A tout de rôle, ils font la visite, l'autre me tient en laisse.

musée, tapisseries et peintures
trésor
cathédrale
crypte

Autres visites (3€)

On peut visiter 4 ou 5 églises et le musée de la ville. Cet ensemble a peu d'intérêt globalement.

plan de la ville
poteries au musée place de la cathédrale
expo d'uniformes italiens
fresque
musée 
vue de la ville basse

Nous nous sommes garés pour la nuit sur le parking bas du petit train touristique qui doit fonctionner l'été. Demain nous pensons arriver en Sicile

A demain !

15
oct

On a bien dormi sur notre parking à Gerace. A 6h45, nous voilà en route pour redescendre dans la vallée. Après 80 km de route, on grimpe vers Pentidattilo, village fantôme.

Nous croisons toujours d'aussi beaux villages perchés. Pentidattilo a été abandonné dans les années 60, suite à des glissement de terrain et éboulement. Un nouveau village a été construit à 200 m en contrebas pour apporter aussi toutes les commodités sanitaires aux habitants.

différentes vues depuis le bourg

Il reste encore 4 habitants dans le village. Ils essaient de maintenir un semblant de vie, en ouvrant l'église entre autre ...

le nouveau village en contrebas

Un habitant faisant partie de l'association qui anime le village, vient nous ouvrir l'église

Il nous explique qu'il fait si froid car il a neigé sur l'Etna et le vent lèche la neige et apporte le froid en Calabre. C'est là que nous voyons au loin surgir le somment enneigé

Nous sommes à 50 km de l'Etna

Nous quittons ce village, ce fut une belle découverte...

• • •

Villa San Giovanni

Pour lire la suite de ce voyage en Sicile, Cliquez sur ce lien Sicile

Pensez aussi à vous abonner au récit Sicile

• • •
26
oct
dans le ferry


Nous quittons Messine avec le ferry jusqu'à Villa San Giovanni.

Nous voilà à nouveau en Calabre, direction Scilla.


• • •

Scilla

A 5 km de l'autoroute, nous entrons dans Scilla, très beau panorama de ce village autour de cette baie et avec son château sur cet éperon rocheux.

 presque une carte postale

Le beau temps est revenu, espérons que cela dur, il fait entre 17 à 20°C, mais trop de vent !

la nymphe transformée en monstre marin à 6 têtes

Un ascenseur permet de monter pour 1€/personne de la mer au sommet du rocher, c'est à dire 12 étages. Dans l'Odyssée d'Homère, Scylla dévore les compagnon d'Ulysse ... Ce mythe a donné naissance à l'expression "tomber de Charybde en Scylla" littéralement échapper d'un danger pour tomber dans un péril plus grand encore ...

Visite de l'église ... normal !

 ce qu'on appelle avoir les pieds dans l'eau ...
• • •

Tropea

Nous prenons pour la nuit la direction de Tropea à 100kmde Scilla. Quelques photos de paysages en cours de route ...

Demain visite de Tropéa. A demain !

27
oct

L'arrivée hier au soir à Tropéa a été assez épiques. Nous nous sommes retrouvés à un carrefour avec à notre gauche fléché Parking CC, mais route complètement barrée, devant nous, direction centre ville historique, à droite : centre ville piéton et à l'extrême droite, une rue en forte descente, interdite au camping-car. Vous prenez laquelle ?

Guy a pris la route interdite au CC, en se disant qu'ils exagéraient surement ! Cette route descend le long des remparts

premier lacet,
deuxième lacet
pente rempart

La route n'est pas adaptée au CC de 7m, Guy n'a pas pu tourner en une fois, marche arrière et on recommence à chaque fois. Guy a été très content de passer sans accrocher. Ouf !

Le C

C vue des remparts une fois garé.


Ce matin, les hommes sont allés faire le tour de la ville et tout d'abord,il fallait monter sur les remparts, 201 marches.

escalier 201 marches
les remparts
la montée 
le port de plaisance
un sanctuaire 

Tropea doit être très animée le soir venu, beaucoup de bars, restaurants, jalonnent la ville historique. Cadre très agréable pour se promener et flâner.


Ici on ne lésine pas devant le confort du chat de gouttière qui dort dans la rue !

• • •

Cosenza 

Après 124 km de routes et d'autoroute gratuite, nous arrivons à Cosenza. De loin on distingue son château fort qui surplombe la ville.

encore un village perché

Nous sommes garé au centre ville dans un cul-sac, nous avons à nouveau transpiré pour nous garer. Après le repas, nous allons jusqu'à la cathédrale dans le veille ville à pied. (7 mn)

 garé en face d'une fondation
 la veille ville est très étroite
le Duomo
place du Duomo
une autre église

La veille ville ne donne pas très envie de s'y promener, on n'y passeras qu'un court moment. Nous continuons notre montée vers le nord. Nous cherchons aune aire de services autour de Cosenza en vain !

• • •

Morano di Calabro

Arrêt pour la nuit sur une aire de CC en ville à Morano Calabro, encore une ville perchée !

