Carnet de voyage

L'aventure australienne

4 étapes
6 commentaires
6 abonnés
Dernière étape postée il y a 1293 jours
Mon quotidien, mes pensées, mes aventures
Octobre 2018
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 20 octobre 2018

Ça y est .. j'y suis .. c'est à peine si j'arrive à réaliser et à y croire .

Partagée entre profonde tristesse et joie je pars.

Un long périple m'attend. éparpillée entre la France, Londres, Singapour je rejoins ma destination finale. Brisbane.

Mes sentiments sont indéfinissables. J'ai ces merveilleuses images en tête qui me font sourire et me sentir bien et soudain.. ces décharges, qui me rappellent qu'elles sont derrières moi et me ramène à ce siège bien trop étroit perdu entre ciel et terre . Je n'arrive pas à m'y résoudre.

Les décollages sont durs à vivre, me voyant m'éloigner un peu plus à chaque fois de ma vie, J'ai l'impression de me quitter aussi, je ne comprend pas tout ce qui se passe.

Je marche dans ces aéroports à la recherche du prochain vol, à la recherche d'une langue familière , à la recherche d'un endroit où je pourrais me sentir apaisée. Je suis épuisée émotionnellement, physiquement, psychologiquement.

Je m'observe faire,agir,demander,écouter,chercher. Une immense nébuleuse m'entoure mais apparemment mon pilote automatique sait où il va ..

Chaque atterrissage provoque en moi des flots d'émotions, les vibrations de ces nouveaux sols, au moment où nous touchons le sol, parcours mon corps et résonne en moi. Je ne peux retenir mes larmes.

Je m'éloigne encore un peu plus de l'amour qui me connaît.

Les vibrations du sol Australien ont été si fortes que je n'ai pas pu regarder par le hublot , je n'ai pas pu regarder notre atterrissage sur l'écran proposé. J'ai fermé les yeux et j'ai vibré. Inconsolable, je ris et je pleure ma vision est flou mais J'y suis arrivée.

Il me tarde de sentir l'air, de voir ce qui m'entoure de sortir de ces aéroports. Je sors . je m'éffondre dans les bras de Melody qui est au rendez vous. Triste ,heureuse, soulagée, je respire pour la première fois cet air qui me réchauffe aussitôt.

Dans la voiture je ne parle pas, mon regard va dans tous les sens. fenêtre ouverte, bras tendu vers le ciel je lâche un cri qui me soulage et fais rire la voiture. sourire bloqué, les larmes qui coulent à nouveau, je n'arrive pas à réaliser que j'y suis malgré ces arbres violet , ces oiseaux et ces arbres qui me semble être tout droit sorti de mon imagination.

Je pose enfin mes valises dans ce magnifique hôtel que j'avais toujours vu en photo, par interface, cette fois ci c'est moi sur la photo...

Dans la matinée j'ai ouvert mon compte en banque , fais un tour dans la ville qui me fais penser à new York avec ces building qui semble toucher le ciel vu d'en bas. On m'explique les règles principales d'ici. . Comme ne pas traverser les routes avant le petit bonhomme soit vert, ne pas fumer dehors sous peine d'une amende .. Je ris.

Nous rentrons, j'ai les yeux qui me brûlent mon corps est déboussolé lui aussi. J'ai chaud mais j'ai des frissons , j'ai froid mais je transpire , j'ai les mains moites. . j'essaye de trouver le sommeil un moment, mes yeux se ferment .. mon inconscient me parle, je me réveille en sursaut. Perturbée

Je passe le reste de l'après midi sur la terrasse de notre appartement à observer.

Une autre amie nous rejoins enfin, elle termine son aventure après deux ans ici , elle respire le bonheur, cela me fais du bien de la voir ainsi.

Ils sont tous à l'écoute, m'invite à me confier sur la moindre chose ..ne rien garder pour moi est le mot d'ordre .

Nous passons une super soirée, je ne trouve pas le sommeil, je décide donc de suivre camille dans un club.

