Carnet de voyage

un couple de kiwi durant 365 jours

23 étapes
53 commentaires
50 abonnés
Dernière étape postée il y a 18 heures
Une envie d'évasion, de se retrouver, de respirer, de rire, de pleurer, de s'étonner, de rêver, de marcher,courir,rouler,de tomber et se relever,d'apprendre, de découvrir,de partager, VIVRE a 2 enfin
Décembre 2016
365 jours
Partager ce carnet de voyage
Ce carnet de voyage est inscrit au
J95
J95

Après tant d'émotions nous reprenons notre route pour Queenstown. Une ville vivante, jeune, et touristique bien sûr car c'est celle qui propose le plus d'attraction à sensation forte. Mais nous on reste les pieds sur terre pour l'instant pour visiter ce petit coin de beauté. Sur la route nous faisons un bref arrêt au more Lake, histoire de s'imprégner du paysage. En faite on a fait un peu les feignants car on pouvait faire le tour de lac mais on s'est dit qu'il était beau aussi comme ça 😀 !!!

More lake 

Nous reprenons la route pour aller vers la ville et la nous passons de paysages en paysages plus fabuleux les uns que les autres. Que dire de ces routes, arrêt obligatoire si on ne veux pas avoir d'accident car on ne sait plus ou regarder quand on roule sur ces routes si magnifiques !!!

On the road 

Un des arrêt connus sur le bord de route est bennett's bluff. On comprend pourquoi il y a plein de touristes quand on voit toutes ses magnifiques montagnes .. c'est pas beau tout ça !!!

bennet's bluff 

Randonnée avec 45 minutes de marche annoncée, pas de dénivelé, petites mises en jambes avant la grosses randos de demain 😀. Mais il y a eu un petit obstacle à passer et guillaume s'y est bien mis dedans... preuve à l'appui avec la chaussure de guitou. Cela dit bon moment car on a bien rigolé à essayer de jouer à passer tout un endroit boueux sans mettre le pied dedans... Du coup j'ai gagné 😀 (compétitrice jusqu'au bout pour ce qui me connaissent 😉 ).

ried lake 

Et nous voilà encore sur la route d'un great walk, Routeburn track... l'une de nos plus belles randonnées ... Des vues à couper le souffle, des montés à perdre un poumon aussi (28 km en 9H avec plus de 1100m de dénivelés..un exploit de plus 😉) .. lol.. Mais que de beauté tout le long du chemin et en arrivant à la hutte, montagne, lac, cascades, rivière, oiseaux, nature... Pfffou on adore ça !! Ils se battent contre le great walk du milford sound pour obtenir le titre de plus belles randonnées au monde et honnêtement on a compris pourquoi. Vraiment un moment sublime où nos yeux se retrouvent grands ouverts, notre nez à respirer cette odeur de liberté et notre cerveau qui se débranche pour pouvoir enregistrer toutes les belles informations qui reçoit venant partout de notre corps. C'était encore un moment unique.

routeburn harris saddle 

Queenstown hill, un point de vue à 360° sur la ville et les alentours de quoi encore nous émerveiller !! Belle petite montée où tout le long on ne cesse d'être curieux et où nos yeux nous remercie de cette curiosité. On a pu apercevoir ce qu'on pense être des boucs sauvages. C'était vraiment marrant de les voir comme ça. On a fait aussi des trouvailles ---- Champignons ---- mais bon vue que Célia n'aime pas ça on a pas osé les goûter.. (enfin surtout il y avait marqué qu'ils étaient empoisonnés et qu'il fallait surtout pas les manger).

queenstown hill 

Pour finir cette partie, nous décidons de se faire une balade sur le mont Crichton.Nous devions faire une randonnée plus importante mais honnêtement nos jambes ne pouvaient pas...Nous optons donc pour une rando de 3h mais qui nous a bien surprise. En effet, nous apprenons que cette petite hutte fût l'habitation d'une famille pendant plusieurs années, vraiment impressionnant !! Les paysages ont complétés cette enchantement... Nous avons pas été déçu d'avoir changé nos plans 😀! Ce fut une belle surprise!

Mont Crichton  

Nous voilà sur la route encore et encore pour continuer notre périple en amoureux jusqu'au bout !! La prochaine étape que vous verrez sera Wanaka. Là on est juste à côté de l'Abel Tasman dans le nord de l'ile sud. On remonte petit à petit pour arriver le 12 au petit matin pour accueillir nos nouveaux membres de la communauté de l'anneau pour 10 jours. On a hâte...En attendant les prochaines péripéties on vous embrasse fort les ptits loups 😘

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.

