Un mois au Maroc

C'était un projet, c'était une promesse, celle de faire le Maroc tous ensemble ... Mais tu es partie trop vite ! Alors on y va, pour toi, pour Jean Pierre
Avril 2023
5 semaines
Dernière étape postée il y a 421 jours
1

Les loukoums c'est nous, Jean-Pierre, Jean-Marc, Agnès, Alain, Cécile, Pierre, Eve, Bruno et Rachel. Nous sommes 9 et nous décidons de partir avec "Plaisir de vivre", l'agence de voyage spécialement créée par Jean Marc. Le 30 décembre les dates sont bouclées, départ le 26/04 et retour le 27/05, et voilà l'itinéraire

Nous sommes à J - 30, le compte à rebours commence avec toute l'excitation qui va avec

2
2
Publié le 6 avril 2023

Partir à 9, non à 10 ! demande beaucoup d'organisation ... (notre Pascalou adoré s'est finalement décidé à partir avec nous 🙏).

Notre voyage s'organise donc en 3 actes :

Acte 1 : De Sète à Marrakech en moto. Nous partons à 5 de Sète en bateau le 26 avril et descendrons jusqu'à Marrakech en 8 jours (900 kms)

 Pascal - Jean Pierre - Jean Marc - Rachel et Bruno

C'est à Marrakech que nous retrouverons Alain et Cécile, Agnès, Pierre et Eve qui arrivent en avion le 5 et le 6 mai. Nous resterons 3 jours à Marrakech au Riad des étoiles au coeur de la médina

 Marrakech

Acte 2 : Le Haut Atlas et les Oasis du Sud du 8 mai au 19 mai, 1500 kms

 Nous sommes au complet, 5 motos et 1 voiture

C'est à Merzouga (à droite) que nous dormirons dans le désert

 Le désert de Merzouga

Acte 3 : De Marrakech à Tanger le long de la côte atlantique, 900 kms

Pour ce dernier acte qui sonne déjà la fin du voyage pour certains, nous aurons à rejoindre Tanger par la côte atlantique en passant par Essaouira, Casablanca et Rabat, capitale du Maroc

3
3
Publié le 21 avril 2023

Vendredi 21/04 à 12h00, GNV vient de nous envoyer un sms, le départ est avancé d'une journée !!! Les messages fusent dans tous les sens ... Jean Marc n'a toujours pas été livré de ses sacoches, il nous faut trouver un hôtel vite fait pour le 27 (nous devions arriver le 28), plus que 4 dodos et c'est parti !!!

Il reste quelques questionnements quant au chargement des motos avant le départ ...

4

Ca y est, le Grand Jour est arrivé ! On décolle à 11h de la maison direction Sète


Petit restau à midi au bord du canal de Sète après s’être enregistrés au port. Jean Pierre a déjà perdu les clés de son top case 🙄 et Jean Marc a fait tomber sa moto, ça promet 🤣

Et puis c’est l’attente pour l’embarquement … ils nous ont dit 16h, puis 16h30, puis 17h00 … à 18h00 on attend toujours

Les embarcations sont étonnantes ! 

Et voilà, on y va … Jean Marc est encore tombé deux fois, il va finir par se faire mal le pauvre

Nous sommes prêts pour les 39 heures de traversée, bien installés et heureux d’être là. On vous dit à jeudi soir, à très vite !

5

La traversée de 39h s’organise bien entre les siestes, les repas tirés du sac, les apéros, le tarot et les balades sur les ponts. Finalement 39h ça passe très vite !

Dernière attente avant de pouvoir sortir du bateau, là ça dure des heures !

On a retrouvé nos belles, la terre ferme n’est plus très loin 🇲🇦♥️
6

La sortie du bateau s’est passée sans encombre, pas de chute. Nos passeports sont tamponnés, il ne nous reste plus qu’à passer la douane après de multiples contrôles de papiers. On aperçoit au loin des migrants essayant de franchir les palissades qui nous séparent de l’Espagne qui a conservé un bout de terre ici.

