"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !

Carnet de voyage

Belgique flamande 2012

22 étapes
4 commentaires
Dinant, Namur, Gand, Brugges, Anvers, Lieers, Malines, Louvain pleins de découverte si proche de chez nous en Belgique flamande par Virginie & Guy en camping-car
Mai 2012
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

==> voir la liste alphabétique de tous les voyages : cliquez ICI

Sur simple demande en précisant le type de GPS, par mail à g.schlegel@orange.fr je vous envoie le fichier GPS de ce voyage

2

pour mieux nous connaitre : cliquez ICI | pour voir tous les voyages de Virginie & Guy : cliquez ICI

N'hésitez pas à nous demander les points GPS par email !

3

Vendredi 11 mai . Départ Bitche 16h30. Nous faisons le plein du camping car au Luxembourg à 1,24 cts le litre. Nous parcourons environ 300 kms il est 20h30, on se pose dans le parking C2 près d’une citadelle dans la verdure bien au calme. On est seul sur le parking

parking au cimetière militaire français au-dessus de la ville 
4

Samedi 12 mai. Visite de la petite ville de DINANT, bâti le long de la Meuse. Vue sur la citadelle perchée au sommet d’une falaise. Des statues représentant des saxophones tout au long du pont, au détour d’une ruelle devant une fontaine, les illuminations des rues prêtes pour le soir, nous rappellent que nous sommes dans la ville qui a vu naître Adolphe SAX l’inventeur de ce fabuleux instrument. Inventeur qui 80 ans après mourut ruiné et sans avoir vu son invention dûment reconnue. Dans les devantures la spécialité Dinantaise : les couques avec leur multitudes formes ; ce sont des gâteaux si sec nous explique le guide qu’il faut faire attention à ne pas se casser une dent, nous n’y goûterons pas. Ils peuvent également servir de décoration un petit peu comme la pâte à sel.

5

Visite de FALAEN village construit en pierre du pays, SOSOYE, très bien restaurés.

la ferme château de Faelan
6

Direction la Vallée de la MOLIGNEE ; verdoyante, avec ses ruisseaux, ses forêts, ses prairies.

Au bout de cette vallée l’Abbaye de MAREDOUS, connue pour sa Bière et son Fromage. Elle ne se visite pas, mis à part l’église ouverte au public.

7

Nous retournons sur nos pas presque jusqu’à DINANT pour reprendre la Vallée de la MEUSE, arrêt à NAMUR et sa citadelle, petit tour dans la ville des maisons traditionnelles avec leurs façades en briques ; la très belle église de Saint LOUP ; la cathédrale de Saint AUBAIN, deux bonnes heures de promenade agréable dans les rues pavées, dommage rien n’y est piétonnier. Petit arrêt sur une place pour admirer quelques danses folkloriques.

Meuse 
exhibition d'un groupe folklorique sur une place 
8

Direction l’abbaye de VILLERS LA VILLE, superbe de par sa taille mais que la révolution Française voua l’ensemble à la ruine. Les vestiges donnent une belle idée de la beauté et de la richesse de cet ancien lieu de spiritualité.

9

Nous terminons la journée avec une petite promenade au lac de GENVAL station très huppée, juste pour exemple un mariage dans un hôtel avec de nombreuses étoiles et l’arrivée des jeunes mariés en limousine. Nous passons la nuit sur le parking de ce fameux hôtel.

Depuis notre départ, nous n’avons vu aucun panneau destiné aux campings caristes, que ce soit pour vidanger, faire le plein d’eau, pas de panneau d’interdiction non plus ni de gabarits, pour nous empêcher d’accéder à certains endroits ou de stationner. Il est l’heure de dormir.

