"Tout ce que vous avez à faire, c'est de décider de partir et le plus dur est fait" Virginie & Guy & Izzie (le toutou) et notre camping-car !

Carnet de voyage

Izzie en Andalousie pour la 2ème fois - hiver 2022

15 étapes
115 commentaires
569 abonnés
Dernière étape postée il y a 11 heures
Pour la deuxième fois, je vais avec mes maîtres en Andalousie pour l'hiver 2022 en camping-car, à la recherche d'un peu de chaleur.
Janvier 2022
60 jours
Partager ce carnet de voyage
22
déc
22
déc
Publié le 23 décembre 2021


Bonjour. Il a fait froid en Moselle cette semaine de décembre 2021, -6°/-7°C au matin et aux environs de 0°C dans la journée. Vous me connaissez ? C'est moi Izzie, un mélange de Samoyède et de Golden Red River. J'ai 8 ans et très envie de soleil. Je vous emmène en Andalousie en espérant que la pandémie nous laisse partir en vacances et passer les frontières. J'ai été en Andalousie en 2018 avec Guy.

_______________________________________________________________________________________________________________

Menu : Lire le voyage Portugal / Espagne 2018 | Lire le voyage ne Andalousie seulement

__________________________________________________________________________________________________________________

Cette fois Virginie & Guy m'accompagne. Comme vous l'avez compris, l'objectif est : SOLEIL ☀ et moins de visites et plus de campings. Ce sera plus un blog de farnienté (dixit Guy pour ceux qui le connaisse)

Départ le 01 janvier en principe .... Merci de vous abonner et nous lire !

bonnes fêtes  de Noël  et Bonne Année  2022
1
janv
1
janv
Publié le 1er janvier 2022


Merci pour vos vœux à l'aube de cette nouvelle année et que le Covid nous laisse voyager !

Nous avons pris la route hier pour passer la soirée du réveillon chez des amis. Moi j'ai dormi dans le CC car je suis en période de mue, Guy a ramassé au kg le poil et le sous-poil.

Petite étape tranquille aujourd'hui 200 km pour aller au lac de la Vaivre à Vesoul (aire de camping-car gratuite, eau et élec avec jetons)

Guy et moi on a fait le tour du lac (6 km) dans un brouillard assez dense qui se lève très doucement. A demain et merci de nous suivre et des laisser vos commentaires ...

2
janv
2
janv
Publié le 2 janvier 2022

On démarre doucement ce matin vers 9h00 en direction de Avallon depuis l'aire de CC de Vesoul. Guy a voulu aller plus vite par l'autoroute A6, bien mal pris car c'est le retour des parisiens de leurs réveillons en Province.

Les ralentissements se comptent en minutes. Les 240 km semblent très longs. Nous arrivons tout de même à Avallon. Guy fait un petit tour à pied, Virginie assure le repas ...

Avallon

Vauban
marché couvert

Tout tourne autour de Vauban qui résidait dans la région, mais ne devait pas être beaucoup chez lui au vue de toute les citadelles qu'il a fortifié.

collégiale 

Nous reprenons notre route, cette fois en évitant l'autoroute pour aller à Aubigny sur Nère. Que la route est longue par les départementales soir 130 km. On n'en voit pas le bout ...

traversée de la Loire
Loire
quelques paysages en cours de route 

Aubigny-sur-Nère

Virginie s'entraîne avec le nouveau Nikon et surtout avec l'objectif 18-400 qui est assez lourd pour faire des photos en roulant.

On se gare sur un parking, indiqué comme camping-car, mais il n'y a pas d'eau (pas de robinets) Virginie me fait courir sans laisse sur le parking pendant que Guy visite le centre.

château transformer en hôtel de ville
maison d'un artisan charpentier
remparts
remparts

Beaucoup de maisons à colombages qui donnent un charme à cette ville. Nous restons là pour cette nuit, demain direction Limoges. A demain ...

3
janv

Je suis réveillée vers 7h00 lorsque Guy fait le café et je demande à sortir pour ...

