Carnet de voyage

Le tour du Mont Blanc

10 étapes
4 commentaires
40 abonnés
Dernière étape postée il y a 19 jours
Parce qu'après le GR20, il ne pouvait en être autrement que de repartir sur de nouveaux sentiers. Le Tour Du Mont Blanc est un classique de randonneurs. Nous en avons rêvé, nous voilà en route !
Juin 2020
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 16 juin 2020

(ça s'est publié dans le mauvais ordre, désolé)

Résumé de la journée :

Par Camille :

- Journée sympathique !


Par Guillaume :

- C'était cool et les névés c'est rigolo


Réveil à 5h, départ 6h30. On n'est pas encore rodé et on a pris notre temps 🙌


Départ pour le Refuge du Truc qui était bien 30 min après celui du Miage mais ça grimpait, on a bien fait de s'arrêter hier.


Ensuite, on a continué jusqu'à Contamines Montjoie. Village très joli. Des chalets montagnards typiques.

Il est 9h, On s'arrête pour échanger le pantalon contre le short et enlever le pull, il fait beau c'est top. On retrouve notre vitesse de croisière en montée et on gagne du temps sur les temps annoncés.

On continue et on arrive au refuge de la Balme. C'était notre premier objectif et le terminus sur le papier. Il est 11h, il fait beau, on continue, direction Le col de la Croix du Bonhomme. Ce col nous a donné de moults discussion en préparation car il y a une variante pour le Col des fours juste au dessus.


On se dit "on trace le chemin et on verra sur place à quoi s'attendre"


Aujourd'hui, ce sont des longs sentiers de randonnée assez larges, pratiquables, mais que de la montée ! C'est frustrant pcq on n'est pas hyper essoufflé mais ça brûle les cuisses !! Et puis, le sac de 15kg, c'est lourd 🤪


On s'approche du Col du Bonhomme et on arrive dans nos premiers Névé. Au début c'est drôle. Et puis après, on voit au loin ce qui nous attend ! Pfiouu

Bon, au final, on a été prudent, patient, j'avais l'impression d'être hyyyyyper lente 😂 je me disais a moi même "mais avance" mais en fait, même Guillaume n'avance plus, batterie low 😂 il est 13h, ça fait 7h qu'on est parti, on est bien physiquement mais on fatigue 😋


Finalement, on arrive en haut du col du Bonhomme à plus de 2000m en 1h35 au lieu de 2h annoncé, on n'etait pas si lent en fait 😂 ça fait du bien au moral

On mange, et on repart pour le Col de la Croix du Bonhomme. On repart en même temps qu'un groupe de 6 jeunes (tous plutôt pas mal ahahah) on discute de nos diverses expériences de rando et on avance ensemble, on est toujours dans les Névés. Je vous assure que je suis plus à l'aise a ski qu'en chaussures de rando sur la neige 😜 une petite chute en avant, emportée par le sac mais je ne ferai pas de glissade comme le jeune qui ouvre la marche et qui s'est retrouvé 4m plus bas, les fesses mouillées 😂 mais tout va bien.


On marche les uns derrière les autres et je ferme la marche, du coup, les traces de pied sont faites et c'est parfait !


On arrive au Col de la croix du Bonhomme à 14h30. Les jeunes repartent pour Chapieux, je sens Guillaume hésitant à suivre.

NON ! On est parti à 6h nous, eux à 9h, ils peuvent continuer, mais moi je reste la 🤪 on se met d'accord d'aller les réveiller demain à Chapieux en passant 😂 Enfin sous réserve de ne pas prendre la variante du Col de Fours.


On s'installe donc au refuge tranquillement, sous le soleil, un petit spot très sympathique pour la nuit.


D'ailleurs, la nuit, il faut pas nuit en fait ! Il fait sombre mais on voit bien, c'est étrange. Pas de ciel étoilé du coup, zut


Douche à peu près chaude de 4' chrono au refuge, un repas chaud, une petite lessive mais qui ne va pas sécher et au dodo !


