Par caRole
Hi everyone! Vivez avec moi cette expérience unique et mes bons plans dans la capitale écossaise grâce au programme européen ERASMUS+ :)
Du 3 septembre au 15 décembre 2016
104 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Bonjour à tous!

Je m'appelle Carole, j'ai 21 ans je suis en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à Mulhouse, en Alsace. Il est très important pour mes études de voyager et découvrir de nouvelles cultures, c'est pourquoi j'ai décidé de partir un semestre à l'étranger, et cela, grâce au programme ERASMUS+.

ERASMUS+ en quelques mots...

Erasmus+ est un programme européen qui permet un échange d'étudiants venant d'universités et grandes écoles supérieures entre les différents pays européens mais aussi avec l’Islande, la Suisse, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie et la Macédoine. Les étudiants ont le choix de partir un semestre (théoriquement, 6 mois) ou bien une année complète.

- Pourquoi Edimbourg?

Les étudiants peuvent choisir leur destination en fonction des accords européens de l'université dont ils dépendent, bien qu'il soit possible de partir dans une université autre qu'une université partenaire. Ma fac a des partenariats un peu partout en Europe: Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Belgique, Pologne, Slovénie et Turquie. Comme je suis spécialisée dans l'anglais et l'allemand, il était bien sûr plus judicieux de choisir une destination dans ces pays. J'ai toujours rêvé de partir au Royaume-Uni (je suis déjà allée plusieurs fois à Londres que j'adore) et l'une des universités partenaires était l'université Heriot Watt à Edimbourg. Je n'avais jamais visité l'Ecosse auparavant et le pays m'a toujours beaucoup intéressée. J'ai donc décidé de déposer ma candidature dans cette université, et j'ai bien sûr été acceptée (les universités acceptent les étudiants étrangers en fonction des places disponibles dans l'établissement).


Mon choix: Edimbourg!

Votre circuit individuel au Royaume-Uni, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Partir à l'étranger avec ERASMUS+, c'est devoir préparer son séjour un peu en avance...

Comme il s'agit d'un échange universitaire, il y a un dossier à monter, à envoyer et à faire signer avant de partir. Certes, ça prend un peu de temps, mais il n'y a rien de compliqué.

Pour être acceptée dans l'université d'accueil, j'ai d'abord dû faire une lettre de motivation et un CV (ce n'était pas obligatoire mais ça donne toujours un petit plus à la candidature), puis j'y ai joint la feuille de vœux (on peut faire jusqu'à trois vœux différents). Ce sont d'abord mes professeurs qui ont donné leur accord en fonction de mes notes et des places disponibles à l'université de mon choix et ont ensuite envoyé ma candidature à l'université Heriot Watt d'Edimbourg.

Après avoir été acceptée à Heriot Watt, j'ai dû remplir différents papiers et documents.

Pour ma fac et celle d'Edimbourg, j'ai eu besoin de remplir les papiers suivants:

  • Le kit de mobilité ERASMUS+ (pages 2 à 8)
  • Le formulaire d'inscription de l'université d'accueil

Pour ce qui est du logement, j'ai choisi de prendre une chambre étudiante sur le campus. Elle fait 12m² avec un lit simple, un bureau, une armoire, une salle de bain privée (douche, évier et toilettes) et la cuisine est commune.

Disposition de ma chambre 

Maintenant que tout est prêt, que le billet est pris, que les valises sont prêtes, et que mes chats m'ont dit au revoir, je peux enfin dire: Edimbourg, me voilà!

Je n'ai pas eu le droit de les emmener avec moi 😦
3

Le campus de l'université Heriot Watt est plutôt excentré et se trouve à 10 minutes en voiture de l'aéroport. Il est vraiment immense, on dirait un village avec toutes les résidences, les bâtiments et la bibliothèque. On a également:

  • Plusieurs cafétérias
  • Un magasin
  • Un coiffeur
  • Un bar
  • Un complexe sportif
  • Des laveries dans chaque résidence
  • Un "loch" (lac en gaélique)
  • Un "lawn" (pré en anglais)

Ce qui fait que l'on peut y vivre tranquillement sans avoir à tout le temps se déplacer en ville, qui est quand même à 30-45 minutes en bus (tout dépend du trafic).