Petit déjeuner tranquille, on quitte Aubigny sur Nère pour l'abbaye de Noirlac. Elle fut construite entre le 12 et le 14ème siècle en pierre blanche du pays conformément à l'esprit de l'ordre de Cîteaux. C'est l'un des ensemble monastique les plus complets de France.

Avec ** au guide Michelin, cette abbaye doit être intéressante à visiter, mais hélas pour nous fermée en janvier. Sur le parking on doit pourvoir y passer la nuit.

• • •

Gargilesse-Dampierre

90 km plus au sud, nous allons visiter le village de Gargilesse-Dampierre, classé permis les plus beaux villages de France. La route pour y accéder est très sinueuse et étroite.

le village vue de loin 

Une église romane est accolée au château qui trône au pied du village.

crypte

L'église Notre-Dame de Gargilesse est du 12ème siècle. Elle possède une tour clocher. Deux escaliers conduisent à une crypte romane avec de très belles fresques du 13è au 15ème siècle qui furent découvertes en 1961.

Le villages est tourné vers les artistes peintre, potier, encadreur ... Et notamment George Sand y eu une maison et écrivit ici de nombreux romans

Le château et la maison de George Sand se visite en saison, cela doit être bien agréable de flâner dans ces ruelles ...

Encore 90 km vers le sud et nous serons à Limoges ....

3
janv
3
janv
Publié le 7 janvier 2022

Nous nous sommes arrêté deux nuits chez la sœur de Virginie à Limoges et donc pas de blog.

Puis nous avons repris la route pour La Teste de Buch dans les landes, près de la Dune du Pyla. . Merci pour les messages que nous avons reçu, nous n'avions pas de réseau tout simplement.

Les places de parking pour CC sont prévus dans la forêt, mais il a beaucoup plu et le sol est sablonneux. Un peu embourbé, Guy a accéléré assez fort en faisant marche arrière. Le CC glisse vers un pin. Le pin n'a rien mais le feu arrière du CC est cassé.

Et ZUT Guy et Virginie sont furax. Plus de clignotant AR droit et de lumières AR droit. On verra demain ! Le Stop marche.

6
janv
6
janv
Publié le 7 janvier 2022

Guy a téléphoné hier au soir à des concessionnaires pour trouver le fau. Il y en aurait peut-être un à Bayonne. C'est notre route, on part de la Teste à 8h00, le soleil se lève

Quelle journée ! Nous arrivons chez un concessionnaire YpoCamp à Bayonne. Le feu n'est pas le même que le mien. Il cherche à me dépanner en passant des coups de téléphone à ses collègues. Youpi à Mées (près de Dax) il a le feu complet. Nous faisons 40 km en arrière et nous arrivons à la concession. Il a bien la pièce, mais ... d'un ancien modèle. Le connecteur est différent. Il me faut bricolé un connecteur, il faut des fiches et une pince à sertir. Il m'envoie au FeuVert de Dax. On se gare à coté sur un parking désaffecté.

PS : on a payé 6 fois moins cher le feu à Dax qu'à Strasbourg !!! Bonjour les marges !!!

 Moi je surveille les travaux

Guy et Virginie démonte le feu arrière, bien sûr il y a toujours une vis récalcitrante, Guy la coupe. Les caisses d'outillage ça sert !

Petit problème : les fils sur le feu et sur le véhicule n'ont pas les mêmes couleurs. C'est au-dessus des moyens de Guy ! Au FeuVert de Dax, on donne à Guy le nom d'un électricien auto Destribats Dax. Un monsieur charmant, débordé, prend 10mn pour faire une liste des 6 fils et un tableau de connexion. 2 rilsans et le feu est en place provisoirement, on peut rouler. Il va faire nuit, le point de chute pour la nuit était Sare, Guy prend la décision de rouler de nuit, ce qu'il n'aime pas du tout. On n'arrive à bon port à Sare bien fatigué, ce faut une longue journée.

Merci à YpoCamp, FeuVert et à Destribats pour leurs aides !