Vous ne devineriez jamais combien il y a de marches dans le centre historique ci-dessus. Des dizaines de milliers en béton, de hauteur inégale ... Le commet est coiffé par les ruines d'un château (1€) et d'une église fermée.

le clocher
le château
l'autoroute au loin dans la brume


Sur l'aire on peut vidanger les eaux grises. En Italie, on a très peu souvent trouver des installations pour les eaux noires. Ils mélangent le tout. Il y a aussi de l'eau !

Bref c'est bien et gratuit ! Bonne nuit

28
oct

Après avoir fait les vidanges, on s'est mis doucement en route, ce matin il ne fait que 15°C dans le CC, d'habitude il faisait plutôt 20°C. Il va falloir penser à mettre le chauffage.

• • •

Maratea

au loin l'autoroute
 paysages en cours de route

Maratea se trouve en hauteur près de la mer. On a de la peine à atteindre le parking, les virages sont trop surélevés, on finit par se garer dans un lacet de la route.

La particularité de ce village, s'est qu'on y trouve quelques boutiques, notamment sur les places. Ce village nous ne laissera pas un souvenir inoubliable. Nous avons changer de région, quitter la Calabre pour aller dans dans la Basilicata.


Tiens on vient de trouver mon sosie !!

• • •

Rivello

Un village perché de plus à notre collection, nous nous contenterons de le voir de loin.

• • •

Padula - Certosa di San Lorenzo 

Nous arrivons en début d'après-midi au village perché de Padula, qui n'est pas notre objectif cette fois.

L'objectif est la chartreuse Certosa di San Lorenzo qui se trouve au bas de la ville. Un parking, à proximité demande 5€ aux CC, mais aujourd'hui il n'y a personne pour l'encaissement. Je dois rester dans le CC, Guy raconte :


L'entrée est à 8€, on espère que cela vaut la peine. La structure est immense, on est ébloui par l'architecture du bâtiment.

(pas terrible la photo du plan ... 

Dès la première salle, on est ébloui par les peintures murales, les cloîtres sont aussi assez beaux.

autre cloître
premier cloître 
l'église
par la porte séparant les fidèles des moines
l'église
plafond de l'église
chapelles et  l'église
cuisine
réfectoire
 cuisine et réfectoire
autre cloître
toiture en cours de rénovation
grand escalier d'apparat
jardin à l'entrée de l'escalier
porte d'entrée à la chapelle
chapelle

Nous pensons que seule une petite partie de l'édifice est ouvert au public. Le couloir des cellules fait plus de 100m de coté !

un musée archéologique complète l'ensemble

Notre seul regret, c'est que toutes les explications sont en italiens, parfois en anglais comme dans tous les musées. Un beau film vidéo présente l'ensemble de l'ordre et la construction du bâtiment, hélas en italien seulement !

Voilà mes hommes de retour. Demain visite d'un site archéologique puis on attaque la grande région de Naples. JL cherche les meilleurs solutions pour se garer ou/et les campings ou aire de CC. Ils ont la soirée pour se préparer. A demain

ps : vous avez vu les photos: météo superbe :

29
oct

Nous décollons après la douche de Guy d'assez bonne heure ce matin. Il fait froid dehors, à peine 3°C.

Une centaine de km plus loin, nous arrivons au site archéologique de Paestum. Il s'agit de l'ancienne cité grecque de Poseidonia vers 600 av JC qui est devenu romaine vers 273 avant JC. Je reste dans le CC avec JL qui décline la visite. Guy raconte ...

Une enceinte encercle la ville sur près de 5km.

Un axe traverse la cité, la via Sacra.

3 temples s'élèvent encore au milieu de la cité

temple de Hera
temple de Neptune
temple de Athéna
 les 3 temples

Je suis désolé pour les non-amoureux de veilles pierres, notre voyage hélas pour vous en regorgent. Les veilles pierres et églises est le dénominateur commun à toutes nos visites.

Le site est réellement gigantesque, une vraie ville qui fut découverte par hasard en 1750 lors de la construction d'une route qui traverse encore cette zone.

Parmi les touristes que je rencontre, certains, livres à la main décortique chaque pièce, chaque sculpture, à coté d'eux je me sent très ignare ...

En milieu de matinée, voilà Guy de retour. Il prend la direction de Salerno, au sud de Naples. L'objectif est de faire la côte amalfitaine en bateau.

• • •

Salerno

Je pars avec Guy jusqu'au port, voir les horaires pour le bateau . Le circuite serait Salerno/ Positano / Amalfi / Salerno

On se promène sur le font de mer, avec de très beaux immeubles.


Nous sommes garé dans une aire de CC, il n'y a que la route à traverser pour aller à la mer. Cette aire est à 2 km du port et à 3.4 km de Duomo.


le port dans la brume
un reste de fort

Après avoir récupéré les horaires au port, on va voir la veille ville et le Duomo.

