Carnet de voyage

La côte amalfitaine et ses îles

8 étapes
16 commentaires
19 abonnés
Dernière étape postée il y a 511 jours
Viva Italia avec sa gastronomie, ses îles connues et moins connues, son patrimoine et sa variété de paysages. Nous mettons le cap sur le sud de Naples avec Capri et la côte amalfitaine.
Septembre 2021
8 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 1er septembre 2021

1er septembre, rentrée des classes pour certains, vacances pour nous! les voyages à l’autre bout du monde étant encore compliqués en ce moment nous trouvons toujours un coin sur la planète pas trop loin de chez nous pour être dépaysés. Embarquement pour Naples. Nous traversons en Uber la ville pour rejoindre le port où nous prenons le bateau direction Capri. 1 heure plus tard, belle première impression. Nous sommes tentés de prendre un taxi tellement ils sont originaux mais nous préférons prendre le bus local pour rejoindre Anacapri où se trouve notre Airbnb. 20 minutes dans un bus qui possède 10 sièges mais nous sommes une bonne trentaine. Ça monte ça monte ça monte, les virages sont serrés et la route extrêmement étroite. Chapeau au conducteur lorsqu il faut croiser un autre bus. Capri se compose de deux grands quartiers : Capri tout en bas un peu huppé et Anacapri qui ressemble à un petit village avec ses ruelles sans aucune voiture. Le rêve! Notre logement est au calme avec un immense jardin vue mer.

Boisson locale, le spritz  limoncello 
Les taxis de Capri
2

Journée bien remplie. Ce matin ascension du Solaro qui culmine à 589m d altitude. On a le choix entre télésiège ou marche. Nous avons choisi le plus facile et nous avons bien fait. Ça monte raide raide. En haut panorama grandiose sur tout Capri, la baie de Naples, le Vésuve, la côte amalfitaine etc. Café, jus d orange et pause drone.

Descente à pied à travers une forêt et des rocailles où quelques chèvres nous saluent.

L après midi et soirée se feront par bus locaux. Tout d abord la grotte bleue. Alors certains vont dire que c est l attrape touristes, et d autres ne comprendraient pas pourquoi elle n aurait pas fait partie de nos visites. Notre choix est d avoir fait les touristes et le prix est bien exorbitant pour les quelques minutes. Mais le spectacle son et lumière est la : embarques dans une petite barque, nous nous allongeons pour passer la voûte. Et en résonance nous avons le chant des bateliers et nous voyons la teinte « bleu Ming » de l eau et sa limpidité. Longue de 54 mètres et large de 30 mètres, c était à l époque romaine un passage souterrain vers la villa de l empereur Tibere.

2ème bus pour revenir sur Anacapri et 3ème bus pour descendre sur le Faro Di Punta Carena. A l extrême sud ouest de l île se dresse un des plus grands phares d Italie. Vue à couper le souffle et baignade entre les rochers.

4ème bus pour rentrer se changer et 5ème bus pour aller dîner à Capri. Montmartre géant mais avec ses boutiques de luxe sur des kilomètres et ses hôtels 5 étoiles , voire même 5 luxe. Nous dînerons ici avec pasta a l encre de sèche et calamars ou spaghettis aux poivres et anchois. Un regal ! 6eme bus pour rentrer se coucher.

3

Aujourd hui une promenade à ne pas rater. Nous avons suivi les conseils du Petit Futé et nous avons bien fait de faire cette balade dans le sens qu’ils indiquaient et pas dans l autre. Nous sommes partis de Capri depuis la place Umberto. Nous avons atteint l Arco Naturale au bout d une heure de marche. Arcade colossale en forme d arche en surplomb au dessus de la mer percée dans la falaise calcaire par l érosion. Panorama époustouflant.

Nous descendons les centaines et les centaines de marches et là nous remercions le petit futé car nous croisons des marcheurs au bout de leur vie qui eux, montaient les escaliers…..nous arrivons à la grotte Matermania. D une profondeur de 30 mètres, c est une autre naturelle dédié à la Mater Magna.

Nous continuons notre boucle par le sentier côtier de Pizzolungo. De belles villas construites accrochées à la falaise. Une villa est même construite sur la mer.

Nous terminons la matinée par la visite du jardin d Auguste. Un petit parc dédié à la mémoire du célèbre empereur romain. Panorama grandiose avec quelques statues.

Ils se fait faim nous faisons pizza. Nous ne sommes pas tombés sur le meilleur resto. Longue attente, erreur sur la commande, erreur sur l addition (en notre faveur hi hi). Descente en funiculaire jusqu à Marina Grande. Petite plage, petit plouf et co habitation avec les mouettes.

4
4
Publié le 4 septembre 2021

Après 3 jours de découverte, dernières emplettes près du port. Une petite boutique rigolote Capri Bell. De petites cloches porte bonheur : voici la légende du petit clocher porte bonheur. Un pauvre petit berger de Capri se croyant perdu aperçut une lumière. Saint Michel apparût enveloppé dans un éclat d or sur un cheval blanc avec autour du cou une cloche suspendue. Un cadeau qu il offrit au petit berger. Depuis ce jour-là, la vie du petit berger fut pleine de bonheur. Je ne vous dirai pas combien de petites clochettes ont fini dans mon sac….Nous prenons ensuite le bateau pour Sorrente, le départ pour visiter la côte amalfitaine.

