'Ne cherche pas à être remarqué; cherche plutôt à faire quelque chose de remarquable' – Confucius
Du 5 avril au 14 juillet 2017
101 jours
Partager ce carnet de voyage
28
oct

Salut à toutes zé à tous PART 1!

Ah! L'Irlande! le pays tout vert, le pays des moutons, des leprechauns et d'Hollywood... Si si d'Hollywood je vous assure!

L'Irlande est un pays très sympathique, aussi bien par son histoire que sa culture et ses paysages.

J'ai passer 5 jours à Dublin avec des amis, à faire plusieurs excursions un peu partout et j'en profite pour vous faire découvrir ces paysage magnifiques, la sympathie de ses habitants et un peu de culture et d'histoire aussi :). Il y a plein de choses à voir partout et tout ce que je peux faire c'est partager mon expérience avec vous, alors bonne lecture :)


Carte de l'Irlande 

Alors par où commencer?

L'Irlande c'est une île à l'ouest de l'Angleterre. Le nord de l'île appartient au Royaume Unis et le reste est la République d'Irlande. L'histoire de l'île est assez amusante quand on écoute les guides des excursions mais ça donne à peu près ça:

" Au tout début les hommes sont arrivés sur cette terre recouverte entièrement de forêt et ils s'y sont installés. Ils étaient chasseurs puis sont devenus fermier et on commencer à déboiser l'île. Puis sont arrivés les romains, ils ont kiffé le mode de vie des locaux, ont épousé des belles irlandaises et s'y sont installés, puis les vikings sont arrivés, ils ont kiffer le mode de vie des locaux, ont épousés des belles irlandaises et s'y sont installés. A ce moment là le paganisme règne sur l'île, on célèbre les dieux de la nature et dieux vikings. Avec l'installation des vikings, des raids ont été effectué depuis l'irlande et lors d'un, un jeune catholique nommer Patrick fut ramener sur l'île en tant qu'escalve. Bizarrement quand j'ai entendu cette histoire, j'ai tout de suite penser à la série Vikings que je vous recommande vivement ahah, bref... Ce jeune esclave grandit auprès des irlandais et appris leur langue. Les irlandais ne parlaient pas la même langue que les autres pays d'Europe de l'ouest ce qui rendait impossible toute propagation du christianisme. Si vous voyez où je veux en venir, ce petit esclave finit par grandir et par s'enfuir de l'île. Lorsqu'il revint en France, Dieu lui apparut et lui commanda d'aller répandre le christianisme chez les païens d'Irlande. Il refusa puis après quelques insistance de Dieu... (Tu dis pas non à Dieu...) Il effectua sa mission et devint le célèbre Saint Patrick. Puis sont arrivés les anglais et eux ils ont pas du tout kiffer le mode de vie des irlandais et ils ont voulut s'emparer de l'île. A l'ère colonial, l'Angleterre à envahit l'île mais a cette époque l'île tout entière était catholique et les anglais protestant. Pour annexer les territoires par la culture, l'Angleterre a installer des colons. Toutes les colonies ont échoués dans leur implantation sauf une, celle de Belfast. Par la suite on trouva une majorité de protestant en Irlande du Nord et le reste était catholique. Lors de la première guerre mondiale, l'Irlande demanda des armes à l'Allemagne pour se battre contre l'Angleterre et récupérer leur indépendance. Une fois les poches pleine d'armes, les indépendantistes ce sont emparer du bâtiment du General Post Office à Dublin sur lequel on trouve toujours les impactes de balles aujourd'hui et ont proclamé l'indépendance de l'Irlande. L'insurrection a échoué mais par la suite, les parties politiques indépendantiste ont eu beaucoup de popularité et l'Irlande à fini par réussir à avoir son indépendance. Cependant comme le nord de l'Irlande était remplit de protestant fidèle à la couronne d'Angleterre, cette région n'a pas pu être obtenue."

La première chose qui m'a étonné c'est que l'île était "au départ" recouvert de forêt alors que si vous traverser l'Irlande aujourd'hui il y peu voir pas de forêt du tout. C'est beaucoup de plaine, de lacs et de collines, avec des moutons partout bien sûr :).

Près de la chaussée des géants 
Les moutons des lacs du Connemara 
Sur la route de Belfast 
Sur la route du Connemara 

La capitale de l'Irlande est la ville de Dublin. C'est une ville de taille moyenne, on peut tout visiter en 2/3 jours après il y a pas mal de choses à faire dans cette ville festive surtout à la période d'halloween et plein de choses à voir en dehors de Dublin. Pour ce séjour j'ai passer 2 jours à Dublin et 3 jours dans des excursions différentes et je vous cache pas que c'était 5 jours à crapahuter partout :) et qu'on ne s'est pas beaucoup reposer.

Ville de Dublin 

A Dublin, puisque vous aimez la bière, de toute façon je vous préviens là bas vous avez pas le choix ahah, vous pouvez aller visiter la Guinness Storehouse et en apprendre plus sur la Guinness sans oublier une super dégustation au sommet du bâtiment dans un rooftop avec vue à 360° sur la ville!

Hum la bonne Guinness

Il y a aussi pas mal de statues dont 2 qui m'ont marquées:

La statue de James Larkin ou pour moi, l'homme qui dit : WTF?! et celle de Molly Malone... la belle et plantureuse Molly Malone, il y a une chanson a son sujet qui est très célèbre en Irlande. Vous noterez sur la photo qu'une partie de la statue rutile un peu plus que le reste allez savoir pourquoi?

James Larkin et Molly Malone 

D'ailleurs en parlant musique je vous recommande de faire le repas/spectacle très sympa du Arlington Hôtel, on mange bien et le spectacle montre des chants et danses celtiques!

Spectacle au Arlington Hotel 

Sinon, le titre de l'article étant Halloween en Irlande, il faut bien que je parle d'Halloween. Ce qu'il faut savoir c'est qu'a la période Halloween à Dublin (jusqu'à 3 jours avant), tout le monde se ballade tranquillement en costume dans les rues (jour et surtout la nuit) donc n'ayez pas peur du ridicule car vous pourrez croiser un mec déguiser en carotte géante sans oublie les autre costumes de pénis et j'en passe XD. Moi j'étais en Pikachu et j'avoue avoir eu une certaines popularité XD. Pour ceux qui veulent boire un coup, évidemment allez à Temple Bar (le quartier ET le pub du même nom ahah). Sinon pour une super ambiance aller au night club 'The Church' mais attention faut arriver tôt car en Irlande ils font dodo tôt, du coup à minuit plus personne ne rentre dans les boites de nuit.

J'ai trouvé Sacha en boite! Il draguait Ondine! 

Maintenant que je vous ai bien mis l'eau à la bouche dans cette première partie sur L'histoire de l'Irlande et la ville de Dublin, je vous dit à tout de suite pour la partie 2 sur mes excursions. A tout de suite les aventuriers ;)

1
nov

Salut à toutes zé à tous PART 2!

Bon retour parmi les aventuriers Irlandais, si vous lisez cette partie 2 c'est soit vous avez eu la flemme de lire la partie 1 (et comme je vous comprend, qui est l'idiot qui à écrit toutes ces bêtises sur l'Irlande) soit vous avez eu l'audace de lire la première partie et à ce moment là je vous remercie d'avoir pris le temps de la lire. Pour les autres.... vous êtes des méchants :'(. Dans cette partie nous parlerons des excursions que j'ai fait en Irlande et la soirée d'Halloween à Dublin.

Dans les excursions, celle qui me tentait le plus en tant que français était les lacs du Connemara, Kylemore Abbey et la région de Galway ahah oui oui les fameux lacs où Maureen à dit oui! (Pour ceux qui ne connaissent pas je vous laisse écouter la super chanson de Michel Sardou qui va vite vous rentrer dans la tête: https://www.youtube.com/watch?v=WhGL4FpVbzM )

Là bas on en a profité pour chanter tous ensemble la chanson de Sardou sur les lacs et on avait un fantastique publique ahah.

Lacs du Connemara 
Kylemore Abbey 
Galway 

Nous sommes aussi allé à Kilkenny, Glendalough et à Belfast avec la chaussée des géants et ça vaut vraiment le coup ! L'excursion à Glendalough permet de découvrir des paysages magnifiques et Belfast nous en apprend énormément sur l'histoire de l'île.

Glendalough est un super coin naturel où deux lacs entourés de montagne offrent un havre de calme et de paix pour les randonneurs aventurier et amoureux de la nature. J'aurais beaucoup aimé camper là bas mais excursion oblige on avait plein d'autres choses à voir mais ce sera surement pour une prochaine fois :).


Glendalough 
Merci l'effet peinture de mon super appareil photo ahah! 

Lors de l'excursions à Belfast et la chaussée des géants on découvre la ville d'Hollywood. Oui c'est bien une ville en Irlande qui, fier du succès de sa jumelle aux USA à décider d'ériger elle aussi un super signe HOLLYWOOD qui surplombe la ville XD.


Oui oui on est bien en Irlande, il y a des moutons 

A Belfast on découvre l'histoire assez tragique de cette région qui rappel l'histoire du mur de Berlin ou du mur de Jérusalem. En effet, jusque dans les année 2000 il était très dangereux et non recommander d'aller visiter le nord de l'Irlande car des conflits entre milice catholique et protestante provoquaient de nombreux attentats. Aujourd'hui encore la communauté catholique de la ville vie cloitrer dans un quartier de la ville entouré par un immense mur, appeler mur de la "paix" afin de les "protéger". L'histoire, conté par des chauffeurs de taxis londonien aussi bien protestant que catholique est assez impressionnante car on ne se doute pas qu'un pays comme le Royaume Unis puisse cautionner, soutenir voir financer, encore aujourd'hui, des milices répressives qui ont effectués des attentats au nom des protestants. Et pour reprendre les mots d'un des chauffeurs, j'espère que les jeunes générations qui ne s'intéresse qu'a avoir la même coupe de cheveux que les footballeurs feront en sorte de ne pas reproduire nos erreurs et de vivre en paix avec le monde catholique comme avec le monde protestant. Il a été envisagé en 2013 de détruire ce fameux mur mais les catholiques eux même ont voté pour le conserver. Une nouvelle tentative sera faite en 2023 pour la destruction de ce mur. En attendant je vous recommande vivement d'aller laisser un message de paix sur ce mur.

Le mur de la paix 

Pour revenir à quelque chose de plus amusant, mes visites se sont clôturé par la superbe chaussée des géants et sa légende très amusante:

"Un géant Irlandais et Ecossais s'insultaient à longueur de journée. Un jour le géant Irlandais décida d'aller corriger le géant Ecossais et il se mit a construire un chemin jusqu'à lui mais lorsqu'il arriva à mi-chemin, il remarqua que le géant Ecossais était bien plus costaud que lui et il rebroussa chemin et continua à l'insulter de loin. Puis ce fut au tour du géant Ecossais de vouloir corriger le géant Irlandais et il se mit lui aussi à construire un chemin. Lorsque le géant Irlandais vit le géant Ecossais arriver, il alla se cacher chez lui et se déguisa en bébé. Lorsque le géant Ecossais arriva à la maison du géant Irlandais, il trouva la femme du géant et son bébé (le géant déguisé). Lorsque le géant Ecossais vit le bébé il prit peur en se disant que vu la taille du bébé, le père devait être énorme. Il rentra alors chez lui et continuèrent à s'insulter de loin."

Couché de soleil magnifique sur la chaussée des géants

Pour manger et boire en général, la ville est très bien pourvue mais si vous voyagez à petit budget, trouver un supermarché ou un magasin "tout à 2€" je vous assure ça sauve la vie ^^ car quand pour le prix d'une bouteille d'eau de 1L tu en a pack de 10 dans un supermarché tu regrette de pas l'avoir trouvé plus tôt ahah et l'eau c'est important ;), n'oubliez pas de bien vous hydrater XD. Enfin si vous faites plein d'excursion en Irlande vous apprendrez un truc fondamental ! DORMIR DANS UN BUS! XD

Je vous souhaite plein d'aventures et de beuveries en Irlande, WANT SOME CRACK !? GO TO IRELAND! (Pour info Crack = Fun en Irlande ;) )

Pour finir voilà un petit récapitulatif de mon séjour :

Durée recommandée: 2/3 jours à Dublin. 7/10 jours pour profiter de toutes les excursions possibles et camper.

Hébergement: Abbey Court. Auberge de jeunesse pas cher et très bien placer en centre ville. Le personnel est cool et chaleureux. +++

A voir absolument:

- Dublin: Trinity College Old Library

- Howth: paysage côtier

- Glendalough: paysage, rando, camping

- Chaussée des géants: paysage, mythe

- Connemara: paysage, natation pour les plus courageux ahah

- Belfast: histoire

Pour manger/boire: Privilégier les supermarché et magasin "tout a 2€"

Pour sortir: Temple bar et The Church

Musique qui rentre dans la tête en Irlande:

- Les lacs du Connemara (https://www.youtube.com/watch?v=WhGL4FpVbzM)

- Wild Rover (https://www.youtube.com/watch?v=x0Q8FMexFWM)

Pour plus de photo n'hésitez pas à aller sur ma page facebook et à laisser un pouce bleu ou un coeur ou un ahah ou un wow 😉 https://www.facebook.com/bringmethereben/

7
mai

Salut à toutes zé à tous une fois!

Pour ce 2ème article on va beaucoup remonter le temps et je vais vous parler de la Belgique. En effet ma visite en Belgique est antérieure à celle en Irlande. Pour tout vous dire c'est même le 1er pays où je suis clairement parti à l'aventure, avant mon tour du monde bien sûr. Alors que je déprimais dans mon coin, une connaissance m'a parlé d'une association qui organisait des week-ends voyages et autres, l'association s'appelle YEP (Youth Event Paris) pour ceux que ça intéresse. Bref, ils organisaient un petit week-end fin avril à Bruxelles et Bruges. Honnêtement je ne savais pas trop pourquoi je voulais le faire mais c'était pour moi une façon de me changer les idées et de rencontrer du monde. Je suis arrivé un samedi matin à Porte Maillot à Paris où on a pris un bus pour Bruxelles. Je vais essayer de rendre cet article aussi amusant que le précédent mais je ne vous promets rien ah ah. En tout cas il y aura de la révélation sur moi donc tenez jusqu'au bout ! 😛


Comme le 1er article je vais essayer de commencer par une petite intro historique rigolote.

Alors vous le savez peut-être pas mais mon pays c'est la France mais la France s'appelle France que depuis le 9eme siècle. Avant ça s'appelait la Francie et si on remonte sur l'origine de la Francie elle-même, le premier territoire correspond à la Belgique ! Et oui l'origine de la France, c'est la Belgique! Successivement, le territoire de la Belgique a appartenu aux Français, aux Espagnols et aux Pays-Bas avant de faire sécession en 1830 pour devenir la Belgique que nous connaissons, ce qui en fait un pays très jeune. Je vous fais l'impasse sur le reste de l'histoire de la Belgique car étant au centre de l'Europe il faudrait que je vous raconte tout et là j'en aurais pour des jours voir des mois ah ah 😀

Une chose à rappeler cependant c'est qu'en Belgique se situe le Parlement Européen, à Bruxelles, cet édifice où l'ensemble des parlementaires élus pour représenter leurs pays dans l’Europe débattent et votent des lois pour l'ensemble des pays de l'Union Européenne. On en entend pas souvent parler et pourtant c'est grâce à eux qu'on peut voyager facilement au sein de l'Europe alors certes comme partout y'a des cons mais bon les politiques on les changera jamais ah ah.

Voilà maintenant que je vous ai bien barbés avec l'histoire et la politique, on va pouvoir parler de mon petit week-end là-bas. Donc dans le bus, je connaissais personne et étant de nature timide (oui je sais on dirait pas et pourtant !), j'ai parlé à personne. Notre 1er arrêt est l'Atomium.

L'Atomium 

De la même manière que pour la Tour Eiffel, l'Atomium a été érigé pour l'exposition universelle de 1958 et est resté en place comme l'un des monuments de la Belgique depuis. On est restés rapidement sur place pour prendre quelques photos.

La Belgique vous souhaite la bienvenue 

Ce qu'on ne savait pas c'est que ce week-end end là se déroulait la fête de la musique en Belgique ! Cette fête existe aussi en France mais pas aux mêmes dates. J'étais pas mal étonné que la Belgique avait aussi cet événement mais tant mieux. Du coup différents points du pays permettent d'écouter différents styles de musique et à l'Atomium c'était ambiance Rock N' Roll des années 50 avec voiture, achat de vêtements et concerts! 😛 c'était très chouette vu que c'est un style de musique que j'aime beaucoup !

Fête de la musique à l'Atomium 

Malheureusement je n'ai pas pu rester jusqu'au concert mais l'ambiance était très sympa. On a repris le bus en direction de Bruxelles. Une fois arrivés sur place on a commencé à visiter en groupe avant de se séparer en 2 groupes car pas mal de gens avaient faim... dont moi 😛

On s'est donc arrêtés dans un très chic kebab où j'ai mangé un bon sandwich avec des frites belges. Evidemment toutes les frites en Belgique sont des frites belges puisqu'elles sont préparer en Belgique... nan c'était nulle je sais. La seule différence que j'ai trouvé avec les frites dites 'française' est que les belges sont plus grosses à croire qu'il faut compenser quelque chose mdr. (Je prie tous mes lecteurs belges de bien vouloir m'excuser pour cette blague quelque peut douteuse). Quoi qu'il en soit après avoir manger, on s'est ardemment dirigé vers l'idole de tout les enfants, le Manneken-Pis. Cette fameuse statue d'un petit enfant qui fait pipi en tant que fontaine en a fait rêver plus d'un de pouvoir faire la même chose.

Le Manneken-Pis 

Ce qui est rigolo c'est que chaque jour notre petit ami est déguisé avec différent vêtement et on peut voir les différent costume qu'il a porter dans une boutique pas loin.

La boutique des costumes du Manneken-Pis  

La Belgique n'est pas seulement le pays des frites et du Manneken-Pis ou de l'Atomium c'est aussi celui de Tintin! Pour ceux qui ne connaissent pas, Tintin est le personnage principal d'une bande dessinée du même nom, de Hergé. Tintin est un journaliste qui se retrouve toujours mêlé à des histoires incroyables avec ses amis le capitaine Hadock, le professeur Tournesol et son chien Milou, sans oublier les policiers Dupond et Dupont. J'ai retrouvé peint sur un bâtiment les personnages de Tintin. Il semblerait qu’Hergé ait longtemps travaillé par ici sur la conception de Tintin.

Tintin, le capitaine Haddock et Milou sur le mur 

Après Tintin on a continué à visiter en groupe à travers les rues de la ville en passant par le quartier gay jusqu'à la grand place.


La ville de Bruxelles est très belle avec de nombreuses statues (sur la statue de Don Quichotte avec Pedro) 

La grand place est un énorme carré, comme une place de forum romain. Cette place servait de marché à l'époque médiévale. Beaucoup de villes dont Bruxelles et Anvers étaient de grandes villes marchandes et ces places permettaient aux marchands de commercer. Les bâtiments de la place appartenaient souvent à des familles ou des compagnies de marchands qui servaient de points de vente et de repos pour tous ceux de la compagnie ou les marchands qui commerçaient avec eux.


Les compagnies marchandes se faisaient une guerre commerciale et leurs ornementations montraient leur pouvoir commercial. 

On y trouvait aussi l'hôtel de ville toujours dans le même modèle avec un clocher au milieu du bâtiment.

L’hôtel de ville 


Lors de la visite de la grand place, j'ai perdu le groupe avec lequel j'étais jusqu'à ce que je tombe sur l'autre groupe qui avait sauté le repas pour visiter le musée de la bière. Oui la Belgique est connue pour ses frites et sa bière. Oui oui, je ne fais que des pays où on boit de la bière alors que je n'aime pas ça 😛. Sachant que mon groupe allait normalement visiter le musée à son tour, j'ai demandé où ça se trouvait puis j'ai quitté le 2ème groupe. Le souci c'est que je n'ai jamais réussi à trouver le musée ahah. J'avoue aussi que je n'avais pas spécialement envie de le visiter non plus 😛

Du coup je me suis mis à déambuler tout seul dans Bruxelles avec pour objectif d'aller jusqu'au Parlement Européen.... qui se trouvait à l'autre bout de la ville ahah. Mais comme je vous l'ai dit c'était la fête de la musique alors il y avait pas mal d'événements dans la ville qui m'ont occupé tout le long du chemin.

Pour vous donner une idée, voilà ce que j'ai fait à pied 😀 :

Sur le chemin, je suis tombé sur plein de chocolateries, le chocolat belge étant très bon et reconnu.

Sur le chemin je me suis arrêté à la cathédrale Saint-Michel puis j'ai continué jusqu'au parc de Bruxelles situé entre le parlement Belges et le Palais du roi. Dans le parc la fête était bien présente avec des food truck de tous les horizons et de toutes les cuisines possibles ! Le thème musical de la ville était la musique internationale ce qui expliquait le groupe argentin à la place de la bourse ahah.

Après une longue marche et une pause pipi, je suis enfin arrivé au parlement européen.

Le parlement européen 

Après une petite pause je me suis remis en marche pour retourner là où notre bus nous avait déposés car nous devions nous mettre en route pour Bruges où nous allions passer la nuit.

A tout de suite pour la partie 2 à Bruges 😉

8
mai

Salut à toutes zé à tous une fois ou deux 😀

Arrivé au point de rendez vous j'ai retrouvé tout le monde et j'ai sympathisé avec quelques personnes. Nous sommes arrivés le soir à notre auberge et on s'est répartis en chambre. Dans ma chambre nous étions 6, 5 hommes pour 1 femme alala il a fallu partager ... le lavabo, les douches étant dans le couloir 😛. Bref, on s'est vite lavés et changés car le soir on est sortis pour visiter la ville, manger des frites, boire et danser 😉 Malheureusement pour vous il n'y a pas de photo de ce passage là car je ne voulais pas me trimballer mon appareil photo. Cependant il y a eu des moments magiques avec le gars en costume et nœud papillon qui se fait déposer par sa mère en BMW tout ça pour repartir en vélo avec un paquet de chips à la main mdr ça sentait la fiesta! 😛 D'ailleurs on l'a retrouvé un peu plus loin avec ses amis et surtout son ami affalé sur le sol et qui avait vomi partout... faut croire que la bière ça réussit pas à tous les belges lol 😛. Bref, on a mangé des frites belges, on a bu des verres dans un bar où il y avait un chanteur puis on est allés dans un bar/boite. On a fini vers 3h du matin ... on a tenté de rentrer à pied... puis on s'est perdus .... puis on a pris un taxi jusqu'à l'auberge ahah c'était une soirée géniale 😀

Le lendemain matin on était levés à 9h pour le petit déjeuner et on s'est mis en route avec mes 2 compagnons de soirée et de chambré pour la visite de la ville de Bruges. Plan de la ville en main on s'est fait un petit parcours aux petits oignons pour faire le tour de la ville tout au long de la journée.

La 1ère partie consistait à parcourir les parties Sud et Ouest de la ville :

Il y avait plein de jolies cygnes. 
Des architectures médiévales très présentes 

On n’arrêtait pas de voir des bateaux voguer sur la rivière de la ville alors on a cherché pour faire nous aussi notre petit tour de bateau. Vu qu'il y avait beaucoup de monde, on est d'abord partis manger puis on est montés sur notre bateau. On en a appris pas mal sur la ville de Bruges grâce au guide. Il se vantait que son bateau était le seul bateau électrique pour les visites et que du coup on allait moins vite et on pouvait mieux profiter du paysage. Une anecdote plutôt amusante arriva quand on passa à côté d'une brasserie de bière. Il nous raconta que jusque dans les année 1920, l'eau de la ville n'était pas assez contrôlée et on tombait facilement malade en buvant l'eau, par contre la bière étant déjà raffinée, elle était consommable sans problème ce qui faisait que les habitants de la ville consommaient plus de bière que d'eau.

Une journée magnifique pour un tour en bateau 

Après notre tour en bateau, nous avons fait les parties Nord et Est de la ville où se trouvait la grand place de Bruges. Ce jour là il y avait un marathon dans la ville, à croire que c'était le week-end des événements et il y avait une fanfare pour motiver les coureurs :D

Cette fois on a pris le temps de monter au clocher de l'hôtel de ville où nous avons eu une superbe vue de la ville à 360°

Ensuite, on a continué notre tour dans le quartier Nord de le ville qui était calme. On est tombé par hasard sur la plus vieille auberge de la ville qui date de 1515 quand même 😀

Sur tout le côté Est se trouve un long parc avec des moulins hollandais qu'on peut visiter.

Ne faites pas attention à ma tenue pas vraiment swag loool 

Une fois notre petit tour de la ville fait, nous avons continué le long de la rivière et sommes retourné à l'auberge où le bus nous attendais déjà pour repartir à Paris.

J'ai gardé contact avec 2 de mes compagnons de chambré et on s'est revus par la suite lors de soirées à Paris. Ce week-end était vraiment excellent et m'a fait comprendre que j'aime voyager et j'aime rencontrer de nouvelles personnes. Peu de temps après être rentré, j'ai pris la décision de faire un tour du monde et je me suis attelé à récupérer des informations sur internet pour me préparer au mieux.

Bon je ne sais pas si vous avez tenu le coup jusqu'ici mais choses promises, choses dues et après le super teasing du début d'article sur des 'révélations', je voulais vous parler de ma passion pour le cosplay. Le cosplay consiste à se déguiser en personnages issus de la culture japonaise (jeux vidéo, manga, anime, ...) et en ressortant des photos de quand j'étais petit, j'ai compris que cette passion me tenait depuis que j'étais tout jeune. Aussi je vous présente mon super cosplay du Manneken-Pis 😛:

A gauche l'original bien sûr. A droite une photo de moi (je remercie mes parents pour cette photo) 

Vu que ça date un peu, je n'ai pas retenu d'adresses à vous conseiller mais je vous assure qu'un petit week-end en Belgique ne fait de mal à personne 😉

Sur ce à bientôt pour de nouvelles aventures!

Pour plus de photo n'hésitez pas à aller sur ma page facebook et à laisser un pouce bleu ou un coeur ou un ahah ou un wow 😉 https://www.facebook.com/bringmethereben/

5
avr

1st Stop : Strasbourg – France

Bonjour à toutes zé à tous !

Et voilà, ça y est ça commence ! Beaucoup de gens m’ont soutenu tout au long de la préparation de ce voyage et je tiens à les remercier profondément. Désormais c’est à moi d’aller au bout de mes attentes et de vous apporter un peu de culture gé sur les pays de notre belle planète 😊

Alors soyons simple, comme vous l’avez vu dans le titre, je ne suis pas parti très loin pour cette 1ere étapes. J’avais prévus d’aller à Stuttgart en 1er et mon ami Mathias, qui voulait venir avec moi a Stuttgart m’a permis de rester un peu chez lui avant pour visiter Strasbourg.