On quitte Tanger Med pour Tétouan mais il nous faut manger un bout. On ne sait plus quelle heure il est, à nous 5, nos téléphones nous indiquent trois heures différentes ! Mais nos estomacs eux crient famine …

Rassasiés nous continuons notre route pour rejoindre notre logis. Un bel endroit à l’écart de ville de Tétouan qui ne présente pas beaucoup d’intérêt. C’est une ville en bord de mer bâtie pour le tourisme de masse. Notre dîner est continental mais nos voisins de table nous partagent leur gâteau pour fêter dignement l’anniversaire de Pascal

L’heure du départ pour le lendemain est fixée par Jean Marc à 9h45 précise. Nous réglons tous nos téléphone pour ne pas rater le départ 🤔

Jean Marc est à l’heure et nous aussi

Nous longeons la côte puis rentrons dans les terres pour rejoindre Chefchaouen. Le paysage devient montagneux, les bestiaux sont partout, parfois même sur la route, les femmes travaillent la terre, les camions sont d’un autre temps, on change vraiment de décor ! La chaleur se fait de plus en plus oppressante, la végétation est en pleine floraison, les figues sont déjà en pleine croissance. Le changement est vraiment radical, bienvenue au Maroc

Et puis nous arrivons à Chefchaouen, la ville bleue où nous dormirons deux nuits

7

La ville sainte est blottie au creux des montagnes du RIF. Sa couleur bleu indigo date de 1492 sous l’influence des juifs fuyants l’Inquisition. Leur tradition était de peindre les façades en bleu, couleur qui reflétait le ciel et leur rappelait leur Dieu.

Suivez nous pour la visite 👣

Nous voilà devenus des schtroumpfs 🤣

Demain nous reprendrons la route pour Fès à 300 kms d’ici, notre gardien du temps nous a déjà annoncé l’heure du départ …

Bisous à tous

8

Nous quittons la belle bleue qui apparemment vous a plu, merci pour vos commentaires on se régale de les lire 💙

Notre étape du jour nous mènera à Fès en passant par Ketama.

Les 50 premiers kms sont une réelle épreuve, la route est défoncée et glissante, on saute, on dérape, ça fait mal … la première pause est vraiment la bienvenue

La montagne nous gagne peu à peu, passé Bab Berred la route redevient lisse comme un billard, que du bonheur

Les cultures de Kif se font de plus en plus présentes, c’est le business du RIF. On poursuit jusqu’à Ketama où nous déjeunons pour 21€ à cinq

La sortie boisée de Ketama est encore une épreuve. La route est jonchée d’ordures de plastiques en tout genre, c’est désolant !

On arrive à Fès vers 18h, on y restera deux nuits

9
9
Publié le 1er mai 2023

Les derniers kilomètres pour rejoindre Fès traversent des cultures céréalières et des oliveraies. Le contraste des couleurs entre le jaune paille et le vert des oliviers nous change des forêts de cèdres.

Nos compteurs affichent 530 kms depuis notre départ 👇

Nous trouvons le Riad où nous passerons deux nuits, il est tout proche de la médina et très beau

Nous partons après le thé de bienvenue faire quelques courses en taxi au carrefour de Fès. Le retour est un peu plus folklorique, aucun taxi ne veut nous prendre, seul un tuc tuc dont le chauffeur est sourd veut bien nous ramener. Je crains pour notre survie au milieu d’une circulation qui va dans tous les sens

De retour au Riad on décide de manger sur place, c’est plus sûr… et après dodo

Notre guide Mohamed nous attend le lendemain à 10h00 pour la visite de la médina qui se fait au pas de course !

La tannerie et une boutique de cuir
Le musée Nejjarine des Arts et Métiers du bois 
Présentation des différents types de tapis faits main 
La Medersa Bou Inania , une splendeur 

La médina est une véritable fourmilière avec d’innombrables échoppes à l’abri du soleil

Le guide nous emmène déjeuner dans un restaurant plutôt attrape touristes, ça fait partie de la visite 🤔

Pour l’instant personne n’est malade 🤮

Il nous ramène au Riad à 14h00, on est rincés !