Pour entrer dans ce club "prohibition" on me prend mon passeport et une photo . Ça y est j'existe ici .

Il y a du monde, la musique m'est familière je regarde autour de moi. J'ai l'impression que les gens dansent comme si ils découvraient la musique pour la première fois. Sans retenue ,sans gêne mais dans cette joie de faire la fête. Il n'y a aucun jugement dans les yeux des autres chacun fait ce que bon lui semble sans que cela ne choque.

Une femme en sous vêtement dans un club qui danse ,ici , ça ne choque pas. Ça ne provoque pas de regards insistants ou malsains.

Un peu perturbée par ce que je vois je demande à Camille : " donc si j'enlève mon haut là maintenant desuite personne ne va rien dire ? ..." aha

J'essaye de lire sur les lèvres des personnes autour de moi, me disant que je ne peux pas leurs parler, avoir une vrai discussion comme eux . Ces mouvements de lèvres me sont encore bien trop inconnus mais Bientôt j'y arriverai.

Une belle soirée qui m'a permise de souffler et lâcher nous rentrons vers 5h ? Je m'écroule.

Au réveil nous sommes de nouveau tous réunis pour un brunch qui me fait particulièrement du bien . Journée détente au bord de la piscine sur le toit de l'hôtel, je me sens plutôt bien et détendue. Pour ce qui est de réaliser ce n'est toujours pas ça . J'ai hâte de quitter la ville, J'ai l'impression en étant ici d'être dans une ville non loin de chez moi. J'ai besoin de nature .

Aujourd'hui dimanche nous partons de brisbane pour rejoindre gatton et s'installer dans un hostel. Nous aurons des chambres individuelles avec une grande cuisine en commun . Je pars bientôt à la rencontre d'autres personnes qui me sont encore inconnues.

Réveillée depuis 4h du matin , Mon esprit reste occupé par ceux que j'aime, Une nouvelle étape est sur le point de commencer .

2

Changer de vie ... quel exercice !

je ne serais dire combien de claques je me suis prise en seulement 3 semaines ... les plus grosses je l'espère.

Intégrer un autre mode de vie demande de trouver son propre bouton "RESET". Revenir à l'état de nouveaux nés, une cassette vierge, sur laquelle tout ce qui s'inscrit est aussitôt intégré et dans la logique.. sans comparer, sans juger... sourire et foncer.

être un enfant.

Seulement voilà, problème, ma cassette est déjà bien remplit et ce fichu bouton introuvable. Mon esprit s'accroche à ses croyances, à ce qu'il trouve être "normal" ou non, bien ou mal et entre en conflit en permanence avec ce qui se passe autour de moi. Résultat ?

Mon corps finit par me lancer des signaux d'alertes en permanence, danger fait demi-tour ! maintenant ! mon mental essaye de prendre coûte que coûte le dessus sur mon âme et mon coeur. Il ne comprend pas l'exercice, s'obstine à croire que ce changement n'est pas bon.

C'est un véritable sac de noeuds à l'intérieur de moi. Mon coeur me dit que je suis sur le bon chemin, mon âme brille de milles feux et à contrario mon mental et du coup mon corps me font croire l'inverse.

Pour être honnête je ne m'attendais pas à réagir de cette façon. Je n'arriverais pas à retranscrire avec des mots/maux ce qui se passe dans mon être mais j'assure que cela n'est vraiment pas facile à gérer, les limites sont là ! on y va !

......

Après ce weekend dans un hôtel tout confort, me voilà prête à rencontrer la vie que je suis venue chercher. L'aventure, le "tout est possible". la nature enfin et surtout !

Nous arrivons dans mon tout premier "backpack" à GATTON qui accueille les personnes travaillant en fermes si ce dernier est situé en dehors ou petite ville ou quelconque autre travail si ce dernier est en ville mais la plupart des personnes sont

étrangères et souvent en "WORK & HOLLIDAYS".

Une grande maison / lieux dans lequel nous vivons ensemble. Et partager le quotidien de tout ce beau monde m'a pour le moins secouée.