10

Dimanche 13 mai

Réveil après une bonne nuit récupératrice. Tiens ? on toc à la porte. Un groom de l’hôtel qui entretient le parking, nous demande ce que nous faisons là, que c’est privé, qu’il va appeler la sûreté si nous ne dégageons pas rapidement. Guy répond gentiment que nous déjeunons et partirons tout de suite après, accord conclu.

 photos de cavalerie prises depuis des posters

Visite de WATERLOO, la butte du lion : un cône de terre d’une hauteur de 43 mètres et couronnée d’un lion, le tout au milieu de prairies, voilà ce qu’il reste de l’ancien champ de bataille. Une statue de Napoléon, son dernier QG où il passera sa dernière nuit en tant qu’empereur, un musée de cire, une promenade en petit train pour les explications, et un diaporama.

11

GAND nous galérons pour stationner après avoir tourné et tourné nous trouvons enfin une place le long d’un boulevard. Nous partons à l’assaut de « la cuve » la vieille ville, le cœur historique. Deux kilomètres de notre lieu de stationnement, heureusement nous avons nos vélos. Nous sommes ébahis devant sa beauté. Les tours médiévales, le beffroi et ses carillons, les ruelles pavées, les maisons typiques, le château des Comtes, la Cathédrale, l’église Saint Nicolas, des petites places animées par de nombreuses terrasses.

De plus les quelques nuages laissent une large place au soleil. Mais avant de faire le tour à pied, nous décidons de prendre le bateau touristique afin de nous faire une idée de la ville, de sa taille et surtout avec des explications différentes de celle des guides papier, nous payons 12 euros pour environ 40 minutes ; petit tour bien agréable avec la chaleur du soleil, nous ne comptons pas le nombre de photos c’est ravissant. Ensuite à pied nous découvrirons ce que nous n’avons pas vu en bateau. Achats de délicieux chocolats, une pression bien fraîche sur une terrasse, et pour Guy petit tour dans une pâtisserie oui oui !!!

quelques photos mais on pourrait en afficher des dizaines 

De retour où nous avions posés nos vélos, nous continuons la visite de jolies petites rues et places un petit peu plus éloignées du centre historique. Puis retour au camping car, Uska s’impatiente il est 17h nous sommes stationné là depuis midi pour elle ça fait long dans un si petit espace. Ce soir nous dormons à GENTBRUGGE dans un parking pour camping car mais sans courant pour décharger et recharger nos appareils photos, ni d’eau non plus pour remplir le camping car. Nous verrons demain, pour ce soir c’est un bon repas chaud et au lit.

12

Lundi 14 mai : BRUGES nous y arrivons dans la matinée, pas le choix un parking à plus de 23 euros pour 24h de stationnement. Il y a du courant et puis de l’eau. C’est un peu cher mais nous avons besoin de ses deux services ; sans eau on ne peut plus se laver ni faire la vaisselle et sans électricité plus de batterie dans les appareils photos. De plus il n’y a rien d’autre pour stationner dans le coin.

La visite se fera partiellement en vélo, premier point le Béguinage, de modestes maisons blanches blotties les unes contre les autres et un joli petit parc. La grande place et ses bâtisses à pignons, le palais provincial, et bien sur les terrasses. Des calèches attendent les clients pour un petit tour de la ville, dommage pour la fête du jeudi saint des estrades sont entrain d’être montées au milieu de la place, mais c’est vraiment superbe.

Un peu plus loin le beffroi et ses 47 cloches qui carillonnent si joliment. Nous trouverons un départ de bateau pas loin du centre et nous ferons notre petit tour sous le soleil. Nous aurons une vue depuis les nombreux canaux, et puis les explications avec des anecdotes amusantes. Nous continuons à pied, bien entendue les chocolateries nombreuses attisent nos papilles, nous en prendrons 100 petits grammes pour le plaisir.

Visite de l’ancienne place du marché aux poissons, l’hôtel de ville, et puis les boutiques de dentelles soit disant faites mains, vue le nombre, je suis un petit peu septique. Et puis la BASILIQUE DU SANG, sur une petite place son histoire m’intrigue.


Elle posséderait une relique avec quelques gouttes de sang du Christ conservé dans une fiole. Nous entrons dans une très belle église et puis j’aperçois des gens qui font la queue et un prêtre perché quelques marches plus haut ; c’est la relique, je veux la voir, je prends la file c’est assez rapide on ne reste que quelques secondes devant.