Jusqu'au 13 avril

Votez pour les plus beaux carnets de voyage du Grand Concours de MyAtlas et tentez votre chance pour gagner une tablette ou des livres photo !

J90
J90

On vous en parlait !! Nous voilà dans les milford sound, un coup de cœur pour cette partie de la Nouvelle-Zélande. C’est un lieu de magie avec ses cascades, de beauté avec ses montagnes, de tranquillité avec ses lacs, d’immensité pendant notre croisière, de vie avec ses millions d’étoiles. Avec son unique route et ses paysages à couper le souffle, nous nous sommes sentis dans un autre monde. Tant d’oxygène respiré sans un brin de pollution…ahhh ca fait un bien de fou. Seul les sandflies étaient au rdv et nous ont piqués (moins marrant) . Nous étions coupé du monde dans tous les sens du terme aussi bien mentalement que physiquement car il n’y avait aucune couverture réseau sur cette sublime route.

Enfin vous l’aurez surement compris on a adoré cette endroit et de magnifiques souvenirs y sont nées !! On espère vous faire rêver comme on a pu être absorber par ces paysages. C’était à la limite de la fiction tellement la perfection du lieu et du moment présent nous ont transporté!!!

Nous commençons en douceur avec the chasm, un gouffre de 22m creusé par le Cleddau River. Cela nous a fait découvrir des eaux transparentes et turquoise à la fois, des roches fondues dans le décor et une verdure qui vient sublimer le tout …


Et nous voilà partie à la découverte du ‘ Lake marian ‘ avec à ses débuts, d’impressionnant débits d’eau dans ses cascades très évasées avec une eau claire et magnifique. Après 2 heures de montée ou d’escalade selon les endroits et des terrains boueux (ce que j’adore ici mmmmhhhh .. )BOUUUMMM un vue fou … Lac au premier plan , montagnes en deuxième, glacier, puis encore des cascades au loin par la fonte des glaces, quelle magnifique endroit ( que nous avons bien mérité). La récompense d’une randonnée ne peut être qu’émotionnelle face à la nature et à sa beauté .

Marian lake 

Vu le temps qui n’était pas avec nous on a décidé de se faire une petite balade tranquillou sans avoir à mettre les chaussures de randonnées..

Différent de la veille, le ‘Lake mistletoe’ se dévoile au milieu de la forêt. C’est le premier arrêt qu’il y a sur la route des milford. Ce qui nous a montré que la beauté de cet endroit se révélé de plus en plus en avançant.

mistletoe lake 

Un autre petit (enfin petit tout est relatif ici) lac qui était aussi milieu de la forêt est le ‘ Lake gunn’ . Cela nous a permis de faire un petit arrêt sur la route bien sympathique afin de se réveiller tranquillement. Enfin tranquillement avec les bonnets, les gants, les écharpes et les polaires :) !

lake gunn 

La Nouvelle-Zélande nous gâte de cascades à chaque recoins du pays , amateurs que nous commençons à être, Humbolt falls avec ses chutes de 200 mètres de hauts, nous à encore surpris car aucun lieu ne se ressemble ici, vraiment magnifique .

Humboldt falls 

Enfin nous terminons cette journée par Key summit. Cette balade emprunte le début du routeburn track qui est un des plus beau great walk de la nouvelle zélande. Nous reviendrons plus tard sur ce track car nous en avons une plus grosse partie un peu plus loin dans notre road trip. Key summit est une randonnée qui nous a sublimé notre soirée, une montée dans la forêt, qui se découvre petit à petit pour laisser place aux chaines montagneuse. Quel plaisir !!!

key summit 

Après une bonne nuit étoilée, nous voilà repartis sur la route. Un arrêt matinale à ‘Mirror lake’ s’impose avec ce beaux temps, pour apercevoir les montagnes se refléter dans la lacs … On ne s’est plus où donner de la tête entre le reflet et la montagne. D’ailleurs dans les photos, il y a un piège… à vous de le trouver ;)

mirror lake 

Et nous voilà à ‘Milford foreshore walk ‘ une petite marche aux bord de l’eau en attendant notre bateau, un avant goût de se qui nous attend dans le milford, une beauté sans fin. Une vue splendide sur le mont peak . Vraiment un réveil comme on aime.

Milford foreshore 

On prend un peu de hauteur avec le Milford lookout pour apprécier une dernière fois cette vue !!

Milford lookout 

Nous voilà partie avec la compagnie Mitre Peak cruise. 2heures de croisière dans le milford jusqu'à l’embouchure de la mer Tasman .. Comment décrire ce moment ?? Nous avons eu des larmes, des rires, des moment où l’on était sans voix, et surtout un souvenir inoubliable.