Je ne vais pas entrer dans les détails mais ... je comprend pourquoi maintenant les Français en Australie sont parfois très mal vus.

1- Les australiens parle de "French shopping" ce qui consiste à voler dans les magasins.

2- L'activité principale après la journée de boulot et celle de lever le coude et les jours de repos cet exercice n'a plus de limite, quitte à rater des jours de boulots c'est pas grave. Une première claque qui me fait mal et me fait me sentir rejeter; ce n'est pas moi, ni ma place. Beaucoup passe leur argent dans l'alcool.

Chacun vis comme bon lui semble son aventure, simplement je ne m'attendais pas à cela.

Je n'en fait pas non plus une généralité car ça ne l'est pas le cas mais je l'ai vu.

En parallèle, J'ai trouvé du travail, le jour J, j'ai des papillons dans le ventre, il est 4h du matin j'ai hâte d'y être ! un peu fébrile, sans aucune autre information que l'adresse à laquelle je dois me rendre, j'arrive sur les lieux demande à un monsieur où est mon interlocuteur de la veille pour pouvoir travailler. Il me donne aussitôt des panières, un sécateur, me montre comment arracher les oignons et me voilà déjà dans la terre à reproduire ses gestes.

On me dit qu'une BIN soit un contenant de 400kg d'oignons me rapportera 45$ je fais vite mes calculs et je me fixe comme objectif 3 bins dans la journée.

AHA .

Mes calculs n'ont pas prit en compte l'effort physique que c'était que de ramasser 400kg d'oignons ni prit en compte la chaleur écrasante de la journée ni ce soleil qui brûle littéralement la peau, Ni la douleur des articulations quand vous répétez un geste des milliers de fois en quelques heures.

je les aient faites mes 3 bins car quand je me fixe un objectif, un défi, j'aime l'atteindre. j'ai mis 11 heures, bu 5L d'eau, brûlé 5000 kcal et je n'ai pas pu manger à cause de l'effort et de la chaleur. De plus j'apprend en fin de journée qu'il y à des contracteurs ; en gros mon patron me prend des sous sur la BIN que je viens de ramasser donc si j'enlève les taxes et le contracteur la bin me rapporte 38$ soit 22 euros à peu près pour 4h de boulot bref ...une arnaque.

il est 17h je rentre enfin au backpack, je ne peux plus bouger mes mains, mon corps s'est prit une claque lui aussi.

je me ru dans la cuisine pour manger, j'ai besoin de calme et de mon cocon mais je suis obligé de le partager. Pour la plupart il est l'heure de sortir les bouteilles et autres si ce n'est déjà fait plus que de raisons pour les australiens ( mes voisins de chambres qui occupent leurs journées comme ils le peuvent).

les mauvaises ondes se font de plus en plus ressentir, les jours s’enchaînent sur le même scénario, le soir je ne peux pas dormir à cause du bruit mes voisins font la fête très tard et quand je demande à faire moins de bruit, on en fait limite plus.

je dors 4h par nuit avec des journées éreintantes pour mon corps, il y a des vols d'objets, de nourriture .. je m'épuise, émotionnellement c'est trop, mon corps ne suit plus. dès que j'essaye d'avaler quelque chose je le rejette aussitôt. J'ai l'impression de rejeter physiquement cet endroit

Je suis malade à cause de la situation. Il faut que je parte d'ici et maintenant je suis dans l'urgence.

chose faite !

Mon voisin de chambre, Richard, part à 1300 kms d'ici pour travailler dans les citrons. Je lui explique la situation et lui demande si il est ok pour qu'il me prenne en lift. Il accepte et me dit même qu'il y a une place pour moi dans la ferme. parfait let's go !

le lendemain matin nous prenons la route. Quel périple ... Après 6heures de route dont 3 sur une route en terre perdu dans le désert où nous avons percuté des oiseaux, évité de justesse des kangourous.. un pneu qui lâche (nuit noire) mais pas de panique on a une roue de secours, nous n'avons même pas eu à le changer.. une mère de famille qui passait dans le coin s'est arrêté pour nous venir en aide. Nous reprenons la route sous une tempête; pluie, vent, éclairs. c'est magnifique mais il commence à se faire tard !