Me voilà donc partit en bus pour Strasbourg pour ma 1ere étape.

Je pourrais vous parler de la France mais j’ai tellement a raconté dessus… La France est un vieux pays né autour des année 880, avant c’était plein de royaumes qui se partageaient la France actuel (Ile de France, Bretagne, Normands, Orléanais, Provence, Bourgogne, Auvergne, Alsace, …) . Avec la centralisation du pouvoir à Paris, la France était né. L’histoire de France est jalonné de beaucoup de guerre avec tous ses voisins qui lui a permis de devenir la 1ere puissance militaire du continent au cours du 15eme siècle. Après la révolution française, Napoléon 1er à étendus les frontières et propagé les idéaux de démocratie, de code civil, de carte d’identité et d’ingénierie. La France a été beaucoup chamboulée par la 1ère et 2nd guerre mondiale et a connu beaucoup de bouleversements sociaux. Aujourd’hui, c’est un beau pays par sa multiculturalité et son territoire. Il y a vraiment énormément de choses à voir en France et à Paris. J’ai moi-même joué le guide touristique pour des amis japonais et français qui n’était jamais venus à Paris. Mais bon revenons à nos moutons. La ville que je visite, Strasbourg, est une ville qui représente bien l’entente franco-allemande. Tantôt française, tantôt allemande puis rebelote française à tour de rôle en suivant l’histoire, elle est devenue le siège du parlement européen et de la cour européenne des droits de l’homme. Au moment où je vous écris cet article, ce sont les élections présidentielles en France et pour vous répondre honnêtement, à l’heure actuel de l’état de notre monde et de sa géopolitique, je suis bien content de partir partout car je sens que je ne sera bientôt plus possible… Mais bon c’est une autre histoire.


Chez Mathias et Laurène 

A mon arrivé, j’ai été accueillit par une belle jeune femme qui n’est autre que la copine de mon ami Mathias… OK !? DONC PAS TOUCHE !

C’est une femme très gentille, intelligente et bonne photographe 😉 Elle a été avec moi pendant 2 jours à me suivre partout avec mes envies de photo et de découverte de la ville.

Après avoir déposé mon sac chez eux, on est repartis en vadrouille pour faire un 1er tour du centre ville et des nombreuses églises et cathédrales. On a finit au restaurant le Marco Polo (quoi de mieux qu’un restaurant d’explorateur pour un aventurier). Rentré complètement lessivé, nous nous sommes mis rapidement au lit pour se lever à 6h30 le lendemain… et oui pas de repos pour les guerriers ahah 😝

1er jour de visite 

Après une longue marche, nous nous sommes arrêtez à un restaurant pour manger une bonne flammekueche.

Le lendemain nous sommes partis le cœur vaillant à l’assaut… des cigognes ahah. Le temps était au beau fixe dès le matin 😊 Avec un streussel et un chinois au chocolat dans le ventre, nous avons chassé la cigogne à travers le parc de l’orangerie qui possède un petit zoo à l’intérieur. Nous avons donc croisé plein de zozio du monde entier, des singes et 2 lynx qu’on a rebaptisé, la belle et patapouf mais mes photos seront plus parlante.

Trop mignon les cigognes! 
Les animaux du parc de l'orangerie 

Après une petite pause balançoire on s’est mis en route pour le parlement européen et la cour européenne des droits de l’homme.


Après cela on a continué à la cathédrale de Strasbourg où on a vu l’horloge astronomique atteindre midi. J’ai gravit le cloché de la tour avec Freddy et on a eu une superbe vue de la ville entière.


Nous avons entendu l'horloge sonner midi 

Enfin, on s’est accordé un petit encas vers 14h. Vu qu’on avait fait le tour des choses à voir, on s’est gardé des musées pour le 3ème jour. On a donc repris le chemin de l’appartement pour rentré préparer des crêpes pour le soir …. Humm….. Nutella….

3eme et dernier jour à Strasbourg ! J’avoue que nous avons passé la matinée à dormir car on pensait s’enfermer dans les musées à cause du temps et là miracle ! Le soleil est là encore plus fort qu’hier ! Donc on a abandonné les musées. Je ne suis pas quelqu’un qui est très musée, je me dis qu’ils seront toujours là alors que la nature elle change au cours du temps. On a donc refais le même chemin qu’hier mais en sens inverse et nous sommes arrivés au Parlement Européen. Alors là faudra m’expliquer un truc car il y a déjà un parlement européen à Bruxelles (que vous pouvez voir dans mon article sur la Belgique) alors à quoi sert celui de Strasbourg… POM POM POM ! On a mis nos meilleurs agents sur le coup et la réponse est…. à rien… et oui apparemment il y a seulement 12 sessions de 4 jours par an à Strasbourg et le reste à Bruxelles…

Bon nous continuons donc notre chemin au bord du lac autour du parlement à parler avec les canard et on arrive à la cour des droits de l’homme une nouvelle fois. On ne s’est pas attardé car nous devions retrouver Mathias qui sortait de la belle université de Strasbourg pour rentrer et nous préparer pour la route en direction de Stuttgart 😊

Une dernière journée magnifique avec plein de belles photos 

Au passage de la frontière, j’ai eu un pincement et un soulagement, le voyage commence et je dit au revoir à la France pour très longtemps… A la demande de Mathias j’ai donc fait un discours d’adieu à la France en la remerciant pour ces années et que je la reverrai un de ses 4 😊

De même je vous dis tous bonne journée/soirée/nuit et vous dit à bientôt pour le prochain article sur l’Allemagne 😉

7
avr

Salut à toutes zé à tous ! et Güten Tag Deutschland !

Je commence à vous écrire depuis Stuttgart. J’ai accumulé tellement d’information sur Stuttgart et avec ce que je prévois pour Munich, je me suis dit qu’il valait mieux à l’avenir faire un article par ville plutôt que par pays sinon je vais m’y perdre moi-même dans les infos.

Voilà donc la 1ère partie des schloss (ou châteaux en français) de l’Allemagne. J’aimerai profiter de cet article pour remercier mon 1er hôte sur couchsurfing : Willy ! Il a été génial, un peu difficile de se retrouver mais c’est normal je débarque de nulle part et je ne savais pas me débrouiller tout seul. Il m’a bien accueillit chez lui, m’a offert un lit, à manger, à boire. C’est quelqu’un de très sympathique et il aime pokémon aussi ahah ! On a bien rigolé avec mon pyjama pikachu que beaucoup connaisse ahah (je vous laisse aller le voir dans mon article sur l'irlande 😉 ).


En train de chasser des pokémon le soir avec Willy 

Heureusement Mathias et Laurène étaient là avec Polinette, leur voiture. Eux aussi je les remercie encore beaucoup car ils m’ont supporté pendant plusieurs jour et ont pris le temps de visiter avec moi et de me traîner partout avec leur voiture.

Au Hohenzollern schloss avec leur propriétaires Mathias et Laurène XD 

Au fur et à mesure que j'avance dans mon trajet, des gens me donne des idées sur ce que je devrais faire ou mettre dans mes articles aussi, je complète mon article avec cette photo de Strasbourg où je devais dire à qui veut l'entendre que je vais bien et que je l'aime 😀. L'idée était de l'écrire dans les langues des pays où je serai.

Ici c'est toujours Strasbourg donc ne vous trompez pas. 

Bien revenons maintenant à Stuttgart. Willy n’habite pas à Stuttgart mais à Ludwigsburg qui se trouve un peu au nord de Stuttgart. Pour la petite histoire Stuttgart est la contraction de stuot (jument) et garten (jardin). Au 18eme siècle, Eberhard Ludwig von Württemberg créa un pavillon de chasse qui s’agrandit pour devenir Ludwigsburg et l’emplacement de Stuttgart servait aux chevaux du Duc. Stuttgart est donc une ancienne écurie ahah et c’est amusant de voir que c’est bien l’étable qui a grandit pour devenir la 6ème ville du pays et pas la ville du Duc.

Etant arrivé tard, nous nous sommes vite couché pour se lever tôt le lendemain et aller au Hohenzollern.

Le hohenzollern vu de la route 

Le Hohenzollern est un vieux château médiéval qui a été détruit puis reconstruit plusieurs siècle plus tard par la famille royale de Prusse. J’apprécie les châteaux allemands car ils sont situés sur des collines et donnent des points de vue incroyables. En arrivant là bas, le Hohenzollern semble comme perdu au milieu des villes avoisinantes, un vestige d’une époque révolue mais très bien entretenu. Une simple forêt sur la colline entour le château et une fois en haut on accède à un superbe panorama à 360° de toute la région. Après avoir grimpé jusqu'au château, déjeuner et de nombreuses photos avec et sans Freddy ahah nous avons visité l’intérieure du château.

Autour du Hohenzollern 

Pour visiter l’intérieur nous avions des chaussons pour chaussure afin de ne pas salir le sol et des capes de roi pour le froid ahah. Après quelques plaisanteries à propos des marcassins devenus mocassins dans la bouche de Laurène, je suis devenu le propriétaire du château dénommé : Friedrich Whilhelm von Mocassin.

Merci Mathias pour la photo 😀

Il y a plusieurs choses amusantes à retenir de la visite :

- Les allemands ont tout pompés sur les châteaux des autres en terme d’architecture et beaucoup chez nous, les français. Versailles a beaucoup inspiré le monde des châteaux et il faut croire que c’était les allemands qui faisaient la contrefaçon à l’époque sauf qu'ils y mettaient la deutsch qualitat ahah

- Les familles royales de Prusse, d’Angleterre et d’Espagne sont liées par divers unions et c’est ainsi qu’on a apprit qu’un membre de la famille de Friedrich le grand à combattu la famille de son arrière grand-mère la reine Elisabeth d’Angleterre du côté des américains dans la guerre d’indépendance.

- Ce fameux frère qui s’appelait Stuben était générale dans l’armée américaine et un très bon tacticien militaire. Il a écrit le ‘blue book’. Ce livre est la base, encore aujourd’hui, de l’armée américaine pour connaitre les bases en tant que soldat : les différentes marches, le salut, l’entrainement, etc…

- Apparemment, d’après le guide, le frère de Friedrich le grand, a failli être roi d’Amérique. Il semblerait qu’avant de vouloir établir une démocratie, les américains ont pensé a instaurer une monarchie avec le membre le plus proche de Friedrich le grand qui était très apprécié de Washington à cet époque.

- En parlant de Friedrich, il a été un monarque très simple et proche du peuple. C’est lui qui a importé la patate en Prusse et au début personne ne voulait en manger car les gens trouvaient ça sale. Il a alors fait planter des patates et les à fait garder par des soldats qui avait pour mission de ne pas arrêter les voleur. Voyant que s’était gardé, les gens ce sont dit que ça avait de la valeur et ont donc commencé à voler et manger des patates.

- Toujours sur Friedrich, bien qu'il avait une femme. Il ne vivait pas du tout avec elle mais il vivait dans son château à Potsdam avec ses 15 chiens qu'il aimait plus que tout. Ce château s’appelle le château « sans-soucis » disant que parce qu’il n’y avait pas de femme là bas c’était ‘’sans soucis’’ ahah. A cause des guerres mondiales sa tombe a beaucoup bougé mais il a finalement été enterré dans le jardin de son château a côté de ses chiens comme il le désirait.

Après le Hohenzollern, nous sommes repartis pour Stuttgart afin de visiter la ville. Il faisait un temps magnifique, du coup il y avait énormément de monde dans les rues. Laurène et moi, qui sommes des photographes bien équipés avons jouer les paparazzis.

Visite de Stuttgart 

Après une journée bien remplie, nous avons mangé un bon kebab. Ah~~ un bon kebab… dans son pays d’origine ahah. Et oui car même si le sandwich est Turque, il a été importé et étendus dans l’europe en tant que street food depuis l’Allemagne.

Enfin ; pour couronner cette belle journée; nous sommes montés en haut de la Fernsehturm tower qui culmine, depuis le haut de sa colline, a 150m. Nous avons eu une vue magnifique de toute la ville et autour. La nuit tombante nous avons rebroussé chemin jusqu’à Ludwigsburg pour un repos bien mérité.

Il faisait froid en haut de la fernsehturm tower

Le lendemain nous avons fait simple et avons visité le château de Ludwigsburg. Un magnifique château du 18eme qui était un simple corps de chasse avant d’être amélioré en château dans le même style que Versailles.

Un très beau jardin d’entrée, un très beau château et un immense jardin derrière où il y avait plein d’attractions et ce week end un événement spécial autour de la paille. J’ai aussi bu un jus de pommes totalement naturel, bien sucré, pressé avec l’amour allemand… un délice… Malheureusement, il n’y avait plus de bouteille a acheter. Nous avons vu des animaux, des plantes qui écoutaient Vivaldi, un labyrinthe végétal et la tour de raiponce.

Visite des jardins du château 

Après cette visite du château, nous sommes retournés chez Willy afin de se dire au revoir avec Mathias et Laurène. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans eux 😊 Je suis très heureux d’avoir fait ce bout de chemin avec eux et j’espère les revoir.

Ils sont rentrés en France et moi je suis allé au spa dans le même style que le Oedo Onsen au japon mais c'est une autre histoire que je vous raconterai plus tard. Mais c’est un spa avec plein de différents bains et sauna où on se ballade tout nus…. Hommes et femmes… Les allemands n’ont pas du tout de problème avec la nudité et j’avoue ne pas avoir été dérangé plus que ça. Je me suis bien reposé, j’ai dit au revoir à Willy qui m’a préparé de très bonnes pâtes avant mon départ et me voilà le lendemain, dans le train pour Munich (et oui j’ai bougé entre temps) a vous finir cet article.

Merci Mathias, Laurène et Willy pour se super début de voyage 
9
avr

Salut à toutes zé à tous ! et Guten Tag Deutschland !

L’aventure Munichoise commence ! Et mon hôte de couchsurfing, Christian, est très sympa. C’est un professeur d’Allemand et d’histoire de l’Allemagne à l’université. Son père était français ce qui explique son prénom. Bon beaucoup de personnes le savent déjà mais il est nudiste et gay. Bien sûr je n’ai rien contre les nudistes ni contre les gays mais j’ai juste précisé que je n’étais ni l’un ni l’autre. Il a été très compréhensif et m’a laissé une clé de chez lui ce qui m’a permit d’avoir une grande autonomie dans mes déplacements. C’est génial de voir les gens si amicaux et généreux et avec un intérieur fort sympathiques 😀


Chez Christian c'est très français 

Il y a 2 grandes figures rattachées à la ville de Munich : Louis II de Bavière et Hitler.

Le planning de ce séjour a été très difficile mais super génial !

J’ai commencé le 1er soir par aller faire un tour dans le centre ville et je suis tombé sur une manif de PEGIDA ou les « Patriotes Européens Contre l’Islamisation de l’Occident »… en allemand les 1ere lettres donnent PEGIDA. La manif a coupé court devant l’hôtel de ville et des opposants étaient là pour chanter des chants de paix.

Dans ma petite balade nocturne, je me disais qu’il fallait bien que j’aille dans un bar boire une bière. Je suis donc entré dans le Kennedy’s Pub et par miracle il y avait un karaoké ce soir là ! Excellent ! Je suis un grand fan, je me prends ma bière et j’attends mon tour pour passer. Un homme me pique par 2 fois les chansons que je voulais faire mais j’ai quand même réussit à impressionner tout le monde avec ‘All of me’ de John Legend.

Je suis rentré bien tard sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller Christian qui se levait tôt pour aller travailler et voici le résultat de mon inspection nocturne 😉 j'ai même trouvé la synagogue de Munich qui est.... carré.

Le lendemain fut assez dur mais je me suis mit en route pour aller faire le tour de la ville…. Oui j’ai fait le tour de la ville à pied en traversant le jardins des anglais, le parc du stade olympique et finir au château de Nymphenburg (et oui encore un ) Tout ça en 6h de marche… J’avais les pieds en compote.

Vu que ça fait beaucoup de photos, je divise un peu et on commence par mon chemin jusqu'au jardin anglais ou j'ai même vu du surf en pleine ville ahah.

Une longue marche 

Puis le jardin anglais et ses alentours.

Une marche encore plus longue 

Le stade olympique

Mes pieds commencent à souffrir 

Puis le Nymphenberg:

Là mes pieds sont morts 

Tout ça en plus pour arriver à la gare centrale (Hauptbanhauf) et faire un parcours de 2h30 de marche sur la Munich d’Hitler.

C’était très intéressant! Hitler est arrivé un beau matin par le train à Munich. Il venait vendre dans la rue des dessins d’architecture de la ville comme on peut en voir à Paris. Hitler a fait parti d’un bataillon de l’armée autrichienne qui avait combattu lors de la 1ère guerre mondiale. Dans ce bataillon 3600 hommes sont partis et seulement 600 revinrent dont Hitler. Il avait échappé à la mort plusieurs fois ce qui lui a valut le surnom d’Hitler le chanceux. Un jour un ‘’agent secret’’ du gouvernement, le repère à une conférence de Marx. Il trouve qu’il est discret et qu’il parle bien. Il décide alors de l’embaucher pour espionner le parti communiste munichois. Il faut savoir que la Bavière à toujours garder un statut spécial au sein de l’Allemagne et d’ailleurs la région s’appelle « L’état libre de Bavière ». Donc Hitler espionne le parti communiste qui désire se révolter pour réclamer l’indépendance de la Bavière. Grâce à lui cela échoue et il devient ainsi proche de personne de haute importance dans le monde de la finance en Allemagne et au Etats-Unis. Grâce à ces personnes d’influence, il a prit le contrôle du partie communiste et l’a renommé en Nouveau Parti des Travaillistes Allemand (NSDA en allemand). En prenant la tête du parti, Hitler a gagné en confiance a rassemblé de plus en plus de monde autour de lui. Il a alors lui-même tenté de renverser le gouvernement par un Putsch sans succès. Par cet acte de haute trahison, Hitler devait mourir mais grâce à ses importants contacts qui ne voulaient pas que leurs secrets soient divulgués ils ont fait changer sa peine en 2 ans de prison. Il sortit au bout d’un an (il a écrit Mein kampf durant cette année). Par ce retournement de situation, tout le monde entendit parler de Hitler et avec la crise économique de 1929, il gagna encore plus l’opinion publique jusqu’à fonder le parti Nazi et devenir légalement chancelier de l’Allemagne. A partir de là, la politique d’antisémitisme d’Hitler commença à être mise en place pour inciter les juifs à partir d’Allemagne. Il n’y avait pas de camp de concentration ou d’extermination à ce moment là, seulement des ghettos. Un jour, un citoyen Allemand juif apprit que sa famille allait être déportée en Pologne pour être virer d’Allemagne. En colère, il alla au consulat allemand et il tua un officier nazi. Par pure vengeance, la ‘nuit de cristal’ fut orchestrée. Ceci amena une très mauvaise image de l’Allemagne dans le monde et ses plus proches soutient de ses début lâchèrent Hitler. Mais il avait déjà autour de lui un noyau de personnes importantes. Après une tentative d’assassinat qui échoua, Hitler forma la garde SA (sa garde de sécurité rapproché) qui fondèrent à leur tour les SS. Ainsi à plusieurs reprises Hitler auraient pu être arrêté mais l’histoire en a décidé autrement. Le reste vous le connaissez.

Des endroits importants dans l'histoire d'Hitler à Munich 

Après cette longue balade, je suis rentré prendre un repos bien mérité…. Tout ça pour me lever le lendemain très tôt pour une excursion aux châteaux de Neuschwanstein et de Linderhof.

Un jour incroyable ! Au départ, j’avais prévu de louer une voiture pour faire les 3 chateaux du roi Louis II : Neuschwanstein, Linderhof et Herenchiemsee. Mais ce dernier était loin des 2 autres et il n’y avait plus de voiture de dispo alors je me suis rabattu sur une excursion à la dernière minute. Louis II de Bavière était un grand fan de Louis XIV, notre roi soleil. Cependant, Louis II vivait à une époque où la monarchie n’avait presque plus de pouvoir. Après avoir été écarté du pouvoir il se renferma dans un monde imaginaire qu’il s’était créé vivant à l’époque des grands rois. Il se fit construire les châteaux que je vous évoqué en s’inspirant beaucoup de Versailles. Alors qu’il causa la ruine du pays en faisant construire ces merveilles d’architecture qu’il interdisait au publique. Il fut amené au château de Starnberg où il mourut mystérieusement dans le lac de celui-ci avec son médecin. Etant un bon nageur, personne n’a pu prouver si c’était un accident ou un assassinat jusqu’à aujourd’hui. Dans ma chance, lors de cette excursion, j’ai pu faire la connaissance de personnes fortes sympathiques, un chinois nommé Bo et 2 portugaises, Ana et Angela. Une journée bien remplie de châteaux et de magnifiques photos !


Une super journée à Linderhoff et Neuschwanstein. Je recommande cette excursion! 

Nous avons finit le soir avec Ana et Angela au Kennedy’s Pub pour l’anniversaire de Ana et aussi car le Kennedy’s refaisait une soirée karaoké le mercredi soir.

joyeux anniversaire Ana 

Cette fois j’ai pu montrer encore plus mon talent. Et ce fameux gars qui m’avait piqué mes chansons lundi était là et cette fois il m’a interpellé. Il s’avère que c’est un chanteur Barito reconnu dans le monde (Robert Gardner) et il recrute des talents pour les former. Il avait d’ailleurs apparemment déjà formé par mal de groupes en Allemagne. Malheureusement je n’habite pas Munich et je suis en voyage donc j’ai poliment refusé mais j’ai pris sa carte car je me suis dit qu’un jour, quand je reviendrai, je pourrai changer de carrière et faire chanteur professionnel 😊. J’avoue que quand quelqu’un de sa stature vous dit que vous avez du talent, vous vous sentez très honoré.

Je suis rentré bien tard et le lendemain Christian était parti encore une fois très tôt au travail. Je n’ai pas pu lui dire aurevoir correctement. Je lui ai laissé un message pour le remercier de son aide et je suis parti prendre mon bus pour Salzbourg où je vous écris les dernières lignes de cet article. Je m’en vais dormir, beaucoup de choses à faire pour vous fournir un maximum d’aventure donc je vous dis bonne nuit ou gute nacht en allemand.

Pour ceux qui veulent les liens vers mes excursions les voilà et je les recommande fortement:

13
avr

Guten morgen Ostreich !

Me voilà en Autriche pour un petit périple d’une semaine entre Salzbourg et Vienne et nous voilà donc à Salzbourg, une petite ville de montagne très sympa et surtout l’une des villes où Mozart à vécu.

Plein de montages autour, que des bus électrique et Mozart en moquette à l'auberge 

Il est d’ailleurs possible de visiter la maison de la famille Mozart qui est un musée dédié au petit prodige. 1ère étape où je n’ai pas de couchsurfing. A vrai dire, il a été impossible pour moi de trouver quelqu’un cette semaine sur couchsurfing pour Salzbourg et Vienne. Je suppose que le fait que ce soit Pâques a incité beaucoup de gens à partir en vacances. Et me voilà dans ma chambre de l’auberge Meininger. Une auberge très moderne, propre et sympathique. Dans ma chambre, je suis avec une australienne, une américaine et une allemande. Oui, oui vous avez bien lu, moi et 3 femmes dans une même chambre. Je ne vous raconte pas l’horreur pour la salle de bain ahah. Je plaisante, tout s’est super bien passé. L’australienne fait un tour d’Europe avant de rentrer chez elle, l’américaine fait ses études en Espagne et voyage à travers l’Europe pour 2 semaines de vacances. L’allemande, Alexandra, est venue pour des vacances. Eheh et là vous vous demander pourquoi je connais le prénom de l’Allemande et pas des 2 autres, et bien je vais vous le révéler un peu plus bas. Mais tout d’abord, je vais vous parler de ma 1ère sortie sur Salzbourg. C’est une ville entourée de montagne, du coup il est facile de grimper un peu partout pour avoir un bon point de vue de la ville.

L’auberge était située juste au pied d’une grande colline et à 20 min à pied du centre ville. Je me suis donc mis à vadrouiller en montant cette colline où se trouve un monastère franciscain et un château qui servait de lieu de protection des habitants en cas d’attaque de la ville. Aujourd’hui c’est un restaurant. Lors de ma monté, je suis tombé sur de beaux panoramas et des petites souris ahah.

Puis je suis redescendu sur la ville, j’ai mangé un apflestrudel qui est un chausson aux pommes typique de l’Autriche et je me suis baladé dans les rues et dans le vieux centre ville qui a été classé au patrimoine de l’UNESCO et reste donc magnifiquement entretenu pour le plaisir des yeux.

C’est une belle ville, et on trouve des choses très amusantes sur le chemin comme faire de l'exercice pour payer son parcmètre ou la fameuse tenue bavaroise 😀.

La ville est assez petite pour se balader de long en large et il y a de jolis sites à visiter comme le château de Mirabell ou la forteresse.

Le schloss Mirabell et ses jardins 

Dans le jardin du château on trouve des petites statues de différents personnages très rigolo, je vous laisse admirer.

J’ai fait un petit passage aux toilettes chez Mozart ahah, oui car Mozart à vécu quelques années à la cours de l’archevêque de Salzbourg avant de partir vers de plus grand rêve à Vienne.

Après cette longue balade pleine de photos, je me suis préparé pour ma 1iere excursion là bas.

Lors de mon séjour à Salzbourg, j’ai effectué 3 excursions :

- Une excursion aux lacs autour de Salzbourg dont le Wolfgangsee qui n’a rien à voir avec Mozart, si ce n’est que sa mère à vécu aux bords de ce lac dans la ville de Sankt Volfgang et que sa sœur s’y est mariée. Lui n’y a jamais mit les pieds. Mozart était un homme qui aimait les grandes villes. Après avoir vécu quelques années à Salzbourg, il est parti vivre à Vienne où il est mort à l’âge de 35ans. Les autres lacs sont le Grottosee et le Moonsee. Le grottosee (lac de la grotte) porte ce nom juste parce qu’il y a une grotte dans le lac ,mais il appartient avec la villa à côté, a un particulier. Pour le moonsee, un noble de Salzbourg qui était venu chasser s’est perdu dans la forêt à la nuit tombée et parce que la lune se reflétait sur ce fameux lac il a pu retrouver son chemin, alors il a appelé ce lac le moonsee (lac de la lune).

Visite et croisière sur le Wolfgangsee 

- Le lendemain matin je suis parti en excursion dans les mines de sel de la région. Car Salzbourg (où ville du sel en allemand) était une ville minière pour le sel qui se trouve dans les Alpes. Nous avons visité la mine de Bavière toujours en activité et nous avons fait un petit voyage en barque sur un lac sous-terrain. En fait, pour extraire le sel de la montagne, on perce un trou où on injecte de l’eau douce. Cette eau va faire dissoudre le sel et créer des cavités immenses. L’eau va rester à former ces cavités pendant 3 ans puis on va extraire l’eau devenue salée avant de récupérer le sel par évaporation.