Nous voilà sur le départ, sur la mer, un petit bateau entouré de grandes montagnes, de cascades si différentes des unes des autres, un petit arc en ciel pour sublimer tout ça .. juste Waahouuu … et la des otaries dormant sur des rochers ( tiens ! encore elles !!! ), un homme seul qui fait de l’escalade là ici tout en haut (quelle folie ) !! Plus la croisière avance plus les paysages changent !! trop de choses à voir … Et voilà une cascade immense face à nous, et le bateau qui s’approche si près, tellement près que nous pouvions ressentir sa puissance. Avec notre grain de folie on reste sur le ponton du bateau, accroché mains à la barre. Là on ressent une pluie de plus en plus forte, un souffle important. Ensuite la pluie se transforme en rafale. On peut ressentir toute la force de la chute d’eau avec tellement de bonheur et de frissons que ca nous en étions euphorique… Après cette folie nous sommes sur le retour. Deux dauphins Hector (très gros) nous on fait un spectacle unique pendant toute la fin du trajet jusqu’au port. C’était tellement beau, qu’on ne savait plus si où l’on devait regarder : dauphins, montagnes, ou chutes d’eaux … Que d’émotions en si peu de temps.

Milford cruise 
Milford cruise 

Après ces moments inoubliables, nous voilà avec nos quelques arrêts sur une des plus belle route classée aux mondes. Que de beauté !! Plus qu’un plaisir… un régal de la vie.

on the road  

Et voilà pour nous la fin des milford, on aurait aimé y rester, mais notre chemin continue vers Queenstown, à la découverte de nouvelles aventures … On pense à vous les loulous. Que de bonheur et quelle chance d’être ici. On apprécie chaque moment et on espère que vous appréciez vous aussi avec ce qu’on arrive à vous transmettre. gros bisous les ptits loups , à très vite 😘 …

J83
J83
Publié le 11 mars 2017

Alors juste avant de prendre la route pour les différents lacs qui nous attendent nous sommes d’abord parti 3 jours à Stewart Island.

Première expérience de trek sur 3 jours pour nous… 38 km ont donc été parcouru avec plus ou moins de difficultés. Oui oui 38 parce qu’ils sont sympa de nous dire que ca fait que 32 km mais ils oublient que pour accéder au départ de la rando de Rakiura Track il y a un peu moins de 6 km du centre ville. Stewart Island offre une grande et magnifique forêt avec des hêtres australs et autres arbres, où meme parfois on a eu l’impression de se retrouver dans avatar ou autres films fantastiques avec de grandes et belles forêts. On a eu le droit à de très beaux points de vue sur différentes criques ainsi qu’un ancien site d’exploitation forestière. Le chemin était super bien balisé cependant nous avons dû être agile car une bonne partie du chemin était vraiment boueuse ( guitou adore ça) .

Stewart Island

Après 2 jours de repos à Bluff (petit village au retour de stewart island) et manger des huitres ( parce qu’après avoir manger des nouilles tous les soirs on devient gourmant en rentrant) on reprend la route vers les milfords. Petit arrêt par riverton qui est sur la route avec un point de vue dans mores scenic reserve. On a pas trop tarder la pluie arrivé sur nous :-/

mores scenic reserve 

Ensuite nous sommes allés à cosy nook. Un tout petit village de pêcheur au milieu de rochers. Malheureusement c’était l’averse. Du coup les photos ont été prise dans le van parce que même la on a pu se prendre une douche naturelle tellement la pluie était forte.

cosy nook 

Premier lac que l’on a fait et où on a eu la chance de pouvoir dormir pas loin est le lac Hauroko. C’est le lac le plus profond de la nouvelle zélande (462m). En plus on a eu de la chance car quand on est arrivé il y avait plein de nuages et en 10 min le soleil est apparu. La nouvelle zélande est génial pour ça. Nous étions donc plus que ravi et les sandflies (petits moucherons qui vous piquent et qui font de très gros boutons qui grattent longtemps) aussi.

Lake Hauroko 

Le lendemain, au petit matin, nous partons pour le lac un peu plus haut qui est le lac monowai. Très populaire auprès des pêcheurs et randonneurs, il alimente depuis 1926 une petite centrale hydroéléctrique. Un début de journée bien sympa 😉 !

lake Monowai 

On prend donc la route pour Manapouri, petite ville bien sympa avec surtout un camping au top du top que l’on a fait plus tard en attendant le beau temps pour faire les milfords sounds mais ca on en parlera à la prochaine publication :) ! Nous avons donc pu voir sur la route, différents points de vue qui commencent à nous intriguer pour la suite car tout nous paressait grands et beaux.

on the road

Arriver à Manapouri, belle vue sur le lac de Manapouri. Il y avait beaucoup de vent. On aurait dit une mer agitée tellement le vent soufflait et faisait de petites vagues. Cela ne nous a pas empêché de profiter de l’endroit et d’en être émerveillé.