7
janv
7
janv
Publié le 7 janvier 2022

Il a plu cette nuit, mais elle a cessé après le petit déjeuner. Guy remonte l'ensemble pare-chocs arrière correctement.

On peut continuer les vacances !

Aussitôt fini, la pluie recommence à tomber, elle tombera jusqu'à Pampelune. Comme c'est la troisième fois qu'on vient à Sare, on ne visite pas cette fois la ville.

Virginie prend quelques photos en roulant, il pleut des cordes 8°C.

On prend directement la route vers Pampelune, en passant toujours sous la pluie dans des villages mignons. Moi, me direz vous :je me ssuis depuis deux jours toute petite car il y avait de la tension dans le CC.

nous voilà en Navarre 

Vers 12h30 nous arrivons à une aire de CC à Pampelune. (10€ / 24h tout compris élec/eau) Au loin nous apercevons la cathédrale. La veille ville se trouve en hauteur, en-dessous les immeubles modernes.

Après le repas, séance de brossage : oui je suis en pleine mue, Virginie et Guy me brosse au moins deux fois par jour, mais je perd tellement de poils avec mes deux couches ...

Guy part à la visite de Pampelune.

Guy : On longeant les remparts de la ville, je découvre un funiculaire qui permet de monter en ville sans s'essouffler. Je programme la cathédrale sur mon application GPS (plans) 1.5 km du parking CC.

en face du parking CC
le rempart
le funiculaire

Je retrouve avec plaisir le look espagnol de Navarre (voyage précédent en 2018 : cliquez ICI)

mairie
Plaza del Castillo
la cathédrale au fond

J'arrive à la cathédrale : visite 5€ (sans commentaires)

Visite du cloître, du musée et de la maison du sonneur

A la sortie de la cathédrale, la pluie se met à tomber. Parapluie, guide vert, téléphone portable et appareil photo, me voilà les mains bien occupées.

J'aime bien cette ville tout en couleur. Je rejoins le CC pour mettre à jour ce blog, que de retard ! Ce n'est pas dans mes habitudes.

Demain Ayerbe en espérant du soleil ! Bonne soirée

8
janv
8
janv
Publié le 8 janvier 2022

Nous quittons Pampelune ce matin et faisant le plein de GPL à la station juste à coté du parking. Direction Ayerbe puis Huesca. Nous longeons le lac de Yesa, le temps est couvert mais cela se dégage. Il a fait froid cette nuit, presque 0°C. Sur des kilomètres, en crète de montagne, des éoliennes tournent au vent frais.

le lac 

Des villages perchés, des falaises, une route sinueuse, on arrive dans les monts Los Mallos de Riglos, véritable pain de sucre, ocre rouge, en roche conglomérée appelée poudingues proche du village de Riglos.

Ayerbe

On s'arrête à Ayerbe juste pour faire quelques photos.

Nous poursuivons ensuite notre route vers Huesca.

• • •

Huesca

Nous nous garons aux pieds d'immeubles dans la ville moderne. Guy part seul voir la ville historique.

Guy : je travers la place du palais des Congrès et prend la direction de la veille ville. J'avoue que je ne sais pas trop ce qui veille et neuf dans cette ville. Je monte vers la cathédrale en passant devant San Pedro el Viejo :

Le centre ville est piéton mais vide ou presque en ce samedi après-midi.

J'arrive à la cathédrale, entrée payante 4€. (comprend le musée, la montée à la tour, le trésor et l'église. (descriptif en français)

de l'extérieure 
le chœur  
l'église et le trésor 

le musée :

l'ancienne église romane à l'origine de l'église ;

Je tourne un peu dans la veille ville, des panneaux en espagnol donnent des indications que je ne comprend pas. Je reviens au CC.

Izzie : tiens on roule à nouveau, ils s'arrêtent faire des courses puis repartent. ON va dormir à Zaragoza pour visiter demain. A demain.

9
janv
9
janv

Hier au soir, Guy nous a fait dormir sous un pont, à coté de l'Ebre, sur un chemin piéton et surtout promenade de chiens. Du bruit toute la nuit ...