Visite à la mine de sel et autour. Le eagle's nest de Hitler était sur le chemin. 

- Enfin le soir, j’ai fait une dernière excursion qui était un superbe dîner/concert avec un orchestre de musique classique et 2 chanteurs d’opéra. Un superbe dîner auquel je me suis rendu avec Alexandra. Au départ je devais y aller tout seul mais je lui ai proposé de m’accompagner et j’ai vraiment bien fait car j’aurais eu l’air d’une quiche tout seul. Ce dîner était très bon et l’orchestre et les chanteurs étaient magnifiques ! J’adorerai refaire ce genre d’expérience 😊 et je le conseil à tous ! J’ai passé une super soirée avec Alexandra et je ne suis pas prêt de l’oublier, la soirée comme Alexandra 😊

Voilà ! 3 jours bien remplis à Salzbourg et il est temps de partir pour Vienne en suivant les traces de Mozart 😊

Je vous recommande vivement l’auberge Meininger. Elle est loin du centre ville (20 min à pied) mais le confort est incroyable et les chambres sont superbes ! Si je retourne a Salzbourg c’est sûr que je prendrai cet auberge.

Pour les liens vers les excursions les voilà et je recommande vraiment le dîner/concert c’était vraiment fabuleux mais n’y allé pas tout seul et de préférence avec une belle femme 😊

16
avr

Guten morgen Wien !

Me voilà à la capitale autrichienne pour 3 jours de visite à temps plein ahah, mais cette fois avec un petit challenge car la météo ne semble pas au rendez-vous. En vérifiant sur internet, ça disait pluie/pluie/pluie, j’avoue que j’étais un peu démotivé par ça. Je suis arrivé à mon auberge le Hutteldorf hostel. Plutôt loin du centre ville (1h à pied) mais juste à côté d’une gare de métro 😊 J’ai passé une nuit plutôt reposante en me disant que le lendemain serait plutôt moche et pourtant quel surprise en voyant le soleil à mon réveil. Je me suis levé tôt car je pensais rentabiliser ma journée à écrire mes articles et pourtant je suis tout de suite parti en vadrouille ! Aucune chance que de laisser passer l’occasion d’avoir un beau temps surtout que la pluie pouvait arriver n’importe quand. Donc je suis parti à pied jusqu’au centre ville car je voulais m’arrêter au schloss shönbrunn en cours de route.

Schönbrunn est un château magnifique ! Et un jardin immense avec un zoo à l’intérieur. Je suis monté jusqu’au grand belvédère du jardin où il y a un café/restaurant et j’ai eu un très beau point de vue de la ville et du château. On pouvait monter au sommet du belvédère pour avoir une plus grande vue, mais honnêtement il fallait payer et j’avais déjà une assez bonne vue de là où j’étais. Lorsque j’étais au château, il tomba quelques gouttes d’eau mais rien de bien méchant.

Magnifique château Schönbrunn 

J’ai continué mon chemin jusqu’à un parc avec un immense lac au centre, le Wienerbergteich. C’est un coin qui semble tellement isolé. Un lac où on peut pêcher tranquillement et se poser. Il faisait un temps parfait alors j’en ai profité pour me reposer un peu.


Le Wienerbergteich 

J'ai ensuite continué mon chemin à travers la ville.

Je suis alors arrivé au château Belvédère.

Je suis arrivé à l’appartement de Mozart. Superbe appartement où on y raconte sa vie… sa GRANDE VIE car oui il y menait la belle vie, durant ses glorieuses années où il gagnait plus que les médecins de son époque et certaines personnes de la cour. Il n’était pas noble et pourtant si adoré de tous. Apparemment, il serait mort d’une pneumonie sévère mais beaucoup de ses œuvres continues d’être apprécié de tous. J’ai acheté les mozartkugeln. Ce sont des chocolats avec de la pâte d’amande à la pistache au centre. Un délice, c’est Alexandra qui m’avait fait gouter à Salzbourg et je suis devenu fan aussi.

J’ai continué ainsi ma visite du centre ville jusqu’à ce qu’il se mette à pleuvoir… vraiment beaucoup, j’étais bien embêté car mon appareil photo prenait l’eau et j’avais du mal à prendre de bonnes photos…

Je me suis dépêché de rentrer à l’auberge en métro où je me suis dis… cette fois c’est sûr demain il fera moche, je vais rester au chaud ahah.

Et bien non ! Le lendemain matin encore du soleil ! Certes il faisait plus frais mais rien d’insurmontable. Cette fois je me suis dis que j’allais près de l’auberge au cas où la pluie revenait. Et bien, je suis allé dans le parc forestier de Lainzer Tiergarten. En arrivant à l’entrée la plus proche de l’auberge, je suis tombé sur porte close avec un message en allemand dessus… indéchiffrable. En avançant vers une autre entrée, je suis tombé sur un cycliste qui s’était déboité l’épaule en tombant et en échange de l’aide pour ramener son vélo sur le bitume, il m’a traduit mon message qui disait que cette entrée était définitivement fermée… La belle affaire. Je suis donc parti à la prochaine entrée… elle aussi fermée. Cependant, il y avait en face un super coin du pic nic et bbq sauvage avec une vue magnifique sur toute la ville. Après la recherche d’une 3ieme entrée infructueuse, j’ai décidé de sauter par-dessus le mur en béton parce que…. Flemme de faire tout le tour pour aller à l’entrée principale. Après un petit saut de rien du tout, me voilà dans un immense parc où il y a une villa de Sissi l’impératrice. Je suis allé dans ses toilettes ahah. Je me suis dit que j’allais faire les toilettes de toutes les célébrités autrichiennes. Le parc est immense et j’ai eu le bonheur de croiser une famille de sanglier avec leur 5/6 marcassins en train de chercher leur déjeuner dans la forêt 😊 C’était génial : des sangliers sauvages. J’ai essayé de les approcher sans succès mais j’ai eu de belles photos 😊


J’ai ensuite continué vers la villa de Sissi puis je suis reparti vers le centre du parc. Au centre, il y a la Hubertuswarte ! Une grande tour de 30m de haut qui nous offre une vue juste…. incroyable ! Toute la région ! Aucune limitation visuelle ! Je pense que j’étais assez élevé en altitude car il s’est mit à grêler à l’approche de la tour 😊

Après des photos et une vidéo de moi pour que je vous prouve que j’y étais et le spectacle qu’on a, je suis repartis pour l’auberge. Encore une longue marche pour rentrer mais cette fois pas de pluie, pas de grêle et un peu de vent. Après être rentré, je suis parti en quête d’un bar/karaoké dans la ville mais je n’ai rien trouvé. C’est sûr qu’en semaine il ne devait pas y avoir beaucoup de gens. Pourtant à Munich c’était aussi en semaine ahah. Les munichois sont des plus gros fêtards 😊

Cette fois j’avais vu ce que je voulais et le lendemain matin nous avons eu droit non pas à la pluie mais à la neige ahah. Pour ne pas perdre ma journée, je suis allé au musée de madame Tussau où j’ai pu poser avec l’impératrice Sissi en personne ahah et plein d’autres célébrités de tous temps 😊


Visite du musée Tussaud! 

Après le musée, vu que ma prochaine destination est Prague, je suis partit échanger des euros contre des couronnes tchèque et oui car la république tchèque n’est pas à l’euro et heureusement pour eux parce que 1€ = 26 couronnes. J’avoue, j’ai encore racheté des mozartkugeln ahah et je suis rentré. Et pouah ! Quelle neige ! Le sol était juste mouillé à Vienne mais arrivé à l’auberge tout était blanc ! Et ça continue encore de tomber.

La neige à Vienne!!!! 

Je pars demain pour Prague et j’espère que mon bus n’aura pas de problème. Aller on va se coucher tôt pour faire attention demain.

Je vous prépare un article de Prague aux petits oignons avec un concours de chant demain soir auquel je me suis inscris ahah.

20
avr

Ahoj Praha !

AVE POPO ! Ceux qui voyagent te saluent !

Et voilà PRAHA ! La capitale de république tchèque ! Je suis déjà allé à Prague il y a 1 an mais cette fois je suis accompagné de ma coupine Rizlaine et elle a trouvé tout un tas de trucs à faire plus sympa les uns que les autres ! Je pense donc que cet article va être assez long mais je vais essayer de raccourcir au mieux, désolé 😊

Mais d’abord une petite chose qu’il faut savoir sur moi. J’aime chanter, qu’il pleuve, qu’il vente, que je sois triste ou joyeux, j’aime chanter. Pendant longtemps, je me suis dit que je n’étais pas si bon que ça mais après avoir eu des compliments de personnes du milieu de la chanson et du chant, je suis fier aujourd’hui de déclarer que « oui je sais chanter et plutôt bien » 😊

Donc cela étant dit, j’ai eu la chance de tomber sur 2 événements à l’auberge de Prague, la Mosaic House. En effet, cette auberge est super car elle est bien placée dans la ville et elle a une boite de nuit qui effectue des événements privés ou publics tous les jours. Ca donne pas mal d’ambiance je dois dire 😊 Donc le premier événement se produisait justement le jour de mon arrivé. L’événement Open Mic, un groupe vient jouer sur scène et permet à des gens de venir chanter sur scène avec le groupe. Je me suis donc empressé de m’inscrire depuis Vienne et ce soir là j’étais excité comme une puce. Je suis passé sur scène vers la fin car il y avait plusieurs personnes et c’était juste fantastique ! J’ai chanté 2 fois : Aerosmith – I don’t want to miss a thing et Maroon 5 – This love. Ce sont 2 chansons que je connais particulièrement bien donc j’étais plutôt à l’aise. J’ai eu une sacré ovation du public et je me sentais tellement bien c’était juste wow ! Mais bon je vous laisse voir la vidéo qui va avec 😉

J'ai pu aussi revoir Petra, une amie de mon premier séjour à Prague!

Le lendemain, c’était récupération de voiture pour aller à Kromlau. Alors, Kromlau est un village en Allemagne près de la frontière tchèque et polonaise. Je voulais absolument y aller car il y a le fameux « pont du diable » ou Rakotzbrücke en allemand.


Ce pont situé dans le parc de rhododendron est très célèbre pour sa forme circulaire parfaite. Nous avons fait un tour dans le parc, pris pas mal de photo, vue un petit train a vapeur emmener des gens on ne sait où et fait du trampoline. La journée est vite passée car il nous a fallu 3h pour y aller et donc 3h pour en revenir. Sur le chemin du retour, nous étions inquiets car nous ne trouvions pas de station d’essence et il fallait rendre la voiture avec le plein et surtout que nous n’avions plus de batteries dans nos portables pour chercher une station. Nous avons vite compris que Prague n’est pas la ville des stations essence… mais avec de la chance et plusieurs détours nous en avons trouvé une près de l’aéroport parfait pour rendre la voiture, et nous avons même eu droit à un nettoyage du pare-brise.

Nous sommes rentrés complètement crevés ! Dans notre chambre, il y avait 2 américains de Chicago, Max et Danny qui allait en Irlande après Prague, on a pas mal discuté de l’Irlande où je suis aussi allé. Lorsqu'ils sont partis, ils nous ont offert une entrée pour l'exposition sur Andy Warhol qui avait lieu en ce moment c'était super chouette.

Rizlaine a eu l’intelligence de commander des Prague cards. Ces cartes nous permettent d’avoir les transports gratuit et plein de réductions en terme de musée, zoo, visites, excursions. C’est une carte qu’il faut absolument avoir quand on veut visiter Prague ! Je l’ai bien compris cette fois. La ville se parcours facilement à pied mais les transports peuvent vite revenir cher comparé au fait d’avoir la carte. Il n’y a pas de portique pour accéder aux quais donc on est vite tenté de frauder. Surtout qu’on a faillit se faire avoir par un contrôleur qui heureusement pour nous ne sait pas compter… car notre carte était périmé mais il n’a pas pris la peine de vérifié. Enfin bref, nous avons regardé sur les sites de Viator, GetYourGuide et Ceetiz pour trouver plein de choses à faire à Prague et je vous invite à tous les faire aussi :

- Visite de la ville : Pour la visite de la ville, nous avons visité une première fois avec un circuit avec guide audio.

Puis par nous même, le château de Prague et l’hôtel de ville de la vieille ville, c'était gratuit avec les pass et à l'hôtel de ville, on a eu droit a une guide qui parlait un français aproximatif lol.

Aussi il y a 2 fois par jour un guide professionnel (qui se trouve p69 du guide du routard de l’année 2017 lol) qui organise des visites à pied de la ville. Il vit là bas depuis presque 30 ans et connait tout plein de recoins très sympas et il peut vous aider à ne pas vous faire arnaquer si vous voulez aller à l’opéra ! Pour le trouver, chercher un parapluie bleu, avec marqué tour en français dessus, sur la place de la vieille ville devant le magasin Cartier.

- Visite du quartier juif : C’est incroyable le nombre de juifs ou d’israéliens que nous avons croisé pendant cette semaine, nous sommes même tombé sur une manifestation de soutien à Israël par des Praguois. Alors que pourtant la communauté juive de Prague ne compte que 1500 personnes. Nous avons donc visité les différentes synagogues et le vieux cimetière. C’est plutôt impressionnant et triste de voir autant de tombe les unes sur les autres. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les juifs de Prague et de république tchèque c’est définitivement un endroit à visiter.

- Un beer spa ! C’est plutôt répandu maintenant dans les pays d’Europe centrale et de l’est. Alors je vous arrête tout de suite, on ne met pas de la bière dans une baignoire et on s’y plonge. Par contre, on met les ingrédients de la bière qui font du bien à la peau dans un spa et on s’y plonge. Là aussi super truc à faire à plusieurs surtout que la bière (la vraie) est à volonté avec le spa et on nous a même offert une bière en partant ahah. Il faut savoir que les tchèques sont les plus gros consommateurs de bière au monde !

- Un mini golf nocturne ! Très sympa ! Ca se trouvait tout près de l’auberge en plus ! Une immense salle avec 18 trous de mini golf, un billard, des flippers et diverses arcades. Pour se détendre c’est très sympa et je recommande vivement d’y aller entre amis 😊


- Un repas médiéval : Alors là c’était super ! Un super repas, des supers danseuses, 2 pirates bien marrant et l’alcool à volonté ! Que demande le peuple ! Une soirée magnifique ! Là aussi faut absolument le faire !

- La visite de Karlovy Vary : Karlovy Vary ou Karlsbade est une station thermale où plein de stars se rendent pour se détendre et là où ils ont tournés plein de film dont le James Bond Casino Royale. Dans cette ville, on peut boire de l’eau de source riche en minéraux à différentes températures à plusieurs fontaines de la ville. Je vous avoue que cette eau n’est pas super bonne mais bon c’est censé être bon pour le corps alors on ne rechigne pas ahah. A Karlovy Vary, il y a aussi la cristallerie Moser, l’usine qui produit plein d’article en cristal pour des gens importants et fortuné (princes, acteurs, présidents…). Bref si il y a bien un truc que j’ai retenu de Karlovy Vary c’est bien ma faible condition de voyageur pauvre ahah.


Par nous-mêmes nous avons aussi pas mal marché dans la ville et nous avons eu la chance d'avoir la fête du printemps à Prague pendant notre séjour. C'était fort sympathique, on a vu des animaux, on a vu une chorale, on a cramé des mecs... lol

Nous sommes aussi allés au zoo. Alors pour le zoo, ça ne sert strictement à rien d’y aller avant le mois de Mai. On voulait aller en navette fluviale au zoo, mais désolé c’est seulement le week end, ce sera tous les jours à partir de Mai… Quant au zoo et bien, c’est censé être le 4ieme plus beau zoo d’Europe ou du monde et bien je dirai que c’est bien le 4ieme en partant de la fin… Nous sommes tombés sur un singe dépressif, un éléphant très malade et des peluches de pigeon… sérieusement quel zoo vend des peluches de pigeon… et bien le même qui vous vend le plan du zoo pour 20 centimes d’euros… oui oui vous avez bien lu, il faut payer le plan du zoo. Pour finir, on n’aura pas vu beaucoup d’animaux, nous avons supposé qu’ils étaient en congés jusqu’à Mai eux aussi ahah. Un truc sympa cependant, ce sont les petits télésièges qui donne une super vue du zoo et des environs mais bon faut payer là aussi.


D’un point de vue culinaire, on aura mangé du bon goulasch, et des Trdelník ! Les vendeurs de cette pâtisserie ont poussé partout à Prague ! Mais qu’est ce que c’est bon !

On a finit cette semaine sur les rotules surtout qu’on ne pouvait pas trop bien dormir à cause de ronfleurs, non pas les américains mais 2 français qui sont venus après eux…. Après un événement de karaoké au mosaic house, on a profité de la dernière journée pour dormir looongtemps.


Pour ceux qui veulent un peu de culture G, Nous avons appris beaucoup cette semaine. La ville de Prague compte 211 églises à elle seule et elles sont bien cachés les coquines lol. Le premier réformé Janus, vient de Prague. La ville de Prague est la réunification de 4 quartiers : La vieille ville, la nouvelle ville, la Mala Strana avec le château de Prague et le quartier juif. En république tchèque le salaire moyen est de 700€ et 1000€ à Prague et pourtant qu’est ce que la vie est chère à Prague ! On nous a expliqué que c’était parce qu’il y avait beaucoup d’étrangers qui viennent s’installer et donc du coup ça haussait le coût de la vie à Prague. Ce sera la conclusion de mon article mais Prague c’est très chouette, la ville est belle, le cadre de vie est bien, il y a beaucoup de choses à faire et à voir et la vie nocturne est bien aussi. Pour l’instant s’il y a bien un endroit où j’aimerai m’installer c’est bien Prague. Sbohem Praha !

28
avr

Guten Tag Deutschland !

Après une semaine fatiguant à Prague je l’avoue, j’avais furieusement besoin de repos. Alors que je discutais avec Alexandra, ma nouvelle amie allemande que j’ai rencontrée à Salzbourg, elle me donna l’idée d’aller à Nuremberg. C’est une petite ville sympathique à visiter et chargée d’histoire aussi. Histoire de profiter à fond de mon repos bien mérité, je me suis pris une chambre double dans un hôtel. Après une recherche rapide sur booking, j’ai trouvé le DeragLivingHotel de Nuremberg pour un prix que je trouvais raisonnable au départ et que j’ai trouvé fantastique à la fin. Cet hôtel était juste parfait. La chambre, la vue, le service, la localisation, j’étais très heureux.

La vue de ma chambre 

En cherchant sur viator ; oui je suis un grand abonné des sites d’excursions comme viator, getyourguide ou ceetiz maintenant ; j’ai trouvé une excursion à faire sur la visite de la vieille ville et du Nuremberg nazi. Le guide est un jeune australien qui est venue en Allemagne depuis 7 ans et qui était à Nuremberg depuis 2 ans. On y apprend que Nuremberg est passé par 4 phases :

- Nuremberg la cité état médiéval : A l’époque du saint empire romain germanique, la cité de Nuremberg était une cité-état, c’est-à-dire qu’elle n’appartenait à aucune nation et qu’elle répondait directement auprès de l’empereur lui-même. La ville s’étant spécialisée pour devenir une ville marchande de 1er rang, elle s’est rapidement fortifiée et elle fait partie des rares villes à avoir encore aujourd’hui ses remparts d’origine encore existant. L’empereur lui-même y est venue s’installer ce qui donna à la ville une dimension impériale.

La vieille ville est très bien conservée 

- Nuremberg la cité industrielle : Après la 1ère guerre mondiale, les différentes récessions économiques ont ruiné la ville de Nuremberg et l’ont forcé à se tourner vers une autre façon d’exister, l’industrie. La ville s’est spécialisée dans l’industrie et devint l’une des 1ère ville ouvrière d’Allemagne. Les 1er trains allemands sont sortis d’usines de Nuremberg et sa gare reste aujourd’hui encore bien connue.

La gare de Nuremberg est vraiment superbe et immense 

- Nuremberg la ville du parti Nazi : Etant une ville ouvrière, la ville de Nuremberg est vite devenue un bastion du parti national-socialiste Nazi. Voulant redonner une dimension impériale à la ville, Hitler décida de faire de Nuremberg l’un des joyaux de la réussite du parti en y construisant de nombreux bâtiments hors-norme. On apprend lors de l’excursion que la propagande Nazi n’était pas uniquement écrite ou verbale mais aussi architecturale. Les constructions entrepris par le parti pour montrer leur réussite ont été basées sur les plans irréalisables et tombent aujourd’hui en ruine.

Les bâtiments tombent en ruine... 

- Nuremberg la ville de la justice internationale : A la fin de la 2nd guerre mondiale, Nuremberg a été choisi pour y établir le procès des hauts dirigeants du parti Nazi. Au tribunal de Nuremberg, qui est toujours actif aujourd’hui, on trouve un musée très intéressant sur l’organisation et le déroulement de ce fameux procès des vainqueurs sur les vaincus. C’est lors de ce procès qu’apparurent pour la 1iere fois les 4 grands crimes reconnus internationalement : le crime de guerre, le crime de complot, le crime contre la paix et le crime contre l’humanité.

La visite est très intéressante! 

Lors de mon passage â Nuremberg j’ai eu aussi le plaisir de faire des superbes rencontres. Pour faire court, lors de la préparation de mon voyage, je me suis lié d’amitié avec une française prénommée Alexiane qui étudie en Chine actuellement et donc que je verrai bientôt là bas et qui a fait le tour d’Europe en autostop (Cette fille est géniale et je vous invite à aller voir son site https://adopteunautostoppeur.wordpress.com/ ) Lorsque je lui ai dis que j’étais à Nuremberg, elle m’a donné un contact qu’elle s’est fait lors de son voyage. Un macédonien qu’elle a rencontré en couchsurfing en Slovénie et qui est en Erasmus à Nuremberg ahah. J’ai pris contact donc avec Joven, un gars fort sympathique avec qui je me suis sentis tout de suite à l’aise. Il m’a fait rencontrer ses amis en Erasmus et il m’a invité à un repas organisé par les étudiants asiatiques. Ce repas était juste incroyable ! Ça ne m’était jamais arrivé de me retrouver avec une dizaine de nationalités différentes autour d’une table à discuter de tout et rien. Je leurs ai parlé de mon voyage et je me suis fais des contacts au Vietnam, au Mexique et en Grèce que j’espère revoir 😊 Je profite de cet article pour remercier énormément Alexiane de m’avoir donné ce contact, Joven pour sa sympathie et son amitié et tous les autres (Teresa, Minh, Gabriel, Stephania, Yakub (appelé aussi Jacques Bond ahah…)

Merci à tous! 

Mon séjour à Nuremberg a été superbe sous tous les point et j’ai bien rechargé mes batteries pour ma prochaine destination : Berlin.

1
mai

Guten Tag Deutschland ! Ich bin ein Berliner! Du moins pour une semaine.

Ah Berlin, capitale de l’Allemagne, la ville d’Angela ma copine (cf. article de Vienne). Avant d’y aller j’ai cherché pas mal de temps une auberge et j’ai voulu prendre le moins cher possible… Je vous avoue qu’à Berlin ce n’est pas forcément une bonne idée ahah. J’ai donc pris une auberge à Kurfürstendamm, c’est le quartier des grands magasins dans l’ouest de la ville. J’ai eu la semaine pour 100€ environ donc ça valait vraiment le coup comparé aux autres auberges de mon voyages où j’ai payé plus cher. Cependant la qualité a un coût messieurs, dames et dès le départ il est écrit sur le site que si on arrive après 17h il n’y a plus personne pour vous réceptionner mais qu’on vous envoyé un code pour entrer et prendre votre clé… Je suis arrivé à 18h30 à l’auberge et je n’avais reçu aucun message et la porte était bloquée. Heureusement quelqu’un était encore là alors qu’on était le 1er Mai qui est aussi férié en Allemagne 😊. Le souci c’est qu’une fois dans la chambre, j’ai appris que je n’avais pas de clé pour mon casier… Dans les auberges de jeunesses, vous pouvez trouver des casiers à cadenas où il vous faut votre cadenas ou des casiers à clé et la clé est fournie par l’auberge mais plus généralement ce sont des casiers à cadenas justement pour éviter ce souci. Donc j’étais bien embêté car personne n’avait la clé. Dans ma chance, quelqu’un de ma chambre quittait l’auberge le lendemain donc j’ai pu prendre sa clé et son casier. Les autres soucis c’est qu’il y avait un toilette pour 4 chambres de 6 lits et les meubles n’étaient pas super bien entretenus. C’était des soucis mineurs mais il y en avait beaucoup. Quoi qu’il en soit je dirai que j’en ai eu pour mon argent et je ne regrette pas mon séjour chez eux mais pas sûr que je recommanderai cet endroit à moins que vous vouliez prendre le moins cher.

Pour mon séjour à Berlin, j’ai encore une fois pas mal marché dans la ville et j’ai pris des excursions sur la visite d’un camp de concentration, du Berlin de la guerre froide et du street art.

Pour mes amis de Renault 
Les allemands et leur envies de faire ressortir les tuyaux partout lol 

Je vais d’abord vous parler de l’excursion street art car c’était juste topissime ! En faite la journée de cette excursion était topissime ahah. J’ai commencé la journée en allant me balader du côté d’Alexander Platz et de la tour de télévision. L’excursion a démarré de là bas et on s’est baladé à travers la ville pour découvrir différents street art et graffiti. Le guide était un gars expérimenté et il nous en a beaucoup appris sur l’histoire du street art à Berlin et en Europe.

Avec Rob un guide super marrant! 

La meilleure partie fut la fin de l’excursion où nous sommes allés dans leur atelier pour apprendre à faire du street art 😊 J’avoue que j’étais plutôt fier de ce que j’ai fait mais je suis plutôt nul. Par contre j’ai réussi à faire un pochoir de Freddy et j’ai un moment pensé à le faire partout dans le monde lol mais il me faut du matériel. Je vous laisse admirer le résultat du ‘chiling fox’.

Leur atelier est juste trop classe! 

Après l’excursion, je suis retourné à Alexander Platz pour monter au sommet de la tour de télévision. J’ai rencontré à l’accueil Amandine, une française qui travaille à la tour. Après avoir fait un tour au sommet pour 14€ ce qui relativement cher pour ce que c’est, je suis retourné discuter avec Amandine qui m’a dit qu’il y avait un concert gratuit à la porte de Brandebourg pour la journée du journalisme. J’ai donc fini ma journée à la porte de Brandebourg pour assister au concert. C’était très sympa et j’ai écouté de tout même du rap allemand ahah. Le concert avait pour but de parler de la captivité de Deniz, un journaliste turc/allemand et d’exiger sa libération par le régime de Erdogan, mais vous pouvez trouverez plus d’information sur internet à ce sujet s’il vous intéresse.