Et pour rêver encore, voilà le Riad de l’ambassadeur d’Italie

Après une longue pause digestive, on retourne dans la médina seuls et dans d’autres quartiers

Bon appétit ! 
On voit encore des choses incroyables ! 
Pleins de bisous à tous 
10
10

Le départ se fait tranquillement à 10h30, nous n’avons que 100 kms pour rejoindre Meknes en passant par Volubilis

Premier coup de chaud pour charger les motos qu’il faut ramener du parking, on a un sacré tas d’affaires mine de rien

Moi j’attends avec le gentil Mohamed 

Sur la route on fait le plaisir d’enfants qui se régalent de voir les motos

Petit jus d’orange et on repart, il commence à faire vraiment chaud

Le passage à Volubilis est très rapide, on se contente de regarder les vestiges de loin

Il est déjà 13h00, on décide de manger sur place et de rejoindre Meknes après le déjeuner

Deuxième coup de chaud de la journée, il fait 38 degrés quand on arrive à Meknes. Les motos sont garées sur un parking, elles seront gardées pendant la nuit. Et nos bagages sont amenés au Riad par un jeune homme en carriole

On fait un petit tour dans la ville, il y a beaucoup de travaux

Ce soir on mange au Riad d’Or

On n’est pas seuls ! 
11
11
Publié le 3 mai 2023

Ce magnifique arbre bleu est un Jacaranda d’Amérique du Sud, on l’appelle aussi le flamboyant bleu. On en a vu beaucoup à Fès et à Merknes, c’est magnifique !

Entre le chargement des motos, les courses, l’essence et les bouchons, il nous faudra plus d’une heure pour quitter Meknes et on en prend plein les narines

On roule jusqu’à Iframane où on déjeune à la continentale, pizza, carbo, …

La ville est complètement différente de ce qu’on a vu jusque là, on oublie qu’on est au Maroc 

On rejoint Arzou en passant par une réserve de singes en liberté et une station de ski ! Les contrastes de cette journée sont saisissants …

Distribution de stylo et de carnet 

On a roulé 150 kms et traversé des paysages vraiment très différents entre plaines de cultures dont des vignes, montagnes et forêts. A Arzou, toute petite ville où on ne se perdra pas, on découvre un endroit très authentique loin des mégapoles qu’on a pu visiter

On vous laisse c’est l’heure de la prière 
12
12

Ça fait une semaine qu’on est au Maroc, déjà …, nous sommes rodés pour les départs d’étapes ; chargement des bagages de plus en plus rapide, essence de moins en moins chère, itinéraires dans tous les GPS, on ne se perd plus

Vérifications avant notre longue étape du jour ! 

On démarre par la traversée du parc national d’Ifrane (et pas Iframane pour ceux qui ont suivi !). C’est LA TRAVERSÉE DES CÈDRES dont Pascal nous parle depuis la veille. C’est vrai que c’est super beau, on recroise les singes Magot, c’est mignon. Par contre la route est juste impossible ! En fait il n’y a plus de route et moi je n’en peux plus au bout de 2 kms 😂

Je continue du coup avec Pascal 

Nouvelle distribution de stylos

La journée était vraiment belle, dure, mais belle 😂

On a dépassé les 1000 kms au compteur depuis notre départ

Demain direction Marrakech pour retrouver Agnès, Ève et Pierre et poursuivre l’aventure. Cécile et Alain arriveront samedi et on sera au complet !

13

On quitte Beni Mellal pour Marrakech en faisant une grande boucle sur les hauteurs

Le spectacle est saisissant, les vues sont grandioses

On rejoint un endroit qui était cher à Marina, on pense tellement à elle …

Et puis on continue cette route magnifique

Pas facile de trouver un endroit où manger alors on s’arrête au bord de la route, on est dans le dur !

Il nous reste 100 kms de ligne droite pour rejoindre Marrakech. On fait une dernière pause à 20 kms

On arrive au Riad en même temps que Agnès, Ève et Pierre

Notre première grande étape à 5 se termine ici et une nouvelle aventure à 10 commence déjà …

14
14
Publié le 6 mai 2023

Nous avons donc retrouvé Agnès, Ève et Pierre hier soir, Cécile et Alain arrivent ce soir et nous serons au complet

On s’octroie une grasse matinée bien méritée au Riad des étoiles avant la visite de Marrakech

On a déjà eu un aperçu de la ville la veille en allant manger au marché de nuit de la place Jemaa El-Fna

On commence par la visite du palais de la Bahia édifié par deux puissants vizirs

Et on fait un tour de la ville en calèche. C’est bucolique mais on se fait arrêter car trop nombreux dans la calèche

Après paiement d’une amende par notre chauffeur on repart mais on se refait arrêter ! On décide alors de quitter le navire, c’est plus sur

On déjeune au Kosybar, un endroit très branché qui donne sur la place

Mosquée de Koutoubia  

La fin d’après midi se passe tranquille au Riad en attendant Cécile et Alain

Ça y est, on est au complet !