Ce dimanche matin, grasse matinée, petit-déjeuner qu'à 9h00, il pleut un peu. Guy va voir la basilique et la cathédrale à 2 km du parking. On était déjà venu en 2018 : cliquez ICI pour voir les photos

Guy : le parapluie dans une main, l'appareil photo de l'autre, le masque sur le nez, de la bué sur les lunettes ... c'est parti

la basilique Nuestra Senora del Pilar
un plan incliné avec de l'eau

La basilique est beaucoup plus impressionnante que la cathédrale. Je ne peux y entrer car c'est l'heure de la messe, juste dans la basilique, trois photos ...


Dans la cathédrale il est impossible d'y pénétrer, le contrôle est vigilant, pas de touriste pendant la messe.

La pluie redouble, difficile de se retrouver à la rue. Sur cette place piétonne, le vent la fouette. Ça sent l'hiver !


La décoration de Noël est encore en place,

Les rues sont vides, les boutiques émergent doucement ...

Je rebrousse chemin le long de l'Ebre pour rejoindre Virginie et Izzie

• • •

Monasterio de Piedra

120 km nous sépare du monastère, la route est très sinueuse mais les paysages sont beaux.

village de Nuévalos
en cours de route 

Guy avait visité en 2018 le monastère mais pas les cascades. Il s'agit d'un parc au fond d'une vallée parsemé de cascades, la plus haute fait 53m. Entrée cascades + monastère + musée = 11€ sénior, 16€ travailleur ...

Pendant que Guy visite, Virginie me promène ...

 le parcours bleu à l'aller, rouge au retour

L'abbaye est partiellement détruite, un hôtel s'y tient

On descend dans une vallée et on découvre les cascades ...

une petite grotte

Escaliers, tunnels creusés par l'homme ...

tunnel qui arrose
53m

les moines avaient une pisciculture ...

Sur le chemin de retour

tunnel de retour

Visite du monastère qui date de 1194, moines cisterciens

On y trouve aussi un musée du vin ...

le musée  fait la part belle aux producteurs locaux 

On y trouve enfin un musée du chocolat, hélas tout en espagnol. En 1520, l'abbé de >Pietro Antonio de Alvaro fût le premier a gouter le chocolat envoyé du Mexique par un de ces confrères.

Interdit de rester sur la parking la nuit, on reprend la route vers Daroca.

• • •

Bonne nuit à tous, à demain ....

10
janv
10
janv
Publié le 10 janvier 2022

Nous arrivons en fin d'après-midi à Daroca et nous stationnons sur une aire de pique-nique, en bord de rivière.

Daroca

remparts
vue de loin et aire de pique-nique

Après avoir écrit le blog, Guy décide de m'emmener voir la ville, nous étions déjà venu ensemble en 2018.

remparts font le tour de la ville

Il nous est arrivé ensuite une drôle de mésaventure. Guy pensait que nous étions à quelques mètres du rempart, or nous étions à plus de 700m. On se promène de ruelles en ruelles, à droite, à gauche ...

A force de tourner, Guy s'est perdu, il n'a plus retrouvé la rue qui allait vers la campagne et notre CC. Nous essayons une rue après l'autre, rien. D'habitude dans les grandes villes, Guy enregistre sur une application où se trouve le CC. Mais ce soir trop confiant, rien. Guy essaye de demander où se trouve la rivière : personne ne parle anglais ... Nous avons tourner un bon moment jusqu'à que ce que Guy découvre une entreprise où nous étions passés à l'aller. Sauvé, on ne dormira pas dans la rue!

• • •

Albarracin

Il nous faut faire une centaine de kilomètres pour y arriver. On fait le plein de gazole sur l'autoroute, où se trouve en même temps une aire de services CC.

paysages en cours de route 

Nous avons au planning la visite de la ville et les rochers avec les peintures étrusques. Ces dernières sont à 4 km de la ville. La route étroite grimpe la montagne. Un premier parking nous permet d'avoir un point de vue, repas de 13h là.