Une petite pièce non obligatoire dans une urne placée à côté. Pour le côté ressenti je le garderais pour moi. Nous continuons notre promenade un cornet de frites à la mayonnaise le premier …….. fera office de repas.

Petit tour à la forteresse mais en vélo et puis la traditionnelle bière pression sur une terrasse. Promenade dans les rues et le long des canaux pour visiter un peu plus loin que le centre ville.

Nous refaisons un petit tour dans le béguinage avant de rejoindre le camping car. Nous y avons passé une journée complète et ça valait le coup. A demain

13

Mardi 15 mai . Nuit agitée après les orages successifs, nous nous dépêchons de prendre le petit déjeuner nous avons une bonne heure pour vidanger et remplir le camping car, sinon les 24h seront écoulés et nous serons bon pour repayer les 23 euros. Une vraie course contre la montre çà me gonfle.

Premier arrêt à la ville de FURNES ou VEURNE en flamand, il est déjà 11h nous n’y trouvons qu’une petite place certes très jolie mais sans prétention, avec comme dans quasi toutes les villes ou village, la place centrale, l’église, le beffroi, et quelques petites ruelles pavés. Le temps de faire le tour une petite heure il est midi ; arrêt sur une terrasse, il fait bon, le soleil joue à cache-cache avec les nuages. Je crois que nous n’avons jamais pris autant de bière pressions de toutes nos vacances passés, il y a plus de cent sortes différentes, cette fois ci encore nous en goûterons une dont je ne me souviens plus du nom.

Nous commençons à avoir faim pour la deuxième fois une assiette de frites avec rien d’autre que mayonnaise ou ketchup comme accompagnement se sera une fois de plus notre repas, il n’empêche qu’elles sont drôlement bonnes, croustillantes, rien a voir avec les frites hamburgers.

14

Un petit tour à l’office du tourisme et nous découvrons qu’il y a une virée à faire dans l’arrière pays d’environs 94 kilomètres, elle nous parait bien intéressante et décidons de rejoindre le camping car pour la découvrir BRACHTEN DE KUPE. Après FUNES nous prenons une petite route celle indiquée sur le circuit, nous longeons un canal, mis à part des tracteurs nous ne croisons personne. Le paysage est agréable, petits ponts, prairies colorées de boutons d’ors, et d’autres avec leur troupeau de vaches. Nous visitons la place de DISKMUIDE, les paysages deviennent différents, d’immenses exploitations, des terres d’agriculture. Petit arrêt à LO RENINGE nous faisons un petit tour sur la place et la porte d’entrée du village. Puis nous pensions visiter le château de BEAUVOORDE très joli et tellement romantique, d’après le guide vaut le détour ; nous nous contenterons d’une petit promenade de son parc, la visite n’est pas faisable à cette époque ci de l’année. Le ciel se charge de nuages, nous nous dépêchons, les moulins de BEVEREN, de LEISELE ne ferons qu’un arrêt photo, HONDSCHOOTE petit village ou nous ferons quelques photos de la traditionnelle place de l’hôtel de ville, là nous sommes en France bien que le village soit très Belge. Après quelques kilomètres nous revoilà en Belgique.

15

Nous stationnons dans un camping en bord de mer, surpris des immeubles longent la côte tout n’est que béton pas de place pour stationner, nous optons pour un camping en bord de mer où on ne voit pas le mer à DE PANNE, 17 euros la nuitée, nous en avons assez de longer des murs d’immeubles, plus envie de chercher un emplacement où de se taper des kilomètres pour ne rien trouver de sympa.