Lake Manapouri 

Et pour finir cette journée, nous avons fini par le lac de Te anau . Un énorme lac qui remonte jusqu'à milford road. On s’est fait une petite balade bien sympa au bord de la rive. C’est ce genre de moments où on prend le temps de profiter du bon air et qu’on se rend compte de la chance que l’on a de faire cette aventure.

Lake Te Anau 

Bon les petits loups pour nous il est tard du coup on va au dodo mais on a encore pleins de choses à vous raconter. Les milfords reforgent de trésors et de beautés. On vous dira tout ça au prochain numéro … En attendant on vous embrasse fort les loulous 😘 !!!

J78
J78
Publié le 1 mars 2017

Nous voilà maintenant sur la route des catlins qui va en direction d'Invercargill (Interville selon guillaume). C'est la route a faire d'après les guides de voyage que nous avons. Effectivement on en a vu des belles choses. Pleins de petits arrêts sur deux jours.

On a commencé la route par Nugget Point. Magnifique point de vue et en contrebas pleins de lions de mer et otaries pour nous donner encore de belles sensations. C'était super en fin de journée avant de partir pour toutes les autres merveilles de cette route.

nugget point 

Début de journée par un levée de soleil à Cannibal Bay. Le soleil sort a peine et les lions de mer ne sont pas encore réveillés (tout comme nous 😀). Cette longue plage doit son nom aux os humains découvert par un géologue dans les années 1860. Certains disent qu'il a été vite à conclure cela et qu'il s'agissait probablement d'un ancien cimetière maori érodé par la mer. D'autres mentionnent les attaquent des troupes de Te Rauparaha vers 1830 et des fouilles en 1892, qui mettent à jour des ossements humains au milieu des vestiges de feu de cuisine utilisé pour préparé otaries et poissons, font de cette version la plus vraisemblable, confirmant la justesse du nom choisi par le géologue.

Cannibal Bay 

Nous continuons notre journée par Jack's Bay pour s'engouffrer au dessus d'une grotte avec un précipice de 55m, d'où l'on voit la mer s'abattre sur les parois rocheuses. Les bruits sont impressionnants quand on était à côté. Nous sommes restés un moment sans bouger, juste à écouter et regarder cette mer s'agiter dans cette grotte.

jack's blowhole 

Apres ce moment inédit, nous commençons alors une tournée de chutes plus belles et différentes les unes que les autres. La première est purakaunui falls.

purakaunui falls 

La deuxième fut Matai falls. Un lieu vraiment unique et qui sur la photo à l'air d'être féérique. On a vraiment aimé l'endroit. On s'est senti être dans un film de science fiction avec des forêts enchantés.

matai falls 

La dernière est celle qui fut la plus spectaculaire: McLean Falls. Malheureusement pour la photo je n'ai pas réussi à avoir la grande cascade à l'arrière plan car il fallait escalader sur les roches mouillés juste à coté des chutes de d'eau et on a préféré être raisonnable😉. On est aventurier mais pas trop quand meme! 😀

McLean falls 

Nous voici maintenant à Curio Bay. Une baie bien étonnante car on peut y voir des dauphins passaient tout prêt des nageurs. Il y en avait quelques uns qu'on a aperçu au loin. Mais on a un aventurier au top du top : le Guitou. Le guitou a bravé l'eau, les vagues et surtout le froid (car on va pas se mentir elle était pas à plus de 15 degrés selon mon petit orteil) pour se rapprocher de ses dauphins. Un beau moment même si les petits coquins restent quand même éloignés. On a pu se rincer l'oeil aussi par les beaux paysages que cette baie nous a offert. Un vrai moment de bonheur pour nous en tout cas !

Curio Bay 

Petits paysages en plus en bord de route juste comme ça ... ça fait toujours plaisir à voir 😉

on the road  

Et voici Slope point qui est le point le plus au sud de l'ile sud. Il indique les distances qu'il y a de ce point à l'équateur et au pôle sud. Pour nous ça va on a pas trop ressenti de froid mais au vue des arbres que l'on a pu croiser sur la route il doit y avoir beaucoup de vent par ici. En tout cas l'endroit était bien sympa 😀

slope point 

On termine cette journée avec waipapa point. Un phare avec de jolies paysages qui l'entourent. Il y avait aussi un lion de mer qui était complètement enseveli sous le sable... il a fait peur à des chinois c'était bien drôle 😀 !

waipapa point 

Dernier point de vue avant de quitter cette route faite de trésors... waituna lagoon. Des marécages avec différentes espèces d'oiseaux. Malheureusement pour nous, on en a pas vu ce matin là depuis l'observatoire à part un mais qui était sur le pont en passant en voiture. Ce qui était déjà super ( 1 vaut mieux que 0 😉 )

waituna lagoon  

Nous voici donc à Invercargill et son Queens Garden. Un jardin de 80 hectares où il fait bon de s'y perdre d'après une dame aux jardins d'enfants. Nous avons pu donc voir un jardin japonais, un jardin que de rosiers, une serre avec des plantes tropicales, cactus... et aussi des animaux. Oui comme au zoo mais gratuit. Ce fut un beau moment autant pour nos yeux, notre olfactif et autres sensations.