Un super concert dans un super décor 

Les autres excursions sont bien plus sérieuses et portent sur le Berlin de la guerre froide et l’histoire de différentes personnes derrière. Des histoires tragiques la plupart du temps comme celle de Conrad Schumann, un soldat de Berlin Est qui a sauté le mur au début de son existence quand ce n’était encore qu’un simple barbelé. Conrad a sauté le mur parce que les médias côté ouest voulaient interviewer un soldat mais ils voulaient surtout une photo à sensation pour prouver que les gens de Berlin Est veulent s’enfuir. Conrad devint le symbole de la rébellion de Berlin Est, mais sa vie fut détruite. Il n’a pas pu revoir sa femme et son enfant à l’Est. Il partit à Munich pour vivre mais il n’eu aucun succès à Munich et il finit par se suicider lorsqu’il a apprit tous ce qui s’était passé à Berlin après son geste. On a du mal à croire que cette situation à duré pendant 50 ans bien que le mur ne fut construit qu’en 1961 mais 30 ans c’est déjà beaucoup. Nous avons surtout visité Berlin Est lors de l’excursion et ça m’a un peu embêté car je voulais aller à Checkpoint Charlie qui est un lieu phare de la séparation des 2 Berlin. J’y suis donc allé par moi-même à la fin de l’excursion et j’ai pris une photo avec le reste du poste de control.

Une visite intéressante mais trop concentré sur l'Est selon moi 

En ce qui concerne le camp de concentration, nous sommes allés à Sachsenhausen, le 2eme camp construit par les Nazi. Pas très loin de Berlin, ce camp était destiné aux ennemis politique du Reich puis aux homosexuels, aux juifs, aux populations de l’est. Le camp qui ne pouvait contenir que 15 000 personnes s’est retrouvé avec 50 000 personnes dont le fils de Joseph Stalin qui est mort dans ce camp après que son père ait refusé de l'échanger contre un général allemand en disant, je cite: "Je n'échangerai jamais un sergent contre un général". Mais le plus choquant dans l’histoire de Sachsenhausen est la marche de la mort qui a eu lieu à la fin de la guerre. Les soldats du camp ont forcé les détenus à faire une marche sous la pluie et le froid sans tenue correct. Beaucoup sont morts et les détenus ont fini par s’enfuir mais les prisonniers étaient perdus au milieu d’une forêt. En fin de compte sur des dizaines de milliers qui ont fait la marche, seuls quelques centaines ont survécu. Ce genre d’endroit possède une sorte d’atmosphère assez étrange, une histoire morbide qu’on vous raconte avec une voix pesante. Le guide nous a dit que ce genre de camp était une excursion scolaire obligatoire pour les écoles qui sont proche et c’est une bonne chose.

Une visite à faire si vous êtes en séjour à Berlin 

Lors de la visite du camp j’ai fais. La connaissance de 4 américaines et 1 allemande qui m’ont gentiment invité a passer le reste de la journée avec elles. On a pris un café, on a diné et on a pris un verre dans un bar tous ensemble. J’avoue que c’est bien d’être avec plein de jolies filles mais…. Elles ont beaucoup parlé de sac a main, fringue et maquillage ahah des sujets passionnant … Heureusement on a aussi beaucoup parlé voyage et je suis content de les avoir rencontré car j’ai passé un super moment et j’ai pu célébrer mon premier mois de voyage avec elles. De plus ça fait des contacts en plus pour mes futures destinations alors merci les filles 😊

Une super soirée très bien entouré ahah 

Je vais clôturer cet article avec mon petit passage à Potsdam. Sur les conseils de mon ami Mathias, je suis allé à Potsdam, 40 min en train depuis mon auberge pour visiter le château sanssouci. Oui celui de Frédéric 2 dont je vous ai parlé dans mon article de Stuttgart 😊

Un château magnifique entouré d'autres châteaux et bâtiments de la même famille 

La ville est très agréables, en me baladant dans la ville et en admirant l’architecture et le château j’ai vite compris que Potsdam c’est la Versailles de l'Allemagne donc je vous recommande vivement d’aller y faire un tour et de visiter le château et ses alentours 😉

La Versailles de l'Allemagne 

La semaine est vite passée et je quitte maintenant définitivement l’Allemagne pour la suite du voyage : La Pologne ! Alors Auf Wiedersehen Deutschland et Witam Polska !

Je ne recommande pas vraiment l’auberge donc je ne mets pas de lien. Pour les excursions que je recommande voilà les liens :

https://www.viatorcom.fr/fr/7379/tours/Berlin/Cold-War-Walking-Tour-of-Berlin/d488-5560COLDWAR

https://www.viatorcom.fr/fr/7379/tours/Berlin/Small-Group-Berlin-Street-Art-Tour-and-Graffiti-Workshop/d488-6131ART

https://www.viatorcom.fr/fr/7379/tours/Berlin/Private-Tour-Sachsenhausen-Concentration-Camp-from-Berlin/d488-5560SACHSENHAUSEN_P

8
mai

Dzien Dobry Polski!

Après la cosmopolite Berlin, me voilà à ma prochaine étape, la ville de Poznan en Pologne. Cette fois encore, j’ai décidé de voyager en bus. Je ne l’ai peut être pas dit mais la plupart de mes voyages entre mes étapes ce sont fait en bus, c’est pratique et vraiment pas cher mais ne prenait pas le bus si votre trajet est supérieur à 6h.

Poznan est une ville de l’est de la Pologne. La 2nd guerre mondiale a commencé lorsque l’Allemagne a envahi la Pologne. A ce moment là, Hitler et Stalin avait signé un pacte de non agression qui incluait un partage de la Pologne lors de son invasion. Poznan était donc sous domination Allemande et on retrouve aujourd’hui dans la façon de parler des polonais de cette région une forte connotation allemande. Lorsque je suis arrivé à Poznan, j’avais rendez vous chez mon hôte couchsurfing Marc. Une fois arrivé chez lui, la 1ere chose que j’ai entendu lorsque la porte s’est ouverte c’est : « Wesh ca va bien ? tranquille ? ». Ca m’a beaucoup amusé car je savais que Marc parlait français mais de là à me parler comme en banlieue j’étais très amusé. Marc a travaillé dans une maison de retraite à Bordeaux et à vécu en France un petit bout de temps. Ce soir là, il m’a prévenu qu’il hébergeait aussi un allemand pour une nuit et donc que nous serions 3 juste pour une nuit. J’ai donc fait connaissance avec Matthias, un informaticien allemand qui a tout lâché pour voyager en Europe. Il devait aller à Berlin retrouver sa copine le lendemain, et nous en avons donc profité pour faire connaissance. Marc nous a dit qu’il y avait un restaurant mexicain pas loin de chez lui où Zorro apparaissait si on prenait un cheesecake. Ca m’a beaucoup fait rire et puisque Matthias avait faim, nous avons décidé d’aller dans ce fameux restaurant.

J’ai remarqué en me connectant à couchsurfing que 2 personnes de Poznan m’avait contacté pour sortir ensemble, un homme et une femme qui s’appelle Aga. J’ai discuté rapidement avec Aga qui m’a proposé de sortir boire un verre avec elle. Vu que Marc devait travailler sa thèse sur les interfaces homme/machine pour les transports en commun de la ville, Matthias et moi sommes partis manger au restaurant mexicain. J’avoue que je n’avais pas très faim et que c’était surtout pour le cheesecake de Zorro que je voulais y aller. Nous y sommes allés, j’ai pris mon cheesecake et là, Zorro a déboulé sur sa musique pour jeter mon cheesecake sur la table en grognant et il est reparti aussi sec en renversant les tables et chaises sur son passage, c’était tordant mais je vous laisse découvrir ça en vidéo.

J’ai laissé Matthias finir son repas et je suis partis retrouvé Aga pour ce fameux verre. C’est une fille très sympa et habituée à couchsurfing, on a beaucoup discuté ensemble et on s’est très bien entendu l’un avec l’autre. On a fait un tour nocturne de la ville et m’a montré ce que je devais revenir voir le lendemain. Poznan est une ville d’étudiant et ce soir là justement les étudiants rentraient de leur week end et/ou de vacances. Sur le chemin, nous sommes tombés sur un bar/karaoké et j’en ai profité pour faire une petite chanson mais le public polonais n’est pas très férus des chansons en anglais. Vu qu’il était déjà tard, Marc était parti dormir et je ne pouvais pas le contacter alors Aga s’est proposée de m’héberger 😊 Après tout elle avait l’habitude ahah.

Le lendemain j’ai accompagné Aga à son travail, puis je suis retourné chez Marc pour me reposer cependant il devait aller en cours et il ne pouvait laisser personne dans l’appartement où alors il fallait l’y enfermer. J’ai donc repris mes affaires et j’ai visiter la visité la ville suivant ce qu’Aga m’avait dit de faire.

La vieille architecture de la ville est superbe! et encore bien présente. 
Le supermarché de la ville à l'époque soviétique qui sont des bureaux maintenant. 
Le château de la ville 
La place centrale très coloré avec l’hôtel de ville. 
J'adore le jeu de mot de check point Charlie 

A la fin de la journée, j’étais très fatigué et tout ce que je voulais c’était me reposer. J’ai parlé de mes contraintes de présence chez Marc avec Aga, et elle m’a dit qu’elle pouvait m’héberger pour le reste de mon séjour et me passer une clé. Vous allez me trouver égoïste mais je n’ai pas réfléchi à 2 fois pour accepter sa proposition. Je me suis excusé auprès de Marc qui m’a dit que ça lui était déjà arrivé, donc je me suis senti un peu moins coupable. J’ai tout de même passé la nuit chez Marc et vu qu’il dormait par terre quand il recevait quelqu’un, je me suis dis que c’était aussi mieux pour lui. Le lendemain j’ai repris toute mes affaires et je suis allé chez Aga. J’avoue que je ne regrette pas du tout mon choix. On a discuté de tout, la vie, les voyages, le travail. Elle-même a déjà beaucoup voyagé et elle voulait bientôt quitter son travail pour repartir. On s’est beaucoup reconnus dans nos histoires. On a cuisiné ensemble, bon je n’ai fait qu’éplucher des légumes mais au moins je sais maintenant éplucher des légumes ahah. Elle travail en tant que RH dans une entreprise de 100 personnes qui font du développement de logiciel. Un soir, elle m’a invité à une conférence sur le company branding. Ca m’a fait plaisir dans un sens d’aller à cette conférence. Que des jeunes gens, pour certains entrepreneurs qui avait fondé leurs entreprises, pour parler en anglais autour d’un thème. Lorsque j’écoutais les intervenants, je me suis vu revivre certains moments de ma vie à l’université et au travail et ça m’a fait très plaisir car ce soir là je refaisais partis des jeunes actifs qui faisaient avancer le monde 😊

Le jour suivant, j’ai pris un jour de repos et j’en avais bien besoin 😊 j’ai écrit des articles, fait des relectures et j’ai acheté mes billets de train pour Varsovie et mon billet de ferry de Gdansk à Nynäshamn en Suède. Je vais prendre le bateau ! Je suis encore excité comme une puce aujourd’hui à l’idée de prendre ce bateau pour la Suède. Le soir nous sommes partis manger une spécialité polonaise, les pierogis. Ce sont des raviolis fourrés avec différentes choses, viande, légume, fruits parfois. On trouve différents types de pierogis aujourd’hui, et de la même manière que le Trdelník à Prague, les pierogis qui était un plat typique transmit de génération en génération sont aujourd’hui vendus partout aux touristes ! Et vive le capitalisme !

Pierogis!!!!! 

Avec Aga j’ai découvert des petits restaurants très sympathiques, des spécialités locales, des coins à visiter en ville et les événements touristiques à faire. Je suis vraiment très heureux de l’avoir rencontré pour cette étape et j’espère que beaucoup d’autres voyageurs feront sa connaissance en allant à Poznan.

Une autre partie de la ville 

Mon dernier jour je devais prendre le train pour Varsovie, j’ai accompagné une dernière fois Aga à son travail, nous nous sommes dit au revoir et j’ai pris la direction du centre commercial/gare. Mais avant une dernière photo avec les chèvres de Poznan 😛

Les chèvres de Poznan! 

J’ai pris le train pour Varsovie pour de nouvelles aventures Varsovienne.

11
mai

Dien Dobre Polski!

Déjà le 10ème article et me voilà à Varsovie pour une semaine avec Rizlaine, incluant un petit passage à Cracovie pendant 3 jours. Je vous parlerais de Cracovie dans mon article sur Gdansk car il y a pas mal de choses à raconter. Ce que je peux vous dire de Varsovie est; contrairement à ce que les polonais vous disent ; une belle ville.

L'empire state building de Varsovie 

Nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique pendant toute une semaine, ce qui nous a permis de profiter à fond de la ville et de ses activités en plein air. Nous avions pris un Airbnb pour cette semaine et c’était la première fois que j’en prenais un. C’est pas mal du tout ! Ça permet d’avoir une certaine autonomie et intimité comparé à Couchsurfing et aux auberges, tout en restant abordable et permettant de rencontrer des gens de temps en temps. Le souci que nous avons eu en arrivant était le manque de Wi-Fi. En effet, la box d’Orange ne fonctionnait pas et nous n’avons pas eu d’internet de toute la semaine. Oui, Orange est un opérateur important en Pologne. Pour ceux qui savent à quel point c’est important d’avoir internet doivent déjà comprendre notre désarroi ahah. Peu importe ça ne nous à pas arrêté et ça nous a permis de rencontrer notre hôte, Thibaut, un français de Montpellier installé en Pologne depuis 2 ans. Un gars très sympa qui, avec sa copine, prévoient de partir pendant 1 an autour du monde. Nous avons échangés nos coordonnés pour éventuellement se retrouver quelque part 😉. Nous étions situés assez loin du centre ville mais nous avons beaucoup marché. Avec un temps magnifique, c’était la meilleure option pour visiter la ville. Ce qui est plutôt surprenant à Varsovie c’est le nombre de parc, il y en a beaucoup et de très beaux. Le parc Ɫazienki était situé juste à côté de notre appartement et nous passions à chaque fois à l’intérieur pour aller au centre ville.

Très beau décors dans le parc 
Des fleurs magnifiques 
Et des écureuils! 
L'explorateur du parc 

Pendant 1 semaine nous n’avons pas chômé.

Tout d’abord, Rizlaine a sympathisé avec Eric, un prêtre français, en cours de route depuis l’aéroport et nous nous sommes revus pour boire des shots de vodka ! Oui oui un prêtre qui boit des shots. Nous avons bu et discuté religion.

Le choc des titans avec de la vodka ahah 

C’était LE CHOC DES TITANS ! Le juif, la musulmane et le chrétien autour d’un verre à discuter religion. Je pensais que la foi chrétienne était bien plus fermée en ce qui concerne les autres religions mais en fait non. Ils reconnaissent l’existence des autres monothéismes mais les voit plus comme des gens égarés dans un courant différent du leur. Quoi qu’il en soit, ce fut une discussion très intéressante. Il était là pour être le témoin d’un mariage et il nous à même invité à venir à la cérémonie à l’église. Nous avons accepté et le lendemain matin nous étions à l’église pour la cérémonie. Alors je vous le dis tout de suite, les cérémonies qui durent 5 min dans les films avec les « je le veux, je vous déclare mari et femme » c’est du pipeau ! La cérémonie dure 1h30 durant laquelle des chants chrétien ou d’autres célèbrent l’amour des époux. Il y a même eu un chant en arabe qui apparemment avait une symbolique pour les mariés. Tout comme c’était la première fois que je rencontrais un prêtre, c’était la première fois que je participais à un mariage chrétien et là encore c’était très enrichissant.

Intéressant comme expérience 

Dans la soirée, nous sommes allés au karaoké et avons fait une rencontre très amusante. Suzana et Emilia, 2 polonaises fortement bourrées avec qui nous avons passé la soirée à chanter et danser 😊. Moi qui pensais que les polonais tenaient bien l’alcool, c’est encore un préjugé qui s’envole.

Elles sont mortes lol 

Comme je vous l’ai dit nous avons beaucoup marché et si je peux vous conseiller un endroit, c’est bien les quais de la Vistula, la rivière de la ville! Avec un beau soleil c’est l’endroit parfait pour venir boire avec des amis et profiter de l’air frais. Il y a aussi eu pas mal de travaux qui ont permis à des boite de nuit et des food trucks de s’installer. On trouve de tout en terme de nourriture, et samedi soir nous sommes allés en boite de nuit sur la rive c’était super ! Il y a 4/5 boite de nuits le long de la rivière et toutes avec des ambiances différentes, c’est vraiment un truc à faire quand il fait beau et chaud !

Les rives de la Vistule 
On a aussi mangé de bon pierogi! 

Encore une attraction qu’il FAUT absolument faire, c’est la Horror House ! Rizlaine avait trouvé ça sur internet et on s’était dit au début que c’était comme le manoir hanté de Paris. Mais quand, avant de rentrer, on te fait signer un papier comme quoi tu n’a pas de problème cardiaque ou d’épilepsie, qu’on te dit que tu ne peux pas toucher les acteurs mais qu’eux peuvent… tu commences à flipper. Et au mon dieu c’était super flippant ! J’avoue tout, j’ai crié comme une fille, mais en même temps je ne pouvais pas me battre avec les acteurs et ils étaient très bons dans leurs rôles. Je me suis même blessé en les combattant/m’enfuyant lol. https://www.facebook.com/horrorhouse.warszawa/ contactez les via facebook pour réserver votre passage car c’est assez demandé comme attraction.

Ça c'était après! On peut voir la sueur sur mon visage!

Nous avons aussi visité le château de Varsovie, allez y le dimanche c’est gratuit 😊. Le château a été démoli lors de la 2nd guerre mondiale et avec la visite on en apprend plus sur la Pologne. Elle n’a pas été longtemps un état libre. Nous avons aussi longtemps cherché pourquoi il y avait un aigle sur le drapeau de la Pologne ! Et bien j’ai enfin la réponse ! Tout commence à Gniezno, première capitale de la Pologne, c’est dans cette ville de l’ouest, près de Poznań que le 1er chef de la tribu des Polanes a fondé la nation polonaise. Gniezno signifie nid dans les langues slaves et d’après les premiers historiens, la ville de Gniezno était entourée de nids d’aigles. C’est donc pour ça qu’il y a un aigle sur le blason de la Pologne. Dans l’histoire de la Pologne, elle a été une nation très puissante en s’unifiant avec la Lituanie. Elle avait un territoire immense et était respectée à l’est mais au 19ème siècle, avec les guerres napoléoniennes, la Pologne fut protégée par Napoléon jusqu’à sa destitution. Après les guerres, la Pologne a disparu, grignotée par les Prussiens et les Russes avant de récupérer son indépendance en 1917. Avec la 2nd guerre mondiale, la Pologne fut d’abord partagée entre Hitler et Staline dans leur pacte de non agression puis créé en temps qu’état satellite sous l’URSS. Cependant, durant la guerre froide, le peuple polonais a bien évolué et a reconstruit beaucoup de son territoire dévasté par les allemands et les russes. Le château de Varsovie a été reconstruit grâce au crowdfunding fait par les citoyens de Varsovie.

Ce qui était bien à Varsovie, c’est que toutes les activités étaient concentrées à la vieille ville. Alors certes, c’est une reconstruction du vieux centre ville mais c’est très joli et il y a énormément d’animation sur cette place. Vous pouvez y passer une journée entière et il y aura toujours un truc différent à faire ou à voir.

Le vieux centre ville est toujours animé! 

Enfin, vous ne pouvez pas aller à Varsovie sans aller à un concert de Chopin ! Il y en a beaucoup qui sont organisés et ce tous les jours. Allez juste sur la place de la vieille ville et vous verrez plein de personnes avec des pancartes ‘concert de chopin’.

Une virtuose polonaise qui nous joue du Chopin 

Petite précision sur les choses que je ne recommande pas. Le Fotoplastikon est une immense machine du 20eme siècle qui vous projette des images de Varsovie avant la guerre. Alors si vous avez 1h à perdre vous pouvez y aller mais honnêtement ça ne vaut pas le coup. Il était indiqué sur internet que c’était une chose à faire… bah en fait non.

Les photos du Fotoplastikon 

En conclusion je vous dirai que Varsovie est une ville très chouette, il n’y a pas grand-chose à voir culturellement parlant mais pour s’amuser et passer du bon temps c’est une super ville ! Allez y en été et vous le ne regretterai pas 😉.

15
mai

Avant de commencer cet article, je tiens à féliciter les français qui se sont déplacés pour aller voter. Bien que je sois loin de mon pays, ça ne veux pas dire que je ne m’y intéresse pas. Je ne vais pas m’attarder sur la politique car nous avons tous des avis très différents et ce n’est pas le sujet ici. Nous allons parler de choses bien plus importantes selon moi, qui sont les camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz et de Birkenau.

Dien Dobre Polski!

Bien que j’ai effectué mon séjour à Cracovie, ou Krakouff pour les intimes, pendant mon séjour à Varsovie, j’ai décidé de séparer Cracovie de Varsovie pour ne pas vous transmettre trop d’informations chers lecteurs zé lectrices.

Tout d’abord, le but de cette escapade à Cracovie était la visite des camps d’Auschwitz et Birkenau qui se trouve non loin de la ville et nous avions prévu d’y rester 2 jours. Malgré tout, tous le monde nous a dit du bien de Cracovie et je comprends pourquoi ! Nous sommes restés un jour de plus et 3 jours à Cracovie m’ont fait oublier tout ce que j’avais fait à Varsovie. La ville est comme Prague pour moi. Une ville a taille humaine où l’on peut se balader à pied, voir et faire beaucoup de choses. Et l’une des choses à faire, c’est aller au bar à lait ! Alors ce n’est pas un bar qui vend du lait mais un modèle de restaurant de l’époque soviétique qui ressemble un peu à une cantine. Vous commander votre nourriture mais vous aller la chercher, vous prenez vos couverts et vous ramenez votre assiette quand vous avez fini. Maintenant, je vous le dit ce n’est pas comme la cantine de l’école ahah c’est bien meilleur et vraiment pas cher !

C'était super bon! 

La ville de Cracovie a plusieurs liens avec l’histoire. La première est en effet la proximité avec Auschwitz mais c’est aussi dans cette ville que Schindler a sauvé des milliers de juif de la mort en les employant dans son usine. C’était aussi la capitale de la pologne avant Varsovie et enfin c’est aussi la ville du pape Jean Paul 2. Lors de notre arrivée, nous avons fait une visite de Cracovie en voiturette électrique. Notre chauffeur, Martin, était très sympathique, il nous a montré beaucoup de choses et a répondu au moindre de nos caprices ahah. C’est un truc très touristique ce tour en voiturette et ça peut coûter cher donc n’hésitez surtout pas à négocier, en faite vous avez juste dire ‘no, I don’t know’ et le chauffeur réduira tout seul le prix. C’était la meilleure négociation de toute ma vie 😊.

Nous avec Martin le super chauffeur! Merci pour la visite! 

Ce qu’on apprit c’est que Cracovie est séparés en 3 quartiers distincts :

- La vieille ville avec le château Wawel et sa légende du dragon. Un dragon se terrait dans une grotte sous le château et il terrorisait les habitants. Plusieurs personnes ont tenté de le tuer sans succès jusqu’à ce qu’un jour un fermier fasse tomber dans une grotte un mouton recouvert de souffre et d’huile. Le dragon le mangea et se consuma de l’intérieur. Ce n’est qu’une légende, mais on voit plein de peluches de dragon et de mouton dans la ville 😊. La vieille ville a une très belle place du marché. Magnifique ! Avec une basilique de Notre-Dâme et des maisons très colorées typiquement polonaise. Au centre de la place, il y a un marché couvert avec plein de boutiques de souvenirs et tout autour de la place, des restaurants. Il y fait très bon s’y promener et manger.

La place du marché est magnifique! 

- Le quartier juif qui est vite devenu un quartier autonome annexé à la ville par la suite. Il avait sa propre place du marché, là aussi très jolie et il y avait pas mal de marchant de bibelot de la guerre. Nous sommes même tombés sur quelqu’un qui vendait des objets de l’URSS et Nazi de l’époque de la guerre. Vendre ça sur le marché du quartier juif c’est un peu trop malsain je trouve. Nous avons aussi vu plein de très bon restaurant qui avait des orchestres et faisaient des chants traditionnels juif. Nous avons bien mangé dans ce quartier ahah. Nous avons fait une courte vidéo pour vous 😉

- Enfin le quartier industriel avec l’usine de Schindler que l’on peut visiter. A part l’usine, il n’y a pas grand-chose à voir.

Le lendemain matin, nous avons pris notre bus pour notre excursion à Auschwitz et Birkenau. Je recommande à tous ceux qui vont en Pologne d’y aller et de préférence avec un guide. C’est très important de comprendre toute les machinations orchestrées par les nazis pour faire croire jusqu’à la dernière secondes que les hommes et les femmes envoyés dans les camps n’y allaient pas pour mourir. Nous avons aussi vu un documentaire qui utilisait les archives vidéo des Russes lors de la libération du camp et je dois dire que c’est choquant mais c’est quelque chose que tout le monde devrait voir. Nous sommes en train d’oublier notre passé et de refaire les mêmes erreurs et le monde ultra connecté dans lequel nous vivons n’a pas l’air d’y changer grand-chose. Relater un fait est une chose, mais se battre pour qu’il cesse en est une autre. Malgré mes origines juives, je ne me suis pas senti plus choqué que les autres. Les horreurs faites aux hommes, aux femmes et aux enfants étaient terribles. Ils coupaient les cheveux pour en faire des vêtements, ils faisaient des expériences en utilisant les prisonniers comme des rats de laboratoire en leurs inoculant des virus mortels ou des maladies grave. La famine a détruit les corps et les esprits de milliers de personnes qui ont survécu à ce camp. Après être allé à Nuremberg et au tribunal où à eu lieu le procès des hauts chefs nazis, visiter ce camp m’a rempli de dégout pour cette soit disant justice des vainqueurs qui a été appliquée à Nuremberg. Pour les Russes, tous les condamnés devaient être exécutés et je comprends leur point de vue maintenant. De même que pour les criminels qui se sont échappés et ont fui en Amérique du Sud et qui n’ont jamais été inquiété. Pour moi c’est tout simplement impensable qu’on ne punisse pas sévèrement les nazis encore vivant ou même les gens qui le prône. Au moins forcé ces individus à aller dans ce camp et voir ce qui a été fait ! On pense trop souvent à vouloir préserver les gens des horreurs du passé mais le passé doit être connu dans sa totalité, sinon on aura vite fait de recommencer comme ce qu’il se passe en Tchétchénie en ce moment. Bref, je m’emporte ce n’est que mon point de vue et les idées derrières le procès de Nuremberg était de prôner la tolérance pour éviter une escalade de la souffrance. Pour les images qui suivent, je n'ai volontairement pas mis certaines images très choquantes.