15
15
Publié le 7 mai 2023

Hier soir on a fait notre premier repas à dix, wah !

Jean Pierre est dans le miroir 🤣

Mais ce matin on n’était plus que huit 🤔

Moi je prends la photo 

Pour la matinée, pendant que certains vont au Hammam (photos interdites), d’autres font la lessive (on repart demain !) et d’autres encore traînent dans leurs chambres

On se donne rdv à 12h30 à notre quartier général et on poursuit la visite de Marrakech

Agnès est fière de son tatouage  

On saute dans deux taxis direction le jardin Majorelle, la dernière demeure d’Yves Saint Laurent je crois … une belle balade au calme après l’effervescence de la médina

✨ Demain on repart dans la montagne à moto ✨

16
16
Publié le 9 mai 2023

Pas d’article hier soir, on est arrivés tard, on vous raconte tout ce soir ! Tout va bien 😊

17
17
Publié le 9 mai 2023

On quitte le brouhaha de Marrakech pour les montagnes du Haut Atlas qui culminent à 4000 mètres

Nous sommes maintenant à cinq motos

Super Transalp loué à Marrakech  
Première pause 

On longe l’oued Ourika jusqu’à Setti Fatma. La vallée est très touristique et les abords de la rivière sont remplis de paillotes à la marocaine

Ce qui va nous arriver plus loin est invraisemblable. Le Transalp loué par Alain et Cécile tombe en panne comme une merde, on est dans la merde. Il nous faudra attendre 4h que l’agence ramène une autre moto, une Yamaha XT 660. On a en plus la visite de la gendarmerie royale parce le chauffeur de la Yam a franchi un barrage et n’avait pas de permis. C’est du pur délire !

On attends 
On mange 

On repart finalement à 16h30 d’où notre arrivée tardive à Ouirgane

La route et le spectacle qui nous attendent feront de cette journée une étape inoubliable

On roule en off road en bord de précipices, c’est impressionnant

Et puis on tombe sur des paysages à couper le souffle

Maisons des paysans berbères  

On dort à l’auberge de la Bergerie à Ouirgane, encore une pure merveille dont on n’aura pas le temps de profiter

Pour notre deuxième journée dans le Haut Atlas, la magie continue d’opérer

On se retrouve pour manger au col du Tizi-N-Test puis on redescend dans la vallée pour rejoindre Taliouine

On arrive dans la vallée sous 42 degrés, on est dans le Sahara Occidental, wah !

18

Nous sommes dans la région de Ouarzazate et des oasis du sud qui démarre à l’extrémité sud du Haut Atlas

On démarre par la visite de la coopérative Souktana du Safran à Taliouine

Et on achète plein de safran ! 

On reprend la route vers les hauteurs où il fait moins chaud. Les paysages deviennent de plus en plus désertiques

Et la route devient de plus en plus compliquée. Cécile et moi troquons la moto contre la voiture, on n’en peut plus

On s’arrête manger à Tazenakht et là on revoit nos plans pour l’après midi. On rejoindra Agdz au plus court. Seuls Pascal et Jean Marc font une boucle par Ouarzazate

On arrive vers 16h30 à notre hôtel dans une palmeraie, c’est magnifique

19
19

On a passé un moment magique au Lodge Hara Oasis au milieu d’une palmeraie

Nous allons à Zagora par la vallée de l’oued Draa. La rivière est quasiment à sec, il n’a pas plu depuis 2 ans, mais les palmiers sont à perte de vue sur 100 kms

Le rouge ocre de la région de Marrakech est remplacé par un ocre jaune qui tapisse les kasbahs typiques de la région

Lieu du tournage du film Aladin 

On roule entre terres arides et palmeraies

Voilà notre hôtel  

Et quelques photos de la palmeraie

Nous sommes aux portes du désert que nous rejoindrons demain après 300 kms de ligne droite

Pas certaine d’avoir du wifi les deux jours à venir, on verra donc pour les prochains posts ✌️ bises à tous

20

Le départ prévu à 9h30 est décalé à 10h30, problème de clés …

On gagne la nationale 12 pour 300 kms de route quasiment droite mais quel spectacle !