Le loch, le lawn et ma résidence universitaire

La ville d'Edimbourg:

Edimbourg est divisée en deux parties: la vieille-ville (old town) et la nouvelle-ville (new town). Princes Street sert d'artère majeure et rue commerciale dans la nouvelle-ville (super pour faire du shopping). C'est aussi ici que quasiment tous les bus s'arrêtent. Une fois sur place, il est plus simple de se déplacer à pieds.

• • •

A voir dans la nouvelle-ville:

  • Le Balmoral: prestigieux hôtel au plein centre de la ville, avec un magnifique clocher. Il ne passe pas inaperçu!
  • Le Scott monument: érigé en l'honneur de l'écrivain Walter Scott, ce monument se trouve en plein milieu de Princes Street. Il est très imposant mais fait un peu peur la nuit.
  • La National Gallery of Scotland: il s'agit du musée d'art d'Ecosse, l'entrée est gratuite!
  • Le Waverley: centre commercial et gare de la ville.
  • Calton Hill: en plus de ses nombreux monuments (une acropole, un observatoire et le Nelson Monument), cette colline en plein centre d'Edimbourg offre une vue magnifique sur toute la ville et sur le château. A FAIRE!
  • Les jardins de Princes Street: pour faire une petite promenade et se reposer dans l'herbe, c'est ici!

“This is a city of shifting light, of changing skies, of sudden vistas. A city so beautiful it breaks the heart again and again.” ― Alexander McCall Smith

Calton Hill et le Balmoral sur Princes Street 

Coin conseils:

  • Restaurants: le Café Royal pour une ambiance 100% écossaise; The Rose Street Brewery pour une cuisine locale (le Fish and Chips y est super bon) et le Pig in a Poke si vous êtes amateurs de porc grillé.
  • Boîtes: le Why Not Club et le Opal Lounge.

Pour ce qui est des pubs, je n'ai pas encore eu l'occasion d'en tester dans la nouvelle-ville parce que la plupart se trouve plutôt dans la old town.

• • •

A faire dans la vieille-ville:

La vieille-ville est ma partie préférée de la ville, elle est totalement différente de la nouvelle-ville. On y trouve énormément de petites boutiques écossaises (vêtements et whiskey) mais il y a également beaucoup d'autres choses à visiter.

  • Le château d'Edimbourg: c'est LE monument de la ville, il se trouve sur le Royal Mile (artère principale de la vieille-ville), à voir absolument si ce n'est même que de l'extérieur.
  • St Giles' Cathedral
  • The Meadows: jardin bordé par l'université d'Edimbourg avec plusieurs courts de tennis et autres terrains de sport. Super pour les promenades et petites pauses après une longue semaine.
  • Le National Scottish Museum: musée dédié à l'histoire et à la culture écossaise. Je le conseille fortement, il est très ludique et intéressant. De plus, l'entrée est gratuite.
  • Le Harry Potter Trail: si vous êtes fan de Harry Potter, ce tour est fait pour vous! Il vous transporte dans les alentours de la vieille-ville et les endroits qui ont inspiré J.K Rowling à écrire tout l'univers de Harry Potter (The Elephant House, café où elle a écrit les premiers tomes de la saga mais aussi le Greyfriar's Kirkyard avec les tombes de McConagall et Thomas Riddle). Pour plus d'informations sur le tour, je vous envoie vers le site suivant, http://pottertrail.com/. Il est totalement gratuit et vous permet à la fois de découvrir la ville.
  • Le Whiski Rooms: parce qu'on ne peut pas aller à Edimbourg sans faire une dégustation de whisky!
Le château d'Edimbourg et le National Museum of Scotland 