On ne rentre pas dans la cathédrale à cause de mo, il n'y rien pour m'attacher. D'habitude JL et Guy rentre à tour de rôle.

On rentre au parking par le front de mer. Contente d'être enfin arrivée ! Demain, je ne serais pas du voyage en bateau. Bonne soirée à vous !

30
oct

Guy se lève plutôt que d'habitude. Que se passe-t-il ? Il va visiter en bateau la Côte amalfitaine, départ de "Piazza dela Concordia", on achète directement le billet sur le port.(Salerno - Positano 14€ 70' de bateau. Je reste avec JL dans le CC, JL a mal au genou :Guy raconte ...

Le soleil essaie timidement de se lever et de percer la couche nuageuse. Premier départ pour Positano à 8h40. Au retour je ferais un arrêt à Amalfi.

Difficile de faire des photos sans luminosité ...



Toute la côte est interdire aux CC, des bus circulent mais peuvent très difficilement croiser des voitures. Il y a un parking souterrain à Amalfi, Luna Rossa, mais à 12h30, tout est full, les voitures doivent circuler sans arrêt possible.

n'oubliez pas le pain au moment de faire des courses !!
Amalfi

La falaise se jette dans la mer, les maisons s'accrochent au rocher. On se demande comment on peut vivre ainsi, il faut monter et descendre des escaliers sans cesse.


des grottes, des ouvrages d'art s'accrochent au rocher aussi. La végétation aussi, se faufile, s'accroche et prospère tant bien que mal.


N'oubliez pas le maillot de bain lorsque vous aller à la plage de cet hôtel



• • •

Arrivée à Positano

 Positano
plage de sable noir

Un exemple de piétons et de voitures sur la même route, pas toujours des trottoirs

Il n'y a pas de boutiques ? Oh si, et de luxe. J'ai presque l'impression d'être sur la côte d'Azur ou à Monaco. Les prix des articles ne sont pas affichés, sauf pour les moins chers

Céramique et sandale sont les spécialités de la région. Il faut y ajouter habits de luxe, chaussures ...

• • •

Amalfi

Je reprends le bateau vers midi, pour aller à Amalfi (9€ 25mn)

départ de Positano
un bus bloque la circulation sur un pont
stalactite dans la grotte

Si Positano était plutôt calme, Amalfi est noir de monde, des bus déversent des milliers de touristes.

 vue d'Amalfi du bateau

On rentre en ville par la porta dela Marina

Je me dirige vers le Duomo Sant Andrea, et son escalier sans fin

la crypte
le Duomo
entrée 3€ 

C'est le plus beau monument de la ville et presque le seul

maisons miniatures
embouteillage de voitures partout

Vous l'avez compris, Positano m'a mieux plus que Amalfi... A vous de me donner votre avis

 l'âne est le symbole de  la côte

Et les magasins, ben oui ! Il y a beaucoup plus de restaurants mais pour les boutiques vous aurez de quoi dépenser votre argent !

• • •

Retour à Salerno

Amalfi - Salerno: 9€ et 15 mn de bateau

Salerno

La vue du bateau est à conseillé mais par mauvaise météo comme aujourd'hui. Le temps de re route en bus n'est nullement garantie, cela dépend des bouchons qu'il occasionne. C'était tout de même une belle journée ... cette côte est magnifique elle mérite le détour.

De Salerno ou Amalfi, vous pouvez aussi vous rendre à Sorrento ou sur l'île de Capri... mais ceci est une autre histoire.

De retour vers 16h45 au port, il me reste 2 km de marche jusqu'au CC. Bien fatigué ce soir après 13km de marche. A demain

31
oct

Nous reprenons la route ce matin pour quitter Salerno et aller à Pompéi en faisant attention de prendre l'autoroute et non la route de la côte amalfitaine. Nous avons choisi la camping Spartacus qui est a moins de 100 m de la Porta di Nola. Je reste dans le CC, c'est trop long pour moi et trop fatiguant. Guy raconte ...

Que vous montrez ?

Pompéi fut ensevelie en 79 après JC suite à l'éruption du Vésuve en 2 jours d'une couche de 6 à 4m d'épaisseur. Les fouilles commencèrent au 18ème siècle.

J'ai envie de vous donner envie de visiter Pompéi par un album de photos (200 photos aujourd'hui) de notre périple de 12 km à JL et à moi en 6 heures de marches.

Photo du guide Michelin qui nous a servi pour le parcours 


Notre entrons par la porte Nola (en haut à droite sur le plan). Il y a un monde fou, on ne sait pas ce qu'ils attendent, on prend la file de droite et on passe en payant 16€.