On s’abrite sous les arganiers, ces arbres magnifiques qui produisent l’huile d’argan. Ils forment de sublimes parasols naturels

On fait la pause à midi, on se régale ! Il nous reste 100 kms jusqu’à Merzouga

On poursuit notre route maintenant sur la N13, les montagnes se tassent, les arganiers deviennent rares, le paysage devient de plus en plus plat …

Et sans jeu de mots, Alain tombe à plat, crevaison à 8 kms de notre arrivée !

Bon on y arrive quand même à Merzouga, fatigués, mais on y est, dans le désert 🥰

Et nos chambres sont belles !!!

21

Nous quittons notre hôtel pour rejoindre notre campement situés à 8 kms à dos de dromadaires, il est 18h00

Le vent commence à se lever

Et puis c’est la tempête

Et c’est la chute de mon dromadaire, je suis coincée sous son flanc. Je m’en sors indemne mais je suis franchement choquée

Il entraîne le dromadaire de Pierre qui tombe aussi

On repart tous à pieds, on ne voit plus rien, le vent nous fouette, on aide Jean Pierre qui est à bout de forces. Cette balade devient un enfer, Alain perd ses lunettes, c’est infernal

On arrivera au camp à 20h30, la tempête de sable fait rage, on est tous abasourdis par ce que l’on vient de vivre, mais on va tous bien

22
22
Publié le 15 mai 2023

Dimanche - Nous attendons les 4x4 pour quitter le campement et rejoindre Tinerhir. La nuit a été tempétueuse, le matin il fait très frais

On retrouve les motos pleines de sable, les visières des casques crissent …

On reprend la même route qu’à l’aller mais Cécile et moi remontons en voiture, on craint trop que la route soit ensablée

On se retrouve à l’hôtel à Tinerhir où on passer deux nuits

Lundi - On gagne les gorges de la Todra et ses falaises de 300 mètres

L’oued Todra (rivière) débouche sur la palmeraie de Tinerhir où nous mangeons puis nous déambulons dans l’oasis

On se balade encore à motos, les paysages autour de Tinerhir sont grandioses

Nouvelle distribution de stylos 

On revient à l’hôtel déposer les bécanes et hop on repart à la découverte de la ville bâtie sur un piton rocheux

23
23

Ces deux derniers jours à 10 on forme des groupes en fonction des humeurs de chacun, mais on se retrouve de pied ferme mardi soir à Boulmane Dadès

On vous partage donc nos spots de façon aléatoire !

Ce soir nous sommes au Riad des cascades d’Ouzoud

Et nous fêtons l’anniversaire de Jean Pierre

24
24
Publié le 18 mai 2023

Pascal, Bruno et moi quittons le Riad à 9h00 pour le nord du Maroc, le bateau est dans deux jours pour nous

Il a plu des torrents toute la nuit mais le départ se fait au sec. Nous enfilons nos combinaisons de pluie, la météo n’est pas très optimiste !

On a bien fait, quelques kilomètres après notre départ on se fait bien arroser, et ça va durer 400 kms … on profite quand même de quelques accalmies qui sont les bienvenues

La journée a vraiment été difficile mais un bon bain chaud à Khémisset nous fait du bien

Pendant ce temps, nos 7 compagnons de route passent la journée à Ouzoud et redormirons une deuxième nuit dans le même Riad

Les cascades ont changé de couleur par rapport à la veille  
Fabrication d’huile d’argan par les filles 

On se souhaite une très belle soirée mutuellement, on se manque déjà !

25
25
Publié le 19 mai 2023

Le blog s’arrête ici, à Assilah, au bord de l’Atlantique, pas très loin de Tanger

Le Maroc est un pays rempli de contrastes, on a essayé de vous partager un maximum de nos découvertes

Un grand merci à nos gentils organisateurs qui ont préparé ce périple depuis des mois

Nous rentrons avec des milliers de photos et des heures de vidéos, de quoi faire un nouveau film du Maroc version 2023 😉