On a fait un jeu de cartes avec d'autres randonneurs dans l'après midi, quelques Étirements et demain on y retourne !


Bilan 17km : D+1200 D- 42 m oui oui 42m 😂 on a fait que monter aujourd'hui 😋

Si vous voulez suivre notre trace en temps reel, c'est ici :

https://share.garmin.com/8JZPX

A demain !

2
2
Publié le 16 juin 2020

Tradition du résumé de la journée :

Par Camille :

- Jusqu'ici, tout va bien 😀


Par Guillaume :

- Ça pleut,

- C'est joli


(C'est Camille qui écrit, le "je", c'est moi)


Alors, réveil à 4h, RER A 5h15, Gare de Lyon 6h17, Saint Gervais les Bains arrivée a 11h30 : nickel !

Pique nique sur la place de saint Gervais en attendant le tramway du Mont Blanc pour monter au départ du TMB. Très joli tramway, traditionnel, on est pas nombreux dedans, quasi aucun touriste.


Petit point abréviations :

"TMB" : circuit de Grande Randonnée (GR) officiel du Tour du Mont Blanc

"Variante du TMB" : c'est toujours le circuit officiel mais qui offre des variantes


"TPMB" : c'est le tour du Pays du Mont Blanc, c'est un autre tracé que l'on emprunte par moment où qui est a cheval sur le TMB


GR5 : autre tracé de circuit de grande randonnée qui est a cheval sur le TMB par moment


On arrive donc au départ du TMB à Bellevue à 14h30 : c'est officiellement parti !

Objectif, rejoindre soit le refuge de Miage soit le refuge du Truc (le Truc est plus loin de 35min sur le topo guide)


On démarre, Guillaume a déjà perdu un bâton ce matin entre le parking et la gare 😔 ça démarrait bien 😂 On a commencé en forêt, il s'est donc trouvé un nouveau bâton de Rafiki, souvenir du GR20 😜


Les sentiers s'annoncent être comme on les a imaginé.

Sentiers bien marqués, pratiquables, roulant.

On s'enfonce dans les montagnes, on laisse la vue sur la ville loin derrière nous, le réseau n'existe plus, OUIIIII !


Au bout de 1h30 de marche, la pluie s'invite, on s'équipe. Test en temps réel de nos nouveaux équipements, validé ! Pantalon de pluie, capotte de sac, nous sommes au sec 👌

On croise 6 randonneurs en chemin. Il n'y a pas foule. On arrive au refuge du Miage en 3h de marche au lieu de 3h40 annoncé. On discute rapidement avec le propriétaire du refuge et on prend la décision de rester ici.


Il nous offre quelques minutes au chaud dans sa salle de repas avec un petit poêle qui fait du bien. On fait sécher nos affaires avant d'aller monter la tente.

Pile le temps que la pluie s'arrête !

On a une salle dans un petit chalet au sec pour manger et une douche chaude pour 4€ ! Spartiate, mais chaude 🤩

Il nous fait un "doggy bag" pour 10€ avec une grosse miche de pain, du saucisson, du fromage, tellement bon ! Parfait pour le petit déjeuner et le repas demain midi.


Ce soir, ce sera liophylise et hop au lit


On a compris pourquoi personne ne parle des Bivouac sur le TMB. En fait, les refuges sont tous privés. Donc les propriétaires ont des dortoirs mais aucune offre particulière pour les campeurs. On avait l'impression d'être des extraterrestres en lui demandant si il avant des denrées alimentaires à vendre. Du coup, avec ce qu'il fait a manger pour ses tables d'hôtes en quelques sortes, il nous a fait le fameux doggy bag. Ce n'est pas du tout le même fonctionnement qu'en Corse. Du coup, niveau tarif, on va s'attendre à un peu de tout on pense. On verra ! Mais sûrement des douches chaudes partout aussi 🙏 affaires à suivre


Bilan de la journée :

6km D+400 D-600 👌


Bonne nuit !