Encore une fois, je vous invite fortement à aller visiter ce camp, c’est une partie de notre passé, non pas en tant que français, allemand, polonais, russe ou autre, mais en tant qu’être humain. Vous me trouverez peut être utopiste mais j’espère qu’un jour nous ne seront plus reconnus par nos nationalités ou religion mais par notre appartenance a l’humanité qui vit sur la planète Terre.

https://www.ceetiz.fr/cracovie/visite-du-memorial-d-auschwitz-birkenau-depart-retour-hotel

Pour finir sur une note plus positive, nous avons passez le reste de notre séjour sur la place du marché qui est très belle le soir couchant.

La place centrale où j'ai mangé la tartine la plus grasse de toute ma vie! 

Le lendemain, nous sommes rentrés sur Varsovie, nous nous sommes reposés le reste du temps sur les bords de la vistule a manger aux super food trucks et fait une rencontre très intéressante! Un tunisien qui parlait un peu français et qui travaillait au food truck. Il nous a bien conseillé ! On a adoré notre burger 😀 puis on a bronzé un peu 😛

18
mai

Dien Dobre Polski!

Voilà la belle ville portuaire de Gdansk ! Quel chance car il a fait un temps magnifique ! Ah moi les joies de la plage et de la bronzette ahah. Une fois que je suis sortis du bus, j’ai entendu les mouettes, ça faisait bien longtemps que je ne les avais pas entendu et ça faisait du bien. J’ai tout de suite décidé d’aller voir la mer.

Malheureusement j’étais très loin de la côte, je n’avais pas de logement, je ne savais pas utiliser les transports à Gdansk et j’étais habillé chaudement… Mais j’ai pris mon courage à 2 mains et je me suis mis à marcher en direction de la côte. J’ai beaucoup marché sous le soleil, j’étais trempé de sueur, j’ai fraudé dans un tram et j’ai continué à marcher pour arriver enfin à la plage. Oui ! A la plage, je ne savais pas moi-même qu’il y avait une plage à Gdansk et elle est superbe, sable fin, mer calme, soleil doux. Lorsque je suis arrivé, j’ai tout de suite abandonné mon sac et je suis parti me tremper les pieds dans l’eau 😊

C'était frais mais tellement bon! 

Ca m’a fait du bien ! Du coup j’ai flâné à la plage le temps de me trouver une auberge pas loin de là où j’étais. Comme j’étais très flemmard, j’ai même pris un Uber pour aller à l’auberge. C’était rapide et pas cher. J’ai choisi l’auberge Olive Hostel. Une auberge très sympathique de petite taille, c’est une maison reconvertit en auberge. Il n’y a donc pas beaucoup de chambre mais c’est très cosy et très confortable. Une fois à l’auberge, j’ai rencontré Zaneta, qui gère l’auberge avec son mari et sa mère (je pense). Elle m’a tout de suite aidé pour mon ticket de ferry pour Stockholm, m’a expliqué les transports en commun et m’a conseillé d’aller à Sopot qui est une station balnéaire et qui a donc beaucoup de bar et de club pour s’amuser. J’ai déposé mes affaires et je suis repartis vers la plage pour prendre des photos de coucher de soleil avec Freddy.

Mais quelle vue magnifique! 

Le lendemain, je suis parti à la vieille ville pour visiter rapidement car Gdansk n’est pas une très grande ville.

Le centre ville de Gdansk est juste magnifique! 
Certes j'ai beaucoup utilisé le filtre HDR mais c'est tellement plus beau en HDR ahah. 

J’ai déjeuné tranquillement au bord de l’eau avec un bon repas puis je suis retourné à l’auberge me changer et aller à la plage. Oui j’avais décidé que cette étape serait beaucoup de repos et de bronzette ahah. Je suis donc retourné à la plage et je me suis, très très rapidement, baigné dans la mer baltique car l’eau est extrêmement froide. J’ai hésité longtemps avant de plonger et je ne sentais plus mes jambes au bout d’un certains temps alors j’ai plongé et je suis vite allé me sécher au soleil.

Le soir, je suis allé à Sopot pour aller en boite de nuit. Ce qu’il y a de bien en Pologne, c’est que les transports en commun fonctionnent toute la nuit, alors entre 1h et 5h il y a un train que toutes les heures mais c’est déjà beaucoup. Sopot était en effet très bondé, des gens partout et de nombreuses nationalités. La Pologne n’est pas vraiment un pays connu pour ses plages et ses boites de nuit mais justement c’est ce qui a permis de passer une soirée très sympathique dans un club pas trop bondé à danser et apprécier la musique. Bon j’étais dans un club de musique électro et ce n’est pas trop mon style mais au bout d’un moment on se laisse emporte par le tempo. J’ai sympathisé avec une bulgare qui venait de s’installer en Pologne pour le travail puis je suis parti du club vers 3h30. Ma surprise fut de voir que le ciel était déjà bien clair et rouge à l’horizon. En vérifiant rapidement, j’ai vu que le soleil se levait à 4h30. J’ai donc décidé volontairement de rater le train de 3h45 et de 4h45 pour aller voir le levé du soleil au bout de la jetée de Sopot. Je vous ai fait une super vidéo en admirant le levé du soleil. C’était magnifique, l’eau était calme et plate, les cygnes et les mouettes venaient manger tout près de nous et tout était calme.

Je suis rentré à l’auberge vers 6h et je me suis tout de suite écroulé sur le lit. Le problème c’est que je devais tout préparer pour aller prendre mon ferry pour Stockholm ! De nouveau debout à midi, j’ai préparé mon sac, et j’ai continué à me reposer. Je suis parti au port en Uber encore. Je suis tombé sur un chauffeur très sympa, on a discuté voyage 😊. Une fois arrivé, j’ai pris mon billet et je suis monté sur le ferry.

Je suis allé sur le pont supérieur pour dire au revoir à la Pologne. J’ai passé un super moment en Pologne, dans toutes les villes que j’ai visité et donc je recommande vivement d’aller en Pologne que ce soit pour visiter, s’amuser ou se relaxer.

Il y avait un vent fou! 

Pożegnanie Polska et qui sait surement à une prochaine fois 😉

21
mai

Hej Sverige!

Me voilà donc sur mon ferry en direction de Nynashamn. J’ai malheureusement découvert sur le ferry que je n’avais pas de cabine… donc pas de lit. Quand le trajet se fait de 18h à midi le lendemain, tu paniques un peu. Cependant, j’ai vite découvert sur le site de Polferries que le trajet et la cabine se réservent séparément. Faites donc attention si vous voulez faire de même 😊. J’ai aussi vite compris que je n’étais pas le seul dans cette situation et j’ai fini par dormir affalé sur plusieurs sièges comme beaucoup d’autres.

Il y avait tout ce qu’il fallait sur le bateau : des casiers pour mettre nos bagages, un bar, un café, un fastfood, un restaurant, un cinéma, une boite de nuit. Je voulais faire un maximum de choses mais puisque je n’avais pas beaucoup dormi la veille (voir article sur Gdansk) je me suis écroulé à 21h pour me réveiller vers 1h du matin à cause du froid. Après plusieurs réveils à 4h, 6h et 8h j’ai finalement décidé de travailler un petit peu sur mes articles et de prendre un bon ptit déj de marin 😉

Nous sommes arrivés comme convenu à midi à Nynashamn, petit village au sud de Stockholm. Il n’y a rien à voir si ce n’est les beaux paysages de côte, d’îles et de nature préservée.

Arrivée à Nynashamn 

J’ai donc pris mon train pour Stockholm où j’ai retrouvé Sam. Un belge qui vient 3 jours par semaine à Stockholm pour le travail. Sam est un chouette gars, il m’a hébergé dans sa chambre d’hôtel pour une nuit car il avait 2 lits dans sa chambre. Il m’a beaucoup appris à propos de Couchsurfing et de Stockholm. Une fois mon sac déposé, nous sommes repartis faire une visite gratuite de la vieille ville de Stockholm puis nous sommes allés à un événement Couchsurfing pour rencontrer des étrangers et des locaux. C’était très sympa, je suis tombé sur un suédois qui était aussi allé en Russie et en Mongolie comme je planifie de le faire et il a eu de sacrés aventures 😊.

Sam et la team couchsurfing

Vu que je ne reste pas longtemps à Stockholm et que la visite gratuite à pied à été super, j’ai renouvelé l’expérience le lendemain en allant visité la Stockholm moderne et l’île de Sodern avec la même compagnie de visite gratuite à savoir « Free Tour Stockholm » (attention il faut l’écrire comme ça et se référé à leur logo qui sont les 3 couronnes du drapeau de la Suède, voilà leur facebook : https://www.facebook.com/FreeTourStockholm/ ). En faisant les 3 tours j’ai appris beaucoup de choses sur la ville :

- Tour de la vieille ville : Gamla Stan est le nom de l’île de la vieille ville. C’est une île où tous le gouvernement est concentré et on peut même accéder facilement à la maison du premier ministre, représentant du gouvernement. Tout comme en Angleterre, il y a la famille royale mais le gouvernement est géré par le premier ministre. Lors du tour de la vieille ville, on découvre l’origine de la construction de la ville à savoir en l’an 1255. Pour ceux qui se demanderait, l’époque viking à fini vers le 11ème siècle, il n’y a donc aucun lien entre Stockholm et les viking désolé 😊. On a aussi visité la plus petite rue de Stockholm, la rue Martin-Trozig qui fait 90 cm de large ! Enfin on a appris que l’île de Gamla Stan s’est élargie avec le temps grâce aux ordures de la ville. Oui les habitants ne recyclaient pas et jetaientleurs ordures par la fenêtre. Les ordures se sont entassées jusqu’à faire un terrain constructible ahah. En parlant des maisons de la vieille ville, vous pouvez connaitre l’âge de la maison en fonction des fers forgés qui sont placés sur les devantures et qui sont de formes différentes suivant les époques. Aussi, sur ordre du ministère de la culture, les maisons sont repeintes tous les 30 ans d’une couleur différentes en fonction de leur époque ce qui donne à la ville cet aspect très coloré. Une autre histoire amusante de Stockholm est l’histoire du navire de guerre le Vasa. Au 17ème siècle, la Suède était en guerre contre les Danois. Pour montrer leur puissance, le roi fit construire le plus grand navire de guerre jamais conçu. Il demanda aussi qu’il soit remplit de canons. Bien que les ingénieurs ne croyaient pas à la conception de ce bateau ils s’exécutèrent et construisirent le Vasa. A sa mise à l’eau, le Vasa avança dans la baie de Stockholm avant de couler subitement. Ce fut un tel embarras pour la famille royale que le Vasa fut oublié pendant 300 ans jusqu’à ce qu’un homme le retrouve enfouit en 1960. Il le fit remonter à la surface et à se grande surprise, le navire était très bien conservé. Aujourd’hui le vaisseau est un musée et il est fortement recommandé. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre lors de se tour sur la ville et la famille royale et je vous recommande vivement de le faire.

- La Stockholm moderne est tout aussi intéressante que l’ancienne. Là encore, on en apprend sur l’histoire de la famille royale et la rivalité de la Suède avec le Danemark. En suède, la famille royale fut vite à court de roi, s’est alors que les Allemands qui commerçaient beaucoup avec eux firent monter sur le trône un roi allemand. De peur de perdre leur indépendance, ils décidèrent de combattre les allemands mais ne pouvant le faire seul, ils demandèrent aux Danois de l’aide. Le Danemark accepta à condition de mettre le roi du Danemark sur le trône et ainsi unir les 2 pays. Ils acceptèrentet la Suède perdit quand même son indépendance au profit du Danemark. Cette union ne dura pas longtemps et au 16ème siècle à la suite d’un massacre des nobles de la ville de Stockholm perpétré par le roi Danois, un seul noble resta en vie Gustav Vasa. Gustav fut déclaré roi de Suède et la guerre fut déclarée aux Danois. Pour combattre les Danois, les suédois demandèrent l’aide…. des allemands ahah. Ils embauchèrent des mercenaires pour combattre les Danois et la Suède retrouva son indépendance. Au 19ème siècle, la lignée des Vasa s’éteint avec la princesse Christina et la Suède chercha alors une personne compétente à mettre sur son trône. L’homme le plus puissant de l’époque était Napoléon Bonaparte. La Suède demanda alors au général Bernadotte de monter sur le trône. Il accepta et aujourd’hui la famille royale suédoise est d’origine française. Au-delà de la famille royale, on en apprend plus sur les choses fameuses de la Suède comme IKEA, H&M, Alfred Nobel ou ABBA. Petite anecdote sur IKEA. Beaucoup de meubles IKEA comme les commodes ou les lits portent des noms de ville suédoise (comme un lit Stockholm par exemple) et tous les tapis et autre choses qui trainent au sol portent le nom de ville danoise (comme un tapis Copenhague par exemple). Ceci a été fait pour enrager les danois dû à leur rivalité permanente. L’histoire d’Alfred Nobel est intéressante car il a inventé la dynamite et s’est fait énormément d’argent avec cette découverte. Lorsqu’on son frère est mort, les journaux se sont trompés et ont annoncé la mort du « marchand de mort »Alfred Nobel. En voyant avec horreur ce qu’il allait laisser comme témoignage de son passage, il décida de léguer toute sa fortune a une œuvre qui aurait pour seul but de récompenser les plus brillantes personnes qui font avancer l’humanité. Petites anecdotes, il n’y avait pas de prix en économie au début des prix Nobel car la femme de Nobel l’avait quitté pour un économiste ahah. Le prix fut rajouté par la banque centrale suédoise par la suite.Le prix du Nobel de la paix est donné à Oslo en Norvège car à l’époque de Nobel, Suède et Norvège était un seul pays mais la Norvège voulait faire sécession. Nobel pour préserver l’union leur a cédé le prix de la paix mais ça n’a pas fonctionné. Concernant ABBA, il y a à Stockholm un musée ABBA où on peut chanter leurs chansons ahah.

Un super guide pour plein de découvertes! 

- Enfin petite visite de l’île de Sodern, l’île des hipster de Stockholm qui concentre toute l’activité culturelle de la ville. L’île offre aussi les meilleurs points de vue sur la ville. Cette visite était plus accès sur la vie à Stockholm et les mœurs. La Suède a appliqué avant tout le monde un grand respect de la parité et de la communauté LGBT. En effet lorsqu’un couple à un enfant en Suède, le gouvernement offre à chacun des parents 340 jours de congés pour s’occuper de leur enfant. Ainsi on voit très souvent des « papa latte » qui s’occupe de leur bébé en sirotant un café. Pour l’histoire de la communauté LGBT, ça commence dans les années 60/70 où l’homosexualité était reconnue comme une maladie. Le souci c’est qu’en Suède, lorsqu’on est malade, le gouvernement accorde aux citoyens un congé pour se soigner où ils touchent 80% de leur salaire. Un jour, une femme eu l’idée d’appeler le gouvernement pour dire qu’elle était lesbienne et donc malade et exigea de toucher 80% de son salaire. Cela fonctionna et elle transmit ça à tout le monde ! Par la suite, beaucoup d’autres personnes homosexuelles ou pas utilisèrent cette excuse pour toucher de l’argent. Le gouvernement ne pouvant plus accepter cela a reconnu l’homosexualité comme n’étant plus une maladie en 1972 tandis que les autres gouvernements dans le monde ne l’ont appliqué qu’a partir des années 90.

La vue de la ville depuis Sodern est géniale 

Voilà, encore une fois je vous recommande vivement de faire les visites guidés avec ce groupe car ce sont des guides géniaux et très cultivés et si vous voulez en apprendre rapidement beaucoup sur Stockholm, il faut faire ces visites 😉.

Grâce à Sam j’ai rencontré beaucoup de personnes que j’ai revu par la suite pour boire un verre et c’était super. J'ai rencontré Maryvonne, une voyageuse impressionnante qui va partir dans les caraïbes en travaillant sur un voilier. On a visité la ville ensemble c'était très sympa.

On a visité le fjord de Stockholm 

L’auberge où j’ai logé à Crafoord’s Place était très bien, dans le même style que Olive Hostel, très cosy et je la recommande vivement. J'ai pu rencontré Ori, un super Israelo-canadien, on a mangé du renne ensemble.

Voilà je dis aurevoir à la Suède depuis mon ferry pour Helsinki, ce fut court mais intense 😉

Super soirée sur un super bateau de croisière! 

Hejdå Sverige !

24
mai

Hei Suomi et Tere Eesti

Me voilà arrivé à Helsinki, capitale de la Finlande. Je suis accueilli par les mouettes à mon arrivée.

Je suis censé retrouver mon ami Pascal à mon arrivée pour passer le week-end ensemble et récupérer mon passeport avec tous mes visas pour la suite de mon voyage. Ayant eu un petit souci d’avion, Pascal n’est arrivé que tard dans la nuit. J’ai donc profité du temps que j’avais pour me reposer à mon auberge, Sweet Dreams, qui est très simple avec 5 chambres donc c’est très cosy et il y a un sauna dans l’auberge ! Ensuite je suis parti visiter rapidement le centre ville et me familiariser avec la communauté couchsurfing d’Helsinki. Je suis tombé sur un événement couchsurfing pour rencontrer d’autres voyageurs, des locaux et des étrangers qui se sont installés à Helsinki. Cette soirée était géniale, j’ai fait la rencontre de gens incroyable avec des histoires très différentes. Nous avons parlé de tout, des choses les plus banales à la définition de Dieu.

Que des gens super! 

Si vous allez à Helsinki, n’hésitez surtout pas à participer à des événements couchsurfing ! Les gens sont très ouvert et il y a même des français ! Pascal est bien arrivé et nous sommes partis nous reposer car vu que nous n’avions que 2 jours, nous voulions voir un maximum de choses. Helsinki est une jolie « petite » ville. Je mets « petite » car ça reste la capitale, mais la plupart des choses importantes à voir peuvent toutes se faire en 1 jour. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait avec Pascal.

Avec l'équipe de france féminine de gymnastique! Il y avait la compétition mondiale 

Nous sommes allés sur l’ile de Suomenlinaa en utilisant le ferry public qui est bien moins cher que les ferries privés.

C’est une jolie île à visiter avec de jolis paysages, un sous-marin à visiter et la vieille forteresse construite par les finlandais pour défendre la ville d’une attaque navale. Nous avons croisé pas mal de touristes et de groupes scolaires qui avaient des acteurs en costumes de différentes époques pour leur expliquer l’histoire de l’île. Aujourd’hui, certains bâtiments de l’île servent toujours pour l’académie navale de la ville. La matinée nous a suffit à faire le tour de l’île et ensuite nous avons mangé une bonne soupe au saumon typiquement finlandaise avant de reprendre le ferry pour la ville.

Merci de me prendre en photo Pascal 😀
Une très belle île et une super bonne soupe 

Au retour, nous avons décidé d’aller le lendemain à Tallinn, capitale de l’Estonie. Ce qui est amusant c’est que dans les ‘choses à voir’ à Helsinki qu’on peut trouver sur internet il y a justement l’excursion à Tallinn qui est recommandé donc si vous visitez Helsinki, allez à Tallinn 😊. Nous avons acheté nos billets de ferry pour Tallinn, puis nous sommes allés sur une autre île. Je ne connais plus le nom, mais il y a un musée en plein air sur cette île qui montre comment les finlandais au 19ème et 20ème siècle. Là encore l’île est très jolie et nous permet de tremper nos pieds endoloris dans la mer baltique avec une belle vue. Le village/musée n’a rien de vraiment spécial. L’entrée est payante si vous voulez visiter l’intérieur des maisons mais honnêtement je ne pense pas que ça vaille le coup. De plus les horaires d’ouverture sont très restreints.

Par la suite, nous avons visités le centre ville, l’église sous le rocher et la chapelle du silence. Après une longue journée de marche (25000 pas) nous avons mangé de bonnes salades puis on est ressorti pour aller au karaoké 😉.

Une super journée et soirée 

Le lendemain nous nous sommes levés à 6h pour aller au port prendre notre ferry pour un départ à 8h. L’aller à été très rapide et très confortable.

Tallinn est aussi une « petite » ville avec un très joli centre-villemédiéval très bien conservé. Les remparts et les tours de la ville sont intacts ! C’est la 1ère fois que je vois des remparts médiévaux si bien conservés dans mes visites.

Faites attention, si vous voulez aller au restaurant, n’aller pas dans le centre mais regardez dans les ruelles alentours, les prix varient du simple au triple donc cherchez bien 😉 Pascal et moi sommes tombés sur un restaurant français très sympa, pas cher et avec une très bonne cuisine et pâtisserie !

Le coût de la vie en Estonie est bien inférieur à celui en Finlande, du coup beaucoup de restaurant triple leur prix pour les touristes.

Après la visite du centre, nous sommes allés à un château pas loin et avons flâné dans son parc.

En retournant au ferry, nous sommes tombés sur un groupe fraîchement monté qui faisait des reprises de chansons connus et il était très bon.

Super bon groupe! 

J’ai hésité à les rejoindre pour chanter car il n’avait pas de chanteur mais j’ai laissé passer ma chance… Pas la prochaine fois 😊.

Les restrictions sur l’alcool en Estonie ne sont pas les mêmesqu’en Finlande. En Finlande, on ne peut plus acheter d’alcool léger (bière) dans les supermarchés après 21h week-end inclus, et les alcools fort sont vendus dans des magasins spécifiques. Du coup, les finlandais vont à Tallinn pour acheter leur alcool qui est aussi bien moins cher et reviennent sur le ferry complètement bourrés. On m’avait prévenu en Suède que les finlandais étaient tous le temps bourrés sur les ferries mais je ne comprenais pas trop la raison. Maintenant je sais 😊.

Après une 2ème longue journée de marche (35000 pas) nous avons acheté de quoi cuisiner des pates avec du poulet et de la sauce tomate 😊. Merci au chef Pascal pour ce super repas. Je suis ressorti par la suite pour retourner au karaoké avec la superbe Ilona. Une fille incroyable et qui sait boire du bon vin ahah. On a passé une soirée géniale et je suis rentré à l’auberge à 4h du matin alors que je devais me préparer à 8h pour prendre mon train pour Saint Petersbourg à 11h.

Merci Ilona pour cette super soirée 

Ce passage en Finlande fut très court mais très intense ! Beaucoup de rencontres, de visites très chargées avec Pascal et des soirées très karaokesque 😊. J’aurais aimé rester plus longtemps car j’ai vite compris en discutant avec les gens que ce qu’il y a de beau dans les pays nordique et bien c’est le nord avec ses paysages neigeux même en été et les nuits sans obscurité. Je pense que ce sera pour un prochain voyage mais je retournerai définitivement en Finlande.

En ce 28 Mai, je souhaite une bonne fête aux mamans française et à ma maman, et je dis Hyvästi Suomi.

28
mai

добрый день Санкт-Петербург! (A prononcer dobré dèn sankt peterbourg) Ou bonjour Saint-Petersbourg !

Me voilà arrivé à Saint Petersbourg, pour moi la vraie aventure commence maintenant ! Fini l’Union européenne, la 3G partout, les gens qui parlent anglais, les étrangers de plein de pays différents partout. Quand je suis arrivé, j’ai été accueillit par un chauffeur qui m’attendait pour m’amener à l’auberge mais il ne parlait ni français ni anglais, c’est un trajet qui m’a parut bien long. A l’auberge Graffiti Hostel, les gens de l’accueil parlent anglais et tous s’est bien passé, C’est une superbe auberge, très bien décoré ! J’ai malheureusement découvert qu’il n’y a pas de jeunes étrangers qui viennent en Russie comme moi en mode sac à dos. C’est vrai que je suis passé par une agence pour me faciliter le processus de visa et sachant qu’il fallait dire chaque jour où est ce que tu es pour avoir le visa, ça réduit beaucoup les possibilités de voyages à l’aventure. Dans les auberges ont ne trouve donc que des russes ou des chinois qui viennent pour des congés ou parce qu’il est trop tard pour rentrer chez eux ahah. Au début personne ne parlait anglais et ça m’a fait un peu peur au début, je me suis dit que j’allais me sentir bien seul pendant mon séjour. Heureusement j’ai eu la chance d’avoir un russe qui connaissait un peu d’anglais, Max, un gars sympa mais les limites de la langue font qu’on n’a pas pu beaucoup discuter. J’étais très fatigué de la veille avec ma sortie en bar/karaoké à Helsinki où j’ai finit à 4h du matin donc je suis resté à l’auberge pour dormir le reste de ma journée.

Le lendemain je suis partie marcher dans la ville, en long, en large et en travers. Saint Petersbourg est une ville magnifique, l’architecture, la rivière, les canaux. Saint Petersbourg était connue pour être la Venise du nord. Du moins c’est ce que voulait Pierre le Grand, tsar de Russie quand il a fondé la ville en 1703. Lors d’un voyage en Europe, il est tombé amoureux de Venise et d’Amsterdam d’avantage et il voulait créer la même atmosphère en Russie.

J’ai visité les lieux principaux de la ville.

J'ai même rencontré Pierre le grand sur le chemin ahah 
Désolé les photos sont un peu en fouillis 

A la fin de la journée, je me sentais beaucoup mieux psychologiquement parlant. J’avais fait un grand tour de la ville et j’ai remarqué qu’avec mon agence, j’avais un guide local francophone inclut dans mon programme pour chacune des villes. Je sais que ça n’a pas du être facile de gérer mon cas pour l’agence alors je remercie beaucoup Marta pour sa patience et son aide sur la préparation de mon séjour. A Saint Petersbourg, je devais voir mon guide le lendemain. Je me suis senti quelque peu soulagé et que fut ma surprise de voir que mon guide était UNE guide. Une très jolie et gentille guide, Eugénia (prononcé Yevguénïa en russe), qui m’a énormément aidé durant ce court séjour à Saint Petersbourg. Je pense même qu’elle m’a fait aimer la ville. Elle a l’habitude de s’occuper de groupe de touristes francophone et la première chose qu’elle m’a dit était que la Russie est maintenant une démocratie, que le communisme c’est fini et que les clichés de l’ours dans la ville et de l’homme qui boit de la vodka tout le temps ne sont que des clichés. Ca m’a beaucoup amusé car elle m’a dit que beaucoup de touristes, principalement canadiens, ne pense pas que la Russie à évolué depuis l’ère soviétique ahah. Vu qu’elle devait me montré la ville mais que j’avais déjà fait un tour des principaux sites, elle m’a emmené dans des églises excentré, dans des bâtiments où les touristes n’ont pas l’habitude d’aller comme un cinéma ou la poste centrale et elle m’a parlé de l’histoire de la ville 😊. Honnêtement c’était ce que je voulais.

La ville de Saint Petersbourg fondé par Pierre le Grand est devenue la capitale de Russie et la demeures des Tsar de 1712 à 1917. Sous l’ère soviétique, Saint Petersbourg est devenu Pétrograd. puis Leningrad avant de reprendre son nom d’origine par référendum dans les années 90. Il y a quelques monarques dont on peut retenir le nom et leur lien avec la ville :

Pierre le Grand, fondateur de la ville, grand réformateur. Il a beaucoup apprécié son voyage en Europe et à construit la ville sur un modèle d’architecture baroque très joli.