Queens Garden  

Bon voilà les ptits loups... Oui on a pas mis les photos de Stewart Island ça sera pour la prochaine fois promis. On va juste se remettre tranquillement de nos efforts 😀! On vous embrasse fort et à très vite 😘 !!

J74
J74
Publié le 25 février 2017

Après les vues spectaculaires des lacs et montagnes on décide de continuer notre descente sur la côte Est ..

Juste avant d’arriver en bord de plage nous faisons un arrêt à Elephant rock, magnifique prairie recouverte de rochers formant une vue impressionnante. Ces rochers sont dût à une érosion qui a sculpté dans le calcaire des dizaines de formes étranges de toute tailles. C’est la formation géologique la plus spectaculaire de la région.


Elephant Rock 

Une halte dans la ville Oamaru, pour y dormir. Le soir nous avons fait une petite marche nocturne pour apercevoir les pingouins. Nous en avons vu un sortir de l’eau mais nous l’avons pas pris en photos car ce sont des animaux très peureux (surtout au flash) mais c’était un beau moment. Le lendemain matin nous sommes allés au petit marché local (nous avons pu goûter les fraises locales, qui sont mieux que les fraises de Carros ou que les guarriguettes !!! NONNN !!! je rigole rien de mieux que chez nous je vous l’assure 😉)

Après le marché, petite visite de la ville avec ces ruelles d’antiquaires et d’artistes, vraiment sympa !!


Oamaru  

Nous partons ensuite pour Moeraki. Là aussi d’impressionnantes roches qui sont sur le sable, appellé Moeraki boulders celle-ci nous font penser à des tortues. Ces roches se sont formés il y a 60 millions d’années, alors que cette partie de la nouvelle zelande était encore immergée. Des débris de coquillages et de végétaux se déposent au fond de l’océan s’intégrant petit à petit à la couche sédimentaire. Là, selon un processus similaire à celui de la formation des perles, un minéral appelé calcite, s’accumule autours de certains de ces débris, pendant des centaines de milliers d’années, formant des noyaux de plus en plus gros. Le plus large boulders est de 2,20m de diamètre.


Moeraki Boulders 

Un coin à ne pas manquer pour les manchots, Katiki point, nous avons pu en apercevoir quelques uns… vraiment un beau spectacle, et là encore des otaries et des lions de mer, plus on avance dans le sud plus on tombe sous le charme de ses animaux, si beaux… on voudrait les caresser ou leurs faire un calin mais bon ca reste des animaux sauvages tout de même !!! Et vue comment ils se battent entre eux on vous assure qu’on s’approchera pas à moins de 20 mètre .. oui ! On a aperçu une otarie qui allait se battre contre un lion de mer !!! impressionnant

Katiki point 

Nous descendons maintenant vers la deuxième plus grande ville du sud...Dunedin. Une visite de la ville s’impose, arrêt à la cathédrale pendant un concert d’orgue intéressant à écouter !!! puis nous avons continuer dans ses ruelles jusqu’à la gare de Dunedin vraiment gigantesque de l’extérieur mais petite halle en intérieur qui reste très jolie mais beaucoup moins grandiose que ce que l'on s'imaginait !!

Dunedin 

la plage saint clair … plage la plus réputée à Dunedin.Encore un beau spot pour le repas du midi 😀

Saint clair beach 

Tunnel beach, quel beauté... des falaises, des vagues qui s’écrasent contre elles avec un bruits assourdissant, et un spectacle à ne pas rater ici, vraiment un lieu superbe. A découvrir surtout ce tunnel qui nous mène à la plage du haut de la falaise qui fut creusé par la famille du capitaine Cargill pour y facilité l’accès.