D'immenses blocs de grès sont couchés là dans toutes les positions, parfois en équilibre instable au milieu d'une forêt de pins. Au parking suivant, nous nous garons pour visiter les gravures étrusques.

le nom du lieu-dit
fléchage
fléchage du lieu des gravures

Il y a un peu des fléchages dans tous les sens, mais jamais pour rejoindre le parking. Des milliers de blocs de grès sont entassés là.

protégées
premières gravures 
pleins d'abris naturels

Albarracin, la ville

Nous retournons à Albarracin au parking municipal (4€/24h) et à partir de là, je pars avec Guy visiter la ville.

Les remparts cernent la ville du coté montagne.

De très beaux balcons, des maisons enchevêtrées, des ruelles, ça monte, ça descend ...

 des remparts majestueux

Retour au camping-car.... fatiguée de monter et descendre . A demain !

11
janv
11
janv

Nous quittons Albarracin, très belle petite bourgade pour aller direction Cuenca. Au srtir d'Albarracin, de hautes falaises encadrent la route

Nous circulons à plus de 1000m d'altitude et jusqu'à 1650m, la température est sur le pont de geler, la route est blanche.

Nous sommes très prudent car nous sommes presque seul sur 60 km on a croisé que deux ou trois voitures.

On longe un barrage, les falaises sont toujours impressionnante.

Ciudad Encatada 

A Uña on prend la direction de Ciudad Encatada : lieu-dit touristique où Guy va voir un phénomène naturel de gros blocs de forme curieuse ayant été travaillés par l'érosion (5€ - 3 km de marche)

juste un aperçu .... à voir

Petit coup de gueule à ces dames, qui se cachent derrière un caillou et laissent des traces par un mouchoir blanc. La direction du site aurait aussi pu prévoir des toilettes à mi-parcours.

Lorsque Guy revient, Virginie à promené Izzie sur le parking et à eu le temps de préparer le repas de midi.

• • •

Cuenca

Encore une vingtaine de kilomètres pour atteindre Cuenca, ville basse et haute, juchée sur un rocher. Nous avons choisi d'aller dans le parking le plus haut de la ville haute pour y passer la nuit.

 Cuenca


Cette fois Virginie nous accompagne pour visiter la ville haute de Cuenca. Ici la porte d'entrée haute de la ville. Moi (Izzie)je suis contente d'être de la promenade.

Un bus fait la navette en la ville haute et basse , son point de retournement est le parking où nous nous sommes garés.


 vue de la ville depuis notre point haut

Nous descendons tous les 3 jusqu'à la cathédrale, Virginie rebrousse chemin, ça monte.

entrée payante 2.5€/p
 place de la cathédrale
vue de la ville vers la ville basse
vue de la ville vers la vue haute

Une série de marches permet d'accéder à une place en hauteur. Le nouveau se marie dans cette ville très bien avec le médiéval. Belle intégration !

Guy va sur le pont métallique (derrière la cathédrale) qui relie une abbaye à la ville pour voir deux maisons suspendues. C'est tout ce qu'il reste, dans le passé elles étaient toutes ainsi accrochées à la falaise

On retourne vers le CC par des ruelles

ruelles
nous sommes garés sur le parking en haut à droite 

Demain, on plonge doucement vers l'Andalousie, on fera beaucoup de kilomètres. A demain, bonne soirée

12
janv

Hier au soir, nous avons eu droit à un très beau coucher de soleil sur Cuenca. La nuit a été particulièrement froide, le réveil a été plus difficile que d'habitude

Comme annoncé hier, aujourd'hui ce fut une journée route, plus de 320 dont une première étape de 260 km pour aller de Cuenca à Torralba. Nous prenons l'autoroute car d'une manière ou d'autre les GPS la conseille. L'altitude est de 800m environ, il y a des champs et des champs.

Avant d'arriver, nous faisons dans un petit village Daimiel, le plein de GPL et de gazole pour Guy et le plein du frigo pour Virginie.