Nous n'avons pas atteint notre objectif du jour (niveau kms) nous n'avons plus d'essence, tout est fermé.

Donc me voilà avec un inconnu, dans le désert, une roue en moins, sans essence. Je me suis demandé quelques secondes ce que j'étais bien en train de faire et puis non ce n'est pas le moment de réfléchir. Impossible de mettre ma tente dehors, Richard prépare son 4x4 pour que nous puissions dormir.

Il doit être minuit, réveil à 5h du matin car nous voulons arriver pour midi.

Nous reprenons la route, enfin une petite ville, le sourire a peine revenu, nous nous arrêtons pour manger dans un centre commercial mais la police nous attendait ... Richard a roulé trop vite mais ce n'est pas tout il n'a pas payé son assurance nous n'avons plus le droit de bouger la voiture .... nous trouvons une solution qui nous a valu 2h de marche .... il est midi il nous reste quelque chose comme 5h de route.

une fois reparti nous avons quitté la ville, de nouveau dans le désert perdue entre deux villes distancées de 500kms , nous crevons pour la deuxième fois. sans roues de secours , sous 40 degrés à attendre une dépanneuse pendant 1h30. Retour dans la ville précédente, garage, attentes interminable, il est maintenant 16h il nous reste toujours 5h de route.

oui, il faut avoir les nerfs bien accrochés.

dernier arrêt avant l'arrivée Richard me passe le volant pour la première fois. tout ce passe bien, nous arrivons afin à destination ! des walibis par dizaine le long de la route et pour finir en "beauté" ce périple, l'un d'eux se jete sous mes roues. ça y est là je pleure...

il est 23h nous sommes afin installés ! au cœur d'une ferme familial que je découvrirai demain ! pour la nuit, je dors une dernière fois dans la voiture de Richard car je suis épuisée et il est trop tard pour monter ma tente.

la "journée" se finit bien, j'ai devant moi une lune magnifique comme jamais je n'avais vu, en ovale, d'un rouge flamboyant. il est temps de dormir, demain nous commençons à 8h de picking de citron.

bonne nuit

3
3
Publié le 26 décembre 2018

Merry christmas everybody !!!!

Premier noël loin de chez moi loin de vous .. mais quel noël jamais je n'aurais pu imaginer ce que j'allais vivre cette journée restera dans mon coeur et ma tête.

Nous voilà le 24 décembre je me lève un peu bougonne d'imaginer ma famille tous ensemble et moi ici dans une ferme à trier des patates . Il fait chaud mais il commence à pleuvoir autant dire que l'esprit de noël n'y était pas mais c'est pas grave je veux prendre le meilleur, passer une belle journée.

Après 5h dans le shed à travailler surprise ! Nous arrêtons de travailler ! Mon patron (darryl) disparaît quelques minutes pour revenir en quad avec un énorme pack de bières. Ok ! Les festivités commence moi qui pensais que nous allions rien faire de spécial !

Chacun son tour nous mettons une musique de noël propre à son pays (Angleterre, Allemagne, Islande, Australie, USA ) et nous dansons au milieu de pommes de terre !

un beau moment où chacun prend le temps de s'intéresser à l'autre dans le seul but du partage.

Darryl me demande ce que je préfère boire et répond bien évidemment du vin rouge !!! Il disparaît à nouveau pour revenir avec deux tasses remplient d'un curieux mélange . Il soutient que c'est du vin mais rien que l'odeur me débouche les narines et me donne les fourmis dans les mâchoires. Mon courage à deux mains je goûte !