Les routes sont pavés de gros blocs de pierres, les romains avaient inventé le passage pour piétons surélevé. C'est ainsi pour toute la ville. Sur la route on voit bien l'usure lié aux roues des chariots. Notez que l'espacement entre les roue n'a pas changé des romains à nos jours.

 pavage
mosaïques au sol et peinture au mur

Je vous laisse le soin d'agrandir les photos pour voir les détails

villa Menandro 
boutique de commerçant

Certaines zones non pas été dégagées

on voit bien le tas de scorie

Il y a du vignoble en parcelle privée, des jardins aromatiques, mais on a aussi trouvés des "fugitifs" (affichage ainsi), des personnes qui on essayés de fuir la nuée ardente

une mère qui porte une photo
 moulage

Nécropole de la cité

On passe par l'amphithéâtre

Au loin le Vésuve

la visite du site continue

Nos dos et nos jambes commencent à nous faire souffrir mais devant de telle beauté, il est difficile de se plaindre ...

Dans une ruelle, un attroupement soudain devant une maison ... le lupanar ! Nous ferons comme tout le monde la queue et en sortons bien déçue

le lit de pierre

Sur ceux, nous poursuivons ...

La foule est omniprésente dans toutes les langues ...

poteries retrouvées

Le détail dans les peintures est remarquable :

une vraie tapisserie murale

Une villa Dei Misteri est un peu excentré du site

Voilà un avant gout de notre visite, Demain Herculanum, en train depuis Pompéi. Bien fatigué, A demain !

1
nov

Je dois m'habituer au changement d'horaires, j'ai l'impression qu'ils ne veulent pas se lever ce matin. Moi je reste sur ma banquette, je sens bien que je vais encore rester dans le CC

Guy va raconter à ma place ...

A 100m de notre camping Spartacus se trouve la gare de Sorrano à Naples. Il y a très souvent des trains.

Scavi = fouilles 


Le train ne s'arrête pas à toutes les stations. Nous avons été surpris par l'allure du train, complètement tagué.


Lorsque vous arrivez à Ercolano, descendez le boulevard sur 700 m environ

Il y a aussi un parking de voitures et de CC (voici les tarifs)


entrée

Le site est beaucoup plus petit (200m x 300m environ) par rapport à Pompéi. Il est donc plus facile de s'y repérer. Après la catastrophe de 79 après JC, le site est majoritairement enseveli, la ville modrne est construite dessus;

Près de l'entrée, on trouve un bâtiment moderne qui expose une barque qui fut retrouvé en contrebas avec 2 squelettes à bord. Elle est remarquablement conservée car contrairement à Pompéi où se sont des scories qui tombèrent, à Herculanum se fut de la boue. On retournera ainsi du bois en excellent état.

barque
cordages
squelette

Un deuxième bâtiment contient un musée à la finesse des objets remarquables

Une longue descente vers les arcades de la ville basse qui étaient les magasins portuaires. En 1980 on y trouva 300 personnes qui s'y étaient réfugiés.

magasins portuaires
hauteur de la boue
hauteur de la boue 

comme pour Pompéi, nous avons fait le choix de vous montrer des photos sans indiquer l'emplacement sur le site. juste pour avoir envie d'y aller ...

sol

Il est facile de s'y repérer

genre de restaurant où le repas se trouvait dans les jarres
on voit mieux les peintures en photos car sur le site l'éclairage est faible
cave
galerie sous le site

Des poutres en bois veillent de plus de 2000 ans soutiennent encore les murs

la boue a fit une couche protectrice 
 les peintures murales sont assez délavées, on retrouve de beaux sols
la boue aux barreaux
les maisons pouvaient faire 5 étages de haut 
il reste l'ébauche des peintures gravée dans le plâtre
on découvre de la faïencerie de grande qualité 

Dans un site romain, il y a les termes

2 salles termes de hommes et termes des femmes
de beaux sols
gouttière

toute une vie figée dans la boue

encore des peintures 
la boue

Nous regagnons la sortie

Ne ne chercherons pas à comparer Pompéi et Herculanum et nous les trouverons plutôt complémentaires. Les deux sites méritent une visite !

2h dans Herculanum, nous reprenons pour 20mn le train direction notre camping.

• • •

Guy a fait cette après-midi la première fois une sieste. Il a mal au dos. A demain !

2
nov

Ce matin, mes deux hommes partent pour monter au Vésuve, volcan qui domine Naples de ses 1277m.

Guy raconte :

A la gare de Pompéi, des panneaux nous indiquent la montée en bus pour 3.1€ / personne en 40 mn environ. A coté de ces panneaux, il existe un certain nombre d'office qui vendent eux aussi la montée à près de 30€ / personne la montée. On comprend qu'il faut un guide pour monter au cratère (~10€) et le reste ... Notre bus est la ligne officiel, il gravit lacet après lacet la pente.

notre bus
les officines douteuses

Arrivée au bout de la route, un minuscule parking permet au bus de faire demi-tour. Un bus à quitté la route au parking, on ne sait pas comment il a fait, mais une grue essaye de l'extraire ....

on se présente au point d'entrée, le contrôleur nous refoule en nous expliquant qu'il faut un billet pour accéder au parc à acheter obligatoirement sur internet, et en plus payer le guide.