3
3
Publié le 18 juin 2020

Résumé par Camille

- Mauvaise humeur

-Looooogue journée ! 32km !

-Des marmottes et une super piste de luge :😀

-Une douche chaud et un poêle 🤩


Par Guillaume :

- la chienlit climatique : neige, vent, éclaircie, soleil : le 4 saisons en une journée 😂

- encore un bâton en moins



Réveil décalé a 6h en se couchant, puis au réveil, on a traîné jusqu'a 6h30, la neige qui tombe augmente la difficulté à se lever 😜

La tente est recouverte, il neige et faut traverser un névé pentue pour remonter au refuge et manger au sec.

On range, on remonte, on a vraiment l'impression d'être en pleine expédition au pôle Nord 😂

On se "réchauffe ", c'est économie de bois au refuge, on est en Gant, bonnet, et manteaux même a l'intérieur.

On déjeune, on redescend plier la tente, et on part.

900 m.de descente jusqu'à Chapieux. Je trottine même en descente ! L'entraînement de trail porte ses fruits🙌👌 je suis plus a l'aise et n'ai pas mal aux genoux.


On check la carte, et on repart. Ça commence par 20min de route puis on s'enfonce sur la montagne. Direction le col de La Seigne

Pfiiiiiiou on a cru qu'on arriverait jamais en haut ! C'était looooonng !

1h40 plus loin, après les névés, le vent glacial, quelques averses ou tu te rhabille puis une éclaircie, tu as chaud aaahhhh c'est relou !

On arrive enfin en haut. Il est 14h30. Guillaume est en "batterie low" depuis 2h 😂 craquage mental


On mange au sommet, heureusement il y a une ruine de quelques pierres pour nous abriter et manger !


On repart, ça redescend, on passe multiples névé, je m'engage même pour de la luge ! Grand moment, je me suis éclatée c'était drôle


On continue, on arrive en bas de la montagne, on est passé en Italie. On est entouré par des montagnes majestueuses et un torrent.


On passe 2 refuges successifs auxquels on voulait s'arrêter, ils sont fermés .. on doit continuer. Impossible de faire du bivouac sauvage ici, rien pour s'arrêter, c'est en pentes partout ! En même temps, c'est la montagne.


Du coup, on continue jusqu'au camping. L'a. Retrouvé le groupe de 6 gars. Ça remonte le moral. J'ai plus de pied mais je galope encore, tout est dans la tête ahah


En discutant, un des mecs est en STAPS a Orsay ! Il a les mêmes prof que moi y a 7 ans 😋 c'est drôle.


On arrive enfin au camping, douche chaud, dîner au bord du poêle avec les fringues qui sèchent, il fair vraiment chaud ici oufff ça fait du bien. Dehors, ça caille.


Au dodo !


Bilan de la journée 32 km 😂😱 D+ 1200 D- 1600

4
4
Publié le 19 juin 2020

Résumé de la journée

Par Camille

Encore une longue journée mais une variante avec vue a 360* magnifique


Par Guillaume

Il a neigé !

Pas de bivouac mais un vrai lit avec du chauffage 🤗

Une bonne glace a l'italienne 🍦🍨


Réveil sous le soleil, frisquet mais moins qu'hier 😂

On range tranquillement et on prend le petit déj' entouré des montagnes, ça commence bien


On regarde le trajet du jour et .. plus de 3h pour rejoindre Courmayeur par les montagnes avec une grosse montée et une grosse descente. 1h par la route ..

On décide de prendre la route. Pas envie de se casser les jambes ce matin.


Arrivée a Courmayeur, on a failli se planter 3 fois de Chemin, c'était vraiment mal indiqué dans la ville.

Dans le centre ville, on se fait plaisir avec une belle glace a l'italienne 3 boules, rolalalala comment c'est trop bon


Et on repart, Ça grimpe sec !