Elisabeth 1ère, fille de Pierre, qui a embellit la ville en créant le palais Hermitage avec l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli. C’est à partir d’elle que l’on découvre l’importance des femmes dans la monarchie russe.

Catherine la Grande était une princesse allemande qui a épousé le tsar Pierre 3. Elle ne connaissait ni le russe ni la Russie. Promis au tsar à l’âge de 15 ans, il apprit tous ce qu’il y avait à savoir en peu de temps. Dans ses mémoires rédigés en russe excellent on peut lire qu’elle a appris le russe depuis les accords du mariage avec Pierre 3. C’était une femme très cultivé et qui aimait beaucoup la littérature française bien que beaucoup des idées véhiculés étaient contraire à l’orthodoxie (elle aimait beaucoup Voltaire et Montesquieu), mais elle n’était qu’épouse du futur empereur, et tout le pouvoir était dans les mains de la tante de Pierre 3 – Élisabeth 1ère. Elle s’empara du trône en faisant assassiner son mari pour devenir elle-même impératrice de Russie. Malgré cette histoire mouvementée, elle a fait beaucoup pour le pays. Elle avait apparemment beaucoup de prétendant mais je suppose que la peur d’être assassiné comme son précédent mari les a quelque peu refroidis. Ce qui est amusant c’est que son dernier favori était beaucoup plus jeune qu’elle. Et oui Catherine était une couguar ahah.

On a aussi parlé du tsar Nicolas 2 et de la famille Romanov, la dernière famille impériale, de Russie. Après la révolution bolchévique, la Russie n’a plus eu de monarchie. Pourtant aujourd’hui, la famille Romanov compte encore une cinquantaine de membres qui partout dans le monde et qui se retrouvent régulièrement en Russie pour le symbole. L’un des hommes de la famille est d’ailleurs toujours prétendant au trône.

J’en ai aussi appris un petit peu sur Raspoutine, un homme simple qui est devenu médecin de la famille du tsar Nicolas 2 car le fils du tsar, Alexis, souffrait d’hémophilie. En s’occupant d’Alexis, il devint quelqu’un d’influent auprès de la reine et donc de l’autorité du pays. Il était donc mal vu des autres familles. Nous avons aussi parlé de Staline. Pour pas mal de jeunes russes, Staline a une image de leader charismatique qui a fait beaucoup pour la Russie puisqu’après tout il a gagné la guerre contre les Nazis. Cependant beaucoup font l’impasse sur les atrocités qu’il a commises et je pense qu’à l’instar de l’Allemagne ou de la Pologne, la Russie manque de traces de son passé communiste sous Staline et des problèmes que cet époque à engendré.

Lors de ma visite tout seule j’avais remarqué une belle demeure au bord d’un canal de la Nieva (le fleuve de la ville). J’ai appris le lendemain que c’était la demeure de la famille Strogonov. Oui la même famille qui a inventé le fameux bœuf Strogonov vivait à Saint Petersbourg.

J’ai aussi découvert le bâtiment de l’industrie des machines à coudre Singer. La famille était tellement riche qu’elle a demandé à l’architecte Pavel Susor de dessiner le bâtiment principal de l’entreprise mais ils voulaient plein de machine à coudre partout. Susor ne trouvant pas ça à la hauteur de son prestige à réussit à créer un bâtiment de toute beauté tout en incluant sur les statues de la façade des machines à coudre bien discrète 😊. Aujourd’hui c’est une librairie centrale et c’est là que j’ai trouvé le seul pin’s de toute la Russie ahah.

On voit une petite machine à coudre sous le bras droit de la statue 

A la fin de la journée, j’en avais appris beaucoup sur la ville et aussi les petites statues de chat discret caché dans la ville. Les chats sont très appréciés par la ville car c’est eux qui ont chassé les rats et souris qui envahissaient la ville.

Comme nous avions bien sympathisé et nous sommes allés diner ensemble pour manger des choses typiquement russe. J’ai pu gouter au gâteau russe Medovik. C’est un gâteau au miel très très bon. Grâce à elle j’ai aussi pu assister à l’attraction de l’ouverture des ponts de la ville en son et lumière qui a lieu tous les soirs. Ca attire beaucoup de monde et c’est un truc sympa à voir.

Nous nous sommes revus le lendemain car elle voulait me montrer le musée où elle travail car oui en plus d’être guide elle travail dans un musée. Le coût de la vie à Saint Petersbourg et les loyers sont très élevés. Elle est donc guide pour un petit musée privé sur le micro art. J’ai trouvé ça très intéressant car on découvre des artistes qui font des sculptures de la taille d’un cheveu humain voir plus petit. L’une des images qui m’a le plus impressionné est celle de la puce avec des fers à cheval sur ses pattes. Déjà qu’une puce est minuscule, imaginé lui mettre des fers à cheval aux pattes ahah. L’exposition sur le micro art est permanente et il y a d’autres expositions temporaires d’artistes de Saint Petersbourg inconnus du publique qui font de très belles œuvres. Une autre exposition qui m’a beaucoup intéressé est la peinture avec du pétrole.

Nous nous sommes revus après son travail pour une autre visite. Ça m’a fait plaisir de parler français avec elle car elle parle parfaitement français.

Grâce à Eugenia, j’ai beaucoup appris de la ville et elle m’a conseillé des super trucs comme l’ouverture des ponts, des endroits où manger pour pas cher et de la nourriture typiquement russe comme le borsh ou les pierochkis. Elle m’a aussi aidé à trouver un bar/karaoké à Saint Petersbourg qui ne fait que des chansons en anglais : le Poison.

Un super bar où je suis allé pour ma dernière nuit. Il y avait plein de monde, plein de russes hommes et femmes qui chantaient en anglais et très bien même. J’ai découvert, malheureusement le dernier jour, ce super bar où j’ai pu sympathiser avec des russes, Tye un américain qui vit depuis 2 ans à Saint Petersbourg et qui est un super rappeur et un groupe d’allemandes en échange universitaire. J’ai encore une fois pu montrer mon talent et m’entrainer à faire d’autres chansons. Je pense qu’à la fin de mon tour j’aurais plein de fan autour du monde ahah et avec Tye, l’américain, on pense se faire des duos vu qu’il compose des chansons. On a prévu de devenir des stars tout les deux ahah. C’était une super soirée !

Dommage que ce fut la dernière. On a finit à 6h du matin à boire du vin sur le bord de la Nieva 😊. J’espère pouvoir trouver le même genre d’endroit dans les autres villes, je ne m’inquiète pas trop pour Moscou mais les autres villes sont plus à l’intérieur du pays et donc beaucoup moins de tourisme étranger. Mais bon profitons déjà de Moscou même si mon séjour là bas va être de courte durée. En finissant cet article, je me rends compte que je ne suis pas près de revoir la mer de si tôt donc je dis aurevoir à la mer 😊

Quoi qu’il en soit j’ai beaucoup aimé Saint Petersbourg, je conseil à beaucoup d’aller là bas pour visiter et s’amuser et je compte bien y retourner pour revoir Eugenia, Tye et tous les autres 😊.

2
juin

добрый день Москва / Bonjour Moscou!

J’ai pris le train Sapsan, un train très confortable et très moderne pour arriver à Moscou à 18h. Voilà la suite de l’aventure russe. Encore une fois un chauffeur russe, Vladimir, qui ne parle pas anglais mais il semble bien plus ouvert que le 1er. J’arrive à l’auberge qui est assez éloignée du centre ville, je crois que je vais devoir apprendre à prendre le métro de Moscou. Mais c’est même une bonne chose car Moscou a de très belles stations de métro. Elles ont été construites sous Staline, elles sont certes toutes très ressemblante mais avec des voûtes très bien décorées.

Très facile de se repérer dans le métro moscovite 

Arrivé un peu tard, je pensais me préparer et aller au karaoké ahah et oui encore ! Malheureusement je n’ai pas trouvé de ‘karaoké’ dans la définition que je m’en fais. Il n’y a que des ‘karaoké club’. J’ai bien tenté de me rendre à un de ces ‘club’ mais ça ressemblait plus à des clubs pour messieurs si vous voyez ce que je veux dire.

Sur la route du karaoké 

Enfin bref, je ne suis là que pour 2 jours alors essayons de visiter un maximum de Moscou. Le lendemain, je me lève et je découvre plein de gens déguisés en mode moyen-âge, 18ème et 20ème siècles. Je demande ce qu’il se passe et on me répond qu’un festival d’histoire et d’époque prend place a Moscou cette semaine. Parfait ! je sais quoi faire de mon temps libre si j’en ai ahah.

Des irlandais sous occupation anglaise au 18ème siècle

J’attends donc mon guide pour faire le tour de la ville et encore une fois c’est une guide. Elle se présente : « je m’appelle Nathalie… comme la Nathalie de la chanson Gilbert Becaud ». J’avoue que je n’ai pas tilté tout de suite mais quand dans notre visite nous sommes passés devant le café Pouchkine j’ai tout de suite fait le rapprochement ahah. Nous avons pris la voiture avec Vladimir de nouveau et avons visités la ville assez rapidement. Cette fois les 3 heures de visites sont passés vite et beaucoup dans la voiture malheureusement. Ce jour là sur la place rouge c'était la journée du livre et il y avait un concert de musique classique.

Nous sommes passés devant le café Pouchkine où j’ai revu mes amis du moyen-âge de ce matin ! Nous nous sommes arrêtés pas loin de la place rouge. Nathalie m’a bien montrée la ville et m’a bien aidée par la suite pour savoir ce qu’il fallait voir. J’ai pris une photo avec ma guide Nathalie et évidemment après je suis parti boire un chocolat au café Pouchkine ahah. Pour les plus jeunes qui ne voient pas de quoi je parle, voilà la musique.

Avec ma Nathalie 😀

Ensuite, je suis allé voir le festival d’histoire et époque, beaucoup d’italien et de russe déguisés dans différentes époques c’était très sympa !

De la Rome antique à la seconde guerre mondiale 

Je suis retourné sur la place rouge où j’ai rencontré TJ qui voulait que je le prenne en photo. On a discuté un petit peu et hop me voilà avec un contact à Dubaï ! Je le contacterai quand j’irai là bas. C’est fou ce qu’on rencontre comme gens en voyageant ahah. J’ai pris beaucoup de photos et de vidéos de la place rouge. On l’appelle la place rouge non pas à cause des bâtiments rouge ou du communisme mais parce que le mot ‘rouge’ (красный à prononcer krasnyy) à la même racine que le mot ‘beau’ (красивый à prononcer krasivyy) en russe donc tout ce qui est rouge est beau 😉. La cathédrale de Basil le bienheureux est le bâtiment le plus connu de la place avec la tour Spasskaya du Kremlin à côté.

Mais il y a d’autres choses sur cette place :

- Le mausolé de Lenin où on peut voir son corps embaumé. C’était très populaire à l’époque communiste mais aujourd’hui, il n’y a plus que les touristes chinois qui y vont. C’est gratuit pour visiter.

Il y a écrit LENIN en russe 

- Le musée d’histoire de Moscou qui est un très beau bâtiment. Il présente une exposition sur la campagne napoléonienne en Russie en ce moment.

- Le GUM, ouvert en 1893, était le plus grand centre commercial du monde pendant longtemps. En effet, sur ces 3 allées et 3 étages connectés par des ponts, il y a aujourd’hui toutes les boutiques les plus huppés de la planète, Longchamps, Zara, Versace… Le bâtiment en lui-même est très beau mais si vous voulez faire des emplettes il vous faut le portefeuille qui va avec 😊.

Il était déjà 20h et je suis rentré à l’auberge. J’avais trouvé 2 événements Couchsurfing qui semblaient sympas mais malheureusement c’était trop tard et trop éloignés de mon auberge ☹. Le lendemain il fallait que je prépare mes affaires alors je me suis couché tôt. J’ai préparé mon sac, pris un super petit dèj et j’ai déposé mon sac à la bagagerie. Je suis parti tôt pour visiter la ville un peu plus. D'abord, je suis parti voir le parc près du musée de la cosmologie. On y voit beaucoup de grands monuments à la gloire de la conquête spatiale russe et un buste de Youri Gagarine, le 1er homme dans l’espace. Il y a pas loin de grands bâtiments de l’époque communiste avec la fontaine de l’amitié des nations, une magnifique fontaine avec un très beau message. Enfin un peu plus loin il y a la fameuse statue de l'ouvrier et de la kolkhozienne.

Ensuite je suis allé à Leninski prospect (l’avenue Lénine) où on peut voir une autre statue de Youri Gagarine.

Oui c'est lui à droite, elle est immense cette statue! 

On peut ensuite accéder au parc Gorsky. Dans le même modèle que les quais de Varsovie, c’est un parc enrichit de beaucoup d’activités. Un endroit pour faire de la musculation, un lac pour faire du pédalo, un endroit pour faire du foot en salle. Je me suis assis sur le bord de la Moskva (le fleuve qui a donné son nom à la ville) pour me reposer. Il faisait beau, il faisait bon, je me suis assoupi un petit peu.

J’ai repris ma marche vers la galerie d’art. Beaucoup de gens vendait des peintures sur le quai et une chorale chantait.

Il y avait une pikachu qui faisait des free hug sur le chemin 

Puis je suis arrivé à la statue de Pierre le Grand et la cathédrale de saint sauveur ! Magnifique endroit mais on ne peut pas y entrer et il est même interdit de s’en approcher car beaucoup de pèlerins viennent régulièrement à cette cathédrale.

Après je me suis acheté des pierochkis car j’avais faim et ça remplit bien l’estomac pour pas cher puis j’ai continué sur le parc qui borde le kremlin.

On fait coucou à Vlad! 

Le kremlin est par définition un château avec ses remparts, ses bâtiments d’administration et des églises à l’intérieur. J’ai continué jusqu’à la flamme du soldat inconnue qui est bien mieux gardé et bien plus solennelle que la nôtre ahah.

Un petit garçon est allé déposer une rose 

J’ai voulu visiter l’intérieur de la cathédral de Basil le bienheureux mais c’était trop cher pour moi… C’est déjà la fin de la journée et il faut que je retourne à l’auberge où Vladimir vient me chercher à 21h pour m’amener à la gare. Quand je pense que je pars bientôt à Kazan ça me fait penser que la cathédral de Basil le Bienheureux a été construite après la victoire du tsar sur sa prise de Kazan et ainsi la région Tatare a rejoint l’empire Russe.

Voilà, Vladimir m’a déposé à la gare où j’ai mangé un bon chawarma tout vert puis j’ai pris mon train couchette 😊.

miam miam 

En quittant Moscou, je me suis rendu compte que cette ville est assez similaire à Paris, beaucoup de gens qui court partout, beaucoup de gens qui conduisent mal et beaucoup de touristes. Pour l’instant j’ai préféré mon séjour à Saint Petersbourg qui était plus cool je dirai. Allez, c’est parti pour le périple transsibérien ! Bonne nuit à tous !

5
juin

добрый день Казань / Bonjour Kazan!

Je me lève en ce matin du 5 juin dans le transsibérien en direction de Kazan. Ça fait 2 mois que j’ai quitté la maison familiale et j’ai devant moi le spectacle magnifique des plaines de Russie à la fenêtre d’un des trains les plus fameux de l’histoire moderne.

Kazan est à 11h de train de Moscou et est la capitale de la région Tatare. Cette région est la république Tatare avec son propre représentant, ses habitants, sa culture, sa religion. La ville de Kazan existe depuis un millier d’année et est donc bien plus ancienne que Moscou. Elle a été conquise par Ivan le Terrible, premier Tsar de Russie et il fit construire la cathédrale de Basil le bienheureux en l’honneur de la prise de Kazan. Encore une fois, arrivé à la gare, mon chauffeur est là et cette fois il tient une pancarte avec mon nom et prénom. Cette fois j’ai appris un peu de russe et j’ai pu lui dire bonjour et lui demandé si il parlait anglais mais ça réponse a été non. Il m’amène à l’auberge et on tombe sur une ruelle à cul de sac… aucune indication de l’auberge et pourtant il sort avec moi et m’aide à trouver l’auberge. C’est dans une petite allée indiqué par un petit panneau qu’on trouve la porte et une sonnette caché derrière des fleurs ahah. Je suis accueillit par Alexandra qui me montre l’auberge et ma chambre. Tout le monde est super sympa ! Certes ils parlent principalement russe entre eux mais discutent aussi avec moi en anglais. L’auberge Backpack n’existe que depuis 2 ans et pourtant ils ont déjà eu plein d’aventuriers dans leur auberge et de toutes les nationalités. Parmi eux 2 français de Clermont Ferrand. Un homme qui est venu en Russie en vélo et une femme qui est venue en auto-stop (depuis Clermont-Ferrand bien sûr). Moi je ne suis qu’un humble voyageur comparé à ces 2 aventuriers. Ils ont un livre d’or avec plein d’inscription des différentes personnes qui sont venus. Je compte bien laisser un message aussi car c’est auberge est vraiment super ! Certes elle à un confort rudimentaire mais les gens sont super ! Je recommande vivement d’aller dans cette auberge qui est très bien situé avec des gens si amicaux et chaleureux. Encore une fois j’ai rattrapé un peu de sommeil car dormir dans un train de nuit ce n’est pas très confortable puis j’ai cherché un bar karaoké que j’ai trouvé ! Et cette fois dans le même style qu’a Saint Petersbourg ! J’ai pris quelques verres et pas mal chanté. Il n’y avait pas grand monde, moi et pas mal de jolies jeunes filles ahah.

Le lendemain je suis parti pour la visite de la ville avec ma guide super sympa Aygule. Elle est d’origine Tatare alors elle m’en a appris beaucoup sur la culture Tatare, la ville et son histoire.

Kazan est vite devenu une ville très importante pour les activités sportives en Russie. On y trouve énormément de stade de toutes les grandes disciplines (natation, foot, basket, boxe, hokey…) Depuis 2003, la ville enchaîne les constructions et les améliorations modernes. Ils ont été tellement rapides à construire tous les stades, les immeubles et les ravalements de tous les vieux bâtiments que je me demande si ce n’est pas eux les meilleurs bâtisseurs. Ils ont hébergé les Universitals. C’est une compétition sportive universitaire internationale et il a donc fallut tout refaire à neuf.

Ils ont un Leroy Merlin! 

La ville a aussi construit un petit village Tatare comme attraction touristique et pour montrer aux gens à quoi ressemble un village Tatare.

Malheureusement il a plut toute la journée alors c’était difficile de profiter à fond de la visite mais Aygule a été super et elle m’a raconté pleins d’histoire amusante sur la ville et son histoire. Je vais vous les raconter 😉 :

- La manche de Kazan : La ville de Kazan est traversée par le fleuve Kazanka qui rejoint la Volga. Un petit bras d’eau rentre à l’intérieur de la ville jusqu’à un lac et se bras d’eau est appelé la manche de Kazan. D’après la légende, la ville a été fondée dans une région sans eau à la base et le dirigeant de la ville voulait prouver aux habitants qu’ils feraient tout pour eux. Il a alors arraché sa chemise et la jeter à terre. Le lendemain un lac poussa où se trouva la chemise et là où pointait sa manche, un bras de rivière est apparu pour rejoindre le Kazanka.

- Le chaudron et la jolie fille : Kazan en tatare signifie chaudron. L’histoire veut qu’un servant du gouverneur de la région transportait un chaudron recouvert de joyaux et qu’en voyant une femme magnifique laissa tomber le chaudron dans un lac. En rentrant il expliqua ce qui s’est passé au gouverneur et ne le croyant pas alla vérifier par lui-même. Lorsqu’il vit la femme par lui-même il en tomba amoureux et décida de fonder une ville a cet endroit. Il nomma donc la ville Kazan.

- Les chats de Kazan avec l’impératrice Elisabeth : L’impératrice Elisabeth, fille de Pierre le Grand est venue à Kazan. Elisabeth est connue pour la création du palais de l’hiver à Saint Petersbourg ou l’Hermitage si vous préférez. A Kazan, elle a logé dans le palais du gouverneur dans le kremlin de la ville et elle fut surprise de ne voir aucun rat ni souris alors que son palais à Saint Petersbourg en était infesté. On lui expliqua que 30 chats vivent dans le palais et sont en charge de la chasse aux rongeurs. Elisabeth ordonna alors qu’on choisit les 3 meilleurs chats qui reviendraient à l’Hermitage avec elle. Les 3 chats partirent donc pour Saint Petersbourg et firent leur travail. Ainsi les chats de Kazan sont devenus célèbre dans toute la Russie et aujourd’hui encore les descendant de ces chats vivent à l’Hermitage et sont toujours responsable de la chasse aux rongeurs.

- Au théâtre tatare ! on rit 3 fois : Après m’avoir montré le théâtre des marionnettes qui est aussi un superbe bâtiment, Aygule me montre le théâtre de la ville et m’explique qu’ici les pièces sont joués en langue Tatare et que lors d’une pièce, on y rit 3 fois. La première fois, ce sont les Tatare qui comprenne la situation qui rigolent, la 2ème fois, ce sont les russes qui ont une traduction un peu décalée qui rigolent et la 3ème fois ce sont les tatares qui rigolent des russes.

- Le dragon qui protège la ville : Le blason de la ville comporte un dragon. Aygule m’explique que au début de la ville, beaucoup de serpent vivaient non loin ce qui effrayait beaucoup les villageois, ils allèrent donc les chasser au printemps pendant qu’ils dormaient. Ils furent tous tués sauf un, un serpent avec des ailes. En échange de sa vie sauve, il promit de protégé la ville et devint alors le symbole de la ville.

- L’icone volé et brulé : A Kazan, on trouve de toutes les religions. La région tatare et le peuple tatare sont principalement musulmans mais avec l’arrivée des russes, l’orthodoxie s’est vite installée et beaucoup de tatare se sont convertis. Un jour une précieuse icône de la vierge fut trouvé par une femme qui eu une vision de la vierge lui indiquant son emplacement. Cette icône devint célèbre car orné de pierres précieuses. Elle fut volée et brûlée par les voleurs pour récupérer l’or et les bijoux. Une copie fut retrouvé au Vatican mais le pape n’autorisa sa restitution qu’afin d’être placé dans une église catholique. On ne trouve ainsi qu’une église catholique à Kazan, celle qui héberge l’icône.

- La grille de la tour : la femme est le miroir de l’homme. Au kremlin, à côté du palais présidentiel se trouve une tour penché. Construit sur des fondations en bois, elle se mit à pencher alors que le bois se détériorait. On a mis du béton pour consolidé l’édifice mais aujourd’hui la tour penche un peu. A cette tour se trouve une grille représentant le soleil et la lune. A l’image de la lune qui est le miroir de la lumière du soleil dans la nuit, la culture tatare veut que la femme soit le miroir de l’homme qui l’épouse.

Je vais faire tomber la tour avec mes ptits bras 

- Le gouverneur qui aime Instagram et Twitter. A la fin de notre tour, nous sommes passés devant le bureau du président de la région tatare. Elle m’expliqua que le président est un homme très connecté et que tout les matins il commence sa journée par posté une photo de la vue de son bureau sur Instagram et Twitter.

La maison officiel du gouverneur de la région à gauche et son bureau officiel à droite

Ce qui m'a beaucoup impressionné c'est le savoir vivre des différentes religions de la ville. En effet dans le kremlin de la ville on trouve une magnifique mosquée ainsi qu'une superbe église orthodoxe. Aygule m'a raconté que pour ne pas gêné des chrétien, l'appel à la prière est fait depuis l'intérieur de la mosquée et les cloches de l'église orthodoxe sonnent depuis l'intérieur de l'église pour ne pas gêné les musulmans. Comme quoi avec un peu de compromis de chaque côté, on peut tous vivre ensemble.

La visite avec Aygule fut très sympa et elle m’a permis de découvrir une spécialité Tatare, le tchak tchak, c’est un gâteau au miel délicieux ! J’en ai acheté 2 boites que j’ai malheureusement vite mangé ahah.

Le soir j’ai rencontré Ella et Damir. On a pris un verre ensemble. Moi le français j’ai pris de la vodka, Ella, la thaïlandaise a pris un whisky cola et Damir, le russe, a pris…. du thé…..

J’avoue que ça nous a choqué ! On sont passé les russes qui boivent de la vodka toute la journée ! En faite Damir est venu en voiture et la loi routière concernant la consommation d’alcool n’autorise aucune goute d’alcool dans le sang, rien. On a bien rigolé à propos de ça et j’ai appris à boire de la vodka comme un russe. Grâce à lui j’ai aussi pu découvrir Kazan de nuit et franchement c’est magnifique, nous sommes allé à la cathédrale de toutes les religions. C’est le projet d’un peintre qui vivait à Kazan qui eut la vision de construire la cathédrale où toute personne de n’importe quelle confession pourrait venir prier. Il commença a construire à partir de sa maison mais lorsqu’il mourut sa famille se mit à se battre pour savoir ce qu’il fallait faire de ce temple. Malheureusement aujourd’hui, seul l’extérieur du bâtiment est presque terminé et il a été incendié il y a 2 ans. Ce projet semble tellement fabuleux que c’est triste de voir qu’une si noble idée soit perverti par la cupidité de la famille de cet homme.

L'extérieur de la cathédrale de toute les religions 

Nous sommes ensuite allés autour du fleuve Kazanka qui offre un reflet parfait à la ville et les gratte ciel qui l’entoure.

J’ai terminé ma soirée au karaoké où j’ai sympathisé avec Veronika la seule barmaid qui parle anglais 😀

Le lendemain, je pensais me reposer mais le temps était tellement bon que j’en ai profité pour prendre de plus belles photos de la ville. Je suis allé dire aurevoir à Veronika puis je suis parti prendre mon train pour Ekaterinebourg.

Les rues qui amènent au kremlin ont de beaux bâtiments 
Le kremlin offre une vue magnifique sur toute la ville 
Sur le chemin du retour du Kremlin 

http://www.french.hostelworld.com/hosteldetails.php/Backpack-Hostel-Kazan/Kazan/92895?dateFrom=2017-06-11&dateTo=2017-06-14&number_of_guests=2&sc_pos=1 pour ceux qui voudraient aller à Kazan.