Le brouillard envahit le site. On n'y voit rien ! Beaucoup de personnes se trouvent dans note cas.

c'est à ce parc qu'il acheté sur internet le billet 

Le chauffeur du bus, très sympa, nous explique que lui ne fait que le transport, ce qui se passe avec le parc n'est pas de son ressort.

Heureusement que le brouillard nous envahi, s'il avait fait beau temps, je me serais fâché. Des vendeurs de souvenirs proposent des babioles qui n'ont pas beaucoup de rapport avec le volcan. Le bus redescend dans la vallée, on croise un CC qui monte, à un endroit où le croisement est possible.

Je déconseille de monter en voiture ou en CC, il n'y a pas de parking et nous sommes en novembre !


Lorsque nous rejoignons la vallée, le soleil éclaire Naples, mais on distingue à peine la baie.


L'organisation du Vésuve n'a rien à voir avec celle de l'Etna ! Ici tout est Bidouille & Compagnie. J'avais lu sur des sites internet que c'était un peu n'importe quoi : OUI !

• • •

Ah les voilà déjà de retour. Après le repas, mes deux hommes vont au magasin Carrefour pour faire des courses. Le frigo se vidait ... Demain ils vont dans la ville de Naples.

3
nov

Ce matin, les voilà encore partis avant 8h00 pour prendre le train direction Naples. Le temps est à la pluie, il fait 20°C. Guy raconte ...

Après 40mn de train, nous voilà à Naples. Dès la sortie de la gare, il tombe des trombes d'eau. Nos petits parapluies pliables sont trop petits, nous achetons 2 grands, à un vendeur ambulant.

La météo annonce 15.8 mm d'eau. Les rues sont très vite couvertes de quelques cm d'eau car trop souvent l'eau des toitures coule dans la rue. Que c'est long 1.4 km pour aller au Duomo. Nous faisons entre temps arrêt dans un café pour boire un cappuccino. La pluie redouble, mais nous arrivons à la cathédrale, trempé !

Duomo

Duomo extérieure 

Nous posons nos affaires trempées sur un banc et prenons le temps de visiter pour sécher un peu.

crypte

Il faut nous acquitter de 3€/personne pour visiter une chapelle attenante, trône des bustes en argent

coupole

Musée archéologique

1.3 km plus loin, nous souhaitions voir le musée archéologique. Une belle file d'attente = 40 mn. Heureusement la pluie a cessé pour l'instant. Nous souhaitions surtout voir tout ce qui a été retiré de Pompéi pour être mis en lieu sûr.

Il y a en ce moment une exposition sur les gladiateurs

salle d'exposition 
mosaïque de sol

Une autre salle d'exposition, regroupe des mosaïques avec des styles, des motifs que nous n'avions pas vu sur les sites de fouilles

Des œuvres ont été extraites du lupanar de Pompéi, dont voici les plus montrable...

Nous poursuivons dans d'autre salles ..

Nous visitons aussi des salles avec des ustensiles de vaisselles, de bijoux ...Certaines statues font plus de 4 m de hauteur, la taille du marbre est remarquable.

A la sortie du musée, il ne pleut presque pas, nous cherchons un restaurant pour manger une pizza, ce sera sur la place Dante

A la fin du repas, il pleut à nouveau. Nous essayons de poursuivre l'itinéraire prévu par JL mais à 13h00 toutes les églises et tous les musées sont fermés. A la "Capela Sanserevo" il y a 4 heures d'attente, non pas sous la pluie. (8€de gagné)


voici l'eau qui s'écoule d'un seul toit dans la rue, alors imaginez vous tous ces immeubles.

C'est le déluge !

Nous décidons de rejoindre la gare ...


Nous avons fait plus de 10km à pied dans l'eau aujourd'hui. Nous avions prévu de visiter sur 2 jours Naples, la météo ne semble pas meilleur pour demain. Alors ....

4
nov

Après la douche froide d'hier, les hommes traînent ce matin. Le dos de Guy ne va pas plus mal, alors c'est partie. Moi je me recouche bien au chaud sur ma banquette. Guy raconte ...

Nous repartons avec le train direction Naples. Nous rencontrons des français, indécis de l'attitude à avoir pour la randonnée au Vésuve. J'ai une urgence ce matin, aller chez Décathlon car hier avec l'eau, j'au une grosse déchirure à mes chaussures de randonnées. A peine à 1 km de la gare d'arrivée Garibaldi, nous trouvons le magasin et exactement les mêmes chaussures, la mondialisation ça à du bien !!