Grande montée jusqu'au refuge Bertone arrivée a 13h30. On a fait que grimper pendant 2h 💪 sacré dénivelé et vue splendide

On mange a Bertone puis on repart avec l'option de prendre une variante sur les crêtes mais plus longue de 2h par rapport au tracé classique.

Il faut beau, l'orage semble loin. On tente les crêtes !

On grimpe encore encore pendant 1h30, on arrive a 2500m. Vue incroyable.

Les jambes commencent a tirer. Les 32 km d'hier ne sont pas loin 😂


Le temps tourne un peu, j'essaye d'accélérer mais les pieds son fatigués.


On est entre 2 montagnes, le nuage a décidé de nous tomber dessus et de nous envoyer la neige. Tient, ça faisait longtemps 😂

Du coup, on voit plus grand chose et on se perd. Merci le GPS satellite. Un petit coup d'oeil et on voit qu'on a dévié du chemin, on est en haut de la montagne et le chemin est tout en bas. On décide de descendre la montagne tels des dahus 😂 aïe les jambes

On retrouve le chemin et la, on entame une Looooogue descente jusqu'au refuge.

Arrivée au refuge à 18h30. Bivouac interdit. On prend une chambre, on passe une bonne nuit, ça fait du bien ! Au chaud, au sec, le pied !


Et ce matin, ça repart !

5
5
Publié le 19 juin 2020

Résumé de la journée

Par Camille :

Super journée !

De la luge encooore

Une petite journée qui fait du bien aux jambes

La Suisse, c'est cher 😱😂


Par Guillaume

De la luge, c'était rigolo

Des névés, encore des montées et des descentes

Une raclette Suisse


Réveil après une bonne nuit de sommeil au chaud dans un vrai lit et c'est reparti pour une bonne petite journée

Longue étape mais chemin plus tranquille. Un peu moins de dénivelé

Grosse montée quand même pour démarrer, quelque névés, une petite pluie histoire de nous obliger à sortir nos manteaux mais on a quand même une vue dégagée sur les montagnes. C'est magnifique. On se retourne plusieurs fois pour admirer et se rappeler qu'on se donne tout ce mal exprès pour ça, alors on en prend pleins les yeux et on essaie de vivre ça à 200%.


Arrivée au refuge Elena fermé vers 11h, petite collation, on s'habille encore plus pcq y a du vent et on repart !

On grimpe jusqu'au refuge de La Peule où on s'arrête pour manger avec le groupe des 6 jeunes + Édouard qui fait le TMB avec son chien. On est un super groupe, on rigole bien. Quelques passages sur les névés où on s'éclate, luge, ski, de superbes vidéos à venir 😂


On mange avec une vue splendide sur les montagnes, petit risotto déshydraté qui requinque et ça repart. Encore quelques km pour arriver à La Fouly, petit village en Suisse. On arrive au camping, on s'offre un resto avec raclette à volonté mais sans charcuterie et assez cher. Ben oui la Suisse .. c'était bon, heureusement 👌🌞


Et hop, quelques Étirements, massage de pied et au lit ! Super journée, on s'est bien marré.


Environ 20km et D+ 900 D- 900

6
6
Publié le 21 juin 2020

Résumé de la journée


Par Camille

Encore une loooongue journée et un record de km (37) 😱😂

Craquage physique 😔😔😓

Une belle journée 🌞 quand même


Par Guillaume :

Belle Balade en forêt,

De jolis cantons suisses avec de beaux chalets

Pique nique les pieds dans l'eau


Réveil à 7h, on est parti a 9h30 .. mais qu'est ce qu'on a foutu 😂

On a blablater avec les jeunes, on a pris notre temps. On partait pour une petite journée initialement. On devait monter jusqu'à Champex Lac (4h), y manger les pieds dans l'eau puis rajouter 1h pour aller dormir au relais d'Arpette et faire la variante Arpette demain. Sauf que. Arrivée a 13h a Champex, on mange bien les pieds dans l'eau mais on décide de pousser jusqu'à La Forclaz et de retrouver la collègue de Guillaume demain matin et faire la variante Arpette dans l'autre sens avec elle.