Coin conseils:

  • Restaurants: je conseille le BRGR pour les amateurs de burgers avec une ambiance à la new yorkaise et pour des prix abordables; le Ondine pour ceux qui aiment le poisson et les fruits de mer; le Dubh Prais pour une cuisine écossaise de très bonne qualité et le Royal McGregor pour un petit brunch.
  • Pubs: le Three Sisters, qui, selon moi, est le meilleur pub d'Edimbourg (avec une ambiance et de la musique au top ainsi que de bonnes bières - et des réductions pour les étudiants); le Frankenstein pour une ambiance un peu plus "film d'horreur" mais vraiment à essayer; le Stramash pour une soirée un peu plus calme à écouter des groupes jouer et le Inn on the Mile pour une ambiance un peu plus branchée.
  • Boîtes: le Hive, l'entrée et les boissons ne sont pas chers et l'ambiance y est vraiment géniale!
4

Edimbourg est une grande ville, et bien que la plupart des attractions se trouve dans le centre, il est parfois intéressant de s'éloigner et de découvrir la beauté du paysage aux alentours.

• • •

Portobello Beach:

Ce qui est magique à Edimbourg, c'est qu'on peut y voir tous les paysages possibles: la ville, la plaine, la montagne, la plage... etc. Si vous en avez un peu marre de la ville, je vous conseille alors fortement de prendre le bus 26 et de vous arrêter dans la banlieue de Portobello, à environ 5km du centre d'Edimbourg. Là-bas, vous pourrez vous promener sur la plage, manger une glace, boire un café ou tout simplement admirer la vue; histoire de prendre un bon bol d'air frais au bord de la mer du Nord.

Portobello Beach  pour se dépayser du centre-ville
• • •

Arthur's Seat:

Pour les amateurs de randonnée et de photo, je recommande de monter sur le "siège d'Arthur", qui se trouve à Holyrood Park, à 20 minutes à pieds du centre-ville. Il s'agit d'une très vieille colline à 250m d'altitude. La montée n'est pas très facile pour tout le monde et un peu longue (si, comme moi, vous vous arrêtez à tous les endroits possibles pour prendre une photo) mais le jeu en vaut la chandelle: une magnifique vue panoramique sur toute la ville, la mer et même les highlands au loin. Sur le chemin qui mène à Arthur's Seat, vous pourrez vous arrêter pour admirer le Scottish Parliament ainsi que le Palace of Holyroodhouse, qui sert de résidence à la reine lors de ses séjours en Ecosse. Des visites du palais sont également possibles (https://www.royalcollection.org.uk/visit/palace-of-holyroodhouse).

-> Pour ce qui est de la randonnée sur Arthur's Seat, prévoyez au moins trois heures (pour la montée et la descente) ainsi que de bonnes chaussures de marche.

Arthur's Seat et ses magnifiques vues
• • •

South Queensferry:

Cette ville, à 15km à l'ouest d'Edimbourg est très connue pour ses trois ponts, appelés les Forth Bridges (Ponts sur le Forth, - fleuve écossais). Il est possible de se promener le long du port et d'y faire de magnifiques photos de ces ponts.

Le premier pont, inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, a été inauguré en 1890 et sert de passage ferroviaire. 
5

Edimbourg est connue pour son grand nombre d'étudiants (37.000 environ). Il y a donc pas mal de bons plans et d'astuces à connaître!

Bons plans:

Pour ce qui est du transport, le Lothian Buses (compagnie de transports en commun) propose une carte de bus pour les étudiants, appelée la Ridacard. Elle est à 45£ (48£ la première fois) pour 4 semaines. Cette carte permet d'utiliser le bus, le tram et les bus permettant d'aller à l'aéroport en illimité. Sans la carte, le ticket de bus est à 1,60£ mais ne sert que pour un trajet (sans correspondance). Il est donc beaucoup plus avantageux de se procurer la carte, surtout si on fait plusieurs allers retours dans la journée. Pour avoir cette carte, il suffit de se rendre dans un Travelshop (il y en a plusieurs en ville) avec une pièce d'identité et la carte d'étudiant et le tour est joué en 5 minutes.