Nous prenons ensuite le bateau pour Sorrente, lieu de départ pour visiter la côte amalfitaine. Voiture de location récupérée nous prenons possession de notre air bnb. Grand appartement à l extérieur du tumulte de la ville. Au déjeuner pizza avec buffala et fleurs de courgettes, un régal et à petit prix.

Expédition en train pour le centre de Sorrento. La partie historique est une merveille. De longues rues très étroites jonchées de boutiques locales comme celle pour le limoncello ou le chocolat. Nous avons fait dégustation dans chaque boutique et avons observé la mise en bouteille du petit liquide jaune.

Pause au bord de la Marina Grande où le soleil couchant donne une lumière bien agréable.

5
5
Publié le 5 septembre 2021

Une longue route très étroite et très sinueuse nous amène à Amalfi. Bonne galère pour se garer, nous trouvons une place au dessus du village suivant. Amalfi, ville très animée, avec d étroites ruelles nous offre aussi un beau panorama. Nous montons au dôme San Andrea ou une messe se termine, nous profitons des derniers chants religieux.

Nous visitons l arsenal d Amalfi. Il était utilisé il y a quelques siècles pour la construction des galères. Il ne reste aujourd hui que 2 ailes avec 10 piliers en raison de fortes tempêtes qui remontent au 14eme siècle.

Nous quittons Amalfi pour Ravello par une route encore plus étroite. Encore très difficile pour se garer….. nous arrivons sur la place principale devant la cathédrale où nous assistons à l arrivée d une mariée dont le futur époux l attend avec une haie d honneur de l armée.

Balade dans cette petite ville tout en haut de la montagne avec vue imprenable sur la mer. Il fait chaud, plus de 30 degrés. Mais le temps change et nous perdons 10 degrés sous un bel orage sur le chemin du retour où il nous faudra plus de 2 heures 30 pour faire 50 kms…..embouteillages pire que sur le périphérique….

La fin du périple récompensera mon photographe préféré

6
6
Publié le 6 septembre 2021

Un gps pour trouver le départ de la rando? Nous voici chez un fermier qui élève des porcs. En retenant notre respiration, les odeurs sont juste insupportables, le gentil monsieur nous explique comment nous rendre sur ce beau sentier. Nous voila partis depuis Bomerano à 500 mètres d altitude. Ce sentier était un ancien chemin de contrebande et est maintenant un sentier pédestre où on découvre les villages de la côte en contre bas. A mi parcours, nous nous offrons un excellent jus d’orange bien frais. Ça monte, ça descend, il fait très chaud. Le parcours est de 10 kms aller simple. Nous en ferons que la moitié pour pouvoir revenir via un autre chemin. La logique aurait été de faire les 10 kms pour descendre les 1500 marches jusqu à Positano, puis de prendre un ferry puis un bus pour récupérer notre voiture. Mais nous ne sommes pas tout à fait logiques….

Jus d orange chez Casa de Ulysse  en compagnie d oies
Le drone fonctionne partout dans le monde 
7

Aujourd hui farniente à la plage de Mita. Sur 100 mètres de plage, seuls quelques petits mètres sont publics. Nous nous offrons la plage privée ne serait ce que pour avoir l ombre d un parasol. Que les italiens sont bruyants… parlent au tel en mettant le haut parleur, les enfants hurlent pour parler comme les parents ( l école ne reprend que le 15 septembre).

En fin d après midi direction Positano. Contrairement à dimanche la circulation est plus fluide. Nous redoutions le stationnement. Et la facture tombe : 8 euros de l heure !!! Pas le choix. Nous déambulons dans les petites rues jusque sur la plage. Belles boutiques, superbes restaurants, mais un peu trop huppé pour nous. De nuit, la vue est splendide.

8
8
Publié le 8 septembre 2021

Aujourd hui longue journée en voiture et donc embouteillages. Direction la région de Salerne. Une région où sont fabriquées la mozzarella buffala et la ricotta. Malheureusement nous ne pourrons visiter l ensemble des lieux cause Covid. Mais nous nous approchons quand même des bêtes d assez près. Puis dégustation oblige, le restaurant propose les spécialités. Un peu déçue par la mozzarella, peut être est ce la vraie et celle que l on mange en France n est pas la vraie.

Non loin de la, se trouve Paestum. Site archéologique constitué par trois temples grecs doriques très bien conservés. Temple d Athéna, d Héra ll et d Héra l . On peut déambuler entre les majestueuses colonnes de pierre en toute liberté.

Sur le chemin du retour arrêt à Salerne, construit en contrebas du château d Arechi. Nous faisons une balade à travers les ruelles , églises, palais, cathédrale, jardins et bord de mer. Jus d orange, granitta et mariage clôtureront la journée mais aussi le voyage!