Tunnel beach 

Le lendemain nous avons décidé de partir faire l'otage peninsula. Une route qui nous amène à plusieurs points de vues plus sympa les uns que les autres. Nous commençons d'abord par un petit arrêt à sandfly Bay. Une petite baie vraiment jolie qui est entourée de dunes de sables et de végétations à la fois. Les dunes sont impressionnantes et donnent toute la beauté à cet endroit.

sandfly bay 

Nous avons continué par une petite marche d'une heure à The chasm & lovers leap, une balade pour les amoureux ( comme nous J ) une vue sur la péninsule comme on aime !! Il y avait cependant des points de vue sur des falaises et célia ne s’y est pas trop approchée, il faut dire que c’était abrupte. Mais passer au milieu des moutons et profiter du paysages fut un excellent moment.

The chasm & lovers leap 

Pour terminer nous nous sommes arrêter à The pyramid & victory beach , petit recoin pour apercevoir des lions de mer et avoir une plage rien que pour nous :) ! On en a meme vu un nager et c’était comme s’il nous suivait c’était dingue. On vit des moments uniques à chaque endroit où nous allons.

The pyramid & victory beach 

Avec bobby on passe vraiment partout, c’est pas un 4x4 mais tout comme car ici les routes sont principalement faites de gravier mais les paysages en valent vraiment la peine !!! On vous laisse contempler ce qu'on arrive à voir juste en voiture 😀 c'est quand meme stupéfiant!

on the road 

Et enfin pour terminer cette journée, retour à Dunedin et son plus haut point de vue. Nous voilà donc sur le Mount cargill qui nous donne une vue à 360 ° sur la ville et toute la vallée, très joli spot !!! Quoi qu’on fasse, où qu’on aille, la vue est resplendissante ! Nous vivons notre rêve éveillé et c’est juste magique !

Mount Cargill 

Bon les petits loups, nous on continue encore et encore. Après avoir fait la route des catlins (vous aurez bientôt les photos ) nous partons faire notre premier track sur plusieurs jours sur Stewart Island. On vous embrasse les loulous ! A très vite pour de prochaines aventures !

J69

Tout d’abord on peut effectivement dire que le séisme à bien taper sur la route apres kaikoura (on a pas vu au dessus la route étant encore fermé). C’était vraiment impressionnant tous ces rochers qui se sont écroulés. Nous sommes ensuite arrivé à Christchurch où l’on a pu voir les dégâts du séisme de 2011 qui a vraiment du les bouleverser. La nature peut être très puissante et à Christchurch on s’y rend compte très bien. Bon cela ne nous a pas empêché de continuer nos visites et randonnées :) !

Commençons par Akaroa petite péninsule tout à coté de Christchurch. Nous montons donc à Stony Bay qui nous emmène dans les hauteurs mais aussi dans les hautes herbes. Une bonne montée jusqu’au sommet dans un chemin improbable où le short n’est pas recommandé (Guitou à essayé mais ses jambes ont beaucoup moins aimé). Cependant quelle belle vue !!!

Stony bay  

Mais ne nous arrêtons pas la !! Pour combler encore plus nos yeux, nous avons décidé de prendre toute la route qui longe la péninsule (plus connue sous le nom de summit road). Route qui était qu’en gravier et où une seule voiture pouvait passer mais notre bobby tient le choc et passe partout pour nous permettre d’en voir toujours plus :) !

Summit road 

Le lendemain nous voulions aller vers le mont cook la route étant un peu longue on s’est fait deux petits arrêts. Le premier fut à Rakaia Gorge. Petite balade bien sympathique au dessus de la rivière.

Rakaia gorge 

Le deuxième fut à peel forest . Une très grande forêt qui offre des vues splendide surtout si vous faites un track sur plusieurs jours (nous on se le réserve pour plus tard). Du coup on a jeté notre dévolu sur « Big tree » qui est un énorme totara qui est estimé à plus de 1000 ans. Effectivement il était énorme cet arbre. Guitou s’est même senti de faire une sieste sur une de ses racines ;) !

Peel Forest 

Aller maintenant c’est parti direction le Lac Tekapo et le Mont john’s que des français nous avaient vanter sa beauté… allons voir ca de plus près. Un seul mot arrivait en haut…waouh ! Epoustouflant, magique, émouvant … tant d’adjectifs qui sont venus dans nos pensées. C’était de la folie tant de beauté devant nous. On pouvait tourner la tête dans tous les sens il y avait toujours quelque chose de beau à voir. Juste un splendide tableau de la nature qui se tenait devant nous. On a essayé de retranscrire au mieux ce qu’on ressentait avec les photos mais on pense pas y être arrivé tellement c’était irréel.