Pour plus d'informations sur la carte de bus, je vous envoie vers le lien suivant: https://lothianbuses.co.uk/tickets/ridacard/student-ridacards

• • •

Concernant les courses, il existe plusieurs enseignes de supermarchés à Edimbourg comme Sainsbury's, Tesco, The Co-Operative Food mais aussi Lidl et Aldi. Pour ma part, j'ai essayé Tesco et Sainsbury's, qui sont à peu près semblables à nos supermarchés français, avec des produits de marque et des produits de l'enseigne mais étant étudiante, je trouve que c'est un peu cher. C'est pourquoi je préfère faire mes courses chez Lidl, qui a exactement les mêmes produits qu'en France et qui est vraiment moins cher.

Il peut aussi y avoir un magasin, ou "store" en anglais dans la fac. Les prix y sont moins chers mais il n'y a pas tous les produits.

• • •

Les "Student Discounts"

Quand on est étudiant, la vie nocturne peut paraître relativement chère, c'est pourquoi certains pubs proposent des réductions pour les étudiants. Pour cela, il suffit de regarder à l'entrée du pub et s'il y a marqué "student discount", c'est le jackpot! Les réductions ne se font pas sur toutes les boissons vendues dans le pub, mais uniquement sur certaines (une ou deux sortes de bière, des cocktails... etc, tout dépend du pub en question). Voici quelques adresses:

  • Le Three Sisters
  • Le Frankenstein
  • Le Biblos
  • Le Brass Monkey
  • Le Bar 50
  • Le Finnegan's Wake

Il existe également des réductions étudiantes dans certains restaurants.

Pour ce qui est des boîtes, le Why Not Club et le Hive sont très peu chers et beaucoup d'étudiants s'y retrouvent pour faire la fête à petit prix. D'ailleurs, beaucoup d'universités organisent des soirées dans ces boîtes.

• • •

Le "Student Union"

Dans chaque université se trouve un "Student Union" ou association étudiante qui s'occupe de la vie sur le campus. A Heriot Watt, l'association est très présente et propose chaque semaine différents événements. Par exemple, tous les jeudi soirs, on a un Pub Quiz dans le pub de la fac ou encore des soirées selon la période de l'année.

La première semaine de chaque semestre est consacrée aux premières années, bien que tout le monde peut y participer. A Heriot Watt, elle s'appelle la "Freshers Week" (la semaine d'intégration). L'association organise des événements tout au long de la journée et cela pendant toute la semaine ainsi que des soirées chaque soir. C'est un très bon moyen de s'intégrer dans la fac et de rencontrer de nouvelles personnes.

La Student Union de Heriot Watt: on peut s'y retrouver pour boire un café, une bière ou même prendre un bout entre amis.

A Edimbourg, il est impossible de s'ennuyer. Il y a toujours quelque chose à faire. La vie étudiante y est géniale, il est possible de rencontrer énormément de gens venant des quatre coins du monde et de faire la fête sans trop dépenser.

6

L'Ecosse regorge de paysages magnifiques les uns autant que les autres. Mais on ne peut pas rester 3 mois dans ce pays sans au moins aller visiter les Highlands, ces terres montagneuses souvent désertiques mais si belles.

J'ai eu la chance de pouvoir faire un roadtrip d'un week-end et de découvrir cet endroit merveilleux.

“Autumn in the Highlands would be brief—a glorious riot of color blazing red across the moors and gleaming every shade of gold in the forests of sheltered glens. Those achingly beautiful images would be painted again and again across the hills and in the shivering waters of the mountain tarns until the harsh winds of winter sent the last quaking leaf to its death on the frozen ground.” ― Elizabeth Stuart, Heartstorm

Jour 1:

Visite de la ville de Stirling et de son château après un arrêt à la Falkirk Wheel (ascenseur rotatif pour bateaux) et au Kelpies (les plus grandes sculptures de chevaux au monde).