La fatigue a raison de nous on s’arrête là pour ce soir. Au menu comme tous les soirs depuis notre départ un bœuf bourguignon que j’avais préparé à la maison pour ne pas manger trop de boites de conserves. Là je n’en peux plus, un soir avec des pâtes, un autre avec du riz, le suivant avec des pommes de terre je fini par détester le bourguignon JE HAIS LE BŒUF BOURGUIGNON. Une promenade sur la plage ornée d’étranges statues, il pleut, le vent souffle, mais ce que ça fait du bien, Uska est contente ces vacances ne sont vraiment pas drôle pour elle, si nous avions su nous ne l’aurions pas emmenée. Elle court sur la plage immense à perte de vue enfin de l’espace, retour au camping car trempée il est temps de se sécher et de se mettre sous la couette bien chaude


le soir dans le CC, virginie écrit son carnet de route de la journée, je décharge les photos ou prépare l'itinéraire pour le lendemain

16

Mercredi 16 mai. Départ du camping où nous avons très moyennement apprécié l’accueil. Visite de NIEWPORT rapide mis à part la place centrale le beffroi et ses carillons dont je deviens complètement fan il n’y a rien d’extraordinaire à visiter. Nous longeons le bord de mer, arrêt sur un parking payant pour une promenade le long de la plage, Uska ne passe pas de bonnes vacances, je sais c’est un chien, mais il faut assumer, comme les paysages et promenades dans la nature sont rares, elle passe sont temps à nous attendre dans le camping car, nous n’aurions pas du l’emmener dans ce pays contrairement à la Bretagne où elle a pu s’éclater. Certain d’entre vous en rirons ou se moquerons, pour nous on essaie d’assumer la responsabilité d’avoir pris un chien et sur ce coup là nous n’avons pas bonne conscience. Nous nous promenons sur la plage mer du Nord c’est immense elle s’étale sur des kilomètres, à perte de vue, le vent souffle mais c’est si bon vivifiant, dommage quand même pour les paysages des immeubles à perte de vue.

Nous partons pour la visite du mur de l’atlantique construit par Hitler à RAVERSIDJE tout prés de OSTENDE. Environ deux heures de visite bien organisée avec un audiophone qui permet de faire la visite à notre grés, il fait soleil, nous parcourons le site avec beaucoup d’intérêt.

La visite terminée il est encore tôt ,nous décidons de continuer l’après midi sur une plage aux environs de BREDENE à ne faire rien d’autre que de s’allonger sur le sable, écouter ou entendre le bruit des vagues ; qu’est ce que nous sommes bien. Lorsque l’air frais s’installe nous retournons au camping car, installé dans un petit parking où il n’y a personne, en dehors du village, certes une voie ferrée pas loin, mais sommes bien fatigués rien ne pourra nous empêcher de dormir.

plages 
17

Jeudi

17 mai Visite De HAAN, un petit Deauville nous dit le guide, il n’y a guère que la place centrale avec quelques maisons à pignons, le quartier bourgeois avec de très belles maisons style Anglaises. Nous n’y passons pas beaucoup de temps, puis BLANKENBERGE, alors là c’est vraiment la plage bétonnée d’immeubles on ne s’arrête pas.

De HAAN 


BLANKENBERGE 
18

DAMME sauve la matinée, petit bourg avec une place sympa, et comme dans presque tous les villes ou villages, son église, son beffroi, et son hôtel de ville. Un petit marché aux livres se trouve là, dommage tout est en flamand. Il est midi et nous avons faim, un panini et une bière artisanale feront l’affaire, surtout au soleil. Puis promenade à vélo le long de canaux, un moulin à visiter.

Puis SINT ANNA TER MUIDEN, en Hollande un tout petit hameau avec une place et son église. Quelques photos nous ne nous y attardons pas. Pour varier nous sommes quand même au bord de la mer du Nord,

Nous nous promenons longuement sur les plages de CADZAND, la mer est basse, Uska peut enfin se défouler il y a de la place.