Mount john's et Tekapo lake

Et enfin la journée pour aller voir le mont cook et la oh désarroi … des nuages… beaucoup de nuages :( ! Bon on ne va pas se laisser abattre commençons d’abord par le lac Pukaki. Magnifique… Au cours de la randonnée un panneau explicatif montre que les glaciers ont reculé de 85 km et que la où nous étions un rocher de glace à fondue en laissant un cratère comme empreinte. Le lac Pukaki est le plus grand des trois lacs alpins du centre de l’île du sud (178 .7 KM2 et atteint une profondeur maximale de 70m). Il est d’une couleur bleue éclatant due à l’écoulement des glaciers qui se trouvent à proximité ( Tasman et Hooker) . Il nous offre un spectacle magique avec un supplément une petite levée de nuages (on a pu apercevoir a travers le Mont Cook :) même s’il y avait encore des nuages) .

Pukaki lake 

Aller maintenant c’est parti pour aller dans hooker valley. 3h de marche pour se rapprocher du mont cook que malheureusement nous ne verrons pas. Cependant nos yeux ont été éblouis par tant de beauté et la chaine de montagne qui s’offrait devant nous était un régal. On a kiffé quand meme. Merci la nature pour tout ce que tu nous donnes et ce que tu nous permets d’approcher. On pensait jamais voir tout ca et ce n’est que le début ! On vous laisse regarder tranquillement !!

Bon les ptits loups vous l’avez compris le sud nous a conquis ! Nous continuons pour découvrir encore plus de magie et en faire profiter nos yeux, nos nez, nos cerveaux… On vous aime ! Profitez ! kissouilles les loulous !!!

J63
J63
Publié le 14 février 2017

Première étape à notre arrivée : Picton… Oui apparement beaucoup de touristes passent sans s’y arreter alors qu’il y a de jolies choses a faire. Tout d’abord au premier abord c’est tres charmant , tellement meme que nous nous arretons prendre un petit café pour se requinquer du voyage de 3h. Ensuite, aller on s’endort pas au café on part pour une petite randonnée jusqu’au Snout ( point de vue au bout de picton). Et la quelle magnifique vue sur Queen Charlotte ( chaines de montagnes qui se trouvent en face de nous) . Certainement une future randonnée que nous ferons quand nous remonterons dans le nord 😉.

THE SNOUT 


Alors voilà le mauvais temps étant présent on se demande que va-t-on faire ???? Mais non on ne s’inquiète pas on est dans la région de malborough… C’est la plus grosse région viticole et la plus connue de la nouvelle zélande. Et vous savez que nous ben le vin on adore ca J ! Allez hop partis pour une dégustation mais attention on aimerait une valeur sure… Tiens un francais qui exploite les terres néozélandaises pour faire du vin biodynamique avec différentes terres. Un moment vraiment agréable et une sommelière qui nous a fait découvrir leur histoire et leurs vins.

Le clos Henri 


Belle randonnée (comme toutes les autres) dans le Nelson Lake National Park. Une vue splendide sur le lac Rotoiti tout le long de la marche. Des fleurs, des couleurs, des odeurs… et du vent forcement mais quel privilège de pouvoir ressentir tout çà.

Mount Robert 


Un peu plus loin dans le meme park il y avait le lac Rotoroa, plus grand mais on ne peut pas faire le tour entièrement et on va pas se mentir on avait deja bien marché ;) ! Cependant la vue principale etait bien sympa malgrés les moustiques qui nous foncaient clairement dessus.

lac Rotoroa 

Ce pays nous réserve des surprises à chaque instant et même là où on ne s’y attend pas. Nous avons trouvé un petit endroit où passer la nuit et juste à coté de petites chutes… parfait.. Le lendemain en roulant on longe une rivière d’un bleu turquoise qui contraste avec toute la verdure qu’il y a autours. Vraiment stupéfiant ce pays !!

sur la route 


Qui veut dire « manger langouste » est réputé pour celle-ci. Autant vous dire que sur deux jours on en a bien profité surtout à ce prix là. On s’est senti riche d’un coup ahahahah et pourtant ici ca reste à la porté de tous. Nous avons d’abord débuté notre journée en allant au bout de la péninsule de kaikoura, où nous avons pu observé des otaries à l’étage sauvage. Un moment que l’on est pas prêt d’oublier tellement c’était magique. La réserve est quand meme protégé notamment pour les petits. Il n’est pas très conseillé de les approcher de trop prêt surtout quand il y a les petits pas loin. On a vu un monsieur s’approcher d’une otarie de très prêt on peut vous dire qu’il a vite reculé au bruit de celle-ci. En tout cas nous avons plus qu’apprécié ce spectacle si naturel mais inhabituel à nos yeux.