Stirling est une ancienne ville médiévale connue pour son château, qui est l'un des plus grands d'Ecosse. C'est d'ailleurs dans celui-ci que Marie I d'Ecosse s'est fait couronnée le 9 septembre 1543 à l'âge de 8 mois seulement. Il a ensuite servi pour les militaires. Du haut de ce château, on peut également apercevoir le monument William Wallace sur une colline, en l'honneur de ce héros écossais qui a gagné la fameuse bataille du pont de Stirling (son histoire est racontée dans le film Braveheart).

La vue du haut du château de Stirling 

Visite du petit village de Pitlochy avec son architecture typiquement victorienne. A sa sortie, il est possible de visiter la plus petite distillerie d'Ecosse, Edradour. Puis nuitée dans le château de Dalmunzie, au milieu de nulle part. L'endroit est magnifique et l'hôtel propose un excellent repas. Il se trouve à 10 minutes d'une station de ski et possède également un parcours de golf.

Le château de Dalmunzie et son parc

Jour 2:

Visite de la distillerie de Blair Athol à Pitlochy et dégustation de whisky; il s'agit d'une incroyable expérience à absolument faire en Ecosse. Puis direction la ville de St Andrews, connue pour son prestigieux parcours de golf et pour son université, la 3e plus grande du Royaume-Uni (c'est ici que se sont rencontrés le Prince William et Kate Middleton). Sur place, il est possible de goûter au fameux fish and chips, au Tailend Restaurant. Pour finir, visite des villes côtières de Crieff et Crail, et de leurs magnifiques ports. Le retour à Edimbourg s'est fait par la fameuse route touristique le long de la mer (la Fife Coastal Route), pour ensuite passer l'un des ponts sur le Forth et arriver dans la capitale.

Distillerie de Blair Athol, les ruine de la cathédrale de St Andrews et la vue du port de Crail
• • •

Que voir d'autre dans la région?

  • Les chutes de Bruar
  • Le château de Blair Atholl
  • La ville de Dundee
  • Le château de Glamis (le plus hanté d'Ecosse)
  • La distillerie d'Edradour
Le château de Blair Atholl et les chutes de Bruar 
7

Edimbourg = Ecosse = rugby !

Ecosse-Australie: le stade était plein à craquer

Impossible de passer par Edimbourg sans au moins aller voir un match de rugby ! Même pour ceux qui ne sont pas particulièrement fans de ce sport, l'ambiance dans le stade vous fera changer d'avis.

L'équipe de rugby d'Edimbourg joue beaucoup de ses matches à domicile et il est très facile d'aller en voir un. Il suffit de se rendre sur le site Internet du stade Murrayfield, de regarder le calendrier des matches et de se prendre une place. Pour les matches de la Challenge Cup par exemple, les billets ne sont pas chers du tout et il y a même des tarifs étudiants (entre 10 et 20 livres la place). Le stade se situe à environs 10 minutes en tram du centre-ville.

Edimbourg - Harlequins: l'échauffement des joueurs 

J'ai eu la chance de pouvoir assister au match qui opposait l'Ecosse à l'Australie. Le billet était un peu plus cher mais c'était une très belle expérience. Il y a une super ambiance, des stands pour manger/boire partout autour du stade, des chants en veux-tu en voilà et surtout des supporters au top. Les écossais sont très fiers de leur équipe de rugby et ils le montrent très bien tout le long du match.

Moi qui ne suis pas grande connaisseuse de rugby, j'ai quand même vu trois matches durant toute ma mobilité.

Résultat: expérience à faire, refaire et re-refaire !

*Pour les curieux, voici le lien vers le site du stade: http://www.scottishrugby.org/bt-murrayfield-stadium.