8
juin

добрый день Екатеринбург / Bonjour Iekaterinbourg

Bonjour à tous zé à toutes, je me dois de commencer cette partie non pas à mon arrivé à Iekaterinbourg mais à mon départ de Kazan. Si vous avez été assidu dans mes aventures, j’ai récupéré mon train pour Kazan, le soir. Je monte dans le train, je vais à ma couchette et là je vois un européen. Je lui dit « Hello ! » et il me répond « Hello, where you from ? » Je lui dit que je suis français et alors il me répond en français ! Parfait, un compagnon de voyage qui parle français c’est génial mais ce n’est pas tout ! Ce chrétien de 56 ans s’appel Thierry et à 20 ans il est parti faire le tour du monde pendant 4 ans avec 1000$ en poche….. Vous vous doutez bien qu’un simple voyageur tel que moi ne pouvait ignorer les histoires de cet homme. Tout la nuit j’ai écouté des histoires plus folles les unes que les autres à propos son voyage et honnêtement ça m’a fait rêver. J’aimerai qu’un dixième de ses aventures m’arrive. Parmi les plus folles, il s’est converti à l’islam au Caire en Egypte afin de pouvoir traverser l’Arabie Saoudite et atteindre l’Inde. Au Pakistan il a rencontré des talibans. Il était en chine lors des révoltes étudiantes sur la place Tiananmen. Il a vu et fait tellement de choses que je l’ai écouté religieusement toute la soirée. Le lendemain donc nous sommes arrivés à Iekaterinebourg. Nous avons aussi sympathisé avec l'un des gars qui travail dans le train un gars très sympa et il a fait plein d'efforts pour parler avec nous jusqu'à ce qu'on lui montre l'invention génial qu'est google translate ahah.

J'adore son uniforme!

Thierry et moi avons remarqués que nous partions par le même train dans 3 jours et avons décidé de nous revoir. On s’est séparé à la gare et mon chauffeur m’a conduit à mon auberge… enfin je devrais plutôt dire hôtel 3 étoile ahah. Mon auberge est à la base un hôtel qui a des chambres avec plusieurs lits et quel joie en entrant dans ma chambre de découvrir que j’en suis le seul occupant. Je pose mes affaires, je vais faire des courses pour mon voyage dans le train car mon prochain voyage pour m’amener à Irkoutsk va durer 2 jours. L’après midi, je me cherche des contacts locaux sur couchsurfing et je trouve miraculeusement 2 filles, Irina et Polina qui nous font le tour de la ville à James, un américain et moi.

Moi, James, Polina et Irina 

La ville est très jolie de nuit, il y a un lac central à la ville et les buildings éclairé construit autour donne une très belle vue.

Avec Pikachnin (Pikachu/Lenin) 

Après une bonne soirée à marcher et discuter, je rentre me coucher car je fais le tour de la ville le lendemain à 9h30 et croyez moi, cette journée a été la plus impensable de mon séjour.

J’ai commencé par faire le tour de la ville avec la très ravissante Tatiana. Elle n’aime pas se faire prendre en photo mais elle à des yeux d'une couleur incroyable, je n’ai jamais vu ça nulle part. Nous devions faire une petite ballade de 3h dans la ville mais nous avons marché et marché tout autour de la ville jusqu’à 15h30. J’ai découvert beaucoup de choses. Iekaterinebourg a été fondé peu de temps après Saint Petersbourg en l’honneur de Catherine la femme de Pierre le Grand. Les 2 villes ont évolués pour devenir respectivement le centre culturel et le centre industrielle de la Russie. En effet à partir des 2 guerres mondiales toute l’industrie militaire de la Russie a été déplacée le plus loin possible de ses fronts et donc Iekaterinebourg était la ville idéale pour ça.

Beaucoup de bâtiments et musées militaires

Bien que la ville semble épurée, il y a énormément d’usine et de cheminée partout en ville. Après la guerre, les industries s’étant reconverties on découvre des choses très amusantes comme une usine de cigarette qui fait des cigarettes du diamètre d’une balle car s’était une usine de munition avant.

Malgré son aspect industrielle, la ville a aussi un côté culturel plutôt amusant. En effet, tout les ans se tient un concours de sculpture et le gagnant peut placer sa sculpture n’importe où dans la ville ce qui nous donne des résultats émouvant et sympa.

Le mémorial sur les morts de la guerre en Afghanistan et Tchétchénie est impressionnant 

La ville est aussi tristement connue pour l’histoire de la famille Romanov. Le dernier tsar de Russie s’est fait emprisonné avec sa famille par les communistes dans la maison d’un ingénieur russe nommé Ipatiev à Iekaterinebourg. Alors que l’armée blanche, fidèle à la monarchie aller s’emparer de la ville, la famille royale fut exécutée dans la forêt non loin. Avant que l’armée blanche n’arrive, toute la ville était au courant de ce qui s’était passé et où la famille était enterrée. Pour empêcher de retrouver les corps les cadavres furent brûlés et passés à l’acide avant d’être enterrés dans un autre endroit. Aujourd’hui la maison Ipatiev est devenue une église au sang versé où la famille Romanov est priée. A l’endroit où leurs corps ont été découvert en forêt a été construit un temple en leur honneur. Ce qui est intriguant c’est que j’ai appris par Tatiana que la religion devient de plus en plus puissante en Russie et dans l’histoire des Romanov, après que 5 corps sur 7 aient été retrouvé et identifiés par l’analyse ADN, l’église a refusé de les enterrés dans le caveau des tsars à Saint Petersbourg, jusqu’à ce que Boris Yeltsin, le président de l’époque fasse pression car l’église ne reconnais pas valable les résultats ADN. Plus tard, les 2 derniers corps furent retrouvé et identifiés mais cette fois, le patriarche a refusé de les enterré avec les autres. Aujourd’hui 5 des corps sont donc enterrés, à part, dans le caveau des empereurs de russie à Saint Petersbourg et les 2 autres sont dans les archives d’un musée à Moscou. Lorsqu’on visite la Russie, on réalise qu’il y a énormément d’églises orthodoxe mais à l’époque communiste, aucune religion n’était toléré et les églises étaient utilisés comme dépôt d’archives, bureau ou alors détruite si elles ne servaient à rien. Après cette époque, les églises ont été décorées, on reprit leur rôle religieux et ainsi on voit un regain d’adhésion à l’orthodoxie parmi les russes. Lors de notre visite de l’église au sang versé, nous avons croisé le chemin de Thierry et je lui ai dit que nous nous retrouverions plus tard.

La seule photo que j'ai prise à l'intérieur d'une église orthodoxe! 

A la fin de notre visite, nous sommes allés avec Tatiana mangé des Pelmeni. Ce sont des raviolis, proches des pierogis de Pologne mais plus petit. Quoi qu’il en soit c’est très bon et je recommande à tous ceux qui viennent en Russie d’en manger.

Merci pour la photo Tatiana 

J’ai beaucoup aimé cette visite avec Tatiana car au-delà d’en apprendre plus sur la ville, j’en ai appris beaucoup sur leurs habitants et leurs habitudes. Tatiana est croyante et on a beaucoup parlé religion, elle m'a amené à la synagogue d’Iekaterinebourg et je lui ai raconté l’histoire du judaïsme. Elle a été très émue de cette visite car c’était la 1ere fois qu’elle entrait dans une synagogue et j’étais très heureux d’être la personne qui l’accompagne dans cette expérience.

La synagogue de Iekaterinebourg 

Elle souhaite passer des examens de français pour venir en France et faire des études de tourisme et d’interprète. Elle s’est marié très jeune et à une fille de 7 ans aussi belle qu’elle. J’ai appris qu’en Russie à partir de 25 ans, les filles sont fortement incités à se marier mais je pense que se marier jeune n’est pas une bonne chose car on ne peut pas se construire sa propre personnalité. Aujourd’hui les projets de Tatiana sont fermes dans sa tête et je lui souhaite de poursuivre ses rêves. Tous mes vœux de réussite et j’espère la revoir un jour en France.

Tatiana et moi 

Pour changer leur image un peu triste à cause de la famille Romanov, la ville veut faire sa promotion comme étant la ville à la frontière de l’Europe et de l’Asie. En effet les montagnes de l’Oural sont établies comme la frontière naturelle entre l’Europe et l’Asie. Ces montagnes regorgent de différentes sources de métaux et autres roches. On peut trouver énormément de vendeur de pierres très belles issues de la montagne.

Type d'articles qu'on fabrique avec les pierres de l'Oural. 

De plus à 17km de la ville, on a érigé un monument signalant la frontière entre le continent européen et asiatique. Après ma visite avec Tatiana, j’ai recontacté Thierry pour aller au sommet de la tour Vysotsky où on a eu une superbe vue de la ville et de la région de l’Oural. La tour porte le nom d'un chanteur russe très connus et Vysotsky veut dire 'grand' alors c'est la plus grande tour de la ville.

La tour Vysotsky 

Par la suite on a décidé d’aller à la fameuse frontière des 2 continents. On a pris un Uber pour y aller. On arrive en plein milieu de la forêt, perdu au milieu de nulle part avec un simple bar qui est déjà fermé. On prend quelques photos et c’est là que le plus fou arrive. Nous sommes tous les 2 à court de batterie sur nos téléphones et il n’y a aucun Uber qui vient jusqu’ici pour nous chercher.

On voit alors arriver une belle limousine rouge et 4 belles filles russes sortent de celle-ci. Elles étaient là pour se prendre en photo dans un cadre amoureux car derrière l’emblème de la frontière se trouvent plusieurs banc et ornements pour les amoureux pour se prendre en photo. Quoi qu’il en soit on n’hésite pas et on demande aux filles si elles peuvent nous ramener. La gentille future mariée qui fêtait aussi son anniversaire, Nastia, nous permet de rentré avec elles dans sa limousine, loué pour l’occasion. Quelle rigolade, nous voilà donc avec Thierry a retourné en ville avec 4 magnifiques filles russes en limousine avec champagne et sushis. Nastia était la seule à parler un peu anglais mais ça ne nous a pas empêché de discuter. Elles semblaient toutes avoir mon âge autour de 25ans, j’avoue que je n’ai pas osé demander, ça ne se fait pas. Mais je pense que ça rejoint ce que je vous aie dit plus haut concernant le mariage des filles en Russie. Elles nous ont gentiment déposé au centre ville et nous avons pris des photos ensemble avant de nous quitter. Je souhaite tout le bonheur du monde à Nastia et que son couple tienne.

Les preuves de notre aventure sur l'appareil photo de Thierry 

Par la suite, nous sommes partis dîner avec Thierry… C’était une journée incroyable.

Je suis rentré me couché après dîner et j’ai passé toute la journée suivante à dormir, écrire mes articles et préparer mes affaires pour le fameux train de 2 jours. On était samedi soir et j’ai décidé de sortir. J’ai rencontré Daria, une super fille qui travail pour Chloé, la marque française et qui traduit tout de l’anglais au russe pour la société locale. Grâce à elle j’ai pu découvrir la vie nocturne de Iekaterinebourg et voir 2 filles russes se battre ahah je vous rassure ni Daria ni moi n’étions dans le conflit mais évidemment en tant que gentleman je me suis interposé. Je suis vite rentré à l’auberge pour prendre mon sac et hop direction la gare.

J’ai quitté Iekaterinebourg avec beaucoup de bons souvenirs et plus je m’avance à l’intérieur de la Russie et plus j’apprécie ce pays et sa population. Je conseil vraiment à tout le monde de venir visiter. Certes, obtenir un visa est difficile mais le jeu en vaut la chandelle.

http://www.french.hostelworld.com/hosteldetails.php/Hostel-Live/Ekaterinbourg/270491?dateFrom=2017-06-11&dateTo=2017-06-14&number_of_guests=2

11
juin

добрый день Иркутск / Bonjour Irkoutsk

Bonjour à tous zé à toutes et bienvenu dans la ville d’Irkoutsk. Après 50h de train, me voilà arrivé à l’Est. Ces 2 jours de train ce sont très bien passés. Pour que vous en sachiez plus, les trains en Russie sont divisés en 3 classes : 1ère, 2ème et 3ème. Dans la 1ère classe, vous avez une loge pour 2 personnes. En 2ème, vous avez une loge pour 4 personnes et pour la 3ème classe, le wagon entier est divisé en 50 lits. Bien que j’ai fait la plupart de mes trajets en 2ème classe, je tenais à faire celui là en 3ème et pour ce trajet, j’ai eu la chance qu’il n’y ait pas beaucoup de monde dans le wagon. Quand je suis monté, dans notre « espace » pour 6 lits, il n’y avait que moi et un russe qui matait des séries américaines sur sa tablette. Puis il est parti au 1er arrêt ce qui m’a laissé tout seul pour les 45 heures suivantes. J’ai pu profiter du paysage des plaines de Russie, des lacs, des marais, avec un ciel bleu toute la journée et un jolie soleil couchant.

Des paysages magnifiques! 

Je vous avoue aussi que ces 2 jours sans connexion internet m’ont fait beaucoup de bien, j’ai pu me concentré sur mes articles, les photos à redimensionner et tout préparer. J’ai pu rattraper mon retard. J’ai aussi pu jouer sur mon ordinateur 😊 en tant que geek ça fait énormément de temps que je ne m’étais pas fait une petite partie et ça m’avait beaucoup manqué. Me voilà donc arrivé a Irkoutsk ! Le chauffeur m’a déposé à l’auberge Rolling Stones ! La meilleure auberge que j’ai eu dans toute la Russie ! C’était enfin une VRAIE auberge de jeunesse avec plein de jeunes étrangers qui parcourent le monde. En l’occurrence, je suis tombé sur beaucoup de français ahah c’est dingue ce qu’on aime voyager nous autres les français. Mais je suis aussi tombé sur un brésilien qui bosse pour l’ONU, une suédoise archéologiste, un acteur australien ! C’était fantastique. Ce temps que j’ai passé à l’auberge était super ! Dès le premier soir, nous avions tous sympathisé et on s’est organisé une petite beuverie locale avec les gens de l’auberge à coup de bière, de vin et de vodka ahah.

Plein de gens super sympa! 

Le lendemain, j’ai fait un tour de la ville avec ma guide Anastasia. Plus on va à l’Est et plus il est difficile d’expliquer d’où vient l’influence russe de la ville. Mise à part l’influence qu’à eu la révolution bolchévique sur tout le pays, les origines de la ville remontent très loin. D’après ma nouvelle amie archéologiste, des tribus vivaient ici. C’était pour la plupart des chasseurs et des éleveurs de rennes. Puis sont arrivés les cosaques. Ces aventuriers russes forment à eux seuls une société militaire à part entière. Lorsqu’ils sont arrivés à Irkoutsk en tant qu’explorateur, ils ce sont installés et ont vécu parmi les locaux. L’influence russe n’était alors pas importante car les cosaques ne représentaient pas vraiment la culture russe.

Un monument aux cosaques 

C’est à partir du 19ème siècle que les choses changent. En effet, à cette époque, Napoléon envahit l’Europe pour ‘’libérer’’ les peuples des monarchies et des vagues de révolutions républicaines apparaissent en Europe. A cette époque le servage n’existe déjà plus en Europe depuis longtemps mais cela existait encore en Russie. Les bourgeois russes de l’époque qui avaient la chance de voyage en Europe virent que c’était une pratique démodé et exigèrent du Tsar Alexandre 3, un changement de politique. Après plusieurs refus, il y eu la révolution de décembre. Les ‘’décembristes’’ comme on les appels ici, sont pour la plupart des gens aisés qui voulaient renverser le pouvoir pour supprimer le servage. La révolte fut réprimée et les décembristes furent envoyés en exil loin dans l’Est et vous l’aurez deviné, à Irkoutsk. L’arrivée de ces nobles va alors bouleverser la culture implantée par les cosaques pour recevoir une forte influence russe.

Le couvent des décembristes 

Entre temps, les bouriates, qui peuplaient la région avec les cosaques inspiraient aussi la culture local. Les bouriates sont des mongoles qui se sont rebellés contre le Khan (chef) et ont été chassé. On retrouve aujourd’hui une forte influence russe et mongole avec les églises orthodoxe qui ont des coupoles qui ressemble beaucoup à des yourtes (maison mongole).

Durant la période soviétiques comme dans beaucoup de villes en Russie, les églises qui n'étaient pas utilisé étaient détruites. Sur la grand place d'Irkoutsk se trouvaient une immense cathédrale qui a été remplacé par un bâtiment administratif. Ce bâtiment sert aussi de commémorations pour les soldats morts lors de la 2nd guerre mondiale.

Une commémoration fait par des élèves d'une école se déroulait au même moment. 

Lors de ma visite, je suis aussi tombé sur la seule église catholique de la ville qui est appelé l’église polonaise. En effet, après la seconde guerre mondiale, beaucoup de ‘’prisonniers’’ polonais furent envoyés au goulag à l’Est et après la chute de l’union soviétique, ces polonais étaient restés sur place pour s’installer et on construit une église catholique.

Par la suite nous sommes allés à la place Alexandre 3 situé au bord de la rivière Angara en liaison avec la rivière Irkout. Le paysage est magnifique, il fait beau, il fait chaud. Beaucoup de russe viennent accrocher des cadenas sur les barrières de la promenade.

Partout où je suis allé j’ai vu ce genre de chose et je me dis que c’est bien dommage qu’on ait décidé à Paris de ne plus faire ça sur le pont des arts. On a continué la visite jusqu’au vieux quartier. Il a été rénové et on voit bien le style des maisons russe en bois surélevé par une base de pierre pour éviter que la neige attaque le bois. Malheureusement j’ai aussi vu beaucoup de belles maisons en très mauvaise état. Et j’ai enfin pu boire du Kwas ! Cette boisson fait à base de fermentation de céréales n’est pas alcoolisé. Ca ressemble à une bière noire et c’est plutôt bon. Thierry m’avait dit que je devais absolument en boire donc voilà c’est fait 😊

Ensuite nous sommes allés au marché central où j’ai découvert les chocolats à la pomme de pin et au nougat. C’est super bon 😊 et c’est apparemment les meilleurs chocolats de la région. On est retourné en passant par la rue piétonne. Dans toutes les villes russes il y a LA rue piétonne. On dit d’Irkoutsk que c’est la Paris de la Sibérie car l’architecture ressemble un peu à ce qu’on peut voir et c’est effectivement vrai sur cette rue et d’autres endroits que j’ai pu voir par la suite mais la comparaison s’arrête là.

Après être retourné à l’auberge, je me suis reposé car le lendemain je me levais tôt pour aller plonger au lac Baikal.

Le lac Baikal est la plus grande réserve d’eau douce du Russie et du monde et j’ai eu la chance d’aller y plonger. Je suis allé accompagner de Dimitri, qui est instructeur de plongé en Russie depuis 7 ans. On a fait 2 plongées dans le lac. L’eau était à 6°C et c’était ma première expérience de plongée en dehors de France. J’avoue que j’ai eu du mal à gérer la combinaison étanche qu’on utilise pour les températures basses mais finalement tout s’est bien passé et j’ai pu admirer le fond de ce magnifique lac.

Après la plongée nous somme partis mangé de l’Omul ! C’est un poisson unique que l’on ne trouve qu’à Baikal et vraiment délicieux. On l’a mangé cru puis cuit. J’ai appris a manger un poisson cuit ahah. Dimitri est ensuite reparti et moi je suis resté à Listvianka, le village qui borde le sud du Baikal. Ce lac entouré de montagnes est vraiment magnifique, je ne me lassais pas de le regarder et on s’imagine facilement vivre ici a se nourrir de poisson ahah. De plus en hiver, la surface du lac gèle et on peut prendre de magnifique photo de la surface et en dessous pour aller plonger. Dimitri m’a montré des photos de ses plongées en hiver et c’est vraiment magnifique !

J'ai continué de vadrouiller à Listvianka puis Je suis rentré le soir en bus sur Irkoutsk j’étais complètement crevé.

De nouvelles personnes étaient arrivées à l’auberge et en l’occurrence un coréenne qui voulait des infos pour plonger à Baikal car elle est venue spécialement pour ça et c’est une plongeuse expérimentée. Elle m’a donné des endroits où plonger en Corée et je pense y aller 😊. 2 françaises sont aussi arrivées de la Mongolie et nous avons discuté de la suite de nos séjours vu qu’elles allaient à l’opposé de moi. Je fais donc un coucou à Camille et Lulu les aventurières et je leur dis à bientôt autour du monde 😉. Je le redis mais j’ai vraiment passé un super moment dans cette auberge et j’ai rencontré des gens super que j’espère bien revoir. En l’occurrence je vais revoir Nathalie, l’archéologue suédoise à Ulan Ude qui va aussi là bas pour le travail.

Le lendemain, j’ai passé la matinée à dormir et l’après midi avec la super Svetlana ! Cette fille est géniale, elle voyage en Inde 6 mois sur 12 puis reviens en Russie pour travailler. Elle a aussi beaucoup voyagé et elle a vu pas mal de truc en Asie. J’espère en voir autant 😊 et je compte bien la revoir à Goa parce qu’elle me l’a trop bien vendu ahah. On a visité la ville et c’est surtout moi qui lui ai appris des trucs ahah. Le soir, elle m’a invitée a un concert où elle participait avec son amie Julia qui joue de la harpe. C’était dans un petit bar bien caché où il y a une scène pour que différents groupe fasse des représentations. Il n’y avait pas que des musiciens mais aussi de la danse moderne… j’avoue que c’est vraiment spéciale la danse moderne… Enfin bref c’était une chouette journée et je suis rentrée bien fatigué.

Je suis parti me couché tôt car le lendemain je me levais tôt pour prendre le train pour Ulan-Ude mais ça c’est pour le prochain article 😉.

Pour finir, je vous recommande vraiment d’aller à l’auberge Rolling Stones, c’est très convivial et le staff est super ils vous aideront à passer un super moment à Irkoutsk.

http://www.french.hostelworld.com/hosteldetails.php/Rolling-Stones-Hostel/Irkoutsk/265571?dateFrom=2017-06-18&dateTo=2017-06-21&number_of_guests=2

17
juin

добрый день улан-удэ / Bonjour Ulan-Ude !

Et voilà, nous arrivons à la fin du périple russe avec la dernière ville sur mon chemin : Ulan-Ude. Après 7h de train depuis Irkoutsk j’arrive dans cette ville russo-asiatique qui est la capitale de la région de Bouriatie.

Une grande partie du chemin se fait le long du lac Baikal 

En effet en sortant du train je me suis retrouvé entouré de gens asiatiques et pourtant tout été écrit en russe autour de moi ça faisait bizarre mais c’est aussi la force de la Russie. La tolérance que l’on trouve pour toutes les différentes cultures est très impressionnante ! L’histoire de la mosquée du kremlin à Kazan, le fait de voir des gens d’origine asiatique et occidentaux vivre en harmonie me dit que la Russie n’a vraiment pas l’image d’intolérance qu’on lui donne. Un autre exemple de cette tolérance est le temple bouddhiste de la ville. En effet nous sommes très proche de la Mongolie et de la chine et la culture asiatique ainsi que le bouddhisme sont très présent ici. Mais commençons par le début. Pour cette dernière étape je suis logé dans un hôtel et j’avoue que ça m’a fait le plus grand bien ahah. Le soir arrivant, j’avais décidé de partir à la recherche de la vie nocturne de Ulan-Ude en cherchant, vous l’aurez surement deviné, un karaoké. J’en ai trouvé un pas loin de mon hôtel, le Birch. En arrivant, bien sûr personne ne parlait anglais mais heureusement google traduction m’a permis de communiquer avec le barman et lui demander quelques explications sur l’endroit. Après m’être assis, je tombe sur un allemand et ses 2 amis russes. Antoine vit depuis 2 ans à Ulan–Ude pour des études de chants, il est baryton et son ami est ténor. On a rapidement sympathisé avec l’aide de la vodka bien sûr. On a chanté, dansé, bu… beaucoup bu ahah. J’ai passé une soirée extraordinaire ! Je me suis fais de très bon camarade de soirée et j’y ai gagné une casquette que je compte gardé avec moi longtemps ! Merci les gars pour la soirée 😉

Le baryton à la crête jaune et le ténor au chapeau rose qui m'a donné sa casquette 😀

Par contre je suis rentré à 3h du matin à l’hôtel complètement bourré ☹ j’ai décidé de lever le pied sur l’alcool à partir de maintenant pour laisser mon foie se reposer après ce périple russe.

Le lendemain, je suis parti visité la ville avec Anastasia qui est aussi typé asiatique. Alors je vous précise que je ne suis pas raciste, j’explique juste mon étonnement à voir autant de personnes asiatiques avec des noms d’origine russe.

Le premier endroit où elle m’a amené est la colline où a été fondé la ville. Il se trouvait là un fort militaire et cette colline offre un point de vue magnifique mais toute la ville étant entouré de hautes collines, je vous assure que de beaucoup d’endroit on a une vue inprenable sur la vallée où est construite la ville et les montagnes environnantes.

Comme vous pouvez le voir, j'étais pas frais... 

Plus on va à l’Est en Russie et plus les villes sont jeunes, Ulan-Ude date de 1666 et a été fondé par des explorateurs russe lors de la conquête de la sibérie. La ville de Ulan-Ude a eu plusieurs noms au court de son histoire mais comme presque toutes les autres villes russes, elle est revenue à son nom d’origine après la période soviétique. Ulan-Ude signifie la Rouge-Ude du nom du fleuve Uda qui parcourt la ville. Dans la langue bouriate cela signifie aussi les portes rouges. En effet, Ulan-Ude est vite devenu un comptoir commercial important dans la route du thé provenant de chine pour le marché russe et européen. La ville a connue un essor rapide et beaucoup de marchand sont venus s’installer ici pour commercer. Je n’étais pas étonné d’entendre que beaucoup de marchand juif ont fait de même ahah. L’architecture des maisons bouriate est superbe, ils font des ornements en bois sur leur façades et leur volets qui sont magnifiques ! Je regrette qu’on perde un tel sens artistique dans les maisons modernes.


Toute les maisons sont construit en bois et ne sont pas très élevés car la région est très sujette aux tremblements de terre ! La région du lac Baikal se trouve sur une faille se qui crée beaucoup de tremblements de très faible intensité et pourtant je n’ai rien ressenti. Du coup on évite de construire en pierre et l’autre souci c’est que les maisons n’ont ni chauffage ni eau courante.

Avec l’arrivée des russes, de très belles églises ont été construites en bois et en pierre.

Lors de la période soviétique, beaucoup de bouriates n’étaient pas d’accord avec le régime en place et la ville a connu beaucoup de persécutions de la part des autorités soviétiques. Non loin de l’ancien bâtiment du FSB (ex-KGB) se trouve un mémorial à la mémoire de tous les gens morts sous le régime soviétique avec une plaque ‘’Pourquoi ?’’ Ce mémorial représente une femme et une petite fille qui n’ont pas de bouche car il était interdit de critiqué le régime.

Par la suite nous sommes allés dans le centre ville. On y trouve l’ancienne place du marché avec la colonne marxiste qui écrit en russe et dans toutes les langues asiatique ‘’ouvriers du monde unissez-vous’’.

Cette place est connectée au nouveau centre ville par la rue piétonne où se trouve une statue de l’écrivain russe Anton Tchekov qui avait beaucoup apprécié sa visite à Ulan-Ude. On trouve aussi la seule maison en brique rouge de la ville qui appartenait à un riche marchand juif. Au bout de cette rue se trouve un monument représentant le symbole de la bouriatie : Une corne d’abondance avec le symbole de mercure qui représente le commerce. Il y a en haut de la corne une petite fente où les jeunes mariés viennent déposés quelques pièces pour leur fortune future et un mariage réussit.