Nous voilà donc reparti a 14h pour 4h40 jusqu'à la forclaz et la .. craquage physique. J'ai mal au genou gauche. Douleur inconnue qui sort de nul part mais qui ne va pas partir. Je le sens, et que je ne peux pas compenser. Je prend un Doliprane directement mais ça change pas grand chose. 4h hyper désagréable. Le paysage est magnifique. Heureusement. Mais je souffre. On arrive au camping BDE la forclaz quasiment a 20h 😔


On est tout seul ! On pensait se faire rattraper par les jeunes, on ne les a pas vu de la journée.


On plante la tente, lessive, douche chaude, repas, il est 21h30 et la .. les jeunes qui débarquent 😂😂 ils ont craqué et traîné eux aussi 🤪 eux repartent, nous on va se coucher avec le bruit des cloches des vaches dans le champ au loin. Ça nous berce et la traite nous réveillera. c'est la joie de la montagne 🌞🤩


On traine jusqu'à 7h, on va retrouver la collègue de Guillaume et on va aviser. J'ai toujours mal au genou au réveil 😔


Belle journée en perspective, le ciel est bleu magnifique !


Résumé de la journée

37km. D+ 1200 D- 900

7
7
Publié le 21 juin 2020

Résumé de la journée


Par Camille

Encore une loooongue journée et un record de km (37) 😱😂

Craquage physique 😔😔😓

Une belle journée 🌞 quand même


Par Guillaume :

Belle Balade en forêt,

De jolis cantons suisses avec de beaux chalets

Pique nique les pieds dans l'eau


Réveil à 7h, on est parti a 9h30 .. mais qu'est ce qu'on a foutu 😂

On a blablater avec les jeunes, on a pris notre temps. On partait pour une petite journée initialement. On devait monter jusqu'à Champex Lac (4h), y manger les pieds dans l'eau puis rajouter 1h pour aller dormir au relais d'Arpette et faire la variante Arpette demain. Sauf que. Arrivée a 13h a Champex, on mange bien les pieds dans l'eau mais on décide de pousser jusqu'à La Forclaz et de retrouver la collègue de Guillaume demain matin et faire la variante Arpette dans l'autre sens avec elle.


Nous voilà donc reparti a 14h pour 4h40 jusqu'à la forclaz et la .. craquage physique. J'ai mal au genou gauche. Douleur inconnue qui sort de nul part mais qui ne va pas partir. Je le sens, et que je ne peux pas compenser. Je prend un Doliprane directement mais ça change pas grand chose. 4h hyper désagréable. Le paysage est magnifique. Heureusement. Mais je souffre. On arrive au camping BDE la forclaz quasiment a 20h 😔


On est tout seul ! On pensait se faire rattraper par les jeunes, on ne les a pas vu de la journée.


On plante la tente, lessive, douche chaude, repas, il est 21h30 et la .. les jeunes qui débarquent 😂😂 ils ont craqué et traîné eux aussi 🤪 eux repartent, nous on va se coucher avec le bruit des cloches des vaches dans le champ au loin. Ça nous berce et la traite nous réveillera. c'est la joie de la montagne 🌞🤩


On traine jusqu'à 7h, on va retrouver la collègue de Guillaume et on va aviser. J'ai toujours mal au genou au réveil 😔


Belle journée en perspective, le ciel est bleu magnifique !


Résumé de la journée

37km. D+ 1200 D- 900

8
8
Publié le 21 juin 2020

Résumé de la journée

Par Camille

Journée sans douleur, journée bonheur 🌞

Une belle grimpette quand même


Par Guillaume

On a croisé ma collègue 😀

Une tarte à la myrtille délicieuse

Un dîner dans une yourte

J'essaie de faire partir un feu de camp 😂


Réveil par le son de cloche des vaches. Enfin la nuit même a été rythmée par le son des cloches accrochées au coup des vaches. La traite est de bonne heure et le paysan a de la voix hein 😜


On est tout seul au "camping". On est sur un terrain d'un hôtel dans un petit village perdu au milieu des montagnes. Y a pas foule.