Torralaba de Calatrava

Le village de Torralba se trouve à 12 km près de Ciudad Real sur la N430. Il y a une aire de CC gratuite (sans élec) et le village est assez mignon, mais sans plus pour s'y attarder.

• • •

Penaroya

A 70km plein est, nous arrivons au barrage et au château de Penarroya.

Nous nous garons et partons à la visite du château. Le parking est immense, nous avons que l'embarras du choix pour se garer. Le château occupe les deux rives du barrage. Il est ouvert aux visiteurs.


La seule pièce est une chapelle avec la coquilles St-Jacques au plafond.

château et barrage
sans laisse

Dans l'enceinte du château, on me laisse courir sans laisse, j'en profite !

Sur les remparts, les guerriers n'étaient pas très haut ! Fini pour aujourd'hui ... à demain les amis !

13
janv
13
janv

Hier au soir, nous assistons à un ballet dans les cyprès à coté du camping-car et du château de Penarroya. On a l'impression qu'il y a un orchestre dans 'arbre ...

Ce matin nous prenons la route pour Ruidera à moins d'une vingtaine de kilomètres. C'est un site de lagune mais qui en cette saison n'offre que peu d'intérêt car tout est desséché.

Nous pour suivons notre route vers Cordoue, que nous avons déjà visité deux fois !

 en cours de route

Guy décide d'aller au garage Fiat de Cordoue car à chaque démarrage un bruit suspect résonne. Il veut savoir ce que c'est. Après des essais et une levée sur le pont, le résultat tombe : bras inférieur d'amortisseur droit en mauvais point. Ils n'ont pas la pièce et cela peut durer 5 à 6 jours. Ils nous conseillent d'aller à Séville à 130km. Notre CC a tout de même 185 000 km, il a bourlingué un peu partout en Europe. Guy avait fait changer les roulements de roues avant de partir ...

 coucher de soleil à Cordoue lorsque nous partons

Demain nous irons chez Fiat Séville et nous nous poserons dans une aire ! à voir. Demain est une autre jour !

14
janv
14
janv
Publié le 14 janvier 2022

Bonjour mes lecteurs

Quelle aventure aujourd'hui ! Nous sommes allés ce matin à Séville comme prévu. Nous avons fait 1 puis 2 puis 3 garages. Aucune réponse satisfaisante. Virginie & Guy ont pris la décision de retourner au garage de Cordoue Rotmovil.

Ce garage très sympathique nous assure une réparation jeudi le 19 à 8h45. Quelques jours d'attente pour obtenir la pièce.

Nous sommes sur l'aire de CC de Cordoue. Cela va être long jusqu'à jeudi mais nous n'avons pas le choix, ne pas réparer le bras inférieur de l'amortisseur pourrait s'avérer dangereux. Bonne soirée à vous tous, je vous ferais découvrir un peu plus Cordoue.

16
janv
16
janv
Publié le 16 janvier 2022

En ce dimanche soir, voici des nouvelles de notre attente de réparation du CC à Cordoue.

Nous sommes garé à 2 pas du centre historique, entre le centre et un parc de Cruz Conde où les Cordobeses pratique le footing et d'autres sports.

Dommage qu'il n'y ai pas de courant, ni un accès facile à l'eau. Merci à notre voisine qui a accepté de nous charger en courant les téléphones portable, appareil photo et le PC ce matin.

- Passage par Cordoue lors de notre voyage au Maroc : cliquez ICI (sans photos)

- Passage lors de notre voyage Portugal / Espagne en 2018 : clique ICI

• • •

Nous sommes bloqués 5 jours ici, Guy en profite pour voir la ville plus en profondeur. Aujourd'hui dimanche, Virginie et lui sont allés au restaurant ...

 la sangria est à l'honneur ...

La Mezquita-Catedral

C'est le monument le plus emblématique de la ville. Une mosquée transformée en cathédrale. SCe mélange est saisissant. Son minaret culmine la ville de 12 étages de haut.

de jour elle est impressionnante  

De nuit encore plus :

La suite demain ...