Nous prenons direction du Castel au-dessus du port. Il pleut toujours

Nous remontons le Corso Vittorio Emanuele, les immeubles sont très beaux

puis via Toledo zone piétonne, nous pénétrons dans le quartier espagnol (qui a très mauvaise réputation)

Le quartier espagnol regroupe beaucoup de restaurant, de boutiques d'alimentation ...

pâtisserie locale
noël se prépare

Au bout de la via Toledo, nous prenons le funiculaire pour monter au château (1.1€aller/personne)

funiculaire 

Je vous rassure, il y a encore des escaliers après le funiculaire, parfois des escalators ... Il pleut toujours, et toujours plus. On se réfugie dans un restaurant et aujourd'hui nous souhaitons changer de la pizza, ce sera tortellini et un gâteau napolitain comme dessert

Après le repas, c'est sous la pluie que nous arrivons au château (2.5€/personne). C'est une grosse forteresse Castel Sant Elmo qui n'a comme intérêt que la vue que l'on a à 360°

 la forteresse 
la baie au nord 
à l'ouest
à l'est
au sud le port

On voit depuis ce promontoire beaucoup d'églises. Nous nous demandons comment l'état et/ou les fidèles font pour entretenir un tel patrimoine.

le port au sud
cloître

Nous reprenons le funiculaire et marchons ensuite jusqu'à la station métro Toledo. Nous prenons la ligne L1 qui nous ramène à la gare Garibaldi au train vers Pompéi.

descente vers le métro
remontée vers la gare ferroviaire

Je sus assez déçu du métro, tout le monde en disait que c'était très beau, oui très propre certes, beau oui mais pas extraordinaire (d'après moi)

• • •

La météo a été clairement contre nous à Naples. Dommage, il reste un gout de pas avoir pu voir toutes les beautés de cette ville. Heureusement que nous avons eu la bonne idée de ne pas circuler en camping-car ! Demain, on reprend la route vers le Nord ....

5
nov

Nous quittons ce matin notre camping après 5 jours à Pompéi.

Le Vésuve nous nargue, c'est la première fois que nous le voyons sans nuages noirs

Direction le palais de Caserta à 30 km de Naples.


Palais royal de Caserte

Construit par Charles III de Bourbon, il est absolument grandiose, majestueux. Nous prenons l'entrée des appartement de du parc soit 14€ / personne. Les photos sont dans l'ordre de la visite

escalier grandiose
plafond hall d'entrée
la hall d'entrée 
 la chapelle
salle d'accueil  
salle du trône 
suite ... 
 suite
la bibliothèque  

Ils collectionnaient des crèches

 des crèches
des peintures au plafond 

Après les appartements, on visite le jardin, une toute petite partie qui fait 2.5kmde longueur. Pour ceux qui ne sont pas adeptes de la marche, un bus (payant) vous dépose au bout.

façade coté jardin et la grande cascade à 2.5 km 
bassin de 470m de long
carpes

et on continue la marche ...

l'objectif se rapproche
 les bassins en enfilades

La grande cascade 78 m de haut

grande cascade 
le château à 2.5km et la grande cascade 

Nous sommes garés dans un parking sous-terrain à 15€ la journée, plus que le billet d'entrée (14€)

Nous nous dirigeons vers Monte Cassino et son abbaye. Çà c'est pour demain !

6
nov

En fait hier au soir, Guy vous a privé de a moitié de la journée. Il s'est dit : le château de Caserte ça leur suffira ! NON. La liaison 4G au Monte Cassino était très mauvaise, il mettra à jour à Rome.

Donc du palais, on a pris la route vers le Mont Cassin, haut lieu de la bataille pour la libération de l'Italie en 1945. Les allemands qui s'étaient réfugiés là, on perdu 20000 hommes et l'es alliés 50000. La prise de cette montagne était stratégique pour accéder à Rome. Malheureusement les bombardements alliés ont complètement détruits l'abbaye. Il a fallu 10 ans au gouvernement italien pour la reconstruite suivant les plans originaux.

en cours de route 

On arrive à Cassino et l'abbaye se voir de loin. Elle culmine à 550m de haut sur cet éperon rocheux. Nous attaquons les 8km de belle route en lacets pour arriver sur le parking (8€ pour un CC). Il n'y a pas d'échappatoire pour se garer et le gardien vous attend ...

On pénètre dans l'abbaye, visite gratuite. Moi je reste dans le CC.

premier pas dans un cloître 

C'est vrai qu'il manque la patine du temps, mais l'ensemble est superbe.

L'église est éblouissante de beauté ... les moines occupent encore l'abbaye qui fut fondé par Saint Benoit en 529. Nous descendons à la crypte

la crypte 
le cimetière de la dernière guerre
coucher de soleil

Ils regagnent le CC, la nuit tombe. On dormira sur le parking (compris dans les 8€). Ce matin on a allumé un peu le chauffage, le temps de se réchauffer un peu au petit-déjeuner. On prend l'autoroute vers Rome, environ120 km.

• • •

Rome Jour 1 : Colisée

Nous nous garons "via Appia Antica" dans un garage qui fait aire de CC. C'est ce que nous avons trouvé de plus près du centre ville, soit à 2.3 km du Colisée et 6.7km du Vatican ...

On me laisse à nouveau dans le CC, raz le bol de faire le chien de garde !

direction via Appia Antica : tout droit ...

porte
remparts de ville
maison romaine
via Appia Antica

Il n'y a pas de trottoir sur via Appia Antica, les voitures passent vite ...

Le colisée est en vue ... que de monde tout à coup !