On s'est donné rdv à 8h30 avec Claire Marie, la collègue de Guillaume, et son père de 70 ans pour faire la variante de la fenêtre d'Arpette ensemble. Ils ont démarré le TMB hier et le font dans l'autre sens.

Nous, hier, on a rejoint la partie la plus au nord du TMB en empruntant le tour normal car la variante semblait être déconseillée. Trop d'enneigement, névés tardifs.. tout le monde semblait dire qu'il ne fallait pas y aller. Cependant, la variante est quand même magnifique paraît il.

Claire Marie ayant déjà fait un morceau du Tmb et discuté avec plusieurs randonneurs, paraît il que c'est toujours le même discours sur cette variante. On décide donc de s'y aventurer tous ensemble, surtout qu'il fait un super temps.


Nous voilà donc parti tous les 4 pour une belle ascension. 1400m de dénivelés Positif. Nous, on fera demi tour en haut puisque nous allons dans l'autre sens.

Sur un conseil judicieux de Claire Marie, sachant que nous faisons un aller retour, je cache mon sac sous un petit abris et nous prenons de quoi manger pour déjeuner en haut.

Faire la grimpette allégée de mon sac fut un réel plaisir.


Quelques heures plus tard, nous voilà au sommet. On déjeune avec Une vue magnifique à 360° sur les montagnes et sur le glacier de Trient. C'est superbe (cf ma vidéo sur fb)


A 14h, on se dit au revoir et nous repartons dans l'autre sens. 1400m de dénivelé négatif. C'est offert gratuitement pour mes genoux 🤪 ouf, sans sac, ça se passe hyper bien. Sans douleur, quel plaisir !


On arrive au niveau de la bifurcation pour prendre la suite de notre TMB et on check la carte. On prend une petite tarte a la myrtille pour checker tout ça et prendre conscience de l'heure. Quasi 17h, repartir pour un trajet de presque plus de 3h, ce n'est pas raisonnable. On décide de revenir sur le petit village voisin de celui de la veille.

On arrive sur une petite air de camping avec un petit restaurant sous une yourte. On discute avec la gérante très sympathique et on commande un dîner. On n'a absolument plus aucune réserve à manger, pas trop le choix de toute façon 😂

Surprise au dîner. Dîner aux chandelles sous la yourte aménagée, c'est hyper cosy et très sympa et délicieux ! Un petit repas digne d'un bistronomique. On est ravi.


Fin de soirée, Guillaume essaie d'allumer un feu. Ce sera sans grand succès finalement 😜 quelques flammes qui ne dureront pas. Le bois est trop jeune. Zou, au dodo. Demain on veut aller voir le fameux lac Blanc. Encore une variante du TMB qui semble magnifique. Entre 7 à 8h de marche et on sera proche de la fin. Un TMB qui va sûrement se terminer à Chamonix. L'histoire nous dira la suite !


Bilan

14 km D+1400 D-1400 👌💪

9
9
Publié le 22 juin 2020

Résumé par Camille

- encore une belle journée de marche

Perdre son mari en pleine montagne, c'est pas drôle

Premier bivouac sauvage, encore une nouvelle expérience

Journée sans douleur, bonheur 🤩


Par Guillaume

- rencontre avec les bouquetins

- de sacré échelles sur le chemin, escalade du jour bonjour

- premier bivouac sauvage


Réveil à 7h à Trient, on se lève tranquillement, on range tout, on plie la tente trempée pour le plus grand bonheur de Guillaume qui prend 2kg en plus gratuitement 😂 petit déj' pain saucisson fromage et on part. Objectif, refuge du lac Blanc. On passe par la ville de Tré le champ où on espère trouver un ravitaillement pcq on a plus rien et continuer pour aller voir le fameux lac.