Vous vous rappelez la scène dans les bronzés font du ski ? Dans le chalet, et bien m'y voilà !!!😂 au pauvre de nous 1 gorgée pas deux !!! Ça l'a fait bien rire mais pour se faire pardonner, je pense, il m'a ramené une vrai bouteille de vin rouge de 2015.. c'est pas du vin français c'est il n'était pas si mauvais !! Aha

Il est 21h tout le monde est bien joyeux et maintenant bien fatiguée.

je crois que c'est la première fois de ma vie où je vais au lit un 24 décembre à 21h30 sans avoir été maquillée coiffée habillée bref marie la folle (comme m'appelerais quelqu'un ) va au lit !!

Je n'oublie tout de même pas de mettre mon réveil à 7h du matin pour voir ma famille en vidéo!!! Grrr ce décalage m'énerve !!!


Dur dur le réveil mais je saute hors du lit car depuis la veille je rêve d'avancer cette foutu horloge pour pouvoir parler à ceux que j'aime !!!! Quel joie de vous voir et d'avoir pu vous dire que je vous aimes 🖤

Je vais pas mentir je me suis recouchée !! Jusqu'à 10h . Darryl m'envoit un message et me propose d'aller voir son bétails (vache). Of course !!!

Seule réveillée je part avec lui dans son 4x4 , je peine à le comprendre avec son accent mais il prend de temps de me répéter 4,5,6 fois la même phrase mais on y arrive 🤣

En ce 25 décembre au matin dans le brouillard dans cet immense champ tapissé d'une herbe d'un vert flamboyant le troupeau de vache se dessine devant moi , elles sont effrayées par la voiture mais 1 ne bouge pas, on s'approche d'elle et reste stupéfaite par ce que je vois ! De son arrière train sort un placenta !!!! Un bébé ???? Où où ?? Je cherche émerveillée et excitée de voir un petit bout !!! Mes yeux s'arrêtent sur deux petites oreilles qui dépasse à peine de l'herbe haute du champ.

Quelle chance !!! Quel merveilleux cadeau en ce petit matin de noël. .. il ne marche pas encore ! j'ai pu prendre quelques instant avec lui sans l'effrayer ,sans effrayer la maman qui me regardait du coin de l'oeil ! Encore tout chaud je lui ais souhaité la bienvenue dans ce monde et je lui ait donné ses premières caresses.

Waou les larmes aux yeux, mais ne sachant pas réellement si je lui faisait peur ou non j'ai préférais le laisser prendre ses marques comme un grand et je suis remontée dans la voiture.

Nous allons dans le gros du troupeau et Darryl descend et prendre un gros bidon à l'arrière du pick up ..???? Qu'est ce que c'est ??? Du sucre (noir ) pour les vaches , tu goûtes ?

C'est bon !!!! Elle vont se régaler !! Ahaha pire que ça elle en rafolle !! C'est l'agitation totale toutes les vaches accourent pour avoir un peu de ce délicieux nectare Mmmmm !

Je rigole toute seule de voir le comportement de ces dernières et j'imagine ce qu'elles peuvent bien se dire : pousse toi j'en ais pas eu !!!! Même la nouvelle maman à délaissée son petit dans l'herbe pour manger ! Oh non je vous jure quel moment !!!

Nous rentrons à la ferme mais il me donne 20 minutes avec le reste du groupe avant de repartir pour les waterfalls (cascade)

Vite !! Maillot serviette bouteille d'eau sac me voilà de nouveau à l'arrière du pickup cette fois ci pour une excurtion nature !

Nous entrons dans une magnifique forêt l'ambiance est magique je suis à l'arrière et je ne peux m'empêcher de sourire et de regarder tout ces arbres toute cette flore ..

Nous avons traversé une rivière, descendu des chemins sur lesquels j'ai cru que nous allions tomber dans le décors mais non ! Sensation au rdv le chemin s'arrête c'est un cul de sac il faut continuer à pied.

Le moteur du 4x4 coupé c'est la bruit de l'eau qui envahit l'espace, il pleut la roche glisse be careful !!!

Au milieu des bois , sans prévenir un tout autre paysage apparaît, une immense cascade, entourée de falaises, de rochers, de petits bassins d eaux stagnantes je ne trouve rien d'autre que de crier merry christmas !!!!!