Nous allons encore vitre être déçu car à la billetterie, on ne peut pas acheter, il faut le faire via internet en achat ou en réservation, ou passer par une agence de voyage !

arc de triomphe

Nous souhaitons visiter le Palatin juste à coté. C'est au Palatin que furent recueillis Remus et Romulus et c'est là qu'Auguste édifia sa demeure, mais c'est Domitien en 81-96 qui y établit la résidence impériale.

ici plus de 100m de queue d'attente

Vous avez devinez, on aura pas de billet, la queue jusqu'au Colisée nous rebute un peu.

Nous nous rabattons vers un café pour une bonne bière bien fraîche, en constatant que les sites touristiques se visitent le plus souvent maintenant via des agences de voyage ou en réservant via internet. Ce qui n'est pas facile pour nous, camping-caristes, car leplaning est assez souple, en générale.

Nous réservons pour demain 2 places (22€ / personne) dans un bus panoramique "Hop-on Hop-Off" qui nous permettra de faire le tour de la ville en 8 étapes, de monter et de descendre à volonté.

Izzie sera encore seule demain ...

7
nov

Ils partent ce matin vers 8h00 pour une longue journée de visite en bus panoramique. Guy raconte ...

Après 2.3 km nous arrivons à la station de bus n°=3 Colosseum où nous découvrons un papier comme quoi le bus ne passerait pas cette station à cause du semi marathon de Rome qui se courait ce matin.

L'intérêt des bus panoramique, c'est qu'ils décrivent un cercle avec des arrêts, vous pouvez monter ou descendre à votre guise pendant 8h, 24h ou 36h en fonction du billet acheté.

Nous rejoignons le plus rapidement la station n°=2, une charmante hôtesse nous explique que sur les 8 stations prévues, seul 1, 2 ,7 et 8 fonctionnerait ce matin. Bien sûr c'est 4, 5, 6 qui nous intéressait le plus, car plus loin... Les bus refonctionnerait vers 11h30 normalement.

Nous prenons le bus jusqu'à l'église Santa Maria Maggiore.

en cours de route 
place Barberini
 Santa Maria Maggiore.

Nous quittons le bus, pour traverser Rome à pied sur ~4 km. Premier objectif : la fontaine de Trevi. Nous cheminons avec l'appli GPS du téléphone portable.

La fontana di Trevi conçue en 1762 et immortalisée par le film La Dolce Vita de Fellini, Une foule nombreuse autour du bassin.

La tradition veut que tout visiteur jette dans la vasque en lui tournant le dos, 2 pièces de monnaie : l'une qui doit lui assurer son retour à Rome et l'autre lui permettre de réaliser un vœu.

le panthéon 

La chiesa S. Luigi dei Francesi (1598-1601) :

Nous prenons ensuite la direction du pont Umberto 1

Au loin on aperçoit le Vatican

 Vatican 

Nous reprenons le bus panoramique et nous passons par la place de la république

devant le Circus Maximum puis vers Piazzza Venezia. Nous découvrons le quartier que l'on appelle Palatine, la naissance de l'empire romain avec la louve qui allaita Remus et Romulus.

Palatine :

On a fatalement beaucoup plus marché que prévu dans notre planning (13.8 km) Demain on prévoit de visiter la Vatican, on espère que la réservation que nous avons faite sur Internet fonctionne. L'inconvénient de l'aire où nous sommes, c'est le faible débit 4G, faire le blog est une galère ...

8
nov

Réveil à 6h00 pour traverser Rome et aller au Vatican. C'est bien tôt pour moi, je retourne sur ma banquette, je les laisse se promener. La météo est agréable ce matin. Guy Raconte :

une synagogue
très beau candélabre de rue en forme de bateau

Nous descendons via Appia Antica jusqu'au Tibre que nous suivons jusqu'au Pont Umberto I.

première vue de la place Saint Pierre 
entrée du musée du Vatican


Il nous a fallu 1h40 pour effectuer les 6.5 km à pied.

Nous allons jusqu'à l'agence de voyage pour valider notre billet. Le guide nous conduira ensuite jusqu'à l'entrée du musée du Vatican.

Nous passons les différents contrôle. A 9h00 il y a très peu de monde. Une fois à l'intérieur, nous sommes libre de visiter



Nous commençons par une exposition de polychromie ...

