"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !

Carnet de voyage

Île de beauté Corse 2009

12 étapes
1 commentaire
L'île de beauté à partir d'un camping dans la région d'Aleria
Août 2009
20 jours
Partager ce carnet de voyage
1

==> voir la liste alphabétique de tous les voyages : cliquez ICI

Sur simple demande en précisant le type de GPS, par mail à g.schlegel@orange.fr je vous envoie le fichier GPS de ce voyage

• • •

C'est notre deuxième voyage avec Virginie en Corse, le précédent en 2007 : cliquez ICI

Cette fois-ci, nous avons décidé de visiter plus le nord de l'île et donc, nous avons réservé dans un camping proche d'Aléria sur la cote Est, encore.

Le camping est en bord de mer, sans route à traverser. Il bénéficie d'un bar/restaurant directement sur la plage

bar / restaurant 

La plage de sable fin, mais la mer méditerranée était parfois tumultueuse

Non loin de là, se tenait un marché régional où l'on pouvait trouver les légumes locaux ainsi que des produits touristiques

le marché 
2

Première sortie, à quelques kilomètres seulement du camping, à Aléria, il fait une chaleur étouffante

 Aléria

Nous nous arrêtons au bord d'un lac, où se trouve un restaurant fermé l'après-midi

Nous retournons au camping, nous baigner pour nous rafraîchir

3

Aujourd'hui nous désirons aller visiter l'arrière pays ... avec de très beaux villages perchés. La météo est incertaine, des nuages défilent ...

Sur la route, il faut faire très attention. Les clôtures en bord de route, ne sont pas faites pour empêcher les animaux domestiques de sortir, mais pour les empêcher de rentrer dans les propriétés. Ainsi tous les animaux de la ferme se retrouvent sur la route, et bien sûr dans un virage de préférence ...


De tous les villages que nous avons parcourus, aucune église n'étaient ouvertes. Comme les villages sont totalement vides d'habitants, ils sont tous à l'ombre chez eux !!

Dans un virage, nous avons trouvé une petite retenue d'eau, nous en profitons pour nos rafraîchir et déjeuner. On continue vers le village de Pianelluccio

toujours de maisons en granit 
 toujours les animaux

La météo change, l'orage gronde ... nous retournons en bord de mer, où il fait beau

le ciel s'assombrit rapidement 
en descendant vers la mer, arrêt dans un village 
4

Région de la châtaigne, élément nutritif essentiel aux corses jadis, zone montagneuse

villages de montagnes, cimetières très riches 
 cascade de l'ucelluline

Cascades, maisons isolée de très grande taille, villages perchés se succèdent

 la châtaigne
couvent de Piedicroce 

Certes nous avons vu beaucoup de beaux paysages, visité aucune église, fait beaucoup de kilomètres sur des routes de montagne. Mais cela mérite le détour

5

Bastia et Ajaccio sont les deux grandes villes de la Corse. Villes administratives et zones commerciales, elles attirent beaucoup de personnes.

Nous nous attacherons qu'à la veille ville de Bastia



dans la veille ville, beaucoup de ruelles étroites où il fait beau de flâner 
 dans la veille ville, beaucoup d'immeubles ont besoin de réhabilitation 

Nous reprenons notre voiture, pour monter dans l'arrière pays et avoir une vue sur l'ensemble du massif

 on retrouve des villages en altitude
6

Pour accéder à la vallée de la Restonica, une route très sinueuse grimpe depuis Corte. (400-500m d'altitude) En prenant de la hauteur, les paysages changent et nous découvrons la Corse des montagnes. Nous nous garons avec difficulté, il y a beaucoup de monde et nous voilà partie pour de la marche. La Restonica est une site classé depuis 1966.

Le chemin, puis le sentir monte, on se dirait dans les alpes, cela devient de la haute montagne ... on progresse dans un amas de cailloux. Virginie fatigue et ses genoux la fond souffrir. Elle s’arrêtera à la buvette et moi je progresserait jusqu'au col

il faut moins chaud à cette altitude 
le lac au col 

J'arrive aux lac de Melu (alt 1711 m) avec une belle vue sur le le massif du Rotondu (alt 2622 m). Je rebrousse chemin car Virginie m'attend

 descente

Je retrouve Virginie qui a entamée la descente dans la rocaille. Cette marche était trop dure pour elle, mais elle est très fière de sa montée.

Retour au camping, baignade bien méritée.

7

Encore pas mal de kilomètres aujourd'hui, car nous allons contourner le cap Corse à partir de Bastia. Le cap Corse est la pointe de l'île au nord.

Une seule route conduit au Cap Corse, elle serpente le long de la méditerranée

Tout au bout du Cap Corse, le moulin Mattei dans la commune d'Ersa

Nous relogeons la cote du Cap Corse mais du coté ouest cette fois jusqu'à Saint-Florent

 tombe des "américains"

Retour au camping, une bonne journée et encore beaucoup de route

8

Juste après le col de Bavella, un petit chemin descend sr la droite, c'est parti vers les piscines naturelles .

Le sentier n'est pas très long jusqu'à la première cascade, mais très escarpé, descente difficile ... Virginie continue de souffrir du genou.

On nous a dit qu'il y avait ainsi 7 piscines, l'une après l'autre sur le cours d'eau ... Mais Virginie ne peut pas continuer, c'est trop douloureux. Nous rebroussons chemin ...

la descente n'est pas simple 
9

Nous retournons rendre visite à l'oncle et à la tante de Virginie à Solenzara.

Nous assistons à un très beau coucher de soleil ...

10

L'autre jour, en faisant le tour du Cap Corse, nous n'avons pas eu le temps de visiter Saint-Florent. C'est notre but aujourd'hui. Ayant le camping à coté d'Aléria, nous devons chaque soir refaire la route. Nous n'avions pas encore pris la décision, mais comme je rédige bien longtemps après le voyage, en 2010, nous aurons notre premier camping-car.

promenade le long des remparts 

Nous longeons le désert des Agriates qui se découvre de mille façons : à pied, à vélo, en 4×4, en bateau. La plupart des voyageurs s’y presseront pour ses étendues de sable immaculées.

Ce n'est pas au planning de ce jour, la prochaine fois ...

11

Coeur géographique de l'île, Corte fut également la capitale de la Corse, de 1755 à 1769, lors du "gouvernement de la nation corse" de Pascal Paoli.

Corte est une petite ville, l'ancienne ville est autour du château, au sommet bien sûr et ça monte ...

Après une visite du château, nous déjeunons en terrasse en ville

La visite se poursuit l'après-midi et comme la ville est entre 400 et 500 m d'altitude, la chaleur est supportable


Nous quittons Corte de quelques kilomètre seulement pour rentrer dans la vallée de la Restonica, où nous avions l'autre jour, repéré des piscines naturelles (début de vallée)



12

Non loin du camping, des cascades et piscines naturelles de Ghisonacia. Un peu difficile à trouver, il faut demander pour être sur le bon chemin.

C'est sur une dernière cascade que se termine notre deuxième escapade en Corse.

Retour au camping, un dernier restaurant


Ce blog a été rédigé et publié pendant le confinement 2020 !!