Nous arrivons au point culminant de la cascade et quoi ? Il faut sauter maintenant wtf ?!!

Je laisse un collègue plus grand et plus lourd que moi sauter en premier ( oui suis courageuse mais je ne veux pas mourir hein )

Plusieurs points possible pour les sauts ..

Une vrai enfant ! Je saute je remonte je saute je remonte ! Quelles sensations ! J'ai le coeur qui bat fort mes jambes qui tremblent , j'ai été la seule à me risquer au plus au saut 10m à peu près ! Pour ce dernier il ne faut pas se rater ! besoin de prendre de l'élan sur la roche glissante pour ne pas manger la paroie lors de la chute !

Tout va bien ! Je vous écris 🤣

Nous continuons de marcher le long de la rivière où nous avons eu besoin escalader, de traverser des torrents, être sûr de ses prises !

Attention ne pas reproduire à la maison !!!! Ahaha mais encore une fois en connexion avec mon environnement je me sentais tellement bien c'était merveilleux.

A l'écart du groupe je me laisse hypnotiser pas cette cascade qui se fracasse contre les rochers En contre bas; je ne sais pas vous mais j'aime fixer une goutte d'eau qui s'envole de tout en haut , qui existe le temps de sa chute et qui retrouve son unité une fois arrivée en bas . Je trouve ça beau un peu magique . Chaque goutte observée prend une forme, un chemin différent que la précédente. chaque goutte est unique.

Il en va de même sur le chemin du retour , à l'arrière du pick up prenant le temps de regarder les détails. Je m'amuse à chercher la feuille qui vit le plus, le plus bas possible au milieu de ces arbres, fixe toute mon attention sur cette feuille avec le contraste de ce qui l'entoure. Je me dis qu'il y à des millions de feuilles comme celle ci qui me permettent de voir cet unité.

Merci petite feuille.


J'aurais voulu rester plus longtemps mais je suis obligé de rentrer besoin de la voiture !

De nouveau à la ferme à peine le temps de poser mon sac que nous repartons ! Où ? Je ne sais pas je ne comprend pas tout !

C'est de nouveau dans un troupeau de vache que je le retrouve mais cette fois-ci pour leur donner à manger dans la main des pommes de terres.

Darryl depuis le pick up lance une patate dans le champs et c'est maintenant tout le troupeau qui nous coure après !!!!!

Saut à main dans une main, patates dans l'autre une quarantaine de vaches m'entoure et toutes veulent des patates !!!

Quelques sueurs froides j'avoue quelques bousculadent et j'ai bien faillit me faire manger la main mais quel rire !

J'ai pu approcher une vache (sans patates) et elle m'a accordé quelques instants de caresses me fixant avec ses yeux noirs et essayant de laisser transparaître dans les miens la bienveillance j'ai pu partager un moment précieux .

De retour à la ferme, Darryl disparaît. . Encore !!!

Et revient avec une carabine !! Ok let's go session tirs !!! Dernière la maison :)

Je suis une fucking killeuse !!!! Deux essais pour atteindre ma cible à 20m de là biiimmm

Be careful à tes fesses père noël

Quelle journée, quels cadeaux , c'est peu être normal pour Darryl , son quotidien mais rien ne devrait s'inscrire dans la normalité tout devrait être un constant émerveillement, une constante magie !

Une simple feuille à fait mon bonheur aujourd'hui une simple goutte d'eau à mit des étoiles dans mes yeux.

Quel merveilleux exercice que d'essayer de voir la magie qui nous entoure . J'essaye. ..tout le temps

Il y a des putins de cadeaux où que vous soyez quoi que vous fassiez il n'y a qu'à ouvrir son coeur , pas les yeux car ces choses ne peuvent être vu avec ces derniers.

Ça je le doit à mes bouts de choux en France mes "élèves" handicapés où plutôt que nous rendons handicapés car ils le sont bien moins que nous.

Merci .