Départ avec une grosse montée, on prend 800m de D+ dès le départ. On arrive au Col de la Balme et la, c'est hyper mal indiqué, on galère un peu, on comprend pas trop où on est en plus. On semble être plus loin que ce qu'on pense. On emprunte un chemin un peu au hasard qui finira par s'avérer être le bon. Ouf. Arrivée en haut des aiguilles des Posettes vers midi 30, on se pose pour manger et on déplie la tente pour la faire sécher un plein ☀️. Profitons en.

Panorama à 360° avec vue sur le mont Blanc, bonheur.

Nous voilà reparti pour une belle descente. On perd quasi 1000m et on arrive à Tré le champ. On trouve une petite auberge et on récupère un paquet de pâte et une petite boîte de bolo, on refait le plein d'eau, on avale une part de tarte au pomme maison et hop, on repart pour une variante de 3h jusqu'au refuge du lac Blanc. Tout le monde nous dit que c'est magnifique. On repart pour 1000m de D+ à nouveau 🤪. Ça grimpe, et en chemin, perdue dans mes pensées, visiblement, je rate une bifurcation. Le chemin ne me surprend pas tout de suite mais je commence a penser que Guillaume abuse à ne pas m'attendre. Je suis au pied d'un énorme rocher, c'était un chemin pour l'escalade. Je commence à appeler Guillaume en criant. Je n'entends pas de réponse. Merde. Bizarre. Je continue.. je fini par voir le chemin en contre bas. Et merde, c'était pas le bon chemin. Je fais Demi tour et j'entends enfin Guillaume. Énervé comme jamais. "Tu peux pas lever les yeux", "tu fais chier", "c'est pas compliqué de suivre le chemin"

Oui bah moi aussi j'étais sur un chemin rooo. C'était juste pas le bon 😔😥😢

On a eu peur tous les 2.

On repart. On a encore quelques km à faire.

On croise pleins de bouquetins en chemin, trop chouette.

On a aussi un sacré passage avec des échelles. " Petit vertige, ça passe" on nous avait dit. C'est quand même de sacrées échelles avec un sacré vide en dessous 😂 ça passe oui, doucement doucement hein. C'est assez impressionnant quand même.

Les premiers lacs arrivent. On s'approchent.

Encore quelques mètres et nous sommes au lac Blanc. Superbe spot. Euh, part contre, le refuge il est perché en haut de la montagne avec des Névés. On décide de se poser là comme d'autres randonneurs, au pied du lac. Dernière soirée en montagne, ce sera notre premier bivouac sauvage.

Petite toilette de chat dans le lac, brrr c'est froid mais qu'elle vue et quel bonheur !

On espère juste avoir assez de gaz pour faire cuire les pâtes !

MAJ 22H : On a bien mangé 🤩 pâte bolo + soupe + carré de chocolat noir puis un super couché de soleil sur les montagnes !

Se réveillera t on à 5h pour voir le levé ?

Bonne soirée !

Bilan

D+ 2200 D- 1000

Km ? Je n'ai pas regardé, on économise les batteries. Je dirai environ 20.

10
10
Publié le 23 juin 2020

Résumé de la journée

Par Camille

- que la nature est belle !

- je veux pas rentrer 😥

- je rentre en pleine forme et sans douleur 🤩🤩


Par Guillaume

- c'est fini (aïe mon orteil gauche.. RIP)

- C'est passé vite !

- longue descente pour revenir à Chamonix 🤪


Réveil à 4h50 ! Oui oui ! On voulait voir le levé de soleil et Guillaume a entendu des pas des 4h45, il me réveil et me dit "vient, il est déjà debout !"

Je dormais tellement bien !! 😱 Je me suis demandé où j'étais tellement je dormais bien. Un petit bonheur ce duvet 0° et ce silence à 2200m d'altitude !