Des méduses jonchent le sol de partout nous ne savions pas qu’elles appréciaient les eaux froides. Le temps n’est pas froid, pas de vent, mais le soleil est frileux. Deux bonnes heures à longer la mer j’ado

De retour au camping car nous prenons la direction ANVERS où nous stationnons sur un immense parking près de la ville historique, nous n’avons qu’une envie : changer d’endroit, seulement il n’y a rien a des kilomètres et si nous revenons demain matin nous ne sommes pas surs d’avoir une place, c’est gigantesque. Sur le guide il indique un quartier rouge où des femmes se présentent en vitrine. Nous y ferons un petit tour rapide en vélo, rien de comparable avec Amsterdam, ici c’est la zone, c’est sale et nous traçons. Retour au camping car pour une nuit étonnement calme vu l’emplacement.

19

Vendredi 18 mai

Visite d’ANVERS la grande place est superbe, il fait soleil, les dorures des pignons n’en ressortent que mieux. Un café sur une terrasse s’impose. Le beffroi tient sa promesse il carillonne encore et encore pour l’occasion d’un mariage. L’entrée de la Cathédrale est payante des tableaux de Rubens y étant exposé, je trouve inadmissible l’entrée d’une église payante.


sculpture sur les toits des immeubles 

Puis le quartier des diamantaires, incroyable, les vitrines se succèdent certaines avec prix d’autres pas ; moi j’ai repéré une toute petite bague pour 4,999 euros !!

Guy n’est pas d’accord pour me l’offrir, je ne sais pas pourquoi, peut être est t’il d’humeur grincheuse ? Nous déambulons à vélo, puis à pied et ainsi de suite. C'est une ville animée nous nous y plaisons. Le temps devient orageux après avoir fait l’essentiel et par peur de la pluie nous retournons au camping car et son parking géant.

20

Nous parcourons quelques kilomètres puis c’est la visite de LIERRE, et comme à chaque fois, son ancienne ville, sa grande place, et son beffroi. Ici une petite particularité, la tour ZIMMER, vestige des anciennes fortifications, elle s’impose avec sa superbe horloge à 12 cadrans, qui outre l’heure, elle indique également, les cycles lunaires, solaires, l’équation du temps, la date, les saisons etc.…….. L’œuvre d’un génie autodidacte de surcroît. Elle date des environs de 1930 …….. Pas encore d’ordinateur à cette époque. Nous ferons un tour dans le béguinage, l’église Saint GOMMAIRE avec un petit musée d’œuvres d’arts sacrées. L’ensemble pas très grand nous a néanmoins bien plut.

 quartier béguinage 

Nous passerons la nuit sur un petit parking près d’un stade. Nettoyage complet du camping car, le sable de la mer du Nord s’y est accumulé. Une bonne nuit de sommeil devant nous.

21

Samedi 19 mai

Visite de MALINES ; une fois de plus stationnés à l’extérieur de la ville nous la sillonnerons à vélo, petit bémol c’est le marché où plutôt la braderie annuelle, c’est à pied que nous visiterons la vieille ville d’un périmètre d’un kilomètre autour de la fameuse grande place. Il y a des stands partout, dans chaque ruelle et sur chaque place.

22

Retour au camping car puis visite à quelques kilomètres de LOUVAIN la grande place, l’église, le beffroi, l’hôtel tout est superbe, mais je dois avouer que je commence à me lasser, c’est la 19ème ville ou village que nous visitons en une semaine. Le beffroi carillonne, nous mangeons une glace et déambulons dans les ruelles.il fait soleil nous y passons une bonne partie de l’après midi.


TIRLEMONT c’est là où nous attendent nos nouveaux amis Belges. Nous ne nous connaissons pas, Guy a discuté sur un forum de passionnés de camping car. Ils nous invitent à un barbecue, nous passons une bonne soirée…. Une très bonne soirée.

Dimanche 20 mai

Nous sommes attendus pour le petit déjeuner chez Catherine et Albert, pain fait maison, jus d’orange pressé, fromage de hollande aux orties, confiture ; un vrai repas , quel gentil accueil…

Nous décollons aux environ de 11h, direction Bitche où nous arriverons pour 17h et puis la routine vider, ranger le camping car et reprendre le petit train train de la vie ; en attendant le prochain weekend pour s’évader à nouveau.