Point Kean 


Notre plus bel exploit sportif pour nous avec 1393m de dénivelé 6H de marche et 17,50km. On a le mental on y arrivait… Il y a même un jeune homme qui nous a doublé deux fois (oui il avait pris une petite pause) qui nous a félicité d’être arrivé la haut (à croire qu’on devait être désespéré sur le chemin ;)). Mais le plus drôle fut à la descente car là on croise un papi (on donne pas d’age on veut pas vexer) qui monte en courant sans eau , sans sac , en faite sans rien mais le pire dans tout ca c’est qu’il termine avant nous la randonnée complète en nous doublant dans la descente…moralité : être jeune ne fait pas tout ! En tout cas on a bien rigolé ( bon on s’est senti pas sportif du tout du coup mais on a continué quand meme pour arriver jusqu’à Bobby) !! Et pour les plus septiques on vous assure les 1393m de dénivelé, il n’y avait quasiment que de la montée 😀!

Mount Fyffe 


Bon voilà les petits loups pour nos dernières péripéties… Maintenant nous descendons vers christchurch nous reposer un peu pour repartir de plus belle ! On se régale , on profite , et on vous envoie à tous toutes ses ondes de bonheur qui nous entoure chaque jour !! bisouille les loulous 😘

J58
J58

Et nous voilà à Napier, une ville qui nous a vraiment plu. Nous avions prévus d'y rester 2 jours, mais finalement 5 jours sont passés (trop vite pour nous là-bas). On a pu apprécier un restaurant de Breakfast, une super vue, un chemin de balade pour courir ( oui on s'entretien un peu) , une ville agréable avec des magasins, pleins de magasins ( pour Célia bien sûr) et des sushis !!! mmhhh!! Ah aussi un spa, wifi gratuit, stationnement pour van gratuit en centre ville, douche gratuite (oui !! il y en à pas partout ) et surtout un Irish Pub pour finir nos durs jours de vacanciers quoi demander de plus !! Un panneau à même écrit un slogan pour nous !! je crois que nous allons revenir dans cette ville tant appréciée ...

NAPIER 

bluff hill, une vue au dessus de Napier et de son port industriel , on pense peut être réserver un container pour ramener des souvenirs, maillots des All Black, des pierres de Jade, table de kauri, moules verts, et peut être Bobby !!! quoi que on a pas encore gagner au" lotto "d'ici .. on vas attendre un peu hein !!!

bluff hill 

Et nous voilà partie pour le cape kidnappers un balade de bord de mer très sympathique (20km) qui nous mène vers une réserve naturelle de fou astrals, des oiseaux jolies, imposants, mais qui ont une odeur très prenante ...Ces oiseaux de mer nichent habituellement dans des endroits inaccessibles à l'homme, mais ils ont élu domicile ici et tout le monde peut les voir au condition de la marée bien sur 😉. Ils arrivent en général vers la fin du mois de juin. Ils utilisent les bois mort pour faire leurs nids et couvent leurs oeufs pendant 6 semaines. Un beau moment avec une belle vue toute le long de la randonnée!

cap kidnappers 

Petite arrêt déjeuner sur la route, que demander de plus !!!

te mata peak 

Randonnée un peu compliqué car que de la montée dans une forêt avec très peu de plat et Célia qui était un peu malade mais on l'a fait et on l'a pas regretté. En effet, après avoir traversé la forêt, une belle vue nous attendait 😀 . Petit gouter puis on est redescendu. Ceci est une balade faite soit disant pour les familles et les groupes scolaires et c'est la qu'on s'est dit ils sont bien sportifs ici alors !!!

sunrise hut  

Nous voilà devant le plus long nom du monde (85 lettres), on ne la pas prononcé, on vous laisse ce plaisir !! Respirez bien avant d'essayer 😀 . La signification est: " le sommet de la colline où Tamatea, aux larges genoux, qui grimpait les montagnes et bravait les océans, s'est assis et a joué de la flûte en mémoire de son frère, tombé au combat".

Le plus long nom du monde  

Ce fût à cet endroit que termina notre belle journée de découvertes, des chutes juste magnifiques et sans aucun touristes car bien trop loin des routes principales, quel plaisir d'avoir eu cette chance d'admirer cela pour nous seul.

waihi falls 

Castlepoint là où nous finissons notre 1er périple de l'île nord pour continuer notre chemin vers le sud. Un beau point de vue pour terminer cette partie de l'île . Nous remonterons prochainement pour découvrir l'ouest de l'île nord et aussi pour accueillir, en avril, 2 membres de la communauté de l'anneau (ils se reconnaitrons 😀 ) !!

castlepoint 

Une beauté de vivre cela de jour en jour, une redécouverte de soi même, et une vision qui grandi en nous sur ce monde, un envie de vivre chaque jour comme une nouvelle leçon et d'apprendre pour mieux vivre..

Et maintenant en route vers le sud pour d'autres richesses à découvrir...Gros bisous les ptits loups 😘!