Nous voilà en pyjama pour ma part, à crapahuter en haut du petit rocher pour admirer ce levé de soleil. En vrai, sur la photo on croit que je médite. Mais en fait, je suis frigorifiée 😂 et j'admire réellement la vue. C'est magnifique.

Le soleil illumine petit à petit les montagnes, se dessine sur la neige, dépose le reflet de ces roches majestueuses sur l'eau du lac encore gelé. C'est juste dingue. Et nos amis les bouquetins avec qui on a dîner hier soir sont toujours là. On ne les effrait même pas, ils ont l'air d'avoir l'habitude.

On admire et on se dit que c'est le dernier réveil.

On filme, on prend en photo, on déjeune et on part. On ne dira pas qu'on se trompe de chemin et qu'on descend d'un côté en espérant rejoindre le sentier mais qu'on se retrouve bloqué par la cascade et qu'on doit tout remonter 🤪😂 comment perdre 30min dès 7h du matin 😋

Les bouquetins nous coupent la route par moment, jouent, galopent. on oublie la fausse route et on se dit même que, si nous étions des bouquetins, on irait nettement plus vite 😂 c'est fou comment ils rebondissent. Comme des Gazelles 😋😋


1h30 plus tard, nous voilà au refuge de la Flegère, qu'on voyait au loin hier soir. On se pose, on remplit l'eau, on prend un chocolat chaud et une tarte myrtille, on admire encore la vue, on papote avec les randonneurs. On n'a clairement pas envie de rentrer 😂 en plus, à ce refuge, outre le fait qu'il n'y a pas d'eau potable et qu'on doive utiliser les pastilles pour assainir l'eau, ils portent des masques 😱 on avait oublié ce que c'était nous 😓🤦

On reprend la route quand même.

On continue direction Planpraz et le col Brevent. Sur le chemin, on rencontre 3 monsieurs qui font le tour des aiguilles rouges. Je discute avec l'un d'entre eux. J'adore ce genre de personne qui savent te donner le nom de chaque sommet quand toi tu cherches encore le Mont Blanc 😂😂

Le monsieur, passionné de rando et d'alpinisme me raconte ses périples et me donne envie d'essayer l'alpinisme. Exactement le type de sport que je n'ai jamais eu l'occasion de tester, ou j'y connais rien, mais qui donne envie quand tu en entends parler. Une prochaine aventure peut être ?


On déjeune le dernier casse croute en haut de Plan praz à 2000m d'altitude et on recroise le couple + le papa qu'on a doublé le tout premier jour ! Elle, s'est blessée, les 2 hommes continuent. Ils vont gravir le Col Brevent. Nous on opte pour le retour à Chamonix. Le dernier col aura raison de nous, les 1200m de descente qui nous attendent + prendre une douche et laver nos fringues sont les priorités. D'un commun accord, on se lance dans la descente.

La dernière descente, la nostalgie de ce paysage déjà en tête. La douleur de l'orteil gauche de Guillaume qu'il a éclaté contre un rocher hier, l'hôtel se fait tarder.


2h plus tard. Retour dans la ville. Completement déboussolé. C'est quoi tout ce bruit 😓

Bon, opération hôtel, douche, pouaaaahhh on pue ! Opération laverie, youhouuuu ça y est, je termine mon récit, la lessive est fini. (Bon, en fait, la lessive a la laverie, on repassera quand même. Ça enlève a peu près la crasse mais pas toute l'odeur 😂😂😂)


On aura mangé une méga glace 4 boules en attendant la lessive et ce soir, petit resto et au dodo ! Méga grasse mat' demain et on rentre en pleine forme jeudi !


Merci à tous de nous avoir suivi !


A votre avis, quel sera notre prochaine aventure ?


Prochain défi pour Camille : septembre ! Lequel ?


En couple ? Restez en ligne !!

Prenez soin de vous !

Trekkeusement


Camille et Guillaume