Joyeux noël mes amours , mes amis, ma famille

J'ai essayé de vous immerger dans ma tête même si c'est un peu la pagaille parfois , j'espère vous avoir donner de mon amour pour notre monde, pourquoi je veux le voir

Je t'aime toi qui lis ce texte qui verra mes fautes d'orthopgraphes mais qui ne me dira rien 😅 bah ouais je peux pas être parfaite non plus ahahaha je rigole

Lesviesdansent

🖤

4
4
Publié le 25 janvier 2019

Je crois aux vrais rencontres, à la possibilité que l'on mette sur nos chemins des personnes qui part leur façon d'être, leurs mots et maux, nous fassent grandir, évoluer et nous reflètent notre propre âme.

Que chaque rencontre , nous guide un peu plus à chaque fois .

Je crois en ces âmes qui doivent se rencontrer , peut importe l'endroit, où et l'espace temps dans lesquelles elles se trouvent.

Je crois en ces rencontres inévitables.

peu être que plus jamais nos chemins se croiseront. . Mais qu'importe la rencontre à eu lieu.


Ce qu'il y a de beau ici avec les rencontres c'est que ce sont des personnes avec qui jamais je n'aurais très certainement jamais discuté, je n'aurais jamais pris le temps de découvrir de "partager avec". je pense que J'aurais fuis certainement quelques personnes; Car "je n'ai rien en commun" ou " que son comportement je ne correspond pas" Et d'autres avec qui je n'aurais tout simplement pas creusé d'avantage car pas forcément d'atomes crochus ni de réelles possibilités de discussion.

Ça n'a pas été simple au début. Je ne me trouvais pas aux milieux de ces rencontres. J'étais certainement en quête de mes amis sans le savoir.

Et puis ... cette fameuse philosophie .. J'attire ce que je veux au plus profond de moi, j'attire à moi ce dont j'ai réellement besoin , même si cela est inconscient.


Je suis partie pour rencontrer la vie , donc on m'offre la vie, on m'offre l'humanité telle qu'elle est.

J'ai rencontré un backpacker français qui ,avant de partir avait le bracelet électronique. Toute l'attiraille de la petite racaille en France clairement . Tout ce que j'aurais fuis.

J'ai partagé avec lui .

J'ai rencontré des filles très superficielles , vulgaires, la Cagole de Marseille you know ? Tout ce que je n'aime pas . J'ai partagé avec elles.

J'ai partagé ma chambre pendant 1 mois avec deux garçons (meilleurs amis) Anthony et medhi. Anthony, m'a avertit dès mon arrivée qu'il devait faire ses prières 3 fois par jour dans la chambre car il est musulman et avec medhi pendant ce temps on allait se faire cuire du bacon.

J'ai partage avec eux.

ici c'est une suite de rencontres et d'aurevoir ou d'adieux on ne sait jamais.. Il y a des personnes avec qui le "courant" passe desuite bien évidemment. .. du premier chillies a la dernières mangues à AYR ma petite Nadia on se sera suivit ! Ce n'est pas pour rien non plus , on a débarqué dans ce backpack pourrit avec les mêmes galères, envies et besoins et nous sommes toutes deux repartit avec ce que nous avions créé chacune . A tour de rôle nous nous sommes plaintes, de tout et n'importe quoi .

"Oh tu n'as pas finis de te plaindre un peu ??

Je m'exprime je peux ?!"

Sacré mangue quand même ! C'est quand tu commences à t'excuser auprès d'une mangue parce que tu es triste de l'avoir séparé de sa soeur parce qu'elle était plus moche, Que tu sais que tu es au bout du rouleau . Au bord du burn out . Si vous saviez le nombre de fois où je m'en suis voulut de jetter une mangue dans le "juice" et de la séparer de celle d'après qui partait au first ou Premium parce qu'elle avait juste une petite tâche en plus que les autres ! Merde quoi on est tous différents non ?

Les fous rires à cause de la forme des mangues bref Ouais 12h par jour dans les mangues sans dayoff pendant 1 mois ça rend fou .