Par la suite on arrive au nouveau centre par la porte de Nicolas 2. Le dernier tsar de Russie a été le seul à se déplacer si loin dans l’empire et pour l’en remercier la population a fait construite cette arche en son honneur. Au départ elle était en bois mais elle a été détruite dans un incendit puis reconstruite à l’identique en pierre.

Une fois passé, on accède à la place centrale de la ville où se trouve plusieurs bâtiments et la plus grosse statue de Lenin au monde représentant uniquement sa tête. Sur cette place un coin culture avec la place de l’opéra, le seul opéra de la région et la fontaine de la musique. Sur la place de l’opéra on joue continuellement de la musique classique via haut-parleur et beaucoup de représentation d’orchestre sont organisés.

De l’autre côté, on retrouve les bâtiments de l’administration russe avec le centre des registres nationaux où les gens vont se mariés (et non ce n’est pas à la mairie), le parlement bouriate et le centre administratif de la région avec cette fameuse tête de Lenin. Construite en 1971, elle a été transportée par le trans-sibérien depuis Moscou.

Sur la place, on trouve aussi le kilomètre 0 de la région. Une belle sculpture représentant les 4 directions.

On a ensuite repris la voiture pour aller à l’endroit le plus paisible que j’ai pu voir. Le temple bouddhiste Datsan "Rinpoche Bagsha". Ce temple situé en haut d’une des collines entourant la ville offre une vue incroyable de la ville et de la région tous ça dans un cadre paisible et reposant. J’aurais pu y rester toute la journée. Nous avons visité le temple et j’en ai appris plus sur la culture bouddhiste. En l’occurrence il y a 2 courants bouddhiste, tibétain et indien. La nuance ce trouve dans l’atteinte du nirvana. Pour les tibétain le nirvana peut être atteint pour soi mais on peut aussi aider les autres à l’atteindre alors que pour l’indien on ne peut pas aider les autres à l’atteindre. Dans ce temple se trouve une énorme statue en or du 1er bouddha qui a été apporté par trans-sibérien depuis la chine. Lorsqu’on arrive a un temple, avant d’y entrer la coutume veut qu’on en fasse le tour par le ‘chemin de la vie’. Ce chemin permet de laver son esprit de pensées impures en sonnant la cloche et permet de prier pour soi et pour les autres en déposant des drapeaux de bonne fortune et en tournant les rouleaux de prières. Je trouve la religion bouddhiste très intéressante et je pense que j’en apprendrai plus lors de mon passage en Mongolie.

Après se passage paisible au temple nous somme repartis pour l'hôtel où j’ai fini ma journée en me reposant et travaillant sur les articles.

Sur le chemin du retour 

J’ai aussi découvert en discutant avec Rizlaine que je n’étais pas du tout prêt pour mon séjour en Mongolie ahah. Heureusement qu’elle m’en a parlé car sinon je serai arrivé en touriste ahah. Mon dernier jour je l’ai donc passé à faire des courses pour mon séjour en Mongolie et à continuer de travailler sur mes articles.

Le lendemain matin on m’a déposé à la gare routière de la ville pour que je prenne mon bus pour Ulan-Baator. Voilà la fin d’une longue route à travers la Russie. J’ai appris énormément sur l’histoire de la Russie et ses habitants. Je n’ai passé que 23 jours en Russie et pourtant ça ma semblé bien plus long. Pourtant maintenant que je suis sur le point de franchir la frontière mongole, je me dit que je n’ai eu qu’un aperçu de la Russie et de ses habitants. Bien qu’on ne voit pas beaucoup d’hommes dans les rues, les hommes russes sont très sympa, très drôle et conduisent tous comme des fous ahah. Les femmes font très attention à leur apparence et sont toutes très belles peut être parce qu’elles sont incités à se marier très jeune ou que le pays est resté fermé pendant plusieurs décennies à toute formes de coquetteries et d’esthétisme. La religion orthodoxe fait un retour triomphale parmi les russes et prend un poids de plus en plus important et pourtant il y a énormément de tolérance envers les autres religions ici et tous le monde vie en harmonie. Bien que ce pays soit gouverné par la main de fer de Vladimir Poutine, beaucoup de russes sont contre sa politique et aimeraient plus d’ouverture avec le monde qui l’entour et contre la corruption et les privilèges accordés aux ‘amis’ de Poutine. Des élections auront lieux en 2018 et l’opposant de Poutine gagne de plus en plus de popularité. Espérons qu’il arrivera à survivre d’ici là. Quoi qu’il en soit ce pays à beaucoup de potentiel en termes de tourisme et dans un sens je suis plutôt content d’avoir pu en profiter avant qu’une horde d’européens viennent l’envahir. Je vous invite vous aussi à venir profiter de ce pays incroyable et je vous dis à bientôt en Mongolie.

20
juin

Сайн байна уу (a prononcer senbeino) la mongolie !

Bienvenue dans la pays de Ghengis Khan et de Marco Polo ! Au départ, je pensais juste faire une petite escale à Ulan Bator mais après avoir vu la série Marco Polo, je me suis dit que je visiterais bien le pays en entier ahah. J’ai trouvé sur internet l’agence HorseBack Mongolia et j’ai pris un tour guidé de 23 jours autour de la Mongolie. Vous pourrez vous faire une idée de mon séjour à la fin de mes articles mais je peux vous dire que je ne recommande pas cette agence. Cela dit j’ai quand même vu des paysages magnifiques en Mongolie. Mais bon, je vous avais laissé à la frontière russe alors reprenons ici.

Tout commence par un périple de 13h de bus… alors que c’était 7h prévu au départ. Sur la route on s’arrête à la frontière russe et on passe 2h entre les frontières russes et mongols pour descendre du bus, prendre nos bagages, passer la frontières terrestre (scan des baggages, checkpoint etc…) reprendre nos bagages, remonter dans le bus et repartir. Sur la route j’en ai profité pour lire le manuel que m’avais envoyé l’agence et j’apprends que pour les mongols le temps est relatif… je comprends donc ce super retard ! Mais j’ai quand même eu un bel aperçu des steppes sur le chemin. En Mongolie, la monnaie c’est le Tugrik et 1€ = 2700MT à peu près. Quand j’ai vu que je pouvais être millionnaire pour 400€ j’ai hésité mais je n’ai pas retiré autant ahah je serai millionnaire une prochaine fois 😊


En route pour Oulan Bator 

J’arrive à Ulan Bator à 20h. J’étais un peu perdu et malheureusement je n’avais rien préparé, pas de carte de la ville, pas d’internet… c’est la galère. Je me suis débrouillé avec un taxi qui a galéré lui-même à trouvé l’auberge que j’avais réservé pour une nuit… Je m’explique. Mon tour commençait le 21 juin et je devais quitter la Russie le 20, j’ai donc pris une nuit dans l’auberge SUNPATH mongolia qui semblait super sur internet et quand je chauffeur m’a déposé dans une sorte de coupe gorge malfamé avec zéro indication sur l’auberge j’ai eu un peu peur ahah. Au final j’ai trouvé l’auberge et l’intérieur et complètement différent de l’extérieur ! Très bien et comme sur les photos ! Plein de jeunes étrangers ! J’ai aussi vite compris qu’à Ulan Bator les bâtiments ne sont pas super bien placé et l’extérieur est souvent très moche. A l’auberge, j’ai fait la connaissance de Martin, un hongkongais qui faisait le transsibérien dans l’autre sens et on a parlé de la Russie. J’ai prévu de le revoir à Hong Kong quand j’y serai 😊.

Après une courte nuit à rattraper mon retard sur mes articles, Orgilmaa de l’agence est venue me chercher pour m’amener dans l’hôtel où j’allais séjourner pour 1 nuit avant de prendre la route pour le nord de la Mongolie jusqu’au lac Khovsghol. L’hôtel est très bien et je partage ma chambre avec Anthony, un français de Lyon qui finit sont tour du monde sur 10 mois par la Mongolie.

J’ai fait la connaissance de notre guide pour ce tour : Zula. Elle est très sympa et parle très bien français. Ce 1er jour commence difficilement. Nous étions censés déjeuner ensemble mais à 13h on attendait les dernières personnes du groupe qui arrivaient de l’aéroport. En plus des bagages ont été perdus en cours de route ce qui nous a retardés le lendemain aussi. Nous sommes partis à un restaurant pour manger rapidement puis nous sommes allés voir le musée de l’histoire mongol et un spectacle culturel mongol. Je ne suis pas quelqu’un qui est musée mais c’était succinct et assez intéressant. On parle de l’histoire de la région de mongolie en partant des traces de dinosaures trouvé dans la région du sud gobi, les traces des premiers hommes et la création et l’expansion de l’empire mongol de Ghengis Khan à Kubilaï Khan, son petit fils et protagoniste de la série Marco Polo ahah. On apprend aussi qu’il y a 3 régions culturelles mongoles différentes avec des tribus différentes mais aujourd’hui, c’est la tribu Khalkha qui est majoritaire. Le spectacle culturel était très chouette, avec un chanteur dia-phonique, qui peut faire 2 sons avec sa gorge en même temps. C’est incroyable ! Je ne savais même pas qu’on pouvait faire ça ! Fallait payer pour filmer alors j’ai juste volé 30 sec discrètement ahah désolé.

Après le spectacle on est retourné au restaurant puis retour à l’hôtel car départ à 9h pour presque 400km de route.

Avec le groupe avant le départ 

En ce 2ème jour, le périple commence. On fait la connaissance de nos chauffeurs IDREE et MOGII, de leur van soviétique et de notre cuisinière SAGII. Je monte dans le van d’IDREE avec Zula et 2 couples : Alain et Ghilène, un français et une belge qui vivent en Belgique. De bons aventuriers qui ont déjà fait pas mal de pays exotiques très intéressant comme la Namibie et Madagascar. J’ai appris pas mal de trucs sur ces pays grâce à eux. Daniel et Marie-Agnès, de la région parisienne, très gentils, qui ont pas mal roulé sur les routes de nouvelle Zélande et d’Amérique. Daniel à travailler longtemps pour Renault, ça m’a fait drôle de reparler boulot avec lui. Je suis bien content de mon notre petit groupe.

Dans le van de MOGII se trouve la cuisinière, Anthony et 2 autres couples : Hervé et Michelle de la région d’Avignon. Hervé est très drôle et Michelle très curieuse et enfin George et Michelle euh aussi vivent dans le sud et sont des connaissances de Hervé et Michelle via une sorte de Yoga dont j’ai oublié le nom.

Arrêt au temple bouddhiste de Oulan-Bator 

Après une longue escale pour attendre les valises manquante, on trace à la route jusqu’au milieu de nulle part pour pique-niquer. J’ai acheté un petit carnet pour noté ce que je fais jour par jour car on n’aura pas d’électricité tout le temps. Je vais donc vous raconter mon tour jour par jour. Le paysage des steppes est vraiment incroyable ! Du rien et des collines à perte de vue. Les mongols ont pris l’habitude d’écrire le nom de leur région ou de leur ville sur les collines environnantes avec des pierres blanches ça donne un résultat très sympa.

On reprend la route toute la journée avec des arrêts pipi jusqu’au monastère Amarbayasgalant. Un immense monastère bouddhiste perdu au milieu de nulle part. Encore une fois, le paysage est magnifique. On arrive le soir et on campe dans la steppe à côté d’un troupeau de chevaux et de chèvres. On se fait un apéro à la vodka russe (TOUDLO pour dire santé en mongol) et on va se coucher.

3ème jour :

Je suis levé à 6h par les chèvres et les chevaux qui viennent se frotter à nos tentes. C’était très amusant. Après un petit déjeuné avec thé/café/chocolat et petit beignet mongols, on a passé la matinée à visité le monastère et la stupa blanche qui le surplombe.

Une stupa est un autel de pierre souvent mis en altitude et qui permet aux gens de prier. On prie en faisant 3 fois le tour de la stupa et en tournant les rouleaux de prière. En faisant les 3 tours j’ai pu apprécier la vue et la sérénité du lieu.

Le magnifique monastère en style chinois date de l’époque mandchourienne où la chine dominait la Mongolie. J’en ai appris plus sur le bouddhisme mongol qui est le bouddhisme tibétain (comme à Ulan Ude). L’intérieur des différents bâtiments est très coloré et vraiment très beau. On a pu assister à la prière des moines à 10h. Le monastère accueil une école de moine et ce sont plein de jeunes moines qui ont fait la prière ce matin 😊.

On a ensuite pris la route jusqu’à ERDENET pour déjeuner. C’est la 3ème ville du pays avec 80000 habitants. La 2ème est DARKHAN où je me suis arrêté en bus en venant de Russie. Zula habite à ERDENET elle est donc rentrée chez elle pendant notre pause déjeuner. Je me suis aussi pris au jeu des osselets. Dans les restaurants il y a généralement 4 osselets sur la table qui te permettent de faire une prédiction de ta journée suivant la signification. C’est très drôle à faire. Chaque position de l’osselet est relié à un des principaux animaux de Mongolie : mouton, chèvre, cheval et chameau et en fonction du nombre de chaque vous avez un présage bon ou mauvais.

Après déjeuner et quelques courses, on a reprit la route jusqu’au volcan en sommeil URAN TOGOO. Ce soir c’est encore camping sauvage au pied du volcan. J’ai goûté du pastis pour la 1ère fois et c’est pas mal. Nous sommes partis au sommet du volcan avec Anthony pour voir le couché de soleil c’était magnifique de voir l’ombre apparaitre petit à petit sur la steppe et noircir les montagnes. On est redescendu pour observer les étoiles et j’ai pu voir des satellites et des constellations grâce à Anthony.

4ème jour :

Je me lève tard avec Anthony, les autres ont escaladés le volcan ce matin. Après petit déjeuné, on a fait une marche matinale. Les vans nous ont récupérés et nous sommes allés à BAÏBALIK, les ruines d’une ancienne ville OUIGÜR vieux de 1000ans.

moi et zuzu notre guide! 

Les Ouigür dominaient la région avant l’apparition de l’empire mongol. Il fait très chaud aujourd’hui et nous sommes en moyenne à 1000m d’altitude en Mongolie, on a beaucoup de réserve d’eau mais on la boit assez vite. Pour déjeuner on est parti près d’une rivière et on a fait des courses au village le plus proche. C’était amusant car il y avait une célébration pour l’ouverture d’une usine de lait dans le village. C’était la fête 😊.

A la rivière on a pu se baigner dedans ! L’eau était propre et clair ! Il est interdit d’uriner ou de jeter des choses dans les rivières en Mongolie. On ne pollue pas l’eau ! Par contre les steppes c’est autres choses car j’ai vu pas mal de bouteilles de vodka en verre près des pistes qu’on a empruntées. La rivière était fraiche et bonne ! Je me suis lavé dedans et ça fait du bien ! Toute la nuit la température est restée élevé. Je me suis baladé jusqu’à tard dans les environs de la rivière pour apprécier le paysage qui est toujours aussi sublime. La température commence à devenir supportable lorsque je reviens à la tente et dans la nuit il y a eu un orage.

5ème jour :

On se lève à 8h et on repasse au village pour prendre de l’eau. On prend ensuite la piste pour la ville de MORON. On va là bas pour le marché couvert qu’elle organise tous les jours. Le marché est sympa, il y a le coin nourriture avec fromage de chèvre et de yak, bonbons et viande qui pendouille ahah. Il y a aussi des meubles pour yourtes, des chaussures, du tissu, des vêtements. A la rivière hier, je me suis fait mal aux pieds à cause des cailloux dans le fond, j’ai donc investit dans une super paire de sandales bien solides à 30000MT (12€). J’ai aussi essayé le chapeau des lutteurs mongols ahah.

C’est repartis pour la piste jusqu’au lac Khovsghol, c’était long et beaucoup de secousses, faut avoir l’estomac bien accroché quand tu bouges dans tous les sens pendant 4h de suite. On est arrivé au camp en fin d’après-midi et j’ai pu essayer mes nouvelles sandales en allant me baigner dans le lac. La vue était superbe ! Les montagnes qui entourent le lac au loin sont magnifiques, le camp est très bien situé et très moderne, on a des prises dans nos yourtes et j’en profite pour recharger les batteries et profiter du pc ahah.

Le lac Kovsghol est vraiment magnifique! 

Bon je vais m’arrêter là car l’article est déjà long et vous en avez surement marre. Je vais vous raconter chaque 5 jours de mon périple pour condenser au maximum. Bonne nuit 😉

26
juin

Сайн байна уу la mongolie !

J'avais oublié la carte et le drapeau dans l'article précédent 

Précédemment pour Bringmethereben….. je plaisante, je vais pas vous faire un récap des 5 premiers jours, il fallait suivre la série depuis le début non mais oh !

Je reprends donc mon récit au 6ème jour. En ce beau matin sur le bord du lac Khovsghol, nous prenons des chevaux mongols semi-sauvage et une charrette tirée par des yaks pour aller camper comme des mongols, dans des yourtes qu’on montera nous même plus loin au bord du lac. Le lac Khovsghol est le 2ème plus grand lac du monde après Baïkal et c’est aussi une source d’eau naturelle très importante pour la Mongolie. Le lac fait 160x80 km, on peut donc avoir plein de paysage différent tout autour.

On part donc à cheval à 10h, il fait beau et chaud et on trotte à travers les champs…. Mon allergie au pollen est vite revenue me rappeler que je ne suis qu’un gamin de la ville ahah. Lors d’une pause, j’ai tenté de descendre moi-même du cheval… quel erreur, je lui ai mit un coup de pied aux fesses en descendant et il s’est mit à galopé. J’ai faillit tomber mais j’ai pu descendre rapidement, par contre je crois que je me suis cassé le majeur gauche… On continue notre ballade et on arrive au coin du camping. La vue est superbe, on peut voir des nomades et leur troupeau autour du lac.

Par contre mon doigt à bien enflé… le souci c’est que l’agence n’a pas prévu d’emporter des trousses de secours en tout temps avec eux… je trouve ça irresponsable. On a coupé une branche et j’ai utilisé le foulard de Ghilène pour me faire une attèle. J’arrive à gérer mon doigt mais si ça avait été une jambe ou une fracture ouverte, on peut vite y laisser un membre. Il fait beau et chaud et je suis parti trempé mon doigt dans l’eau fraiche du lac pour l’anesthésier.

J’ai quand même participé au montage des yourtes puis nous sommes repartis à cheval voir un camp d’éleveurs de rênes.

Ça se monte pas comme une tente Quechua lol 

Dans le nord de la Mongolie il y en a pas mal mais ils sont normalement plus dans le nord, cette famille est resté avec quelques rênes car elle sait qu’il y a des touristes qui viennent les voir. Le coin où s’est installé l’éleveur est magnifique, plus beau que le camp de touriste ou notre campement. La vue est à couper le souffle et je suis resté longtemps à observer le paysage, en trempant mon doigt dans l’eau bien sûr.

Vous vous dites surement qu’avec mon doigt je n’aurais pas dû continuer le cheval mais bon j’aime vivre dangereusement ahah. Et ce n’est pas finit ! On a repris les chevaux pour rentrer au campement et on a fait boire nos chevaux dans le lac 😊 Je lui en veux pas à mon cheval ce n’était pas de sa faute et il a été sympa le reste du temps.

La conclusion de cette journée c’est de l’allergie à fond, un doigt cassé et des coups de soleil sur les bras…. Je suis vite partis me coucher très fatigué de cette périlleuse journée.

7ème jour :

Je n’ai pas beaucoup dormis car dérangé par les bruits des troupeaux de vaches, des chiens de troupeaux et des chevaux. J’avais hâte de rentrer à notre camp pour me soigner correctement. On démonte les yourtes et on reprend notre randonnée à cheval jusqu’au camp.

La brume sur le lac le matin était très dense 

Le retour s’est mieux passé et l'atèle a bien tenu mon doigt, il a désenflé dans la nuit donc je suppose que c’était moins grave que prévu. Arrivé au camp j’avais le dos, le cul, les genoux, le doigt, les jambes en vrac…. Mais je n’étais pas le seul. J’ai passé l’après-midi à me reposer dans ma yourte de luxe ahah puis on a assisté a un petit concert de violon à tête de cheval par un jeune de la région qui travail au camp.

Cet instrument typique mongol permet de reproduire des bruits de cheval comme son hennissement c’était plutôt bien fait. Au cours du dîner, un orage est arrivé sur le lac et du coup on est tous resté à se reposer au chaud.

8ème jour :

Pour une fois j’ai bien dormi et malheureusement on quitte déjà ce superbe endroit. Après un petit déjeuné buffet où j’ai repris des forces, on a pris la piste du retour pour descendre vers le sud. On a pris une autre piste en repartant et elle était moins chaotique. Plus loin dans le sud, nous nous sommes arrêtés aux stèles cervidés.

Ces stèles sont des tombes de guerriers de l’âge de bronze (-80 à -50 av JC) Sur ces tombes sont gravés des rênes principalement mais aussi d’autres symboles, le soleil, la lune, un arc, un visage humain… Ces stèles sont perdues au milieu de nulle part et elles sont protégées pour éviter que les troupeaux viennent les détruire.

Pour la 1ère fois j’ai vu un arc en ciel circulaire autour du soleil !

On a repris la route jusqu’à un autre lac pour camper mais on s’est perdu en chemin.

Les vans n’ont pas de GPS et on a été séparé … On a finit par arriver au bord du lac à côté d’un camp de touriste moderne pour faire du camping sauvage… Il s’est mis à pleuvoir, l’orage du lac Khovsghol nous avait surement suivit. On a monté nos tentes avec la tente messe sous la pluie. Honnêtement j’avais toujours mal au doigt et j’étais très fatigué, je suis vite parti me couché et j’avais l’impression d’avoir perdue cette journée.

9ème jour :

J’ai mal dormi et pas assez. Le camping sauvage commence à me fatiguer mentalement mais je me dis que ça me permet de m’endurcir pour la suite de mon voyage. Le matin le soleil était là mais les nuages pas loin. Je me suis baigner rapidement dans le lac mais il y avait beaucoup de mouches et elles étaient nombreuses ça faisait un bruit assourdissant.

On a vite démonté notre matériel pour reprendre la piste. Nous allons maintenant au lac blanc pour être hébergé par une famille. Sur le chemin on passe par les montagnes, on fait pas mal de pauses car la vue est magnifique.

Je me mets à l’avant du van pour pouvoir profiter un peu du paysage et avoir moins de secousses accessoirement ahah. On arrive dans un village pour traverser et à un moment il y a un pont très étroit pour passer un petit fossé. IDREE le passe sans problème et on continue d’avancer mais les autres ne nous suivent pas… On s’inquiète et on revient sur nos traces. On retrouve le camion qui est bloqué avant le pont tous le monde est descendu. MOGII le chauffeur de l’autre van les a envoyés dans le fossé car il était saoul. Tout le monde était un peu choqué car c’était très dangereux. L’autre groupe est vraiment excédé des conditions du séjour et commence à s’énerver… Zula à gérer la situation comme elle pouvait mais c’était la 1ère fois que ça lui arrivait. L’agence a remplacé le van et le chauffeur en 2h pendant que nous pique-niquions au village… Moi j’aime mon van, j’aime mon chauffeur, j’aime mon groupe et je ne veux pas les changer ahah.

Le nouveau chauffeur BOYANAA est sympa et il a un van un peu plus moderne que le précédent.

On range les affaires et on reprend la piste jusqu’au lac blanc. Je ne l’ai pas précisé mais à chaque fois qu’on prend la piste c’est minimum 2 à 4 heures de piste avec pas mal de secousses.

Une fois arrivé au lac et à la ‘’famille’’ il recommence à pleuvoir ahah surement encore et toujours le même orage qui nous suit dans le sud. Ce n’est pas plus mal car en journée il fait chaud alors ça rafraîchit l’atmosphère. Je dîne et je me mets au chaud dans ma yourte. J’ai mis famille entre ‘’ car j’ai eu plus l’impression qu’elle tenait un business qu’un vrai hébergement où elle partage son quotidien. L’électricité et la douche sont payants et en plus j’ai pris une douche froide alors qu’ils avaient soit disant chauffer l’eau… Encore une journée fatigante mentalement et je préserve mon doigt qui est toujours un peu douloureux.

10ème jour :

On se lève à 7h30 pour le petit déjeuné car on va faire une randonnée jusqu’à un volcan pas loin. 9h on part et le chemin est super ! La vue est superbe, le volcan est super ! Cette randonnée était superbe ! Après tout ce temps où j’avais le cul vissé sur le siège du van à longueur de journée j’étais bien content d’enfin me dégourdir les jambes.

Sur le chemin du volcan j’ai trouvé un os ahah qui est devenu mon partenaire de randonnée et une fois arrivé au sommet du volcan on a fait le tour du cratère et je l’ai jeté dedans tel mon précieux que je devais abandonner ahahahahah.

On a déjeuné au pied du volcan et on a repris la randonnée pour le retour aux yourtes. Il fait beau et le soleil brille. Certains endroits autour du lac sont sablonneux et on décide donc d’aller se baigner. Je marche jusqu’au spot tandis que les autres prennent le van…. Personnellement j’ai vraiment besoin de marcher. L’eau est tantôt froide, tantôt chaude, les courants sont assez étranges, il y a plein de petits poissons mais globalement la baignade est bonne.

J’en profite pour bronzer un peu mais l’orage (et oui toujours le même) était de retour pour nous jouer un mauvais tour… Et quel mauvais tour ! Des grêlons de la taille de petit pois. Le souci c’est que lorsque l’orage a dépassé le camp et est partis dans la montagne, la quantité d’eau à créer un torrent de boue qui a foncé sur notre camp. L’eau est montée rapidement. Les yourtes ont tenus le coup mais un peu d’eau s’est infiltré. On a été évacués dans les vans le temps que ça se calme….

Fiou quel aventure ! Le temps est redevenue ensoleillé le temps du dîner mais la pluie a repris dans la nuit. On a décidé de partir tôt le lendemain car tout le monde était exténué physiquement et mentalement et notre destination était les sources thermales.

Avant de quitter cette famille, la coutume veut qu’on leur laisse des ‘’cadeaux’’ (papier, stylo, cahier, jouets, etc…) pour les enfants ou les aider dans leur vie quotidienne mais honnêtement je n’avais pas très envie de leur laissé quoi que ce soit. Pas à cause de l’orage où de la tempête mais à cause de cette aspect business qui m’a trop sauté aux yeux en arrivant. J’espère que les autre familles seront plus traditionnelles.

1
juil

Сайн байна уу la mongolie !

Précédemment pour Bringmethereben….. je plaisante encore et je ne vais toujours pas vous faire un récap.

C’est reparti pour nos péripéties avec le 11ème jour. Pour rappel quand même, on est tous supers fatigués physiquement et mentalement.

On échange de van ce matin car l’autre groupe à eu trop d’