Puis nous rentrons dans le musée Gregoriano Profano : antiquités grecques et romaines

en voici quelques pièces 

Dans une autre salle immense, des tapisseries et un plafond superbe

la corse
la Sicile

Salle de la signature du peintre Raphael

plafond à caissons
on peut dire que ce sont les essais avant la chapelle Sixtine 

Chapelle Sixtine

Il est interdit de faire des photos, juste 2 de mauvaises qualité

Salle du trésor

un esclave tracté à mort par un char
juste un aperçu 

Musée Cristiano

sortie du musée

L'escalier de sortie du musée est impressionnant vue vers le haut. On peut déambuler des heures pour les passionnés. Bous on se direction vers la place St-Pierre et la basilique

• • •

Place St-Pierre

garde suisse
fenêtre d'apparition du pape
la place St-Pierre

Pour entrer dans la basilique, on passe les points de contrôle, c'est très rapide, la queue avance très vite.

corridor de la basilique
petite coupole
tombeau de Jean-Paul 2
premières vues 
coupole principale
juste quelques vues, c'est grandiose 

Nous voilà sortie sur la place Saint Pierre, le ciel se couvre

JL a voulu faire l'effet de Guy apparaissant à la fenêtre du pape

Il pleut. Nous déjeunons place St-Pierre au Vatican, le plus petit état du monde. Les 6.5 km de retour se feront sous des trombes d'eau. Nous arrivons trempés jusqu'aux os, mais contents de notre journée. A demain !

9
nov

Ce matin, mes hommes traînent, ils ne vont pas loin. Pour être précis à 400m en remontant la via Appia Antica jusqu'au catacombes de San Callisto. Guy Raconte :

Ce matin le soleil pointe son nez, nous partons léger pour 400m.

Première surprise au bout de 400m, un panneau Parking catacombe à 900m.Cela nous dérange absolument pas la marche matinale.

Deuxième surprise :à mi-chemin, le ciel se noircit, et devinez quoi ? un orage dru tombe sur nos têtes, bien sûr le parapluie est dans le CC. On s'abrite sous les cyprès, de cyprès en cyprès ... Décidemment nous sommes maudits ...

 Catacombes de San Callisto

Ces cimetières souterrains étaient utilisés à l'époque chrétienne au 2ème siècle mais découvertes aux 16ème et 19ème siècle. C'étaient des longues galeries où furent enterrés des famille noble convertie au christianisme.

Il y fut découvert de nombreuses inscriptions et dessins

Cela est devenu un vrai labyrinthe

 les photos sont interdites

On y trouve des peintures, des inscriptions :

 gravures

La visite est guidée. Celui-ci nous a demandé notre nationalité. Nous étions mélangé avec des Italiens. Le guide a parlé tout au long en italien, sans s'adresser à nous. Cela semblait pourtant fort intéressant aux quelques mots que nous avons compris. Dommage !

• • •


Voilà nous quittons l'aire après avoir fait les vidanges et rempli l'au (soi disant non potable)

25€ la nuit avec l'électricité, c'est tout à fait correcte pour être à 2.3km du Colisée. Direction Nord !


Nous remontons par la Toscane et ses paysages typiques pour nous arrêter dans le village de Cecina ou plutôt Cecina Maritima. C'est une station balnéaire qui met à disposition un parking CC, payant l'été et qui se trouve à 500m de la mer et 100m du complexe aquatique.

île d'Elbe au loin

En cette saison, presque toutes les boutiques sont fermées, les volets clos ...

Bonne soirée amis lecteurs, à demain...

10
nov

Notre aire à coté de l'aqua-land à Cecina hier au soir. Nous y avons passé une nuit tranquille sauf des trombes d'eaux et des rafales de vent. Après le petit déjeuner, nous reprenons l'autoroute direction La Spezia en passant par Livourne.

la Toscane
la chaîne des Alpes vue du coté italiens
découpe du marbre du coté de Carrare
• • •

Menu : voir notre voyage en Toscane en 2014 : cliquez ICI , voir voyages dans les Dolomites : cliquez ICI

• • •

A l'approche de notre destination, on revoit des villages perchés

villages perchés 

Nous nous garons au port, dans une aire de camping-car. La dame à l'accueil est accueillante comme une porte de prison et nous aboie dessus ... Je reste dans le CC encore aujourd'hui ! Guy raconte :

Nous sommes loin du port de plaisance car l'objectif serait de voir les Cinq Terres depuis la mer en faisant une excursion en bateau. Hélas pour nous, il n'y a plus d'excursions par la mer au mois de novembre.

Nous visiterons le centre de "La Spezia" tout de même :

 le port coté plaisance


Nous déjeunons sur une terrasse, bruschetta et un excellent tiramisu suivi d'un cappuccino. Très italien tout çà !

Nous décidons de monter au château, il n'y a que quelques 200 marches et arrivé en haut, c'est fermé ...



Richard Wagner qui a vécu ici

la promenade dans la ville se poursuit, la météo est incertaine

Après 11 km de marche, nous revoilà au CC où Izzie est bien contente de nous voir.

L'aire de CC ne paie pas de mine, mais il y a du monde, beaucoup d'italiens qui voyagent encore ...

11
nov

Nous quittons l'aire à "La Spezia" 12€ tous services, pour Portovenere et sa route à lacets. C'est la troisième fois que Guy vient ici. En arrivant il découvre que le parking où nous avions l'habitude de nous garer, est maintenant équipé d'une barre à 2.1m. Dommage ! Il ne reste que quelques places pour les CC avant un panneau à 3€/h. C'est très cher ...

 Portovenere

Cette fois je suis de la balade pour descendre dans le village