Bon et sachant qu'il est 14h30 qu'il reste 18 bins à faire et que nous faisons 5,25 bins de mangue par heure mais qu'il est probable que nous ayons une coupure de courant car aujourd'hui il y a 80% de risques de pluie. ...

À quelle heure allons nous finir ?!!! Telle est la question ahaha les produits en croix me mangue ! Le téléphone arabe en toute discrétion pour dire à tout le monde combien de bins il reste aussi et quand je repense aux méthodes employées je ne peux m'empêcher de rire.

Certains chuchotent , d'autres lèvent un bras très vite pour indiquer le nombre avec les doigts avant de se cacher bah oui faut pas que les boss nous voit !

C'est THE mission chaque jour , toutes les heures , on s'amuse comme on peut on n'en peut plus on a finit par se cacher dans les piles de boîtes ! Je n'existe plus je suis une mangue !

Mes premiers supers souvenirs ici.

Enfin ...

Au final on a bien tous un point commun, on est tous partit.

Je viens de quitter une ferme de pomme de terre , j'ai vécu 1 mois et demi sans parler français alors , Même si je m'améliore cela reste parfois compliqué. Pas d'autres choix que d'être à l'écoute avec mes autres sens. Pour les découvrir apprendre à les connaitrent. L'intonation, la gestuelle, ce qu'il se dégage réellement de ces personnes quand ils parlent mais aussi quand ils sont silencieux plongés dans leurs pensées. Ce qu'il y a dans leurs yeux , ce qu'ils me laissent voir ou pas.

Et ce que je découvre est beau.

Ce qui est beau c'est que chacun d'entre eux laissent une marque dans mon esprit et j'apprend sur eux, sur moi, les différents parcours de vies, les objectifs ... et j'aime ces personnes

Il y a forcément quelque chose à découvrir. ils ont forcément quelque chose à m'apprendre. Sinon pourquoi ils seraient là au même moment que Moi ?

Quand je suis partie voir les merveilleuse plage de Palm cove, bien installée au bord de l'eau je me plonge dans une méditation sur: suivre son intuition. Je termine et je repars dans l'idée de trouver un autre endroit pourquoi j'en sais rien. C'est au final à côté de karl que je me suis retrouvée un australien qui m'a amené faire un tour de moto , présenté tout ses animaux (oiseau , serpent, souris et autres) j'ai vu des kangoroo à 10m de moi. .. enfin bref c'est fou ces rencontres.

Alors peu être pas l'anglaise qui est venu à 3h du matin dans ma chambre complètement soul ,qui a allumé la lumière tout ça pour mettre 1 tonnes de parfum et qui est repartit sans éteindre la lumière !!!!!!! Non !!!! Elle n'avait absolument rien à m'apporter à part une asphyxie et une bonne crise de nerf. Aha

Mais dans la généralité oui

J'évolue je commence enfin à réellement me désemplir tout ce que j'avais sur ma fameuse cassette et ça fait tellement du bien !!!! Je me reconnecte avec mon moi ,je vis et j'aime ce que je vis.




je ne dis pas que tout ceci est un acquis, je pense que je vais encore je demander ce que je fou, ou c'est quoi ces gens !!! Et encore patoger

et heureusement !

Mais bon, c'est déjà une avancée un constat sur ces premiers mois avec un peu de recul car j'ai dû dire au revoir à toutes ces personnes ou inversement.

Tout va très vite ici

Je crois, à ce fil rouge qui nous relient tous et je crois en cette invisible connexion avec le tout.

Merci , merci à moi même, merci aux rencontres qui m'ont permise d'être là de vivre ce dont j'avais tellement envie ! Merci à vous de m'avoir poussé, laissé partir


En route pour de nouvelles aventures, j'ai quitté le nord de l'Australie pour le SUD et déjà des rencontres et coïncidence ou retrouvailles pour certains , allez savoir comment et pourquoi dans un pays plus grand que l'Europe toute entière j'arrive à retomber sur des personnes qui ont croisées mon chemin des mois avant

Mystère